03. Les Scénarios
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 24 Aoû 2014 - 15:31


Planète Bleue
Il y a longtemps, une planète lointaine fut victime d'une catastrophe. Ses habitants, le peuple des Sélénites, se réfugièrent sur la Lune Rouge et traversèrent l'espace a la recherche d'un nouvel endroit à coloniser : la planète Bleue située non loin de leur système semblait parfaite pour accueillir la vie, mais dans leurs premières observations, les Sélénites découvrirent que l'espèce humaine qui s'y développait n'avait pas encore terminé son chemin vers l'évolution lui permettant d'accepter l'existence de la vie dans l'espace. Les Sélénites s'interrogèrent sur leur destin et décidèrent qu'ils ne se révéleraient aux humains que lorsque ses derniers seraient capables d'accepter la vie en coexistence. L'un d'entre eux n'était cependant pas d'accord : Zemus voulait massacrer tous les humains et octroyer la planète bleue aux Sélénites. Il fut enfermé de force par les autres Sélénites qui craignaient son influence mauvaise. Deux frères, Fu So Ya et Klu Ya, resteraient éveillés, servant de gardien a l'ère de repos des Sélénites sur la lune rouge, observant la progression de l'humanité sur le chemin de l'évolution. Klu Ya était fasciné par la planète bleue et l'humanité : il créa la Baleinière Lunaire pour pouvoir se rendre sur terre et emporta huit des seize cristaux en possessions des Sélénites pour les répandre sur la planète Bleue.

Klu Ya aimait profondément les humains : il leur enseigna la Magie, la Technologie, comme celle des Aeronefs, et trouva une épouse du nom de Cecilia et eu deux fils. Mais certains humains voyaient d'un mauvais œil cet étranger semblant si particulier et il fut un jour assassiné. Zemus se servit de la haine présente au fond du cœur du premier fils de Klu Ya, Theodor, pour prendre possession de son âme. Dans un dernier geste de résistance, Theodor abandonna son frère cadet, Cecil, devant les portes du Château de Baron, où il fut recueillit par le Roi qui en fit son fils adoptif. De toute les nations de la planète bleue, Baron était la plus puissante et rayonnante : elle dominait les cieux grâce aux Aeronefs, les Ailes Rouges, et son armée composée d'un nombre important de militaires, mais aussi de corps particuliers, comme les Chevaliers Dragons, semblait invincible. Alors que Cecil vivait son enfance en forgeant ses amitiés les plus durables en compagnie de Rosa et de Kain, Zemus mis en branle son plan pour s'emparer de la planète bleue. Il fit assassiner le bon Roi de Baron et poussa Cecil vers le chemin de l'épée maudite des Chevaliers Noirs avant d'utiliser les Ailes Rouges pour s'emparer des cristaux dont il avait besoin pour réaliser son plan.

Baron mena une guerre impitoyable aux autres nations du globe dans l'objectif de récupérer les cristaux. Cecil se rebella contre sa nation et décida d'essayer d'aider les autres peuples à se défendre, reniant progressivement la part sombre de son être. Partout, il ne rencontra que la désolation et du s'opposer à l'homme semblant responsable de cette politique agressive, un puissant Chevalier Noir du nom de Golbez. Ce parcours terrible, mais initiatique, lui permit de se racheter de ses fautes en tant que Chevalier Noir et revenir à ses véritables origines, le Village de Mysidia où vivait Klu Ya. Il trouva sur le mont du supplice l'âme de son père qui l'aida à se confronter a sa part sombre et l'éliminer, faisant ainsi de lui un Paladin. Ce nouveau statut lui permis de devenir un leader capable d'unifier toutes les forces souhaitant défendre la paix et les cristaux, source de la vie, contre Golbez. Car la Planète Bleue n'était pas seulement peuplée dans sa surface : il existait également un monde Souterrain et chacun dissimulait quatre des cristaux offert par les Sélénites. Cecil tenta de les défendre avec l'aide des vaillants Nains, qui guerroyaient depuis longtemps déjà contre Golbez et ses sbires, mais ce dernier parvint finalement à son but.

Les cristaux n'avaient qu'un seul objectif, éveiller le Géant de Babel, une arme des Sélénites, afin de s'en servir pour détruire toute forme de vie. Mais cet acte provoqua le réveil de la Baleinière Lunaire et permis a Cecil et les siens de rejoindre le sanctuaire des Sélénites et faire la connaissance de Fu So Ya, qui révéla la vérité : Golbez n'était nul autre que son frère, Theodor, et ils étaient les fils de Klu Ya. Le Sélénité se joignit au groupe afin de les aider pour stopper le Géant. Cette bataille titanesque opposa tous les peuples du monde uni face à la menace de la destruction : les nains mobilisèrent les tanks alors que Baron avait accueillit les représentant des royaumes du monde de surface pour qu'ils participent au sein des Ailes Rouges. Cecil et les siens parvinrent à neutraliser le Géant de l’intérieur et Fu So Ya libéra Golbez de l'influence négative de Zemus grâce a sa puissance. Les deux Sélénites décidèrent de s'occuper de Zemus eux-mêmes, mais Cecil et les siens ne souhaitaient pas rester derrière et entreprirent à leur tour le voyage vers le centre de la Lune Rouge afin de confronter le tyran. Si Fu So Ya et Golbez furent capables de vaincre Zemus, celui-ci fit appel à la haine reposant dans le cœur des Hommes pour devenir Zeromus, un être maléfique d'une puissance bien supérieure. Avec l'aide du cristal, de ses pouvoirs de Paladin et des prières de tous les habitants de la planète Bleue, Cecil fut capable de forcer Zeromus à révéler sa vraie nature et le vaincre.

Golbez décida de rester sur la Lune Rouge avec Fu So Ya pour s'assurer que Zeromus ne revienne plus et veiller sur les Sélénites en compagnie du sage. Cecil accepta de pardonner les actes de son frère, au plus grand plaisir de ses amis qui rentrèrent tous victorieux sur la Planète Bleue. Le Paladin en tant que fils adoptif du Roi devint le Roi de Baron et fit de Rosa sa femme. Ils donnèrent naissance au jeune Ceodore qui, dix-sept années après le conflit contre Zemus, devrait faire face à son tour à une aventure périlleuse qui menaçait le monde. En effet, les cristaux des Sélénites n'étaient pas de leurs faits : même pour eux, ils avaient une importance spirituelle, mais ils n'en connaissaient pas la nature. Or les cristaux étaient en réalité des produits manufacturés et leur Créateur voulaient désormais les récupérer. Une jeune fille mystérieuse fit son apparition sur la planète Bleue et cette apparition fut accompagnée d'une recrudescence de monstres tels qu'on en avait plus vu depuis Golbez. Elle attaqua les nations presque simultanément, s'emparant de l'âme des Eidolons et des cristaux un par un. Sa puissance était si forte qu'elle fut même capable de venir à bout sans trop d'effort des héros du conflit précédent et fit de Cecil un pantin sans âme.

La Lune Rouge fut aussi attaquée et Golbez et Fu So Ya durent faire face à la Fille Mystérieuse. Cette dernière trouva un défi plus difficile avec les deux Sélénites et contourna la bataille en réveillant Zeromus. Fu So Ya usa de sa puissante magie pour téléporter Golbez dans la Baleinière Lunaire et lui demander de porter assistance au peuple de la planète bleue alors que le démon allait faire usage de sa terrible attaque Big Bang. Le frère de Cecil dissimula sa véritable identité alors qu'il apportait assistance aux peuples de la planète bleue, mais avec ses puissants pouvoirs, la Fille Mystérieuse semblait invulnérable : elle fut finalement coincée dans le Château de Baron, après qu'Odin, l'ancien Roi de Baron, compris le tourment de l'âme de son fils adoptif et le libéra de l'emprise de cette dernière. Acculée, elle fut détruite, mais il semblait trop tard : une nouvelle lune approchait et des météorites avaient déjà frappée la planète bleue, causant beaucoup de dégâts : mais elle ne se stoppait pas et allait percuter la planète : pour la stopper, le groupe n'avait d'autre choix que de s'y rendre.

Golbez révéla sa véritable identité : chacun pris soin d'un Cecil incapable de parler ni même de réellement agir avant d'être confronté a son double maléfique, la part sombre de son âme. Cette dernière faillit tuer Golbez et réveilla l'âme du jeune frère qui ne voulait pas la mort de son ainé : ce retour inespéré permis au groupe d'adopter une nouvelle dynamique et découvrir la vérité : les filles mystérieuses étaient en réalité des Ménades, des créatures produites artificiellement par un être venu d'ailleurs : le Créateur. Ils récupérèrent leurs cristaux avant de finalement le confronter. Il révéla qu'il était issu d'un peuple qui avait atteint, comme les Sélénites, le sommet de l'évolution, mais s'était autodétruit et dont il était le dernier représentant : seul, il avait recherché des traces de la vie et semer les cristaux. Mais le fruit de ses expériences lui semblait un échec, alors il avait l'intention de jeter sa Lune, en réalité un vaisseau spatial de son monde, sur la Planète Bleue afin de la détruire car les humains n'étaient pas digne d'exister. Le Créateur était une créature encore plus puissante que Zeromus et malgré trois affrontements successifs, le groupe ne parvint qu'à provoquer des mutations et évolutions sur sa structure, révélant son pouvoir en même temps que sa folie.

Finalement, seul l'éveil du pouvoir des cristaux ainsi que les prières des vivants de la Planète Bleu parvinrent une fois encore a donner la force aux héros de vaincre. Mais même ainsi, alors que les sorts cataclysmiques délivré autant par le Créateur que les héros avaient fracturé la structure de la vraie Lune et détruit son cœur, provoquant sa destruction inéluctable, le Créateur semblait invincible et le groupe du fuir la destruction de la lune et la poursuite folle de son propriétaire jusqu'à la chambre de création des Ménades. Ils n'eurent pas le cœur d'abandonner l'enfant Ménade éveillé lors de leur arrivée et prirent la petite fille avec eux. Par cet acte, ils poussèrent les autres Ménades à s'opposer a leur créateur fou et ses dernières n'hésitèrent pas a déchaîner Météore, provoquant la destruction du vaisseau lune et sauvegardant ainsi la Planète Bleue. A leurs retours, les héros entreprirent de nouveau la reconstruction de leur monde en tentant de renoncer aux armes de guerres, tandis que Golbez retourna sur la Lune Rouge dans l'espoir de retrouver Fu So Ya et les autres Sélénites vivants.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juil 2015 - 19:03


Gaïa
Gaïa n’a pas toujours eut la paix qu’elle connait désormais grâce aux actions du WRO. Jadis, une firme familiale nommée la Shinra utilisait les ressources naturelles de la planète pour fabriquer de l’énergie afin de faciliter la vie des personnes qui avaient les moyens de se la procurer. Ce n’était pas quelque chose qui plaisait à tout le monde puisque, pour drainer cette énergie, la Shinra implantait des réacteurs un peu partout avec le consentement de la région en question, leur promettant un meilleur mode de vie. Ca n’a malheureusement pas toujours été le cas mais la Shinra a toujours su se donner le beau rôle, affirmant que la destruction de Corel a été provoquée par une faute des villageois. Des incidents moins importants dans des secteurs moins connus ont tout simplement été ignorés, on notera par exemple l’explosion du réacteur mako de Gongaga.

Quand les civilisations étaient réticentes à accepter l’implantation d’un réacteur mako, la Shinra n’hésitait pas à sortir les grands moyens en utilisant des menaces. Lorsque ces menaces n’étaient pas prises en compte, ça se terminait en guerre ; une guerre qui parfois durait assez longtemps. On pourra ainsi noter une guerre qui a duré près de dix ans sur l’île de Wutai et qui ruina ce village par la victoire de la Shinra et de ses Soldats. Parmi ces guerriers, le héros qui mena la Shinra à sa gloire fut connu au travers le monde entier et inspira une génération de jeunes à rejoindre ce groupe armé, ce héros était Sephiroth.

Tout le monde voulait devenir comme Sephiroth, tout le monde voulait avoir le même prestige, la même gloire et, ainsi, tout une vague de nouvelle recrue intégra la Shinra pour devenir Soldat. Gagnant en influence sur le monde, les erreurs de la Shinra étaient de plus en plus remarquées aussi. Des problèmes internes à l’entreprise la firent chuter peu à peu jusqu’au jour où leur héros, Sephiroth, disparut en ne laissant qu’un village en flammes derrière lui. Les activités de la Shinra furent alors plus discrètes mais toujours réelles par la suite. Il existait toujours des petits groupes de rebelles qui tentaient de lutter contre les actions de la firme sans nécessairement réussir à prendre le dessus. Bien motivés, ils avaient commencé à détruire les réacteurs mako de Midgar jusqu’à ce que la plaque supérieure du secteur sept ne s’écroule et ne détruise tout un secteur ; ils en furent tenus responsables si bien que leur groupe déjà restreint dut se dissoudre.

Tout juste quelques jours plus tard, le président de la Shinra se faisait assassiner mystérieusement. Certaines rumeurs parleraient du retour de Sephiroth et de la rancune qu’il porterait au monde entier au point de vouloir l’anéantir. Ca n’empêcha pas Rufus Shinra, le successeur de son père, à prendre le contrôle de l’entreprise et se présenter au monde officiellement quelques jours plus tard à Junon, camouflant à l’antenne ses véritables intentions en poursuivant Sephiroth ou, du moins, l’ombre de ce qu’il semblait être.

Sans confirmation que Sephiroth soit bel et bien de retour, le monde entier connu la plus grande menace qu’il n’avait connu depuis près de deux mille ans lorsqu’un météore se manifesta dans le ciel. Les armes, protectrices de la planète, réapparurent aussi et s’en prirent directement à la source du problème en s’attaquant au QG de la Shinra à Junon. La cible des armes n’était autre que le grand canon présent à Junon, canon qui était apte de détruire tout sur son passage, y compris le mystérieux dôme au dessus du cratère nord, lieu où semblait être l’origine du problème. Le grand canon fut déménagé à Midgar et, alimenté par les réacteurs mako restants, il fit feu pour détruire l’arme venant de la mer et qui tentait de détruire autant le canon que la ville probablement. La protection du cratère nord fut par la même occasion détruite sans que ça ne réduise le danger venant du ciel.

Ce n’est que quelques heures plus tard, lorsque tout semblait perdu, qu’un miracle se produisit. La planète elle-même envoya son énergie vitale s’opposer au météore pour l’arrêter. Toute la puissance que ça demanda ne laissa presque rien d’intact au dessus de Midgar mais la menace fut enrayée, permettant aux habitants de continuer à vivre paisiblement. Le département urbain de la Shinra, avec Reeve Tuesti à sa tête, commença alors à réparer tout ce qui avait été endommagé par les actions de l’ancienne Shinra. Ce jour marqua l’arrivée du WRO.

Edge fut construite juste à côté de Midgar pour la remplacer mais la peur que le WRO soit comme la Shinra marquait une certaine peur dans les yeux de la population. Pourtant, les agents du WRO furent les premiers à chercher un remède à une maladie que la chute du météore avait vraisemblablement propagée chez tous les habitants. Cette maladie fut nommée le Geostigma. Il n’en existait aucun vaccin et sa seule finalité était d’emporter le plus de personne possible vers la planète. Très contagieux, ce virus était craint partout dans le monde mais on le localisait surtout dans la région d'Edge et Midgar. Cette zone fut évitée jusqu’à ce qu’une pluie divine ne guérisse tout le monde. Certaines rumeurs auraient laissé entendre que des incarnations de Sephiroth auraient été aperçues dans le même temps mais la disparition du virus les aurait fait disparaître dans le même temps sans laisser davantage de traces.

Rumeurs ou non, le WRO tut volontairement cette information pour mieux aider les habitants à aller de l’avant. Néanmoins, c’était à croire que Midgar était maudite puisqu’il ne fallut qu’une année pour qu’un nouveau problème n’éclate : plusieurs quartiers de Midgar furent vidés de leur population. L’affaire fut étouffée pour n’inquiéter personne mais les villes avoisinantes furent évidemment consciente du problème qu’il y avait et aux premières loges pour voir une section secrète de la Shinra, le Deepground, manifester leur ambition de créer un nouveau monde plus pur que celui là. Une bataille d’une grande envergure eut lieu au dessus de Midgar opposant Omega et Chaos et se solda par une nouvelle victoire du WRO. L’affaire fut passée sous silence et les rues vidées furent de nouveau comblées afin de n’alerter personne si bien que seuls quelques rares civils qui auraient été sur place ou non loin pourraient savoir ce qu’il s’était passé ce jour là.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juil 2015 - 19:03


Dol
Une vingtaine d’années plus tôt, Dol était séparé entre Galbadia et Esthar, deux nations totalement différentes qui guerroyaient dès qu’ils se rencontraient. Une paix n’était pas envisageable quand on savait qu’à l’intérieur même d’Esthar, la guerre civile faisait rage entre ceux qui défendaient le dictateur Adel et ceux qui désiraient le chasser du pouvoir. Ce n’est qu’à la venue de Laguna Loire, un ancien militaire Galbadia, que le conflit cessa : il envoya Adel dans l’espace pour le sceller lui et ses pouvoirs de nécromancienne. Acclamé par les habitants d’Esthar, il devint leur chef malgré sa piètre organisation.

Le conflit n’était pas terminé néanmoins. Afin d’enrayer toute nouvelle menace qu’une sorcière pourrait provoquer, trois écoles furent créées pour former des militaires chargés de lutter contre ces dernières. Ainsi, on eut les seeds de la BGU à Balamb, ceux de la GGU à Galbadia et ceux de la TGU à Trabia. L’éducation des jeunes recrues n’étant pas la même, on notait des disparités dans leur manière de devenir des soldats mais globalement, il s’agissait du même objectif : la lutte contre la sorcière.

Suite à la réactivation des ondes hertziennes, le président Deling en personne fit une présentation de son nouveau programme en direct. Cependant, ayant été mis à l'écart par sa propre faction, Seifer Almasy menaça ouvertement le président et quitta la salle en l'utilisant comme otage. Une erreur de l'un des seeds permis au président de comprendre qu'il s'agissait de l'école de Balamb. La disparition du président ne fut pas longtemps sous silence puisque, aidé par une personne, il put rejoindre la capitale de Galbadia indemne. Ainsi, il nomma cette personne ambassadrice après avoir mentionné qu'il s'agissait d'une nécromancienne.

Ce fut lors de la présentation de la sorcière, Edea, que cette dernière fit un discours laissant sous entendre ce qu'elle allait faire de ce pays et de ses habitants en commençant sans plus tarder par le président lui même. Elle lui ôta la vie devant toute la populace de la ville. Un groupe de seed mené par Squall Leonhart tenta d’assassiner la sorcière mais leur échec ne put les mener que vers les geôles de Galbadia. Bien que ça resta sous silence, ce groupe fut le premier à réussir à s’enfuir de cet endroit. Ce n’est que quelques heures plus tard que la population l’apprenait lorsque la base de missiles non loin de la prison explosa en ne laissant que deux missiles s’envoler vers deux destinations différentes : les deux écoles en dehors de Galbadia soit la BGU et la TGU. La BGU parvint à s’envoler mais la distance avec la TGU empêcha toute information de circuler à son sujet alors que, pourtant, elle avait été touchée et presque totalement détruite.

Devant le prodige effectué par la BGU, le système de la GGU étant similaire, Galbadia riposta sous les ordres d’Edea et les deux écoles restantes furent toutes les deux dans le ciel avec pour objectif de s’affronter : les seeds de la BGU ayant pour principale mission de libérer Galbadia du joug d’Edea. Ce fut dans les ruines de Centra que cette nécromancienne fut visiblement vaincue. La GGU retourna à sa position de départ sans la sorcière et les choses rentrèrent dans l’ordre, promettant une nouvelle fois la paix.

C’est un peu plus tard, dans l’ombre d’Esthar, que le monde put apprendre qu’une nouvelle sorcière avait été repérée et il s’agissait d’une personne qui avait été proche de Squall pendant ces derniers temps. Esthar faisait tout ce qu’il pouvait pour camoufler ce qu’il se passait sur son territoire si bien que l’apparition du Lunatic Pandora passa inaperçu contrairement à la larme lunaire qu’il y a eut quelques temps plus tard et qui avait envoyé tout un paquet de monstres fouler les rues d’Esthar.

De manière publique, Esthar avec Laguna Loire à sa tête, parvint à calmer le jeu en supprimant la majorité des monstres de cette larme lunaire. La crainte de voir Adel réapparaître n’aurait plus lieu d’être puisque la capsule où il était gardé ne tarda pas à se faire détruire. Même si les exploits de Squall et son groupe passèrent inaperçu aux yeux du monde, ils furent à l’origine de la paix sur Dol.

Squall Leonhart fut nommé directeur de la BGU grâce à tous ses exploits, les rumeurs de sa nomination furent nombreuses et parcoururent le monde très rapidement tout comme le fait que sa compagne, Linoa Heartilly n’était autre qu’une sorcière. Ca ne plaisait certes pas à tout le monde mais comme ils avaient été un pilier dans la bataille contre les sorcières, ils restaient des héros aux yeux de la planète : les gardiens s’assurant de la protection de Dol.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juil 2015 - 19:03


Héra
Une planète bien étrange où le continent le plus civilisé et le plus rempli était recouvert d’une brume néfaste attirant les monstres. Séparé entre plusieurs royaumes, malgré quelques différents politiques, une bonne entente était possible entre les dirigeants jusqu’à ce que la reine du château d’Alexandrie ne perde son mari et ne commence à se renfermer sur elle-même et avoir des ambitions de conquêtes sur le continent.

Sentant la menace, le roi du royaume de Lindblum demanda à un groupe d’aller lui chercher la princesse Grenat di Alexandros afin de la protéger de ce que sa mère souhaitait faire mais ça ne l’arrêta pas pour autant et, lorsqu’elle agit, elle le fit cruellement fortement en attaquant le royaume de Bloumécia et éradiquant toute personne qui y vivait. Le message parvint au royaume de Lindblum pour en avertir le roi au plus vite alors que la fête de la chasse venait juste de se terminer, annonçant Djidane Tribal en tant que vainqueur.

Désireuse de s’assurer des intentions de sa mère, Grenat prit l’initiative de retourner à Alexandrie pour y confronter sa mère là où le roi Cid envoyait des personnes pour venir en aide à Bloumécia. Lorsque le groupe qu’il avait envoyé arrivé sur place, c’était pour se rendre compte des intentions de la reine d’attaquer Clayra, ville voisine à Bloumécia. Ils n’eurent que le temps de s’y rendre pour voir la terrible puissance de la chimère Odin, puissance qui détruisit d’un seul coup l’arbre qu’était Clayra.

Alors qu’Alexandrie se préparait cette fois à attaquer Lindblum, le roi de cette partie du continent était à Tréno en train de lutter pour garder son titre de champion de Tetra Master mais il revint à temps pour assister en direct à la puissance nouvellement acquise de la reine lorsqu’elle invoqua la chimère Atomos pour détruire les quartiers de Lindblum. Elle avait attaqué avec des mages noirs au préalable pour occuper et affaiblir les soldats juste pour mieux tout aspirer dès qu’elle en avait l’opportunité. Le roi Cid capitula pour ne pas voir sa ville et son château intégralement détruits si bien que la ville fut occupée par des soldats d’Alexandrie pendant un moment. La reine Branet ayant fermement l’intention de ne pas s’en tenir qu’à un continent.

Dans la démarche, Cid Fabre put apprendre que la dirigeante d’Alexandrie pourrait bien être manipulée par un homme prénommé Kuja dont le repère était au nord, sur un autre continent. Bien qu’il y envoya du monde, il n’y eut pas de retour sur ce qu’il se passa là bas. La reine avait tenté d’envahir le continent mais elle s’en prit à la mauvaise personne et la fureur de la chimère invoquée, Bahamut cette fois, se retourna contre elle privant donc Alexandrie de sa reine.

La princesse Grenat fut alors couronnée pour prendre la place de sa mère mais elle n’eut qu’à peine le temps de s’adapter à la couronne que Kuja attaqua Alexandrie avec la puissance de Bahamut. Malgré la protection générée par Grenat et une autre invoqueuse, Alexandre, la ville et le château furent durement touchés. Son manque de potentiel avait fait comprendre à Kuja qu’il devrait aller chercher ailleurs et le calme revint sur cette partie du monde, un calme qui permettrait de rénover les villes qui avait été partiellement détruites. Avec la disparition de la brume, ce travail n’en fut que plus aisé.

Le mieux informé restant tout de même le roi de Lindblum, il put suivre plus ou moins ce qu’il se passait du côté de Kuja si bien qu'il fut conscient que ce dernier avait éradiqué la surface de l'une des deux lunes, Terra. Mais il ne comprit pas pourquoi, soudainement, la brume revint tel un nuage épais d’énergie négative et non pas seulement sur le continent de la brume mais sur tout le monde. Réunissant ses vaisseaux, il alla chercher l’armée d’Alexandrie et ils allèrent tous à la source de cette brume pour lutter contre. Quelques jours plus tard, la brume disparaissait à nouveau permettant à tout le monde peu importait l’emplacement où ils étaient de voir la beauté du ciel et des paysages.

La routine revint en même temps que la paix et le calme dans le monde. Les traditions furent replacées et le monde se remit à tourner de la bonne manière et mieux dirigé qu’il ne l’avait été jusqu’à peu. Bloumécia fut reconstruite, Lindblum et Alexandrie réparée et des échanges commerciaux commencèrent entre le continent de la brume et le continent extérieur, entre Alexandrie et Condéa surtout. Cette paix semblait être faite pour durer.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juil 2015 - 19:04


Spira
Si la paix est présente dans ce monde, ce n’est pas depuis longtemps. Ce n’est que depuis la mort de Sin que les choses vont mieux désormais. Quiconque dans ce monde est né avec la peur de tout perdre en tout temps à cause de cette entité dévastatrice. Sin a toujours attaqué villes et villages, détruisant tout sur son passage sans jamais se faire vaincre définitivement. De nombreux invoqueurs ont donné leur vie pour permettre à Spira d’avoir l’espoir d’un jour pouvoir vivre sans la crainte de Sin mais très rares sont ceux à y être parvenus.

Les bannisseurs sont et ont toujours été les gardiens de toutes les villes, repoussant Sin lors de ses assauts, aussi fort soit-il. De nombreuses opérations pour tenter de le tuer ont également eu lieu mais jamais elles n’ont aboutie à autre chose qu’à une mort certaine de toutes les personnes y participant. Dominé par la peur et la mort, Spira était dirigé par quatre grands maîtres jusqu’à ce que les traditions données par le palais de Bevelle ne soient ébranlées par une seule personne, cette personne même qui vainquit Sin sans y laisser sa vie, Yuna.

Lors de son pèlerinage, suivant les traces de son père, elle marcha sur tous les principes des autres invoqueurs, tourna le dos à l’église et à Yevon, fut traitée elle et ses gardiens comme des hérétiques par tout le monde, mais elle parvint finalement à sauver le monde des tourments de Sin faisant d’elle la personne la plus connue de Spira. Ca n’empêcha pourtant pas plusieurs groupes de renaître des cendres des précédents puisque Yevon devint Neo Yevon sous le commandement de Baralai, les bannisseurs devinrent la ligue des jeunes dirigée par Nooj et le groupe constitué d’Al Bhed devint les pro-makina sous la direction de Gippel.

Après la disparition de la plus grosse et la plus ancienne menace de ce monde, d’autres menaces qui avaient été oubliées resurgirent mais restèrent tout de même dans l’ombre… Du moins dans la mesure du possible puisque rapidement, Spira apprit que Bevelle gardait encore des secrets et pourrait disposer d’une arme capable d’éradiquer le monde. Les trois leaders cherchèrent à l’enrayer dans la douceur et la discrétion mais leur disparition de la surface du monde tendit surtout à faire exploser les étincelles. Yuna remonta sur la scène au sens littéral du terme en tentant de réunir les habitants d’une simple chanson. Les tensions se calmèrent au moins jusqu’au retour des trois dirigeants une fois que la menace pesant sur Spira fut détruite.

Ce fut d’un discours de ces trois personnes que Spira fut unifiée dans un seul et même groupe afin de repartir sur une meilleure base où il n’y aurait plus de désastre à prévoir et où tout le monde pourrait vivre avec la paix et la tranquillité recherchée depuis ces mille dernières années.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 27 Sep 2015 - 17:34


Ivalice
Un monde dominé par la politique et où les lois maintiennent l’ordre. Ca n’a pas toujours été rose pour autant puisque plusieurs guerres ont déjà eu lieu à cause de conflits politiques justement… Pour ne citer qu’un désastre, on pourrait parler de ce qu’il s’est passé avec le royaume de Nabudis désormais en ruines. Les deux côtés les plus influents de ces derniers jours et qui sont toujours debout pour en témoigner sont le royaume d’Archadia et de Dalmasca. Si ces deux royaumes ont désormais un dirigeant chacun pour éviter tout risque de discorde et de guerre, ça n’est le cas que depuis peu…

Le royaume d’Archadia est désormais sous les ordres de Larsa Solidor. Mais ça n’était pas le cas quelques années avant puisque, désireux d’avoir de l’influence et du pouvoir, Vayne Solidor assassina lui-même son père pour avoir sa place et tenter d’unifier le monde sous un joug dictateur dont il en serait le chef. Assisté d’un occuria et du talent de Cidolfus Demen Bunansa, il renforça son corps grâce à des nihilites artificiels afin de devenir à lui seul l’armée dont il aurait besoin pour se protéger.

Du côté de Dalmasca, la reine de Nalbina et Rabanastre disparut le jour même de son mariage suite à une attaque et ne réapparut pas avant un bon moment, laissant les rumeurs courir à propos de sa mort. Aidée d’un petit groupe composé de soldats, voleurs ou pirates de l’air, elle parvint à récupérer une certaine notoriété et lutta pour remonter sur le trône, allant jusqu’à affronter directement Vayne pour l’arrêter.

La peur d’une guerre par la population était justifiée avec un dictateur pour mener les troupes mais le retour de la reine Ashelia B’Nargin Dalmasca et le couronnement du plus jeune des Solidor pour remplacer son frère dissipa ce risque quasi totalement. La politique resta prédominante mais les personnes à la tête du royaume étaient jeunes et prêts à faire avancer leur monde en le traitant avec justice. C’est ce qu’ils font encore maintenant en unissant leurs forces pour éliminer toute nouvelle menace de dictature sans négliger leurs responsabilités envers les habitants des villes.
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Dim 29 Mai 2016 - 13:37


Nova Chrysalia
Il n'est pas de monde a la destiné aussi complexe et tragique que celui que l'on nomma jadis Gran Pulse. Ses origines remontent a des temps immémoriaux, alors que les Dieux eux-mêmes parcouraient les étoiles en accomplissant leur œuvre créatrice.

Les Dieux vivent sur deux plans d'existence : le monde réel, qui inclus les vivants, et le plan spirituel, qui est le monde des morts. A l'origine, Bhunivelze, le Dieu de la Lumière, tua sa mère Mwynn afin de pouvoir prendre le contrôle total sur le plan réel, mais après cet acte, lui permettant de devenir omnipotent, celui-ci devint inquiet : il pensait que sa mère avait jetée une malédiction qui détruirait un jour le monde réel et voulait donc la détruire définitivement. Il décida donc de créer des divinités qui prendrait sa place pour constituer le monde tout en l'aidant dans sa tâche visant a pouvoir se rendre dans le monde spirituel pour pouvoir détruire sa mère. Bhunivelze engendra ainsi les premiers Fal'Cie : Hallowed Pulse, qui créa le monde de Gran Pulse, ainsi qu'Etro, a qui il retira tout pouvoir en réalisant qu'il l'avait façonnée a l'image de sa mère. Il décida de créer un dernier Fal'Cie, Lindzei, dont la tâche sera de le protéger ainsi que le monde créer par Pulse, puis s'enferma dans une stase cristalline pour trouver le chemin vers le plan spirituel.

Abandonnée par son créateur, Etro décida de tenter d'attirer son attention en abandonnant son corps. Lindzei se servit de son sang afin de créer l'humanité, et sa première représentante, Yeul, a l'image d'Etro. Cette dernière vit son âme chuter dans le Valhalla, le seul point d'accès reliant les deux mondes, ou elle trouva Mwynn, sur le point d'être dévorée par le Chaos habitant cette dimension. Mwynn demanda dans son dernier souffle a Etro de protéger l'équilibre entre le monde spirituel et le monde réel et cette dernière utilisa le lien entre elle-même et l'humanité pour tirer l'âme du Chaos afin de insuffler dans les corps humains, leurs donnant ainsi un cœur capable de l'abriter. Elle devint la déesse de la mort, qui assurait l'équilibre et le cycle de mort et de renaissance, saisissant l'âme des humains a chacune de leurs morts afin de l'insuffler dans un nouveau cœur, permettant ainsi l'équilibre dans le cycle de la vie.

Hallowed Pulse et Lindzei créèrent de nombreux autres Fal'Cie et pour assurer sa tâche de protection de Bhunivelze, Lindzei créa un monde du nom de Cocoon. Toutefois, les deux Fal'Cies se retirèrent également après leur œuvre afin de pouvoir assurer la tâche que leur avait fixé leur père, laissant leurs enfants perdu. Si certains Fal'Cie, comme Titan, prirent soin de poursuivre leur tâche sans se soucier du reste, d'autre tentèrent de faire appel a leurs créateurs, d'autant plus que les humains commencèrent a s’entre-tuer pour des motifs leurs paraissant futile. Ne disposant ni de cœur, ni d'âme, les Fal'Cie sont incapable de ressentir des émotions. Au final, l'humanité se divisa entre les suivant de Pulse, vivant sur Gran Pulse, et ceux de Lindzei, qui avait élu domicile sur Cocoon.

Yeul, la première humaine, connu un destin plus tragique : son âme était incapable de rejoindre le Chaos comme celle des autres et Etro décida donc de lui offrir « les Yeux d'Etro » pour ne pas disparaître. Elle lui offrit ainsi la capacité de voir l'avenir afin de guider les siens, mais chacune de ses vies seraient écourtée par les visions et Yeul ne serait jamais capable de dépasser l'adolescence. Mais a chacune de ses morts, Etro façonna un nouveau cœur pour Yeul afin de lui permettre de renaître, ce qui entraîne un paradoxe : bien que chacune partage la même âme, le cœur différent de chacune d'entre elle en font une personne unique. Dans l'objectif de retrouver leur père perdu, les Fal'Cie de Cocoon et de Pulse se mirent d'accord sur un plan visant a la destruction de Cocoon pour ouvrir la « Porte d'Etro » afin de forcer leurs créateurs a sortir de leurs sommeil. Pour cela, ils créèrent une entité destructrice, Ragnarok, et s'approprièrent des humains en les transformant en esclave de leurs volontés, les L'Cies.

Le statut de L'Cie offrait de puissant pouvoirs magiques aux humains qui en était alors dénué, mais il les condamnaient a accomplir la tâche imposé par leur Fal'Cie : en cas de réussite, ses derniers les transformaient en cristal, attendant un nouveau besoin pour les éveiller. En cas d'échec en revanche, si le destin ne menait pas a la mort, il était bien plus cruel, puisque le L'Cie devenait un Cie'th, une créature sans conscience errante et criant ses souffrances en tentant d'attaquer les vivants. Plusieurs guerres eurent lieu entre les adeptes de Lindzei et Pulse, mais la plus violente et décisive d'entre elle fut celle que l'on nomme Guerre de la Transgression : Anima, le Fal'Cie en charge du lien entre Cocoon et Pulse, choisit deux amies d'enfance du village d'Oerba, Vanille et Fang, pour devenir le vaisseau de Ragnarok. Mais plus fragile psychologiquement, Vanille fut incapable d'assumer le destin de Ragnarok et devenir une meurtrière de masse. Fang, qui refusait de voir son amie menacée par quoi que ce soit, encore moins le destin d'une Cie'th, décida d'assurer seule la forme de l'entité destructrice.

Même privée de la moitié de sa puissance, Ragnarok frappa Cocoon suffisamment fort pour lui infliger une blessure visible sur la surface. Mais la souffrance de l'humanité, ainsi que celle de Fang, dont la fidélité pour Vanille surpassa la fatalité de sa tâche, toucha profondément Etro : cette dernière intervint afin de priver Ragnarok de ses pouvoirs et changea Fang et Vanille en cristal pour apaiser leurs souffrances. Cet acte de pitié mis fin a la guerre, mais laissa les Fal'Cie de Pulse dans le dessaroi le plus complet : Barthandelus, qui commandait a tous les Fal'Cie de Cocoon, décida de se servir de Pulse pour réparer les dégâts subie par le monde artificiel, un bon moyen de mener le Fal'Cie Anima et Vanille et Fang directement sur le satellite afin de pouvoir veillez sur elles et attendre le bon moment pour reprendre ses funestes projets. Privé de Ragnarok, vaincue, les Nations de Pulses commencèrent a se faire la guerre alors que les Fal'Cie changeaient de plus en plus de monde en L'Cie pour des raisons grotesques.

En cinq cent ans, la vie intelligente disparu de la surface de Pulse, remplacée par la vie sauvage hostile, mais aussi magnifique. L'humanité sur Cocoon vivait dans la crainte d'armée et de menace qui n'existait plus, mais entretenu par le Sanctum, le gouvernement de Cocoon, sous la coupe des Fal'Cie du satellite artificiel de Pulse. Le plan des Fal'Cie n'avait pas changé : attendre que Ragnarok détruisent Cocoon et tue les millions d'humains qu'ils élevaient, tel des animaux de compagnie, afin d'ouvrir la porte entre le plan réel et spirituel et attirait a eux l'attention de leurs créateurs. Il fallut cinq cent années après la guerre de la transgression pour que Vanille et Fang soit tirée de leurs stases cristallines. En treize jours, les actions des deux jeunes femmes allaient entraînés malgré elle cinq personnes dans leurs tâches impossible, et causer des milliers de morts.

Fang avait perdue la mémoire : craignant que son amie ne reprenne ses projets funestes pour la protéger, Vanille décida donc de feindre cette même amnésie afin de s'assurer que le spectre de Ragnarok ne revienne pas sur le tapis : la rouquine ne voulait pas détruire Cocoon et était prête a devenir Cie'th pour cela, un destin que Fang lui refusait plus que tout. Privée de L'Cie fonctionnel pour accomplir sa tâche, Anima commença donc par sélectionner des personnes issues de Cocoon pour cela et marqua une jeune fille trop curieuse, Serah Farron. Cette décision entraîna sa grande sœur, Claire, connu sous le nom de Lightning, a abandonner sa patrie pour défendre la jeune sœur qu'elle avait jurée de protéger sur le lit de mort de sa mère, reniant sa part enfantine et ses faiblesses pour devenir une guerrière impitoyable et dure. Lorsque le Sanctum réalisa qu'il faisait face a des L'Cie de Pulse et qu'il se trouvait un Fal'Cie du bas monde en son sein, il ordonna la purge de la petite cité de Bodhum, qu'il vendit comme une déportation de ses habitants vers Pulse, mais qui n'était qu'un massacre déguisé : la population était conduite vers la cité suspendue pour être exécuté par le PSICOM, l'organe de défense du gouvernement.

Les déportés se révoltèrent, et une bataille s'engagea dans la cité. Les résistants, encadré par le groupe de chasseur de monstre NORA de Snow Villiers, tentèrent de sauver le plus de personne de la déportation. Mais Snow avaient d'autre raison d'être ici : il souhaitait sauver Serah, sa petite amie, des griffes d'Anima, qui l'avait enlevée avant que le Vestige de Pulse ne soit déplacé par le Sanctum pour destruction. Sazh Katzroy, un brave père de famille, tenta lui de s'introduire dans le vestige en se mêlant au déporté pour tuer lui-même le Fal'Cie, croyant qu'il s'agissait de la tâche de son fils, qui était devenu un L'Cie du Sanctum et était surveillé par le PSICOM. Enfin, Hope Estheim, un jeune adolescent, perdit sa mère dans les affrontements et tenta de confronter Snow qu'il tenait pour responsable de sa mort. Vanille, qui s'était mêlée aux réfugiés en croyant naïvement aux promesses du Sanctum de les déporter sur Pulse, se trouvait avec lui.

Tous furent réuni pour des raisons différentes dans le Vestiges et rencontrèrent Serah, qui leur assura qu'ils avaient le pouvoir de sauver Cocoon avant de se transformer en cristal. Lightning, qui ne voyait ici que la mort de sa sœur et donc son échec, choisit le chemin de la vengeance en décidant d'attaquer le Fal'Cie en compagnie de Snow et Sazh. Cette décision poussa la créature a transformer le groupe entier en L'Cie, afin que l'un d'entre eux devienne Ragnarok. Cet acte les transforma en fugitifs, qui durent sans cesse fuir les autorités. Le groupe se divisa sur ses intentions, Lightning voulait combattre le Sanctum, Snow voulait sauver tout le monde et respecter la volonté de Serah, Sazh et Vanille voulaient simplement fuir pendant que Hope recherchait toujours vengeance. Mais chacun réalisa qu'il n'était qu'un pion, une marionnette d'un jeu plus global des Fal'Cie qui recherchait la destruction de Cocoon qu'ils se refusaient a assumer, voulant permettre a l'humanité de trouver le chemin de la liberté. Fang rejoignit le groupe, cette dernière ayant perdue son amie ayant accompli un long chemin afin de la retrouver et s'assurer qu'elle serait en sécurité.

Cette fuite éperdue, avant de se rejoindre sur le navire amiral de la PSICOM, le Palamécia, guida une première fois le groupe face a Barthandelus, qui leur révéla les véritables intentions des Fal'Cies : le retour du Créateur. Il les guida vers Gran Pulse afin qu'ils puissent constater d'eux-même la destruction de la civilisation et tenter de les convaincre que le seul chemin possible était celui d'accomplir leurs tâches. Pour détruire Cocoon, il fallait détruire sa source d'énergie, le Fal'Cie Orphan et selon Barthandelus, seul Ragnarok en était capable. Après avoir recherché en vain une trace de vie sur Pulse, ou un moyen de se défaire de leurs statut de L'Cie, le groupe retourna sur Cocoon alors qu'une révolution menaçait, une partie de l'armée s'étant rebellé contre le pouvoir en place. Tout cela n'était qu'une manipulation de Barthandelus pour rapprocher les L'Cie d'Orphan et les confronter a leur tâche. Mais plutôt que de détruire Orphan, le groupe décida de supprimer Barthandelus. Mais vaincu, celui-ci fusionna a Orphan et chacun compris alors que le Fal'Cie lui-même souhaitait disparaître.

Fang craignit que Vanille ne deviennent Cie'th : face a une illusion transformant Lightning, Sazh, Hope et Snow en Cie'th, elle décida finalement une nouvelle fois d'assumer le rôle de Ragnarok pour tenter de détruire Orphan. Mais alors qu'elle fut capable de détruire son champ de protection, Etro lui retira une fois encore ses pouvoirs, et ancra la vision d'un monde meilleur dans chacun des esprits des L'Cies originaire de Cocoon afin de leurs donner la force de combattre leur destin. Les L'Cies décidèrent de détruire Orphan, privé d'espoir avant même de vivre, afin de libérer l'humanité de l'emprise des Fal'Cie. Mais cet acte entraina la chute de Cocoon vers Pulse, se qui signifierait la destruction de toute chose. Vanille et Fang jouèrent alors leurs dernières cartes : elles s'unirent enfin pour devenir Ragnarok, mais plutôt que de détruire Cocoon, la créature mythique utilisa sa puissance pour tirer de la lave en fusion de Pulse et fusionner avec elle afin de créer un pilier de cristal soutenant le satellite artificiel avant sa chute et s'assurant ainsi de la survie de l'humanité : le monde était finalement sauvée, et Etro se montra miséricordieuse en retirant leurs marques aux L'Cie.

Par cet acte, la déesse commis cependant une grave erreur : elle provoqua une distorsion temporelle qui engendra un avenir funeste ou l'humanité finirait par disparaître sept cent années après cet acte. Pour tenter de protéger le monde, Etro attira a elle Lightning afin d'en faire sa Championne, la Gardienne du Valhalla contre son pire ennemi, Caïus Ballad. Cet homme puissant et immortel était le gardien éternel de la prophétesse Yeul : il avait jadis, bien avant la guerre de la transgression, fait preuve d'un si grand courage dans la défense de la prêtresse que la déesse Etro lui avait donné son cœur afin qu'il puisse veillez sur elle pour l'éternité. Mais Caïus vécu cette immortalité comme une malédiction : chaque génération, il vit une Yeul naître et être consumée par la déesse dans un cycle de réincarnation éternel qu'il percevait comme cruel. Il mis au moins un plan pour assassiner la déesse afin de mettre fin a sa malédiction en exploitant les distorsions temporelles.

Pour tenter de lui barrer la route, Lightning disposa d'un atout : un jeune chasseur du nom de Noël Kreiss, le dernier humain vivant, qui avait réclamé un miracle dans son désespoir et avait atterit au Valhalla : Lightning lui fit traverser le temps afin qu'il retrouver sa sœur Serah et tente de réparer les paradoxes temporels tout en stoppant Caïus dans le monde réel pendant qu'elle le combattrait dans le Valhalla. La disparition de Lightning avait poussé tous ses anciens compagnons, qui refusait l'idée de sa disparition, a partir a sa recherche : Snow traversa le temps en acceptant de devenir a nouveau L'Cie pour pouvoir retrouver la sœur de sa fiancée, Sazh profita de son métier de pilote pour rechercher son amie et plongea dans une faille spatio-temporelle qui lui permit de voyager dans le temps et Hope, en grandissant, pris la tête de l'Académie, une organisation scientifique et politique qui avait pris la place du Sanctum et tenter de régler de manière scientifiques les problèmes posé par les paradoxes temporels, tout en répondant au défi de créer un monde sans l'aide des Fal'Cie.

Mais Serah avait, comme Yeul, reçu les yeux d'Etro : a chaque fois qu'elle réparait un paradoxe temporel, elle changeait l'avenir et se vidait de son énergie vitale : la jeune fille accepta pourtant son destin : si elle avait une chance de préserver l'humanité en aidant Hope a créer son Cocoon artificiel tout en stoppant Caïus, elle accepterait la mort et n'aurait aucun regret. Un état d'esprit que sa grande sœur, enfermée dans le Valhalla a combattre sa nouvelle Nemesis, n'était pas prête a acceptée. Mais même en libérant tous les pouvoirs que lui conférait son statut de « déesse guerrière », Lightning fut incapable de venir a bout de Caïus. Serah et Noël confrontèrent en même temps Caïus dans le monde réel, 500 ans après la chute de Cocoon, la date ou Hope avait prévu de lancer son Cocoon artificiel, qu'il avait nommé Bhunivelze, tout en s'assurant d'avoir transporter tous les humains, afin qu'ils ne meurt pas lorsque le pilier de cristal s'effriterait et céderait. Les cristaux de Vanille et de Fang avaient également été déplacée pour s'assurer de leurs sécurités.

Le plan de Caïus était en réalité infaillible : même en réparant tous les paradoxes temporelles, Serah ne pouvait faire la seule chose qui aurait put préserver l'humanité : sauver Etro. Car pour rendre immortel Caïus, celle-ci lui avait confiée son coeur et alors même que Noël refusa finalement de tuer son ancien mentor, tentant de lui faire entendre raison sur la réalité du cycle de renaissance de Yeul, celui-ci s'empala sur l'épée de son élève afin de réaliser son plan, Serah fut terrassée par une vision d'un avenir radieux, tombant dans les bras d'un Noël inconsolable, son âme se réfugiant vers sa sœur, qui était incapable d'accepter sa mort. Mais Serah lui demanda de ne pas l'oublier, car tant que Claire la garderait dans son coeur, alors elles auraient une chance de ce revoir. Faisant usage de ses pouvoirs de déesse guerrière une dernière fois, Lightning choisit d'emporter en elle le cœur de sa jeune sœur, se transformant en cristal sur le trône d'Etro avant que le Chaos ne se répande suite a la mort de la déesse et n'engloutissent une grande partie de Gran Pulse.

Mais le gardien de Yeul n'avait pas mesuré toutes les conséquences de son acte : Lindzei, qui avait pour mission de protéger le monde, décida de tirer Bhunivelze de son sommeil et le Dieu n'était pas satisfait de découvrir le résultat : il créa le Fal'Cie Pandemonium afin qu'il manufacture les cités de Yusnaan et Luxerion pour s'assurer que les humains ne resterait pas sur le Cocoon de Hope, et enferma ce dernier dans une illusion avant de reconstruire son corps pour en faire l'image d'un être pur et innocent, lui rendant l'apparence de son adolescence. Le Dieu instaura un culte autour de sa personne a Luxerion, mais Snow, qui essayait de sauver l'humanité tout en essayant de surmonter la peine de la perte de sa fiancée, pris la tête, a la demande de la population, de la cité de Yusnaan afin d'en faire une ville insouciante qui ferait la fête jusqu'à la fin du monde. La divinité préserva de Gran Pulse ce qui pouvait l'être et la nomma Nova Chrysalia, mais pensa ce monde comme une préparation a un nouveau, créer pour un nouveau genre d'être, une humanité qui serait purgée de son cœur, seule chose que le Dieu était incapable de contrôler.

Pour cela, il récupéra Fang et Vanille et dota la seconde de la capacité de pouvoir ressentir et entendre les plaintes des morts, puis ordonna a ses fidèles de retrouver la Clavis, un artefact perdu depuis des éons dans les dunes de la Mort que recherchait également un groupe de voleur. La mort d'Etro engendra de profond changement dans la société, si le Chaos en était une marque visible, une autre fut plus pernicieuse : l'humanité accéda a l'immortalité, plus personne ne vieillissait, mais elle ne pouvait plus se reproduire et chaque mort ne pouvait être remplacer, rendant l'existence difficile pour tous. Pour effacer la souffrance des vivants et s'assuraient qu'il devienne des sujets docile, Bhunivelze avait l'intention de faire réaliser a Vanille, lors du dernier jour du monde, le Chant des Âmes, qui détruirait l'âme des morts et en même temps, leurs souvenirs chez les survivants, qui serait alors prêt a devenir l'humanité parfaite du Dieu. Il lui restait cependant une dernière chose a accomplir : il avait besoin de quelqu'un pour remplacer Etro afin de gérer le flux des âmes et maintenir le Chaos a distance de son nouveau monde.

Bhunivelze jeta son dévolu sur Lightning. Il la tira de sa stase cristalline treize jours avant la fin du monde et la purgea du cœur de Serah, qu'il jeta dans le Chaos, fabriquant une copie sans cœur de cette dernière pour tenter de la tromper. Il promit a Lightning de ressusciter sa sœur si elle acceptait de devenir la Libératrice, une tâche représentant le parcours initiatique qu'avait concocté la divinité pour préparer la jeune femme a ses nouvelles fonctions. La guerrière accepta le marché avec une certaine méfiance, mais lorsque Bhunivelze l'avait privé de l'âme de Serah, il avait également endommager le cœur de Lightning, qui avait perdu toute l'innocence, la joie de vivre et ses faiblesses qu'elle avait reniée étant enfant devant la tombe de sa mère mille années plutôt. Ses sentiments donnèrent naissance a un nouvel être dans le Chaos, Lumina, qui ressemblait étrangement a Serah et conserva en sécurité le cœur de la sœur de Claire, tout en mettant des bâtons dans les roues de la Libératrice pour lui faire voir la réalité sur les intentions du Dieu.

Elle ne fut pas la seule a voir clair dans le marché de dupe de Bhunivelze : lorsqu'elles furent tirée a leurs tours de leur stase cristalline, Fang et Vanille furent prisent en charge par l'Ordre qui livra sa version de la tâche de Vanille, qui faisait écho aux souffrances du cœur de la rouquine, qui était toujours prête a mourir pour tenter de se pardonner ses fautes passés. Fang réalisa bien vite l'arnaque et décida, a contre cœur, d'abandonner son amie entre les mains de l'Ordre pour mieux tenter de lui ouvrir les yeux en trouvant la Clavis avant l'Ordre et empêcher ce dernier de mettre la main dessus. Elle pris la tête du groupe de voleur des dunes de la Mort et aida Lightning a voir clair dans le jeu du Dieu, poussant cette dernière a se dresser contre le créateur de toute chose. Le dernier jour, les deux femmes s'associèrent pour stopper le chant des âmes, Vanille trouvant finalement la force de guider les âmes des morts vers le nouveau monde afin qu'elle puisse y renaître.

Face a cet acte de défiance, Bhunivelze décida de confronter Lightning face a face en lui exposant son plan. La Libératrice le rejeta, annonçant qu'elle avait l'intention de détruire le Dieu pour libérer l'humanité. Un combat titanesque s'engagea dans la forge du Monde entre le Dieu de la Lumière et celle qui avait atteint la puissance de la Déesse de la Mort. La seconde pris l'avantage sur la première, mais alors qu'elle avait initialement décidée de rester dans le Chaos afin de prendre la place d'Etro pour s'assurer que Bhunivelze y reste enfermée, la fausse Serah et Lumina parvinrent a la convaincre d'accepter qu'elle ne pouvait tout faire elle-même et a demander de l'aide : Hope vint a elle, et tous ses amis se regroupèrent avec leurs Eidolons pour faire face au Dieu une dernière fois : en invoquant la puissance des âmes des mortels, ils purent plonger celui-ci dans une stase cristalline dans le Chaos, et prendre le chemin de la réincarnation sur un nouveau monde. L'humanité était désormais libre de construire son propre destin.

_________________



♥ :
 


Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

03. Les Scénarios
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trio scénarios
» Scénarios Multijoueurs
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» AD&D "Dark Sun" : scénario premier "L'Ultime Cortège"

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum