Douces retrouvailles
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Mer 12 Oct 2016 - 13:01

Yuna dans son enquête sur les sceaux et son créateur avait parcouru Spira en entier. Elle avait voulu s’assurer qu’en quittant son monde, ses habitants ne soient pas en danger. Chose qu’elle savait bien futile car, ils pouvaient très bien être en danger depuis qu’elle était partie. Cependant, elle ne s’inquiétait pas, sachant que quelques-uns veillaient sur son monde.

Elle avait réussi à posséder Valefore avant de partir. Et quelle aventure ! Non seulement, les chimères étaient revenues, ce qui avait provoqué un certain choc à Yuna mais en plus, il fallait le battre pour les avoir à ses côtés. De son temps, l’Invokeur devait uniquement prier mais maintenant, avec les menaces sur les mondes, les chimères se montraient plus méfiantes.

Yuna avait voyagé un peu précédemment et elle connaissait donc le fonctionnement des sceaux. Elle en avait déjà utilisé et elle n’aimait pas forcément la sensation qu’ils occasionnaient. La belle brune venait d’en prendre un et ses pieds se posèrent sur le sol, brusquement.

L’Invokeur avait l’habitude maintenant et elle n’était pas tombée lors de l’atterrissage. Elle était sûre maintenant qu’elle était sur un autre monde. Tout autour d’elle était vert et beige. Yuna se trouvait dans un village charmant et elle décida de visiter à son aise ce petit coin de beauté. Les habitants ne devaient pas avoir l’habitude d’apercevoir des visiteurs d’autres mondes. Ils étaient au courant mais montraient un peu de méfiance envers la jeune femme.

Malgré cela, Yuna continua son voyage et un ballon l’arrêta. Il s’était coincé près de son pied et la jeune brune le ramassa. Elle l’envoya alors aux enfants qui venaient de perdre leur ballon. Et à croire que cela prouva la bonté de Yuna, les villageois ne se méfièrent plus de la jeune femme.

L’Invokeur questionna les villageois à propos des sceaux. Apparemment, ils n’en savaient pas plus qu’elle. Elle demanda ensuite s’ils n’avaient pas aperçu un jeune homme blond qui, comme elle, venait d’un autre monde. Personne ne put la renseigner et Yuna continua à observer le village. Elle s’assit alors sur une pierre, près de la route et contempla les maisons.

Les habitations étaient construites avec de jolies briques beiges et blanches. Il y avait un moulin tout près et les chemins eux aussi, étaient façonnés de la même pierre que les bâtiments. Ce cadre champêtre donnait à Yuna, l’envie d’y rester un peu. En quelque sorte, cela lui rappelait un peu l’ambiance de Besaid.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 12 Oct 2016 - 14:23


Balloté à travers les dimensions, l’ancienne star de Blitz avait dû se faire à de nouveaux paysages et surtout se faire à l’idée qu’il était bien de retour dans le monde des vivants. Ses retrouvailles avec Yuna avaient eu pour lui la douceur d’un rêve qui s’envola en un instant quand survint une nouvelle vois la déchirante séparation. Bien des fois le jeune homme avait eu envie de se laisser libre cours à sa colère et à sa frustration, le sentiment d’injustice qui l’habitait alors accrocha un lourd fardeau sur son cœur. Mais Tidus ne se laissa pas abattre, il n’était plus le gamin pleurnichard que Jecht avait laisser derrière lui à Zanarkand, il était un homme, pleins de détermination, de rage de vivre et surtout, animé par un sentiment bien plus fort que le désespoir. Un sentiment qui avait transcendée la mort et l’avait rappelé auprès d’elle, l’amour. C’est en pensant à Yuna qu’il puisa la force d’aller de l’avant, explorant un monde inconnu à la recherche de son billet de retour. Durant ses voyages, malgré la solitude, c’est la pensée qu’elle l’attendait toujours et qu’elle ne l’avait jamais oublié, qui lui redonnait le courage pour continuer à avancer. Il la retrouverait, c’était l’idée fixe, invariable, qui le maintenait sur le bon cap, car elle représentait tout ce pourquoi il s’était battu, tout ce pourquoi il se battait et ce pourquoi il continuerait à se battre.

Son chemin le mena jusqu’à un petit village, typique de cette région d’Héra. Tidus ne comptait pas s’y attarder, ce n’était qu’une étape de plus vers sa destination finale. L’endroit était paisible, les habitants vaquaient à leurs occupations, ne se souciant guères des troublent qui s’accumulaient à l’horizon. Les enfants jouaient dans les rues, s’échangeant un ballon en le frappant du pied. Cette scène fit sourire le jeune homme, lui rappelant des souvenir agréables, il était toujours animé par la passion un sport, l’esprit de compétition et la rage de vaincre, tant de traits qui avaient définies sa personne en parallèle avec le père qu’il avait toujours cherché à surpasser, au fond de lui, il savait que son plus grand souhait à l’époque, c’était qu’il le reconnaisse. Ce souhait, lui avait été accordé, sans doute de la pire des façons, mais il avait eu l’occasion de faire la paix avec Jecht, pour cela au moins, il n’aurait jamais de regrets.

L’un des enfants frappa trop fort et la balle vola à vive allure en direction du jeune homme. Prompt à réagir dans ces circonstances, il recula d’un pas et réceptionna  le ballon contre ses pectoraux où il rebondit avant que le joueur vétéran ne l’arête avec son pied à quelques centimètre du sol, exécutant un petit numéro de jonglage qui épata son jeune publique avant de leur renvoyant la balle d’un coup de pied à la force parfaitement équilibrée. Les gamins le remercièrent d’un signe de main, entreprenant d’imité le numéro  de l’idole du Blitz qui reprenait son chemin.

C’est en quittant le village qu’il se demanda si ses yeux ne lui jouaient pas des tours. Elle était là près d’un moulin, assise sur une pierre le long de la route, observant paisiblement le village. L’émotion submergea le jeune homme, qui dû lutter pour garder son calme et ne pas fondre bêtement en larme, cette simple vue suffisait à provoquer en lui un déluge de sentiments, qu’aucun mots n’auraient pu décrire à cet instant. Elle ne l’avait pas encore aperçu alors qu’il arrivait dans la direction opposée, Tidus approcha en silence, d’un pas calme, jusqu’à pouvoir prendre place à son tout sur la pierre, dos à dos avec celle qui était son âme sœur. Son odeur était la même, cela pouvait sembler étrange, mais elle lui avait toujours inspiré une certaine sérénité, apaisant son cœurs et faisant s’envoler le poids de la solitude et de la douleur qui s’y était installé. Il dit alors d’un ton calme, tentant de réprimé le surplus d’émotions qui ne demandaient qu’à sortir :

-Je savais que tu ne resterais pas à attendre que je retrouve le chemin de la maison. Il faut croire qu’on n’aime pas l’inaction tout les deux.

Il tourna la tête, contemplant par-dessus son épaule le visage de la femme aux doux cheveux brun. L’émotion emporta cette manche et il dû lutter plus encore contre les larmes qui risquaient de déborder de ses yeux, affichant un sourie chaleureux, à l’image de son nom, celui qui avait été nommé en hommage au soleil continua avec une voix cette fois emplit d’une émotion débordante :

-Je suis heureux que tu sois venu Yuna.

L’ancien Gardien s’arrêta là, le flot de pensées et de sentiments brouillant sa perception et sa capacité de réflexion. Il n’avait qu’une envie : la prendre dans ses bras et ne plus jamais la lâcher. Peu importe de quoi l’avenir pouvait être fait, plus jamais il ne la quitterait des yeux ni ne se laisserait être éloigné de celle qu’il aimait. Car elle était celle qui le complétait et apaisait son âme, son premier et véritable amour, elle était Yuna.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Mer 12 Oct 2016 - 18:49

Yuna s’était un peu éloignée de l’agitation –même s’il n’y en avait pas non plus de trop- pour contempler le village. Elle se sentait un peu perdue et terriblement seule. C’était assez paradoxal qu’elle s’isole d’ailleurs, mais c’était pour ne pas montrer sa petite mine déconfite. Elle essayait d’être forte et de voyager pour enquêter mais elle voulait faire une pause.

Alors elle profitait de la petite brise légère et le soleil qui chauffait doucement. Yuna réfléchissait pour la suite tout de même. Elle demanderait aux habitants ce qu’il y avait plus loin sur le chemin. Soudainement, elle entendit les enfants pousser des petits cris d’amusement et d’excitation. La belle brune se demanda bien ce qu’ils avaient trouvé comme idée pour s’enthousiasmer de la sorte.

La jeune femme se souvenait de son enfance. On pouvait dire qu’elle avait été quelqu’un de très calme. Elle n’avait pas fait beaucoup de bêtises mais elle en avait fait quand même. Elle se souvint du jour où elle avait joué avec les peluches de Lulu (qui étaient en réalité ses armes) et les avaient jeté à la mer. Wakka avait été en catastrophe les chercher et Lulu lui en confectionna une qui n’avait pas de propriétés magiques.

En se remémorant ces souvenirs, Yuna ne vit et ne sentit pas arriver un jeune homme qui se dirigeait vers elle. L’Invokeur sentit soudainement une silhouette s’adosser dans son dos. Elle se raidit à ce contact, surprise de cette proximité. Elle entendit alors la voix du nouveau venu. Et quelle voix ! Yuna se retourna et resta immobile un instant. Elle avait bien reconnu la voix de Tidus. N’ayant pas vraiment écouté ce qu’il venait de dire (les mots heureux, venue et Yuna retentirent dans l’esprit de la jeune femme), la belle brune plissa les yeux pour retenir ses larmes en vain, et se jeta littéralement sur le beau blond. Le jeune couple roula par terre suite à l’impulsion de l’Invokeur. Yuna releva le buste et observa Tidus.

« C’est toi ! Je suis si contente »

Le voyage de Yuna n’avait pas été vain et à présent, un grand sourire illuminait son visage, effaçant l’air triste abordé auparavant. Etant à présent debout, Yuna caressa la joue de Tidus en ne pensant plus à rien d’autre que cet instant présent.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 12 Oct 2016 - 19:50

To Zanarkand

La réaction de la jeune femme fut bien plus vive qu’il ne l’avait prévu, il tomba à la renverse, le dos dans l’herbe, tenant contre lui celle qu’il aimait. Les larmes de joie qui glissèrent sur le visage de l’invokeuse constellèrent celui de son gardien, il passa sa main dans ses cheveux bruns, souriant en réponse à sa dulcinée. Une douce chaleur enveloppait son cœur, il l’enveloppa de ses bras, reposant sa tête au creux de son épaule, il en faisait silencieusement le serment, plus jamais il ne la quitterait. Il voulait que cet instant ne finisse jamais, continuer à sentir son souffle contre sa peau, sentir son cœur battre à l’unisson, plus rien ne saurait les séparer. Il resta muet un long moment, profitant de cet instant fugace, avant de rompre le silence, lui glissant à l’oreille d’une voix chaleureuse :

 -Tu m’as manquée.

Il se redressa, tout en la gardant contre lui, ils étaient maintenant assit aux milieux des hautes herbes. Le bouquet d’émotions qui avaient éclos au sein de son esprit l’empêchait de penser à quoi que se soit d’autre que la jeune femme, tout le reste était comme des bourdonnements d’abeilles, il desserra son étreinte afin de plonger à nouveau son regard dans l’océan de saphirs mêlés d’émeraude que représentait celui de Yuna. Ses yeux étaient sans nul doute les plus beaux qu’il n’avait jamais vus, tout chez la jeune femme lui inspirait une beauté et une douceur à nuls autres pareils. C’était sans aucun doute ce que l’on pouvait appeler l’amour, ce sentiment qui lie deux êtres jusqu’au plus profond de leurs âmes, elle était tout ce qu’il avait toujours désiré, maintenant et à jamais. Ne pouvait plus retenir un instant de plus ce qui l’avait rongé tout ce temps, il approcha son visage, embrassant les lèvres de la femme qui régnait sans partage sur son cœur. Cela ne dura que quelque seconde, mais pour lui c’était comme si le temps s’était figé, plus rien n’avait d’importance à ses yeux, rien d’autre que la douceur de ses lèvres et le parfum de sa peau. Lorsqu’il sépara leurs bouches, il lui sourit tendrement, laissant entendre ce serment qu’il voulait graver à tout jamais :

 -Plus jamais je ne te quitterai. Je te le promets.

Il retenait ses propres larmes, c’étant jurer de ne plus pleurer, certainement pour rendre hommage à l’homme qui avait indirectement lié sa vie à celle de l’Invokeuse, mais aussi pour ne pas gâcher cet instant si précieux. Tout ce qui comptait à présent, c’est qu’ils étaient ensemble, il ne tenait qu’à eux de continuer à écrire leur histoire. Personne d’autre ne pouvait guider leur destin, Tidus savait qu’il ne laissera personne l’empêcher de passer le restant de ses jours auprès de Yuna. Personne n’aurait assez de force pour cela, car son amour nourrissait cette détermination. Mais pour le moment il se contentait de chérir cet instant, la gardant contre lui dans ce paysage étranger. Ils étaient loin de chez eux, mais ils étaient ensemble.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Sam 15 Oct 2016 - 14:04

Yuna ne s’attendait vraiment pas à rencontrer Tidus actuellement, dans le village de Dali, sur Héra. La jeune femme aurait pu avoir une crise cardiaque si elle avait eu des problèmes à ce niveau-là.

Lorsqu’elle avait dû se séparer de sa moitié los de la bataille finale contre Sin, la jeune femme savait qu’il disparaitrait puisqu’il était le fruit des rêves des Priants. Et quand elle l’avait retrouvé deux ans plus tard, il avait suffi de discuter avec ledit Priant. C’est pour cela que rencontrer et le trouver dans un monde tout à fait au hasard rendait la chose encore plus merveilleuse. Il y avait plein de possibilités, beaucoup de mondes et beaucoup de villes. Les chances étaient infimes et pourtant ils étaient là, face à face, bien réels.

Les deux jeunes gens se redressèrent, émus de leurs retrouvailles. Tidus amorça un geste vers la jeune brune et elle s’avança aussi pour sceller ses lèvres contre celles de son compagnon, un contact qu’ils n’avaient pas suffisamment partagé.

Yuna avait été touchée par ce jeune homme pendant son pèlerinage. Tidus, faut-il le dire, est assez séduisant. Sa peau halée fait ressortir ses prunelles expressives d’un bleu océan ainsi que ses cheveux dorés. Il possède une musculature légère qui ne gâchait en rien son corps. Yuna l’avait évidemment trouvé très beau lorsqu’ils s’étaient rencontrés. Elle avait été attirée par lui dès le premier regard.

Par la suite, Yuna avait envie de mieux connaître ce jeune homme venu de Zanarkand. Cela lui donnait un côté un peu mystérieux. Mais à force de rester avec lui, la jeune femme constata que c’était un homme avant tout, un vrai, comprenons-nous. Un homme sensible, qui laisse parler ses émotions et qui prend soin de ses proches. L'aventure qu’ils avaient vécue tous les deux les avaient faits mûrir et faits prendre conscience de certaines choses. Pour Yuna, elle avait compris qu’elle pouvait prendre du temps pour elle et de s’occuper de sa personne. Une fois la menace de Sin disparue, elle se montra un peu plus dynamique, profitant de chaque instant de la vie.

Tidus lui promit qu’ils ne seraient plus jamais séparés. Yuna acquiesça tout en souriant. Elle non plus ne voulait plus voir son petit ami partir à cause de la malchance. C’est pour cela que la jeune femme proposa ce plan à Tidus.

« Ces sceaux... la personne qui les a fabriqués doit être puissante. Je ne veux plus que les ténèbres nous séparent. J’étais partie enquêter par la même occasion. Voudrais-tu m’aider ? Comme au bon vieux temps ? »

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 15 Oct 2016 - 15:01

La jeune femme lui souriait, visiblement soulagée par ces retrouvailles et la réciprocité de ses sentiments. Pour lui aussi cette réunion était une source de joie intense, elle levait la chape de plomb qui c’était déposée sur le cœur du jeune gardien. Maintenant qu’il était avec elle, il allait la suivre comme son ombre, plus encore si elle décidait de partir à l’aventure dans une quête qui lui semblait encore une fois dangereuse. Il aimait la nature profondément altruiste de Yuna, elle cherchait irrémédiablement à faire le bien partout où elle allait, elle voulait embellir le monde, le rendre meilleurs pour tous sans discrimination, cette noblesse d’âme rendait Tidus particulièrement fier d’être aimé par une femme aussi courageuse et bienveillante. Lorsqu’elle eu fini d’expliquer son plan, l’homme de Zanarkand n’eu pas à ce faire prier pour lui donner sa réponse :

– Je te l’ai dis non ? Je ne te lâche plus d’une semelle, peu importe le nombre de mondes qu’il faudra visiter.  

Il sourit tendrement, elle n’avait réellement pas changée. En fait si, elle faisait preuve de plus d’aplomb et  moins de réserves, et cela n’était pas pour lui déplaire. Cette assurance nouvellement gagnée motivait plus encore le jeune homme à la suivre comme son ombre, il ne comptait pas la laisser prendre seule les risques que comportait une enquête de cette ampleur. De plus, Tidus avait l’avantage de commencer à être habituer à ce retrouver parachuter dans l’inconnu. D’un Zanarkand imaginaire à Spira, puis sur Héra où il avait voyagé en quête d’une voie de retour, il commençait à avoir une certaine expérience en tant que baroudeur inter dimensionnel. Il reprit alors avec une assurance renouvelée :

– Alors, par où on commence capitaine Yuna ?  

Son sourire confiant avait repris sa place sur son visage. Tidus était prêt à la soutenir à cent pourcent, et il tenait à ce qu’elle le sache, il serait toujours auprès d’elle, prêt à porter elle son fardeau quoi qu’il en coûte. C’était là son désir, et personne ne saurait l’en empêcher dans cette résolution. Il se sentait de nouveau complet, complet et vivant, pour lui maintenant tout ce qui importait était de rester auprès de celle qu’il aimait afin d’assuré sa sécurité ainsi que son bonheur. Après cela qui pouvait bien prévoir ce que l’avenir leur réservait ?
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Sam 22 Oct 2016 - 16:14

Tidus rappela à Yuna qu’il ne la quitterait plus « d’une semelle ». Le terme fit sourire Yuna qui souhaitait sincèrement trouver la cause de ce malaise dans les mondes. Après tout, elle ne s’était pas battue toutes ces années pour voir sa Félicité s’envoler ! Même si la jeune femme ne se vantait pas, grâce à elle et ses gardiens, Spira avait été débarrassé d’une menace qui semblait éternelle. Et pour cela, la belle brune ne voulait pas tant d’efforts et de sacrifices se soient avérés vains.
Du coup, le jeune blond ne savait pas vraiment ce que Yuna projetait de faire pour enquêter sur les mondes. Ils ne trouveraient sans doute pas tout de suite qui était à l’origine de toute cette cacophonie mais ils remontraient doucement vers lui. Après, dans ce village, l’Invokeur pensait qu’il était un peu peine perdue de chercher. Du moins, elle pourrait se renseigner à propos d’une grande ville présente dans ce monde où il était plus probable d’obtenir des informations. Yuna répondit alors à Tidus, après un petit moment de silence.

« Eh bien... repos aujourd’hui !  lança Yuna en s’étirant. Je pense que nous l’avons bien mérité et les voyages intemporels sont fatiguant. Il y a une auberge pas loin, on pourra réserver. Après, demain matin on pourra se diriger vers de grandes villes de ce monde. Sans doute qu’il y aura plus d’informations là-bas ».

Yuna avait appris à prendre des décisions durant son pèlerinage mais aussi au sein de son ancien groupe les « Albatros ». Après tout, Frangin s’en remettait souvent à ses décisions. La jeune femme se dirigea vers l’auberge, accompagnée de Tidus. Elle lui tenait la main, marchait d’un pas plus bondissant que d’habitude et souriait. Une fois tous deux arrivés devant l’aubergiste, celui-ci avait l’air de somnoler. Yuna se racla un peu la gorge et l’homme sembla secoué de soubresauts. Il finit par parler.

« Non, non, je ne dormais pas ! lança-t-il, visiblement mal à l’aise puis, il reprit contenance. Que puis-je pour vous ?

-Nous aimerions réserver une chambre pour cette nuit.

-Oui, pas de problème ! Cela fera 100 gils mademoiselle »

Yuna paya la somme demandée. Elle ne comptait pas réclamer un remboursement à son petit ami. Après tout, 100 gils n’était pas une somme qui la rendrait pauvre. Au pire, Tidus payerait la prochaine auberge s’il le voulait vraiment. C’était bien plus pratique avant, quand ils étaient tous ensembles, Yuna et ses gardiens avec leur bourse commune. Maintenant, comme la jeune femme et le beau blond s’étaient trouvés séparés, ils avaient eu le temps de gagner un peu d’argent sur le côté. Avant de partir, l’aubergiste informa Yuna d’une petite activité pour passer le temps.

« Si vous voulez, pour le dîner, vous pouvez aller cueillir les légumes et racines que vous souhaitez. Après, si vous avez de la chance, il y aura peut-être même les arbres fruitiers qui seront mûrs. C’est juste à côté, vous ne pourrez pas rater le champ. Le surplus sera utilisé, pas d’inquiétude »

D’un seul coup, les yeux de la belle brune brillèrent. Même si Yuna n’en avait pas l’air, s’asseoir auprès de ses proches autour d’un bon repas lui était cher. La jeune femme était assez facile à contenter alors, elle remercia l’aubergiste et sortit. Elle regarda Tidus, un petit air de défi dans le regard.

« Hmm… je suis sûre que j’en cueillerais plus que toi ! »

Yuna sourit et plissa les yeux, avec quelques petits traits de malice. Cela pouvait paraître enfantin de faire la course mais la jeune femme avait eu d’un coup envie de jouer avec son amoureux. Elle était sûre qu’il allait répondre, toujours prêt à rigoler. Et puis de toute façon, elle ne lui laissa pas le choix car Yuna démarra au quart de tour et fonça vers les terres cultivées. De loin elle aperçut de belles courgettes et s’arrêta devant elles.

Le but n’était pas non plus de faire un carnage dans le jardin mais comme de toute façon, les légumes et autres cueillis seraient utilisés, Yuna ne réfléchit pas de trop. Il y avait plusieurs paniers pour y déposer la nourriture et la jeune femme y avait déjà mis deux grosses courgettes. Elle regarda alors des beaux haricots, prêts à être cuits. Elle en détacha quelques-uns et les déposa dans son panier. Elle entreprit ensuite de prendre des pommes de terre (elles dépassaient de la terre) mais en tirant trop fort, elle les fit voleter juste devant Tidus, à quelques centimètres près et le jeune homme aurait été assommé.

« Crotte ! Excuse-moi ! dit-elle avant de fondre sur ces précieuses pommes de terre »

La jeune femme venait de se mettre de la terre partout. C’était sa manière de décompresser et puis, cela faisait un moment qu’elle ne s’était plus amusée comme cela, dans l’insouciance, sans réfléchir aux problèmes existentiels des mondes.
Yuna paie une chambre à l’auberge pour elle et Tidus à 100 gils

Fiche modifiée.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 22 Oct 2016 - 17:12

Le simple fait de pouvoir tenir la main de la personne que l’on aime suffit à apaiser un esprit troublé. Le plaisir simple de marcher au coté de Yuna procurait au jeune homme une entière satisfaction, pouvoir enfin afficher son amour à l’élue de son cœur était pour lui un accomplissement total, ainsi qu’une grande source de fierté. Elle était auprès de lui, elle l’aimait et lui était entièrement à elle, aux yeux des badauds ils devaient sans doute avoir l’air d’un couple tout à fait anodin, ils ne pouvaient pas imaginer ce que l’invokeuse et son gardien avaient dût traverser avant de pouvoir enfin en arriver là. Pour le coup, Tidus n’était pas mécontent d’être réuni avec sa bien aimée en territoire inconnu, il pouvait passer ainsi du temps seul avec elle, loin des regards inquisiteur de Lulu et Kimahri. Mais bien évidement, le jeune homme avait aussi envi de revoir ses anciens compagnons, ils étaient devenu ses amis et aurait confié sa vie a chacun d’eux sans hésitations. Mais pour le moment la seule personne dont il avait à s’occupé, c’était uniquement de Yuna, elle était le centre de son univers, celle qui donnait un sens à absolument toute la vie de l’homme de Zanarkand.

La jeune femme exposa son plan, Tidus acquiesça, heureux de pouvoir profiter de leurs retrouvailles avant de reprendre un périple qui serait certainement semé d’embuches. Alors qu’ils marchaient dans les rues calmes du village, il partagea avec elle le peu de chose qu’il avait apprit sur ce monde :

  - Avant d’arriver ici je suis passé par une grande ville appelée Lindblum. J’ai essayé de glaner quelques informations sur un moyen de retourner sur Spira mais les gens de ce monde ont eux aussi leurs propres préoccupations.

Ils arrivèrent finalement à l’auberge, où l’invokeuse réveilla un propriétaire assoupi. Le gardien assista à la scène avec un sourire au coin de la bouche, Yuna réserva une chambre qu’elle paya de sa poche, là-dessus le jeune homme se fit la remarque mental de payer à la prochaine escale, il ne lui semblait réellement pas galant de laisser sa chère et tendre l’entretenir. C’est alors que le tenancier leur fit savoir qu’ils devraient récolter au jardin le contenu de leurs assiettes, le principe ne dérangeait pas le jeune homme, même si cet état d’esprit rural n’était pas réellement ce qui le caractérisait le mieux. En homme de la ville, Tidus avait grandit dans un cité moderne où il n’avait jamais eux à récolter ne serait ce qu’un radis. Cette nouvelle aventure aux cotés de Yuna débutait donc un défi de taille pour le joueur vedette de Abes. Mais il était heureux de voir Yuna aussi radieuse et pleine d’énergie, allant même jusqu’à mettre le jeune homme au défi par espièglerie.

Imitant sa fiancée, il prit lui aussi un panier et entreprit de faire un état des lieux d’un regard circulaire. Il était maintenant sûr et certain que le jardinage n’était pas le domaine où il serait le plus à l’aise, fort heureusement pour leurs estomacs, Yuna était motivée et avait déjà fondu sur légumes. Il s’accroupit afin d’examiner les plantes en détail, puis déterra une carotte rachitique qu’il toisa d’un air circonspect. C’est à ce moment là que le débordement d’énergie de la jeune femme faillit viré en violence conjugale, Tidus esquiva au dernier moment l’avalanche de pommes de terre projeter vers lui, l’attitude de l’Invokeuse le fit de nouveau sourire, il était définitivement heureux de la voir épanoui comme elle l’était. Il s’accroupit de nouveau afin d’aider la jeune femme à ramasser les féculents :

– Au moins  toi tu sais se que tu fais, si j’avais dû venir faire la récolte tout seul on ne seraient certainement pas aller bien loin.  

Il avait dit cela avec un air léger, esquissant un sourire tout en pointant du regard le contenu de son propre panier, dont la carotte maigrelette. Tidus se demandait ce que serait sa vie s’il décidait de s’installer dans une petite campagne comme celle-ci avec Yuna, oubliant les soucis et les dangers du monde pour vivre une vie qui n’appartiendrait qu’à eux. Il n’aimait pas l’idée que la jeune femme risque encore sa vie pour sauver le monde, voir même plusieurs monde pour le coup, il avait bien faillit la perdre et ne voulait plus jamais revivre cette expérience. Autrefois elle avait été prête à sacrifier sa propre vie pour stopper Sin, même si cela ne devait être que pour quelques années, une idée qui l’avait révolté à l’époque. Tidus se jurait de ne pas laisser l’altruisme de l’invokeuse la mettre en péril, il allait veiller sur elle et la protéger de toutes ses forces.  Après quelques minutes à ramasser des radis avec un air sérieux, Tidus se rendit compte qu’il c’était muré dans le silence alors qu’il était plonger dans ses pensées, il s’approcha alors d’un arbre où poussait de belles pommes à la couleur rouge écarlate.

– Tu en dis quoi ? Elles m’ont l’air vraiment pas mal d’ici.

Il sauta, s’accrochant à une branche à laquelle il se hissa à la force des bras. Escaladant l’arbre avec souplesse, il s’assit sur une branche où il avait les plus beaux fruits à portée de main. Après avoir mit le contenu de sa collecte dans son panier, il se laissa simplement tomber de sa branche en se réceptionna au sol sans problème. Offrant son plus beau sourire à l’objet de toute son affection, il demanda alors à la jeune femme :

– Tu penses que ça ira ?

Il compara rapidement le contenue de son panier, mis à part les pommes fraîchement cueillit, il était évident que Tidus aurait encore beaucoup de chemin à parcourir pour passer de star des stades à star des potagers. Mais il était tout de même content de céder la victoire à la jeune femme, après tout son plaisir était le bonheur de la femme de sa vie, rien ne pouvait plus le contenté que la joie de Yuna et le temps qu’ils passeraient ensemble.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Mer 26 Oct 2016 - 21:57

Yuna avait retenu le nom de Lindblum dans un coin de son esprit. Mais pour l’instant, elle n’y pensait plus de trop, occupée à cueillir le repas. Elle écouta Tidus lui dire qu’il n’avait pas beaucoup récolté. La belle brune lui sourit et avoua que ce n’était pas la première fois qu’elle pratiquait ce genre d’activités.

« Quand j’ai habité sur Besaid, je cueillais les légumes avec les autres. Lulu avait pris l’habitude de faire la course avec moi pour m’occuper après la Félicité de mon père »

La jeune femme l’avait dit avec légèreté, malgré le souvenir douloureux du sacrifice de son père. Du moins, à ce temps-là, elle était triste. Maintenant, elle savait bien que son père était fier d’elle et même si sa présence lui manquait parfois, elle se disait qu’il était toujours présent dans son cœur. Tidus évoqua alors l’idée d’aller prendre des pommes dans l’arbre. Elles étaient bien rouges et la jeune femme acquiesça.

« Hmm oui, elles sont belles. On va pouvoir apporter tout ça »

Le soleil commençait à être plus orangé, l’après-midi était sans doute presqu’à sa fin. C’était l’heure du repas en somme. Yuna avait gagné la cueillette mais ce n’était pas ça le plus important pour elle. Tant qu’elle pouvait passer du temps avec son amoureux, c’était tout ce qui lui importait. Yuna se dirigea vers l’auberge, une fois que Tidus était prêt.

En arrivant dans l’auberge avec leurs paniers, le réceptionniste fut étonné de l’allure de Yuna tout d’abord, les cheveux un peu en bataille et les traces de terre qui s’affichaient sur sa peau. Ensuite quand il vit le contenu des paniers, il sourit, les remercia en leur disant que le repas serait servi dans une petite heure et leur donne la clé.

« Je ne sais pas toi mais je vais aller me laver »

Yuna se sentait un peu sale de son voyage et de sa petite rencontre avec le sol. Du coup, une fois dans la chambre elle retira ses bottes et entra dans la salle de bain, pressée de découvrir la technologie de ce monde. La salle d’eau était assez espacée, il y avait des toilettes, un lavabo à droite et la baignoire se trouvait à gauche.

La jeune femme se déshabilla et retira l’accessoire autour de sa tresse. Elle se noua les cheveux avec un élastique qu’elle trouva dans une boîte. Elle entra dans la baignoire pour se rincer d’abord et ne pas salir l’eau. Une fois qu’elle était propre, elle fit couler le bain en y jetant du bain moussant et finalement se coucha dedans. L’eau chaude détendit les muscles de Yuna et elle soupira d’aise. Elle avait un peu abandonné Tidus pour aller vite dans le bain mais elle ne supportait pas d’être ainsi mal fagotée. Elle avait d’ailleurs mis son linge dans la manne prévu à cet effet.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 26 Oct 2016 - 23:13

Les deux jeunes gens étaient ainsi revenus dans l’auberge, remettant le fruit de la récolte au tenancier qui les tiendrait informé lorsque le repas serait prêt. Yuna prévu de se délasser de son voyage en allant prendre un bain, Tidus n’était pas non plus contre cette idée. Le bâtiment étaient pourvu de deux salles d’eaux et le couple semblait être les seuls clients, il aurait été dommage que Tidus n’en profite pas pour se décrasser aussi en même temps que Yuna. Le jeune homme s’adressa donc au tenancier afin de le prévenir qu’il utiliserait la deuxième salle de bain.

  -Je vais en profiter aussi alors, merci.

-Ho et oubliez pas de mettre la pancarte sur la porte avant de rentré, le loquet est cassé depuis l’incident avec un autre client et son mog.

Le jeune homme reteint l’information, bien qu’il ne fût pas réellement curieux d’en savoir plus sur le genre d’incident qui aurait poussé le propriétaire à défaire le verrou de la porte de la salle de bain. Il arriva dans le couloir que Yuna avait emprunté quelques minutes avant lui et arriva devant les deux portes. Les deux pièces semblaient mitoyennes, la première des deux portait l’écriteau en question et devait donc être celle qu’occupait l’invokeuse, Tidus entra donc dans la seconde sans plus y réfléchir. Son esprit était toujours occupé par les pensées de Yuna, maintenant qu’il prenait un peu de recule sur la situation, la belle jeune femme devait être en train de se faire belle à quelques mètres de lui, entièrement nue et uniquement séparer par un mur qui tenait plus d’une palissade qu’autre chose. Il tenta de chasser cette idée de sa tête, par respect pour sa bien aimée mais aussi car jusque là il avait toujours idéalisé la jeune femme, c’est à cet instant qu’il réalisa qu’il allait pour la première fois partager une chambre seul avec une femme pour qui il avait des sentiments réciproques. Le champion des Zanarkand Abes n’était pas habituer à avoir le trac, mais alors que la brume qui avait envahi son esprit lors de ses retrouvailles avec Yuna se dissipait et que ses idées devenaient plus claires, il réalisa que se soir serait certainement ce que la plupart des hommes appelait « le grand soir » et à cette idée son cœur se mit à battre la chamade.

Il referma donc la porte derrière lui, pénétrant dans une sorte d’antichambre pourvu d’un lavabo et d’un espace pour entreposer serviettes et vêtements, la petite pièce donnait directement sur la salle de bain, uniquement séparé que par un épais rideau. Le jeune homme se défit donc de ses vêtements, espérant qu’un bain bien chaud l’aiderait à se détendre et à se défaire des appréhendions qui commençaient à l’envahir. La chaleur et l’humidité avait investit les lieux d’une épaisse vapeur, Tidus dû plisser les yeux lorsqu’il tira le rideau afin de pénétré dans la salle du bain, le brouillard de vapeur et de savon mêlés piqua les yeux du joueur de blitz qui dû faire quelques pas à l’aveugle. Il glissa alors sur une savonnette que quelqu’un avait dû laisser ici par mégarde, plongeant en avant la tête la première dans la baignoire. Mais alors qu’il s’attendait à un choc brutal avec le bain en pierre ou le mur, le visage de Tidus rencontra une autre surface, les yeux toujours clos et endoloris, il ne savait pas ce que c’était mais il était bien heureux de ne pas avoir fini sa chute contre le marbre, c’était aussi doux et moelleux que le pompon d’un mog ! Cela ne dura qu’un court instant, le temps que le jeune homme trouve un appui contre le rebord de la baignoire avec une main tendit qu’il se redressait et ouvrait les yeux pour constaté qu’il se trouvait face à l’invokeuse, entièrement nue,  et que son autre main se trouvait justement sur la poitrine de cette dernière. Le choc de cette situation aussi impromptu que gênante, fit passer le visage du jeune homme à l’écarlate tendit que son bras semblait étrangement tétanisé. Il commença alors à balbutier quelques mots, le peu que pouvait son esprit embrumé :

  -Y..Yuna… tu n’es pas dans l’autre salle de bain ?...

La situation était purement accidentelle, néanmoins le jeune homme était conscient qu’elle n’en restait pour le moins indélicate. Bien qu’il éprouve des sentiments amoureux à l’égard de Yuna et que la jeune femme l’aimait lui aussi en retour, ils n’avaient jamais vraiment eux l’occasion d’avoir un instant d’intimité en plein jour. Tomber ainsi nez à nez avec elle dans cette situation, et tout deux dans nues comme au jour de leurs naissances, faisait jaillir un trop plein d’émotion dans le cœur du gardien, tout à fait conscient de sa bourde, mais physiquement incapable de faire le moindre geste, ses yeux toujours rivés dans ceux sa fiancée, tentant de garder une volonté assez forte pour ne pas laisser son regard se baladé. La mousse dissimulait la partie immergé du corps de l’invokeuse, mais l’autre moitié était totalement en vue du jeune homme, qui lui-même était intégralement visible. Son esprit toujours sous le coup du choc et de la surprise, il ne pouvait que rester là attendant la réaction fatidique de sa petite amie.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 27 Oct 2016 - 23:44

Yuna était déjà partie vers la chambre quand l’aubergiste communiqua qu’il fallait mettre un écriteau pour annoncer que la salle de bain était occupée. Apparemment, le loquet était cassé mais en entrant dans la salle d’eau, L’Invokeur n’avait pas remarqué. Il y avait deux salles pour se laver et Yuna pensait que Tidus l’avait vue emprunter la deuxième porte et elle s’était bien vite débarrassée de ses vêtements et de la crasse.

Par contre, en posant ses vêtements sur un tabouret, elle n’avait pas fait attention à la savonnette qu’elle venait de faire tomber. Jusqu’à présent, bien détendue dans son bain, la jeune femme ne se doutait pas de la réaction en chaîne de cette inattention. Trop occupée à penser à une solution pour se débarrasser de ses vrais cheveux, noués en une tresse, pour en faire un accessoire qu’elle pourrait retirer pour plus de facilité, Yuna n’entendit donc pas la porte et ni le glissement de vêtements.

Par contre, elle entendit fort bien le fracas qui surgit d’un coup sans prévenir d’un corps qui tombe et la sensation de chatouillement de cheveux et d’une main touchant sa poitrine. Yuna sursauta vivement, se demandant ce qu’il se passait et surtout qui cela pouvait bien être. Fort heureusement, elle ne perdrait pas sa dignité cette fin d’après-midi là car Tidus se trouvait en face d’elle.

La scène était en soit assez amusante. Yuna avait écarquillé les yeux suite à ce remue-ménage et Tidus, constatant sur quoi il avait posé la main, rougissait à vue d’œil, devenant carrément cramoisi, rendant jalouse la plus rouge des tomates. Le jeune blond tenta tant bien que de mal de formuler une phrase. La jeune femme avait porté la main vers sa bouche, en signe d’étonnement. C’est seulement lorsque Tidus lui parla qu’elle remarqua que le seul vêtement que portait encore son petit ami était seulement son collier. Et elle en avait déjà vu assez pour savoir qu’il avait un beau corps.

« Il y avait une autre salle de bain ? lança Yuna, un peu rouge et dépassée par les évènements »

La jeune femme ne savait pas vraiment quoi faire. Elle voulait en même temps aider Tidus à se lever et rester sous l’eau. Finalement, elle se pencha un peu au-dessus de la baignoire pour voir s’il avait besoin d’aide.

« Tu ne t’es pas fait mal ? »

Yuna se doutait qu’il ne l’avait pas fait exprès. Elle le voyait bien à son regard. Car ce n’était pas la première fois que Tidus entrait dans la même pièce que l’Invokeur à l’improviste. La première fois, c’était à la plaine Foudroyée, lorsqu’elle visionnait la sphère de Maître Jyscal. Là, elle avait bien vu qu’il était embarrassé parce qu’il voulait l’espionner. Maintenant, dans la baignoire, Yuna savait bien que c’était un accident.

Cependant, Yuna avait vécu dans un monde où elle pensait ne plus jamais y vivre. Elle avait vécu avec la peur sans cesse de se faire tuer par Sin sans apporter la Félicité. Dès lors qu’elle avait apporté l’éternelle Félicité, elle s’était dit qu’elle devait profiter un peu plus et de se lâcher sans pour autant paraître pour une folle. Et cette fois-ci, elle pensait que c’était l’occasion ou jamais de faire, elle, un premier pas. Du coup, contre toute attente, elle posa une question à Tidus avec un rythme irrégulier indiquant qu’elle était un peu gênée.

« Veux-tu... me rejoindre ? »

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 28 Oct 2016 - 12:10

Petite musique d'ambiance

Retrouvant peu à peu ses esprits et un certain contrôle sur lui-même, le jeune homme détourna dans un premier temps le regard afin de ne plus dévisager la jeune femme, tout en hottant rapidement sa main qui était resté tétanisé quelques longues secondes à un endroit sensible. Cette situation devait être particulièrement embarrassante pour Yuna et Tidus était tellement confus en excuses qu’il ne savait pas par où commencer.  En tant qu’homme il savait que ce genre de situation ne plaisait pas particulièrement aux jeunes femmes, même si il avait douté que cela puisse lui arrivé quand il avait entendu ce genre d’histoires. Et pourtant il était là, à avoir commit ce qui était d’après la sagesse masculine : soit une erreur irréparable, soit un ascenseur sur l’échelle de la proximité amoureuse. Mais pour l’heure il craignait surtout la réaction de l’Invokeuse lorsqu’elle se serait remise du choc initial. Dans un premier temps elle avait réagit à l’interrogation du gardien, ce qui était plutôt une bonne chose cela lui permettait d’expliquer pourquoi il c’était retrouver là plutôt que de passer pour coureur sautant sur la première occasion venu, il continua donc d’un air quelques peu gêner mais reprenant un peu de contenance, tout en se frottant l’arrière du crane d’une main, l’autre dissimulant maladroitement son entrejambe.

  -Et bien… la première salle de bain avait un écriteau « occupée »… et du coup j’ai cru que celle là était libre…

Toujours en proie à un déluge émotionnel, il ne pouvait que s’expliquer que d’une manière assez gauche, luttant mentalement pour garder ce qui lui restait de contrôle. Il était déjà certain que la jeune femme serait déçue du comportement de son compagnon et que son image en prendrait un coup, mais il était prêt à faire ce qu’il faudrait pour que Yuna lui pardonne plus tard. D’ailleurs la jeune femme s’inquiéta pour lui, annuellement attentionnée, elle faisait passer le jeune homme avant sa propre dignité, Tidus se sentait à la fois comblé d’être l’objet de son inquiétude et aussi honteux de la mettre dans un tel embarras, il se dépêcha donc de la rassuré :

   -Ne t’en fais pas ça va… plus de peur que de mal… je ferais mieux de te laisser… je suis vraiment désolé pour ça…

Mais alors qu’il s’apprêtait à se confondre en excuses, la jeune femme lui fit une inimaginable proposition et le cœur du Gardien se mit à battre à tout rompre dans sa poitrine. Une situation aussi fortuite qu’embarrassante était en train de se transformer en un rapprochement beaucoup plus intime et consensuel. Le jeune homme mit quelques secondes à faire le tri dans le flot de ses pensés avant de répondre, il se sentait soudainement investit d’une timidité inhabituelle. En tant que star à Zarnarkand il avait bien eu des fans parfois un peu excentriques, mais c’était la toute première fois qu’il se retrouvait dans une telle proximité avec un membre de la gente féminine. Ne voulant pas imposer plus longtemps à Yuna l’embarras, il opina du chef  et la rejoignit dans l’au chaude, se plaçant à l’autre extrémité de la baignoire, ce qui restait une proximité terrifiante pour leurs corps totalement dévêtus. Tidus lutta contre se relent d’anxiété, prenant une grande inspiration pour tenté de calmer son cœur et dissiper la brume qui avait investie sont esprit. Il devait garder les idées claires, Yuna avait sans doute dû faire un effort titanesque pour lui proposer de la rejoindre, preuve encore de son affection à son égard, il ne pouvait se permettre de la décevoir où d’accélérer les choses au risque de la brusquer. Leur relation évoluerait naturellement, au rythme auquel la jeune femme le souhaiterait, ils avaient tout leur temps à présent. Se rendant compte qu’un silence gêné avait prit place, Tidus tenta d’y mettre un terme et de détendre l’atmosphère :

  -Cette auberge est plutôt sympa tu ne trouves pas ? Cet endroit est calme… ça va s’en doute t’étonner d’entendre ça de moi mais… quand je suis avec toi j’ai l’impression que je pourrais passer ma vie dans un coin tranquille sans jamais m’ennuyer…  

Venant d’une star d’un Zanarkand chimérique, mégalopole hyperactive et surpeuplé, cette déclaration n’avait rien d’anodin. Tidus avait vécu la majeur partie de sa « vie » dans la lumière des néons d’une cité gigantesque et surpeuplé, toujours sous le feu des projecteurs à partir du moment où il avait commencer sa carrière de joueur de Blitz pour les Abes. Et paradoxalement, il y vivait aussi dans l’ombre de la légende qu’était son père, sentant le poids des regards braquer sur lui et de leurs attentes disproportionné. Un sentiment qu’avait dû elle aussi ressentir la jeune femme, devoir combler les attentes de ceux qui souhaitent vous voir poursuivre l’héritage d’un parent exceptionnel, peu importe les sacrifices. Malgré tout les amis qu’ils avaient pu avoir, malgré les admirateurs ou les groupies, ils avaient grandis dans un sentiment de solitude, mais maintenant ils pouvaient commencer à être eux-mêmes, ensemble. C’était là le souhait du jeune homme, peu importe où cela le mènerait il ne quitterait plus jamais celle qu’il aimait.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Sam 29 Oct 2016 - 14:26

Yuna avait pris les devants, c’était un fait. La jeune femme se souvenait bien que c’était Tidus qui avait fait le premier pas lors de l’escapade de Bevelle. La jeune brune avait vaguement écouté l’histoire des écriteaux sur les portes. Elle était plutôt occupée à essayer de garder sa contenance. Après tout, elle n’avait jamais encore vu d’homme nu. Et ce n’était pas l’enseignement des prêtres de Besaid qui lui avait expliqué comment on faisait les bébés.

Tidus n’avait pas eu mal et Yuna s’en trouva soulagée. C’était un peu de sa faute en y pensant, elle avait fait tomber cette savonnette sans y prêter plus attention. Alors, quand le jeune blond accepta de venir la rejoindre, le cœur de l’Invokeur fit un bond dans sa poitrine pour ne cesser de battre à la chamade tout du long. Yuna ne comprenait pas pourquoi elle stressait de cette manière… c’était son amoureux, ce n’était pas un inconnu, loin de là. Elle n’avait jamais dévoilé son corps à un homme. Tout au plus, elle avait pris des bains avec les femmes du village.

Tidus lui avoua alors qu’il se sentait bien et qu’il pourrait rester dans un endroit tranquille sans jamais s’ennuyer du moment que Yuna était là. La jeune femme sourit à cet aveu, de fait bien étonnant venant d’un joueur de Blitzball. S’il savait… s’il savait que c’était grâce à lui qu’elle était partie à l’aventure une fois encore pour sauver Spira de Vegnagun. Mais aussi, elle ne lui avait pas encore dit ni démontré, mais elle s’était entraînée. Yuna pouvait maintenant retenir sa respiration pendant 2 minutes et 41 secondes !

« Oui, c’est agréable… »

La jeune femme se laissa aller alors dans le bain et immergea son corps en entier sous l’eau et sa tête. Elle avait fermé les yeux, elle ne souhaitait pas avoir la mousse dans les yeux et surtout, elle ne voulait pas se faire passer pour une perverse qui voulait se rincer l’œil. Yuna resta sous l’eau un petit moment, cela lui permettait aussi de décharger ses appréhensions. Elle sortit finalement, se frotta légèrement les yeux. Ses cheveux étaient trempés à présent, les gouttes perlaient là où bon leur semblaient, sur ses épaules, ses clavicules, sa poitrine et son ventre la faisant frissonner, contractant sa peau.

« Je me suis entraînée et je tiens maintenant 2 minutes et 41 secondes sous l’eau ! »

Yuna se servit par la suite du gel douche qui se trouvait à proximité, senteur fleur d’hibiscus. La jeune femme était particulièrement friande des mousses et gels douches parfumés. Du coup elle se frotta les épaules avec celui qu’elle venait de choisir. Le stress du moment étant passé, Yuna se sentait plus relaxée.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 29 Oct 2016 - 17:56

La jeune femme n’avait pas paru beaucoup plus à l’aise que son compagnon, cela le rassura d’un sens. Il n’avait jamais expérimenté une telle proximité avec une femme auparavant, ni n’avait autant ouvert son cœur de cette façon. Etre avec Yuna lui apportait un apaisement comme jamais il n’en avait connu avant de la rencontré, peu importe la distance qui avait pu le séparé de l’Ivokeuse, elle avait toujours été la personne la plus proche de lui. Toute la confiance qu’il avait cherchée durant sa vie il l’avait trouvé en elle, c’était elle qui lui avait donné la force nécessaire pour avoir réellement confiance en lui. Tant qu’elle était là les autres n’avaient que peu d’importances, peux importe ce qu’ils pouvaient penser ou dire, elle était devenu le centre de son univers. Mais le plus beau c’était cette impression d’être aussi important pour elle qu’elle l’était pour lui, elle avait comblé ce vide qui l’avait hanté une longue partie de sa vie, à présent il n’avait plus peur d’envisager l’avenir.

Ce sentiment suffit à calmer son esprit et à reprendre de la contenance. Mais c’était sans compter sur les surprises que lui réservait la jeune femme lorsque celle-ci mit la tête sous l’eau, s’immergeant pendant de longues minutes avant de refaire surface, souriante en annonçant ce qu’elle venait de démontrer. Tidus lui souri tendrement, tout en sachant qu’il lui avait fait du mal lorsqu’il avait disparu. Bien évidement il savait que ce n’était pas de sa faute s’il n’avait été à l’époque que l’instrument des Priants. Mais un sentiment de culpabilité l’avait hanté par la suite, celui de ne jamais avoir pu dire la vérité à la jeune femme lorsqu’il l’avait apprit et encaisser le choc, il l’avait mise devant le fait accomplit, l’obligeant à subir une atroce séparation avec laquelle elle allait devoir continuer à vivre. Elle aurait pu le détesté pour cela, mais au contraire, elle avait remué ciel et terre pour trouver un moyen de le retrouver. Et c’était la plus belle preuve d’amour qu’il n’avait jamais reçu.

  -Si tu veux commencer une carrière embauche moi comme coach.

Dit il avec un sourire, il était heureux de voir que durant son absence la jeune femme ne c’était pas laisser aller au désespoir, elle avait continué son chemin et reprit le contrôle d’une vie qu’elle avait passé en pensant devoir se sacrifier pour le bien commun. Cela avait fait naitre un immense sentiment de fierté chez son amant, Yuna était une femme forte et être l’objet de son amour était quelque chose de fantastique pour le jeune homme. La jeune femme avait commencé à faire sa toilette, les divers savons mis à leur dispositions dégageait un arome fuité des plus agréable, réfléchissant un instant il reprit alors avec un air plus sérieux :

  -On dirait que je t’ai donné bien du souci… désolé.

Il marqua une courte pause, avant de reprendre avec un sourire renouvelé :

  -Mais comme je te l’ai dis, maintenant je ne laisserais plus rien ni personne nous séparer.

Il imita donc sa bien aimée et entreprit de débarrasser son corps de cette lassitude qui s’y était accumulé depuis la dernière séparation. Il avait pas mal barouder dans l’espoir de retrouver sa chère et tendre. Même s’il n’avait jamais lésiné sur l’hygiène, en tant qu’ancienne célébrité il avait un certain standing à conserver, l’opportunité de partager ce moment avec la femme de sa vie l’emplissait de bonheur. Bien vite le sentiment de gêne initiale commença à s’effacer,  Tidus proposa donc son aide à Yuna :

  -Tu veux que je t’aide à te laver le dos ?

Une demande qui pouvait avoir l’air anodin, mais elle symbolisait d’une certaine façon la proximité qui pouvait se créer entre deux personnes du sexe opposé. Pouvoir partager un moment du quotidien comme un vrai couple, c’était un luxe qu’ils n’avaient pas lors du pèlerinage de l’invokeuse. Ils étaient maintenant ensemble, sans personne pour contester leur décision, ils pouvaient donc commencer a vivre leur vie comme ils le voulaient.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Dim 30 Oct 2016 - 23:32

Il est vrai que Yuna n’avait pas eu envie de se laisser aller lorsque son amoureux avait disparu de la surface de Spira. Alors, elle avait demandé à Wakka des conseils et avait commencé à s’entraîner. Et Tidus lui proposa d’être son coach. Yuna, qui voulait l’ennuyer un peu, répondit sur un ton enjoleur.

« Si je suis ton coach de chant pourquoi pas. Je t’avais entendu chanter l’hymne tu sais et bon… »

Et au lieu de terminer sa phrase, Yuna lança un regard suggestif. En effet, Tidus n’avait que fredonné l’air, cela ne comptait sans doute pas. En tout cas, cela avait suffi à l’Invokeur pour lancer sa petite blague. Pendant que la belle brune se lavait, le jeune blond lui parla d’un air sérieux. Il se sentait désolé de lui avoir causé du souci.
Yuna, sachant qu’il devait être plus peiné qu’il ne voulait lui montrer, le regarda d’un air triste. Elle ne pensait pas à ça en lui disant son petit exploit. Il reprit cependant bien vite un ton plus joyeux en rappelant qu’il serait toujours là à présent.

Yuna, un peu plus rassurée, sourit à son compagnon et lui caressa doucement le mollet avec le dos de ses doigts. Il commença alors à se laver aussi et bien vite, le jeune blond proposa de laver le dos de l’Invokeur. La jeune femme acquiesça, se retourna et se laissa glisser un peu vers Tidus. C’était agréable de se faire cajoler, d’autant plus que ces derniers temps, la jeune brune avait été seule. Une fois que cela fut fait, Yuna proposa la même chose à son amoureux, profitant de l’instant.

L’eau commençait à se refroidir et Yuna ne souhaitait pas qu’ils attrapent un rhume. Du fait, elle amorça un mouvement pour chercher les serviettes de bain qui se trouvaient bien loin de la porte de la jeune femme. Elle savait qu’il y avait des vêtements et peignoir dans l’armoire de la chambre, au moins, ils ne seraient pas nus pour aller manger. Du coup, Yuna informa Tidus de son intention, pour ne pas provoquer une autre bêtise.

« L’eau commence à refroidir, on ferait mieux de sortir »

Le cœur de Yuna commença à nouveau à battre plus vite. Elle n’avait pas peur de montrer sa poitrine nue mais ce n’était pas le cas de son intimité. Après tout, elle était confrontée comme aux autres femmes, à l’idéal de beauté dans le monde et d’un coup, la jeune brune s’inquiéta sur son physique. De toute façon, elle ne pouvait pas faire autrement, elle se leva, emportant avec elle de l’eau qui ruissela sur son corps et elle sortit, les pieds premiers sur la carpette de bain. Elle prit les serviettes de bain, en donna une à Tidus et commença à se sécher le corps.

Il allait être bientôt l’heure de manger et cela tombait bien car Yuna commençait à avoir un peu faim.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 31 Oct 2016 - 18:10

La jeune femme fit une plaisanterie sur les talents de chanteur de son amant, ce dernier eu un sourire gêné, c’était sans doute vrais que pousser la chansonnette n’était sans doute pas son point fort. Mais il n’avait pas réellement dans l’idée de se lancer aux conquêtes des scènes de Spira, même si de son point de vu un petit renouveau culturel ne pouvait pas faire de mal. L’épisode du potager avait été un élément révélateur pour le jeune homme et plus il y repensait moins il ne pouvait s’empêcher de considéré ce qu’il ferait à l’avenir. Le Bitzball avait été toute sa vie, avant d’être transporter sur Spira et de rencontrer Yuna, avant de devoir se lancer dans un dangereux pèlerinage pour vaincre Sin et connaitre l’amour. Il ne savait pas faire grand-chose d’autre à part jouer et se battre, même si jusque là il c’était montré plutôt talentueux dans les deux domaines, il se demandait si c’était là des carrières propice pour fonder une famille. Après tout le seul exemple qu’il avait dans ce domaine était son propre père, Tidus ne pouvait pas vraiment appeler ça une réussite, lorsqu’il pensait à sa relation avec Yuna, il ne pouvait s’empêcher de voir le spectre de ses parents, était il condamner à infliger à ses enfants les tourments qu’il avait lui-même vécu ? Une fois encore le fantôme de Jecht revenait le hanté comme une icône projetant sur lui son ombre présomptueuse, c’était encore là un défi que lui lançait sans doute son père depuis l’au-delà, le surpasser dans un autre domaine, en tant qu’époux et plus encore en tant que figure paternel. Perdu dans son train de pensées, il ne fit pas attention à la dernière remarque de sa compagne, ne reprenant réellement conscience de son entourage que lorsque cette dernière se leva et sortit de l’au en tenu d’Eve sous ses yeux médusés. Devant le corps à nu de l’invokeuse dans son intégralité, Tidus réalisa qu’il avait sérieusement songé à fonder une famille avec Yuna, ce qui impliquait d’avoir des enfants, ce qui impliquait une intimité plus profonde avec la jeune femme, il dû de nouveau lutter pour ne pas virer à l’écarlate et garder son apparence calme, malgré sa nervosité intérieur. Après une seconde réflexion, il se dit que s’aurait dû être à lui de sortir le premier plutôt que de la laisser s’exposer ainsi. Un beau départ sur la route du gentilhomme, Tidus devrait rattraper le coup encore une fois. Il accepta la serviette que lui tendait sa bien aimée, sortant lui aussi de l’eau afin d’entreprendre de se sécher et d’enfiler les vêtements de rechanges mis à leur disposition.

Il prit les devant et sortit de la salle de bain en premier, il prit la direction de leur chambre, passant à proximité du comptoir où le tenancier l’interpela afin de le prévenir que leur repas leur avait été servit directement dans leur chambre afin qu’ils puissent « reprendre des forces », après quoi l’homme d’âge mûr lui adressa un clin d’œil à peine dissimulé tout en lui adressant un pouce levé depuis l’arrière du comptoir. Tidus retint un soupir, ce vieil homme se faisait sans doute des idées, même si cette insinuation d’un passage à l’acte avec Yuna restait quelque chose que le jeune homme devait sérieusement envisager à l’avenir. Ce qui le ramenait à son train de pensées sur la famille, son amour pour Yuna était bien réel et l’idée de passer le reste de ses jours avec elle comme unique compagne était un idéal des plus agréables, comme une douce et plaisante rêverie. Et cela impliquait encore une fois une relation plus intime entre les deux jeunes gens, comme il en allait pour tous les couples à un stade avancé de leur relation. Il était évident qu’il en avait lui-même envi, mais il ne voulait surtout pas prendre le risque de brusquer Yuna qui avait eu une éducation plus prude et religieuse que lui, il avait fait les frais de son écart culturel avec les croyances Yévonites, il comptait laisser à la jeune femme le temps de faire avancer les choses à son rythme. Ils avaient tout le temps qu’ils voulaient pour faire avancer leur relation et construire leur avenir ensemble, jusqu’à ce que la jeune femme soit prête, Tidus allait la soutenir dans ses décisions et lui apporter son aide dans la quête dont elle s’était investit, il était de toute façon hors de question pour lui de la laisser partir affronter l’inconnu sans lui. C’était là sa décision et même la jeune femme devrait faire avec, même s’il doutait fortement que cela la dérange.

Ils entrèrent donc dans leur chambres après quelques instants, l’odeur du repas à peine servit embaumait la pièce relativement simple mais confortable. Une fenêtre donnant sur la cours extérieur éclairait la pièce de la douce lumière d’un soleil de fin d’après midi d’été, une table avait été dressée où les attendait leur diné, deux chaises en bois rustiques mais confortables étaient prêtes à les accueillir. Le reste de la chambre était dans le même ton, un lustre suspendu au centre de la pièce était prêt à prendre le relai de l’éclairage lorsque la lumière du jour serait insuffisante, le lit trônait dans le coin opposer à la table à manger, unique couche de deux place à l’allure conformable, garnit de coussin et d’une couverture moelleuse bleu pétrole. Les draps semblaient avoir été changés durant leur petite escapade au jardin, le lieu était propre et visiblement bien entretenu. Un seul lit pour lui et la femme qu’il aimait, Tidus se demanda s’il allait réellement pouvoir trouver le sommeil sachant Yuna couchée à ses cotés. Mais pour le moment il ravala cette légère appréhension pour s’attabler en compagnie de la jeune femme. En plus des légumes et féculents qu’ils avaient récolté dans le jardin, le plat principal se composait de généreux morceaux de poulets rôtit à l’apparence savoureuse, une jardinière de légume était également disponible en tant qu’entré et les pommes qu’il avait cueillit avait été préparé en salade de fruits avec d’autre baies et agrumes de saison qui devait pousser dans les envieront. La cuisine était rustique mais particulièrement appétissante.

-On dirait que le patron nous à préparer quelque chose de délicieux.

Le jeune homme prit alors ce qu’il pensait être un pichet d’eau afin de servir Yuna, apparemment le menu de ce soir n’avait pour seule et unique boisson que du vin, Tidus espérait que l’alcool n’était pas trop fort, lui-même n’était pas spécialement habituer à boire et il se demandait si depuis leur séparation Yuna était capable de supporter l’abus de boisson elle aussi. Il préféra donc jouer la carte de la prudence en s’adressant à la jeune femme :

-Tu veux que j’aille demander autre chose ?

Il était certain que l’aubergiste avait voulu bien faire, tout collait avec le cadre classique d’un diné romantique. Mais les récentes retrouvailles avec Yuna avaient emplit les deux jeunes gens d’un bouquet d’émotions très fortes et Tidus craignait que la boisson ne la fasse agir de manière trop téméraire, il eu à cet égard une nouvelle pensée pour se moment dans le bain avec Yuna et pour le lit qui les attendait. Il devait être capable de garder le contrôle de lui-même, il ne devait surtout pas hâter les choses, Yuna devait pouvoir passer un moment agréable avec lui, sans pour autant qu’ils doivent passer à l’acte le soir même de leur rencontre. Cette vie de jeune couple était décidément plus compliquée et semé de danger que Tidus l’aurait imaginé, à moins que ce ne soit lui-même qui se complique les choses à force de pensées inutiles.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Mer 9 Nov 2016 - 19:19

Yuna avait pris son courage à deux mains et s’était levée de la baignoire pour se sécher et s’habiller. Elle se doutait que Tidus devait éviter de trop la regarder par respect mais elle se disait qu’un jour ou l’autre, il l’aurait bien vue toute nue. Et autant que cela soit aujourd’hui, dans l’ambiance des retrouvailles.

Alors que Yuna était sortie en première, Tidus réagit bien vite et était déjà prêt à sortir, fringuant. Il s’en alla d’ailleurs pour aller voir le tenancier. S’en suivit un échange non-verbal que Yuna ne pouvait pas suivre, étant encore en train de sécher ses cheveux. Apparemment, l’aubergiste avait deviné qu’ils étaient en couple et tenait à ce que tout se passe pour le mieux.

Lorsque Yuna et Tidus pénétrèrent dans la chambre, la table était déjà mise et un vrai festin s’y trouvait. La jeune brune avait bon appétit, mais à ce point, c’était beaucoup. Il y avait une ambiance feutrée, la fin de l’après-midi rendait les couleurs du soleil fort chaleureuses et Yuna s’y sentit relaxée. En outre, le bois taillé de manière brute donnait un côté assez rural à la pièce. Les couleurs du lit deux places contrastaient avec l’ambiance la pièce, étant d’un bleu sombre.

Les plats posés sur la table étaient du terroir. Du poulet, des légumes, des fruits. Tout ce qui avait de plus naturel cuisiné dans de bonnes sauces. Yuna remarqua que l’on avait pris soin de mettre du vin à table, le problème, étant que la jeune femme ne supportait pas bien l’alcool.

« Hmm, j’ai hâte de goûter ! »

Tidus voulut servir ensuite à Yuna une boisson, cependant il remarqua bien vite que ce n’était pas de l’eau. La jeune brune constata qu’il n’y avait que cela et le jeune blond proposa d’aller chercher de l’eau. Yuna acquiesça, ne voulant pas commencer la journée du lendemain avec une gueule de bois. Une fois que Tidus revint avec un pichet d’eau, Yuna commença à manger, ayant attendu son amoureux.

La cuisine était riche et simple, elle était tout simplement très bonne. Yuna but quand même un verre de vin, appréciant ce breuvage trompeur. Si elle buvait en mangeant, cela ne lui monterait pas à la tête et surtout si elle consommait plus d’eau. La jeune femme avait faim, de fait, elle ne parla pas beaucoup. C’est seulement une fois qu’elle avait bien entamé son assiette qu’elle prit la parole.

« J’ai fait la rencontre d’un homme assez intéressant quand je t’ai cherché. Il m’a avoué qu’il était une entité avant, dans son monde. Il a souhaité m’aider dans mes recherches. C’est rare de rencontrer des personnes altruistes ! »

Yuna n’oublierait pas l’aide que lui avait apporté son compagnon de route. Elle espérait pouvoir le rencontrer à nouveau un jour. En attendant, elle profitait d’avoir trouvé Tidus et cela, elle lui devait bien. La jeune femme venait de finir de manger. Elle avait pris de grandes portions, les émotions lui ayant ouvert l’appétit.

Yuna leva les bras tout en s’étendant, un peu fatiguée de cette journée. La jeune femme pensait bien pouvoir lire un peu ou jouer à un jeu avec Tidus, comme les échecs. Il y avait plusieurs boîtes de jeux. Il n’était pas question de dormir après un tel repas au risque de mal digérer.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 10 Nov 2016 - 14:59

Tidus s’exécuta et alla donc chercher de l’eau, sans drop traîné. Il reprit place à table face à Yuna et tout deux entreprirent de savourez cet instant ainsi qu’un délicieux repas. La cuisine était rustique et fais plaisir au palais, le jeune homme prit le temps de gouter un peu de chaque ingrédients indépendamment afin d’en savourez les saveurs, la cuisine de ce monde n’était pas vraiment différente de ce qu’il avait pu connaitre sur Spira, les habitants du coin faisaient juste avec moins de fruits mais plus de légumes vert et autres féculents. Une bonne moitié du dinée passa dans un certain silence, les deux jeunes gens montrant un certain respect pour la nourriture de leur hôte, puis la chasseuse de sphères reprit la parole, partageant avec Tidus sa rencontre avec une certaine personne durant son voyage. Tidus l’écouta avec attention, décidément l’invokeuse n’avait pas ménagé ses efforts et il devrait faire de son mieux pour la soutenir à l’avenir, c’était aussi son rôle de l’aider dans son entreprise et de la protégée si besoin est.

-Si on recroise cette personne, il faudra que je pense à le remercier. Ça n’a pas dû être simple pour toi de quitter Spira pour partir dans l’inconnu.

Lui commençait à avoir l’habitude d’être parachuter au milieu de nulle part. Mais pour Yuna l’expérience avait été nouvelle et pour le coup il appréciait qu’elle n’est pas traverser cette épreuve toute seule. Bien entendu il savait que la jeune femme possédait une grande force de volonté et était capable de se protégé, mais parfois le courage seul ne suffisait pas pour affronter certains obstacles, Tidus en était conscient bien plus que quiconque.  Ils finirent ainsi le repas, la jeune femme se leva et s’étira longuement, sans doute éreintée pat cette journée des plus éprouvante. Tidus l’imita et le rejoignit, s’assoyant  au coin du lit en reprenant la parole :

- Dis-moi, comment vont les autres ? J’ai à peine eu le temps de voir Wakka et Lulu avec toi à Besaid… attend maintenant que j’y repense cet enfant qu’avait Lulu… c’était le leur ?

Maintenant qu’il pouvait relâcher un peu la pression, Tidus repensait au temps qui avait dû s’écouler depuis sa disparition. Malgré tout, Yuna n’avait jamais perdu l’espoir de le retrouver et alors que leurs compagnons avaient reconstruits leurs vies, elle s’était sans doute beaucoup privée, et c’était en partit sa faute il le savait. S’il avait été plus honnêtes avec elle dès qu’il avait prit conscience de sa nature éphémère, peu être que l’invokeuse aurait elle aussi prit un nouveau départ après la défaite de Sin, il avait été bien égoïste à cette époque, et sans doute aussi lâche. Ne se laissant pas déprimé par cette pensé et certain de ses remords, il sourit tendrement à sa bien aimée, il avait beaucoup de chance de l’avoir à ses cotés et ferait tout pour se montrer digne de ses sentiments.
Yuna
Douce Félicité

avatar

Messages : 203
Messages RP : 97
Comptes RP : Aërin - Fran - Asami - Prompto
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 17 Nov 2016 - 23:46

Yuna se sentait bien. La journée avait été difficile et s’être relaxée dans le bain et de profiter d’un bon repas en bonne compagnie lui permettait de se ressourcer. Du coup, la jeune femme profita de ce moment pour avouer à Tidus qu’elle n’avait pas été toute seule. Le jeune blond fit remarquer qu’il faudrait bien remercier Matteo pour avoir aidé Yuna. S’ils le recroisaient, ils n’oublieraient pas.

Yuna acquiesça et s’étira ensuite, ayant fini de manger. Tidus se leva aussi et alla directement s’asseoir sur le lit. La jeune brune le rejoignit et l’écouta poser une question à propos de leurs amis.

« Rikku, elle est toujours en vadrouille avec son vaisseau. Elle m’expliquait l’autre fois, qu’elle aidait pas mal de personnes de son côté. Lulu et Wakka vont bien, ils sont fort occupés avec leur petit Vidin »

En formulant sa phrase ainsi, Yuna répondait à l’autre question de son compagnon. En effet, les deux jeunes gens avaient un bébé. La jeune brune sourit, repensant à ce bambin. Les enfants ne dérangeaient pas Yuna, elle les aimait bien. Elle avait toujours eu un feeling avec eux. Après tout, à Besaid, elle était un peu la coqueluche. La fille dont le père avait apporté la Félicité, il y avait de quoi l’apprécier.

Yuna se rapprocha de Tidus jusqu’à ce que leurs cuisses se rencontrent et elle déposa doucement sa tête contre l’épaule de son amoureux. Elle soupira et ferma les yeux un instant, le temps d’apprécier le contact. L’Invokeur se souvint qu’il y avait un jeu de cartes dans l’armoire qu’elle avait observé et elle pensait que jouer un peu pourrait passer le temps.

« Tu sais jouer au poker ? »

Après tout, cela pouvait être amusant, même à deux. La jeune femme n’était pas particulièrement douée mais c’était un des seuls jeux plus sérieux qu’elle connaissait. Sinon, c’était le jeu « le Moogle qui pue » et il fallait avouer que c’était assez enfantin.

_________________
Kit par Saphir ♥️

__Allegretto ~ Yuna
__Moderato ~ Tema Yuna
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Douces retrouvailles
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum