Aller à la page : Précédent  1, 2
 Quand on arrive en ville....
Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Dim 10 Jan 2016 - 11:27

Sortant de la douche, puis de la salle de bain dans une tenue que beaucoup qualifierait d'indécente, Revy s'en fichait bien. Voyant Ayane couchée sur le lit, la tireuse ne manqua pas alors de poser une question assez idiote en un sens. Son amie lui répondait que s'était le cas, même si son argumentation laissa plus voir que s'était la lassitude voir leur manque de chance, qui prenait le dessus. S'était donc plus une baisse de motivation que de fatigue en elle même. Revy ne chercha pas à s'en amuser cette fois, se contentant d'écouter avant de devoir répondre à son tour à la question.

- Pas dans cette tenue s'est évident en tout cas !

Dit-elle alors, ayant bien vu qu'elle avait tout de même surprise Ayane à un moment. Mais, elle n'ecvluait pas l'idée de ressortir si cela était décidée par les deux femmes. Elle chercherait alors simplement de quoi se mettre sur le dos. La kunoichi se leva alors et vint se placer devant elle, finalement guère plus vêtue qu'elle. Mais, Revy ne s'en était pas laissée surprendre, et profitait simplement de la vue quoi. Oui, Ayane était une belle femme.

Sa camarade annonça alors aller chercher à manger, bien qu'elle devrait s'habiller elle aussi pour sortir, puisqu'elle pensait aller à l'extérieur. Cependant, la tireuse n'aurait ni le temps de faire ce commentaire, ni celui de répondre à la jeune femme. En effet, on toqua à la porte, et sa partenaire alla ouvrir, ne manquant pas de surprendre la vieille face à la vue que lui offrit Revy, et sans doute un peu aussi Ayane. Encore une fois, la voleuse ne se montra pas gênée, surtout que s'était 3 femmes.

L'échange fut bref, et évita donc à Ayane de devoir sortir chercher à manger, puisque celle ci revint s'assoir sur le lit avec un plateau et deux assiettes. La propriétaire avait argumentée qu'elle en avait fait trop. Mais, la disposition en deux contenants laissait plutôt prévoir qu'elle avait fait cela exprès. S'était plutôt gentil puisque cela n'était pas prévu dans le "contrat".

- Merci, bon appétit !

Dit Revy à Ayane qui lui tendait son assiette. La jeune brune était venue s'assoir à côté de son amie, sans que l'espace entre elle ne soit grand non plus. Mais, ce n'était bien sur pas préméditée ce rapprochement. Elle se mit alors tranquillement à manger, avant de tourner le regard vers Ayane et le lit lui même.

- J'ai le sentiment en tout cas, qu'on ne se rafraichira pas en se reposant...

Dit-elle pour entretenir la conversation, mais faisant allusion qu'elle allaient dormir une contre l'autre au final, et que la chaleur de leurs corps se communiquerait à l'autre au final.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 14 Jan 2016 - 13:51

Ce n’était pas dans la tenue de Revy qu’elle pourrait sortir, c’était indéniable, mais vêtue tout de même d’un maillot de corps, Ayane le pourrait de son côté. Ce n’était certes que le strict minimum autant pour le haut que pour le bas, mais c’était déjà davantage que pour Revy. Mais c’était encore trop pour la kunoichi qui avait toujours assez chaud. Néanmoins, maintenant propre, c’était davantage supportable que ça ne l’avait été.

Lorsque la propriétaire des lieux passa, ce fut pour leur apporter un peu de quoi manger et Ayane la remercia avant d’aller s’installer sur le lit pour pouvoir manger et souhaiter un bon appétit à la tireuse. Toutes deux pourraient manger mais Revy entretenait la conversation comme elle le pouvait en laissant entendre que ce n’était pas dans ce lit qu’elles allaient perdre de la chaleur, sous entendant qu’elles allaient être collées. Ayane ne prenait pas beaucoup de place mais elle devait être franche en se disant que le lit n’était pas réellement gros non plus.

« On ne sera pas l’une sur l’autre au moins. » Fit-elle comme réflexion en se disant que ça aurait pu être pire. Elle se faisait d’ailleurs la réflexion que ça allait être assez dur de partager aussi peu de place avec une voleuse mais elle devrait pouvoir trouver un compromis quand même. Revy était peut être égocentrique mais elle ne manquait pas de savoir vivre heureusement. Elle était juste un peu perso quoi. D’ailleurs, en parlant de dormir, Ayane se disait qu’elle pourrait rebondir sur le sujet pour pouvoir anticiper ce qu’elles feraient après avoir mangé.

« Tant qu’à faire, pour pouvoir repartir au plus vite vers Wutai, on devrait se coucher après avoir mangé, t’en penses quoi ? »

Vu qu’elle avait presque terminé de manger, ça laisserait entendre que ça ne tarderait donc plus du tout et chaque seconde qui passerait les rapprocherait du moment où elles iraient dormir. La fatigue était bien présente de toutes façons. Avec la lassitude de ce que la journée leur avait apporté et le fait qu’elles avaient fait un bout de chemin pour venir jusqu’ici pour rien, ça leur laissait tout de même des traces plus profondes que les cernes qu’Ayane tentait de camoufler sous ses yeux.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mar 19 Jan 2016 - 6:13

A présent en train de manger, après avoir surprit leur hôte venue leur donner à manger, par leur tenue, qui ne les dérangeaient nullemen l'une l'autre au moins, il fallait bien entretenir la conversation pour ne pas s'ennuyer. Revy se chargea donc de cela en évoquant le repos qu'elles allaient prendre, même si rien n'était encore décidé sur le fait de faire quelque chose avant ou non. La réponse que lui fournit alors Ayane ne manqua pas de la faire sourire.

- Alors çà ce n'est pas dit !

S'amusa t elle, en évoquant de façon sous-entendu, que cela dépendrait aussi des mouvements que chacune pourraient faire durant leur sommeil. Ainsi, elles pourraient aisément se retrouver l'une sur l'autre, justement, ou une, voir les deux, pourraient chuter du lit.

Quoi qu'il en était, le repas touchait à sa fin, et la kunoichi ne tarda pas à suggérer à sa compagne le fait d'aller rapidement se coucher. Elle mit en avant le fait que cela leur permettrait de partir ainsi plus vite pour Wutai le lendemain matin. Mais, la voleuse se demanda un peu si cela n'était pas aussi un moyen pour son amie de mettre rapidement un terme à cette journée qui ne lui fut guère agréable on va dire.

- On n'a rien de mieux à faire de toute façon je suppose !

Dit-elle alors, tandis qu'elle posait les couverts, signe qu'elle venait de terminer son repas. Elle avait donc approuver sa camarade, et finit par se lever, et après être retourné se débarbouiller un peu, pour ôter les saletés ou microbes laissés par le repas, elle alla s'installer dans le lit. Elle veilla bien entendu à se serrer au bord pour laisser de la place pour sa partenaire. Elle avait cependant retiré la serviette, ce qui faisait qu'elle était nue. En effet, celle ci serait plutôt dérangeante pour dormir, et elle risquait fortement de ne servir à rien de toute façon.

- Ca va, la place est chaude !

Plaisanta t elle alors sur la température qu'il avait fait toute la journée et qu'Ayane avait eu plus de mal à supporter que Revy. Ou du moins s'en était davantage plaint.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 21 Jan 2016 - 14:08

Là où Ayane s’imaginait qu’elle ne serait pas l’une sur l’autre avec Revy, cette dernière répondit que ce n’était pas si sûr que ça avec la taille du lit. Peut être qu’elle s’imaginait déjà se retrouver sur Ayane mais comme la demoiselle n’avait pas un lourd sommeil, elle risquait facilement de se réveiller pour la repousser. Néanmoins si la fatigue accumulée de la journée était trop grande, il y avait de grandes chances pour que la kunoichi ne s’en rende pas compte et que ça soit elle qui soit portée à se mettre sur Revy. Quoi qu’il en était, elles n’auraient rien de mieux à faire et la tireuse se leva pour pouvoir aller poser le plateau ailleurs et aller dans la salle de bain pour se débarbouiller, elle ne profita pour retirer la serviette qui ne servait désormais plus à rien.

Le temps que Revy passa dans la salle de bain, Ayane l’utilisa pour pouvoir aller reporter le plateau de l’autre côté de leur porte et refermer cette dernière sans chercher à voir leur hôte. Elle se dirigea ensuite vers le lit pour ne garder que la base de sa tenue avant de se coucher. Ce n’était qu’une notion de propreté puisque, au final, même si elle n’avait plus qu’un petit morceau de tissu pour la couvrir, ce n’était pas ce qui couvrirait la jeune femme au mieux. Et Revy allait faire encore pire si bien qu’Ayane, en la voyant se coucher, se demanda si ce n’était pas un peu obscène de la part de la tireuse de dire qu’elles pourront peut être dormir l’une sur l’autre et se coucher finalement avec aussi peu de linge sur elle, si ce n’était rien du tout puisque la kunoichi n’avait finalement vu que le haut de son corps.

D’un geste discret ne serait-ce que pour pouvoir ramener la couverture vers elle, Ayane put se rendre compte de l’absence de vêtement couvrant les fesses de Revy, au moment précis où elle disait que la place était chaude, au moins c’était confirmé comme ça et Ayane put lui répondre en souriant, les yeux déjà clos alors qu’elle se plaçait sur le dos pour tenter de trouver le sommeil rapidement sans se casser les pieds de savoir si elle occupait plus de place que Revy.

« Je pense qu’il n’y a pas que la place qui est chaude mais j’espère que ça ne t’empêchera pas d’avoir une bonne nuit. »

C’était sa manière de lui souhaiter une bonne nuit mais elle ne tarderait certainement pas à se rendre compte d’autres désagréments lorsque la transpiration revint se mêler à son état de fatigue. Ayane repoussa alors la couverture en jugeant de toutes façons que Revy était dans un état pire qu’elle restait dans tous les cas aussi femme qu’elle. Au moins, sans la couverture, elle put s’endormir sans trop de mal même si elle ne se rendit pas compte de ce que la nuit apporta avec la taille minuscule du lit. Ne désirant pas tomber ni d’un côté ni de l’autre, les deux femmes s’étaient retrouvées collées l’une à l’autre face à face au point où Ayane avait même été passer un bras autour de Revy, la prenant peut être pour son oreiller au vu de la manière dont elle avait blotti sa tête contre elle.

La nuit fut douce et agréable mais la température ne baissa pas. Peut être était-ce parce qu’elle se sentait bien ainsi positionnée contre Revy mais Ayane dormit plus longtemps qu’elle n’en avait l’habitude si bien que lorsque le soleil revint illuminer la chambre, elle ne s’était pas réveillée mais elle ne pourrait pas dire avoir froid malgré que la couverture était arrivée par terre – c’était la seule chose qui avait été victime de ce trop petit lit pendant la nuit d’ailleurs. Les deux femmes avaient en outre une manière bien plus charnelle de garder leur température relativement élevée mais il restait ironique que ça ne les dérange pas plus que ça en sachant combien Ayane détestait le contact des autres contre elle. Après, elle n’était pas consciente de ce qu’appréciait ou non Revy, peut être que cette dernière se sentait à l’aise dans une telle position de son côté.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Sam 23 Jan 2016 - 16:36

Revy allait se coucher nue, mais Ayane fut visiblement trop occupée pour s'en rendre compte avant qu'elle ne soit elle même dans le lit, et ne vienne à bouger la couverture pour finir par découvrir ce point. Et si la dernière remarque de la voleuse aurait pu avoir un sous entendu, la réponse que lui donna la kunoichi en s'installant confortablement, sans même se soucier de prendre le plus de place donc, avait encore davantage de second sens. Cela ne manqua pas de faire sourire la tireuse, maintenant sur le flanc face à sa partenaire. Contrairement, à elle, elle avait encore les yeux ouverts, et profita donc un peu de la vue offerte.

- Je pense qu'il en faudrait bien plus pour cela... Bonne nuit !

Répondit-elle de façon amusée, avant de souhaiter à son tour de beaux rêves à sa camarade et fermer les yeux à son tour. Le fait qu'Ayane dégage la couverture ne la dérangea nullement, vu la chaleur extérieur, et elle ne dit rien, et finit par se laisser emporter dans les bras de Morphée. Ou peut être ceux de sa compagne, puisque quelques heures plus tard, elle finirait par se réveiller, coller à celle ci, et dans ses bras, tête appuyée sur le haut de sa poitrine.

Elle en sourit alors, puisque si jusque là, les propos ou idées perverses pouvaient lui être attribuées, sur ce coup, s'était Ayane qui en était à l'initiative. Et, il est vrai que la voleuse se demanda, toujours amusée, ce que serait la réaction de sa partenaire au réveil, et s'est pour cela qu'elle ne fit rien de quelques instants. Puis, elle souleva son bras, et vont poser une main sur la joue de la jeune femme qu'elle se mit à caresser tendrement.

- Coucou, il est l'heure de se réveiller !

Dit-elle doucement, un peu comme une mère aurait pu le faire pour son enfant. Mais, elle ne brusqua rien, et pas parce qu'elle profitait de la situation, quoi que si dans un sens, puisqu'elle voulait voir comment son amie allait réagir. En tout cas, il était clair que le jour était bien levé, et visiblement, il faisait aussi chaud que la veille, même si la chaleur que ressentait Revy devait aussi être à cause du contact des deux corps.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Dim 24 Jan 2016 - 12:01

Après lui avoir souhaité bonne nuit, Revy se permit de fermer les yeux à son tour pour s’endormir. Néanmoins, elle se réveilla la première et s’amusa de la situation dans laquelle elles avaient fini. Elle ne semblait pas s’en offusquer du moins et alla même entrer dans un jeu qui pourrait être à double sens lorsqu’elle trouva la manière de réveiller Ayane. Le confort dans lequel la kunoichi se trouvait ne tarderait pas à se briser bien que son éveil ne l’empêcherait pas d’y rester encore un peu.

Ayane se réveilla parce qu’elle sentit la main de Revy sur sa joue. Pour le coup, elle ne calcula pas trop ce qu’il se passait outre que c’était agréable. Ce fut en entendant la voix de cette dernière qu’elle réalisa la situation dans laquelle elle était et où sa tête était posée. Comme elle voyait en gros plan la poitrine de sa partenaire, elle recula un peu la tête pour s’en assurer tout en sentant son rythme cardiaque accélérer. Elle ne disait toujours rien mais elle calculait de plus en plus de choses : sa main étant posée sur les hanches de Revy, elle la recula pour pouvoir s’appuyer sur le matelas et se redresser un peu sans comprendre pourquoi Revy l’avait réveillée si délicatement.

« Bonjour… » Fit-elle simplement sans trop savoir comment elle devrait réagir pour le coup. Elle regardait maintenant le visage souriant de Revy, elle sentait toujours sa main sur sa joue mais elle voulut la retirer en allant la chercher avec la sienne. Aussi surprenant que ça puisse paraître, elle ne la retira pas une fois qu’elle eut posée sa main sur celle de Revy, elle la laissa là en se disant que c’était mine de rien agréable.

Inconsciemment, peut être qu’elle se souvenait de ce qu’elle vivait en étant très jeune. Son enfance avait été trop rapidement abrégée mais elle n’avait pas eu la chance d’avoir la douceur d’une mère pour la bercer et ressentir ça l’avait tout de suite apaisée. Non, elle ne pourrait pas en vouloir à la tireuse d’avoir agi de cette manière et elle se surprit même à sourire tout en continuant de se redresser pour s’asseoir sur le lit. Maintenant qu’elle était réveillée, elle aurait du mal à rester couchée, autant le dire. Même si la position dans laquelle elle se trouvait précédemment était fort agréable. Son regard le prouva puisqu’elle venait de retourner poser ses yeux à l’endroit où elle dormait. Peut être que ce n’était que parce qu’elle avait apprécié dormir comme ça mais elle se posait des questions sur son attirance sexuelle pour les femmes du coup… Enfin, elle remonta un peu les yeux pour pouvoir passer à autre chose et démontrer au final que ça ne l’avait pas dérangée de dormir comme ça. A voir le sourire de Revy, ça ne devait pas l’avoir dérangée elle-même mais elle espérait qu’elle ne l’aurait pas dérangée pour se reposer.

« Désolée d’avoir dormi autant. » Commença-t-elle sans parler de combien il avait été agréable de dormir pour elle pour le coup. Mais elle sourit de plus belle avant de poursuivre. « J’espère que je ne t’ai pas empêché de dormir. Tu t’es bien reposée ? »

On pourrait noter que c'était la première fois qu'elle agissait comme ça avec une tierce personne depuis qu'elle avait dix ans - et encore, ce n'était pas avec sa famille d'adoption qu'elle aurait agi comme ça non plus. C'était donc une première pour elle mais ça témoignerait qu'elle devait se sentir assez bizarre autant physiquement que mentalement, comme adoucie mais elle ne manquerait pas de retrouver rapidement son caractère de cochon habituel. Autant que Revy en profite pendant qu'elle le pourrait donc.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mer 27 Jan 2016 - 19:43

La nuit fut chaude, mais agréabe, surtout pour Ayane, bien que Revy ne s'en plaindrait pas non plus. Au contraire, au réveil, elle s'amusa de la situation, et au lieu de réveiller sa partenaire de façon brusque, elle opta pour une autre idée, la douceur, qui pourrait être interprêtée de diverses façons. Il fallut cependant un certain à la kunoichi pour émerger, et réaliser ce qu'il se passait. Elle parut hagarde, se posant plein de question sur la situation. Et malgré qu'elle s'écarta, elle ne retira pas la main de la tireuse dans un premier temps, qui par la promixité des deux corps, malgré cet écart ne se retira pas d'elle même.

La brune se contenta alors de sourire quand sa camarade lui répondit enfin, bougeant à son tour avec douceur, surprenant un peu Revy il est vrai, qui s'attendait un peu à une réaction plus brusque. Et par conséquent qu'il l'aurait sans doute fait rire.

- Tu n'as pas à t'excuser voyons !

Se contenta de répondre la demoiselle à sa camarade, dans le temps qu'elle lui laissa pour le faire, avant dereprendre. Les deux femmes, bien que proches n'étaient cette fois, plus en contact, puisqu'Ayane s'était davantage redressée, et Revy avait fait de même, récupérant donc sa main.

- Non, j'ai bien dormi, et s'était finalement plus confortable, et agréable du coup que j'aurai pu le penser hier soir !

Dit-elle faisant du coup allusion au fait qu'elles aient dormi l'une contre l'autre. Ce qui avait donc fait passer la petitesse du lit bien au second plan. Revy se leva alors, dévoilant de nouveau sa nudité sans gène, et après avoir attendu une éventuelle réaction d'Ayane, tout en reposant les yeux sur elle, demanda.

- Tu veux aller à la salle de bain en première ?

Demanda t elle, sans savoir si sa compagne avait prévu de faire quelque chose avant ou non. Rev devrait de toute façon y aller à un moment, puisque ses affaires y étaient, enfin toutes sauf ses armes qui étaient non loin.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Ven 29 Jan 2016 - 18:32

La situation était tout de même assez intimidante et relativement gênante quand bien même la nuit avait été on ne pourrait plus agréable. Du coup, Ayane ne savait pas trop comment réagir, une première pour elle si bien qu’elle préférait se mettre la faute dessus et ne pas s’emporter. Elle faisait des mouvements lents comme si le moindre faux pas pourrait faire péter une bombe mais ce n’était heureusement pas le cas. Elle n’avait pas à s’excuser que lui disait Revy, elle semblait de très bonne humeur pour sa part et avait passé une excellente nuit malgré ça comme elle le laissa entendre ensuite ce qui rassura tout de même la kunoichi qui se disait qu’elle pourrait peut être même y prendre goût. C’était plus agréable que ce qu’elle aurait pensé la veille en se couchant. Sur ce commentaire, Ayane sourit et se redressa cette fois complètement pour s’asseoir sur le lit et la regarder faire de même bien qu’elle se levait du lit plus généralement, dévoilant alors le fait qu’elle ne portait pas même une culotte contrairement à Ayane. Cette dernière lui répondit sans davantage attendre.

« N’y prends pas trop goût, je doute qu’on ait toujours un seul lit pour deux. » Quoi que ça serait des économies si elles agissaient de la sorte mais ce n’était pas comme si volontairement, Ayane se mettrait tous les jours sous la couette avec Revy. En tout cas, la tireuse désirait savoir si Ayane prendrait la salle de bain en première mais au vu de l’état de Revy, autant dire que c’était elle qui devrait y aller pour au moins se vêtir si bien qu’elle passa son tour, jugeant qu’elle y avait été la première la veille de toutes façons.

« T’as qu’à y aller. Le temps que j’émerge. »

D’un mouvement assez vif et tout de même assez puissant, la demoiselle alla filer une tape – certes amicale mais forte quand même – sur l’arrière train de Revy. Ca claqua tout de même pas mal mais sans faire de mal, ce n’était que pour la taquiner et la pousser à aller de l’avant. C’était surtout pour profiter de sa nudité un minimum, sans savoir si ça se reproduirait souvent qu’elle soit dans ce genre de situation mais elle était mal placé pour parler de la pudeur dans l’état où elle était elle-même.

Cette journée serait certainement plus facile que al précédente mais il faudrait espérer que la chaleur ne serait pas de la partie cette fois étant donné qu’elle avait été un bon frein la veille. Ayane pourrait prendre le temps de réfléchir à l’itinéraire pendant que Revy se préparerait. De son côté, Ayane resterait dans cette tenue pour attendre son tour et se passer un petit peu d’eau sur le visage et sur le corps de manière plus générale histoire de se refroidir et de retirer les odeurs que la chaleur avait pu laisser au courant de la nuit.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Ven 5 Fév 2016 - 15:47

bien gênée par rapport à leur situation au réveil, Revy n'en faisait, quant à elle pas tout un frommage. Voir, elle s'amusa de la situation, lançant une remarque pouvant avoir certains sens. La kunoichi, si elle saisit le confort, ne releva rien, et réussi visiblement à se calmer, voir même à répondre de façon ironique à la voleuse. Celle ci fit mine d'être peinée avant de répondre.

- Ah bon !

Laissa t elle entendre, faisant donc semblant d'être déçue, comme si elle aurait aimée que cela se reproduise. Et au final, ce n'était peut être pas tout à fait une blague non plus et ne refuserait pas une telle situation donc... Après, il était surement peu probable que les prochaines fois cela se reproduise aussi hasardeusement. Non, si cela devait arriver, il serait donc plus probable que cela soit un acte volontaire des deux femmes, quelqu'en fusse la raison derrière.

La tireuse proposa alors à sa partenaire d'aller à la douche en première, mais cette dernière, peut être parce qu'elle avait prit la salle de bain en premier la veille déclina la proposition et laissa son amie se diriger vers la salle de bain.

- Ok, il ne faudra pas te plaindre si tu n'as plus d'eau froide hein !

Ironisa t elle alors, faisant référence aux chaleurs de la veille, et le fait que l'eau bien que fraiche avait été loin d'être aussi froide qu'elles n'auraient pu l'espérer à cause des températures envirronnementales. Revy reçu alors une claque sur les fesses, Ayane ayant décidé de ne plus se cacher derrière une façade prude, dira t on.

- Eh !

Lâcha t elle en mimant de façon exagéré, et donc peu crédible, le fait d'être choquée par le geste. Bon, elle fut surprise s'est vrai, mais, elle n'allait pas reprocher le jeu à sa partenaire. Enfin, en entrant dans la salle de bain, elle se demandait bien tout de même comment elle pourrait se venger. Une fois dans la salle d'eau, Revy passa sous la douche, non pour se laver, mais se rafraichir et ôter la sueur accumuler duranrt la nuit. Elle passa donc quelques minutes dans la pièce, et finit par en ressortir vêtue normalement cette fois.

- Voilà, la place est libre Princesse !

Dit-elle, s'amusant de voir comment Ayane allait réagir. Pas sur qu'elle apprécie le surnom pour le coup.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Mar 9 Fév 2016 - 16:52

Faussement surprise de ce que Ayane lui avait dit concernant la possibilité à l’avenir de ne pas avoir un seul lit mais bien deux, Revy ne démontrait pas qu’elle aurait pourtant pu apprécier que ça se reproduise. Tout comme Ayane en fin de compte mais elle préférait se camoufler devant un comportement qu’elle avait l’habitude d’avoir plutôt que derrière la surprise qu’elle aurait pu avoir au réveil. Elle se libéra de beaucoup de poids se faisant et elle put même plaisanter sur le sujet bien qu’elle laisserait tout de même la douche en premier lieu pour Revy. Elle ne devrait pas se plaindre de ne plus avoir d’eau froide ensuite mais ce n’était pas ce qui la chagrinerait le plus autant le dire.

Ce fut Revy qui prit la plus grosse surprise au travers une claque sur une fesse, de quoi lui remuer le sang mais aussi la faire réagir pour le plaisir d’Ayane, elle lâcha une exclamation en tentant de prendre de la vitesse, de quoi faire sourire l’adolescente qui la regarda se rendre jusqu’à la douche non pas sans se demander ce qu’elle irait faire de son côté. Peut être chercherait-elle de quoi s’habiller de manière plus normale pour partir parce qu’elle risquait d’attirer bien des regards à quitter la ville comme elle était vêtue la veille avant de se coucher.

Connaissant la tireuse, elle ne prendrait pas trop de temps dans la salle d’eau de toutes façons donc elle pourrait bien rester ici à attendre sans que ça ne représente une grosse perte de temps. Elle fit le tri dans ses affaires et ressortit de quoi s’habiller avec un débardeur et un minishort, on pourrait presque croire qu’elle avait piqué des affaires de Revy pour le coup mais c’était bien à elle avec des couleurs avoisinant le violet pâle ou le beige. Quand Revy sortit de la douche, elle se leva sans attendre une seconde de plus, ramassant sa tenue au passage alors qu’elle se faisait dire que la place était libre, se faisant en même temps appeler Princesse…

« J’ai vraiment la tête d’une princesse sérieux ? »

Ce n’était pas dit méchamment mais ce n’était que pour pouvoir remettre ce qu’elle avait pensé dans la tronche de Revy avant d’avancer tout en se disant qu’elle aurait eu quelque chose comme les draps du lit dans les mains, elle aurait très bien pu les envoyer sur la tireuse. Elle-même ne prit que peu de temps dans la douche. Elle n’y entra que pour se passer un coup et ressortir pour simplement se sécher d’un coup de serviette. Il ne lui fallut guère plus de cinq minutes pour sortir habillée de la salle de bain… Ou presque, elle était en train de mettre le débardeur en sortant parce qu’elle avait pensé à la route à suivre et au fait que Revy connaîtrait peut être quelqu’un qui pourrait les aider à aller à Wutai sans avoir nécessairement besoin de retourner à Junon pour prendre un bateau.

« Tu saurais où on peut se dégotter un bateau sans payer trop cher ? »

Une personne qui louerait le bateau ou qui leur ferait le voyage mais qui ne leur proposerait pas de directement acheter le moyen de transport donc. Ayane alla proche du lit pour pouvoir revêtir ses protections et ses chaussures avant de terminer par ses armes et témoigner être prête à partir si c’était aussi le cas de Revy. Dans un premier lieu, il faudrait de toutes façons retourner au Canyon certainement pour pouvoir peut être se rendre compte d’une personne qui leur proposerait un bateau… A moins que quelqu’un dans la ville dispose d’un bateau amarré non loin ? Il faudrait passer à l’auberge pour prendre des renseignements certainement.

« On devrait aller demander à l’auberge s’ils n’ont pas des infos sur une personne dans la ville qui pourrait avoir un bateau ou un avion. »

Après tout, Cid vivait ici et il restait peut être un petit avion pour pouvoir voyager.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Mer 10 Fév 2016 - 7:27

Le passage dans la salle de bain ne fut donc pas trop long pour Revy, et sans doute plus court pour Ayane. Celle ci avait réagi à la remarque et au surnom que lui avait donné sa partenaire, la faisant sourire ensuite au vu de la réponse. Elle fit mine de réfléchir, pensant bien haut aux diverses plaintes sur la chaleur que la demoiselle avait pu faire la veille. Si s'était pas un comportement de "Princesse" ou d'"enfant gatée" hein ! Quoi qu'il en fut, elle ne dit rien de plus, et laissa la kunoichi aller dans la salle d'eau.

Pendant ce temps, elle ne fit pas grand chose, sauf peut être arranger un peu mieux tous les objets qu'elle avait sur elle, ce qui était déjà pas mal vu la quantité. En entendant la porte s'ouvrir, elle tourna à peine le regard vers son amie, finissant de s'équiper. Mais, elle lui donnerait toute son attention seulement quand la question sur le moyen de transport pour rejoindre Wutai fut abordée.

- Hmm à moins qu'un de mes compagnons soit disponibles, je ne sais pas ! Et puis au pire, pour ne pas payer, on aura qu'à en voler un, non ?

Répondit-elle en évoquant pour la première fois, se es remettant en tête également, ses camarades brigands, et ses anciens subordonnées surtout, de l'époque où elle faisait partie de la Shinra. Cela faisait d'ailleurs un moment qu'elle n'avait pas entendu parler de sa bande de brigands. Bon d'accord, elle n'avait pas non plus cherché à les contacter depuis son départ quelques mois plus tôt. Et s'est qu'il s'en était passé des choses entre temps.

Ayane proposa alors d'aller chercher des informations auprès de l'aubergiste. Et elle avoua qu'elle sourit sur le coup, car ce n'était peut être pas une si mauvaise idée. Vu la facilité avec laquelle il les avait orienté la veille vers cette maison, plutôt que de tout tenter pour les faire dormir à l'auberge, malgré l'incident des eaux, il serait sans doute tout aussi prompt à leur dire ce qu'elles voulaient.

- En effet, d'autant plus que s'était plutôt le lieu idéal pour trouver ce genre de chose !

'amusa t elle en quittant la chambre avec sa partenaire. Mais, le village ne portait pas son nom pour rien nom plus. Une chose est sure, Revy ne pensait plus à leur hôte sur le moment et se dirigeait déjà vers la sortie de la maison.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Sam 13 Fév 2016 - 13:55

Plutôt que de voyager avec une autre personne ou, pire, de payer pour pouvoir en utiliser un, Revy proposa sans la moindre vergogne de dérober ce qu’elles recherchaient pour pouvoir gagner du temps et de l’argent. Si Ayane n’avait rien contre ce genre de pratique, elle n’était pas sûre de vouloir les mettre en application et réfléchit un minimum avant de donner sa réponse tout de même, préférant le silence sur ce sujet plutôt que de s’y mouiller, proposant alors de plutôt demander des renseignements à ce type dans l’auberge. Ce fut tout de suite approuvé par la voleuse et elles se préparèrent à sortir de cette maison.

Une fois en dehors de la chambre, Revy avait laissé entendre que c’était dans ce village, avec le nom qu’il portait, qu’elles pourraient trouver le plus d’avions mais il faudrait encore s’assurer qu’il y en aurait au moins un vu que Cid ne vivait plus ici ou, du moins, selon ce qu’Ayane savait de ses habitudes. Elles sortirent donc de la chambre mais comme leur hôte n’était pas là mais si Revy semblait littéralement l’avoir oublié, Ayane chercha tout de même du regard si elle n’était pas casée dans un coin de la maison. Non, tant pis, elle n’allait pas s’éterniser ici et elle alla ouvrir la porte sans se soucier du reste : elle avait payé de toutes façons.

« Bon, à l’auberge donc… » Fit-elle pour donner la direction à suivre et y parvenir sans trop avoir à marcher. Le type était toujours derrière son comptoir et reconnu les deux clientes qu’il aurait pu avoir la veille. Il semblait content de les voir d’ailleurs.

« La fuite a été réparée et les chambres sont sèches, vous désirez en prendre une maintenant ? » Demanda-t-il sans attendre.
« Non, on aimerait savoir si vous pourriez nous renseigner sur la possibilité de partir d’ici avec un avion ou un bateau. Vous ne connaîtriez pas une personne qui pourrait avoir ça ? » Lui répondit alors la kunoichi, dissipant tout de suite le sourire de ce vieux bonhomme. Ca ne l’empêcha néanmoins pas de répondre.
« Oui, vous devrez aller voir chez Cid, c’est juste en face. Sa femme a peut être la possibilité de vous conduire quelque part avec le Tiny Bronco. »

Cid avait donc réparé son petit avion et l’avait laissé chez lui. Néanmoins, ce que ne savait pas cet homme, c’était que Shera n’était actuellement pas présente vu qu’elle était à Junon avec son mari pour travailler sur un nouveau type de satellite qui pourrait peut être aller chercher d’autres planètes plus loin. En tout cas, Ayane regarda Revy pour signaler qu’elle avait ce qu’elles voulaient.

« Merci. » Fit-elle quand même à ce type avant de lui tourner le dos et de repartir à l’extérieur où la chaleur était toujours difficilement soutenable. « En face… » Dit-elle plus pour elle-même que pour Revy en cherchant la maison de Cid. Elle sélectionna donc celle qu’elle pensait être la bonne avant de reprendre la parole. « Tu saurais conduire un avion ? » L’idée du vol étant la plus facile à mettre en place, elle s’assurerait tout de même d’avoir un copilote compétent avant de monter à bord. Mais si elle n’avait pas de formation de pilotage, ce n’était probablement pas le cas de Revy non plus bien qu’elle laisserait entendre pouvoir se débrouiller quand même. « Je devrais pouvoir me débrouiller sinon je pense mais faudrait pas m’en vouloir si on atterrit pas à la perfection. » Ca voudrait tout dire comme ça. Le décollage ne poserait pas de problème contrairement à l’arrivée mais au moins, elles seraient à destination, non ?

Démontrant clairement son intention de ne pas demander la permission, elle passa entre les deux maisons pour directement aller à l’arrière dans les jardins afin de voir s’il y avait effectivement de petit avion. C’était le cas et il n’était même pas gardé. La chance était de leur côté aujourd’hui au moins.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Ven 19 Fév 2016 - 7:13

Ayane ne réagit pas vraiment aux propos de Revy, ce qui ne fut sans doute pas plus mal. Cela évitait en effet, de partir sur une longue discussion qui aurait peut être été ennuyeuse. Aucune décision ne fut d'ailleurs prise sur le fait de voler un avion, ou une embarcation pour rejoindre Wutai, et les deux femmes quittèrent la maison, avec plus ou moins d'indifférence pour aller à l'auberge, non pour quérir une chambre, mais des informations.

Et si l'accueil sembla chaleureux au départ par l'aubergiste, qui tenta de leur proposer une chambre. Un peu tard maintenant, pensa la tireuse, alors que la kunoichi se chargeait de répondre à l'homme et de lui poser sa question. Ce dernier ne pourrait que les aiguiller vers la maison d'en face, ou en tout cas celle de Cid, puisqu'il devait s'être trompé, vu qu'en face, s'était celle où il les avait envoyé la veille pour avoir un lit pour dormir.

Et si Revy ne dit rien de toute la discussion, elle se demanda tout de même si Cid était vraiment de retour ? Qui n'avait pas entendu parlé de pilote et membre d'Avalanche, et d'ailleurs, s'il était bien là, il y aurait peut être un peu plus d'agitation dans le village non. Ne serait ce que des bruits de moteurs, ou un gros vaissea, immanquable, posé non loin.

La jeune femme ne pourrait pas émettre ses doutes, puisque sa partenaire ne tarderait pas à attirer son attention pour lui poser une question sur ses facultés de pilotages, avant de préciser qu'au pire, elle pourrait se débrouiller. Cela n'augurait rien de bon d'ailleurs pensa la brune en le montrant sans doute sur son visage, remettant donc les facultés de son amie en doute.

- Tant que l'appareil n'est pas trop compliqué, je devrai m'en sortir.

Répondit-elle calmement. Après tout, elle avait fait partie de la Shinra, et tout soldat avait reçu une formation minimale pour être en mesure de piloter tout type d'appareil. On ne savait jamais dans quelle situation on pouvait se trouver après tout. Alors un avion civil ne devait pas être bien complexe niveau système, surtout le petit appareil, qu'elles ne tarderaient pas à découvrir dans le jardin de chez Cid. Oui, Ayane n'avait pas prit la peine de les guider devant la maison pour s'adresser au propriétaire de l'appareil.

- Tu crois que cela veut dire que le propriétaire est chez lui ?

Demanda t elle en s'approchant de l'avion, en laissant bien comprendre que le pilote originel était probablement dans la maison, et que cela était sans doute Cid d'ailleurs. En tout cas, elle ne se priva pas pour monter sur l'aile afin d'atteindre le cockpit et déplacer le toit vitrait donnant accès aux sièges de pilotages. Sa question était aussi là, parce que lorsque les moteurs seraient enclenchés, cela ferait un bruit à réveiller, donc attirer, tout le quartier, et il fallait donc prévoir que cela puisse dégénérer si elles prenaient trop de temps à s'éloigner à bord de l'engin...
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Dim 21 Fév 2016 - 15:10

Ca devrait aller tant que l’appareil n’était pas trop compliqué à gérer mais comme ce n’était qu’un petit avion, Revy devrait pouvoir s’en sortir. Là où elle était plus inquiète, c’était surtout sur le fait que le propriétaire de l’appareil risquait d’être alerté au démarrage et risquait de sortir bien frustré pour leur foutre une raclée mais Ayane était persuadée que ce n’était pas le cas comme elle répondit à sa camarade suite à sa question.

« Je doute que le proprio soit là. Je pense que ça appartient à Cid Highwind et s’il était vraiment là hier, il a dut être de ceux qui ont fait décollé la fusée. A la limite, il y a peut être sa femme mais je devrais pouvoir gérer verbalement avec elle pendant qu’on décolle. »

Là où Cid lui aurait mis une volée autant de manière orale que physique au vu de la violence de chacun de ses gestes et de ses mots. Quoi qu’il en était, Ayane monta dans le petit avion derrière Revy pour se préparer à partir mais elle garda tout de même ses précautions en sortant une sarbacane qu’elle chargea d’une petite flèche trempée dans du somnifère. Ainsi, si jamais une personne se pointait pour les empêcher de partir, elle ferait certainement un somme plus ou moins long.

« On peut partir dès que tu es prête. » Dit-elle en se préparant à agir au cas où. « Je suis prête. » Finit-elle en donnant une tape sur l’épaule de Revy pour lui signaler que c’était bon dans le cas où elle n’entendrait pas bien ce qu’elle disait. Ce n’était pas comme si les moteurs étaient bruyants mais lorsque l’hélice se mettrait à tourner, ça risquait d’être plus délicat pour discuter.

Revy devrait passer par-dessus la bordure délimitant la maison de Cid en tout cas maintenant. Mais avec le peu de distance qu’elle aurait pu décoller, il y aurait de fortes chances qu’elle passe simplement au travers le portail et qu’elle ignore totalement le reste. Personne n’aurait le temps de leur courir après pour les empêcher de décoller et Ayane ne risquait pas de leur en laisser davantage si elle les voyait…

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 578
Messages RP : 207
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 25 Fév 2016 - 13:09

Revy ne devrait pas avoir de mal à faire voler ce vieux coucou, comme elle le dit à Ayane, et elle ne tarda pas non plus à aller se mettre aux commandes. Non, ce qu'il fallait peut être prévoir, s'était une réaction et intervention du propriétaire de l'appareil. Une fois le moteur allumé, il serait difficile d'ignorer les deux intruses à bord. Mais, Ayane ne sembla pas craindre de réaction quelconque et fit même quelques hypothèses sur l'heureux propriétaire de l'avion et où il devait se trouver.

- S'est vrai qu'il y a de forte chances pour cela si s'est bien le cas !

Dit la voleuse avec un sourire amusé, alors qu'elle faisait les préparatifs du décollage. Mais, si elle ne voulait pas se montrer pessimiste, ses propos pourraient laisser penser qu'elle émettait des réserves sur le sujet. Après tout, aucune n'avait de certitude, que l'ancien pilote d'Avalanche soit bien parti. D'accord il n'attendait souvent que çà prendre les airs ou aller dans l'espace, mais qui pouvait savoir si quelque chose d'important ne l'aurait pas retenu.

Enfin, elle n'allait pas descendre pour aller toquer à la porte et s'assurer s'il y avait bien quelqu'un ou non. Non, elle enclencha les moteurs, peu après les paroles et les gestes pour dire qu'elle était prête de sa camarade. Ainsi, le bruit envahi le petit cockpit, et il serait donc difficile de communiquer. L'avion ne bougea pourtant pas de quelques instants, le temps que la machine monte en régime.

Puis, il avança, et, pour cause de piste trop courte, et voulant éviter tout risque, Revy fit pivoter et avancer l'avion pour passer le portail et se servir des sentiers derrières comme piste d'envol. Le tout ne fut cependant pas très long à faire, et elle atteignit rapidement une vitesse qu'elle jugea bonne pour tirer sur le manche.

- Attention, on décolle !

Cria t elle tout en lançant la manoeuvre et que le nez de l'appareil se soulève, et entraine tout le reste à quitter la terre ferme, et prendre de plus en plus d'altitude. Si bien que le village Fusée devenait de plus en plus petit et s'éloignait progressivement, avant qu'elle ne fasse pivoter la carlingue pour prendre la direction de Wutaï. Curieuse, elle se demanda tot de même un moment si l'avion était armé. Le risque était minime s'est sur, mais le monde avait ses monstres volants, voir d'autres appareils, pas tous rattachés à l'armée et au WRO surtout. Et il valait mieux éviter qu'elles ne soient prises pour cibles.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 780
Messages RP : 228
A ÉTÉ POSTÉ Sam 27 Fév 2016 - 11:44

Avec certaines réserves, Revy confirma les pensées d’Ayane mais le fait que l’avion venait de démarrer sans que personne ne sorte de chez lui prouvait qu’il ne devait pas y avoir beaucoup de monde de présent dans le village actuellement. A la limite, Ayane put remarquer la dame chez qui elles avaient logées se mettre à sa fenêtre mais elle ne tenta rien du tout : elle n’était probablement pas une combattante et ne risquait pas de sortir comme ça… Sauf si elle avait un gros calibre à leur coller dans l’arrière train mais Ayane put se contenter du fait qu’elles allaient vite partir vu que Revy avait prit de la vitesse pour sortir du village. Une fois qu’elles furent au dessus de l’eau pour se diriger vers leur prochaine destination, la tireuse chercha à se rendre compte si l’appareil était armé mais Ayane avait une autre préoccupation à vrai dire.

« Est-ce qu’on aura assez d’essence pour aller jusqu’à Wutai ? »

La question était posée maintenant mais elle aurait peut être du y penser avant à vrai dire puisque si l’avion avait été posé ici sans avoir le droit à son plein, il y aurait des chances qu’il ne puisse arriver à destination sans avoir été noyé en route. Ce n’était pas Wutai qui était le plus loin de cette position, au contraire même puisque ça ne demanderait qu’une bonne heure de vol mais la question pourrait se poser quand même surtout si l’avion revenait de Junon sans avoir été alimenté en route.

Au moins, l’avantage qu’elles avaient restait que personne n’avait cherché à les arrêter et c’était tout ce qui comptait si bien qu’Ayane se permit même de dire que ça avait été plutôt facile pour prendre cet appareil finalement compte tenu que Revy se débrouillait bien.

« En fin de compte, tu te démerdes pas mal avec un avion comme ça. On n’a eu aucun problème pour partir ! »

Lancer des fleurs n’était pas dans son genre mais vu que, pour le coup, elle était ravie de la tournure des choses, elle ne se faisait pas prier pour le faire et ce ne serait pas Revy qui irait cracher sur ce qu’elle recevait non plus bien que ce n’était que verbal et non palpable non plus. Ce n’était pas comme si Ayane allait payer sa camarade pour ses prouesses non plus ! Fallait pas rêver !

Note: Si tu n'as plus rien à dire, tu auras qu'à faire le prochain post à Wutai, je modifierais celui ci pour mettre le lien ^^

_________________



Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Quand on arrive en ville....
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» Quand on arrive en ville ...
» Quand on arrive en ville

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum