Un Voyage mouvementé
Mistral
Samouraï Ninja

avatar

Messages : 150
Messages RP : 81
Comptes RP : Eol Xelina, Kirito, Roland
A ÉTÉ POSTÉ Sam 12 Nov 2016 - 17:08

Mistral et Kam'Lanaut arrivent de la Caverne d'Eblana

Mistral venait de s'inscrire officiellement dans le Clan Centurio. Au même moment, une autre personne s'était inscrite dans le Clan aussi, Kam'lanaut. Mistral ne se souvenait pas de lui pourtant elle était sûre de l'avoir déjà vu auparavant. Elle avait de la chance, il venait du même monde qu'elle : Vana'Diel. Supposant que Kam'lanaut pouvait lui apprendre des choses sur leur monde d'origine. N'ayant plus envie de discuter actuellement, Mistral s'était dirigée vers le port proche et avait trouvé un capitaine assez sympathique pour les emmener a Baron, le lieu de leur première chasse. Se permettant de faire un peu d'humour vis a vis de Kam'lanaut, Mistral s'installa sur le pont du navire afin de dormir un peu.

Se réveillant a cause du mouvement plus fort du navire, Mistral compris bien vite qu'ils étaient maintenant en pleine mer. En ouvrant les yeux, Mistral put admirer une magnifique traîné d'étoile, le ciel étant parfaitement clair pour le moment. C'est alors que Mistral se rappela les paroles de Kam'lanaut avant qu'elle ne s'endorme. Elle le chercha sur le pont quelques minutes avant de le trouver.

Nan j'a pas le mal de mer comme vous le pensiez. Juste que j'aime pas l'eau en grande quantité. Je sais plus pourquoi en fait.

C'est vrai ça. Pourquoi elle avait peur de l'eau ? Mistral n'en avait aucun souvenir, mais elle était toujours peureuse quand il s'agissait de s'approcher de beaucoup d'eau, alors les voyages en bateau sont assez compliqués pour elle. Décidée a vaincre cette peur un jour, Mistral préférait en faire de l'humour plutôt que rester cachée. C'est alors que lorsqu'elle retournait la ou elle avait dormi afin de continuer a observer le ciel, qu'une violente secousse secoua le bateau. Mistral tomba dans l'eau l'obligeant a prendre un bain de minuit. Accrochée par une corde au navire dont elle ignorait la provenance Mistral put remonter sur le bateau sans souci même si elle avait été terrorisée par la chute. En remontant sur le navire, toussant et crachant de l'eau, Mistral remarqua très vite que le ciel s'assombrissait très vite. Même trop vite pour que ce soit naturel. C'est alors que les marins commencèrent a paniquer.

Léviathan ! Léviathan est dans la région ! A vos postes ! Que tout le monde vérifie sa corde de sécurité !

C'était le capitaine du navire qui hurlait ses ordres a son équipage. Mistral comprit donc l'origine de cette corde qui l'empêcha de se noyer il y a quelques instants. Par contre, ne comprenant pas vraiment de quoi il en retournait, Mistral regarda le capitaine avec interrogation. Remarquant le regard de la Mithra, le capitaine prit le temps d'expliquer la situation a leur passagère.

Léviathan est l'éon gardien des océans. Sa présence fait que la mer se soulève et tous les marins craignent sa colère. Voila pourquoi  tous les navires emportent de quoi lui faire une offrande afin de le calmer. Si Léviathan s'énerve il peut avaler un navire comme si c'était une tartine pour le repas du matin. Le plus gros problèmes c'est qu'il arrive que des monstres suivent Léviathan pour dévorer les marins qui ont survécut a la tempête.

Comprenant la situation plus que précaire dans laquelle ils se trouvaient, Mistral obéit sans discuter aux ordres du capitaines. Oubliant momentanément sa peur de l'eau, Mistral s'affaira a aider au mieux les marins.

_________________




Loup Solitaire
Légende
Kam'lanaut
Archiduc de Jeuno

avatar

Messages : 88
Messages RP : 55
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 17 Nov 2016 - 3:09

C'était une aventure bien particulière qui m'attendait là. Comment aurais-je pu deviner que j'allais me retrouver avec une Mithra. De plus, à ce que j'avais compris ce monde était connecté à une poignée d'autres et comme chacun le sait, chaque monde à ses différentes régions et ville. Voilà que je tombais pile poil sur l'endroit où se trouvait aussi une autre native de Vana'diel. À moins que d'autres natifs de ce monde aient finalement connu le même sort ?

En tout cas, sur le coup je m'étais attendu à ce qu'elle me reconnaisse et montre éventuellement quelques soupçons même si j'ignorais en réalité ce que les citoyens de mon monde natal – de MON monde tout simplement – pouvait penser de moi, et surtout s'ils étaient tous au courant de ma nature. Je supposais simplement que le groupe de maudits aventuriers qui avaient osé s'opposer à moi avaient eu la langue bien pendue. Bien que la population de Vana'diel aurait pu ne pas les croire dans ce cas. J'étais un des individus les plus populaires quand même, on ne change pas certaines réputations aussi facilement et sans preuves !
Nul besoin de réfléchir à ces cas de figures de toute façon puisqu'elle était amnésique. C'était le comble. Tout à mon avantage aussi puisque j'allais pouvoir l'utiliser à ma guise pour mes desseins. Tout comme je pourrais utiliser d'autres membres de ce clan Centurio. Peut-être l'équipage du navire que nous prenions pour nous rendre à Baron aussi.

En attendant, la Mithra avait envie de dormir et je la laissai s'installer et m'assis dans un coin afin de réfléchir à diverses choses... Jusqu'à ce que le navire se mette en mouvement, ce qui la réveilla aussitôt. Elle vint me trouver et me reparla de son malaise avec l'eau. Plus une phobie qu'une cinétose d'ailleurs, mais peu importait.
Je ne lui répondis par rien d'autre qu'un signe de tête compréhensif, ne prenant pas vraiment le temps de lui répondre verbalement puisqu'elle était déjà repartie dans son coin jusqu'à ce qu'une violente secousse se fit sentir.

Je me retournai, et la chatte était à l'eau. Quel dommage ! Je n'eus même pas besoin de l'aider puisque quelqu'un d'autre s'en chargea à ma place mais je m'apprêtais à devoir soigner quelques blessures éventuelles. Ou à combattre. Vu ce que les marins criaient.
Léviathan.
Un nom qui me rappelait bien des souvenirs aussi. Tout autant que la situation en elle-même. J'avais déjà connu une tempête maritime, au moins une. Celle suite à laquelle je m'étais retrouvé à Jeuno, ce petit village de pêcheurs, avec mon frère. Celle suite à laquelle je réussis à acheter la population de Vana'diel.

Alors que chacun paniquer, je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire. Réaction qui, associée à mon calme des plus contrôlés, ne manqua pas d'en choquer quelques uns. Juste à voir les regards qu'ils me lancèrent.
Je ne montrai pas plus de réaction et me contentai d'écouter ce que le capitaine raconta à la Mithra, un discours qui me fit hausser un peu les épaules.

« Sur mon monde, il est dit aussi que Léviathan se met en colère à cause des perturbations que la circulation navale provoque. Ce sont des légendes, comme pour votre monde, très certainement. ».

En d'autres termes, je ne croyais pas vraiment à toutes ces histoires bien que j'étais très conscient que Léviathan – tout comme n'importe quelle autre divinité – pouvait effectivement se mettre en colère. Une colère que je ne craignais pourtant pas spécialement, malgré celle qui avait provoqué la chute de mon peuple. D'ailleurs il c'était surtout les avatars terrestres qui s'étaient opposés à mon peuple et Léviathan n'en faisait pas partie. Au contraire il faisait partie des « Dieux endormis », et eux avaient aidé mon peuple contre les Wyrms.
Cela dit je savais aussi que je devais quand même rester sur mes gardes et me préparer à me battre éventuellement. J'étais conscient aussi des différences qui existaient entre chaque monde.

En attendant j'espérais bien que mon attitude calme et imperturbable ait l'effet de calmer tous les autres, même si la tempête faisait rage, et même si un marin finit par me héler.
« Vous là le blond ! Faites quelque chose s'il vous plait ! Aidez nous ! ».
En voilà qui ne savait pas me parler et je lui faisais savoir par un regard sévère sans pour autant m'énerver, avant de m'adresser au capitaine.

« Je suppose que vous avez pensé à faire escale dès que possible.
- Si nous ne coulons pas avant ! Mais bien sûr j'ai pensé nous arrêter à Agart
- Nous ne coulerons pas. ».
En réalité je n'en savais rien mais je savais juste qu'il y avait une solution pour s'en sortir. L'homme avait parlé d'offrande après tout. S'ils croyaient vraiment à leurs histoires, ils allaient envoyer ces offrandes !
En attendant, je gardais mon calme et me contentai d'aider un peu, histoire de faire bonne figure.

_________________

Hidden Truth - Tough Battle #2
Mistral
Samouraï Ninja

avatar

Messages : 150
Messages RP : 81
Comptes RP : Eol Xelina, Kirito, Roland
A ÉTÉ POSTÉ Dim 20 Nov 2016 - 21:57

Le vent sifflait aux oreilles de Mistral, la pluie était cinglante comme un fouet, le bateau craquait sous l'assaut des éléments. Mais tous les marins étaient a 100% de leurs capacités pour maintenir le bateau dans le bon sens. Vagues ou tourbillons le capitaine manœuvrait son bateau d'une manière qui prouvait son expérience en mer. Le navire ne luttait pas contre la mer, il profitait des mouvements de la mer afin d'aller toujours plus loin. Malgré les talents du capitaine, le navire subissait des dégâts a cause de la tempête. Des cordes lâchent, une voile se déchire et bien d'autre petits dégâts qui a terme peuvent être dangereux.

A certains moment, un monstre ou deux tentait d'attaquer le navire, mais c'était sans compter sur le capitaine qui évitait sans souci leurs assauts. Si on regardait vers le nord, on pouvait voir une forme sombre gigantesque. On aurait dit un immense serpent de mer, et Mistral l'aurait confondu avec un monstre géant si les marins n'avait fait un signe de prière en direction de la chose. Comprenant donc qu'il s'agissait de Léviathan, la Mithra fit une brève révérence avant d'aider les marins a porter les offrandes sur un petit canot. Le cadeau était composé de diverses statuettes représentant Léviathan. Toutes étaient fabriquées dans une sorte de pierre marine que Mistral ne connaissait pas du tout. Divers autre objets étaient présent mais la jeune femme, n'en reconnut pas un seul, probablement des objets propres a ce monde.

Dépêchez-vous le bateau ne pourra pas tenir éternellement avec une telle tempête !

Le capitaine réussit a se faire entendre malgré le vacarme de la tempête. Même si sa voix nous parut lointaine, elle était compréhensible. Nous avons donc accélérer les préparatifs de l'offrande. Après avoir terminé nous avons descendu la barque et l'avons lancé vers le nord. Chacun de ces bateaux d'offrande était enchanté afin de se rendre directement en direction de Léviathan. Chaque barque étaient enjolivées avec des écailles de Léviathan que les marins trouvait parfois sur les plages. Une manière de retourner les écailles perdues par le dieu des océans a son véritable propriétaire.

Continuant d'aider les marins du mieux qu'elle pouvait, Mistral sentait que la tempête faiblissait. Serait-ce grâce au don des marins ? Ou alors ils commençaient a être loin de Léviathan ? En tout cas, ils s'en étaient sortis même si le bateau n'avait pas vraiment apprécier le traitement. Le capitaine s'approchait justement de Mistral, ayant confié la barre a un membre de l'équipage.

Désolé du contre-temps mais nous allons faire escale a Agart afin de réparer le navire. Vous pourrez peut être trouver de quoi vous occuper le temps que nous finissions les réparations, elle devraient durer un ou deux jours mais je ne serait sûr que une fois arrivés. Nous serons a Agart dans la soirée de la prochaine journée.

Hochant la tête en signe de compréhension, Mistral se sentait fatiguée soudainement. Un contre-coup des événements il fallait croire avec la baisse de l'adrénaline. Il faisait encore nuit même si le soleil commençait doucement a poindre a l'horizon. Estimant l'heure aux alentours de six heure, la Mithra décida d'aller dormir un moment avant que leur navire n'approche d'Agart. Drôle de nom mais tout était étrange pour Mistral, même ce Kam'Lanaut qui semblait connaître beaucoup de chose sur les Mithras, la race de Mistral, mais en même temps il semblait se retenir de dire ce qu'il savait. Enfin bon la jeune femme ne se souciait jamais de ce genre de chose préférant l'adrénaline des combats et de l'aventure.

_________________




Loup Solitaire
Légende
Kam'lanaut
Archiduc de Jeuno

avatar

Messages : 88
Messages RP : 55
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson
A ÉTÉ POSTÉ Sam 26 Nov 2016 - 4:49

Les conditions climatiques n'étaient pas du tout optimale pour notre voyage mais cela n'avait rien d'exceptionnel à mes yeux. Probablement aux yeux des marins non plus. Il était évident qu'ils connaissaient ce genre de situation et qu'ils savaient agir dans ce genre de cas. Ils étaient pourtant agités et j'avais toujours pensé que ce n'était pas en brassant du vent – ni même de l'eau, ce qui était bien plus adapté à la situation – qu'on parvenait à faire quelque chose.

De mon coté je restais d'un calme extrême et presque, ce qui ne manquait pas d'attirer des regards interrogateurs et presque suspicieux. Les premiers ne m'offusquaient pas et je pensais qu'il était normal que mon attitude provoque quelques questionnements. En revanche j'appréciais un peu moins les seconds. Si ces marins n'étaient pas capables d'arrêter de s'agiter j'essayais juste de montrer l'exemple. Un très bon exemple qui plus est.

Cependant, ils semblaient bien plus concentrés sur la forme sombre qui était apparue vers le Nord. On l'aurait bien considéré comme un serpent de mer géant et cela me rappelait Leviathan tel que je connaissais son apparence sur Vana'diel. La vue de cette forme ne manqua pas de me faire sourire légèrement d'ailleurs. Néanmoins, pendant que les marins envoyaient diverses offrandes et procédaient à diverses prières, je ne me contentai que d'un simple hochement de tête en guise de respect bien qu'il s'agissait plus de mime qu'autre chose. En réalité j'avais presque tenté de communiquer avec la créature si vraiment c'était la divinité, espérant par là trouver des restes du Murmure de l'Âme. Que nenni. Même avec une entité d'un autre genre je restais privé de ce pouvoir.

Je ne montrai pas ma frustration pour autant et j'observais à nouveau l'état du bateau, donnant quelques minces coups de main pour envoyer les offrandes, même si je ne me sentais pas spécialement concerné. Surtout que la tempête commençait à se calmer. Un des marins se retourna encore vers moi, encore plus interrogateur, mais je me contentai de lui glisser deux ou trois mots d'un tron très neutre, accompagnés d'un léger sourire.

« Je vous l'avez dit. Nous ne coulerons pas. ».

Il ne su comment me répondre et me fit juste un signe de tête alors que le capitaine s'approchait de la Mithra et de moi pour nous avertir d'une escale. D'ailleurs une fois que l'autre native de Vana'diel parti se coucher quelque part, le capitaine me fixa quelques fractions de secondes.

« Puis-je me permettre de vous demander... comment avez-vous pu garder votre calme ? Vous le saviez ? ».

L'homme me faisait bien comprendre qu'il se posait moult questions à mon sujet. Nul besoin du Murmure de l'Âme sur ce coup.

« Quand on tient à nombre de choses, on trouve toujours les solutions. De plus une tempête fini toujours par se calmer. ».

J'avais préféré rester très vague dans mes propos, que le capitaine ne sembla pas vraiment comprendre vu l'expression qu'il afficha.

« J'espère que... vous avez raison. ».

Je me contentai d'un léger sourire mais qu'est-ce que j'aimais ce genre de conclusion ! De toute façon c'était vrai. Je connaissais bien plus de choses que les Humes et autres races du même acabit, et a priori cela ne s'appliquait pas qu'à Vana'diel mais aussi aux mondes de ce système.

En attendant, le voyage allait donc durer encore de longues heures et il allait falloir s'occuper. Pendant que la Mithra était partie dormir un peu, je donnai quelques coups de mains pour des premières réparations avant d'aller m'installer dans un coin et méditer un peu. À vrai dire, je ne vis pas vraiment le temps passer que la nuit arrivait déjà. Je choisi donc de m'allonger à mon tour et de dormir un peu, au moins quelques heures. De toute façons je n'avais pas grand chose d'autre à faire et dormir dans une telle situation ne me rendrait pas forcément vulnérable. Peu importe si la Mithra se réveillait avant moi, et s'il se passait quelque chose à nouveau, je serais bien assez vite réveillé.

_________________

Hidden Truth - Tough Battle #2
Mistral
Samouraï Ninja

avatar

Messages : 150
Messages RP : 81
Comptes RP : Eol Xelina, Kirito, Roland
A ÉTÉ POSTÉ Mar 29 Nov 2016 - 23:42

Il s'est écoulé presque une dizaine d'heure.

Mistral ouvrit les yeux, pour rapidement les refermer. La vive lumière du soleil, l'avait éblouie, ne s'attendant pas a ce que le soleil soit autant avancé dans sa course. S'habituant rapidement a la forte luminosité qui enveloppait la mer, Mistral se leva, s'étira et passa une main dans ses cheveux pour les remettre en place. Même si elle n'appréciait toujours pas l'eau, la Mithra s'approcha du bord afin de regarder son reflet dans le calme de l'océan. Elle put ainsi admirer son image, et elle vit que ses cheveux étaient beaucoup plus long que ce qui lui plaisait. Pourquoi étaient-ils aussi longs ? Même si la Mithra avait planté ses griffes dans la rambarde afin de ne pas chuter, elle s'éloigna du bord avant de dégainer son sabre et couper sa chevelure a la longueur qui lui sied, c'est à dire aux alentours de l'épaule. Ramassant les mèches fraîchement coupées, Mistral se dirigea de nouveau vers le bord du navire avant de lancer ces mêmes mèches dans l'océan. En même temps elle lança a haute voix une sorte de prière."Voguez, brins d'âmes épars. Puissiez vous me guider lorsque le jour sera venu."

Malgré le bruit de la mer, un étrange s'abattit sur le navire, les marins regardant Mistral avec une sorte de fascination, non plutôt un étonnement profond. Haussant tranquillement les épaules alors qu'elle était le centre d'attention de l'équipage, Mistral reporta son attention vers l'horizon. Un étrange ballet aquatique attira bien vite son attention. Des dauphins jouait avec les vagues, sautant par dessus, plongeant en leur sein. Malgré la distance, la Mithra entendait leur cri de joie. Comme toujours les dauphins aiment s'amuser avec les caprices de l'océan. C'est alors qu'ils remarquèrent le navire et vinrent jouer autour de celui-ci. Plongeant d'un coté, sautant de l'autre, ils démontraient parfaitement la joie de vivre et la vie qu'ils menaient. Mistral ne sut combien de temps elle admira le ballet de ces animaux, mais une main se posant sur son épaule la tira de rêverie. C'était le capitaine.

Il venait lui proposer de partager le repas de l'équipage et c'est a ce moment que la Mithra remarqua les grondements de son estomac. Il fallait dire que cela faisait un moment qu'elle n'avait rien manger. Acceptant donc la proposition du capitaine, Mistral se dirigea donc a sa suite vers la poupe du navire lieu ou se déroulait le repas commun des marins. Tout ce qui était présent sur la table était des produits frais que l'on pourrait trouver a peu près n'importe ou. Malgré son apparence de chat, Mistral ne mangeait pas autant de viande que certains pourraient croire. Elle basait ses repas avec surtout des fruits. Se choisissant donc une petite part de viande et un ensemble de fruits, la Mithra partagea le repas de l'équipage, ne faisant pas attention si Kam'Lanaut était présent ou non. Mistral rigola avec les marins, appréciant leur façon de penser et de vivre même si pour elle rien ne valait les aventures qu'elle pouvait vivre sur la terre ferme. Quittant donc la salle du repas avec en main une jolie pomme, Mistral se dit qu'elle pourrait grimper le mat afin d'apercevoir Agart. Grimpant donc avec l'agilité qui lui était naturelle, la Mithra n'eut que peu de mal à atteindre le sommet du mat. Saluant le marin en poste a ce moment elle dirigea son regard vers l'Est espérant apercevoir la ville qui devraient être bientôt a portée de vue du nid de pie. Remarquant une étrange ligne noire elle fit signe au marin qui regarda avec sa longue-vue avant de se tourner vers la passagère avec un grand sourire."Vous avez une sacré bonne vue. Il s'agit d'Agart. Nous y serons dans la soirée" Arborant a son tour un magnifique sourire, la jeune femme sauta du nid de pie et enchaîna les acrobaties en s'accrochant aux cordages afin de finir sur le pont avant de partir a la recherche de Kam'Lanaut. L'ayant rapidement trouvé, Mistral arbora un sourire radieux avant d'annoncer la nouvelle."Nous sommes bientôt a Agart.

Note:
 

_________________




Loup Solitaire
Légende
Kam'lanaut
Archiduc de Jeuno

avatar

Messages : 88
Messages RP : 55
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson
A ÉTÉ POSTÉ Ven 16 Déc 2016 - 3:48

Spoiler:
 


Le voyage était long, très long. Cependant, le navire n'avait pas été victime d'une nouvelle tempête et nul n'allait s'en plaindre. Chacun faisait ce qu'il avait à faire, et après quelques coups de main de mon coté – car pour gagner des confiance de ces Humes je n'avais pas vraiment le choix – je m'installai dans un coin du navire et je commençai à méditer. Sur plein de choses. Comment retrouver le Murmure de l'Âme, comment retrouver Vana'diel et surtout pour mon objectif principal. Serait-il même possible de le mener depuis un des mondes du système dans lequel je m'étais retrouvé.

Je m'endormis aussi. J'eus l'impression que mon sommeil ne dura pas très longtemps mais en observant le ciel à mon réveil je compris que j'avais dormi bien trop longtemps à mon goût. À croire que mon organisme avait un peu trop changé. Dans ce cas, serais-je donc capable de retrouver à nouveau le Murmure de l'Âme ? À vrai dire je préférais ne même pas penser à un éventuel échec de ce coté là. J'étais un Zilart, pas un Kuluu. Il fallait que je retrouve ce pouvoir, sinon j'étais devenu totalement indigne de mon peuple. Moi, Prince Zilart.

En me réveillant je calculai vite le nombre approximatif d'heures que j'avais dormi mais je ne bougeai pas. J'observai les mouvements de chaque individu que je vis, en particulier la nommée Mistral qui se coupa les cheveux et les envoya dans l'eau, attirant alors des dauphins, ce qu'ils appelaient ainsi en tout cas. Cela lui valu une grande fascination de la part des marins mais il en fallait bien plus pour m'impressionner. À vrai dire, je voyais surtout cette apparition comme un hasard et je trouvai que les Humes de l'équipage étaient bien naïfs s'ils croyaient que la Mithra étaient une quelconque envoyée divine. Non, pour mon peuple, elle était juste une individu d'une race salie par Promathia, le dieu enchainé, le Crépuscule, le Chaos.

Cela dit, je devais quand même admettre que ce ballait aquatique donné par les dauphins n'était pas déplaisant à regarder. Même sur Vana'diel je n'avais pas vu ce genre de phénomène et je ne pu m'empêcher de regarder. Tout en gardant un air fort distant bien sûr.

En revanche la situation ne me plaisait pas énormément. Pas de la jalousie non, mais il semblait que je n'étais pas parvenu à gagner la confiance de ces Humes. Cela signifiait que j'allais devoir m'y prendre un peu différent comparé à ceux de Vana'diel. Il fallait qu'ils me fassent confiance, et qu'ils me respectent. Et plus que ça.
En attendant, je les laissai quand même manger entre eux, après tout je n'avais pas faim. Je savais me nourrir autrement aussi. De la nourriture spirituelle. Je devais pourtant admettre que je ne serais pas contre un petit repas plus tard mais cela attendrait.
Il me tardait juste d'arriver, que je puisse montrer d'autres choses à ces Humes, car là finalement je n'avais pas grand moyen de faire quoique ce soit au final. En attendant, je me contentai de répondre à la Mithra venue me voir et m'annoncer que nous arrivions bientôt par un signe de tête.

« C'est une bonne chose. Bien que c'est vous que ça dérange le plus n'est-ce pas ? Bien que ces Humes aient trouvé le moyen de vous occuper. ».

Il n'y avait aucune condescendance ou ironie quelconque dans mon ton, même si en réalité je l'étais un peu. J'avais surtout tâché de revenir sur le sujet des voyages en navire, alors que la Mithra m'avait dit ne pas aimer tellement cela alors que je lui avais demandé si elle souffrait de cinétose.

Cependant, elle fut vite rejointe par un marin, lequel me regarda un peu surpris.

« Hey mais vous êtes là vous ? ».

Je ne montrai rien mais je trouvais bien ce Hume un peu niais. Que croyait-il, que j'étais parti à la nage peut-être ?!

« Je n'ai simplement pas bougé de ma place. Sauf quand j'ai aidé vos amis. 
- Ah. Mais après on vous cherchait.
- Pas assez sûrement. ».

Lui, d'office, je ne l'aimais pas. Je ne montrais rien mais je ne l'aimais pas. Irrespectueux au possible. Son ami qui le rejoint en revanche avait l'air d'avoir un peu plus de matière grise.
« T'exagères ! Il a raison, t'as mal cherché ! On remarque un individu quand même ! ».

Je me contentai de soupirer avant de me lever et de regarder à l'horizon et je restai ainsi jusqu'à l'arrivée.

« Combien de temps durera l'escale à Agart ? ».

Voilà ma seule question pour les marins, ou pour Mistral si elle avait la réponse elle aussi.

-----

Mistral et Kam'lanaut arrivent à Agart

_________________

Hidden Truth - Tough Battle #2
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Un Voyage mouvementé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]C'est l'histoiiiiiiire de la viiiiiie.....ou tout simplement un voyage mouvementé !
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum