Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Désillusions
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Sam 13 Sep 2014 - 18:22

Des retours à la vie, des nouveaux mondes, des nouveautés dans le monde. Il y avait de nombreuses choses qui commençaient à demander un peu trop d’intérêt à quiconque et c’était pourquoi Ayane s’était déplacée jusqu’au canyon pour déjà vérifier les histoires concernant l’apparition de planètes dans le ciel. Il y avait bien ces téléports qui prouveraient les autres mondes mais qu’en était-il physiquement au final ? Très peu facile à convaincre, Ayane était plutôt du genre à croire ce qu’elle voyait mais lorsqu’on lui refusa l’accès à l’ancienne demeure de Bugenhagen, elle n’apprécia pas le comportement du garde même s’il avait une bonne justification : le gouvernement occupait cette place pour pouvoir se renseigner lui-même sur ce qu’il se passait et pouvoir être tenu informé des dernières nouvelles au plus rapidement possible.

Ca laissait la jeune femme dans un état proche de l’envie de meurtre mais si ce n’était qu’une manifeste colère devant le refus qu’elle venait d’essuyer, elle préféra faire demi tour en se disant qu’elle tenterait de passer discrètement pendant la nuit pour aller voir elle-même, jugeant que si on leur interdisait d’y aller, c’était probablement que le gouvernement leur cachait encore des choses. Elle se rendit alors à la taverne pour pouvoir attendre la tombée de la nuit en se ressourçant. De là, elle espérait que personne ne viendrait lui casser les pieds mais il allait sans dire que son apparence globale ne permettrait pas de la laisser en paix bien longuement.

Ayane était une jeune femme assez petite d’apparence, elle n’était pourtant pas démunie de forme comme le laisserait bien pointer la taille de sa poitrine assez provocante tout autant que mi-découverte par une tenue assez légère. Sans compter sa peau de pêche visible un peu partout sur son corps, on pourrait aussi noter sa chevelure pourpre qui contrasterait parfaitement avec le reste de son corps ou alors ses yeux rouges vif rappelant les flammes de l’enfer.

Elle attirait donc l’œil, elle était arrivée dans la taverne et demanda à ce qu’on lui serve un verre. Un type s’installa directement à côté d’elle pour lui proposer de lui payer un verre bien particulier : un alcool assez fort pour qu’il tente d’en profiter ensuite. Elle ne refusa pas le verre gratuit et le bu aussitôt mais le type tenta trop tôt sa chance ce qui lui valut une bonne mandale qui laissa de nouveau Ayane seule jusqu’à ce qu’un malheureux type ne s’approche d’elle sans avoir conscience de ce qu’elle pouvait faire. Du moins, maintenant que la majorité l’avait vu démonter ce type, elle était plus ou moins tranquille. Ce fut à ce moment là d’ailleurs qu’elle se renseigna s’il n’y avait pas des personnes qui savaient ce qu’il se passait en ce moment. Elle désirait peut être retourner à Wutai mais elle n’avait besoin de personne pour faire la route. Ce n’était qu’une vérification. Elle ne dirait pas non par ailleurs si elle pourrait discuter avec une personne de ce qu’il se passait, de préférence elle songeait à une personne qui passerait plus de vingt pourcent du temps à regarder plus haut que son décolleté bien évidemment et en voyant une femme entrer dans la taverne, elle crut que c’était la personne avec qui elle pourrait passer le temps à venir…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Sep 2014 - 11:02

Les choses semblaient de nouveau bouger sur Gaïa, et sans grande surprise, les rapports de ses hommes avaient intrigué Revy. Au point qu’elle laissa le commandement à l’ancien Turk qui les avait suivis depuis leur désertion. La voleuse quitta donc le village de Mideel pour partir en quête d’informations. Elle chercha bien entendu à en glaner un peu partout, sur le bateau comprit, et pas forcément de façon bien légale. Mais, ce qu’elle avait récolté ne valait guère mieux que des rumeurs sans fondement, et même les nouveaux venus sur son monde n’avaient pu lui apprendre grand-chose. S’est un marin, justement, qui lui suggéra alors d’aller voir au Canyon Cosmo, puisque cela avait toujours été l’endroit qui s’intéressait aux astres. Ils devaient donc en savoir plus.

Débarquant à Costa del Sol, la demoiselle avait donc cherché à rejoindre la terre natale de Nanaki, et elle le fit d’ailleurs gratuitement, jouant de ses charmes, sans compensation bien sur, ou s’immisçant illégalement dans les convois de commerce en partance.  Bon, la route ne se fit pas sans heurts, et la jeune femme dut user de ses pistolets à plus d’une reprise, et pas seulement contre des monstres. Mais, elle finit par arriver à bon port, suante à cause de la chaleur. Cependant, elle n’attendit pas pour se diriger vers la demeure du grand père adoptif du héros canin d’Avalanche.

- Et merde !

Lâcha t elle, quand en arrivant à proximité, elle vi tune foule ayant visiblement eu la même idée, et se faisant refouler par les gardes. Pire, ceux-ci étaient de l’ORM, ce qui impliquait que le gouvernement semblait aussi avoir un intérêt. Et bien sur, pour une voleuse, chercher à entrer par la porte principale comme si de rien était, était peu conseiller, et sans succès visiblement. Appuyé à un mur, observant de loin la scène, Revy se dit qu’elle allait devoir trouver une autre solution. Mais, sur le moment rien ne vint bien sur. Cependant, elle resta un moment à observer la zone, les patrouilles des gardes et autres éventuels points d’accès à l’observatoire, dans le but d’y pénétrer clandestinement.

- Pfiou, j’ai soif !

Finit-elle par constater après de longues heures d’observations. La demoiselle se mit donc en mouvement vers un bar, alors que la nuit tombait, et elle s’orienta bien entendu au bruit, puisque cela était toujours un lieu de rassemblement. Elle pénétra donc dans l’établissement, et se dirigea vers le comptoir. Elle vit d’un coin de l’œil, un homme s’assoir, en se massant la mâchoire, alors qu’un autre s’asseyait sur un tabouret aux côtés d’une femme de noir vêtue, et visiblement de façon guère plus couverte que la tireuse elle-même.  Enfin, cela ne la regardait pas trop, et elle s’assit sur l’autre tabouret, de l’autre côté, en étant à côté d’Ayane.

- Un whisky.

Commanda t elle au barmaid, sans chercher à ne pas se faire entendre. Elle se fichait bien d’attirer l’attention, ses armes étaient visibles et ses pistolets n’étaient pas que de la figuration. D’autant plus, qu’ils n’étaient pas à sa ceinture, mais dans des holsters sous ses bras, crosses vers l’avant pour être facilement prit en main si le besoin en était.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Sep 2014 - 18:59

Cette personne ne semblait pas venir ici pour simplement regarder le spectacle. Bien qu’elle passa en revue tout ce qui avait pu se passer ici sans chercher à entrer dans les détails, elle avait ensuite été s’asseoir à côté de la kunoichi pour prendre un verre. Elle demanda clairement un whisky ce qui fit sourire Ayane, ne cherchant pas à l’empêcher de boire non plus, elle-même étant très mal placée pour lui en parler au vu du contenu de son verre. Néanmoins, elle était consciente bien tenir l’alcool de son côté grâce à ses nombreux jeux d’adolescents qui visait à boire le plus de verres de saké sans s’écrouler. Elle gagnait la majeure partie du temps même si elle terminait généralement dans un état assez catastrophique.

Après quelques secondes, lorsque la femme à côté d’elle eut de quoi s’abreuver et se contenter de ce breuvage, Ayane se tourna vers elle pour lui faire face et lui adresser la parole sans plus attendre, s’intéressant surtout à ce qu’elle pourrait vouloir faire ici et ce qu’elle pourrait lui apporter au final. Peut être se présenterait-elle ensuite mais il faudrait qu’elle tente sa chance dans un premier lieu.

- Salut, t’es venue aussi pour voir les autres planètes non ?

Une tentative peut être infructueuse mais qui allait peut être s’avérer payante si elle lui mentionnait que c’était bien le cas mais qui viendrait jusqu’ici pour autre chose ? Elle n’était pas du WRO dans tous les cas ce qui expliquerait qu’elle soit aussi emmerdée pour y aller et donc, à ce moment là, elle pourrait peut être parler affaires avec elle.

C’était un phénomène qui intéressait beaucoup de monde après tout et ce fut pourquoi elle partit sur une note comme ça aussi rapidement. Elle prit une gorgée de son propre whisky, généreusement offert par la première victime de la ninja, pour le terminer et demander une bière cette fois. Elle reprit ensuite la parole.

- C’était mon but en tout cas jusqu’à ce que je me rende compte que le passage est bloqué… Du coup, j’attends de voir s’il y a une heure où je pourrais y aller…

Ou une heure où elle aurait moins de mal à percer les défenses de cet endroit pour s’y infiltrer ; Après tout, même s’ils y étaient, ce n’était pas dit qu’ils utilisent l’observatoire à longueur de journée à moins qu’ils soient assez stupides pour poster des gardes et le surveiller… Quoi que ça serait une possibilité s’ils désiraient éviter toute détérioration du télescope. Il faudrait peut être prévoir quelque chose pour les endormir dans ce cas. Ou alors une bonne bouteille d’alcool pour les occuper assez longtemps jusqu’à ce qu’ils soient KO d’eux même ?

En tout cas, cette femme semblait clairement savoir se battre donc il valait mieux qu’Ayane surveille sa langue sur le début jusqu’à ce qu’elle soit certaine de ce qu’elle serait en mesure de faire et de ce qu’elle comptait faire au final. Pourquoi était-elle venue ici ? Même si elle n’était pas là pour la même raison que la ninja, cette derrière pourrait au moins en apprendre un peu sur ce qu’elle pourrait faire et voir si elle accepterait de voyager un peu avec elle jusqu’à Wutai ou peut être quelque part qui l’intéresserait elle aussi…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Sam 20 Sep 2014 - 10:19

A présent dans le bar du canyon, puisque l’accès à l’observatoire lui était bloqué par le WRO, Revy prenait un verre en réfléchissant à une solution. La jeune brune n’avait guère fait attentions aux gens qui l’entouraient, puisque cela ne la regardait pas. Par contre, même si cela était moins évident que pour Ayane, des regards d’hommes se posaient tout de même sur elle. Mais, ils étaient moins nombreux et sans doute moins insistants. Et pas à cause du fait qu’elle en montrait moins, puisque même si elle n’avait pas de décolleté, ses formes n’étaient pourtant pas cachées. Non, la principale cause était surement ses armes clairement visibles, qui jouaient de dissuasion.

La voleuse put donc commander à boire tranquillement, ne se préoccupant même pas du volume de sa voix quand elle passa commande. Elle ne but pourtant pas tout de suite, jouant avec son verre, en songeant à ce qu’elle pourrait faire pour atteindre son but. S’est pendant cette réflexion, que la demoiselle à ses côtés, se tourna vers elle pour lui poser directement une question. Revy ne tourna même pas la tête, se contentant même de boire une gorgée de whisky avant de répondre.

- Et qu’est ce que cela peut vous faire ?

Rétorqua t elle sur un ton qui ne se montrait pas des plus amical. Après tout,  accepter qu’on se mêle de ses affaires était difficile pour quiconque, puisque cela était une intrusion dans sa « vie privée » quelque part, surtout avant même de connaître la personne à qui on demande cette information. D’un autre côté, la supposition n’était pas difficile à faire non plus, car qui, de nos jours, viendrait dans ce lieu paumé pour une autre raison que l’observatoire, et cela lui arracha un simple sourire qu’elle dissimula bien vite avec une autre gorgée d’alcool.

- De plus, avec les toutous de Reeves devant, s’est un objectif bien futiles maintenant hein !

Poursuivit-il finalement de manière plus neutre cette fois. Mais, il était difficile de savoir si cela pouvait être signe de résignation, ou au contraire un obstacle qu’il serait intéressant de franchir pour la voleuse. Dans tous les cas, Ayane sembla réaliser qu’elle n’obtiendrait rien de Revy sans se dévoiler à son tour, ou pour une toute autre raison, mais, elle avoua que pénétrer dans ce lieu était son but. Oh, elle ne dit pas qu’elle voulait y entrer illégalement, comme chacune le pensait finalement, mais simplement qu’elle était venu ici pour cela.

- Et comment comptez vous vous y rendre ?

Demanda t elle en cachant bien sa propre curiosité, et voir si elle pourrait en tirer parti pour elle-même en fait. Et hop, une nouvelle gorgée, comme si la discussion était normale. Et Revy avait en tout cas baissé suffisamment le ton pour que cela ne soit pas écouter de tous, même si les plus proches pourraient surement entendre, puisque murmurer aurait été d’autant plus suspect et sans justification entre deux inconnues d’ailleurs.

- Se mettre à dos la plus puissante organisation mondiale n’est pas forcément une bonne idée !

Continua t elle, en esquissant un très léger sourire amusé, qui dans la pénombre du bar pourrait ne pas être vu. Elle, elle se doutait qu’elle n’était déjà pas dans les petits papiers de cette organisation, même si elle ne s’y opposait pas non plus ouvertement, son but n’était pas d’avoir le pouvoir et le lui laissait donc volontiers.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Sam 20 Sep 2014 - 16:21

N’appréciant qu’une personne se mêle de ses affaires, Ayane aurait bien été du genre à lui frapper dessus pour une telle réponse mais elle se contint en se disant qu’elle n’aurait pas été mieux de son côté. Elle attendit un peu et heureusement qu’elle ne fit rien puisque Revy semblait comprendre qu’elle pourrait y gagner quelque chose elle aussi si jamais elle suivait Ayane dans ce qu’elle prévoyait de faire. Pourtant, elle disait que ça ne serait pas facile de passer avec les toutous de Reeve.

- Pourtant, chaque toutou n’utilise que ses yeux le jour et l’odorat la nuit…

Autrement dit, s’ils s’arrangeaient pour lui couper l’odorat, les dits toutous risquaient de ne pas pouvoir faire grand-chose et comme leurs yeux ne seront pas très utiles, ce n’était pas comme si les deux demoiselles pourraient vraiment se mettre quiconque à dos, même s’il s’agissait de la plus grosse organisation du monde. Comment comptait-elle seulement s’y prendre qu’elle reçut comme question. Le ton de la voix baissée, ça prouvait tout de même que Revy s’intéressait de plus près à ce qu’il se passait et ce fut pourquoi Ayane lui répondit sur un ton plus bas également après avoir pris une nouvelle gorgée de l’alcool qu’elle buvait, sentant aussi qu’elle devrait peut être pas trop abuser puisque la tête lui tournait un peu.

- Le noir camouflera ce qu’ils pourront voir mais un homme, contrairement à un chien, reste foncièrement stupide et ne refusera pas un petit coup non plus. J’ai par ailleurs entendu dire qu’un somnifère assez puissant était vendu à la pharmacie du canyon.

Autrement dit, proposer un coup à des gardes qui, une fois abreuvé s’endormiront comme des bébés. Ce n’était pas comme s’ils avaient une grande puissance militaire non plus puisqu’ils n’étaient pas ici pour attaquer quiconque ou pour défendre une personnalité. Ce n’était que pour faire la police au final et Ayane savait qu’elle n’aurait donc aucune difficulté à obtenir ce qu’elle voulait. Mais si elle parvenait à trouver une personne de confiance à qui partager une telle ascension, alors elle pourrait peut être prendre la poudre d’escampette plus facilement en utilisant la présence de l’autre comme d’un leurre. Mais ce n’était qu’une chose qu’elle gardait pour elle en jugeant que les détails d’un plan comme celui-ci ne se révéleraient qu’au moment où elle n’aurait plus le choix que de confronter l’échec de son plan.

Elle ignorait combien de personne il pourrait y avoir mais elle était bien placée pour savoir qu’une ou deux bouteilles de whisky pourrait suffire à réaliser un tel plan puisqu’un seul verre serait fatal pour la garde de l’observatoire. Elle reprit alors suite à la terminaison de son verre pour savoir si Revy aurait mieux, sans pour autant connaître son identité pour autant encore.

- Il suffit d’attendre qu’il fasse assez nuit pour l’exécuter maintenant… A moins que tu n’ais mieux à me proposer.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Lun 29 Sep 2014 - 11:02

Si la réponse de Revy ne plut pas à Ayane, celle-ci se garda bien de le lui dire. D’un autre côté, le comportement de la voleuse n’avait été que celui de toute personne à qui on cherche à tirer les verres du nez alors qu’on ne le connait ni d’Eve, ni d’Adam. Mais, la tireuse n’avait tout de même pas fermer totalement la porte, car elle poursuivit, embraillant sur le sujet de la bavarde qui avait dévoilé ses envies sans craintes d’être dénoncée, ce qui aurait pu être le cas si la brune avait fait partie de l’ORM par exemple. La ninja avait donc eu de la chance.

- Ouais, en plus de quelques appareils technologiques pour ceux là !

Dit-elle suite au commentaire de sa partenaire de bar, qui avait continué la métaphore de Revy sur les gardes du WRO en poste devant l’observatoire.  Et si la remarque pouvait sonner comme réprobatrice, ou cherchant la petite bête sur l’annonce de la ninja, le sourire et le ton amusé de la voleuse laissait voir qu’elle se moquait tout de même d’eux. Oui, ils avaient beau avoir la technologie qui pourrait peut être, s’ils avaient pensé à s’en équiper, détecter des personnes même de nuits, il fallait encore que les trouffions sachent s’en servir, ou n’y pensent tout simplement.

D’autant plus qu’Ayane poursuivit en expliquant son plan, et que celui-ci impliquait donc une approche directe des deux femmes, ou au moins d’une seule, afin d’endormir les gardes en leur offrant à boire. L’idée était plutôt bonne, mais, Revy n’approuva pas tout de suite, jouant les petites bêtes pénibles avec des questions de détails.

- Et je suppose que tu as déjà ce dont tu as besoin ?

Demanda t elle en faisant allusion au somnifère bien sur. Sa question sous entendait aussi le fait que si ce n’était pas le cas, il allait donc falloir prendre du temps pour voler la pharmacie avant de mettre le plan principal à l’œuvre. Oui, de part sa nature, Two Hands pensait directement au crime et non l’obtention du produit de façon légale en l’achetant.

- Non, pas de meilleure idée. Et de toute façon, un dicton dit bien qu’un plan ne dure jamais bien longtemps non ?

Répondit-elle sans attendre vraiment de réponse de la part de sa comparse. Elle finit alors tranquillement son verre, sans se soucier de savoir si son dicton était véridique ou non. Après tout, sauf s’il faudrait aller chercher le somnifère le duo avait encore le temps.

- Mais, dis moi. Pourquoi ‘être confiée à moi pour ton plan ? Je pourrait très bien te poignarder dans le dos à tout moment ?

Interrogea t elle calmement Ayane, revenant sur le fait qu’aucune ne connaissait l’autre finalement, et des véritables intentions de chacune. Et elle montra aussi qu’elle savait que la demoiselle pourrait peut être se servir autant d’elle, qu’elle-même pourrait le faire avec la ninja du coup.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Sam 4 Oct 2014 - 13:50

L’idée maintenant proposée, la réaction de Revy était plutôt positive mais ce n’était pas ce que la kunoichi attendait. Elle se disait que ça serait trop facile si elle acceptait aussitôt mais bien qu’elle réagissait, ce n’était pas comme si elle témoignait un refus pour l’instant. C’était davantage une réflexion à l’heure actuelle qu’autre chose. D’ailleurs, Ayane n’avait rien du tout pour mettre au point ce plan mais elle était consciente qu’il devait y avoir ce qu’elle désirait dans une pharmacie ou sur les monstres du coin. A priori, des touche-moi étaient non loin du village et leur bave était généralement apte d’endormir quiconque la buvait – sans compter les effets indésirables que ça pourrait causer dans le même temps, comme la transformation en crapaud.

Toujours était-il qu’elle n’avait pas de meilleur plan et ce fut pourquoi Ayane s’était contentée de faire une signe négatif de la tête à sa demande concernant la probabilité qu’elle pourrait avoir un somnifère. Ca ne semblait pas être une experte en drogue non plus donc elle ne devait pas avoir ça sur elle. Non pas que ça l’embêterait mais Ayane savait toujours ce qu’elle aurait à faire pour pouvoir arriver à ses objectifs même si ça signifiait qu’elle aurait besoin de faire une approche directe des soldats qui gardaient l’observatoire.

La question suivante fut néanmoins un peu déroutante puisque ce n’était pas comme si Ayane s’y attendait. Pourquoi se confier à une inconnue ? Parce qu’elle s’était démontrée rapidement apte de l’écouter ? Parce qu’elle ne l’avait pas emmerdée ? Parce qu’elle avait un intérêt qui pourrait être commun à celui de l’adolescente ? Ce n’était pas les réponses qui manquaient mais ça pourrait être difficile de trouver une réponse à lui formuler sans lui brosser le poil dans le bon sens non plus. Elle disait qu’elle pourrait la poignarder dans le dos et Ayane haussa les épaules en repoussant son verre maintenant vide.

- Tu pourrais mais je ne serais surprise de rien.

S’écartant du comptoir, elle regarda l’extérieur afin de voir que le soleil était encore assez haut et donc qu’elle aurait le temps d’aller chercher ce qu’elle désirait. A voir ce que Revy allait faire de son côté. Si elle connaissait maintenant le plan, elle n’avait pas cherché à s’y mêler, elle n’avait pas l’intention de l’empêcher de le réaliser mais elle ne désirait pas s’y joindre ? Qu’importe son choix, Ayane comptait voir ce qu’elle désirait faire et ce de manière assez rapide puisqu’elle se leva et repoussa sa chaise en laissant quelques gils sur le comptoir.

- Pour l’instant, il faut que je me prépare. Que ce soit avec ou sans toi, je ne peux pas rester ici trop longtemps à me tourner les pouces.

Elle pourrait ainsi voir si Revy la suivrait pour se rendre compte de ce qu’elle allait faire. Mais si la voleuse ne comptait pas passer par l’achat des somnifères, elle pourrait comprendre que son interlocutrice avait un plan autre que le vol sans passer par le magasin pour aller l’acheter pour autant. Vivre dans un village de ninja aurait au moins eu son utilité puisque les connaissances théoriques de la kunoichi étaient suffisantes pour savoir ce qu’elle pourrait faire avec la faune locale.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Lun 6 Oct 2014 - 11:29

Les plans d’Ayane pouvant être bons, ils n’étaient encore qu’à leurs balbutiements. Oui, elle avait rapidement hoché la tête négativement quand Revy lui avait demandé si elle était en possession des somnifères nécessaires. Bon, elle s’était attendu à la réponse, et ne dit rien de plus sur le sujet, se contentant de finir son verre à son tour, tandis que sa voisine jetait un coup d’œil à l’extérieur.

- Tu n’as pas à te presser, on a sans doute encore une heure ou deux de luminosité !

Se contenta t elle de dire, sans même se retourner, à sa camarade, sur ce point. Mais, Two Hands ne s’arrêta pas là, alors que la ninja s’accoudait de nouveau au comptoir. Elle enchaina avec une nouvelle question sur l’indiscrétion de sa partenaire qu’elle ne connaissait pas jusque là. Ayane jouait en effet à un jeu dangereux pour le coup. Et si celle-ci fut déstabilisée par la demande, cela ne fut guère longtemps, et elle répliqua bien vite.

- Il vaudrait mieux en effet …

Commenta t elle se disant que si la demoiselle se laissait surprendre s’était qu’elle était plus bête qu’elle ne l’aurait laissé croire en dévoilant ses intentions.  Ayane se leva alors, payant sa consommation avant de s’éloigner, en parlant une dernière fois à Revy sur ses projets. La voleuse, laissa sortir du bar la ninja avant de l’imiter, et s’adosser au bâtiment.

- Et que comptes tu faire, t’en prendre au magasin, ou tenter ta chance avec les monstres des alentours !

Lança t elle sans moduler le ton de sa voix pour tenter de se faire discrète. Non, elle comptait bien se faire entendre de la ninja déjà à quelques pas, alors qu’elle-même, bras croisé, sourire aux lèvres, attendait paisiblement. Elle venait en tout cas, de laisser supposer qu’elle connaissait un minimum les monstres du coin, comme tout habitant de ce monde ayant déjà du combattre pour sa vie ou autres raisons.

- Peut être voudrais tu un petit coup de main ?

Demanda t elle, toujours amusée. Après tout, elle avait aussi besoin de s’occuper un peu en attendant la nuit, et si elle ne l’avait pas avoué ouvertement, Revy avait finalement le même objectif qu’Ayane.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Ven 10 Oct 2014 - 15:18

Il ferait jour encore pendant quelques heures donc ce n’était pas la peine de se dépêcher mais Ayane n’aimait pas faire les choses à moitié et elle comptait bien aller chercher ce dont elle aurait besoin tout de suite pour ensuite acheter une bouteille –ou voler une bouteille peut être- afin de mettre à exécution ce qu’elle désirait pouvoir faire pendant la nuit. Elle était donc sortie du bar suivie par la tireuse qui finalement s’était adossée sur le bar afin de pouvoir lui demander sans baisser le ton ce qu’elle comptait faire. S’en prendre à un magasin ou alors taper des monstres ? Elle semblait tout de même bien informée sur le sujet et peut être serait-il profitable de lui en faire part pour pouvoir avoir un minimum d’aide ? Ou alors cherchait-elle à lui mettre des bâtons dans les roues ? Quoi qu’il en fut, Ayane s’arrêta pour se retourner et mettre une main sur la hanche pour lui répondre, la tête tournée vers elle mais le reste du corps de profil.

- J’imaginais que ça causerait moins de soucis de s’en prendre à des monstres. D’autant plus que ça me permettra de m’occuper jusqu’à la tombée de la nuit.

Ca n’avait donc que des avantages puisque se bourrer au bar n’aurait rien apporté de bon autant pour le coup que pour la suite des événements. Revy, dont le nom était toujours inconnu pour Ayane, lui proposa alors un coup de main pour la préparation et même si ça sentait le coup monté, la demoiselle se disait que ça serait plus agréable de faire ça avec une autre personne que toute seule. D’autant plus qu’elle avait les mêmes objectifs donc ça ne serait pas plus mal selon elle.

- Si tu souhaites toi aussi y aller, rien ne coûte qu’on travaille ensemble pour y parvenir.

Mais dans ce cas, peut être révéler son identité à cette personne ? Pourrait-elle vraiment lui faire confiance au point de lui donner son nom ? Peut être oui, mais seulement si cette dernière lui donnerait le sien. Elle pourrait déjà se faire une idée de l’origine de son nom donc elle pourrait aisément se rendre compte de si elle mentait en conséquence.

Ayane n’attendit pas plus longuement pour se retourner et se remettre en route afin de sortir de la ville. Dès qu’elle entendit la personne la suivre, elle ne tourna même pas la tête vers elle pour pouvoir savoir comment elle s’appelait. Si elle répondait, elle pourrait avoir une idée et lui rendre la pareille de la même manière.

- Comment tu t’appelles sinon ?

Elles allaient passer un moment ensemble, ça serait donc un détail assez important pour éviter de l’appeler la fille ou un truc du même genre qui ne serait pour la concernée pas très sympathique à entendre.

Revy n’avait pas directement dit vouloir aller à l’observatoire mais Ayane ne comptait pas l’aider en retour et c’était pourquoi elle lui avait indirectement dit qu’elle ne demandait rien et n’offrirait rien d’autre que le même objectif qu’elle à son interlocutrice. Maintenant, à voir ce que Revy vaudrait vraiment en combat. Elle ne tarderait pas trop à le savoir… Déjà, elle connaissait le coin et saurait qu’il faudrait aller dans une forêt non loin de Gongaga pour trouver les monstres adéquats. Il faudrait passer de l’autre côté de la rivière certainement…

Direction de Revy et Ayane : Entre Gongaga et Canyon Cormos

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Sam 6 Déc 2014 - 17:27

Arrivée de Ayane et Revy Carte du Monde

Ignorant les pensées de sa partenaire, Revy continuait de progresser, rejoignant Ayane sur un point : l’envie de ne pas vouloir croiser de monstres. Pour le reste, elle se contentait de suivre la kunoichi. Elle la perdait par moment de vue quand cette dernière allait éliminer discrètement les monstres qu’elle jugeait trop proches. La voleuse remarqua tout de même ce détail, et se demanda si elle n’aurait pas pu faire la même chose à l’allée, ou dans la forêt. Bon, il fallait avouer qu’en plein jour la visibilité des créatures auraient été meilleure, et se faire discret en pleine plaine était plutôt délicat. Mais, les monstres actuels, pour être dehors à cette heure n’avaient ils pas de quoi voir la nuit comme les chats ou autres ?

Enfin, cela lui importait peu au final, même si une telle action plus tôt de la part de la ninja aurait peut être pu éviter l’état dans lequel se trouvait la tireuse désormais. Celle-ci se focalisa sur les lumières que dégageait le Canyon Cosmo, puisque cela serait un point salvateur. Et cela même si au final, les deux femmes, pour leurs projets, ou sa poursuite, allait devoir faire des choix. Revy mit en avant le fait qu’elle n’aurait pas forcément besoin de dormir, juste de soins. Mais, une fois dans les pseudos rues de la ville, la réponse d’Ayane, et le regard des curieux, indiqueraient que la meilleure option serait l’auberge.

- Très bien, comme tu veux.

Répondit la jeune femme, qui prit la direction de cette dernière sans broncher. Après tout peut être que la pharmacie, en espérant qu’il y en ait une, dans la chambre, serait assez consistante pour soigner les blessures de Revy de façon non négligeable. Entrant dans la grotte qui servait d’hôtel, la jeune brune resta en retrait quand Ayane, surtout parce qu’elle fut rapide en faite, prit une chambre, avant de lui dire de la suivre.

- Tu ne comptes pas te reposer un minimum toi aussi, je vois !

Commenta la demoiselle en entrant dans la chambre qui ne contenait qu’un lit simple. Non, elle ne chercha pas à analyser ce détail sur du plus long terme. Après tout, elle-même, une fois ce qu’elle était venue chercher en sa possession, elle n’avait aucune raison de s’éterniser au Canyon. Sans compter que le prix de la chambre, que la ninja n’avait pas cherché à partager, était aussi moins élevé de cette façon supposa t elle.

- Bon, voyons, ce que contient cette chambre pour me requinquer !

Poursuivit-elle en laissant sa partenaire dans la pièce principale, elle, rejoignant la salle de bain, endroit où on trouvait en général le meuble servant de pharmacie. Quand elle le trouva et l’ouvrit, on put alors l’entendre pester. En effet, le plein n’avait visiblement pas été refait suite au passage du dernier client, et Revy n’y trouverait donc pas assez de médicaments, baumes et bandages pour soigner toutes ses blessures. Enfin, elle allait devoir faire avec et sortit tout ce qu’elle trouva, l’entassant dans le lavabo, avant de commencer à retirer ses armes et son haut dans le but d’appliquer les soins.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Lun 8 Déc 2014 - 14:26

Le meilleur plan serait donc l’auberge et si Revy avait été un peu réticente à la base pour s’y rendre, elle accepta finalement l’idée et suivit Ayane jusqu’à l’endroit où elles pourraient se reposer un peu. Ayane n’avait pas perdu de temps pour entrer dans la grotte et payer la chambre sans trop tarder. Ce n’était pas cher de toutes façons si bien que l’argent fut rapidement transféré dans la caisse du gérant pour se faire échanger contre une clef et un numéro de chambre.

Il y en avait plusieurs mais ce n’était pas encore très important comme nombre. Celle qu’elles avaient pu avoir ne disposait par exemple que d’un lit mais ça serait suffisant pour se reposer sans avoir à craindre une quelconque attaque pendant la nuit.

Ayane paie la chambre d’auberge > -100 gils
- Hp & Mp restaurés –


En entrant dans la chambre, Revy put remarquer les détails qu’Ayane avait implicitement pu dire et en fit part à sa partenaire lorsqu’elle se rendit compte du lit seul et simple. Non, Ayane ne comptait pas se reposer mais si elle avait un coup de barre, elle serait bien capable de s’installer par terre de toutes façons.

- Je sais pas encore mais j’ai pas vraiment besoin d’un lit pour dormir si vraiment je suis fatiguée.

En tout cas, ça n’allait pas empêcher Revy de se servir dans la pharmacie pour voir ce qu’elle pourrait faire pour se soigner. Ayane la regarda du coin de l’œil en cherchant un récipient dans la chambre afin de pouvoir faire sa mixture. Elle prit un bol assez large puis elle déposa la bouteille qu’elle avait prise dans le bar afin de pouvoir l’aromatisée à sa sauce quelques minutes plus tard. Le somnifère ne tarderait pas à être près puisque le plus long serait de le laisser faire effet.

Tout ce qu’elle avait recueilli sur les grenouilles arriva dans le bol puis elle ajouta quelques petits trucs pour qu’elle puisse camoufler le goût en le diluant par exemple jusqu’à ce que la texture soit tout de même moins pâteuse. Alors qu’elle cherchait un entonnoir ou quelque chose qui pourrait en jouer le rôle. Elle remarqua que Revy s’était mise torse nu pour pouvoir se soigner si bien qu’elle retourna rapidement à ses moutons sans omettre un commentaire sur l’aspect pratique de certains soins.

- Si t’as besoin d’un coup de main pour faire un bandage, dis le moi hein. J’ai fini de mon côté.

Et comme elle n’avait rien pour faire entonnoir, elle cassa une bouteille en verre qui était vide pour pouvoir s’en servir comme tel. Le somnifère induit dans la bouteille d’alcool, elle mélangea bien le tout pendant quelques secondes puis elle rouvrit la bouteille pour sentir l’odeur. Ca semblait imperceptible et la texture semblait être restée la même. Une gorgée de ce whisky et ils dormiraient certainement comme des bébés pendant toute la nuit. Elle la déposa alors sur le comptoir et s’en retourna pour se mettre à la porte de la salle de bain afin de regarder ce que Revy faisait.

Dans la position qu’elle avait, on pourrait penser qu’elle se rincerait l’œil mais Ayane n’était pas pudique pour deux sous et ne se souciait pas qu’elle soit dans une telle tenue, tout comme elle ne semblait rien en avoir à faire elle-même au final. D’ailleurs, le manque de gêne de la kunoichi allait rapidement se faire entendre lorsqu’elle vit qu’il y avait tout de même une douche dans cette chambre.

- Je pense que je vais faire une douche et que je me reposerais une petite heure ensuite personnellement. Tu n’auras qu’à prendre le lit quand tu auras fini. Je dormirais sur le sol pour ma part. Tu veux de l’aide avant que j’aille dans la douche ?

Non pas qu’elle ne serait plus disponible mais autant dire qu’elle était présente maintenant donc autant en profiter maintenant… Elle retira tout de même tous les accessoires qu’elle avait aussi rapidement que l’idée était arrivée et laissa le tout sur le sol non loin de la porte. Il y avait notamment une écharpe, un bandeau, des gants, des genouillères puis elle y mit le bustier qui servait de carapace sur le ventre. Elle n’avait donc plus qu’un pantalon désormais mais sans réponse, ça ne tarderait pas à finir avec le reste sur le sol. On ne manquerait alors pas la puissance physique de cette jeune femme rien qu’avec le ventre vraisemblablement bien dur qu’elle avait et marqué d’une plaquette d’abdominaux peu présent mais tout de même visible.

Ayane put remarquer en regardant son reflet dans le miroir qu’elle avait quelques blessures ici ou là mais la majorité devrait se soigner toute seule avec le temps, d’autant plus si elle allait se laver maintenant : ça désinfecterait le tout sans effort, pas comme Revy qui aurait besoin de soins plus poussé avec l’état de ses bras déjà. Néanmoins, la trousse à pharmacie semblait particulièrement vide…

- Il n’y avait que ça dedans ? Je crois qu’il n’y a même pas de quoi faire un bandage en fait…

Elle s’approcha pour regarder plus précisément à l’intérieur… Non, effectivement. Il y avait bien du désinfectant mais du coup, il serait peut être préférable que Revy prenne une douche elle aussi… Maintenant qu’Ayane était là, elle n’allait pas retourner de l’autre côté mais elle pourrait bien accepter de prendre une douche avec elle si le besoin s’en faisait sentir. La douche était assez grande pour deux de toutes façons, et ce n’était pas Ayane qui était bien volumineuse après…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Mer 10 Déc 2014 - 10:52

Une fois dans la chambre, les deux femmes vaquèrent à leurs occupations, suite aux commentaires et réponses de chacune sur le lit simple qu(il y avait. Ainsi, alors qu’Ayane se mettait à la préparation du somnifère, Revy avait rejoint la salle de bain dans le but principale d’en vider la pharmarcie. Cependant, on l’entendrait bien vite se plaindre par le manque de soins qu’elle pouvait contenir. Cependant, elle devrait faire avec ce qu’elle avait, elle n’y pouvait rien. Elle commença donc à se dévêtir, se retrouvant torse nu, pour appliquer les divers désinfectants et autres sur quoi elle avait pu mettre la main.

- Tu as été rapides dis donc !

Dit-elle calmement, sans répondre à la proposition d’Ayane. Mais, en effet, elle était surprise, car elle ne s’attendait pas à ce que sa partenaire aille si vite, alors qu’elle commençait au final, tout juste ses soins. Elle ne remarqua même pas que la ninja était venu s’installer près de la porte, et la regardait. Chose dont Revy se fichait visiblement alors qu’elle passait ses mains sur son corps.

- Oh, ne te prives pas surtout !

Répondit-elle calmement à sa compagne, qui pénétrait maintenant dans la salle de bain. Et cela valait pour la douche et le fait d’utiliser le lit en plus.

- Je ne pense pas utiliser le lit personnellement. Je ne suis pas sur que la position soit agréable avec mes douleurs !

Expliqua t elle alors en posant le regard sur une Ayane en train de se dévêtir tranquillement. Oh, elle n’était pas spécialement douillette, mais trouver le sommeil quand on a des douleurs n’est jamais facile si on s’appuie sur celles-ci. Par conséquent, si la voleuse s’imaginait se reposer, cela serait surement en position assise. Elle sentit alors sa camarade, dans le même état vestimentaire désormais, s’approcher alors qu’elle voyait enfin l’état de la pharmacie.

- Ouais, je ne vais pas aller bien loin avec çà !

Commenta t elle avec un sourire loin d’être amusé, et elle avait déjà utilisé pas mal de choses que l’armoire contenait en plus. D’ailleurs, volontaire ou non, suite à un mouvement de la tireuse, elle ressentit le buste de la ninja contre son dos, mais n’y prêta pas plus attention, comme elle ne se posa donc pas de question sur la taille de la poitrine d’Ayane. Elles agissaient donc toutes les deux comme si la situation était naturelle.

- Dis, pendant que tu es là, tu peu me passer cela dans le dos ?

Demanda t elle alors à sa partenaire de finir de passer le désinfectant sur ses plaies. En effet, même si elle parvenait à passer dans beaucoup d’endroit, il était difficile, et cela pour tout le monde, de faire son dos avec une efficacité totale. Et dans le cas présent, la voleuse profitait un peu de la proposition antérieure de sa camarade, pour éviter de trop forcer et réveiller certaines blessures.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Sam 13 Déc 2014 - 17:58

Bien sûr qu’elle serait rapide… Ayane n’aimait pas perdre de temps sur des trucs qui n’en demandaient pas énormément. Elle était donc bien consciente qu’elle était rapide mais c’était surtout parce que ça n’aurait rien changé qu’elle y aille lentement en sachant très bien ce qu’elle faisait. Maintenant, elle pourrait dire que c’était dans sa manière d’être que de faire les choses rapidement puisque ça allait de paire avec l’entraînement d’un ninja. En tout cas, même si elle n’avait pas répondu à cette phrase, elle avait pu entendre Revy lui assurer qu’elle pourrait faire comme elle voulait concernant la douche puis, par la suite, le lit. Ainsi, Ayane commença à se dévêtir pour aller utiliser le pourquoi une personne viendrait dans la salle de bain.

Il semblerait de toutes façons qu’elle ne compterait pas utiliser le lit de son côté puisque, avec ses blessures, elle ne trouverait pas agréable de s’étendre pour se reposer. Elle dormirait alors assise ? C’était à elle de choisir mais Ayane préférait encore dormir sur le ventre que de se mettre assise pour se reposer puisque, non, elle ne pourrait même pas dire dormir si elle était en position assise. En tout cas, sans rien ajouter à ce sujet, Ayane était allée voir comment Revy comptait se soigner justement mais en se rendant compte du peu de contenu de la trousse de soins, elle fit une remarque sur sa pauvreté que reprit Revy en mentionnant qu’elle n’irait pas loin avec ça.

- Clairement pas.

Terminant alors de retirer ses affaires, Ayane reçut une nouvelle demande lorsque Revy lui demanda si elle pourrait lui passer quelque chose dans le dos. Il s’agissait du désinfectant et vu l’état de son dos, il était clair qu’elle devrait faire quelque chose. La kunoichi prit alors la compresse et la bouteille de désinfectant pour aller passer le tout sur le dos de la tireuse sans tenir compte de la douleur que le passage créerait avec la friction de la compresse sur les plaies. Certaines d’entre elles n’étaient pas jolies à voir en plus et risquait de s’infecter si rien était fait. Au moins, avec ce qu’elle venait de faire, les chances étaient maintenant minimisées pour qu’une infection se manifeste.

- Voilà. A tout de suite !

Si elle nécessitait d’une aide pour faire le bandage ensuite, si encore elle pourrait trouver un bandage, Ayane pourrait l’aider mais elle irait se laver désormais. Comme à son habitude, elle ne perdit pas de temps ici et utilisa aussitôt le gel douche pour se laver les cheveux ainsi que le corps au point où elle ressortit d’ici dans les cinq minutes suivantes pour s’essuyer avec une serviette. Pendant qu’elle s’essuyait, elle alla vers la porte de la salle de bain afin de voir ce que faisait Revy du coup. Ce fut juste après avoir enroulé la serviette autour de sa poitrine pour la couvrir jusqu’à ses cuisses qu’elle se manifesta pour prendre des nouvelles de son alliée.

- Tu t’en sors alors ?

Agrippant une autre serviette au hasard, elle passa un coup sur ses cheveux pour bien les sécher mais sans sortir de l’encolure de la porte. Lorsqu’elle aurait la réponse de Revy, elle reprendrait ses vêtements pour les remettre et faire un petit somme par la suite. Sauf si son alliée désirait d’un peu d’aide pour autre chose encore. Mais elle risquait de vouloir se reposer un peu aussi pour au moins reprendre des forces avant le début de l’opération. La trousse de soins était toujours à côté de la porte, donc juste à côté d’Ayane maintenant et vu ce qu’il restait dedans, soit elle avait tout pris pour elle, soit elle n’aurait pas fait grand-chose et donc le minimum pour que ses blessures n’empirent pas autrement dit…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Déc 2014 - 11:08

Heureusement que la salle de bain était relativement spacieuse pour contenir les deux femmes à demi nues. Revy était en train de se soigner, ou de faire au mieux en tout cas, alors qu’Ayane se préparait pour la douche. Elle avait toutefois proposé son aide à sa camarade, qui ne l’accepta pas tout de suite. Non parce qu’elle ne voulait pas se sentir redevable, mais simplement parce qu’elle y parvenait toute seule jusqu’à présent. Pourtant, juste avant que sa compagne aille dans la douche à proprement parler, la brune l’interpella pour lui demander son aide sur une zone de son corps difficilement atteignable par ses mains, surtout dans ses conditions.

La ninja vola donc à son secours, et appliqua donc le désinfectant sur les zones demandées. Et si elle ne se pressa pas, elle n’y alla pas non plus avec extrêmement de douceur.  Pourtant, la voleuse ne lâcha pas un son, même si quand les piques de douleurs se faisaient plus importantes, elle grimaçait tout de même. Heureusement, malgré l’impression ressenti, le traitement ne dura pas longtemps, et Ayane alla ensuite à la douche.

- Merci !

Se contenta de répondre la jeune femme, sans être sure que sa partenaire l’entende, puisqu’elle était déjà sous la chute d’eau. Two Hands finit rapidement ce qu’il restait comme soin avant de sortir de la pièce. Elle ne comptait pas se doucher dans l’immédiat, d’autant plus, qu’il aurait peut être mieux valu qu’elle la prenne avant d’avoir passé le peu de soins qu’elle avait pu trouver. Cependant, elle aurait tout juste le temps de s’assoir sur une chaise pour souffler un peu, que son tandem passa la tête par la porte de la salle de bain.

- J’ai fait au mieux !

Dit-elle avec des bandages sur le corps appliqué plus ou moins correctement, surtout dans leur serrage. Certaines plaies étaient même à nue, parce qu’il n’y avait pas eu assez de bandes pour les couvrir. Elle avait donc tenté de faire en sorte que se soit les blessures les moins profondes qui soient restées ainsi. Elles avaient moins de chances de s’infecter de nouveau, et respirer leur permettraient aussi de se refermer plus vite.

- Sinon, au fait, j’espère que tu n’avais pas besoin de la pharmacie toi aussi au moins !

Poursuivit-elle en réalisant seulement maintenant que sa compagne aurait également peut être voulue appliquer certaines choses sur ses quelques blessures avant de se reposer. Oh, elle ne se sentait pas coupable pour autant, mais elle essayait de se montrer amicale tout simplement. Après tout Ayane aurait été aussi un peu fautive dans le cas contraire, puisqu’elle ne lui avait rien dit sur ses intentions de se soigner elle aussi, faisant penser à Revy à garder certains trucs pour elle. Oui, la voleuse était égoïste, mais pas non plus à l’extrême, si bien que dans le cas présent s’était plus un oubli qu’une faute volontaire.

- Bon, j’ai soif maintenant, espérons que le frigo soit mieux rempli que la pharmacie !

Dit-elle en ne pensant même pas qu’il ne pourrait peut être pas y en avoir tout simplement dans la chambre. Elle se leva donc dans l’idée de boire, de l’eau à la base, même si elle ne se priverait pas d’alcool si elle en trouvait.  
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Mar 16 Déc 2014 - 14:58

Ayane termina de s’habiller de son côté alors que Revy lui parlait. Ce fut quand elle sortit de la salle de bain à son tour qu’elle l’entendit lui dire espérer qu’elle ne comptait pas se servir de la pharmacie elle non plus puisqu’il n’y avait plus grand-chose, et pour preuve elle n’en avait déjà pas eu assez pour elle et ça se verrait surtout au niveau de ses bras et de ses mains autant qu’un peu sur ses jambes. Ayane était tout de même assez observatrice sous ces angles là mais elle n’en tira pas un mot avant de répondre.

- Non, t’inquiète. Je suis lavée, j’ai besoin de rien d’autre personnellement. Surtout que c’est pas vraiment moi qui en a pris le plus.

La demoiselle s’installant alors sur le lit pour s’y étendre et se reposer comme elle l’avait prévu, elle put remarquer que Revy était allée vers le frigo en mentionnant espérer qu’il y aurait plus de trucs ici que dans la trousse à pharmacie puisqu’elle avait soif. Ayane releva le regard pour suivre celui de la voleuse et se rendre compte qu’il y avait effectivement quelques petits trucs mais rien de bien attirant. Un peu de limonade par exemple, peut être un fond de jus périmé, pas de quoi faire envie à quiconque.

- Je pense que l’eau du robinet est propre si tu veux t’y risquer. Je l’ai utilisé pour faire le somnifère. Mais je te déconseille la bouteille de whisky, j’ai directement mis la drogue dedans. A moins que tu veuilles dormir pour les six prochaines heures mais j’ai cru comprendre que c’était pas dans tes intentions.

Un léger sourire et elle se remit à l’aise sur les draps du lit. Elle ne comptait pas se mettre sous les couvertures quand bien même elle n’était pas habillée bien lourd. Ses bras étaient nus par exemple et son torse était découverte jusqu’à la limite de l’obscénité. Ses jambes étaient intégralement couvertes par contre et elle ne se sentirait donc pas apte de dormir sous les draps rien que pour ça. Dormir au dessus n’était pas dérangeant non plus et elle ne comptait pas dormir bien longtemps de toutes façons. Revy pourrait peut être s’occuper en attendant mais elle n’allait peut être pas saisir que sa camarade dormait déjà si bien que la jeune femme rouvrit les yeux pour suivre les mouvements de son alliée et la prévenir qu’elle se couchait maintenant.

En rouvrant les yeux, elle put suivre les pas que faisaient Revy à chercher probablement quelque chose à faire mais Ayane comptait lui suggérer de se reposer avec elle. D’ailleurs, elle se déplaça un peu de sorte à ce qu’une autre place ne soit disponible sur le même lit juste à côté d’elle. Autant qu’elle n’était pas grande, elle n’était pas épaisse non plus et ne prenait donc pas beaucoup de place tout comme Revy ne devait pas en prendre énormément non plus. Il n’y aurait donc rien de dérangeant de partager la moitié d’un petit lit pour elles deux.

- Je vais me reposer un peu pendant une ou deux heures avant de partir. Si tu veux faire de même, profites en. Ca ne pourrait pas te faire de mal de te reposer un peu après tout ça.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 18 Déc 2014 - 9:05

Heureusement, Ayane ne comptait pas soigner les rares blessures qu’elle avait subies, et dont la majorité avait probablement cicatrisée d’elle-même durant le combat grâce aux capacités de la ninja. De toute façon, Revy avait posé la question plus par courtoisie qu’autre chose, si bien qu’elle laissa bien vite ce sujet pour un autre.  Oui, elle comptait se désaltérer et le mentionna tout en se dirigeant vers le frigo. Elle grimaça quand elle l’ouvrit pour en découvrir peu de choses plaisantes à voir. Il y aurait bien eu un éventuel Whisky, mais sa partenaire lui annonça rapidement que la bouteille contenait le somnifère..

- Bordel, ils ne savent pas mettre un peu d’alcool dans leur chambre !

Se plaignit-elle en grinçant des dents et refermant un peu brusquement la porte du frigo. Ayane s’en fichait, elle était déjà allongée sur le lit, et ce n’était pas la voleuse qui allait critiquer cela puisqu’elle lui avait elle-même suggérer de l’utiliser. Cela serait idiot qu’aucune ne s’en serve après tout.

- Ils ne doivent pas avoir beaucoup de clients !

Continua t elle avec des suppositions. Mais, comment voulez vous fidéliser les gens s’ils n’ont rien pour se détendre après des journées de boulot ou pour penser à autres choses que les blessures subies en combat. Bon d’accord, l’alcool n’était pas forcément la meilleure idée qui soit, même s’il pouvait aussi servir de désinfectant sur les plaies au final pour une utilisation autre que se bourrer la gueule.

Revy s’assit alors, frustrée de n’avoir rien pour se divertir un peu et ne pas penser aux quelques douleurs résiduelles. Elle ne prêtait même plus attention à sa camarade qui se releva alors, après avoir fait un peu de place sur le lit. Elle l’invita alors à la rejoindre.

- T’es sure, cela risque d’être moins confortable pour nous deux ?

Dit Revy à Ayane sur ce point, puisqu’avec l’étroitesse du lit, il était probable que les deux corps soient en contact. Bon, s’est sur que cela serait peut être mieux que dormir sur un fauteuil dans un sens, et comme la ninja insista un peu, la tireuse ne se fit pas plus attendre pour ne pas perdre du temps au final. Elle rejoignit donc sa compagne et mit un peu de temps à s’installer, surtout pour éviter d’avoir trop d’élancement de douleur avec ses blessures.

- Quand tu te réveilles, réveille moi. Pas que je suis une grosse dormeuse quand je sais que j’ai quelque chose à faire, mais vu l’état de mon corps, ce dernier pourrait me jouer des tours.

Annonça t elle alors, en sachant que quand l’organisme voulait du repos, il le prenait par la force, là où en temps normal, l’esprit parvint à le diriger et s’éveiller pour accomplir ce que le cerveau à pu prévoir. Et ce que ne dit pas Revy était qu’elle ne voulait pas non plus louper les réjouissances dans l’observatoire. La jeune brune s’installa alors sur le dos et se laissa sombrer en espérant bien qu’elle ne bougerait pas trop durant ce court sommeil.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Ven 19 Déc 2014 - 12:03

Le plus ironique était peut être que s’il y avait eu de l’alcool ici, il aurait pu être utilisé comme désinfectant pour compenser le manque de médication dans la trousse à pharmacie. Dans tous les cas, Ayane avait fait une place pour que Revy puisse se joindre à elle dans le lit et pouvoir mieux dormir au vu de ses blessures. Ca serait d’autant mieux pour elle qu’elle pourrait se reposer sans avoir à se sentir courbaturé au réveil. Les doutes pourraient restreindre Ayane puisque ça serait tout de même moins confortable pour elle mais ça leur permettrait à toutes les deux de mieux récupérer.

- T’en fait pas, je ne te l’aurais pas proposé si je n’étais pas déjà sûre de mon choix.

Et si elle en était dérangée, elle pourrait se mettre par terre sans problème et laisser le lit à Revy puisque cette dernière en aurait tout de même davantage besoin qu’Ayane. Avant de s’endormir, elle reçut néanmoins une consigne sur son réveil : elle devrait réveiller Revy puisqu’avec son état, elle était consciente qu’elle pourrait continuer de dormir là où elle devrait se lever. Ayane lui répondit d’un signe de tête accompagné d’un mot confirmant qu’elle le ferait pour finalement s’endormir sans davantage d’attente.

La lumière ne la gênait pas même si elle aurait probablement mieux permis le sommeil à être fermée. Pourtant, quand Ayane se réveilla, cette dernière était toujours allumée, Revy dormait elle aussi toujours, toujours sur le dos à côté de la kunoichi. Elle craignait de bouger mais il fallait croire que ses blessures l’avaient empêché de se tourner de trop. Ayane s’était pour sa part réveillée de dos à la tireuse pour pouvoir se souvenir de ce qu’il faudrait faire. Quand elle vit la noirceur de l’extérieur, elle regarda l’heure sur une horloge et vit que minuit approchait. Elle vérifia une dernière fois que tout était prêt, elle renifla aussi l’odeur de son somnifère pour voir s’il était odorant mais rien ne pourrait être remarqué dans ce cas.

Satisfaite de son œuvre, elle fit le tour du lit pour aller se pencher sur Revy et déposer une main sur son épaule afin de la secouer un peu et la réveiller. Ce ne fut pas long à la sortir de son sommeil au moins et une fois qu’elle émergea, elle put entendre Ayane lui dire quoi faire.

- Je vais me préparer pendant que tu te réveilles.

C’était surtout pour remettre son équipement, elle ajouta aussi un gros manteau noir pour couvrir ses épaules et son visage d’une capuche toute aussi noire que le vêtement. Dans la nuit, elle passerait facilement inaperçue avec tout ça et elle n’aurait pas froid. Elle replaça des chaussettes et des chaussures à ses pieds et une fois qu’elle fut prête à partir, elle remit son équipement autour de sa taille et se tourna vers Revy.

- C’est bon pour moi. Il ne me reste plus qu’à prendre l’ingrédient indispensable à notre réussite et le tour est joué.

Dans ce cas, elle alla prendre la bouteille et mentionna l’idée qu’elle avait pour pouvoir y parvenir.

- Les gardes vont certainement être plus présents à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ils vont certainement tous venir dans la salle principale lorsqu’ils entendront parler d’une bouteille. Le seul problème sera d’y arriver donc on va devoir assommer les deux gardes devant l’entrée en premier lieu. Ensuite, on laissera la bouteille devant la porte et on les attirera dehors pour qu’ils la prennent.

D’ailleurs, elle prit une feuille et un stylo pour écrire un message disant qu’ils étaient en ville pendant la nuit afin de faire leurs affaires. Ils leur laissaient un cadeau tout juste entamés à partager entre tous les copains. C’était bien évidemment écrit du point de vue des deux personnes qui allaient se faire assommer. Elle montra le message à Revy et ajouta une dernière chose avant de partir.

- C’est crédible ?

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Lun 22 Déc 2014 - 11:19

Ne se préoccupant des pensées plus ou moins altruistes de sa partenaire, Revy avait tout de même vérifié de ne pas déranger Ayane pour le repos. Partager un lit étroit était d’autant moins confortable que lorsque s’est avec un blessé supposait elle. Et cela même si cette dernière, puisque l’écorcée était une femme, en l’occurrence la voleuse, n’avait que peu de chances de gesticuler dans tous les sens. Elle finit donc par prendre place dans le lit, en demandant a  sa camarade de la réveiller, et elle acquiesça.

Elles échangèrent alors de rapides mots avant que le silence ne se fît et que les deux femmes s’endorment. Instinctivement Revy tenta alors de bouger durant son sommeil, mais les douleurs se firent ressentir annulant toute réelle tentative de déplacement. Si bien qu’au réveil d’Ayane, la tireuse n’avait pas réellement changé de position. D’ailleurs, la brune ne dormait que d’un œil, pour dire de façon peu profonde, puisque même si elle ne réagit pas, elle sentit les mouvements de la ninja visant à quitter le lit. Elle profitait, ou du moins conservait une position qui ne la faisait pas souffrir. Bien entendu, son corps s’était régénéré lui, même si de visu cela ne changeait pas grand-chose, et Revy aurait pu bouger sans avoir mal si elle l’avait voulu.

Mais, elle attendit qu’Ayane la réveille, même si elle ne traina pas pour signifier que s’était le cas. Nul doute que sa comparse l’aurait laissé là, si elle avait feigne avoir la flemme de se lever. Elle laissa aussi celle-ci parler, même si elle l’imita dans ses gestes, ceux pour se préparer à partir, bien qu’elle n’avait rien pour jouer les agents incognito comme Ayane était en train de le faire en enfilant une veste et une capuche sombre.

- Je te suis donc !

Dit la voleuse debout, déjà prête, puisqu’elle avait donc moins de vêtements à enfiler elle. Durant ces propos, elle s’était donc contenté de replacer ses deux pistolets dans leurs étuis de chaque côté de sa poitrine. Elle profita tout de même de la nouvelle prise de parole de la kunoichi pour se diriger vers la zone repas, et voir s’il y avait de quoi grignoter. Cela serait idiot de partir le ventre vide tout de même. Elle prit ce qu’elle trouva, s’est à dire pas grand-chose, deux barres de céréales et rejoint sa compagne.

- T’en veux une ?

Demanda t elle alors à sa partenaire, comme si elle n’avait pas écouté le plan de celle ci. Mais, ce n’était pas le cas, puisqu’elle prenait juste un instant de réflexion, tout en mangeant un peu, avant de pouvoir donner une opinion quelconque.

- Et tu ne crois pas que ne pas trouver les deux gardes en postes seraient logique pour les autres gardes ? Après tout, ils sont censés veiller à ce que personne ne puisse entrer, et ils ne sont probablement pas idiots points de ne pas se faire remplacer le temps d’aller en ville, même avec un cadeau laisser à l’attention des autres !

Commença par dire la demoiselle calmement, qui trouvait justement cette partie  peu crédible finalement. Non, même inconscient, il faudrait laisser les gardes de factions à leurs places originelles, et faire croire qu’ils s’étaient endormis à leur poste.

- Non, on les endort et les laissent sur place cela serait plus vraisemblable.

Dit-elle donc pour énoncer oralement ses pensées. Ce qui laissait tout de même un problème de taille : les soldats qui se reposaient ou surveillaient le complexe à l’intérieur même de celui-ci. Le coup de la bouteille ne fonctionnerait pas, et chercher à les attirer à l’entrée pour qu’ils aillent en boiter serait difficile sans qu’elles n’aient à se montrer et donc tout faire foirer côté discrétions.

- A moins qu’une partie de ton idée soit bonne. … On endort les gardes à l’entrée et les laisses où ils sont, et on dépose la bouteille avec un mot quelconque leur disant que s’est un cadeau pour qu’ils la boivent et s’endorment ici. Cela serait plus crédibles et n’attirerait pas les soupçons sur le fait qu’ils manquent des gardes à l’entrée.

Expliqua t elle alors, puisque de cette façon, les soldats y voyant une récompenses d’un officier ou des gardes en postes qui font profiter leurs camarades, malgré qu’eux bossent, était quelque chose de plus facile et sur à faire finalement. Il suffirait simplement aux deux femmes de ne pas se faire prendre pendant le temps de rejoindre la salle commune et celui où les gardes intérieurs se rassembleraient.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Sam 27 Déc 2014 - 11:33

Acceptant la barre de céréale que Revy lui tendit, Ayane s’avoua qu’elle avait plutôt faim également mais elle ne le mentionna pas de suite. Au moins, elle se concentrait sur ce qu’elle désirait faire et trouvait que c’était drôlement bien sécurisé pour la seule petite chose qu’elle désirait faire mais l’idée de prendre un transporteur était tout de même absurde quand on voulait savoir ce que c’était que ces planètes assez proches. Avant, elles ne pouvaient pas les voir alors pourquoi soudainement, aujourd’hui, on pourrait les voir ? Il faudrait qu’elles puissent aller dans l’observatoire et donc qu’elles parviennent à éliminer tous les gardes sans faire de grabuges.

L’idée que lui proposa Revy semblait avoir un peu plus de sens puisqu’il était vrai que les gardes n’abandonneraient pas leur poste en pleine nuit : après tout, il n’y aurait rien à faire dans un tel endroit pendant la nuit mais l’idée qu’ils puissent s’endormir sur place était tout de même bien plus logique avec la fatigue que la journée leur avait probablement apportée. Ca pourrait aussi être un chef qui leur apporterait de quoi se récompenser de leurs efforts si bien que ce plan semblait bien mieux aux yeux d’Ayane qui le préféra à ce qu’elle venait de dire. Comme quoi, elle pourrait arriver à quelque chose quand elle était motivée.

- Va pour ça alors. Ca me parait mieux. On les endort comment les gardes à l’entrée alors ?

Un bon coup dans la tronche ? C’était la pensée qu’elle avait actuellement puisqu’elle ne pourrait pas se permettre de trop donner directement aux premiers gardes qu’elle croiserait. Et ça ne devrait pas être bien difficile de taper sur deux types même si Revy n’avait pas de quoi couvrir son visage.

- On leur tape dessus ?

Proposa alors la kunoichi en se disant que de leur proposer un verre sans aller inviter tous les autres gardes ne serait pas crédible et peut être un peu trop suspicieux. Vu que Revy avait jusque là eu de bonnes idées, elle attendait de voir ce qu’elle proposerait pour ça bien que ses blessures allaient peut être lui rappeler de la jouer mollo pour le coup là où Ayane aurait encore le potentiel pour leur tomber dessus comme une masse et les assommer. Il faudrait aussi penser qu’ils devaient juste avoir l’air endormi et non pas avoir l’air assommé dans leur propre sang. Il ne faudrait alors pas abuser sur les coups à leur donner et ne pas les saigner.

L’idée de leur donner un peu de la bouteille serait certainement la plus logique alors mais dans ce cas, Ayane se disait qu’ils pourraient peut être entrer et directement partager la bouteille avec leurs potes, ça serait plus rapide et elle aurait pour sa part fait d’une pierre deux coups.

Avant de proposer cette idée, la jeune femme regardait vers Revy pour voir ce qu’elle en pensait. Elle semblait avoir davantage d’expérience qu’elle dans ce domaine si bien que ça pourrait être préférable de se soumettre au plan qu’elle aurait à proposer dans son intégralité. Il faudrait noter aussi qu’il y aurait certainement d’autres gardes un peu plus haut vers l’observatoire et qu’elles n’auraient peut être plus de somnifère pour eux non plus. Mais si jamais elles avaient la chance d’en récupérer, elles pourraient aussi bien la leur apporter pour tenter de faire de même que pour les sous fifres de l’étage le plus bas.

Quoi qu’il en était, Ayane s’était retournée pour s’adosser contre la porte et terminer de parler des préparatifs dans la chambre avant de partir histoire de ne mettre personne au courant avant d’avoir terminer de préparer leur plan. Ca serait con de se faire entendre par l’aubergiste par exemple ou par un type sur le chemin qui s’empresserait d’aller justement à la demeure de Bugenhagen pour en avertir la sécurité au plus vite.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Lun 29 Déc 2014 - 15:47

Les modifications au plan par Revy semblèrent approuver par Ayane, qui se mit à manger la barre de céréales que la voleuse lui avait donné. La ninja s'arrêta d'ailleurs avant de quitter la chambre pour s'assurer que leur discussion ne soit pas écoutée et rapportée. Ainsi, la jeune femme à la chevelure mauve retourna pour faire face à la brune et lui demander comment elles devaient donc procéder pour les deux gardes à l'extérieur du complexe. Evidemment, sa première idée, qu'elle ne tarda pas à suggérer à voix haute serait celle qui avait travers l'esprit de la voleuse.

- Bah, si j'avais eu un fusil tranquillisant, je t'aurai bien suggéré cette façon...

Commença t elle donc par répondre de façon assez évasive sur une solution qui aurait été rapide et silencieuse. D'ailleurs, à cette évocation, elle compara ainsi les gardes à de simples animaux puisque ce genre d'armes est souvent utilisée pour cela par les vétérinaires sur des animaux risquant de paniqués face aux soins ou trop dangereux pour s'en approcher sans précautions.

- ... Mais, je crois qu'on n'a que cette option si on veut être rapide. Il faudra d'ailleurs l'être suffisamment pour qu'ils n'aient pas le temps de sonner l'alarme.

Dit-elle avant de rejoindre Ayane à la porte. D'ailleurs, ce qu'elle ne dit pas, s'est que la ninja serait sans doute celle qui devrait sans doute s'en charger, car dans une tenue plus discrète qu'elle, et aussi parce qu'elle était probablement plus agile qu'elle et capable de se servir plus efficacement de ses poings pour assommer les deux gardes assez vite.

-Si tu as une approche qui peut s'avérer efficace pour cela n'hésite pas à me le dire en tout cas !

Poursuivit-elle en mettant en avant donc le fait que si Ayane avait une idée pour cela qu'elle ne se prive pas, de la lui dire et elle pourrait aussi la tenter. Après tout cela irait probablement plus vite si elles s'y mettaient à deux pour éliminer les deux gardes, en espérant qu'il n'y en avait que deux bien entendu. Les coups de poings n'étaient peut être pas les plus efficaces des actions pour ce genre d'opérations, bien que bien placés ... Non, des prises de strangulations pourraient peut être aussi s'avérer plus utiles, même si pour cela, il faudrait arriver à s'approcher suffisamment discrètement pour se glisser derrière les soldats.

- Bon, allons y avant que le jour ne se lève et qu'il ne soit trop tard pour agir. Au pire o avisera sur place !

Finit par dire la voleuse en s'emparant de la poignée de la porte et l'ouvrant avant de se glisser dans le couloir.
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Désillusions
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Piège et Désillusions
» Opérations, désillusions, déceptions. [PV Ketsueki Yami ; Saibogu Oniri]
» désillusions.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum