Les aventuriers de la formule perdue
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 24 Sep 2016 - 14:22

De sombres et inquiétantes ruines, servant de repère à des monstres féroces et autres dangereuses créatures. Le tombeau abandonné de Raithwall était la source de nombreuses légendes, et bien qu’une majorité d’entre elles ne soient guère plus que de grotesque exagération, ma part de vérité qui sert de fondement à tous les anciens mythes suffisait à éveiller la curiosité d’une petite sorcière assoiffé de connaissances. Aiz Wallenstein, la magicienne monomaniaque, avait depuis longtemps entendu des rumeurs sur ces lieux, nid de démons, personne n’en ressort jamais vivant, bla bla bla… elle avait eu plus que son lot d’avertissements aussi alarmants que grotesques. Ce qui l’attirait ici était sans doute le saint Graal de la magie noir, une quête aussi captivante qu’excitante qui l’avait poussée à voyager à travers tout Ivalice.

En effet, des rumeurs voulaient que ces ruines aussi poussiéreuses qu’inhospitalières dissimulent une partie de l’antique incantation du sort de magie noir ultime. Un sortilège antique, datant d’une époque où les guerres entre civilisations magiques avaient poussée les mages à des mesures de plus en plus extrêmes et à créer des sorts toujours plus violent. Ce sort en particulier était le pinacle d’un millénaire d’expérimentations moralement insupportables menées pas les esprits les plus brillants e leur époque, une magie tellement redoutable que sa formule avait été divisé en plusieurs morceaux, cachés aux yeux du monde jusqu’à se que son existence soit reléguée au rang de légende chimérique.

La simple pensée d’un sort aussi cataclysmique, faisait saliver la magicienne qui ne pouvait qu’imaginer les effets qu’aurait cet enchantement une fois ajouter à sa magie Explosive. Sautillant joyeusement à travers les corridors, éclairée par la lueur magique émanant de son bâton, Aiz fredonnait un air enjouer en prévision de sa futur découverte, ainsi que des heures d’expérimentations qui suivraient l’acquisition du fragment de formule. Ignorant totalement le réel danger que représentait le tombeau où des monstres à l’affut de visiteurs pouvaient la getter, ne voyant en elle qu’un festin impromptu.

Non, la magicienne ignorait gaiement le péril qui rodait dans les ombres, illuminant les fresques antiques gravés sur les murs, elle étudiait avec attention les récits frappés dans la pierre. Il y avait certainement ici quelque chose qui la mettrait sur la piste de son trésor, et elle ne comptait pas passer à coté.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 26 Sep 2016 - 12:46

Le problème quand on débarque dans un nouveau monde c'est que bien souvent on est coincé sur place.
Mais fort heureusement pour moi une fois a Rabanastre et sur pied, j'ai entendu parlé de rumeurs concernant des marqua qui amènerais des choses ou des gens d'autre monde.

En partant du principe que les sceau se manifeste dans des endroit similaire, j'en suis arrivé a la conclusion que le lieu ou j;aurai le plus de chance de trouver un sceau me ramenant chez ce trouverai dans une tombe.

Il s’avère que j'ai entendu parler des ruines du tombeau de Raithwall, je me suis quelque peu penché sur la question et après avoir négocier avec différent marchand ambulant pour faire une bonne partie du chemin et pour avoir les vivre nécessaire.

Evidemment on m'a prévenue que l'endroit est dangereux, mais le contraire aurait été étonnant, j'ai bien l'impression que bien que les mondes qui partage notre univers soit different ils ont tous en commun la présence de monstre le rendant dangereux.

En tous cas je pénétrais a l'intérieur craquant une torche afin de pouvoir m'éclairer un minimum, gardant ma main libre sur la manche de Sauvagine, je me prépare a affronté l'inconnu.
Qui d'ailleurs ne tarde pas arriver, des monstres erraient dans le coin, dissimulant la lumière de ma torche, je fais de mon mieux pour rester caché et progresser en faisant le moins de bruit possible.

Progresser ainsi prends pas mal de temps et je dois alterner entre les passage ou je me dissimule et ceux ou je dois presque courir, tout en faisant attention au chemins que je prends pour pouvoir les prendre dans le sens inverse.

Mais il fut difficile de remarquer que un peu plus loin devant moi il y avais une autre source de lumière, il me semble pas que les créature du coin ait besoin de s’éclairer, je m'avance prudemment, toujours l'arme a la main et une fois le coin dépasser je pus voir la source, une petite fille avec un bâton plus grand qu'elle ce dernier étant la source de la lumière... Une Sorcière, ou du moins quelque chose qui y ressemble dans ce monde...

Hésitant encore sur comment l'aborder, je reste dans le coin et espère qu'elle n'attirera pas les monstres.
Bon je vais pas rester ici toute la journée surtout qu'elle a pas l'air bien méchante a lire ce qu'il y a écrit sur le mur.


Euh, excusez-moi, désolé, n'ayez pas peur, que faites vous ici ? c'est dangereux !

Je dois pas avoir l'air super convainquant, surtout que j'essaie de cacher que j'ai un peu peur, il faut dire que son look correspond au stéréotype de chez moi et c'est loin d’être rassurant.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 26 Sep 2016 - 13:49

La petite sorcière ne remarqua pas le nouvel arrivant en premier lieu, trop absorbé par l’étude de la fresque murale, bien qu’en trop grande partie centré sur l’ennuyeuse histoire du vieux roi Raithwall à son gout. Elle aurait bien prit le loisir de passer outre la leçon d’histoire rébarbative, mais ne voulait pas prendre le risque de manquer un indice qui indiquerait où trouver son trésors secret. C’est quand le SeeD se décida à la mettre en garde qu’elle prit conscience de sa présence. Tournant lentement la tête pour regarder par-dessus son épaule, Aiz confirma la présence d’un étranger aux cheveux roux, ne s’attardant pas plus sur les détails, elle préférait se demander ce que le jeune homme pouvait bien faire ici ? Etait il un aventurier en quête de trésors, ou alors un bandit pervers cherchant une innocente victime dans un lieu sombre et reculé !? Cette dernière extrapolation paniqua la magicienne, elle n’avait pas réellement fait attention à ce qu’il avait dit précédemment, l’avait il menacer ? Elle remarqua ses armes et déduisit qu’il était définitivement dangereux, bon d’après sa « grande sœur » Beatrix de l’orphelinat : tout les hommes étaient dangereux, mais le rouquin était certainement dans une catégorie à part sur l’échelle du danger.

Elle se retourna donc afin de lui faire face, serrant son bâton lumineux contre sa petite personne, comme pour marquer une séparation avec le prédateur potentiel. Elle partit d’une voix fluette bien que légèrement hésitante :

« Ho… Je veux dire, hum, bien le bonjour. »

Cherchant quelques secondes à dissimulé son embarras et à reprendre son calme, tout en faisant le trie dans ses pensées envahis par les formules des divers sorts qu’elle avait gardé de coté pour repousser un pervers notoire, la désintégration avait jusque là sa préférence sur l’électrochoc, elle s’éclaircit la voix afin de se donner une assurance convainquant :

« Vous ne devriez pas vous promener dans le coin, il parait que c’est dangereux vous savez ? »

Une pensée lui traversa l’esprit, pu être était il lui aussi à la recherche de la formule ? C’était la seule chose qui rendait cet endroit digne d’intérêt aux yeux de la sorcière, dans sa logique il était plus probable que le jeune homme soit un rival potentiel à la recherche d’une vieille légende oubliée plutôt qu’un aventurier quelconque. Cette nouvelle suspicion était encore pire que la possibilité d’un agresseur cherchant à lui dérobé son trésor de vertu ? Aiz plissa les yeux afin d’être prêt à réagir en cas de mouvement suspect de la part de son interlocuteur, quand un mouvement derrière le jeune homme attira son attention. Il semblait qu’un autre type de prédateur rodait depuis quelque temps autour de la jeune fille et l’arrivé d’une seconde proie poussait le monstre à passer à l’attaque. Bien que la magicienne miniature n’eu pas réellement le loisir de bien distinguer l’agresseur, ses réflexes mêler à un élan de panique lui firent jeter le premier sort qui lui passait par l’esprit :

« EXPLOOOOOSION !!!! »

La puissante détonation souffla non seulement le monstre, mais aussi l’architecture vieillissante du tombeau. Le sol s’ouvrit sous les pieds des deux jeunes gens alors qu’une partie du souterrain s’effondrait avec eux, leur faisant faire une chute de plusieurs étages dans le noir le plus complet. Mais contrairement à ce que cette dégringolade laissa présagée, Aiz ne trouva pas l’atterrissage si terrible. Tâtonnant à quatre pattes dans le noir,  il semblait qu’un vieux coussin, ou sac de linge avait amortit sa chute à en juger par la texture du tissu, ses mains atteignirent enfin le manche de son bâton, qu’elle fit s’allumer de nouveau. Il semblait, à son grand étonnement, que se fut plutôt l’étranger qui avait amortit sa chute, lui-même ayant atterrit à plat ventre dans le sable. Levant les yeux, elle put constater le trou dans le plafond par lequel ils étaient arrivés, mais le nombre d’étages qu’ils avaient pu traverser restait encore bien vague. C’était une chance qu’ils avaient atterrit sur du sable, ce qui signifiait qu’ils se trouvaient dans les niveaux inférieurs sans doute proche des fondations de l’édifice, une chute direct sur de la pierre aurait été beaucoup moins douce. Son attention se reporta enfin sur l’étranger, se demandant s’il était toujours en vie elle lui tapotât le dessus de la tête avec le bout le son bâton.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 27 Sep 2016 - 10:24

Décidément je me sentais quelque peu bête d'avoir du mal a établir ainsi le contact avec une personne se trouvant a quoi 5-6 mètres de moi.
Mais, la peur des sorcières est presque devenue quelque chose d’instinctif et de profondément ancré chez nous, il faut dire quelque chose capable de jouer avec le temps et l'espace... rien que l'idée est horrible.
Mais rien ne me dit que la petite fille ici présente est capable de ce genre de choses et correspondrait a la définition d'une telle entités.

Dans tous les cas j'ai osé l'interpellé en choisissant de l'approcher comme je le ferai pour n'importe qui, j'ignore si elle a compris ce que je lui ai dit, mais en tous cas elle m'a vus et il est clair que son langage corporel indique qu'elle est sur la défensive.
En soit elle est polie, me souhaitant bonjour, j'aurai pu trouver cela mignon si nous n’étions pas dans un lieu ou toutes les créatures cherche à nous tuer.

Elle me dit ensuite que l'endroit est dangereux.


Je le sais bien, c'est ce que je viens de dire...

J'ai pas finis ma phrase pour deux raisons, de un j'ai perdu l'attention de mon interlocutrice et deuxièmement nous avons tous deux vu l'ombre se déplacer afin de nous contourner, comprenant ce qui allait suivre je m’élançais afin d’écarter la jeune fille, la mettre hors de danger, mais elle lança un sort dans la catégorie cataclysme du genre.
J'ignore si le monstre s'en est sortie en vie, mais vu la chute que je suis en train de faire, moi je vais certainement pas m'en sortir.

Soudain le sol, il est plus moelleux et sableux que ce que j'aurai crut, par contre le rocher que je me pris dans le dos me fit tous sauf du bien et m’enfonça dans le sable, m’empêchant de respirer ni même de bouger librement, devant user de toute mes force pour seulement remonter ma main a la surface.

Le rocher sur mon dos se met a bouger... c'est peut être le monstre!!
Je panique alors qu'il me frappe doucement sur la tete, surement pour vérifier si je suis fraîchement mort et se mettre a son festin, l'énergie du désespoir me permet de me retourner rapidement et je me rends compte que c'est la petite fille que j'ai ainsi envoyer sur les fesses le sable.


Oh, désolé,je t'ai pris pour le monstre... tu pèse vachement lourd comparé a la taille de ton corps...

Me rendant compte que ce n'est pas quelque chose qui se dit a une fille/femme, je me tait et me relève afin de voir ou nous sommes

OH... Tu vas bien ? Je lui demande alors en lui tendant la main afin de l'aider a se relever, je lui fait mon plus beau sourire en espérant que cela la rassure, je suis un SeeD après tout je devrais pouvoir gérer une telle situation... enfin je l’espère.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 27 Sep 2016 - 11:28

La petite sorcière fut prise au dépourvu lorsque le rouquin se redressa subitement, l’envoyant les fesses dans le sable. L’effet de surprise faillit déclencher un autre réflexe conditionné de la magicienne qui dû réprimé le besoin de relancer un sort d’explosion. Les surprises avaient le don de la faire paniquer, la panique avait le dont de lui faire exploser son environnement, une vieille habitude qu’elle essayait de corriger. Regardant le jeune homme avec un air calme et le visage vide de toute émotion, cherchant quelque chose à dire dans cette situation pour le moins inhabituelle, elle fini par lancer sur un ton neutre et monocorde :

« Ho t’es vivant. Bien... »

Elle se redressa en époussetant sa jupe. Tout se sable était à la fois une chance et une malédiction, bien qu’il ait amortit sa chute, cela voulait dire qu’ils allaient devoir remonter plusieurs étages avant de regagner la sortie. Aiz délaissa rapidement le SeeD afin de retourner examiner les murs, là encore de nouvelles fresques racontaient d’ancien mythe dans une langue morte et hiéroglyphique. Bien qu’elle n’en saisissait pas toutes les subtilités, la magicienne en comprenait les grandes lignes. Il n’était plus ici question d’ennuyeuses et rébarbatives leçon d’histoire sur des gens mort dont plus personne n’avait quoi que se soit à faire, ce qui était une bonne chose, mais il n’était pas non plus question du « fragment caché de la formule secrète du sort de magie noire interdit destructeur de monde », ce qui était une mauvaise chose du point de vu de la sorcière. Elle continua néanmoins à longer le mur en fredonnant, un air passablement ennuyer sur le visage. Les voyages dimensionnels ne l’intéressaient pas réellement, même si elle était curieuse d’apprendre si d’autres mondes avaient de nouveaux sorts de magie noire, elle n’avait toujours pas fini d’explorer les possibilités et les secrets de son propre monde. Du coup visiter d’autres dimensions n’était qu’un lointain projet dans son obscur agenda.  Après avoir fini de faire le tour de la pièce, elle soupira en laissant échapper sur le même air neutre et blasé :

« Rien d’intéressant… »

Son regard se reporta sur la seule sortie, une porte donnant sur un couloir sombre et inquiétant, la fresque continuait dans cette direction, Aiz allait donc continuer à lire. Elle se dirigea donc vers le passage d’une démarche sautillante, chantonnant toujours ce qui semblait être une comptine incompréhensible, jusqu’à se que son attention se reporte sur l’aventurier. Tournant de nouveau la tête vers le rouquin, elle n’avait pas réellement d’intérêt pour le jeune homme, mais son instinct lui disait qu’il valait mieux le garder à vue, elle redoutait en effet qu’il ne profite d’un moment d’inattention de sa part, après tout elle n’avait pas totalement écarté la thèse du prédateur pervers :

 « Ho… tu devrais venir Carotte, y’a s’en doute d’autre monstres dans le coin. »

Elle avait ajouté cela sur le même ton calme et totalement détaché, le surnom était in bonus étant donner qu’elle ne connaissait pas l’identité du SeeD, non pas que cela l’intéressait non plus, la magicienne étant socialement quasi-inepte. Toujours éclairée par la lueur de son bâton magique, elle se mit de nouveau en quête du savoir tabou à travers les corridors poussiéreux et une obscurité malsaine. La jeune fille semblait totalement imperturbable dans une pareille situation ou un décor aussi lugubre, mélange savant entre une détermination sans faille à pourvoir à sa soif de connaissance obsessionnelle, ainsi qu’à une déficience sans doute déraisonnable de bon sens ou de peur.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 30 Sep 2016 - 0:24

Une fois la petite sorcière sur ses pieds, nous nous sommes chacun mis a observer le lieu inconnu à notre manière, trouver du sable dans un tel lieu est rarement anodin, généralement cela cache une salle où les esclave au service de la personne qui possède le tombeau a emmené avec lui.

Une tradition déjà vu dans notre monde mais remontant à des siècles bien plus obscur.
Le fait est que si la jeune fille observais à présent le mur, moi j'analysais le sol et surtout verifie si mon hypothèse est bonne, heureusement rien ne vient confirmer mes pensées.

Finalement la possible érudite m'appel par un surnom faisant sûrement référence a ma couleur de cheveux afin de m'inviter a la suivre.

Me rapprochant sans faire de commentaire, je lui emboîte le pas, après ma torche s' est éteinte dansnla chute et elle possède donc la seule source de lumière.


Laisse moi passer devant toi, ainsi si il y a un monstre je serai sa première cible et tu pourra me surveillé plus aisément.

J'ai bien vu comment elle regarde, nous avons la même lueur de peur et si je contrôle plus facilement mon langage corporel, je dire que pour elle cela semble être moins habituel.
Je sors donc de la salle en premier, cela nous mène dans un couloir sombre, rapidemenr éclairé par la magie de la petite, j'avance prudemment car les pièges sont autant à craindre que les monstres.

Le couloir fait une vingtaine de mètres et une nouvelle salle s'offre à nous, de nouvelles écriture murale pour l'archéologue et des sources d'inquiétude pour moi, les squelettes dont les os rongé par le temps sont difficiles à raté.
Je sens que cette salle n'est pas ici pour sa beauté mais sa tendance a amener la mort sur les visiteurs.


Bon, petite si tu as quelques chose a faire ici, fait vite et ne touche à rien on sait jamais comment un pièges peut se déclencher...

Je me rends compte que je ne me suis toujours pas présenté, mais nous avons plus urgent a gérér pour l'heure, les politesse peuvent attendre.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 30 Sep 2016 - 1:21

Le jeune homme avait proposé de passer devant, une offre honnête mais Aiz garderait tout de même un œil sur lui. Ils arpentèrent le long et étroit corridor jusqu’à une salle où de nouvelles fresques ainsi que quelques vieux ossements rongés par le temps, et sans doute quelques créatures sépulcrales, les attendaient. L’attention de la petite sorcière se porta aussitôt sur la suite de son énigme hiéroglyphique, mais une partie de la dernière réplique du rouquin fit littéralement frémir ses oreilles. Son visage devenant progressivement aussi rouge qu’une pivoine, la magicienne répliqua d’une voix qui trancha net avec le ton neutre qu’elle avait utilisé jusqu’à maintenant, laissant ressortir une certaine indignation :

« Je ne suis pas ‘’Petite’’, je suis la sorcière Aiz Wallenstein, maîtresse dans l’art occulte de la magie noire et gardienne des secrets arcanique. »

C’était jusqu’à maintenant la phrase la plus longue qu’avait dû sortir la petite thaumaturge, tout du moins depuis les six derniers jours et sans compter les fois où elle consignait à voix haute ses découverte dans son grimoire. Visiblement vexée, elle repartit de son coté, déchiffrer l’antique langage gravé sur les murs. Son humeur se calma progressivement après quelques secondes de lecture rapide, bien que la majorité du texte parlait encore une fois du dispositif de transfère dimensionnel dont elle n’avait rien à faire, des informations concernant la formule incantatoire qu’elle était venu chercher commençaient à apparaitre. Pour le moment de brèves allusions, très vagues, mais cela restait une preuve concrète de l’existence du sortilège qui jusqu’ici était restée hypothétique. Cette nouvelle illumina la sorcière qui continua sa lecture avec une allégresse renouvelée, parlant pour elle-même à haute voix :

« Ça commence à devenir intéressant, mais plutôt que toute ses informations inutile sur les voyage dimensionnels … »

Elle fut coupée dans sa réflexion par un bruit qui alerta son oreille affutée. Faisant volte face en pointant son bâton lumineux en direction du passage qu’ils avaient précédemment emprunté, la magicienne avertit son compagnon d’infortune du danger qui les menaçait, bien qu’il avait sans doute lui-même remarquer qu’il allait avoir de la compagnie :

« Attention Carotte, quelque chose arrive. »

Sa voix était redevenue calme, on aurait pu attendre d’une fille de sa composition un élan de panique, mais non. La sorcière faisait preuve d’un sang froid impressionnant, se préparant à accueillir la créature qui n’allait pas tarder à sortir des ombres.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Ven 30 Sep 2016 - 11:10



2x Sans âmes engagent le combat !

Aiz : 200/200hp - 300/300mp - DemiMP (1 action)
Fayt : 300/300hp - 50/50mp - Limite : Inactive - 15%Sanguine (1 action)

Sans âmes A : 100%
Sans âmes B : 100%

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 9:11

Jusque ici, mon acolyte d'infortune n'avait pas sur exprimer d'autre émotion que la neutralité totale et la méfiance qu'elle a envers moi, aussi je fus quelque peu surpris de la voir explosée ainsi, elle se présenta par la même occasion, déclarant qu'elle n'est pas petite... enfin de mon point de vue quand on m'arrive a peine a la poitrine c'est ne pas être grand, mais soit si elle ne souhaite pas être appelé ainsi je peux le comprendre.

Au final ce qui m’inquiète le plus c'est qu'elle se déclare bel et bien sorcière...bon il est de mon devoir d’être certains qu'elle ne cherche pas a conquérir son monde ou un autre, entre Ultimécia et Nyara je ne souhaite pas qu'une autre sorcière entre dans le marché de l'emploi pour le poste de dirigeant universelle.

Il me faudra comprendre a quoi lui sert ses recherches et ce qu'elle compte faire de ses pouvoirs.


Sorcière hein... Avais-je murmurer presque a moi même, j'ignore si la petite furie l'a entendu en s’éloignant de moi, mais en soit je n'attends pas spécialement de réaction de sa part dans tous les cas, je continue de surveiller les alentours pendant qu'elle lis.
Je devrais lui demander de me payer pour la mission d'escorte, mais elle murmura dans sa barbe quelque chose a propos de voyage dimensionnel, ce qui moi m'intéresse au plus haut point.
Je m'approchais d'elle pour voir ce qu'elle regardais, mais je fus mis sur mes garde par la présence des Sans âmes.


N'hésite pas a fuir si cela devient trop dangereux.

Ma poigne sur mes épée augmente doucement en puissance alors que je me met en garde prêt a combattre.


Fayt : Attaque Rapide -> Sans âmes A
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 10:40

Deux morts vivants étaient sortit des ombres, bien que le jeune homme ait semblé un brin mal à l’aise lorsque Aiz c’était présentée, sans doute impressionné d’être en présence d’une personne de son calibre, il c’était rapidement mit en position de combat pour faire face aux agresseurs. Bien que sa dernière réplique soit certainement pleine de bonnes intentions, cette considération semblait totalement déplacée du point de vu de la sorcière. Elle était parfaitement capable de se battre et l’avait prouvé en survivant à seule à des situations bien plus dangereuse, Macho-man allait devoir apprendre sa place sans la chaîne alimentaire. Tendit que le SeeD gardait occupés les Sans-âme, Aiz commença à concentré son énergie magique pour incanter  un sortilège. Elle détestait les donjons, comment pouvait elle faire exploser ses ennemis dans des tunnels tellement enclin à s’écroulés sur elle et l’ensevelir, elle allait devoir se retenir et utiliser des sorts plus faible de sa vaste gamme :

« Recules Carotte ! »

L’énergie ardente accumulée dans l’orbe de son bâton était prête à être relâchée, ne voulait pas rôtir son tout nouveau bouclier humain et compagnon, Aiz avait eu l’amabilité de le prévenir que rester dans le couloir n’était pas une bonne idée. Après cette précaution, elle déchaîna sa puissance destructrice sur les squelettes maudis :

« BRASIER ! »

Une boule de feu d’une incroyable intensité s’abattit sur leurs ennemis, plongeant le couloir dans un véritable brasier. Elle espérait que la puissance des flammes suffirait à souffler les cadavres depuis longtemps décomposés, mais elle se préparait à devoir continuer à se battre, préparant mentalement le prochain sort à déchaîner sur les prédateurs qui hantaient se tombeau.

_____________________________________________________

Aiz : Feu³ -> Sans-Âme A+B
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 11:07

Note: Il est théoriquement impossible de modifier une fiche en combat. J'ai remarqué que Aiz avait gagné 200hp entre ce bilan et le premier que j'ai fait. Attention la prochaine fois ;)

Aiz : Feu³ > -2250hp (Ennemis), -21mp (Aiz)
Sans âme A : Attaquer > -65hp (Fayt), Poison (Fayt)
Fayt : Attaque rapide > {5} -55hp (Sans âme A), -5mp (Fayt)
Sans âme B : Ténèbres > -100hp (Fayt), -10mp (Sans âme B)
Poison : -6hp (Fayt)


Aiz : 400/400hp - 279/300mp - DemiMP (1 action)
Fayt : 129/300hp - 45/50mp - Limite : Inactive - 15%Sanguine - Poison (5) (1 action)

Sans âmes A : -2305hp
Sans âmes B : -2250hp - -10mp

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 11:27

La petite sorcière me demande de reculer et disons qu'avec son dernier sort en mémoire je m’exécute vivement pour voir une immense boule de feu s’écraser sur les ennemis.
Bien au moins cela ne devrais pas provoquer la destruction des lieux.
Mais pas le temps de se reposer malgré la puissance du sort que les mort-vivant ont du encaissé l'un d'eux bondit hors des flammes prêt a frapper.

Je me réengage devant le couloir et subit l'attaque de plein fouet, mais cela ne m’empêche pas de répliquer par une rapide succession de frappe sur mon agresseur qui semble doté d'une résistance très impressionnante.

Pas le temps de me reposer, l'autre me lance un sort ténébreux, la sphère me frappe de plein fouet et me fait reculer, les deux Sans âmes sont a présent dans la salle avec nous et il nous faudra donner tous ce que l'on a pour survivre, car il est certain qu'un autre assaut de ce genre m’achèvera pour de bon.


Ils sont forts... mais tu es assez puissante pour t'en sortir


Fayt : Booster -> Aiz
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 11:47

Visiblement le précédent sortilège n’avaient pas été suffisent pour à bout des deux squelettes maudits. Le combattant à la tignasse rousse encaissa les attaques des morts vivants, mais il ne pourrait pas tenir comme ça bien longtemps à ce rythme et Aiz comptait bien mettre un terme à cela avec la prochaine incantation. Profitant du reflux d’énergie magique flamboyant laissé par le précédent sort de feu, la petite sorcière rassemble son mana dans son sceptre afin de déchaîner un sort d’un autre gabarit. L’énergie s’accumulant à une vitesse prodigieuse, des volutes flammes apparaissaient autour de la magicienne en pleine concentration. La température montait et l’atmosphère se déformait autour des squelettes à cause de la chaleur, lorsque le cumul de l’énergie éthérique atteignit son paroxysme, Aiz donna le signal à son acolyte :

« Maintenant Carotte ! »

Un symbole ésotérique d’énergie rougeoyante apparu sous les pieds des monstres et un instant après, le couloir fut inonder de flammes, plus puissante et brulante encore que lors du précédents sortilège. Aiz se limitait à des sorts qui ne provoquaient pas de détonation et donc ne risquaient pas de faire s’écrouler le tombeau sur leurs têtes. Bien qu’elle fut inquiète pour les blessures de son compagnon, la magicienne voulait être sûre que ses adversaires avaient été réduis en cendres. Alors que le couloir était encore inondé de flammes, elle se préparait à accueillir tout ce qui pourrait encore sortir de cette fournaise infernale.

__________________________________________________

Aiz : Fournaise -> Sans-Âme A+B

Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 12:13

Aiz : Fournaise > -4720hp (Ennemis), -30mp (Aiz)
Sans âme A et B succombent !

Aiz : 400/400hp - 249/300mp - DemiMP (1 action)
Fayt : 129/300hp - 45/50mp - Limite : Inactive - 15%Sanguine(1 action)


Bilan : 100exp (Fayt), 150exp (Aiz)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 13:09

J'ignorais si le sort de la petite Aiz serait assez fort pour défaire les monstre nous faisant face et comme j'étais persuadé de ne pas parvenir a tenir plus longtemps je me préparais a lancer un Booster sur Aiz afin qu'elle soit assez rapide pour fuir ou lancer ses sorts plus rapidement afin de s'en sortir.

Mais apparemment elle était très loin de combattre au maximum de ses capacités et elle utilisa un sort d'une puissance que je n'avais encore jamais vu, la petite est vraiment une sorcière d'une rare puissance de destruction brute. Bien sur cela ne l’empêche pas de savoir manier l'espace et le temps, mais je trouve que par rapport a ce que je peux voir d'elle elle ne semble pas possédé la subtilité nécessaire pour cela.

Dans tous les cas cette fois-ci il n'y a rien qui sort des flammes, les monstres sont vaincu et je m'accroupie laissant presque tomber mes épées au sol, la douleur est présente et maintenant que l'adrénaline diminue mon corps me fait comprendre que j'ai subie trop de dégats.

Malheureusement nous n'avons pas le loisir de nous reposer ici, il va falloir nous mettre en mouvement des que la sorciere aura fini d'analyser le lieu et Aiz méritait aussi un compliment.


Tu es même bien plus puissante que je l'aurai crus,  tu t'en es très bien sortie Aiz maîtresse des arts occultes.
Je rigole legerement a ma remarque, mais la douleur me stoppe rapidement, il faut dire qu'il ont pas fait semblant de donner des coups
Tu compte reprendre ta lecture ? Apres tous si cela parle de voyage dimensionnel je suis très intéressé
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 13:36

Les flammes finissent pas s’estompées et la poussière par retombée, les morts vivants ne sont à présent plus qu’un tas de cendres désincarnées. Aiz laissa s’échapper un lourd soupir de soulagement, elle ne c’était pas attendu à ce que les monstres soient aussi coriaces, si elle devait en croiser d’autres elle ne tournerait plus autour du pot. Elle entendit ensuite la remarque de son compagnon d’infortune, le jeune combattant était à présent accroupit contre l’un des murs de la pièce, il était celui qui avait le plus souffert du précédent combat. Ses blessures étaient sévères et il avait sans doute subit des dommages internes dû à la magie des sans-âmes, Aiz avait bel et bien envi de finir de déchiffré la localisation de la Formule, mais elle ressentait  une certaine forme de responsabilité vis-à-vis de l’avorton du groupe.  

Elle fouina d’une main dans sa besace, trouvant rapidement un petit sac en papier dans lequel elle engouffra sa main. Tournant doucement la tête vers le rouquin, l’ombre de son chapeau plongeait son visage dans les ténèbres, ne laissant ressortir que deux vifs points rouges lumineux là où se trouvaient ses yeux, lui donnant une apparence soudainement inquiétante. Elle bondit soudain en direction du SeeD, lui pinçant le nez d’une main et engouffrant dans sa bouche une sorte de dragée de l’autre.  Forçant le jeune homme à ingéré ce qui semblait être une sorte de confiserie au gout extrêmement sucré, Aiz lui avait en réalité donné l’un de ses précieux « SUPER BONBON » dont elle seule connaissait la provenance. Sous cette apparence de confiserie enfantine se cachait un trésor d’alchimie capable de soigner les blessures les plus graves et rendre des forces. Il y avait parfois quelques effets secondaires, mais rien qui n’empêchait la sorcière d’en abuser.

  « J’avais presque fini de traduire, ça parle de ce que je recherche mais les gens qui ont gravé ça perdent trop de temps à parler de truc inutiles  comme de voyager dans d’autres dimensions. »

Elle fit une dernière fois le tour de la pièce, prenant le temps de noté dans son grimoire les quelques informations glanées sur la Formule. Puis elle se dirigea vers ce qui semblait l’unique sortie afin de continuer leur exploration. Elle en éclaira l’entrée, c’était de nouveau un couloir sombre et poussiéreux, Aiz se dit rapidement qu’elle allait laisser à Carotte le soin de passer devant et nettoyer le chemin de toute ses toiles d’araignées. La pensée de prendre une toile dans le visage lui était en effet particulièrement désagréable.

  « On dirait que le chemin continu par là. »

Dit elle sur un ton de nouveau calme, laissant à son compagnon le soin de reprendre la route.

____________________________________________________

Aiz : SUPER BONBON -> Carotte Fayt
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 13:43

Aiz : Super bonbon > +320hp (Fayt), -5mp (Aiz)

Fiches modifiées

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 1 Nov 2016 - 15:28

Son compagnon ne semblant pas totalement remis de ses émotions, la jeune fille continua nonchalamment son exploration. Longeant le corridor jusqu’à la pièce suivante du complexe, elle continua à déchiffrer les gravures dans l’espoir de découvrir enfin l’objet de ses convoitises. Elle pénétra donc dans la chambre du sceau sans y faire attention, les yeux rivés sur les dessins. Elle était là, la formule du sort de destruction ultime qu’elle avait cherché depuis son entré dans le tombeau. Le petite sorcière commença à noter dans son grimoire les procédés du rituel, les explications incantatoires et les théories avancées sur le contrôle d’un flux magique capable de créer une réactions en chaîne illimité. C’était encore plus merveilleux que ce qu’elle avait imaginé, plutôt qu’un sort unique surpuissant, il s’agissait réellement d’un sortilège capable de se lancer en boucle de lui-même de façon illimité. Il ne lui restait plus qu’à lire le dernier passage de la formule d’évocation afin que tout ce savoir antique soit en sa possession, elle fit quelque pas en arrière afin d’être capable de voir la gravure murale dans son ensemble, ignorant qu’elle pénétrait à son insu dans le cercle d’un sceau de voyage dimensionnel. Elle sursauta lorsqu’une violente lumière jaillit de ses pieds et l’enveloppa, sans lui laisser le temps de lire le dernier passage de son précieux rituel.

« Nooooooon !!! »


Elle cria de désespoir au moment de sa disparition du tombeau, en direction d’un monde inconnu.
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Les aventuriers de la formule perdue
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INDIANA JONES/ LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE
» Les Aventuriers de la Coiffe perdue.
» Nevalek - Les aventuriers de l'arche perdue
» [Noël 2016] Les aventuriers de l'arche perdue
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum