Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Désillusions
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Mer 31 Déc 2014 - 16:15

Le plus simple serait de les endormir de loin mais l’arme en question ne serait pas disponible avant le lendemain matin lorsque la boutique d’arme rouvrirait. Et ce ne serait de toutes façons possible que si l’arme en question était dans la boutique et Ayane en douterait. Le plan serait donc de s’occuper rapidement et discrètement de ces deux soldats. Les armes à feu de Revy étaient donc prohibées. Ainsi, si Ayane n’avait pas une meilleure approche, elle serait celle qui devrait faire le plus gros du travail sur la première partie. Dans ce cas, c’était Revy qui allait tenir la bouteille pour ne pas prendre le risque de la casser. Ouvrant la porte pour se préparer à sortir, Ayane lui répondit alors.

- Tu n’auras qu’à faire comme si tu voulais discuter avec ceux. Propose leur la bouteille en cadeau s’ils ont le temps de te demander ce que tu fais là.

Elle lui tendit donc la bouteille dans un petit sac lui appartenant. Il était tricoté dans une laine pourpre et, bien que ça lui était assez précieux, elle faisait suffisamment confiance à Revy pour savoir qu’elle le récupérerait suite à cette mission. Elle n’avait pas dit ce qu’elle, elle ferait mais elle permettrait à Revy de le savoir bien assez rapidement puisqu’elle se dirigea directement vers la zone surveillée.

Située en hauteur par rapport au reste du canyon, il n’y avait pas réellement de passage discret pour aller sur le côté mais dès qu’elle fut sur la dernière ligne droite avant d’arriver à la porte de la demeure de Bugenhagen, Ayane se colla sur un côté plein où le bâtiment faisait une ombre suffisante pour la rendre invisible. Discrètement, elle avança jusqu’à passer à côté des soldats. Revy ayant été remarquée, ils ne faisaient pas attention à ce qu’il se passait derrière eux ou sur les côtés et ce fut pourquoi Ayane put se glisser sans trop de mal derrière eux. Dès que l’un d’entre eux interpella Revy pour lui demander ce qu’elle faisait là, Ayane passa à l’action et lui envoya une droite dont il se souviendrait longtemps. Sur le coup, il s’écroula sur le sol sans autre forme de procès mais ça avait alerté l’autre soldat.

- Qu… Quoi ?

L’autre s’était tourné aussitôt vers son collègue mais Ayane s’empressa de l’attraper par derrière et de refermer son bras sur sa gorge pour exercer une pression telle qu’elle aurait facilement pu l’étrangler. Lorsqu’il manqua d’air, il perdit connaissance et elle le laissa simplement ici sans connaissance. Sans retirer sa capuche, Ayane se tourna vers Revy pour la voir terminer son approche et elle prit la parole simplement en laissant entendre la suite du plan et savoir ce qu’il serait le mieux à faire.

- On en fait quoi alors ? On les mets en évidence devant la porte avec la bouteille et on attend de voir la réaction des autres ou on les planque pour qu’ils ne soient pas remarqués ?

Après tout, leur seul objectif serait que la bouteille soit utilisée par ceux de l’intérieur et peu importerait que ceux de dehors se joignent ou non à la fête tant qu’ils ne les faisaient pas démasquer. Quoi qu’il en était, Revy ayant la bouteille, elle pourrait faire ce qu’elle souhaitait mais la seule chose qu’Ayane refuserait serait de se déguiser en soldat. De toutes façons, avec la taille de sa poitrine, elle était persuadée qu’elle ne pourrait jamais rentrer dans un uniforme de soldat sans se sentir trop serrée ou assez discrètement pour que ça paraisse fait pour elle…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Ven 2 Jan 2015 - 11:49

Les options pour endormir les gardes à l'entrée étant plutôt réduites, la discussion les concernant fut assez rapides, et les deux femmes quittèrent la chambre pour rejoindre l'observatoire. Le trajet se fit alors en silence, pour éviter d'attirer l'attention à cause d'un bruit trop élevé. Revy se vit tout de même confier la bouteille contenant le somnifère, et elle fut surprise de voir qu'Ayane l'avait glissé dans une sorte de sac rouge. La voleuse n'en voyait que peu l'utilité, puisqu'elle sortirait le contenant une fois à destination, mais ne dit rien de plus.

Sur la dernière ligne droite, la tireuse fut finalement séparée de la ninja, qui s'éclipsa dans
l'ombre pour pouvoir agir discrètement. Revy ne réagit pas, pour ne pas paraître suspecte, d'autant plus qu'elle fut bientôt dans le champ de vision des deux gardes, qui se trouvait dans une one plus éclairée, car le WRO avait installée des lampes pour ce genre de moments et améliorée ainsi le système de sécurité. Pourtant au final, cela n'allait rien changé.

- Du calme messieurs, je profite juste d'une ballade nocturne !

Mentit elle, même si son ton ne trahissait rien, et qu'elle avait bien prit soin d'éloigner ses mains de ses armes rangées en signes de "paix". Les deux soldats n'auraient de toute façon pas le temps de le vérifier car Ayane entra en action et assomma les deux hommes en quelques secondes, Revy ne bougea même pas pour tenter de l'aider. Cela aurait été inutile de toute façon, puisqu'elle n'aurait pas été assez rapide pour l'aider, alors quelques était encore à quelques mètres des deux hommes par son approche lente qui avait permis de ne pas éveiller les soupçons des soldats.

- On les positionne simplement comme s'ils s'étaient endormi pendant leur quart. On déposera la bouteille dans leur salle de repos pour les autres.

Répondit-elle calmement, en installant calmement, faisant aussi attention à la bouteille qu'elle portait, un des soldats pour donner l'illusion qu'il s'était assoupi simplement. Sa camarade faisait donc la même chose de son côté, alors que Revy s'était tout de même assurer de récupérer également le trousseau de clé du garde afin d'ouvrir la porte sans la forcer.

- Espérons que cela soit aussi facile pour ceux à l'intérieur !

Dit la jeune femme en ouvrant justement la porte du complexe. En effet, elles allaient devoir jongler avec les patrouilles, et se dissimuler serait peut être plus difficile s'il n'y avait aucune pièce donnant sur le couloir au moment où elles tomberaient sur l'une d'elle. En tout cas Revy s'engouffra dans le bâtiment, sans chercher à prendre la tenue des gardes pour se faciliter peut être la tâche en se faisant passer pour eux. Chose, qui avec les formes des deux femmes auraient pu être délicat, et que l'équipe en poste ici se connaissait peut être tous. Jouer deux nouveaux seraient donc presque impossible, à cette heure surtout.
Sans compter que par rapport au plan instauré, il valait mieux que les deux gardes d'entrée soient vêtu si un autre venait à leur rendre visite et les trouvait endormi. Cela leur laisserait légèrement plus de temps avant que l'alarme ne soit donnée, si ceux ci étaient réveillé par le nouvel arrivant bien sur.

Revy avança donc prudemment dans le premier couloir, et il ne fallut pas longtemps avant que les bruits de pas d'une première patrouille intérieure ne se fasse entendre. Revy grinça un peu des dents par ce manque de pot, puisque les gardes semblaient encore assez cnsciencieux3
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Sam 3 Jan 2015 - 11:09

Malgré qu’elle savait qu’ils ne resteraient pas bien longtemps sur leurs pieds, Revy avait tenté de leur dire qu’elle n’était pas là pour leur nuire mais elle se retrouva vite fait avec deux types inconscients devant elle. Il faudrait les allonger de sorte à ce qu’ils passent pour endormis d’après ce qu’elle disait et Ayane se chargea d’en allonger un plus conventionnellement en espérant que la bosse qui avait déjà poussé sur sa tête ne se verra pas. Revy avait de son côté pris les clefs de la personne qu’elle avait placé au sol pour pouvoir aller ouvrir la porte d’entrée sans avoir à la forcer et elle laissait entendre son espoir que ça serait aussi facile une fois à l’intérieur. Des patrouilles auraient certainement lieu mais s’ils trouvaient une bouteille sur le chemin, ils iraient probablement dans la salle à manger ou en cuisine pour pouvoir se la taper. C’était un risque à prendre si elles en croisaient une malgré que c’était Revy qui avait cette bouteille désormais.

En avançant prudemment dans la première salle et dans le premier couloir, il ne tarda pas à y avoir une patrouille, seulement de deux personnes, qui s’était pointée. Ayane semblait déjà exaspérée mais elle se disait qu’il faudrait faire quelque chose avant qu’ils n’arrivent : lancer quelque chose pour griller la lumière par exemple. Elle leva la tête pour voir que c’était deux néons bien solides qui étaient sur le plafond et qu’il serait donc hors de question de tenter de griller ça. Les soldats étaient trop proches pour le faire discrètement en plus, il serait donc préférable de ne pas attendre et de faire demi tour. Ayane se prépara alors à faire demi tour pour retourner jusqu’à la porte mais elle ne voulait pas avancer à reculons. Rentrer dans le tas de ces personnes ne lui poserait pas de problème après tout mais ce couloir était tout de même muni de meubles pour probablement permettre à ces types de s’habiller avant de sortir.

Si la possibilité de se cacher dans les meubles était encore réalisable, ces types pourront sortir et sonner l’alerte. Il faudrait alors les assommer sans plus attendre.

- Reste là et fait en sorte qu’ils s’approchent au moins jusqu’à passer cette armoire.

Ayane avait un plan même s’il était plutôt dangereux. Si jamais ça ne marchait pas, Revy pourrait toujours leur donner la bouteille puisqu’elle l’avait mais Ayane ne cherchait pas à faire ça dans la dentelle puisqu’elle entra dans l’armoire pour leur sauter dessus en fourbe dès qu’ils seraient passés. Elle aurait bien dit à Revy de la suivre si seulement elle aurait été sûre qu’il y avait assez de place pour deux ici mais malgré sa petite taille, c’était déjà assez juste pour elle. Il faudrait déjà qu’elle fasse des efforts pour ne pas trahir sa présence ici donc elle était contente de ne pas avoir demandé à Revy de suivre.

De sa position, elle pouvait entendre ce qu’il se passait dans le couloir, elle pourrait savoir ce que Revy dirait aux gardes, elle pourrait savoir ce que Revy ferait pour les occuper et si elle arriverait à les mener par le bout du nez. Ce qui était sûr, c’était qu’Ayane attendrait le moment où ils seraient passés pour se pointer discrètement derrière eux et leur faire faire un gros dodo pour pouvoir continuer d’avancer et réussir à arriver jusqu’à la salle de réception au moins… De là, elles pourraient mettre leur plan en œuvre…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mar 6 Jan 2015 - 10:51

La première phase du plan s'était passée sans accroc, et voilà les deux femmes à l'intérieur de l'observatoire. Cependant cela ne voulait pas dire que tout était gagné pour autant. Et pour preuve, puisqu'il ne fallut pas longtemps à Revy et Ayane pour entendre les bruits de pas d'une patrouille en approche. Revy s'arrêta, se préparant à combattre mais, sa camarade avait visiblement une meilleure idée et lui demanda d'attirer les gardes pour qu'elle puisse les surprendre. Elle se cacha alors dans l'un des casiers qui ornaient le couloir, et laissa la voleuse seule.

- Bon, voyons comment procéder !

Dit elle calmement, alors que les bruits de pas  faisaient plus présents, signes que les gardes approchaient. Revy avait plusieurs options, jouer l'intruse volontaire, et fuir en voyant les soldats, espérant qu'ils la prennent en chasse. Cependant, cette idée avait un défaut. Il faudrait qu'Ayane soit très synchro pour les chopper au passage, au risque de sortir trop tard et que le bruit attire les deu hommes. Non, ce n'était pas une bonne idée.

- Eh vous ! Que faites vous là ?

Lança l'un des deux hommes apparut au bout du couloir, signe qu'il l'avait vu.  Bon, il était trop tard pour réfléchir, la tireuse allait devoir improviser.

- Moi ? Je me suis dit que de braves soldats avaient besoins de réconfort !

Dit-elle sur un ton plein de sous-entendus. Ayane qui devait entendre la conversation devait penser au coup de la bouteille, mais, cela pourrait aussi avoir aussi des connotations plus sexuelles aussi, selon les pensées que pourraient avoir la personne à l'écoute. Pourtant, les armes visibles de Revy, même si elles se trouvaient dans leurs holsters, devaient attirer les suspicions. Cependant, peut être par la fatigue, l'ennui, ou parce qu'ils trouvaient tout simplement la jeune femme à leurs goûts, les gardes ne se montrèrent pas prudent et s'approchèrent tranquillement, une expression réjouit sur le visage, comme s'ils allaient bien s'amusés.

*Tu as intérêt à ne pas les louper !*

Pensa Revy à l'attention de sa partenaire. Elle n'appréciait pas trop les regards lubriques des deux hommes, et il en faudrait peu pour qu'elles les abattent sans se soucier du bruit provoqué par ses armes. Sans compter que les deux hommes baragouinaient déjà des propos peu élogieux, que la ninja ne manquerait pas d'entendre qu'and ils arrivèrent devant l'armoire où elle était.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Mar 6 Jan 2015 - 18:36

Au final, Ayane ne lui avait pas laissé le choix : elle était allée se réfugier dans un placard avant d’être dans le champ de vision de ces deux types. Revy allait donc devoir improviser quelque chose même si le silence laissait croire à la ninja qu’elle s’était éloignée un peu. Elle écoutait pourtant du mieux qu’elle le pouvait jusqu’à entendre l’un des gardes demander à Revy ce qu’elle faisait là. Elle leur annonça qu’elle était présente pour leur permettre un peu de réconfort pendant leur quart de travail. Est-ce qu’elle avait sorti la bouteille ? La suite laissait entendre que les soldats se rapprochaient comme s’ils avaient mordus à l’hameçon et Ayane écoutait suffisamment bien à la porte pour savoir quand ils passeraient juste à coté de cette armoire.

Ce fut pourquoi elle entendit l’un des deux types proposer à son confrère de la tenir pendant qu’il la pilonnerait, ce faisant, il pourrait s’occuper de ses seins visiblement. Ayane crut qu’ils se méprenaient sur ce que Revy avait voulu dire mais il semblerait que c’était aussi l’une des possibilités qu’elle avait laissé croire. Elle ne devait donc pas avoir sorti la bouteille mais ce qui était sûr, c’était que les deux soldats venaient de passer et Ayane rouvrit la porte du placard tout doucement pour ne pas se faire entendre afin de se retrouver dehors.

Une fois dans le couloir, elle put voir les deux types probablement déjà en train de bander s’approcher avec un regard carnassier de Revy. Cette fois, elle ne comptait pas y aller avec les poings en sachant que les bruits de lutte attireraient assurément d’autres personnes de cet endroit. Elle prit une lame dans sa main et elle se glissa dans le dos des deux types pour égorger net celui qui était le plus en retrait et elle se jeta ensuite sur l’autre pour lui rendre le même sort. Le sang gicla vers Revy mais elle eut le réflexe de se reculer quand ça arriva. Il y en avait plein par terre mais Ayane n’avait pas perdu de temps pour aller mettre le premier dans le placard d’où elle était sortie. Elle le ferma en attente de mettre le deuxième et, pendant qu’elle le redressait, elle passa son commentaire.

- Ceux là ne méritaient que ça si tu veux mon avis… Ils envisageaient déjà de s’amuser avec toi sur place. Je pensais que tu leur proposais la bouteille moi.

Pendant qu’elle parlait, tout de même discrètement pour ne pas se faire entendre, elle avait traîné l’autre gars vers l’armoire et pendant qu’elle le tenait d’un bras, elle retint l’autre pour les caser tous les deux dans cette armoire pourtant pas bien grande. Elle la ferma ensuite et la verrouilla pour les empêcher de se retrouver dans le couloir par erreur et pour leur éviter des problèmes. Ayane ne craignait pas de tuer et elle le prouvait là. En tout cas, elle essuya le sang sur son arme et la rangea avant de s’adresser une nouvelle fois à sa partenaire.

- On continue.

Logiquement, après ce couloir, ça serait la salle de réception et c’était là qu’il faudrait surtout savoir quoi faire. Ayane retira donc sa capuche, inutile de rester couverte à la lumière après tout, et elle se rapprocha de cette porte pour écouter ce qu’il se passait ici. Avec le son des voix qu’elle entendait, elle jugerait que trois personnes étaient présentes mais elle entendit quelque chose qui lui mit la puce à l’oreille.

- Apparemment, les deux types devaient aller faire des courses… On frappe et on leur dépose la bouteille sur le pied de la porte, t’en pense quoi ?

Bien évidemment, elles se rangeraient ailleurs pour ne pas être vues de leur côté mais elle proposait le plan à Revy pour savoir si, elle, elle n’aurait pas mieux de son côté. Ils n’étaient peut être pas que trois après tout et il serait bête de se faire avoir par un trop grand nombre ou un manque de renseignements qu’ils ne pourraient pas avoir là…

_________________



Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Mer 7 Jan 2015 - 23:51

Ayane et Revy gagnent le trophée
Un pas à la fois

Ayane passe au niveau 17 (Niv+1)

_________________



Spoiler:
 

Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Sam 10 Jan 2015 - 16:04

Ayane avait intérêt à se dépêcher si elle voulait éviter que trop de bruits soit fait. Oui, même si physiquement, Revy ne bougeait pas, Revy était à deux doigts de sortir ses armes pour abattre ceux ci. Oui, elle les entendait parfaitement discuter assez vulgairement de ce qu'ils prévoyaient de faire à la demoiselle. Ses propos avaient peut être été ambiguë, mais ce n'était pas une raison pour ces gugusses pour se montrer si crue dans leurs propos. La ninja finit par sortir de sa cachette et égorgea les deux hommes, l'un après l'autre. La méthode n'avait pas été très propre, et la tireuse recula pour évier les giclées de sang, alors que sa partenaire, en train de cacher les corps, en avait désormais plein les mains.

- Et qu'est ce qui te fait penser que ce n'était pas le cas !

Répondit la jeune brune qui laissait sa camarade s'occuper de la tâche ingrate, comme si elle ne voulait pas se salir les mains. Elle en avait une occupée de toute façon, l'autre se retira tout juste de la poignée de son pistolet, qu'elle avait agrippée durant l'intervention d'Ayane au cas où. Mais, elle s'était débrouillée toute seule.

- Sinon, s'est clair. Heureusement tu n'as pas trainé à sortir. Un peu plus, et je m'occupais d'eux, et cela n'aurait pas été en silence !

Annonça t elle, alors que sa compagne venait de finir de refermer l'armoire où elle s'était cachée et qui servait désormais à dissimuler le corps des deux hommes. Quand, la remarque sur le fait de continuer fut avancée, Revy se contenta d'hocher la tête, et le duo se remit à progresser dans le couloir, jusqu'à arriver où elles le désiraient. La salle n'était cependant pas vide, et heureusement, une porte faisait écran avec le couloir, ce qui dissimula les deux femmes. Ayane écouta l'échange, en se collant à la porte, ce qui n'était pas nécessaire vu le manque de discrétions des gardes qui parlaient forts.

- S'est le plus simple, mais tu crois que cela ne serait pas étrange que quelqu'un tape, et quand on ouvre la porte, on ne voit personne, juste une bouteille, alors qu'on attends ses copains ?

Demanda alors la voleuse en répondant à l'idée de sa partenaire. D'ailleurs, une nouvelle fois, elle la contredisait un peu sur le plan d'action, même si elle ne pensa à aucun moment que la ninja n'était pas bien futée.

- Il vaut peut être mieux qu'on les laisse nous voir, en leur racontant un bobard sur la raison de notre visite, et que les gardes à l'entrée nous aient laissé entrer. Et on profite ensuite d'un moment d'inattention et de l'effet de surprise pour les réduire aux silences.

Bon, pour le coup, elle aussi paraissait ne pas être très futfut, puisque ce n'était plus le plan initial. Peut être était ce à cause de l'attitude des deux gardes précédents, qui lui donnaient envie de se défouler. Pourtant, une autre solution existait et était celle de tenir compagnie aux soldats, et s'assurer qu'ils boivent, en évitant de le faire elle même. Cependant, cela signifiait de courir le risque d'avoir des attitudes de pervers similaires aux précédents.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Dim 11 Jan 2015 - 14:03

Il était vrai que si Ayane frappait et ne laissait que la bouteille sur le sol, ça ne le ferait pas trop puisqu’ils pourraient peut être chercher les copains. Mais dans ce cas, il faudrait se montrer et ce ne serait pas mieux pour autant étant donné qu’elles risqueraient de passer pour des intruses et, si jamais ils acceptaient de boire avec elles, il faudrait noter que ça risquerait de tourner au vinaigre assez rapidement mais si c’était le cas, Ayane pourrait peut être trouver un plan.

Malgré tout, Revy proposait surtout à la base de faire de leur proposer simplement et purement la bouteille avant de partir et sur ce point, même si ça n’éveillerait pas autant les soupçons, il faudrait la jouer serré pour y parvenir. Ayane proposa donc la continuité de ce que Revy n’avait pas dit pour lui proposer puisque de toutes façons, c’était elle qui allait devoir parler et donner la bouteille dans le cas où c’était ce qu’elle souhaitait faire.

- Peut être qu’on pourra s’assurer qu’ils boivent en restant avec eux… Par contre, je te laisserais leur donner la bouteille parce que je risque de me faire remarquer moi.

Elle montra alors ses mains pleines de sang. Même si elle avait retiré son manteau, elle en avait encore plein les mains et elle ne pourrait pas les mettre en évidence sans avoir passé un peu d’eau dessus.

- Si on peut s’assurer qu’ils en boivent même s’ils jouent aux pervers, on pourra passer sans avoir à se casser les pieds à les attaquer et je pourrais aller me laver les mains avant de continuer. Je ne pense pas qu’il doit rester beaucoup de soldats de toutes façons maintenant.

Et s’il en resterait, ils seront postés probablement au niveau du télescope et il serait préférable de leur casser la figure si vraiment Revy voulait casser de la tronche. Maintenant, il faudrait savoir quoi faire avant d’entrer et Ayane laisserait le dernier mot à Revy. Quoi qu’il en soit, le plan voulait qu’elles frappent à la porte donc pour pouvoir laisser un délai à la réflexion de son alliée, Ayane frappa à la porte et mis ensuite ses mains dans son dos pour pouvoir les camoufler de la vue de quiconque, bien que ça laisserait sa poitrine bien plus en évidence dans une telle position sans qu’elle n’y fasse même attention. Ce n’était pas le genre de choses qu’on remarquerait rapidement en étant un garçon manqué au niveau du comportement après tout mais ces types ne risqueraient pas de le manquer eux…

- Je te laisse faire, s’il faut les taper, je serais prête…

Elle était toujours prête à casser de la figure de toutes bien qu’elle espérait tout de même ne pas avoir à en arriver là sans quoi tout ce qu’elles auraient fait pour la bouteille aurait été inutile… Quoi que réutilisable pour une autre occasion si jamais ça se représenterait…

Hrp: N'hésite pas à faire agir les gardes ^^

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Lun 12 Jan 2015 - 17:29

Devant le dernier obstacle qui séparait Ayane et Revy de la salle commune les deux femmes peaufinaient leur entrée en scène, ou du moins celle de la bouteille, puisque s'est elle qui aurait le rôle principal dans cette histoire. La voleuse énonça alors quelques idées, qui, encore une fois avaient été en contradiction avec celle de sa partenaire. Mais, cette dernière n'en prit pas ombrage et choisit donc l'une des options, même si d'une certaine façon cela pouvait être la plus dégradante pour les deux femmes. S'était celle qui aurait le plus de chances de faire baisser leurs gardes aux soldats, et les rendre plus vulnérables.

- On choisit le rôle qui s'arrange hein !

Plaisanta Revy qui évoqua une théorie du complot, qui peut être était en place depuis le début, et laissait la voleuse maîtresse du jeu avec ses plans, alors qu'elle ne faisait finalement que mettre en pratique celui de sa partenaire. Mais bon, ce n'était qu'une petite pique amusée pour détendre un peu l'atmosphère avant que les deux copines ne doivent se montrer plus vigilante dans leur rôle. Ayane tapa alors à la porte et murmura quelques mots à la brune en dissimulant ses mains pleines de sang.

- Oui ! Qui va là ?

Demanda l'un des gardes, avant que des bruits de pas ne se rapprochent pour indiquer qu'il se rapprochait de la porte pour l'ouvrir. Revy ne réagit qu'au moment où elle s'ouvrit et dévoila le petit groupe de soldats, qui avait donc une vue sur elles aussi. Elle se colla alors à Ayane, en l'enserrant par l'épaule d'un bras, ce qui eut aussi pour effet de faire tressauter un peu leur poitrine.

- Les gars à l'entrée nous ont envoyé car il parait que vous avez besoin d'un remontant !

Dit-elle gaiement, et souriant, en espérant qu'Ayane l'imite, bien qu'elle aurait peut être été surprise par le jeu de Revy. Bon, les propos pourraient encore être interprété de plusieurs façon, mais, la voleuse avait cette fois levé la bouteille pour la mettre en évidence, signe qu'elle parlait de cela, et non de leurs propres corps à la ninja et elle.  

- Oh, quelle bonne idée, entrez donc !

Dit un des gardes, qui fixait la bouteille. Les autres les laissèrent donc entrer et celui qui leur avait ouvert referma la porte. Il en profita alors pour mater les deux femmes de dos, et il fallait espérer qu'Ayane ait mieux dissimuler ses mains que dans son dos, si elle ne voulait pas se faire griller. Elie avança donc, resta un moment coller à sa camarade avant de s'en écarter et poser la bouteille sur la table présente. Le garde ayant approuvé en avait profité pour récupérer des verres, cinq en comptant les deux femmes, alors que les autres se rapprochaient des deux femmes de façon naturelles, même si ces deux là avaient visiblement échangé quelques regards équivoque, auxquels Revy n'avait pas prêté attention, mais, qu'elle supposait. Après tout, elles leur offraient une opportunité qu'ils n'avaient peut être pas eu depuis longtemps.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Lun 12 Jan 2015 - 19:24

Après avoir frappé à la porte, Ayane espérait que le plan de Revy fonctionnerait puisque un garde arriva aussitôt en demandant ce que c’était. La porte s’ouvrit pour laisser voir qu’en plus de celui qui ouvrait la porte, il y avait deux gardes autour d’une table. Revy entra tout de suite dans le jeu en proposant la bouteille et en allant prendre Ayane par les épaules. La demoiselle fut surprise mais força tout de même un sourire pour que ça reste crédible. Autant dire que pour jouer les allumeuses, Revy savait s’en sortir mais Ayane n’était et n’avait jamais été à l’aise dans un tel rôle.

En entrant dans cette salle, Ayane avait mis ses mains dans ses poches en espérant ne pas se faire accrocher le bras par quiconque jusqu’à ce qu’elle ne soit prise entre Revy et un gars. Elle tenta de se défiler en se reculant mais un verre arriva devant elle trop rapidement pour qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit. Elle prit tout de même la parole en espérant qu’elle pourrait s’éclipser.

- Il y a des toilettes dans le coin ?

Elle avait du mal à paraître joyeuse et peut être qu’ils prendraient son attitude coincée parce qu’elle avait une certaine envie à relâcher. Quoi qu’il en soit, elle se releva et fut accompagnée par un garde jusqu’aux toilettes où elle put s’isoler. Elle entra tout de même dans une cabine où elle prit un certain temps comme si elle était réellement en train de faire mais elle écoutait surtout les sons qui planaient dans l’endroit. Lorsqu’elle ressortit, elle se contenta d’aller se laver les mains pour que ça ne paraisse pas du tout mais il y avait un soldat qui avait suivi et qui estimait être le chanceux qui pourrait se la faire. Est-ce qu’il avait ne serait-ce que bu pour en arriver là. Devait-elle la jouer dur ou pourrait-elle prendre le temps de lui mentionner qu’il avait encore un verre qui l’attendait.

- Je ne suis pas encore assez bourrée pour te laisser faire toi.
- Dans ce cas, on y retourne.

Il était pourtant assuré de pouvoir avoir quelque chose mais Ayane ne comptait pas boire ce qu’il y avait là dedans, c’était tellement à effet rapide qu’elle n’aurait qu’à les regarder en prendre une gorgée pour les voir tous pioncer et elle espérait que ça ne serait pas déjà le cas sans quoi elle allait devoir assommer le gars aussi rapidement qu’elle le pourrait. A moins que Revy ne joue le jeu et fasse aussi celle qui dormait pour laisser le doute planer sur ce qui avait pu faire ça…

Quoi qu’il en était, elle ne s’était absentée pour l’instant que cinq minutes mais ça pourrait être suffisant pour permettre aux autres de boire sans eux après tout…

Préparant tout de même une méthode pour se débarrasser de ce garde, Ayane était en train de se dire qu’elle pourrait toujours tenter de jouer l’allumeuse elle aussi et de le plaquer contre un mur en l’embrassant si jamais ça pourrait l’aider mais elle restait assurée que sa manière de faire, et la plus concluante jusqu’à maintenant, serait plus efficace puisqu’elle consistait à frapper ce type pour l’empêcher de ne serait-ce que capter ce qu’il venait de se passer… Mais il se souviendrait ne pas avoir bu et ne pourrait pas mettre ce qu’il avait vu ou fait sur l’effet de la boisson. Elle aviserait en temps et en lieu…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mar 13 Jan 2015 - 12:41

Mal à l'aise dans les jeux de séductions, Ayane n'avait guère eu le choix, et la jeune femme avait pourtant, peut être des atouts bien plus prononcé que Revy dans ce domaine. Et, rien que sa tenue vestimentaire en dévoilait déjà beaucoup plus, ou laissait plus facilement place à l'imagination perverses d'hommes. Elle n'eut donc pas le choix et se fit alors entraîner à l'intérieur de la salle, où l'un des gardes, qui avait récupéré la bouteille, s'affairait à remplir cinq verres, dont le premier revint rapidement vers la ninja. Quel coup du sort, qui ne manquait pas de faire sourire Revy qui savait que sa partenaire ne pouvait pas s'emparer du verre, et tenta alors une échappatoire aux toilettes.

- Elle a déjà un peu bu, et on sait tous que l'alcool déclenche certains besoins !

Malgré une tentative d'aide, et de plaisanterie à l'attention de sa partenaire, cela était encore des propos équivoques que venait de prononcer la voleuse. Le gardes ne virent dans l'attitude d'Ayane aucune supercherie, et la laissèrent aller aux toilettes, accompagné de l'un d'eux. Il prétexta la guider pour lui montrer où les WC se trouvaient, mais, les gardes restants, qui s'approchèrent un peu plus de la dernière femme restant donc, se dirent sans doute que leur copain avait peut être une idée en tête également, surtout s'il croyait déjà Ayane un pu ivre.

Pendant l'absence de sa partenaire plaisantait avec les deux autres, qui tentèrent quelques attouchements qu'elle repoussa adroitement, et donc sans vexer les deux hommes. Elle réussit même à les faire boire avant même qu'ils ne tentent de la forcer à boire son propre verre. Revy assista donc à l'effet rapide du somnifère, sans même que les gardes ne comprennent. L'un s'allongea sur la table, et l'autre sur l'épaule de la voleuse. S'est à ce moment là qu'elle entendit Ayane et son chevalier servant revenir.

- Bah vous en avez mit du temps ! Ces deux là se sont déjà enivrés au point de s'endormir !

Dit-elle gaiement en tournant son regard vers les deux revenants. Son attitude laissait à la fois penser, qu'elle n'avait donc pas pu s'amuser, autant qu'insinuer que sa compagne avait peut être profité d'un traitement de faveurs. Elle affichait un sourire qui en disait long, alors qu'elle jouait son rôle, et laissait donc Ayane réagir de la façon qu'elle préférait pour le dernier soldat encore éveillé.

Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Mar 13 Jan 2015 - 15:54

En revenant, Ayane put constater qu’un soldat dormait sur la table et que l’autre dormait sur l’épaule de Revy, une main sur la cuisse de cette dernière. Un œil habile et perçant comme celui de la ninja s’en rendit compte aussitôt : il s’était endormi en ayant des idées loin d’être catholiques en tête. Le dernier soldat ne vit pourtant que du feu à tout ça et trouva l’occasion parfaite pour profiter autant d’une que de l’autre des deux filles. Plus malin néanmoins, il s’installa et servit les deux filles avant de trinquer avec elles en mentionnant un ‘cul sec’ qui voulait tout dire. Il avait des idées en tête et comme Ayane n’avait pas le choix, elle prit son verre et en mit dans sa bouche pour faire croire qu’elle suivait le rythme de ce type mais quand elle le vit avaler la première gorgée, elle arrêta de se remplir la bouche pour rien et recracha le tout dans le verre pour simplement voir le soldat s’étaler sur le sol en laissant son verre s’éclater sur la table.

- J’ai cru que j’allais en avaler !

Fit-elle en allant se rincer la bouche avec de l’eau pour recracher le tout dans l’évier sur place. Elle répéta la manœuvre deux fois pour être sûre de ne plus avoir du tout de somnifère dans la bouche. Néanmoins, elle en avait tout de même avaler une partie minime et elle eut un vertige qui la contraignit à se retenir contre le mur, dos à ce dernier. Elle se reprit assez rapidement et elle se redressa pour voir comment allait Revy. Plus adaptée à ce genre de trucs, elle avait peut être utilisé une autre technique pour y parvenir : garder la bouche hermétiquement fermée par exemple aurait pu très bien marcher aussi mais Ayane n’y avait pas pensé d’autant plus qu’elle était la cible visuelle de ce soldat pendant tout le temps où il s’en était pris à son verre.

Dans tous les cas, elle n’était pas mécontente d’avoir terminé avec ceux là et elle se prépara à continuer en vérifiant son état. Elle remit toutes ses affaires en place entre autre puisque l’autre pervers avait comme tiré un peu sur sa tenue pour tenter de faire ressortir davantage les attributs de la kunoichi mais ils n’avaient rien pu avoir d’autre que l’espoir d’y voir quelque chose. En tout cas, Ayane avait reprit la parole pour laisser entendre la suite du plan.

- Il me semble qu’il ne reste plus que la maison du vieux sage maintenant. Vu qu’il n’y aura plus que ça, on pourra foncer dans le tas, quelque chose que je préfère. Mais on essaiera de pas faire de bruit si d’autres soldats sont présents dans des salles qu’on n’a pas visitées. D’accord ?

C’était surtout dit pour éviter que Revy ne se serve de ses armes à feu au final. En continuant, les deux filles se retrouvèrent dehors et durent monter à une échelle pour pouvoir arriver à la maison de Bugenhagen. Une fois qu’Ayane fut à la porte, elle se préparait mentalement à devoir sauter à la tête des gardes sur place mais elle fut surprise de voir toutes les lumières éteintes dans la pièce…

- Ils dorment ?

Chuchota-t-elle en tentant de voir où il y aurait de l’activité. Elle s’avança prudemment en tentant de ne rien toucher malgré qu’elle n’y voyait pas trop clair mais il semblerait que personne ne soit présent en fait… Peut être devrait-elle allumer la lumière pour vérifier puisqu’elle ne savait pas trop où elle allait finalement : c’était la première fois qu’elle venait là et elle ne savait pas du tout où elle devrait aller pour aller à l’observatoire…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mer 14 Jan 2015 - 18:55

Ayane était de retour, et pourrait voir Revy dans ne position peu confortable, et enviable. Pourtant, il n'y avait plus de risque, puisque les deux hommes dormaient et ne pouvaient donc plus y faire, le contact sur sa cuisse était donc inoffensif, et il ne faudrait pas grand chose pour qu'elle déplace le soldat et retrouve sa totale liberté. Non, le danger venait désormais du dernier garde, et de sa réaction face à la scène. La voleuse s'attendait donc à voir la ninja l'assommer rapidement pour mettre fin au jeu. Mais, la kunoichi ne fit rien, et le garde ne fut pas surprit, bien au contraire sembla ravi et se précipita vers la bouteille pour remplir les verres.

*A croire qu'il va chercher à  profiter maintenant qu'il est seul !*

Pensa la jeune brune en regardant sa camarade, alors que l'homme leur déposait un verre à chacune sur la table et proposa un cul sec. L'expression, ou le regard d'Ayane sembla nerveux quand elle croisa celui de la tireuse se dégageant de l'emprise du dormeur. Sa partenaire serait d'ailleurs la première à s'emparer de son verre suite aux propos de l'homme. Ce dernier attendit cependant que Revy ait le sien pour trinquer et boire le sien.

La jeune femme avait levé son verre, mais ce dernier n'avait pas été suffisamment rapide pour atteindre ses lèvres, contrairement à Ayane qui semblait en avoir glissé dans sa bouche. Sa camarade s plaignit alors une fois le troisième homme couché sur la table et se leva pour aller se rincer la bouche. Revy se mit à rire, en reposant le verre, en voyant la scène !

- Se faire avoir par son propre somnifère, faut le faire !

Plaisanta t elle à haute voix, puisqu'elle ne craignait pas de se faire avoir par d'autres gardes maintenant. Le pire était que Two Hands venait presque d'avoir raison quand elle vit Ayane vaciller et s'appuyer contre le mur de la salle.

- Eh çà va ? ... Je plaisantais moi !

Renchérit-elle alors en se levant, et se dirigeant vers la demoiselle au cas où elle doive la soutenir. Mais, Ayane se reprit, et leur progression dans l'observatoire également. Leurs pas étaient plus surs, et leur avance plus rapide, maintenant qu'elles ne craignaient plus d'être surprises en lieu interdit. La ninja fit alors part du plan, et ce qui devrait être fait au cas où il reste des gardes.

- Oui, je sais, les morts silencieuses s'est pour toi. On évite par contre de piéger le vieux qui s'occupe des lieux. Il est sans doute le plus a même de nous donner des infos sur la situation !

Répondit Revy, qui laissait donc sa partenaire se salir les mains si besoin était, puisqu'elle s'était gentiment proposée. Se retrouvant alors sur une zone extérieur, Ayane fut surprise de trouver l'observatoire en lui même totalement éteint.

- Peut être s'ils ont suffisamment confiance en leurs camarades. ... Ou alors ils sont en train d'observer les étoiles !

Commenta la jeune femme en baissant la voix. En effet, dans l'obscurité l'observation était plus facile qu'avec des parasitages de lumières autour du télescope.

- Peut être qu'on peut tirer avantage de la situation, en prenant les éventuels résidents par surprise. Et on allume pas la lumière comme çà à chaque neutralisation, cela n'alerte pas les autres !

Murmura Revy qui s'était rapprochée du bâtiment et d'Ayane du coup. Elle n'attendait donc plus que de voir comment elle procédait pour entrer.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 15 Jan 2015 - 21:25

Plaisanterie ou non, Ayane avait manqué de peu de s’endormir et elle se reprit de justesse en ne laissant qu’un mot pour résumer la situation : ça allait malgré un méga coup de barre ! Maintenant, il faudrait aller jusqu’à l’observatoire mais si Revy mentionnait de ne pas tuer ou neutraliser le vieux, Ayane la reprit bien assez vite.

- Si c’est de Bugenhagen que tu parles, il est mort il y a cinq ans un peu avant que le météore ne tombe. Depuis, c’est son chien qui garde la maison mais il n’est jamais là. Il préfère parader avec les anciens de la Shinra.

WRO ou Shinra, Ayane n’aimait ni ce que c’était devenu ni ce que c’était mais elle n’allait pas s’étendre sur le sujet. C’était probablement la raison qui avait fait que l’observatoire avait été investi par le WRO d’ailleurs : personne n’était présent pour le surveiller. Mais il était surprenant de voir qu’il n’y avait personne arrivé en haut. Si Ayane avait pensé allumer la lumière pour terminer le travail rapidement et efficacement, Revy ne préférait pas le faire mais laissait entendre qu’ils étaient peut être tous en train de regarder les étoiles. Ils étaient peut être tout en haut effectivement mais ce n’était pas dans le noir que les filles pourront se rendre compte de ce qu’il se passait dans cette demeure.

Une table manqua de tomber lorsque, dans le noir, Ayane l’avait percutée sans la voir. Elle se retint de tomber de justesse mais ça avait fait glisser la table. Vive la discrétion pour une ninja tien ! Elle arriva finalement au bout de cette maison où il y avait un ascenseur qui permettrait d’aller vers le haut. Le panneau de contrôle était visible puisque les boutons avaient une petite lumière les entourant. Ayane attendit donc que Revy n’arrive pour pouvoir se rendre compte de ce qu’elle allait faire de son côté. Ce n’était pas bien grand mais elles pourraient toutes les deux tenir dedans.

- J’ai l’impression que personne n’est là…

C’était juste une impression et elle pourrait se tromper mais l’observatoire était tout en haut et les chambres étaient à l’étage inférieur. Il faudrait peut être y passer rapidement pour voir ce qu’il y avait si bien qu’Ayane proposa son plan à Revy toujours aussi silencieusement.

- On regarde à tous les étages s’il y a du monde pour les neutraliser avant d’aller en haut ? ok ?

Mais malgré ce qu’elle disait, elle put se rendre compte qu’il n’y avait personne sur le premier étage, personne sur le deuxième et encore moins de monde sur le dernier qui se trouvait à être l’observatoire. C’était vraiment étrange que personne n’était présent pour le garder mais c’était probablement qu’ils avaient confiance en leur patrouille. Le télescope était présent et déjà prêt à l’utilisation. Ayane avait des doutes, ce n’était pas assez gardé à son goût et elle chercha une salle, une manière peut être de monter la garde ici sans nécessité de gardes mais il n’y avait pas de caméra, il n’y avait pas de salle dérobée, il n’y avait rien du tout autre que ce qu’elles étaient venues faire ici.

- Ca me parait trop simple… Je suis sûre qu’il y a un truc…

Maintenant qu’elles étaient là, elles pourraient néanmoins en profiter et lorsqu’elle s’approcha de l’engin qu’elles étaient venues voir, Ayane était encore sceptique et laissa donc Revy y aller en première si elle le souhaitait pour pouvoir encore monter la garde dans le cas où il y aurait quelque chose qui se passerait lorsqu’on activerait le matériel de vision spatiale.

- Vas-y en première, je vais surveiller encore un peu pour m’assurer que personne ne monte…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Jan 2015 - 18:57

Ayane ne réagit pas aux inquiétudes de Revy, ni même aux plaisanteries de celle ci. Non, la ninja préféra se remettre en route dans les couloirs de l'observatoire, et la tireuse la suivit alors. Elles discutèrent donc tranquillement, comme si elles étaient seules dans les lieux, ce qui était d'une certaine façon le cas. Elles n'avaient plus à craindre de se faire surprendre, l'espéraient elles tout du moins. La tireuse fit par alors de ses intention de garder Bugenhagen afin qu'il les informe de ce qu'il se passait réellement avec leur univers. Mais, la réponse de la ninja allait surprendre Revy qui s'arrêta un instant en répondant.

- Hein ? ... Ah merde !

S'exclama t elle en montrant qu'elle n'avait pas eu l'information. Il fallait dire que la rubrique nécrologique n'était pas celle qu'elle suivait le plus, et comme beaucoup d'autres personnes, Revy n'avait pas trouvé jusque là un intérêt précis à l'observatoire. Elle n'aurait pu se douter de l'intérêt stratégique qu'il allait désormais peut être pouvoir avoir. Heureusement, selon Ayane, Nanaki qui était censé avoir prit la relève, n'était jamais là, et elles ne devraient donc pas le croiser. Revy se dit que ce n'était pas plus mal, car sa présence aurait rendu, peut être même déjà, les choses plus difficile, avec son odorat plus développé qui les aurait déjà détecté sans doute.

Arrivant devant le bâtiment qui devait contenir le télescope lui même, les deux femmes s'arrêtèrent et étudièrent la meilleure façon d'entrer. Et encore une fois, bien qu'avec peut être plus de réticence, Ayane accepta la proposition de Revy d'entrer dans le noir au lieu d'allumer la lumière. S'est ce qu'elles firent alors, mais la discrétion allait s'avérer difficile quand la voleuse entendit un crissement assez puissant quand la ninja heurta une table qui se déplaça du coup.

- Chut !

Lâcha par réflexe la brune, tournant la tête en direction du bruit, sans voir sa partenaire pour autant, et donc la chute qu'elle avait faillit faire. Elles atteignirent ensuite l'élévateur sans que personnes d'autre n'ait réagit au bruit venant de cet étage.

- On dirait bien ! Et du coup ton idée aurait pu être viable finalement. Sauf s'ils sont vraiment sourd ici !

Dit-elle, en reconnaissant donc que le choix de la ninja aurait pu être le meilleur du coup, tout en plaisantant à l'insu des gardes ou du personnel, et un peu sur Ayane et le bruit qu'elle avait causé tout de même. Si bien que lorsque la ninja proposa une nouvelle idée, Revy acquiesça simplement, et le duo prit l'ascenseur, et se mit à fouiller chaque étage. Mais, rien, personne, nada, le bâtiment était visiblement vide.

- Ouais, tu as raison, surtout vu la position du télescope !... Ca sent presque le piège à plein nez !

Répondit Revy qui partageait ainsi les doute de sa partenaire, tout en faisant remarqué la position de l'appareil d'observation qui semblait bien tentante. Pourtant, la possibilité que les personnes qui étaient ici avant leur arrivée ne soit que des civils, et que par peur, elles se soient cachées tout simplement rester possible.

- Ok, dans tous les cas, je peux réagir avec çà moi !

Dit-elle en tapotant ses armes d'une main avant de s'approcher de l'appareil de mesure. Elle ne se précipitait pourtant pas, et scrutait les alentours pour pouvoir réagir au moindre pépin en cas de coup dur.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 18 Jan 2015 - 14:38


3 ex soldats de deuxième classe engagent le combat !


1 ex soldat de première classe engage le combat !

Revy : 3100/3100hp - 240/240mp - Limite : 9% - Attaque finale (2 actions)
Ayane : 4000/4000hp - 200/200mp - Limite : 72% - 30%opposition (2 actions)

Soldat 1er : 100%
Soldat 2ème A : 100%
Soldat 2ème B : 100%
Soldat 2ème C : 100%

_________________



Spoiler:
 

Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Dim 18 Jan 2015 - 14:56

Il n’y avait personne et c’était étrange… Quelque chose clochait et c’était pourquoi Ayane avait dit à Revy de passer la première afin qu’elle puisse réagir s’il se passait un truc. Elles n’auraient pas besoin d’attendre longtemps pour qu’il se passe quelque chose néanmoins : comme le disait Revy, ça sentait le piège à plein nez et ça ne tarda pas à leur tomber dessus en même temps qu’un éclat dans le velux au dessus du télescope…

Ayane se tourna tout de suite vers les soldats pour se rendre compte qu’il y en avait quatre qui venaient d’arriver et ce n’était pas n’importe qui : ils avaient encore les uniformes des soldats et avec ce que la ninja pouvait voir, ils étaient de la deuxième et de la première… L’uniforme rouge pour les secondes classes et le pourpre pour les premières…

- Ca sent mauvais là…

Ayane n’avait pas l’ambition de vaincre des types qui avaient été dans l’élite du SOLDAT non plus mais pour le coup, elle n’aurait pas le choix que de lutter contre eux et elles ne pourraient pas ruser pour tenter de les repousser puisque le chef, celui qui avait l’uniforme d’une couleur différente, laissa entendre le pourquoi de leur intervention.

- C’est elles. N’hésitez pas à utiliser la force !
- A vos ordres !

Récupérant donc ses armes sans attendre, Ayane n’allait pas les laisser lui marcher dessus comme ça mais elle était tout de même contente de pouvoir se battre avec Revy pour le coup puisqu’elle ne pensait pas qu’elle aurait eu la moindre chance en étant toute seule contre tout ce monde là…

Revy serait elle aussi prompte à réagir puisqu’elle regardait justement dans cette direction quand ils avaient sautés jusqu’ici. Ils ne leur en voulaient pas pour avoir forcé l’observatoire mais bien parce qu’elles avaient tués des soldats. Malgré ça, ce n’était pas comme si elles auraient l’opportunité de partir d’ici étant donné que la seule issue outre celle du dessus serait de prendre l’ascenseur qui serait trop lent à partir pour des soldats aussi entraînés.

- Je pense qu’on a pas le choix…

Et dans ce cas, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds comme ça : elle se battrait et ne comptait pas abandonner comme ça même si ça devait les pousser à se faire rechercher par la WRO ou peut être même par les anciens de la Shinra… Les armes d’Ayane se mirent donc à briller pour créer des voiles protecteurs pour commencer. La température se fit plus basse aussi puisque la jeune femme comptait utiliser ses talents avec la glace pour attaquer et pour pouvoir contre attaquer aussi fortement qu’elle le pourrait…

Ayane : Renforcement (Ayane), Gel (Ayane)

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mer 21 Jan 2015 - 10:44

Seules dans l'observatoire, Revy et Ayane étaient loin d'être sereine, car l'endroit laissait penser qu'il était en train d'être utilisé, et pourtant, aucune trace du personnel. Cela sentait donc le piège à plein nez, déduction qui mettait au moins les deux femmes d'accord, et permit de n'avoir aucune contestation sur le fait que la voleuse serait celle qui s'approcherait. En effet, maintenant qu'elles savaient à quoi s'attendre, avec un peu de chances, elles pourraient surprendre leurs futurs adversaires par la contre attaque. Même si la ninja, aurait pu aussi servir d'appâts et que Revy les surprenne de ses tirs. Au final cela revenait au même.

- Et en plus, ils se la pêtent !

Lâcha Revy amusée, quand les verres du plafond se brisèrent alors qu'un quatuor d'hommes armés, visiblement issus du soldat au vu de leurs uniformes. Mais, elle était moins inquiète que sa partenaire et le prouva en commençant à tirer. Elle ne toucha pas les soldats, car elle visait les cordes qui leurs servaient à descendre en rappel du toit ou de leur appareil de transport. Et avec la lumière changeante dans l'observatoire cela rendait sa précision plus difficile.

- Essayez donc !

Répondit-il alors aux commentaires des soldats répondants aux ordres. Elle ne répondit pas à la ninja qui se préparait à combattre, car cela était évident, et Two Hands avait déjà ouvert les hostilités. Par contre, elle se demandait comment ceux ci pouvaient être en train de les attendre et savoir qui elles étaient. Elles n'avaient encore tué personnes, ici en tout cas, et cela serait étrange que cela soit en rapport avec une situation passée. S'était pas forcément le meilleure endroit pour tenter de capturer la voleuse, puisque Revy ne pouvait tenir compte que de son propre rapport aux autorités, ne connaissant pas celui d'Ayane.

- S'est quand même étrange qu'ils nous aient attendu nous spécifiquement, tu ne crois pas ?

Fit-elle part de ses doutes à sa camarade, tout en passant à l'action.

Revy : L'illusion (Revy), 2x + Vol (Soldat 1er)
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Mer 21 Jan 2015 - 11:11

Ayane : Renforcement > Bravoure, Booster, Carapace, Blindage, -50mp (Ayane)
Revy : L'illusion > Carapace, Booster, -25mp (Revy)
Soldat 1er : Combattre > {Carapace} -438hp (Revy)
Soldat 2ème A : Épée de Malheur > {Carapace} -790hp (Ayane)
Soldat 2ème B : Combattre > {Carapace} -90hp (Ayane)
Soldat 3ème C : Combattre > {Carapace} -213hp (Revy)

Ayane : Gel > Contre Attaque, Endo-Glace, -50mp (Ayane)
Revy : 2x > {2} -2hp, Alpha Shinra volé (Soldat 1er)

Revy : 2449/3100hp - 225/240mp - Limite : 51% - Attaque finale - Carapace (5) - Booster (5) (3 actions)
Ayane : 3120/4000hp - 100/200mp - Limite : 100% - 30%opposition - Bravoure (5) - Booster (5) - Carapace (5) - Blindage (5) - Contre (5) - EndoGlace (3) (3 actions)

Soldat 1er : -2hp
Soldat 2ème A : 100%
Soldat 2ème B : 100%
Soldat 2ème C : 100%

_________________



Spoiler:
 

Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Mer 21 Jan 2015 - 16:20

Oui, ils se la pétait mais ils le pouvaient après tout quand on savait combien ils étaient forts… Malgré tout, Ayane n’était pas si apeurée qu’elle ne le devrait en sachant qu’elle allait affronter l’élite de ce monde avec des ex soldats dont un qui avait tout de même été en première classe. Revy s’amusait à les provoquer mais ce n’était pas la meilleure manière de calmer le jeu et ce malgré qu’elle se demandait tout de même pourquoi ils les avaient attendus ici et surtout pourquoi elles spécifiquement… Ayane avait une petite idée de la question.

- On a du se faire avoir par des caméras et ils savent ce qu’on a fait aux autres gars je pense…

Mais pourquoi protéger l’observatoire par l’élite ? C’était surtout ça qu’elle avait en tête. C’était certes un point stratégique important mais quelque chose échappait à Ayane tout de même… Quoi qu’il en était, elle n’aurait pas le temps de se poser des questions sur telle ou telle chose puisqu’elle se fit prendre pour cible bien rapidement. Ce fut pourquoi elle commença sans attendre à se protéger et se renforcer de manière générale puisqu’elle savait que ça ne serait pas facile. Revy fit de même en ciblant davantage les protections physiques. Quand on savait qu’ils étaient de braves guerriers, elle n’avait pas tord sur le point où elle devrait se protéger des coups physiques en priorité. Et ça ne tarda pas à se faire ressentir…

Revy prit le premier coup du soldat de première classe sans pouvoir rien y faire et elle dut le sentir passer vu que le coup d’épée lui avait frôlé le visage pour finalement toucher la seule chose qui était à ce niveau en avant d’elle : ses seins. Elle venait de prendre le coup directement dedans, découpant sa tenue dans le même temps mais Ayane n’eut pas le temps de s’y intéresser de beaucoup puisqu’elle se retrouva surprise par un autre type qui lui sauta dessus comme un enragé et qui lui fila un coup d’épée de sorte à ce qu’elle aurait pu avoir la gorge tranchée. Elle se tourna juste à temps mais elle eut l’épaule atteinte et jusqu’à la moitié du dos, une marque sanglante se dessina sur sa peau.

Un soldat se rua sur elle pour lui faire le même coup que Revy avait pu prendre mais cette fois, la ninja avait eu le réflexe de mettre sa lame devant elle pour le contrer malgré que la puissance du type était tout de même assez grande et que le mouvement venait de faire gicler du sang de la blessure qu’elle venait de recevoir. Malgré que ses matérias brillaient pour contre attaquer, elles ne lui permirent pas d’agir. Revy prit un coup plus faible elle aussi mais ça n’empêcha pas les deux femmes de se préparer à une contre attaque. Ayane gela ses armes et se prépara à plus pleinement contre attaquer tout ce qu’elle pourrait prendre là où Revy se mit à attaquer directement sur le soldat de première classe. Les deux coups qu’elle fit ne lui provoqua même pas une égratignure mais c’était certainement parce que Revy avait frappé sur un bracelet qui tomba sur le sol. Récupérant ce bracelet, Revy revint à sa position pour se préparer à attaquer à nouveau.

Ayane n’allait pas perdre de temps puisque maintenant qu’elle était renforcée et prête à passer à l’attaque, la seule chose qu’il resterait, ça serait faire des dommages et, avec ce qu’elle venait de recevoir, ça ne saurait tarder…

Ayane : Explosion Tellurique (Ennemis), Protection, Assaut Sanglant (Soldat de première classe)

_________________



Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Désillusions
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Piège et Désillusions
» Opérations, désillusions, déceptions. [PV Ketsueki Yami ; Saibogu Oniri]
» désillusions.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum