Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Ruines Millénaires
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 8 Oct 2015 - 11:53

Alphinaud et July viennent du Mont Gagazet

Comme July allait bien maintenant, ils pourront reprendre la route et avancer jusqu’à la grotte mais, une fois dedans, ils s’arrêtèrent pour observer un peu les lieux. Loin d’avoir envie de se friter avec un nouvel adversaire, Alphinaud proposa de longer le rebord de la caverne pour ne pas attirer l’attention et July confirma ses intentions d’un signe de tête affirmatif pour ne pas non plus parler trop fort et se faire entendre. Le plus surprenant fut sans doute qu’aucune créature ne les attaqua dans cette position et, même s’il y en eut bien une grosse, cette dernière ne les remarqua pas. July grimaça à la vision de ce flambos noir ignoble en se demandant comment une créature pouvait être aussi moche. Elle ne parla pas pour ne pas attirer l’attention du monstre mais elle n’en pensa pas moins en le voyant si bien que lorsqu’ils furent en dehors de la grotte, là où le soleil commençait déjà à tomber, elle ne se retient pas.

« Qu’est-ce que c’est moche ces trucs noirs gélatineux ! Tu m’étonnes qu’il attaque tout ce qui bouge, il doit avoir la rage ! »

Ouais, ou pas… Enfin, pour le moment, elle ne s’était même pas rendu compte qu’elle approchait de Zanarkand. Il s’agissait d’une belle et grande cité qui, jadis, ne dormait jamais… Pourtant, plus rien ne laisserait voir qu’il y avait une quelconque activité outre les monstres présents sur place et elle commença à s’y intéresser seulement lorsqu’Alphinaud porta son attention dessus. Il lui compta un peu de l’histoire de ce monde en disant qu’il s’agissait d’une ancienne terre sacrée où les invocateurs venaient récupérer leur dernière invocation afin de défaire une créature du nom de Sin. C’était intéressant mais July ne s’en souviendrait plus le lendemain probablement. C’était juste pour voir à quoi cette ville en ruines ressemblait que le jeune élézen était venu jusqu’ici mais July ne voyait pas en quoi il était intéressant de venir voir des ruines.

Il semblerait que les invocateurs venaient ici pour récupérer cette chimère et l’utiliser au détriment de leur vie pour permettre au monde d’avoir un temps de sérénité. Et le cycle reprenait… July ne comprenait pas comment une personne pourrait avoir aussi peu d’intérêt à conserver sa vie mais ce n’était peut être que parce qu’elle n’était pas née dans ce monde et qu’elle était très attachée à sa propre vie de son côté. Du coup, elle ne répondit rien du tout, se contentant d’admirer le paysage qui s’ouvrait devant ses pieds en se demandant combien de personnes avaient essayés d’aller chercher cette chimère au travers les âges. Elle se demandait aussi s’il y aurait quelque chose à voir qui pourrait l’intéresser ici histoire de dire qu'elle serait venue pour quelque chose mais, après encore quelques mètres de passés, elle réalisa qu’il n’y avait peut être rien d’autre derrière cette ville et posa la question d’une manière somme toute innocente à son encyclopédie préférée.

« Et il y a encore une ville après Zanarkand ? »

Elle se remémorait un Ronso dire qu’il n’y avait plus aucune aire de paie après avoir passé la montagne et c’était pourquoi elle se demandait soudainement si elle ne devrait pas faire demi tour une fois qu’elle serait arrivée ici du coup. Ca serait tout de même assez rageant d’avoir marcher presque trois jours pour se rendre compte qu’elle devrait faire demi tour une fois qu’elle serait arrivée au bout du monde dans le sens littéral du terme.

Néanmoins, elle appréciait bien ce qu’elle regardait elle aussi : des furolucioles volaient un peu partout rendant à ce paysage un trait plutôt mythique. Les furolucioles renforçaient la magie des lieux et permettaient à July d’oublier qu’elle avait la rage de se rendre compte être venue jusqu’ici pour rien. Elle s’était au moins fait un ami avec qui voyager mais elle ignorait bien comment elle pourrait revenir vers cette ville, Luca, dont il lui avait parlé pour aller chercher le transporteur. La demoiselle pensant qu’il venait de Spira, elle pourrait fort bien lui faire visiter son propre monde qu’elle ne connaissait qu’à peine. Elle se disait même ironiquement qu’elle pourrait lui présenter sa soeur, elle était persuadée qu’ils s’entendraient bien vu qu’ils avaient tous les deux la tête pleine de connaissances ! Mais la réalité était tout de même sous ses pieds et quand bien même elle arriva sur un passage submergé où elle devrait assurément se mouiller les pieds, elle retourna le regard vers Alphinaud qui avait eu une grosse hésitation à répondre.

« On va devoir faire demi tour une fois qu’on aurait visité cette ville, c’est ça ? »

Certainement même mais elle tentait de se donner du courage en se disant qu’elle n’aurait peut être pas un œil démoniaque à poursuivre sur le retour cette fois.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 10 Oct 2015 - 15:18

Heureusement, les exclamations de July vis-à-vis des flambos noirs restèrent sous mutisme, du moins jusqu’à ce qu’ils aient passés la caverne où ceux-ci rôdaient. L’adolescente fit alors mention de son dégoût pour ces monstruosités gélatineuses ce qui ne fut pas sans arracher un sourire à l’élézen. Alphinaud pouvait en effet seconder cet avis ; les flambos noirs n’étaient pas très beaux et avaient un aspect pour ainsi dire cauchemardesque. Il connaissait de nombreux enfants qui auraient eut de quoi frissonner devant leur unique œil rouge qui brillait au travers la noirceur, ou qui craindraient leurs grandes dents moelleuses. Heureusement toutefois, le flambos n’entendit pas le commentaire de July et ils purent passés en toute sécurité.

Ce n’est qu’une fois aux abords de Zanarkand qu’Alphinaud, porté d’inspiration pour leur destination, raconta un peu à July l’histoire qu’il avait put lire au sujet de cet endroit et plus généralement des anciens coutumes de Spira. Il ne saurait pas dire cependant si elle écoutait vraiment ou si elle enregistrait les informations qu’il lui offrait. Elle ne paraissait pas être le genre de personne à véritablement s’intéresser sur la culture d’un monde mais l’information était passée. Cela poussa July à demander s’il n’y avait pas de ville au-delà de Zanarkand. Le regard d’Alphinaud se dirigea vers l’océan qui disparaissait à l’horizon.
« Non, il n’y a rien. Nous allons en effet devoir faire demi-tour une fois notre visite terminée. » July l’avait comprit et n’en semblait pas du tout heureuse. Il sourit avant de lever une main pour la poser sur le dessus de sa tête, un geste qui se désirait honnêtement affectueux. Il espérait seulement que ça ne l’enquiquinait pas autant qu’elle ne le laissait transparaître, après tout, il ne voulait pas l’entraîner dans une aventure dans laquelle elle ne trouverait aucun intérêt.

Ramenant sa main vers lui, il lui indiqua qu’ils pouvaient continuer en commençant à descendre cette longue route qui était encore drapé d’or du soleil couchant, mais rapidement, comme les bouquins le racontaient, la nuit tomba et ils se retrouvèrent plongés dans le noir. Enfin, pas totalement ; la présence des furolucioles ici permettait d’y voir clair. Ils voyaient donc devant eux et Alphinaud remarqua un endroit où un feu avait dû brûler, fut un temps. Alphinaud y jeta un coup d’œil distrait avant d’avancer en compagnie de July vers une autoroute qui paraissait être immergée en grande partie. Là, elle répéta à nouveau qu’ils devraient faire demi-tour ensuite, ce à quoi il hocha de la tête.

« Quitte à être ici, ça t’embêterais de jeter un œil à cette bâtisse ? » Il démontra l’immense dôme de Zanarkand qui se trouvait tout au loin. Evidemment par contre, il faudrait faire la route pour s’y rendre et ça, c’était bien moins drôle. De nombreux monstres se trouvaient sur leur passage et assurément, il faudrait les confronter. Alphinaud se préparait donc à invoquer Carbuncle si besoin était, son grimoire en main, il prit de l’avance en faisant fi de l’eau qui grimpait au-delà de ses chevilles ; ses hautes bottes blanches avaient été faites pour être imperméables à ces détails. La dame qui les avait confectionnés pour lui avait au moins été suffisamment délicate pour penser à ces choses importantes…

« On raconte que c’était dans ce temple que les invokeurs trouvaient leur Ultime Chimère. Je suis curieux de savoir comment ils s’y prenaient. » Peut-être qu’une personne les y attendait, ou y avait-il un autel ou une stèle où ils pratiquaient leurs rituels d’invocations ? Il le verrait bien une fois à l’intérieur.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Sam 10 Oct 2015 - 16:18



Béhémoth engage le combat !

July : 1280/1280hp - 154/200mp - Limite : 82%
Alphinaud : 900/900hp - 157/350mp - Limite : 0% - Carapace - Blindage

Béhémoth : 100%

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 14 Oct 2015 - 20:46

L’histoire de cette zone était certes intéressante et July mentirait à dire qu’elle n’y aurait pas prêté la moindre attention mais autant être franc : ça ne l’intéressait pas d’entendre une histoire qu’elle aurait oubliée le lendemain. Au moins, Alphinaud semblait être au courant qu’elle n’était pas du genre à aimer les histoires et répondit plus ou moins directement à ses questions lorsqu’elle les posa : devraient-ils donc faire demi tour une fois à Zanarkand ? Etait-ce un cul de sac ? Oui… Malheureusement… Et si elle tenta de ne pas le démontrer, son visage notifiait la déception qu’elle ressentait à l’idée d’être venue jusqu’ici pour rien.

Enfin, quitte à faire, Alphinaud lui donna un nouvel objectif : il désirait vraisemblablement aller jusqu’à un bâtiment au loin, un bâtiment où autrefois les invoqueurs récupéraient leur dernière chimère, celle qu’ils utilisaient pour détruire Sin à ce qu’il avait dit. July haussa les épaules, elle s’en moquait à vrai dire et se disait surtout qu’elle lui devait bien ça pour la patience qu’il avait avec elle.

« D’accord. C’est pas un peu de chemin en plus qui risque de nous tuer de toutes façons. »

Sauf que c’était sans compter le fait que des monstres assez volumineux étaient présents. Leurs pieds étaient bien profondément dans de l’eau étonnamment clair sous les rayons puissants d’un soleil de midi mais, par la taille de la bête qui arriva, il serait difficile de la faire passer inaperçue : un Béhémoth se hâta de leur bloquer la route prouvant déjà l’ouverture des hostilités et l’envie mordante de tuer ces deux compagnons de route.

« Et il te faut bien un garde du corps hein ? »

Cette fois, c’était une boutade puisqu’elle tourna le regard vers lui pour lui sourire et ainsi prouver que ce n’était pas dit sérieusement - quoi qu’elle apprécierait pouvoir le protéger comme elle le faisait : ça lui donnait l’impression de servir un minimum à côté de l’intelligence que le jeune homme n’avait plus besoin de manifester en présence de July.

Serrant donc les poings, la demoiselle allait déjà protéger Alphinaud du mieux qu’elle le pourrait pour ensuite attaquer le plus fortement possible à la première occasion. Vu le gabarit du monstre, il devait être costaud et qui mieux qu’elle pourrait parer et contrer les coups de la bête hein ? Alphinaud n’aurait qu’à assurer le rôle de soutien mais July témoigna d’une chose qui allait probablement faire réagir son allié assez vivement aussi.

« N’appelle pas ta petite créature, je peux m’en occuper toute seule. »

Ou alors, il la prendrait pour une tête brûlée irrécupérable et incapable de réaliser combien elle était aussi têtue qu’arrogante quand elle s’y mettait et ce sans même s’en apercevoir elle-même.

July, sur deux tours : 1/ Para-coup (Alphinaud) – 2/ {Limite} Carnage (Béhémoth)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 16 Oct 2015 - 11:38

Ce n’était en effet pas un peu de chemin en plus qui risquait de les abattre… surtout maintenant qu’ils en étaient ici, à devoir aller au fond de la route pour pouvoir finalement faire demi-tour. Autant y aller à fond n’est-ce pas ? July consentit à aller jusqu’au dôme de Zanarkand en tout cas, au bonheur d’Alphinaud qui démontra son appréciation pour le temps qu’elle lui donnait via un sourire léger. Le plus adorable ensuite cependant fut sans doute que July estima qu’il avait besoin d’un garde du corps et que c’était pourquoi elle lui était indispensable. Il ne fallait pas non plus piétiner son égo de la sorte hé ! Et Alphinaud se permit assez rapidement de remettre les choses à leurs justes places.
« Je sais parfaitement me défendre sans garde du corps. » Et voilà, maintenant July allait probablement se vexer, elle qui n’avait dit cela que pour rire et donner une fausse justification à sa venue. Alphinaud renchérit cependant assez vite pour qu’elle n’ait aucunement l’opportunité de répliquer méchamment à ses propos ou d’une tierce autre manière. « Mais ta présence n’est certainement pas inutile. Deux têtes valent mieux qu’une. » Quand bien même il était certain de pouvoir gérer ces situations en solo si jamais le moment le demandait.

July n’avait pas prononcé ces mots pour rien en tout cas ; peu de temps après l’échange, une bête d’une taille impressionnante fit son arrivée. Il s’agissait en toute évidence d’un Béhémoth. En tout cas, il ressemblait un tantinet à celui qui rôdait sur les parterres de neige du Coerthas, là d’où venait Alphinaud. C’était une très rare créature, aussi grande que puissante, qui se tapissait dans l’ombre des rochers glacés. Il était presque impossible de la chasser en raison de sa force mais aussi de sa rareté ; il n’y en avait qu’en très peu de nombres, certains prétendaient même qu’il n’y en avait plus qu’un au monde. Celui-ci n’avait pas exactement la même apparence, ni les mêmes coloris, mais il y ressemblait un peu.

« Je vois que nous avons de la visite. » Et quelle visite ! L’ennemi était franchement imposant, surtout alors qu’il se levait sur ses deux pattes postérieures. Alphinaud, avec son grimoire déjà en main, se prépara à appeler Carbuncle quand July lui demanda de ne pas le faire. Elle estimait pouvoir gérer la situation sans que l’élézen n’appelle sa petite créature comme elle la surnomma. Il lui avait pourtant mentionné son nom mais… très bien, si elle estimait pouvoir gérer ça toute seule avec l’aide du mage sans une troisième griffe au combat, il n’allait pas aller à l’encontre de ses désirs.

Tandis que July se préparait à lutter contre l’ennemi, Alphinaud analysa les possibilités de combat. Il ignorait s’il pourrait se servir de certaines magies contre ce monstre, il semblait du genre unique et s’il était aussi enquiquinant que le Béhémoth que lui connaissait, autant dire que la partie ne serait pas jouée d’avance. Il pourrait toujours tenter le diable et essayer de réduire à néant une bonne partie de sa vitalité… Il ignorait toutefois si cela fonctionnerait, ce serait quitte ou double, au pire il aurait la satisfaction de savoir que ces monstres à la crête jaune n’étaient pas sensibles aux sorts gravitationnels.
« N’oublie pas de me dire si tu as besoin de soins. » Etant donné que July était terriblement têtue, Alphinaud préférait préciser. Après tout, qui sait jusqu’où elle pourrait se rendre sans soins ? Elle serait capable de tenir jusqu’à ce que ses jambes ne se dérobent sous son poids et qu’elle ne soit plus capable de faire usage de ses poings pour cogner l’ennemi à cause de jointures boursouflées de blessures. Et autant dire qu’Alphinaud ne souhaitait pas que ça en arrive là.

[2 tours]
Alphinaud Ϟ Demi sur le Béhémoth
Alphinaud Ϟ Fléau sur le Béhémoth
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Ven 16 Oct 2015 - 11:49

July : Para-Coup > Provocation (Béhémoth), Couverture (Alphinaud), -20mp (July)
Alphinaud : Demi > -9250hp (Béhémoth), -50mp (Alphinaud)
Béhémoth : Cornes > {Perçant} -350hp (July)

July : {Limite} Carnage > {Critique} -2573hp (Béhémoth)
Alphinaud : Fléau > DefSommeil, DefPoison, DefCécité, DefMutisme (Béhémoth), -60mp (Alphinaud)
Béhémoth : Charge > -625hp (July)

July : 305/1280hp - 134/200mp - Limite : 98%
Alphinaud : 900/900hp - 47/350mp - Limite : 0% - Carapace - Blindage

Béhémoth : -11823hp

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Oct 2015 - 22:40

Vexé à l’idée de se faire dire qu’il avait besoin d’un garde du corps, Alphinaud avait dit sans détour qu’il savait parfaitement se débrouiller tout seul. July gonfla les joues prête à riposter sans faire semblant de se sentir outrée de cette réponse mais elle se fit devancer par le mage qui reprit que deux têtes valaient mieux qu’une et que son aide serait appréciée. La demoiselle savait bien qu’il avait raison et que pourtant, elle tentait de se donner de l’importance mais elle ne voulait qu’une raison de l’accompagner sans quoi elle pourrait partir en faisant marche arrière. Sans avoir le temps d’en ajouter, elle sentit le sol trembler et releva la tête pour voir un Béhémoth s’approcher. Outch, c’était un gros morceau quand même ça…

Oubliant donc ce léger malentendu qu’il venait d’y avoir, July alerta tout de suite l’élézen de ne pas toucher à sa petite bestiole pour mieux pouvoir le tuer à eux deux. Carbuncle risquait de se prendre des dégâts inutilement et il valait mieux qu’ils tentent de le faire durer pour plus tard qu’elle se disait. Surtout qu’elle se sentait en état de le tuer en un rien de temps. Ses limites étaient actives et elle savait qu’il lui suffirait d’un petit coup de pouce pour pouvoir les utiliser. Ce fut pourquoi elle se plaça volontairement devant Alphinaud en se penchant dans le but de ramasser une pierre sous l’eau. Elle se redressa et l’entendit lui demander de préciser quand elle aurait besoin de soin.

« T’inquiète, ça ira. » Ou pas, elle ne pourrait pas le savoir après tout puisque c’était tout de même un majestueux monstre qui ne se laisserait pas avoir comme ça. Elle envoya alors la pierre sur la tête de la bête et elle reprit. « Hey gros tas ! Vient par là ! »

Ouh, ça ne manqua pas ! Dès qu’il reçut la pierre sur la tête, July se sentit observée par un œil mauvais et perçant. Alphinaud ne laissa rien entendre en envoyant un sort de gravité. La moitié de la vitalité du Béhémoth se dissipa alors que July s’avançait pour éviter à son allié de se prendre le moindre coup. Elle se préparait déjà à attaquer mais, surtout, à encaisser un coup. Mauvais comme tout, le Béhémoth fonça sur July et envoya sa tête sur l’adolescente pour la transpercer de ses corps. Si July parvint à en agripper une – et donc de se faire propulser par la puissance de l’impact – l’autre corne lui passa dans le bras mais elle serra les lèvres pour ne pas laisser entendre sa douleur.

Au moins, elle put canaliser son énergie pour l’attaquer puissamment. Avant même qu’il ne se recule, elle sauta pour se décorner elle-même et le frapper puissamment sur la tête. Le coup le propulsa la tête la première dans le sol et donc sous l’eau. Il rebondit par la puissance de l’impact et s’éclata de tout son long devant July qui venait de reculer un peu pour se remettre au même niveau qu’Alphinaud. Du coup, elle avait une nouvelle ‘égratignure’ comme elle pourrait dire, un peu plus haut que celle que le loup avait pu faire. Au moins se disait-elle que son allié allait bien.

Alphinaud tenta d’envoyer un sort sur le monstre mais ce dernier semblait drôlement insensible alors qu’il se relevait. July se recula d’ailleurs un peu en sentant le regard de l’ennemi sur elle. Elle sentait qu’elle allait prendre cher parce que le monstre se donnait de l’élan cette fois. Il se donna suffisamment d’élan et d’ailleurs la jeune femme put le voir charger… Dans le moment, elle ne chercha même pas à contrer quoi que ce soit mais elle positionna ses mains devant elle pour se protéger et se faire envoyer à une bonne dizaine de mètres en arrière. Retenue par une ruine, elle sentit son dos se briser contre la roche avant de retoucher le sol dans un souffle difficile. Le combat n’était pas fini… Elle se redressa mais bascula quelques secondes avant de parvenir à trouver son équilibre.

Elle avait le goût du sang dans la bouche mais parvint quand même à sourire en voyant qu’Alphinaud allait toujours bien. Il la regardait d’ailleurs, elle avait pu noter qu’il la regardait et donc qu’il s’inquiétait pour elle. Néanmoins, elle toussa et sentit le sang remonter à sa gorge, un poumon avait probablement été touché puisqu’elle cracha du sang en sentant une douleur dans son ventre. Oui, le Béhémoth l’avait tout de même chargé de front… Mais ça irait… Ca irait pour terminer la bataille… Mais même si elle ne le disait pas cette fois, oui, elle nécessitait tout de même de soin pour le coup, c’était indéniable. La douleur était juste trop intense pour le dire pour l’instant.

July sur deux tours : Attaque éclair x2 (Béhémoth)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Oct 2015 - 23:04

July avait une véritable manie de dire aux autres de ne pas s’angoisser à son sujet. Pourquoi faisait-elle cela mine de rien ? Pourquoi s’entêtait-elle tant à essayer de prouver qu’elle était suffisamment forte pour ne pas nécessiter l’aide de quelqu’un d’autre ? Si Alphinaud pouvait comprendre que l’orgueil et l’égo étaient deux choses qui pouvaient pousser une personne à ne pas vouloir d’assistance, il ne parvenait pas à comprendre ce trait de caractère chez une jeune femme comme July. Peut-être avait-elle traversée des épreuves par le passé qui la poussaient à vouloir agir seule, sans embêter son prochain ni elle-même se faire enquiquiner par les interventions des autres autour d’elle qui, pourtant, ne lui voudraient que du bien.

Alphinaud consentit à ne pas l’embêter avec des soins sauf si elle le demandait. Toutefois, dans un coin de son esprit, l’élézen se réservait le droit d’outrepasser cette volonté pour lui apporter un sort de guérison dès qu’elle serait en danger, en véritable danger… Pour le moment, il commença par lancer un sort sur le Béhémoth qui lui paraissait être beaucoup plus lent qu’il ne l’aurait cru. Peut-être était-ce sa corpulence. Quoi qu’il en soit, c’était tout de même un atout pour eux deux qui pouvaient donc se concentrer sur l’attaque et, si nécessaire bien sûr, les soins.
Têtue toutefois, July ne sembla pas vouloir demander aucun soin et ne désirait qu’une chose ; être la tête de proue du duo. Elle voulait lutter et le protéger de son corps, même si elle n’était pas vraiment solide face aux cornes d’un Béhémoth. La preuve étant que celui-ci fonça sur elle pour lui planter directement ses cornes dans le corps. N’étant aucunement un guerrier physiquement apte à lutter contre une telle bête, Alphinaud ne put empêcher le Béhémoth d’atteindre July et celle-ci se retrouva avec une corne dans le corps. Naturellement inquiet, l’érudit chercha expressément dans les pages de son grimoire un sortilège qui pourrait guérir July le plus efficacement possible.

Malheureusement, il ne trouva pas assez rapidement de quoi chasser ce sang et l’hémorragie s’entama. Agacé, Alphinaud tourna son regard vers l’énorme animal qui se préparait déjà à nouveau à foncer sur eux. Avant qu’il ne demande à July de rester immobile pour ne pas empirer ses blessures, celle-ci fonça sur le monstre pour l’attaquer puissamment. Le jeune homme serra les dents, encore une fois handicapé par la témérité de sa camarade.

« Tu devrais être plus prudente. » Lança-t-il lorsque la guerrière revint à ses côtés non pas sans souffrir de ses blessures. Elle n’avait pas encore demandé de soins, aussi rectifia-t-il son tir lorsqu’il voulut lui lancer un sort curatif. Elle voulait jouer les têtues, très bien ! Mais il se réservait encore et toujours le droit de lui apporter son secours si jamais les choses tournaient trop gravement. En attendant donc, il tenta d’handicaper au maximum le monstre, mais ce fut inefficace. Gêné par son échec, l’élézen tourna son regard vers les pages de son grimoire en se demandant quoi faire…

C’est à ce moment-là que le Béhémoth sembla prêt à charger dans leur direction.
« Il arrive… » L’ennemi leur fonça dessus brutalement. Alphinaud eut l’opportunité de se pousser de sa route surtout parce que ce n’était pas lui que le monstre avait dans sa ligne de mire. Il fonça sur July qui se fracassa contre une ruine avant de retomber lourdement sur le sol, non pas sans souffrance. Alphinaud pivota sur ses talons pour remarquer que la demoiselle était au sol, non pas encore inconsciente mais dans un état suffisamment grave pour qu’il juge cela comme étant une urgence. Il se précipita vers elle alors qu’elle laissait un filet de sang passer outre la commissure de ses lèvres.

« Tu es trop têtue. Ça finira par te tuer. » Ça aurait sûrement dû être dit sous la forme d’un reproche mais là, c’était surtout une affirmation alors qu’il laissait une main briller d’un éclat verdoyant avant qu’il ne pose sa paume dans son dos. La douleur sembla probablement s’évanouir l’espace de quelques secondes. Le mal était toujours là, Alphinaud était un bon magicien mais ses ressources étaient encore une fois limitées, aussi n’avait-il produit qu’un léger soin comparé à ses grandes capacités d’antan. Il espérait tout de même que cela serait suffisant pour soigner July et ainsi lui redonner meilleure mine, car là, il ne serait pas surpris qu’un poumon ait été touché dans l’attaque et qu’elle soit en mauvaise posture pour se défendre…

[2 tours]
Alphinaud Ϟ Soin+ sur July
Alphinaud Ϟ Flux Éthérique sur Béhémoth
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Oct 2015 - 23:17

July : Attaque éclair > {Prioritaire} -1420hp (Béhémoth), -19mp (July)
Alphinaud : Soin+ > +1294hp (July), -20mp (Alphinaud)
Béhémoth : Foudre+ > {Blindage} -181hp (Alphinaud), -20mp (Béhémoth)

July : Attaque éclair > {Prioritaire} -1420hp (Béhémoth), -19mp (July)
Alphinaud : Flux Éthérique > -367hp (Béhémoth), +4mp (Alphinaud)
Béhémoth : Attaquer > {Carapace} -156hp (Alphinaud)

July : 1280/1280hp - 96/200mp - Limite : 98%
Alphinaud : 563/900hp - 31/350mp - Limite : 37% - Carapace - Blindage

Béhémoth : -15033hp - -20mp

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Oct 2015 - 23:31

Encore un peu sonnée par ce qu’elle venait de se manger, July se redressa tout de même en sachant qu’elle se devait de protéger Alphinaud et mettre un terme rapidement à cette bataille. C’était elle la force de ce groupe et elle ne comptait pas rester à se lamenter sur telle ou telle douleur même si elle était consciente que son corps avait ses limites. Elle fonça donc sur la bête pour le frapper et le faire reculer d’une attaque rapide dans le museau. Elle se recula elle-même pour se préparer à la riposte mais elle ne fit que de cracher du sang encore une fois alors qu’elle manquait de s’écrouler. Ce fut la main chaleureuse de son allié qui se posa dans son dos pour effectuer un sort curatif. Tout de suite, elle sentit la chaleur se répartir partout dans son corps et son esprit sembla s’alléger considérablement même si elle l’entendit lui dire que ça allait finir par la tuer.

« Mais je continue de me tenir sur mes jambes et de me battre. Tu es un très bon soigneur donc ça va. »

Oui, ça allait parce qu’il était apte à prendre les bonnes décisions mais elle lui était reconnaissante de le soigner comme ça puisqu’elle était orgueilleuse et ne comptait pas le demander tout autant qu’elle se sentait mal de le retarder pour ça. Elle caressait peut être un peu son égo à dire ça mais elle sentait bien que ça allait tout de suite mieux après le soin si bien qu’elle put se remettre en route pour le charger. Ne voyant qu’un flash lumineux passer derrière elle pour toucher Alphinaud. Elle frappa la bête et se retourna pour voir que l’élézen avait été frappé par la foudre ; une chance que la ruine où il était resté était un peu en hauteur… Ca lui avait épargné d’être dans l’eau et de conduire l’électricité.

Rassurée, l’adolescente put se retourner vers le Béhémoth pour le voir passer à côté d’elle en l’ignorant : il fonçait sur Alphinaud. Là, toute notion de prudence lui échappa malgré les avertissements pourtant répété d'Alphinaud.

« Hey non ! »

Elle tenta de s’agripper à sa queue mais elle se retrouva à simplement voler derrière lui puisque le monstre disposait d’une puissance bien plus grande que la petite July ne pouvait être lourde. Elle entendit le coup retentir et ne put voir que son ami se faire frapper d’un coup de poing en plein visage. Désolée pour lui, elle lâcha la bête et se hâta d’aller à sa rencontre pour l’aider à se redresser.

« Sale bête… »

Pourtant, elle avait tenté de détourner son attention sans le pouvoir. Alphinaud avait bien un bouclier efficace mais ce n’était pas une raison de le voir prendre des coups comme ça non plus… Elle se redressa et se retourna pour faire face à la créature afin de pouvoir encaisser le prochain mouvement. Malgré tout, elle était consciente qu’il risquait de vouloir en finir au plus vite mais elle le dissuada d’en faire trop : s’il était chiant à toujours prendre soin d’elle, elle allait faire de même.

« Soigne toi, je vais l’occuper. »

Non, ce n’était ni un conseil, ni une suggestion : c’était une obligation puisqu’elle serra le poing et se remit tout de suite à l’attaque de la créature pour lui régler son compte une bonne fois pour toute. Rapidement, elle sortit quelque chose de sa poche, quelque chose de gelé mais qu’elle allait utiliser pour tenter de ralentir le Béhémoth et laisser le temps à Alphinaud de se soigner…

July sur deux tours : Cristal de glace (Béhémoth), Attaque éclair (Béhémoth)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 19 Oct 2015 - 9:40

Même dans le pétrin, July continuait de s’obstiner. Si elle consentit en effet à se faire soigner par l’élézen, elle ne semblait pas abandonner l’idée de tabasser ce Béhémoth et comptait bien bondir sur l’occasion à nouveau. Elle le démontra assez rapidement mais alors qu’elle plongeait vers l’ennemi pour lui faire passer un sale quart d’heure en représailles aux coups qu’il avait osé lui faire, l’animal sauvage trouva moyen d’invoquer la puissance de la foudre et de la faire frapper l’érudit. Celui-ci n’eut que le temps d’entendre un grondement de tonnerre avant de lever subitement la tête et de voir lui foncer dessus un unique éclair qui arriva à pleine vitesse. Le temps de détourner un peu le visage lui permit de sauver son crâne de l’électricité, mais son épaule, tout près de son cou, en prit pour son grade.
Serrant les dents, Alphinaud réprima une plainte en un souffle profond avant de l’expirer lentement. C’est que ça piquait quand même la foudre ! Méchamment d’ailleurs. Il tourna le regard vers l’endroit où l’éclair avait rongé sa chair et remarqua que son manteau avait une ouverture calcinée à ce niveau. C’était malin, il allait devoir faire réparer ça d’une manière ou d’une autre. Pour le moment de toute façon, il n’y avait rien dans le coin pour ça, donc autant ne pas trop se rendre malade sur l’état de ses vêtements. C’était inutile, surtout pour se concentrer sur le combat.

Après avoir fait un moulinet difficile de l’épaule pour s’assurer que tout était encore fonctionnel, Alphinaud vit July foncer vers le Béhémoth et profita de la distraction qu’elle effectuait pour aspirer des réserves magiques à la bête. Après tout, s’il était capable d’utiliser des foudres, c’était qu’il devait avoir suffisamment de mana pour que l’élézen puisse grossièrement en profiter ! Pour sûr qu’il n’allait pas se gêner. L’absorption fut assez moindre malheureusement mais c’était déjà ça de plus dans ses poches pourrait-il dire…

Il préparait déjà un nouveau sortilège lorsqu’il entendit July émettre une exclamation. D’ailleurs, où était-elle ? Derrière le Béhémoth ? A priori oui puisque l’animal eut un moment de résistance alors qu’il tentait de foncer dans sa direction. Le tirait-elle par la queue ? De toute façon, le Béhémoth était beaucoup trop puissant pour elle et fonça sur Alphinaud qui se préparait déjà mentalement à subir une attaque aussi dévastatrice que celle qui avait certainement dû assommer July contre les ruines un peu plus tôt…
Ce ne fut cependant pas vraiment ça ; le Béhémoth s’en pris effectivement à lui mais se contenta de lui donner un bon gros coup de patte qui l’envoya voler sur quelques mètres à gauche. L’une des griffes de la bête avait creusée une sacrée plaie au niveau de sa joue dans l’impact et lui avait fait tomber son grimoire qui plus était. L’élézen se redressa aussi vite que possible en tâtonnant le sol jusqu’à récupérer son précieux livre et se remettre sur ses jambes alors que July revenait vers lui pour lui demander de se soigner en promettant de faire de cette bestiole géante son affaire.

« Très bien. » Il n’allait pas s’obstiner avec elle dans ces conditions. Elle était suffisamment forte pour terrasser ce Béhémoth, alors que lui manquait cruellement de ressources actuellement. Il était un bon magicien mais il ne pouvait pas prétendre à ce rôle s’il ne pouvait même pas lancer un seul sort. C’était dans ces cas-là qu’il enviait drôlement les mages noirs d’Éorzéa ; avec leurs sortilèges, ils étaient capable de récupérer de la mana aussi simplement qu’en disant bonjour. Ce n’était malheureusement pas le cas des invocateurs, ni même des érudits cela dit. Quelle plaie.

Il rectifia un peu mieux ses mots alors qu’il passait une main sur sa joue d’où le sang coulait.
« Je te fais confiance. » Un sourire rapide et un hochement de tête pour July accompagnèrent ses mots avant qu’il ne se prépare en effet à lancer un soin sur sa personne. De toute manière, il serait très mal vu de sa part de ne pas se soigner étant donné son état alors qu’il avait quasiment réprimandé July sur son absence de bon sens en ce qui concernait l’importance de sa guérison. Il n’avait donc aucunement droit de ne pas l’écouter.

Mais. « Reste tout de même prudente. »

[2 tours]
Alphinaud Ϟ Soin+ sur Alphinaud
Alphinaud Ϟ Flux Éthérique sur Béhémoth
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Mar 20 Oct 2015 - 18:31

July : Cristal de glace > -2076hp (Béhémoth)
Alphinaud : Soin+ > {Blindage} +619hp, -20mp (Alphinaud)
Béhémoth : Corne > {Perçant} -350hp (July)

July : Attaque éclair > {Prioritaire} -1420hp (Béhémoth), -19mp (July)
Béhémoth succombe !
Béhémoth : {Attaque Finale} Mini-Météore > -738hp (July), {Blindage} -341hp (Alphinaud)

July : 192/1280hp - 77/200mp - Limite : 100%
Alphinaud : 559/900hp - 11/350mp - Limite : 75% - Carapace - Blindage


Bilan : 340 exp (chacun), 275 gils (chacun), PotionX (Alphinaud)

Alphinaud passe au niveau 17 (Niv+1)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 21 Oct 2015 - 16:23

Cette fois, c’était à Alphinaud de se soigner mais l’élézen n’avait aucune envie de contre dire ce qu’il avait déjà pu dire avant et savait que par bon sens, il devrait de toutes façons s’occuper de lui en priorité. Pendant ce temps, July terminerait cette créature, du moins elle l’espérait puisqu’elle ne semblait plus avoir beaucoup d’énergie à revendre désormais… Elle chercha quelque chose dans ses poches et enserra un cristal dans sa main. Le froid qu’il dégageait laissait tout de suite deviner la nature de l’objet en question et si elle aurait eu des poils plus longs et plus foncés, on aurait certainement pu voir ceux de ses bras s’hérisser à l’instant où elle avait pris l’objet en question.

Elle l’utilisa promptement sur le Béhémoth pour faire une explosion de glace sans préavis. Le Béhémoth étant dedans, il allait sans dire qu’il devait avoir jonglé mais il n’était même pas mort. Ce ne serait plus très long que pensa July en se replaçant pour retourner au corps à corps. Alphinaud lui demandait de rester tout de même prudente alors qu’il avait récupéré son bouquin pour se préparer à se soigner. D’un coup d’œil, July avait pu voir l’égratignure sur son visage et son cœur s’était emballé à l’idée qu’il avait pu prendre une telle torgnole. Elle allait faire payer ce monstre par ses poings et se précipita peut être trop rapidement vers lui alors qu’il prenait la trajectoire de son allié.

Alphinaud pourrait se soigner au moins mais July put sentir la corne de la créature passer de son poignet jusqu’à son coude à ras de sa peau, ne faisant qu’une vilaine égratignure sans plus mais elle s’était servie de cette attaque pour en placer une à son tour et cogner puissamment le museau de la bête histoire de l’assommer. Le coup porta ses fruits puisque le Béhémoth sembla tressaillir puis reculer. Il se redressa hurla et s’écrasa sur le sol sans s’en relever. Mais ce dernier hurlement n’avait pas été calculé par July jusqu’à ce qu’elle ne voit une ombre sur le sol et un météore immense leur foncer dessus.

Si elle ouvrit la bouche pour parler, aucun son n’en sortit, si elle tenta de bouger pour tenter de protéger Alphinaud, ses jambes se dérobèrent sous son poids. Elle sentait son cœur se refroidir, comme s’il venait de se faire congeler puis elle prit l’attaque en tentant au mieux de se protéger. Le météore explosa et creusa un cratère sous le point de chute. July étant un peu plus loin, elle fut juste repoussée sur les fesses mais elle se fit allumer tout de même bien comme il le fallait. L’explosion lui avait brûlé les bras et le visage. Elle avait sentit ses jambes se faire déchirer par le souffle brûlant et elle estimait qu’elle avait bien fait de se protéger la poitrine pour éviter de se faire toucher au cœur par exemple. Malgré tout, elle n’avait pas pris le temps de se protéger le visage et ce dernier, désormais noirci, était plutôt bien abîmé alors qu’elle se redressait difficilement.

« Alphinaud ! » Tenta-t-elle de dire pour l’appeler au travers la poussière. Elle toussa ensuite par une douleur dans la gorge mais elle se redressa tout de même et avança un peu au hasard pour tenter de le trouver, espérant qu’elle aurait une réponse pour lui témoigner de sa survie mais elle n’attendait pas le moindre signal pour chercher à tâtons dans cette fumée pour tenter de mettre la main sur son allié. Elle n’était même pas consciente que le jeune élézen avait eu une protection pour lui épargner l’intégralité de l’explosion là où July avait eu la totalité : elle était donc en bien pire état que lui mais craignait encore pour son accompagnateur. Pourquoi ? Elle ne saurait le dire elle-même mais certainement qu’elle s’y était attachée, probablement qu’elle appréciait tout de même de faire la route à ses côtés sans s’en rendre compte… Jusqu’à maintenant.

« Tu vas bien ? » Demanda-t-elle enfin en pensant avoir vu quelque chose bougé quelques mètres devant elle.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 23 Oct 2015 - 9:51

Alphinaud n’eut que l’opportunité de lancer un soin sur sa propre personne avant que le combat ne soit terminé. July était puissante et parvint sans aucune difficulté à venir à bout de cet énorme Béhémoth. Toutefois, même si en effet, sa camarade était fulgurante et vive sur ses jambes, elle ne put aisément esquiver l’attaque qui leur tomba subitement sur la tête suite au décès de cette immense créature ; dans un dernier souffle, le Béhémoth invoqua la puissance de météorites suivies d’un météore des plus impressionnantes. L’élézen n’eut que le temps de lever la tête et de sentir son cœur bondir dans sa poitrine que la gigantesque pierre brûlante leur tomba dessus, abimant considérablement le panorama et les ruines aux alentours.

Un grand nuage de poussières – ou de fumée, allez savoir – stagna pendant un temps sur la surface de l’eau et un peu au dessus. Alphinaud sentait encore peser sur lui le poids de cette magie destructrice que même les occultistes de son univers ne savaient encore maîtriser… C’était de la thaumaturgie d’un niveau tel que même Louisoix, son grand-père, n’avait sut en faire appel. Encore un peu sonné, le jeune homme tenta difficilement de se redresser avant de constater que quelques décombres lui tombaient sur le dos. Voilà qui expliquait le poids qui l’écrasait…
Dans une bien mauvaise posture, l’érudit de Sharlayan tenta péniblement de se redresser, poussant donc de la seule force de ses bras les débris de ruines qui étaient tombés sur lui. Sous sa personne se situait son grimoire qui avait autant amorti sa chute que provoquer une certaine douleur au niveau de sa poitrine… Difficilement, Alphinaud repoussa donc ces décombres qui tombèrent non pas sans un bruit à ses côtés, attirant l’attention de July qui se déplaça dans sa direction en lui demandant s’il allait bien. Lâchant un profond soupir, Alphinaud resta agenouillé sur le sol un temps.

« Je suis encore vivant dirons-nous. J’ignorais que ce monstre avait un tel tour dans son sac. » C’était tout de même franchement surprenant ! Mais pas si déroutant. Les Béhémoths étaient de grandes créatures très fières qui ne se laisseraient certainement pas abattre si bêtement. Même une fois morte, elles arrivaient à invoquer la puissance des cieux pour emporter avec eux l’être qui avait osé les terrasser. Au moins étaient-ils encore vivants songeait-il. « Et toi, comment te sens-tu ? Tu n’as pas trop souffert ? » Après tout, si lui en avait bavé, il osait penser que July avait peut-être encaissé pire et ça lui causait, bien sûr, du souci.

Il tourna la tête vers July qui était couverte de coupures, de blessures diverses et d’une couche de poussières noirâtres. Difficile de dire si c’était de la suie transportée par le météore ou si c’était juste de la saleté. Il devinait cependant beaucoup de sang et certainement des bleus qui ne tarderaient pas à se former sur sa peau après avoir prit tous ces coups. Son bras surtout était salement amoché à cause de la corne du Béhémoth… Il saignait abondamment et s’ils n’y faisaient rien, la jeune femme allait certainement tomber d’une hémorragie. Il n’en était pas question.

« Je crois qu’une pause est de rigueur. » Autant pour lui que pour elle cela dit. Il ne prétendait pas que July était faiblarde mais elle était considérablement blessée et lui était épuisé. Ils devaient au moins prendre une petite pause, le temps de retrouver des forces et de pouvoir rejoindre le dôme en toute sécurité.
Alphinaud récupéra son grimoire qui avait été un peu endommagé dans l’attaque, mais pas trop. Il utilisa sa main gantée pour soustraire la poussière et les saletés qui étaient posées dessus avant de chercher à se redresser pour trouver un coin plus saint pour se détendre un peu avant de reprendre la route, cependant, dès qu’il s’eut levé, il sentit ses jambes se dérober sous son poids et chuta à nouveau. En sentant son genou claquer contre une pierre, il comprit rapidement le problème ; les décombres qui étaient tombés sur lui avaient certainement fracturées quelque chose, sinon au moins foulées. Il tenta de bouger ses jambes et l’une d’entre elle sembla drôlement obstinée. Quel embarras…

Le jeune homme soupira, embêté.
« Reposons-nous ici, tu veux bien ? » Il préférait cette option plutôt que d’admettre que marcher lui serait difficile dans les prochaines minutes, voire même les prochaines heures. Il utilisa ses mains pour se déplacer un peu et ainsi s’installer assis sur un reste de ruines, avant de se préparer à utiliser sa magie pour panser les maux les plus graves sur July avant lui-même. « Viens, je vais soigner tes blessures. Ensuite nous nous reposerons un peu. » Non pas qu’il entende par là qu’ils dormiraient car après tout, ce n’était absolument pas un endroit pour dormir sur leurs deux oreilles…
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 25 Oct 2015 - 19:51

Entendre la voix d’Alphinaud rassura tout de suite July mais elle ne tarda pas à le voir de ses propres yeux. Il avait été surpris de se rendre compte que ce monstre avait une telle puissance de dernière seconde à leur sortir comme ça alors qu’ils étaient supposés l’avoir tué et c’était pourquoi il s’était trop reposé sur ses acquis et avait été surpris par l’arrivée du météore. Mais il était encore en vie et c’était ce qui comptait pour lui à l’heure actuelle. Malheureusement, il ne pourrait pas reprendre la route pour l’instant, il était trop faible et à peine tenta-t-il de faire un pas qu’il se rendit compte qu’il ne pourrait pas même réaliser une enjambée sans que son poids le fasse se dérober de nouveau vers le sol.

La poussière ornait encore leurs jambes et July ne pouvait pas voir sur le sol non plus pour se rendre compte de l’état d’Alphinaud mais si à première vue, il semblait allait correctement, elle se rendit rapidement compte lorsqu’il demanda à se reposer que ce n’était pas la grande forme. Il lui avait tout de même demandé avant ça si elle allait bien et, sans compter que son apparence générale était probablement pire que celle de son allié, July allait physiquement mieux que lui et pourrait de suite reprendre la route comme elle le laissa entendre.

« Oui, j’ai surtout eu peur pour toi en fait. »

Si déjà elle, elle s’était sentie écrasée par le poids de ce météore, elle ne doutait pas que le mage avait du être dans un état encore bien pire qu’elle par la suite. C’était pourquoi il préférait lui proposer une pause, non seulement pour lui mais aussi en estimant que pour July, ça ne serait pas du luxe non plus. L’adolescente pouvait sentir qu’elle avait les pieds dans l’eau et elle tenta d’aider un minimum Alphinaud à se mouvoir jusqu’à être en dehors de cette rivière au moins. Elle l’avait simplement aidé à marcher juste en le soutenant un minimum pour lui permettre de s’asseoir de l’autre côté de la rive et elle s’installa à côté de lui lorsqu’il l’y invita.

Dans un premier temps, il lui disait qu’il soignerait ses blessures pour qu’ils puissent se reposer. Ce fut pourquoi July n’attendit pas pour se poser à côté de lui. La douleur était présente mais pas encore insoutenable donc ça devrait aller mais sentir un soin sur sa personne était toujours agréable et chaleureux si bien qu’elle n’irait pas lui dire non. Elle s’installa alors à cette place et tourna le visage vers lui pour constater qu’il était lui aussi tout plein de poussières et de traces de coupures. Elle n’était donc pas la seule dans cette situation mais elle constatait bien qu’elle avait des blessures plus profondes que lui : elle n’avait en effet pas de carapace ou de blindage pour l’aider à repousser les assauts et c’était aussi pourquoi elle avait pris plus cher que lui. Néanmoins, elle ne semblait pas être aussi égocentrique qu’elle ne l’aurait du puisqu’elle ne s’intéressa pas davantage à elle qu’à lui pour le coup.

« Ca va toi ? J’ai vu que tu avais du mal avec ta jambe. »

Comment le rater en même temps, il avait pratiquement chuté sur le sol tellement la douleur semblait aveuglante. Il ne pourrait certes pas dire que c’était rien pour le coup et July risquait de s’opposer à une réponse comme ‘ce n’est rien’ ou ‘ne t’inquiète pas’ vu qu’elle avait pu remarquer la douleur qu’il laissait présager sur son visage autant que la chute qu’il aurait fait s’il n’aurait pas eu un minimum d’équilibre.

Elle se laisserait pourtant soigner en première si jamais il comptait effectivement faire des soins. Elle n’allait pas s’obstiner pour qui aurait les premiers soins de toutes façons puisqu’il pourrait se soigner lui aussi par la suite. Ou pas… Il manquait peut être de réserve aussi… En y pensant, elle se sentit mal pour lui et se permit d’aller voir dans ses objets pour voir ce qu’elle pourrait faire. Elle avait bien des potions mais elle voyait aussi un bon paquet de merdes qu’elle pourrait lui donner.

« J’ai pas mal d’objets qui pourraient t’être utile. Il faudrait qu’on voit ce que tu pourrais utiliser lorsqu’on serait dans un endroit tranquille… » Mais ce n’était pas pour ça qu’elle allait voir si bien qu’elle sortit quelques potions. « Si tu veux, j’ai de quoi nous soigner. » Une potion assez costaud pour elle et plusieurs plus petites pour Alphinaud s’il était d’accord.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 29 Oct 2015 - 14:11

Les débris qui étaient tombés sur Alphinaud avaient eut de quoi lui endommager une jambe, mais l’élézen sentait bien que celle-ci n’était en aucun cas brisée, aussi pourrait-il poursuivre tout de même la route jusqu’au dôme de Zanarkand. Il prévoyait en premier lieu de faire halte là-bas, mais sa blessure à la jambe l’empêcha justement de poursuivre cette voie. July l’aida à s’installer sur une ruine non loin de là, hors de l’eau, non pas sans lui avoir mentionné franchement qu’elle avait craint pour lui. L’érudit sourit doucement avant de secouer négativement la tête. Ce n’était pas la peine d’avoir peur pour lui après tout… Elle aussi avait prit pas mal de coups, il n’était pas passé à côté des nombreuses coupures et traces de bleus qu’elle arborait. July se plaisait cependant à être la plus solide du duo, il l’avait saisit, c’était bien pourquoi il ne lui rabâchait pas son état de faiblesse évident. Elle était sans doute au courant après tout ; c’était son corps.

Epuisé par cet affrontement mais surtout par les conséquences provoquées par celui-ci, Alphinaud se permit de soupirer alors que July lui demandait comment il allait, s’il ne souffrait pas trop. Elle avait remarquée disait-elle qu’il avait mal à la jambe. Ah, c’était loupé pour faire comme si de rien n’était… Il hocha de la tête.
« Un décombre doit m’être tombé sur la cheville pendant la chute du météore. Ce n’est rien de grave cependant, ne t’inquiètes pas de trop. Un peu de repos et nous pourrons reprendre la route. » Il était un magicien après tout et était parfaitement apte de se soigner lui-même, bien que pansé une cheville foulée pourrait prendre du temps. Il se préparait déjà à se concentrer quand July, désireuse de mettre la main à la pâte, affirma avoir des objets pour soigner les blessures. Elle désirait lui en donner quelques uns mais elle en avait aussi qui pourraient bien soigner cette fichue cheville rapidement ! Ce ne serait pas de refus et Alphinaud bondit sur l’occasion que cette coopération lui offrait.

« Ce ne serait pas de refus… Nous pourrons repartir beaucoup plus rapidement ainsi. »
Il n’aimait pas du tout l’idée de perdre son temps ici, à attendre simplement que les gros bobos disparaissent. Il savait se préoccuper de sa propre personne cependant, aussi attendit-il que July lui donne un objet adéquat avant d’avoir le courage de retirer l’une de ses bottes. Franchement, elles étaient bien trop grandes, certes pratiques pour l’immuniser contre le froid, mais trop embêtantes dans ce genre de situations… Bref, il put verser la potion directement sur la partie bleuie de sa cheville avant d’utiliser un soin plus adéquat pour permettre au liquide de s’imprégner dans la peau et réparer plus vite les dégâts. Après avoir terminé, il remit sa botte blanche et tourna la tête vers July.

« Ça devrait aller maintenant. Je préfère ne pas perdre trop de temps dans les environs, qui sait si un autre Béhémoth ne pourrait pas nous tomber dessus en désirant venger son camarade ? » Ils avaient eut l’occasion de rencontrer pas mal d’ennemis voraces dans le Gagazet, il n’avait pas tellement envie de risquer sa vie à nouveau à Zanarkand. C’était une expédition follement dangereuse tout de même, puisqu’ils devraient ensuite faire demi-tour et retracer leur chemin dans la montagne enneigée… Alphinaud n’avait pas vraiment réfléchit à cette tournure…

Pour le moment, l’élézen se leva et testa la fiabilité de cette potion couplée à son soin. Cela semblait avoir bien fonctionné, aussi appuya-t-il un peu plus avant de se tourner vers July et d’hocher de la tête pour confirmer que ça irait. Il reprit donc les devants en ignorant la gêne qui pesait sur sa jambe chaque fois qu’il marchait… ça passerait, il faudrait quand même quelques temps cependant pour que ça se soigne complètement…
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 31 Oct 2015 - 19:28

La raison de cette douleur était certainement qu’une décombre avait du lui tomber sur la cheville mais ça n’aurait rien de bien grave pour lui. Une petite pause et il pourrait repartir. Non envieuse de rester à attendre trop longtemps qu’il se soit remit de ses blessures, July se disait qu’il vaudrait mieux se reposer rapidement tout de même mais c’était à Alphinaud qu’elle laisserait l’honneur de dire quand il serait prêt à repartir. Quand bien même l’élézen s’apprêtait à se soigner tout seul, l’adolescente lui proposa les soins qu’elle pourrait faire. Ce n’était même pas pour se sentir utile mais elle se disait que si elle ne les utilisait pas, elle n’utiliserait probablement jamais ses objets. Ca éviterait à son allié de s’épuiser à se soigner non plus d’autant plus qu’il y aurait encore le chemin du retour à faire ensuite…

Quand il accepta sa proposition, la jeune fille alla chercher quelques fioles pour Alphinaud, dont une qu’elle garda pour elle. Trois potions pour son allié et elle prendrait la potion un peu plus grosse en sachant qu’elle aussi elle aurait bien besoin de soin. Elle la but d’une traite en observant d’un œil distrait ce que le mage faisait de son côté. Il avait utilisé un soin sur l’emplacement où il avait versé l’une des potions pour se soigner sans que July ne sache pourquoi il faisait une telle chose. Il en avait versé une autre sur les blessures les plus apparentes et il avait bu la dernière avant de se redresser et manifester son enthousiasme à repartir et la motivation avec laquelle il désirait se rendre jusqu’au dôme de Yevon.

« On peut y aller ! »

Fit donc July en se redressant à son tour, comprenant sans difficulté que ça serait handicapant de croiser une autre monstruosité tel le Béhémoth qu’ils venaient de terrasser ou encore ce flambos noir qu’ils avaient pu voir dans la grotte du Gagazet. Ainsi, ce petit duo se remit en route sans demander leur reste à cet emplacement.

La route qu’ils suivirent était tout de même un peu submergée par les eaux si bien que par moment, July avaient de l’eau jusqu’au niveau des genoux et c’était assez frisquet compte tenu la position dans le monde de cette ville en ruine. La journée les accompagnait toujours et, au moins, ils voyaient assez bien au loin jusqu’à ce qu’ils n’arrivent sur une zone encore plus fraiche où des zombies étaient bien visibles. Il y avait quelques passages où ils devaient passer sur des ponts mais July fit faire une halte à Alphinaud pour lui proposer un autre chemin sans trop savoir si c’était mieux ou non. Il devait après tout y avoir des monstres aussi dans l’eau si on y voyait comme ça…

« Plutôt que de s’enquiquiner à tuer toutes les machines et les types qui sont sur les structures en ruines, on pourrait peut être passer en dessous à la nage et escalader une fois qu’on serait au dôme. Ca serait plus long mais on n’aura aucun combat à mener avant d’arriver, t’en penses quoi ? »

Il y avait effectivement cette possibilité et July regardait tout de même au loin pour s’assurer qu’elle ne se ferait pas surprendre par un monstre mais elle ne pouvait pas voir s’il y avait quoi que ce soit dans l’eau. Les monstres semblaient néanmoins être absents de ce passage de leur côté… Abandonnant temporairement ce qu’elle regardait pour observer Alphinaud, July attendait sa réaction pour voir ce qu’il en penserait puisque si, elle, elle savait pouvoir le faire, Alphinaud n’apprécierait peut être pas des masses de se faire encore une fois mouiller mais ils ne seraient plus à ça près que se disait l’adolescente. Et si ça pourrait leur éviter un nouveau Béhémoth ou des machines aussi grosses que ces gros morceaux de steaks, elle ne voyait pas pourquoi une personne comme Alphinaud pourrait hésiter… Mais il aurait certainement très hâte de rejoindre la première civilisation possible ensuite pour se laver et nettoyer ses vêtements…

July : Potion+ sur July / Potion x3 sur Alphinaud
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Sam 31 Oct 2015 - 19:30

July : +1000hp (1192/1280)
Alphinaud : +450hp (1000/1000)

Fiches modifiées

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 5 Nov 2015 - 15:11

Grâce à July et ses potions, Alphinaud eut de quoi être rapidement remis sur pieds – dans le sens pour ainsi dire littéral du terme. Elle annonça qu’ils pouvaient y aller et c’est pourquoi l’élézen entreprit de marcher d’un pas prudent au départ tout en la suivant, faisant bien attention à ne pas trop mettre de poids sur sa cheville fragilisée pour le moment… Ce serait tout de même bête de trébucher, surtout qu’ils se retrouvèrent bientôt les jambes dans l’eau et Alphinaud n’avait absolument aucune envie de se retrouver tête première sous l’eau à cause d’un faux mouvement de sa part…

July semblait s’être immobilisée, aussi le jeune homme tourna automatiquement son attention vers elle pour connaître la raison de sa halte. La demoiselle avait en fait une idée ; ne souhaitant pas combattre les machines et autres ennemis à l’horizon, elle disait qu’ils pourraient peut-être les déjouer en passant sous l’eau. En nageant, ils se rendraient jusqu’au dôme sans soucis particuliers et pourraient atteindre leur destination sans s’enquiquiner de combats inutiles. Alphinaud n’était pas certain d’être très enthousiasme à l’idée d’être trempé jusqu’aux os, surtout que l’eau était bien froide.
« Est-ce vraiment judicieux ? On passerait outre les monstres j’en suis conscient mais il y a tout de même des risques. Nous ignorons ce qui pourrait se cacher sous la surface de l’eau et qui plus est, on risque de se retrouver malade. » Autant dire qu’un nez qui coule, ce n’était pas tellement ce qui intéressant l’érudit de Sharlayan. Cependant, avait-il vraiment le choix ? Nager serait plus facile à faire que marcher dans son état actuel et il ne voulait pas de confrontation avec un nouveau Béhémoth. En toute évidence, il faudrait suivre l’idée de July, c’était la meilleure.

« Soit. » Lança-t-il en levant la main pour balayer l’air, prouvant ainsi être tout de même embêté à l’idée d’être mouillé de la tête aux pieds. « J’espère seulement que rien ne nous y attend… » Il n’appréciait pas spécialement être défaitiste, mais avec ce qu’ils venaient d’expérimenter comme affrontement contre ce Béhémoth gigantesque, Alphinaud n’était pas d’humeur à combattre à nouveau et espérait qu’aucune mauvaise surprise ne se cacherait sous l’eau froide.

Il suivit donc July qui semblait avoir un itinéraire déjà bien tracé dans sa tête jusqu’à se retrouver entièrement immergé. Heureusement que son grimoire était protégé par une magie, sinon il aurait été fichu… et heureusement aussi qu’il se souvenait comment nager quand bien même il ne l’avait que trop rarement fait – autant dire que ce n’était pas lui qui allait prendre le soleil à Costa Del Sol pendant que le Guerrier de la Lumière combattait un Primordial…
Avec prudence, il resta derrière la combattante tout en observant les environs, craignant à chaque seconde qu’une bestiole sous-marine ne lui agrippe une jambe par exemple. L’eau n’était pas tant claire, on ne voyait pas au travers et à cette profondeur, il jugeait dangereux d’y rester trop longtemps. En même temps, son unique exemple de ce genre était Léviathan qui rôdait dans la mer avec sa multitude de congénères aquatiques… Autant dire qu’il ne souhaitait pas vraiment rencontrer le roi des mers dans cette situation.

Il n’en fut cependant rien. Ils arrivèrent à bon port, complètement trempés, mais sains et saufs.

« Et dire que la prochaine ville est à des jours de marche… » Mentionna-t-il en déplorant déjà l’état de ses vêtements.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 9 Nov 2015 - 15:01

Quand July avait une idée, il était difficile de lui faire lâcher prise et elle en avait déjà parlé avant de tomber sur un Béhémoth. Elle était consciente qu’il y aurait peut être des créatures marines dans l’eau mais avec la couleur du ciel et la clarté de l’eau, ils pourront bien vite s’en rendre compte s’il y avait du monde qui arrivait ! Quoi qu’elle passerait plutôt à l’ombre des routes écroulées si elle suivait le chemin qu’elle avait prévu et que l’ombre camouflerait très facilement ce qu’il pourrait y avoir dans l’eau. Elle n’avait néanmoins pas songé au fait que la température non clémente de cette dernière risquait de leur faire attraper froid et un nez qui coule, ce n’était pas super génial. En effet. Elle comprenait bien qu’il serait dur d’aller contre un tel argument mais s’il fallait choisir entre une jambe en moins ou un nez qui coule, la demoiselle espérait tout de même qu’Alphinaud préférerait le nez qui coule.

Elle cherchait toujours à savoir s’ils trouveront vraiment plus d’avantages que d’inconvénients à passer à la nage lorsque son allié lui fit part de son accord : il espérait seulement que rien ne les attendrait dans une telle zone et la demoiselle semblait maintenant sceptique.

« Le nez qui coule te fait plus peur ? »

C’était mal demandé mais elle ne devrait peut être pas chercher à le dissuader maintenant qu’il avait accepté puisque ça risquerait de le faire changer d’avis plus rapidement qu’il n’avait fini par accepter. Il s’avançait déjà dans l’eau qui plus était donc il avait finalement choisi de passer par là et le prouvait.

July suivit alors assez rapidement pour pouvoir l’accompagner et finalement lui dire une fois à côté de lui en train de faire maints efforts pour ne pas couler simplement.

« Au moins, si un Béhémoth plonge, on risque pas de le rater là. »

Et comme elle estimait que c’était le Béhémoth qui était l’ennemi le plus menaçant de la zone, ça ne la dérangeait même pas de se montrer ainsi sans défense pour toutes les créatures marines. Finalement, ce fut quelques dizaines de minutes plus tard qu’ils purent arriver non loin de l’entrée du temple. July monta la première pour pouvoir aider Alphinaud à suivre. Elle s’assura aussi qu’aucune créature n’était dans le coin et une fois qu’elle eut la preuve que rien n’était présent, elle se retourna et se prépara à avancer. Ce fut le moment qu’Alphinaud choisit pour dire qu’il regrettait la distance avec la prochaine ville. July n’y pensait même plus mais elle chercha à le consoler tout de même d’une certaine manière pour tenter de ne pas trop le voir abattu.

« T’en fait pas, on aura le temps de sécher au moins. Et on a de quoi faire ici. On est arrivé où tu voulais. On va pas faire demi tour maintenant, hein ! »

Sans chercher à contrôler sa force, elle lui donna une bonne tape dans le dos et le propulsa à quelques pas en avant. Oops ! qu’elle fit aussitôt en se rendant compte de l’erreur. « Désolée… » Fit-elle en baissant la tête, quelque peu gênée de ne pas avoir pensé à un détail comme celui là. « Euh… On peut avancer ou tu veux refaire une pause ? Ca va ta jambe ? »

C’est qu’elle devenait un peu poule aussi là tant qu’à faire ? July n’était pas adaptée à prêter autant attention aux autres mais elle ne comprenait pas pourquoi elle agissait ainsi avec une personne qu’elle n’était pas même supposé connaître. Peut être qu’elle se sentait mal de l’avoir ralenti ? Peut être qu’elle se sentait responsable de lui parce qu’il l’avait bien aidé depuis qu’ils s’étaient rencontrés ? Plus improbable encore, peut être qu’elle commençait à s’attacher à lui ? Sur ce point, elle serait elle-même la première surprise mais ce n’était pas une possibilité à écarter vu qu’elle exprimait bien plus vivement sa confiance en lui qu’elle ne l’avait jamais fait avec quiconque autre.

Quoi qu’il en était, le duo venait de mettre leurs premiers pas dans le temple et il y avait que très peu de chemin à parcourir avant d’arriver au dôme… Il faudrait espérer que personne n’aurait eu la brillante idée de mettre un gardien quelque part mais au vu de toutes les créatures mortes qui traînaient dans le coin, July pensait à autre chose pour le coup.

« Je crois que quelqu’un est passé récemment. » On pourrait encore voir les furolucioles voler de certaines créatures…
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Ruines Millénaires
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Rp Entrainement] Chaos, mort, manipulation, visite de vieux, mort depuis des millénaires, combat et apprentissage de nuit.
» [Chemin de Traverse] Les malédictions millénaires (Mélinoé)
» Gorge profonde et crocs millénaires [Pv Yakuti & Nielah]
» on revient fiers tapis dans l'ombre pendant des millénaires ✚ avril
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum