Aller à la page : Précédent  1, 2
 La fin de l'éventreur de bétails
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 10 Déc 2016 - 19:09

Si Xiah pourrait se vanter d'une chose, c'était bien qu'elle avait une puissance magique phénoménale... Pas forcément pour faire des soins mais de manière générale. Elle allait le prouver assez efficacement ensuite par une petite magie qui n'aurait rien à envier à l'objet qui avait fait une explosion de glace précédemment mais elle se débrouillait très bien sans utiliser d'artifices aussi. Les soins en étaient la preuve et permit même à Sidurgu d'en faire une plaisanterie sur les ascendances possibles de la donzelle, lui demandant si elle n'aurait pas des padjals dans sa famille. Un haussement d'épaule en guise de réponse, curieuse aussi un minimum, Xiah se tourna vers lui pour lui faire part de sa réponse.

« Peut être ? Si je sais ce que c'est, je pourrais peut être répondre par l'affirmative ? »

Mais comme elle ne savait pas... C'était de la plaisanterie oui mais elle ne pourrait pas le savoir surtout compte tenu de son comportement habituel. Il le précisa alors et elle sourit en osant croire qu'il s'améliorait dans ce cas. C'était agréable de le voir se lâcher un peu et elle en oublia presque un minimum la bête qu'elle affrontait. Juste assez longtemps pour le voir lever son arme terrifiante et l'abattre une fois encore sur Sid. Mais il tenait le coup, il tenait heureusement très bien le coup même ! Tant mieux. Ses soins étaient peut être puissants mais elle n'allait pas se retenir de lui en faire un dès qu'elle en aurait l'occasion, pas maintenant puisqu'elle faisait déjà vibrer l'air à l'extrémité de ses doigts mais ça ne saurait tarder après ça.

« Si ça vient de ton monde, je ne crois pas mais je serais curieuse de voir de quoi ça a l'air. » Rien que le nom sonnait spécial, donc tout ce qui sortirait de l'ordinaire plairait bien à la demoiselle. « Et qu'est-ce que tu penses de ça ? » Demanda-t-elle alors avec une pointe d'arrogance qui ne lui ressemblait pas. Ce n'était que pour voir ce qu'il penserait de sa magie offensive tandis qu'elle laissait une onde de choc quitter son corps pour foncer sur l'ennemi toujours assis. Il semblait vraiment être sur le cul dans le sens littéral du terme là. Ce n'était que le temps que Sid ne se prépare à attaquer une nouvelle fois et ne lui donne le coup de grâce dans une attaque ténébreuse toujours aussi puissante que les précédentes.

Les ténèbres mordaient son bras, son corps de manière plus générale même. Xiah le remarqua alors qu'elle concentrait son attention sur lui maintenant le monstre mort. Il utilisait son énergie pour attaquer et c'était pour quoi il comptait toujours sur la puissance élémentaliste qu'il avait pu voir en la jeune femme. Ainsi, Xiah n'allait pas le laisser sans soin vu qu'il en aurait besoin maintenant.

« Tu es fort mais tu puises dans tes réserves vitales pour utiliser toute ta force. Laisse moi te soigner avant de repartir. »

Le monstre étant mort, on pourrait penser qu'il partirait aussi rapidement qu'ils n'étaient arrivés mais Xiah avait préféré mettre les choses au clair dès maintenant pour pouvoir le rendre mieux et ainsi le suivre vers une nouvelle destination. Il faudrait peut être prévenir ce fermier que ses petites bêtes rondes et poilues ne risquaient maintenant plus rien ? Xiah se doutait que ce serait le mieux à faire mais elle se doutait aussi qu'un peu de prudence ne leur ferait pas de mal et que la peur pourrait la leur donner là où si elle leur disait que le monstre était mort, ils relâcheraient toute forme de prudence.

Alors qu'elle se préparait à faire un soin encore une fois, elle avait tout de même préféré parler à Sidurgu de la suite du programme vu qu'il faudrait aller faire le tour de ces endroits assez rapidement et que la nuit ne tarderait pas trop à tomber du coup. « Est-ce que tu penses qu'il est utile de prévenir de la mort de ce monstre au campement de fermier ? » Ca serait tout de même de la route pour rien qu'elle se disait et c'était pourquoi la question prenait tout son sens dans son esprit. « On pourrait continuer de fouiller ce coin pour voir s'il n'y aurait pas un petit village qui pourrait nous héberger pour la nuit aussi ? » Après tout, même s'il ne faisait pas encore noir, elle supposait que ce ne serait plus très long avant que la nuit n'arrive... Depuis le temps qu'ils voyageaient avec la lumière du soleil...

Xiah : Soin+ (Sidurgu)
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Mar 27 Déc 2016 - 21:55

Xiah : Soin+ > +1320hp [Sidurgu] // -20mp [Xiah]

Fiches modifiées.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 27 Déc 2016 - 22:29

Le monstre ne tarda pas à mourir, laps de temps pendant lequel Sidurgu demanda à Xiah si elle ne serait pas de descendance Padjal par exemple… Il n’aimait pas beaucoup les padjals, mais ils étaient d’excellents magiciens mine de rien et Xiah semblait correspondre à ces critères. Il se souvenait encore de ce petit con qui l’avait vraiment énervé pendant qu’il cherchait des réponses concernant Rielle, et autant dire que de se faire dire cash que ce bonhomme pas plus haut que son ventre avait bien trois fois son âge, ça fichait une claque. Cela dit, Xiah ne semblait pas trop savoir ce que c’était et demanda à en apprendre plus, indirectement, en disant que si ça venait de son monde, alors elle ne pouvait pas dire que c’était le cas, mais la curiosité était là.

« Les padjals sont très doués en magie. Comme tu sembles l’être. » Il n’allait pas non plus ouvertement la complimenter quand même… Elle pourrait le prendre comme elle le voulait mais juste après de toute façon, elle se laissa aller à une certaine arrogance en tentant d’anéantir l’ennemi d’un coup avec une onde de choc. Sidurgu lui accorda un sourire qui voulait clairement dire qu’il pouvait mieux faire, avant de trancher la vie de leur adversaire. Celui-ci s’effondra alors et ne semblait pas désireux de se relever.
Autant dire que le chevalier noir n’était pas mécontent de le voir mort.

Cette histoire enfin terminée, il rangea son épée alors que Xiah disait qu’il puisait dans ses énergies vitales pour lutter contre l’adversité. Il estimait inutile qu’elle lui dise une chose pareille, pourtant, il comprit pourquoi lorsqu’elle lui demanda de la laisser le soigner avant qu’ils ne repartent. Sid se contenta de lui jeter un coup d’œil alors qu’elle lançait une magie curative sur lui, sortilège qui referma toutes ses plaies. Enfin, elles étaient invisibles pour la plupart, puisqu’il déchirait son âme pour l’utiliser et brandir les ténèbres. Sa peau n’était blessée que par quelques entailles provoquées par la hache gigantesque du monstre.
« Ce sera suffisant. » Il paraissait bien fier, mais une impulsion l’obligea à reprendre la parole. « Merci. » Cela dit, il détourna la tête, loin de vouloir voir Xiah faire la moue joyeuse en l’entendant la remercier pour son aide et son soutient. Il croisa les bras, ce qui lui donnait une allure de type un peu coincé avec ses émotions rocambolesques.

Ils ne restèrent pas là-dessus heureusement, Xiah parla alors du fermier en demandant si c’était utile de retourner le voir. Elle proposait plutôt de continuer à arpenter la forêt pour trouver un endroit où ils pourraient aller se reposer par exemple. La jeune femme devait surement avoir remarqué quelque chose sur la grande carte qu’elle lui avait étalée sous le nez à la gare…

Il secoua négativement la tête.
« Ça ne sert à rien de retourner le voir, en effet. » C’était aussi inutile de rebrousser chemin pour retourner au village d’où ils venaient de toute façon. Au point où ils en étaient, autant continuer d’avancer. « Tu as fais mention d’un village quand on était à la gare… Tu l’as vu sur la carte. C’est là que tu souhaites aller ? » Probablement que oui. Sid se tourna vers un chemin assez clairement indiqué. « Suivons la route. Et espérons tomber dessus avant que la nuit ne nous handicape… » Il ne craignait pas le noir bien sûr, mais ça restait une gêne assez majeure lorsqu’il s’agissait de voyager.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 15 Jan 2017 - 16:19

L'explication qui lui fournit était assez claire malgré la simple phrase qu'il en avait dite : les padjals étaient simplement très doués en magie ce qu'elle semblait être également. Évidemment qu'elle pensa mais elle n'eut qu'un vague sourire en se disant que c'était comme une sorte de compliment finalement quand bien même il n'aimait pas trop ces types. Il ne reprit pas le fait qu'elle serait intéressée pour en voir un néanmoins mais la demoiselle n'y pensa plus dans la seconde suivant sa réponse. Elle comptait le soigner avant de partir étant donné qu'il avait tout de même puisé pas mal dans ses réserves vitales pour attaquer et achever la créature ennemie. Ce serait le minimum qu'elle pourrait faire pour le remettre sur pied et lui permettre ainsi de mieux s'en porter.

Il n'avait pas physiquement des blessures et, même si c'était le cas, son armure empêcherait quiconque de voir ce qu'il avait mais Xiah pouvait tout de même noté des ouvertures dans le corps lorsque l'arme énorme de ce monstre l'avait fait saigner. Au moins, elle était assurée de pouvoir lui soigner le plus gros et ainsi de pouvoir le remettre sur pied plus efficacement qu'un repos réparateur. Il faudrait d'ailleurs se remettre en route sans trop traîner même si elle eut l'hésitation sur faire demi tour. La nuit ne tarderait pas si bien que Sidurgu estimait inutile de faire demi tour : il proposa à l'inverse de suivre le sentier pour peut être trouver le village que Xiah avait remarqué que la carte et elle confirma autant cette information que la décision qu'il avait prise du coup.

« Oui, je voulais aller visiter tous les villages donc autant qu'on s'arrête dans celui là pour passer la nuit. Le fermier se rendra bien compte que ses petits moutons ne risquent plus rien comme ça ! »

Et elle n'attendrait pas longtemps pour se remettre en route par ailleurs. Elle était contente de pouvoir marcher avec une personne et non toute seule mais elle était peut être un peu trop expressive pour lui. Elle souriait sitôt qu'il faisait davantage que précédemment. Par exemple, même si elle n'y avait pas répondu, elle avait été très touchée de l'entendre la remercier pour le soin ! Ce n'était pas rien venant d'un type qui semblait avoir une fierté aussi lourde que son armure après tout ! Mais comme le silence était pesant et qu'il ne semblait pas être du genre à beaucoup trouver de sujet de conversation, Xiah reprit la parole sur quelque chose de peut être un peu plus personnel.

« Tu as de la famille dit ? » Elle avait posé ça comme si de rien était, comme si c'était normal de se renseigner de cette manière. Et, comme si c'était une chose qui se faisait tous les jours avec les inconnus, elle alla chercher sa main malgré l'imposante armure qu'il avait afin de pouvoir suivre la même route que lui sans s'en éloigner. Elle était déjà consciente qu'elle risquait de se faire incendier ou repousser mais au moins, elle démontrait un attachement particulier et cherchait à se rapprocher de lui. Elle lui prouvait bien qu'elle n'était pas du genre timide déjà - même s'il avait sans aucun doute déjà pu s'en apercevoir.

En avançant un peu, le sentier se fit couper par une barrière naturellement verte : c'était comme si la magie avait établie que ces lianes les empêcheraient de passer. Mais, alors que le ciel s'était déjà assombri, elle se rendit compte que cette barrière s'ouvrait pour les laisser passer. Un nouveau sourire et elle tourna le regard vers Sid pour lui parler.

« C'est bien, ça donne l'impression qu'on nous attendait, tu ne trouves pas ? »

Il y avait un petit pont assez méchamment instable à passer cependant puisqu'il faudrait marcher sur un tronc d'arbre pour passer un précipice profond d'une dizaine de mètres. Il faudrait donc marcher en équilibre sur environ la même distance avant d'arriver au village qu'on pouvait voir un peu plus loin : il y avait des tentes et des lumières déjà allumées. En voyant le village, sans non plus pouvoir voir la moindre personne, Xiah lâcha la main de Sid – si ce n'était pas déjà fait avant – pour lui indiquer cette direction.

« Regarde ! On arrive ! Faut juste passer ça. »

Et comme pour associer le geste à la parole, elle sauta sur ce tronc afin de courir dessus comme s'il ne s'agissait que d'une formalité... Formalité dont la chute aurait été mémorable pour l'arrière train évidemment...
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 22 Jan 2017 - 14:02

Xiah souhaitait visiter tous les villages de la région de toute manière, si bien qu’elle se souvenait, pour avoir regardé la carte avant de partir, qu’il y en avait un ici, au beau milieu de la forêt. Sidurgu ne savait pas vraiment à quoi s’attendre en toute honnêteté, il le verrait bien une fois sur place… Comme le disait la jeune femme aux longs cheveux châtains de toute manière, le fermier se rendrait bien vite compte que ses moutons ne crevaient plus mystérieusement. L’Ao Ra laissa donc tomber l’idée d’y retourner, supposant de toute manière que ce serait une perte de temps. Il était donc plus satisfait qu’autre chose de ne pas s’embêter avec ça.

Pendant qu’ils marchaient au travers les sentiers, l’homme gardait un œil prudent, observant les alentours et repérant les éventuels ennemis. Il n’y avait pas grand-chose cela dit si bien que, lassée sans doute du silence, Xiah lui demanda s’il avait de la famille. Surpris par la question, il lui jeta un regard rapidement, avant de passer cinq secondes à réfléchir à ce qu’il devait répondre.
« Pas vraiment. » Il ne voyait même pas pourquoi il parlerait de ça. Ses parents étaient morts il y avait longtemps de ça, il n’avait pas de fratrie et était relativement seul. Pendant un temps, Fray avait été ce qu’on pourrait appeler un frère, mais il pouvait bien admettre avoir une chose, oui. Même si elle lui était inaccessible actuellement. « …Une fille adoptive, seulement. » Cela dit, il ne semblait pas s’en inquiéter. Logique ; il avait la notion de la débrouillardise à l’esprit et savait que Rielle pouvait se débrouiller toute seule. Elle avait bien grandit et était une mage blanche d’exception à présent, après tout.

C’était curieux, mais il se sentait presque à l’aise à s’ouvrir à Xiah. Cela dit, avant qu’il ne poursuive – non pas qu’il en ait davantage à dire – la jeune femme le surpris en prenant spontanément sa main. Il ne le sentit pas directement puisqu’elle était couverte d’un gantelet de métal noir, mais la soudaineté de la chose le laissa sans réaction. Gêné, il la laissa faire en supposant juste qu’elle voulait aller plus vite, puisqu’elle accéléra effectivement le pas. Et s’il ne fallait que ça pour qu’elle bouge plus vite…
Et au moins comme ça, il aurait la poigne facile si elle décidait de décamper et faire une bêtise, encore une fois.

Cela dit, ce n’était pas sans l’embarrasser. Il regarda un peu autour comme s’il craignait qu’on ne le voit ainsi. Heureusement, il ne semblait y avoir personne… Juste des monstres ou des petites choses qui volaient dans les arbres, il ne savait pas les identifier du coin de l’œil. Blanches, avec des pompons.

Ils arrivèrent devant une barrière qui s’ouvrit, laissant Xiah dire avec bonne humeur que c’était comme si on les attendait. Sidurgu arqua un sourcil avec méfiance. Il ne voyait pas pourquoi on les attendrait… Etait-ce un piège ? Xiah ne semblait pas trop s’en inquiéter cela dit, elle avançait le cœur léger et le sourire aux lèvres. Cette femme était vraiment incroyablement insouciante… Déjà avec sa tenue comme Sidurgu l’avait déjà fait remarquer, mais en plus, elle avait un comportement des plus nonchalants. Un jour, quelqu’un se jouerait d’elle et elle ne le devinerait même pas… ou était-ce juste parce qu’elle avait confiance en lui ? Ils se connaissaient si peu et elle prouvait déjà être collante. Peut-être était-elle de ces gens qui s’attachent trop vite, malgré eux.

Devant eux s’étendait un tronc d’arbre couché et couvert de mousses. Elle déclara que c’était par là et fonça sans attendre, lâchant Sid. Ce dernier soupira profondément avant de secouer négativement la tête tel un parent déçu. Sérieusement, elle ne faisait jamais attention ? Elle sauta sur le tronc, et se mit à courir sans penser une seconde qu’elle aurait put chuter de haut. Bien plus calmement, le chevalier noir descendit sur l’arbre et marcha jusqu’à rejoindre un emplacement couvert par les arbres. Il y avait des petites maisonnettes relativement ridicules aux couleurs violettes en forme de champignon. Les toits étaient illuminés de pompons roses…
« Kupoo ! » Sidurgu sentit ses oreilles ciller. Il parut même catastrophé pendant deux secondes.
« Oh non c’est pas vrai… » Grommela-t-il avant de se tourner pour voir un moogle voler juste devant lui.
« Bienvenue kupo ! Vous venez vous reposer, kupo ? Ou vous êtes perdu, kupo ? »
Tous ces kupo rendirent rapidement Sid mauvais. Il crut sentir un tic lui faire froncer le nez.

Il se tourna vers Xiah, ignorant complètement le mog.
« Il est hors de question que je reste ici. Ces maudites… fientes poilues sont insupportables ! » Grogna-t-il en étant bien catégorique. Même si les mogs avaient sut lui donner la force de comprendre comment gérer ses ténèbres et protéger Rielle adéquatement sur Éorzéa, il était hors de question qu’il les supporte plus que nécessaire. « Reste ici si tu veux mais je ne supporterai pas ces merdes. »
« Kupo ? » La petite voix nasillarde du mog le fit grincer des dents. Pu. Tain.

Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

La fin de l'éventreur de bétails
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jack l'éventreur
» Frimeurs/Pillards/Kramboys plastique 2008
» Royal Rumble 2011 + de détails.
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur
» Des détails sur l'évasion de Bélizaire

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum