Une récupération à faire
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mer 25 Nov 2015 - 4:35

Kirie et Genesis viennent des ruines de Banora

Spoiler:
 


Il fallait à présent retrouver au plus vite la trace de cette voleuse. Elle avait beau être discrète mais comme le lui avait dit Tenshi, elle était pressée et faisait donc du bruit. De plus la Rapière était longue. Bien assez pour être aisément repérée.

Sans doute s'attendait-elle à ce que Genesis en fasse aussi en la poursuivant ? C'était dommage pour elle car l'aile de l'ex-SOLDAT lui permettait de se déplacer sans un bruit. En revanche il aurait intérêt à être tout aussi discret qu'elle d'une autre façon. Car un homme qui vole peut être détecté par un regard assez acéré au bout d'un moment. Même si l'histoire se passait de nuit, et que la lune était cachée par de sombre nuages, plongeant l'île encore plus dans l'obscurité.

Malgré son excellente connaissance des lieux, l'obscurité ambiante fit perdre à l'ex-SOLDAT la trace de la kunoichi ce qui fit pester encore plus. Intérieurement.

*Tu me rendras cette Rapière...*

Cependant, la nuit, on sait aussi que n'importe son est bien plus audible que la journée, quand tout le monde est actif. Il fut donc assez aisé pour Genesis d'entendre certains bruissements particuliers au milieu de ceux causés par la faune locale. Des bruissements provoqués par un être de taille plus importante.

Il s'était arrêté quelques minutes près d'un rocher pour se concentrer sur ses sons, et pour se calmer un peu. C'était plus difficile, son cœur continuait à battre à une vitesse monstrueuse à cause de cet état même s'il ne montrait rien d'autre qu'une expressions des plus sévères.

En même temps qu'il suivit du regard la direction de ces bruissements un peu plus forts, il aperçu brièvement une forme grimper à un arbre, assez au loin.

Un sourire mauvais se dessina sur le visage de l'ex-SOLDAT qui s'envola à nouveau pour aller retrouver l'individu en haut de l'arbre. Ce qui tombait très bien car bien qu'il restait très prudent dans sa façon de l'approcher, il fit qu'elle regardait vers le bas, une lame prête à plonger dans la chair. C'était bien Kirie, avec la Rapière accrochée à son dos.

Il l'approcha en silence mais vivement en même temps, et l'agrippa avec la même vivacité. À vrai dire, il aurait pu se contenter d'arracher juste son arme pour la récupérer mais il avait une autre idée en tête. Une bonne leçon ne ferait guère de mal.

« Tu vas me suivre. Il semblerait que t'aies des choses à apprendre. ».

Le ton du roux montrait bien qu'il ne plaisantait pas et qu'il était prêt à en découdre, même désarmé.

Il restait dans les airs, agrippant Kirie d'une main ferme, tout en faisant attention à ne pas se blesser avec sa propre arme accroché au dos de la kunoichi.

Il survola une partie de l'île, avant d'arriver finalement au dessus d'une des trois îles du continent de Mideel. La plus déserte. Il serait quasi-impossible de se cacher, ni d'en partir à la nage car trop loin du continent le plus proche. De toute façon même si la Wutaïenne tentait le coup, Genesis l'agripperait à nouveau.

L'ex-SOLDAT posa la femme délicatement quand même, tout en continuant à l'agripper de façon à pouvoir esquiver toute attaque de sa part. Peut-être se débattrait-elle par contre. Après tout il ne voulait pas non plus lui couper la circulation sanguine, ni la blesser.

« Puis-je savoir ce que tu comptes faire avec mon arme ? Tu ne gagneras pas, Kirie. ».

Il faisait nuit donc l'expression du roux n'était pas tellement visible. Toutefois, rien que le ton qu'il employait permettrait de savoir qu'il ne laisserait rien passer.
Il n'avait pourtant aucunement intention de la tuer. Il voulait récupérer son arme, et donner une leçon à la kunoichi. On ne vole pas une arme à un ex-SOLDAT !

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 25 Nov 2015 - 15:35

La main serrée sur son kunai, Kirie attendait attentivement que Genesis ne passe sous l’arbre où elle était afin de lui tomber dessus. Elle prévoyait au pire de lui planter l’arme dans l’épaule. Avec un peu de chance, cela le surprendrait et l’handicaperait suffisamment pour qu’elle puisse fuir et disparaître de cette île en utilisant l’embarcation avec laquelle ils étaient venus. C’était le plan, un plan tremblant, un plan pas très fiable, mais c’était un plan quand même.

La kunoichi eut de quoi avoir le souffle coupé cependant dès l’instant où elle sentit quelque chose l’attraper par l’arrière. Elle baissa seulement la tête, le visage empreint de surprise, pour voir les bras d’un homme qui l’enlaçait pour finalement l’emporter vers les cieux. Une exclamation soudaine quitta sa gorge alors qu’une explosion magique retentissait en plein cœur du camp de cultistes, signant probablement l’arrêt de mort de ceux qui étaient là-bas. Ce bruit tonitruant camoufla la voix de Genesis que la jeune femme n’entendit finalement qu’à peine. Cela n’inquiéta toutefois pas Kirie, quoi qu’elle songea à ce pauvre Tenshi, si jeune et fragile, qui n’aurait pas dû être là. Sans doute était-il mort maintenant… C’était tout de même dommage pour un enfant de son âge.
Bref, là n’était pas le sujet de conversation. Là, elle était surtout transportée dans les airs par quelque chose, ou quelqu’un, et autant dire qu’elle n’appréciait pas trop ! Elle tenta de se débattre mais l’étreinte de cet homme était des plus féroces. Il disposait d’une force exemplaire. Ce n’est que lorsqu’elle se calma un peu et prit le temps de lever la tête qu’elle remarqua qu’il s’agissait de Genesis… Ce mec volait !? La jeune femme le dévisagea avec surprise – quoi qu’on ne devinerait l’étonnement que via ses lèvres entrouvertes, ses yeux étant couverts par son masque.

Ils arrivèrent sur une île déserte de plantations et de forêts. C’était une vaste plaine entourée d’eau. Lorsqu’elle eut les deux pieds sur terre, Kirie tenta de farouchement s’enfuir. Les dents serrées, la rage au ventre, elle essaya de frapper Genesis seulement pour se faire brutalement retenir. Il l’empêcha de bouger, la laissant dans une position des plus vulnérables. L’avantage, c’était qu’il ne pouvait pas récupérer sa Rapière non plus puisqu’il devait l’empêcher de lui bondir à la gorge.

Prise au piège, Kirie tenta quand même de bouger en tirant sur ses poignets prisonniers ou en tentant de donner des coups avec ses pieds. Rien à faire. Genesis eut donc l’occasion de lui demander ce qu’elle avait l’intention de faire avec son arme, tout en précisant tout de même qu’elle ne gagnerait pas. Frustrée par cette humiliation, la kunoichi cessa de se débattre comme un animal à l’abattoir et leva la tête – Genesis était clairement plus grand qu’elle, même si elle mesurait un mètre soixante-dix – pour lui apporter une soi-disant réponse.
« Tu préfères poursuivre une arme plutôt que de sauver la vie de tes camarades ? » La question était presque posée de façon sincère. Pourquoi l’avait-il emmené comme ça ? Etait-il un monstre ? Il disposait d’une grande aile noire, mais une seule, ce qui était curieux. Naturellement, Kirie ne connaissait pas le Projet G et ignorait tout de cette histoire de mutations. Du coup, elle avait de quoi craindre ses capacités. Avait-il d’autres dons monstrueux du genre ? Autant dire qu’elle préférait ne pas être la malchanceuse qui pourrait le découvrir.

Kirie n’était cependant pas douée en psychologie. Elle avait une excellente furtivité, cependant, elle ne savait pas manipuler les autres mentalement et ne pourrait sûrement pas arriver à grand-chose avec Genesis sur les talons. Il était beaucoup plus fort qu’elle, c’était une évidence, elle pouvait le sentir à sa force et à la fermeté avec laquelle il l’immobilisait. Autant dire que c’en était terminé d’elle, à priori. Le souffle bref, Kirie ramena son attention droit devant elle et garda la tête haute.

Elle se doutait qu’elle se ferait tuée pour cette trahison. Elle ne pensait pas se faire prendre et elle avait échouée.
« Qu’attends-tu pour la récupérer et m’abattre ? » Lança-t-elle sur un ton provocateur, estimant pouvoir peut-être avoir une chance de fuir si jamais il la relâchait ne serait-ce qu’une seconde pour récupérer sa bien-aimée Rapière…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 26 Nov 2015 - 23:32

La position de la kunoichi au moment où Genesis l'avait vu alors qu'il était au dessus d'elle était explicite. Elle était bien décidée à attaquer. Il avait donc pris toutes les précautions possibles en l'agrippant tout en sachant néanmoins que l'effet de surprise troublerait la femme pendant un instant.

Ce fut bien l'effet produit et Genesis en fut satisfait. Il sentait bien que la femme se débattait aussi. Et qu'elle cherchait tout moyen de le blesser. Il savait qu'à la moindre inattention, elle serait en mesure de le faire, surtout une fois posée au sol. Sans doute n'était-elle pas assez folle pour le faire alors qu'elle était encore dans les airs, même après avoir l'arme d'un ex-SOLDAT.

En revanche ce qui le satisfaisait moins, beaucoup moins même, était l'explosion qu'il entendit dans le camps des cultistes. Il était profondément déçu de la réaction de celui qui avait décidé d'aller combattre à cet endroit mais celui-ci avait probablement du périr suite à son attitude entêtée. Tant pis pour lui. En revanche, le jeune Tenshi, lui, n'avait rien demandé. Il avait du assumer le choix complètement fou d'un autre. Ça, Genesis l'avait en travers de la gorge. Tout comme il avait en travers de la gorge le fait d'avoir laissé l'adolescent là-bas. Il culpabilisait terriblement même s'il ne montrait rien. Ou plutôt son expression sombre ne se verrait pas vraiment dans la noirceur nocturne.

Tout ce qu'il eu envie de faire à ce moment là était d'aller ligoter Kirie quelque part et aller chercher l'adolescent dans tous les coins. Ce ne serait pas impossible pour lui compte tenu de son excellente connaissance des lieux. Cependant, seul au milieu de plusieurs cultistes en étant désarmé, il était bien conscient qu'il n'aurait guère plus de chance que les autres.
Or il avait encore bien des choses à accomplir avant de pousser son dernier souffle donc autant ne pas prendre de risques inutiles. S'il voulait retourner il lui fallait sa Rapière. Sans son arme il pouvait toujours utiliser certaines techniques magiques... mais même pas le feu, puisque cette materia était installée à son arme. Il se jurait que dès qu'il pourrait, il mettrait cette materia sur sa protection.

*J'aurais du y penser avant... J'ai encore tant à faire dans ce monde...*

Pour le moment il fallait déjà récupérer son arme tout en empêchant Kirie de s'enfuir. Bien que... pourrait-elle fuir loin ? Non. Dans tous les cas il la rattraperait. Elle le savait sûrement maintenant.
Dans un premier temps elle tenterait de le blesser sûrement, vu sa façon de se débattre et d'essayer les coups de pieds.

Là il allait falloir quelque chose. Il n'allait pas rester non plus dans cette position jusqu'à ce qu'elle cède, ce qu'elle ne ferait probablement pas. Il fallait esquiver toute attaque éventuelle de la femme aussi.
Ceci dit, il était ex-SOLDAT donc il pouvait esquiver. Au pire elle le blesserait... et il serait en mesure de se soigner. Il serait en mesure de la rattraper aussi, par les airs. Bien que maintenant il était conscient qu'elle savait qu'il volait. Elle tenterait donc d'esquiver toute attaque venant d'au dessus d'elle.

« Prendre des risques inutiles ne sauverait pas la vie de mes camarades, comme tu dis. Eux ont pris des risques inutiles, les suivre n'est pas la solution. ».

Cependant, il n'aborda pas le sujet de Tenshi, il espérait au moins que le jeune garçon ai eu le temps de fuir. A priori la furtivité était son point fort. Autant espérer qu'il était parvenu à s'en sortir grâce à cela.

L'ex-SOLDAT ferait cependant tout pour retrouver la trace de l'enfant... une fois qu'il se serait occupé de Kirie. Il approcha légèrement son visage de celui de la femme, comme pour répondre au sarcasme de celle-ci.

« Je n'ai nullement envie de t'abattre. En revanche si tu me pousses à le faire je n'aurais guère le choix. Navré. ».

Il soupira tout en gardant sa prise avant de citer Loveless.
« Mon ami, tu prends ton envol à présent ?
Vers un monde qui nous rejette, toi et moi ?
Tout ce qui t'attend est un sombre lendemain,
Peu importe ou les vents souffleront. ».

La kunoichi n'aurait probablement cure de ces vers, mais tant pis. Ils étaient tellement proches de ce que le roux pensait à présent...

« Qu'espères-tu faire avec cette lame qui ne t'appartient pas ? As-tu conscience de ce que tu as fait ? Voler son arme à un ex-SOLDAT ? ».

Le ton du roux était ferme, sévère.
Cependant, il fini par lâcher prise au bout d'un moment. Bien évidemment, c'était un choix très risqué, il le savait, et il s'était tout de même longuement concentré à quelque chose. Très longuement.
Bien sûr, tout en esquivant, il lui lança le grand afflux d'énergie magique qu'il venait d'accumuler pendant sa concentration, celui qui crée une grosse rafale, d'autant qu'il y mis les plumes cette fois-ci. Il espérait par là mettre KO la kunoichi afin de récupérer son arme, puis de la ligoter.

Toutefois, il allait y avoir un autre événement imprévu. Quelque chose allait échouer près de la plage. Ou quelqu'un plutôt. À vrai dire, la nuit on n'y voyait pas grand chose. Ce qui était sûr, c'est que Genesis choisirait d'être sûr que Kirie soit hors d'état de faire quoique ce soit avant d'aller voir. Et avant de culpabiliser sévèrement quand il saurait...

Spoiler:
 

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 27 Nov 2015 - 16:18

La douleur... C'est la première chose qu'il ressent alors que le froid explose autour de lui. Un splash retentit violemment partout aux alentours et il sent vaguement l'eau fouetter son corps, mais la douleur est telle qu'elle noie littéralement tout le reste sans problème. Alors que sa tête résonne, une vague semble le happer et le jeter rudement sur le sable, son bras droit rebondissant mollement. S'il devait comparer ce qu'il ressent à quelque chose, ce serait à l'impression d'avoir été chargé et piétiné par un Adamantaimai. Comme si tous ses os avaient été proprement pulvérisés. Dans un premier temps, Tenshi se contente d'observer la couleur noire parsemée de tâches blanches au dessus de lui, sentant à peine les vagues glacées venir lécher ses orteils à travers ses chaussettes et sandales. Trop sonné pour réfléchir, il ne bouge pas, sentant le sable se tasser sous son dos et sa tête, ses bras écartés de part et d'autre de son corps, son épée mollement tenue dans sa main droite. Au plus profond de son esprit, il arrive au moins à comprendre s'il sent encore ses membres, c'est qu'il n'a rien de grave, mais sitôt qu'il essaye d'y penser, un fort vertige manque de le faire perdre à nouveau connaissance... Ou plus qu'il ne l'a déjà fait, si bien qu'il se contente de rester sans broncher, essayant de laisser la douleur passer. Ses souvenirs reviennent peu à peu et il sent son coeur se glacer dans sa poitrine, froid se répandant ensuite dans son sang. Il se souvient de Zero, attaquant un homme en noir et ce dernier, éclatant de rire malgré le trou récemment fait dans sa poitrine et concentrant sa magie... Et d'un coup...  

****Zero-san... Asami-san...****

Asami le couvrant d'une sphère aquatique, laquelle fut ensuite immédiatement gelée par Zero. Il se rappelle ensuite du dernier sort... Ultima peut être ? Un Ultima dangereusement renforcé à en juger par le flash. Il se souvient de ses deux camarades, disparaissant dans le flash et... Sa prison de glace, projetée dans les airs avant qu'il ne perde connaissance un bref moment. Son coeur se glace encore plus : il n'a pas besoin de regarder autour de lui : il sait parfaitement que ni Zero, ni Asami ou l'un des idiots présents dans les ruines n'auraient pu survivre à un coup pareil ! Que le chef du camp l'ait fait exprès ou pas, son sort s'est apparemment nourrit de la Mako encore présente dans les ruines et a littéralement pulvérisé tout ce qui vivait dans les environs... Lanceur compris. Les cultistes cachés dans souterrains ont peut être survécus, mais pour le reste... Il ne sait pas vraiment s'il pleure vu l'eau de mer toujours présente dans ses yeux et sur son corps, mais il sent parfaitement la douleur augmenter en intensité et surtout, sa poitrine se contracter douloureusement lorsque le souvenir de Zero et Asami, disparaissant dans l'éclat vert après l'en avoir préservé lui revient en tête. Peu importe si le brun était responsable de cette fin en se ruant dans le camp sans précaution : Personne ne mérite ça. Disparaître corps et âme sans laisser la moindre trace... Tenshi tente de se relever, mais ne parvient à se retourner, sentant son sac à dos peser sur ses épaules et l'une de ses côtes le rappelle douloureusement à l'ordre, lui arrachant un cri de douleur. Apparemment, la glace l'a certes protégé du pire, mais elle n'a pas entièrement neutralisés les dommages. Peu importe si l'entraînement ninja apprend à résister à la douleur : rien ne l'a jamais préparé à ça ! Essayant de nouveau de se lever, il ne parvient qu'à faire de nouveau flamber sa côte cassée, si bien qu'il ne peut que ramper, chose qui ne manque pas de provoquer encore plus de douleur. De plus, le sable frotte désagréablement sur son torse dénudé ce qui lui apprend que son haut de kimono a été mis en charpies, certainement par les éclats de glace. Ses cheveux se détachent aussi d'un coup, tombant autour de son visage, mais il n'y prête pas du tout attention, trop assommé par la douleur pour réfléchir à quoi que ce soit.

****Une côte fracturée... Plusieurs écorchures sur le torse et les bras et... Vu comment tout bouge, et le mal de tête, j'ai du... Vraiment pas me rater en tombant... Ça plus Zero-san et Asami-san... Je... Je ne comprends pas... Pourquoi ? S'ils pouvaient me sauver... Pourquoi ils n'ont pas aussi... Lancés cette protection sur eux ? Ils me connaissaient à peine et pourtant...****

Peut être qu'il pleure réellement, en fait, vu que son champ de vision se trouble encore plus. Vue la douleur qu'il sent et surtout... Cette peine pour ses deux camarades, c'est fort possible. C'est alors que son regard accroche du rouge, quelque part devant lui, dans un rideau de verdure. Une voix familière retentit également et il reconnait la voix de Genesis. Genesis ? Il est là aussi ? Comment ? Ses souvenirs reviennent et il se rappelle vaguement de l'unique aile noire apparaissant dans le dos de l'homme. Une aile... Un effet de ce que la Shinra lui a fait pour qu'il devienne si fort ? D'autres souvenirs lui reviennent d'un coup : Kirie... C'est à cause d'elle ! Si elle n'avait pas volée cette maudite épée... Genesis aurait été là et ce monstre n'aurait surement pas vécu assez longtemps pour lancer ce maudit sort ! Le contact de son épée, serrée presque convulsivement dans sa main droite le ramène à la réalité et il essaye de nouveau de se relever, mais ses forces l'abandonnent totalement et une forte sensation de douleur provenant de sa côte fracturée lui coupe immédiatement le souffle. La plage commence à tourner un peu plus vite autour de lui tandis que son champ de vision s'assombrit presque brutalement et il commence à perdre de nouveau connaissance, son étreinte sur Fukusei Souba se renforçant un bref moment avant de commencer à se desserrer tandis qu'il s'évanouit, une seule pensé lui venant en tête :

****Kirie Masamune... Tout ce sang... Sur ses mains...****
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 27 Nov 2015 - 17:48

Ce n’était pas dans les cordes de Kirie de préférer mourir plutôt que de récupérer une arme d’une grande valeur. Elle valorisait sa vie au plus haut point. Malheureusement, elle n’avait aucun échappatoire et ne pouvait pas même fuir en délaissant l’arme ; ils étaient sur une île déserte et même si elle savait parfaitement nager, la kunoichi n’aurait certainement pas put aller bien loin avant que Genesis ne la rattrape.

Elle découvrit chez le rouquin un comportement des plus sombres cela dit. Il ne paraissait pas considérer ces trois autres personnes comme ses camarades. Il affirma seulement que de prendre des risques inutiles n’était pas dans ses intentions… ces gens avaient pris des risques inutiles et c’était là leur problème, pas le sien. Il se fichait donc d’eux ? Il n’était donc pas mieux qu’elle sur le plan théorique. Elle avait fuit avec ses propres objectifs, mais lui ne semblait avoir ni chaud ni froid en sachant que ses compagnons avaient très certainement été tués dans cette détonation, sauf s’il jouait cette carte pour la déstabiliser.
Sa propre ruse ne fonctionna pas des masses ; Genesis affirma ne pas vouloir l’abattre. Il le ferait cependant s’il était obligé, qu’est-ce que ça voulait dire ? Qu’elle devrait ouvertement le menacer pour qu’il se décide à la tuer ? Ou jouait-il simplement la carte de la psychologie menaçante ? Kirie n’était pas certaine de comprendre sa façon de penser. Elle se contentait de regarder droit devant elle en considérant avec honte et humiliation sa position actuelle.

Il n’y avait aucun moyen de s’enfuir. Même si elle se dégageait de son emprise, elle n’aurait nulle part où aller. La situation était complètement hors de son contrôle et elle n’aimait pas ça. La ravissante kunoichi n’avait aucun plan, aucune idée de quoi faire. Ce n’est que là qu’elle songea à l’utilisation du katon pour s’en débarrasser…
Tourner brutalement la tête et lui cracher du feu au nez. Parfait.

Malheureusement, Genesis était plus vif en affaire qu’elle et elle n’aurait pas l’opportunité de mener ce plan à bien. Déjà, l’ex-Soldat lui récita soudainement quelques vers de poésie avant de lui demander ce qu’elle avait l’intention de faire avec cette arme. Elle semblait avoir commis une faute grave, en tout cas c’était l’impression qu’il lui donnait en lui demandant si elle réalisait qu’elle avait osé retirer son arme à un militaire. C’était la seconde fois qu’il posait la question, il voulait donc vraiment savoir ? Ce n’était pas comme si c’était un véritable secret de toute façon.

« La conserver. » Au moins comme ça, elle n’en disait pas trop. Elle ne voulait pas non plus clairement dire qu’elle faisait une collection, ce serait un coup à ce qu’on lui dérobe ses précieux trésors et ce n’était aucunement dans ses vœux ! Personne ne toucherait à ses affaires, sous peine de se faire couper les mains en guise de représailles… Quoi que là, même si elle voudrait lui trancher les doigts parce qu’il essayait de récupérer son arme, elle n’était pas en mesure de le faire…

Genesis sembla finalement se décider à agir la concernant. Il lâcha prise, permettant peut-être à Kirie de s’enfuir. Elle ignorait comment, par où, avec quoi, mais si elle voulait pouvoir conserver cette épée, elle devrait réussir à s’esquiver. Elle avait gardé la tête haute jusqu’à présent mais là, elle devait se défiler. Malheureusement, elle n’en aurait pas l’occasion.
Alors qu’elle tenait de faire quelques pas en avant pour espérer peut-être bondir à la mer et nager – quand bien même ses chances de survie étaient trop légères – elle sentit soudainement quelque chose de gelé et de brûlant en même temps lui ronger le corps. Son être tout entier se figea, elle pencha la tête en arrière, la bouche mi-ouverte par la surprise et la souffrance ressentit. Une exclamation subtile quitta sa gorge avant qu’elle ne sente le sol heurter ses genoux.

La puissance de cet ancien guerrier de la Shinra avait de quoi être redoutable. Elle n’eut aucunement conscience que Tenshi était encore vivant et s’était échoué non loin de là, sur une berge de verdures. Son corps s’étendit sur le sol et rapidement, sa vision ne fut que noirceur voilée. Elle aurait dû s’y attendre… Certaines personnes pouvaient être bien plus malignes et rusées qu’elle ne pouvait l’être elle-même. Le renard venait de tomber dans le piège et n’était en aucun cas en mesure de se sortir de ce pétrin indemne…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 28 Nov 2015 - 0:05

La kunoichi ne faiblissait pas d'un poil le temps que Genesis la retenait prisonnière. Cela était fort honorable de la part de cette jolie femme, contrairement au vol qu'elle venait de commettre. Ce coté honorable plaisait assez à l'ex-SOLDAT. Peut-être était-ce pour cette raison qu'il ne désirait pas la tuer ? Il était vrai qu'elle était loin d'être vilaine aussi. Genesis avait beau ne pas être du genre à se préoccuper des femmes, mais Kirie avait un physique plutôt agréable à regarder.

À savoir néanmoins s'il serait possible de la ramener à la raison.
L'ex-SOLDAT avait pourtant un certain pouvoir de conviction, il en était conscient. Il n'avait malheureusement pas toujours utilisé à bon escient cependant, et ce genre de souvenirs ne lui plaisait pas spécialement. Ce genre de souvenir qui le ramena brièvement à l'incident de Nibelheim où il avait provoqué le craquage de Sephiroth. D'un autre coté il n'était pas parvenu à raisonner celui avec qui il avait pensé pouvoir tisser une amitié.

Pourtant, quitte à se repentir de ses actions, quitte à se montrer sous une meilleure facette, il savait bien qu'il faudrait insister. De toute façon il connaissait très le prix et le résultat de la persévérance. Il était bien trop déterminé pour laisser tomber, même s'il avait montré certainement une attitude de fuyard à l'entrée du camps cultistes à Banora. Il allait rattraper cela, sûr.

Là, il avait à s'occuper de Kirie, et de récupérer sa lame. Sans son arme, il n'avait même plus la possibilité de lancer du feu, ni même d'invoquer Ifrit.
*Cela m'aura servi de leçon au moins...*
Il se jura qu'il mettrait au moins un de ces deux materias sur sa protection à l'avenir. Car oui, contrairement à ce que disait Kirie il allait récupérer son arme, très vite.

« La conserver ? Oh ? Cela risque s'avérer impossible ma chère amie. Vois m'en navré. ».

Sans doute avait-elle cru que si pendant quelques fractions de secondes même s'il leva la main gauche en même temps ? Juste avant qu'elle ne se prenne une Rafale la faisant finir au sol.
En réalité il n'aimait pas ce qu'il venait de faire. Il aurait largement préféré ne pas avoir à le faire, cependant elle ne lui avait guère laissé d'autre option.

Une fois que la kunoichi fut mise k.o. il s'approcha d'elle et la retourna assez délicatement malgré la colère qu'il avait envers elle.
« Je suis désolé Kirie, tu ne m'a pas laissé le choix. Je reprends ce qui m'appartient. ».

Ce qu'il fit, accrochant sa lame à sa ceinture à nouveau. Cependant, à peine eut-il récupéré sa Rapière que le roux avait entendu un gros choc dans l'eau, ce qui le força à se retourner et à regarder. Il plissa légèrement les yeux pour mieux voir même. Il ouvrit légèrement la bouche quand il vit que le corps de quelqu'un de très jeune. Un enfant.
Celui-ci bougeait encore, même si les mouvements étaient faibles.

Voilà qu'il avait à présent deux individus à gérer. Une à ligoter. Un à sauver.
Genesis soupira et choisi d'abord la sécurité maximale. Éliminer tout danger et tout risque de se retrouver à nouveau désarmé. Il finit de défaire la corde avec laquelle Kirie avait attaché la Rapière dans son dos, afin de lui lier les mains. Néanmoins il fut un peu moins délicat pour faire ceci, à cause de l'empressement d'aller voir et sauver qui venait de s'échouer sur la plage. Il s'assura quand même la kunoichi ne pourrait pas défaire ses liens.
S'il avait une autre corde à utiliser, il lui ligoterait les pieds aussi... mais un peu plus tard.

Il vint donc s'approcher de la forme échoué et sentit un grand coup de froid traverser sa moelle épinière. Tenshi. Le pauvre Tenshi.
Le roux ne tarda pas à s'accroupir afin de prendre délicatement l'enfant dans ses bras pour l'amener sur l'herbe.

« Que s'est-il passé... Ne bouge pas jeune ami. ».

En même temps il se concentra sur sa materia Restaurer afin de soigner l'adolescent avec le maximum de magie qu'il pouvait y mettre.
L'enfant pleurait aussi. Ce qui n'était guère surprenant vu son état. Et vu ce qui avait pu se passer.

Très vite, Genesis replia son aile et ôta son manteau afin de l'enfiler à l'enfant, pour le tenir au chaud. Lui qui n'était pourtant guère du genre à prêter ses affaires. Là, il culpabilisait bien trop pour laisser son jeune ami finir de se transformer en glaçon. De plus, un sort de Feu ferait plus de mal que de bien au pauvre garçon, et le temps était bien trop humide pour faire un feu de camps.

« Tout va bien aller Tenshi, rien ne va se passer ici. ».

La voix de l'ex-SOLDAT restait neutre, froide et distant, et le jeune garçon n'en penserait peut-être pas ainsi lorsqu'il verrait Kirie alors qu'il s'était méfié d'elle. La situation était pourtant sous contrôle. Pour le moment.

Le temps que Tenshi retrouve ses esprits sous l'œil observateur du roux qui restait le plus près possible de lui en cas de besoin, Genesis revint tout de même vers Kirie afin de finir de bien la ligoter pour lui empêcher tout mouvement et toute fuite, ainsi que lui confisquer son kunai. Suite à quoi il permettrait aussi à la kunoichi de reprendre ses esprit. Elle serait furieuse, sûre, mais il espérait que la situation dans laquelle elle se retrouvait allait la faire repenser à ce qu'elle avait fait. Il pris du temps pour observer la réaction de Kirie d'ailleurs, l'expression toujours aussi grave.

-----

Genesis utilise Guéri sur Tenshi

-----

Edit admin :
Genesis : Guéri > +284hp (Tenshi) // -4mp (Genesis)

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 28 Nov 2015 - 13:24

C'est une voix familière qui le ranime... Aussi temporairement que ce soit. Tenshi ouvre un très bref instant les yeux, parvenant à voir un visage brouillé surmonté de rouge, deux yeux verts étincelants le fixant. La douleur est toujours aussi brûlante, mais il sent très vite quelque chose... Quelque chose de chaud le recouvrir. La silhouette devant lui devient d'un coup moins rouge alors que la chaleur englobe presque entièrement son corps, puis une lumière bleuté commence à nimber d'un coup les environs et la douleur reflue presque immédiatement, même s'il ne peut pas s'empêcher de gémir en sentant sa côte se remettre en place dans un léger craquement. Un sort de soin ? Il recommence à perdre connaissance, cette fois bercé par la chaleur rassurante du sortilège tandis que la voix familière retentit à nouveau, lui disant que tout va bien et que rien n'arrivera. Tout va bien ? Comment ? Zero et Asami sont morts... Pour lui. Banora est certainement encore plus en ruines qu'avant, mais d'un autre côté... Juste avant de se rendormir, il comprend que Genesis l'a retrouvé et que oui, tout ira bien... Pour le moment en tous cas.

****Je vais juste... Dormir un peu... Peut être que quand je vais me réveiller... Zero-san et Asami-san seront là... Et se moqueront de moi pour avoir fait un rêve aussi stupide...****

Un espoir qu'il est le premier à trouver stupide, mais qui lui arrache un léger sourire alors qu'il se rendort... Juste pour se réveiller quelques minutes plus tard ou en tous cas, c'est l'impression qu'il a. Cela dit, le fait que le soleil commence à monter lentement dans le ciel indique clairement qu'il a en fait dormit plusieurs heures, même s'il est complètement incapable de dire combien de temps. Grimaçant légèrement en sentant les courbatures vriller son corps, même si les blessures elles-même ont disparues, il masse son crâne, essayant de faire passer sa migraine... Et sent d'un coup une rage folle l'envahir alors qu'il repère la silhouette de Kirie, ligotée contre un arbre. Notant la présence de son épée à côté de lui, il essaye de la récupérer, mais se rend tout de suite compte que se mettre en colère alors qu'on récupère d'un Ultima n'est pas une bonne idée lorsqu'une forte douleur envahit son corps tout entier, le clouant au sol. Le manteau écarlate trois fois trop grand jeté sur ses épaules restreignant en plus ses mouvements, si bien qu'il se retrouve de nouveau allongé sur le dos, le vêtement immobilisant ses bras et il grimace, sa colère se changeant une étrange... Honte... Ou en tous cas, c'est l'impression qu'il a. Avec le manteau de cuir couleur de sang jeté sur son corps, il a l'air si petit qu'il a l'étrange impression d'être un enfant de six ans essayant de se déguiser en adulte. Ses joues semblent prendre feu à cette idée, mais le phénomène s'arrête aussi vite qu'il a commencé lorsque ses souvenirs de Banora reviennent à la charge. L'Ultima semblant se nourrir de la lumière verte provenant des puits de Mako alentour, devenant un énorme flash vert, désintégrant le corps de son lanceur. Le bloc de glace qui l'entoure, puis les regards d'Asami et Zero juste avant que la lumière ne les dévorent à leur tour. Il peut presque sentir ses yeux brûler à ce souvenir devant l'injustice de la chose, même alors qu'il sent Genesis derrière lui. Parvenant à ramener ses genoux contre sa poitrine malgré la légère douleur que ça lui provoque et à les encercler de ses bras, il se retrouve complètement emmailloté dans le manteau, mais cette fois, il ne ressent aucune gêne, trop préoccupé par ce souvenir et il murmure, plus pour lui-même que pour l'homme derrière lui :

"J'étais t-trop faible... J'ai r-rien pu faire... Avant que je c-comprenne, ce type a lancé l'Ultima et... La Mako... C-comment il a f-fait ça ? C'était une f-forme sacrificielle de... Du s-sort ou c'était juste la Mako qui lui a d-donné cette puissance ? Même... On aurait d-dit plus la p-puissance d'une invocation que... Que d'un s-sort ! Si Z-zero -san et Asami-san n'avaient pas utilisés leurs m-magies sur moi pour me protéger..."

Il n'ose même pas finir sa phrase, sachant parfaitement ce qu'il se serait passé : sa furtivité et sa vitesse ne l'auraient certainement pas sauvé d'une telle explosion. Youfie a un jour décrite la puissance du trio draconique en lui précisant que Bahamut-ZERO était de très loin le plus puissant. Cet Ultima lui aurait pratiquement fait pensé au Méga-éclat lancé le premier Bahamut, en tous cas, une version verte. Certes, il se rappelle vaguement de l'attaque bleue lancée par la version corrompue du Bahamut à Edge, mais cette dernière était loin d'être aussi puissante que ce qu'il a vu, Cloud Strife parvenant à traverser l'assaut et détruire le dragon derrière sans le moindre soucis. Un sort... Capable de pulvériser le lanceur et toute vie alentour sans difficulté. Il n'a pas besoin d'en avoir plus... Alors qu'il set deux trainées d'eau parcourir ses joues au souvenir de ses deux camarades, disparaissant dans le flash, son regard revient vers Kirie et de nouveau, cette colère retentit, mais disparait presque immédiatement. A quoi bon ? En tant que ninja, il sait parfaitement que la plupart de ses semblables ne sont que des traitres en devenir. Ranzou en est l'une des preuves les plus tangibles, quant à Kirie... Un doute l'envahit d'un coup et il tourne légèrement la tête, n'essayant même pas de cacher ses larmes avant de demander :

"Vous... V-vous êtes sur que... Que vous l'avez b-bien attachée ? Les n-ninjas sont... Sont rompus aux techniques de... D'évasion et de neutralisation de liens dès le d-début de leur entraînement. Les k-kunoichis s-sont particulièrement e-efficaces à ce niveau. J'en s-sais quelque c-chose... Ma s-sensei a bâclée sa f-formation à ce niveau, mais... Q-quand elle a appris que j'étais t-traqué, elle a f-fait en s-sorte que je subisse l'entraînement des k-kunoichis au l-lieu de c-celui des hommes. V-vu mon apparence, elle m-a d-dit que... Q-que je p-pourrais l'utiliser s-sans problème..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 29 Nov 2015 - 11:25

Inconsciente, Kirie était sans défense, vulnérable, n’importe qui pourrait l’assassiner. Au pire, elle mourrait dans son sommeil et ne ressentirait aucune souffrance, ce serait une mort agréable et au moins sans douleur. Toutefois, mourir maintenant serait du gâchis ; elle avait encore tant à faire dans ce monde, ne serait-ce que réussir à récupérer la Masamune avant que son grand-père ne décède. Celui-ci ne tiendrait pas encore dix ans de toute façon, d’où l’empressement de Kirie à atteindre son objectif, même si cela subissait quelques bifurcations lorsqu’elle voyait une arme plus précieuse que les autres à récupérer – comme l’épée de Genesis, même si son initiative se révéla être une grave erreur.

Elle commença à se réveiller quelques minutes plus tard, l’inconscience ne durant en général jamais bien longtemps. Ses yeux s’ouvrirent sur une vision curieuse ; le sol, qui n’était pas si loin de son visage. Sa vue périphérique sur la droite était complètement gâchée à cause de l’herbe contre laquelle sa joue était posée. Interloquée, elle réfléchit une seconde et se souvint des événements ayant précédé sa perte de conscience… Ah, oui, Genesis l’avait mit KO…
L’épée n’était plus sur elle en toute évidence, mais lorsqu’elle voulut se relever, elle se rendit compte que ses mains étaient ligotées dans son dos. Cette situation fit rapidement grimper le goût amer de la honte et de l’humiliation dans sa gorge. On avait osé l’attacher comme un vulgaire animal filant à l’abattoir !? Frustrée, Kirie tenta de bouger les jambes mais pareil ; ses chevilles étaient entourées d’un lien. Elle ne pouvait donc pas fuir. Pourquoi lui faire subir un sort pareil ? Pourquoi ne pas l’avoir tué pendant qu’elle était évanouie ? Prenait-il plaisir à faire souffrir ses victimes ou voulait-il simplement avoir un otage sous la patte pour se divertir avec et le brandir comme un trophée ?

Humiliée, Kirie se donna un élan pour se redresser et se retrouva assise en amazone dans l’herbe. Elle ne pouvait pas vraiment s’installer autrement vu que ses chevilles étaient ligotées ensemble. Ce n’est que là qu’elle constata qu’elle était nez à nez avec non seulement Genesis, mais aussi le môme ! Tenshi avait donc survécu à cette puissance explosion ? Il était drôlement abimé cela dit, preuve qu’il avait dû encaisser beaucoup de dommages et avait sûrement lutté pour sa survie avant d’atterrir sur cette île où ils étaient. Coup de chance pour Tenshi, mais pas pour Kirie qui avait maintenant deux personnes devant elle qui avaient plus qu’une simple dent contre elle. C’était tout un dentier à ce rythme.

Elle plongea son regard dans celui de Tenshi, non pas qu’il puisse vraiment s’en apercevoir de son côté puisqu’il ne pouvait voir que les fentes minimes de son masque Kitsune. Cela dit, il n’était pas difficile de savoir qu’elle le regardait puisque son visage était dirigé vers lui. En effet, elle était surprise. Surprise qu’un gamin survive mais pas les deux autres. Peut-être avait-il plus de promesses qu’elle ne l’avait pensé. Comme quoi l’habit ne faisait pas le moine… ni l’âge, cela dit.

Bref, là n’était certainement pas le sujet. Kirie leva la tête pour dévisager Genesis à nouveau.
« Qu’attendez-vous de moi ? » Maintenant qu’elle était bêtement ligotée comme un cochon qu’on emmènerait se faire tuer pour mieux le manger ensuite, autant dire qu’elle ne pouvait ni fuir, ni lutter contre l’adversité. Elle ne pourrait rien faire pour se sauver. Alors que voulait-il ? Il comptait l’abandonner ici en espérant qu’elle réfléchisse aux conséquences de ses actions jusqu’à ce qu’elle ne meure de faim ? Il n’y avait même pas de monstre dans les environs, outre ceux qui volaient dans les hauteurs à la rigueur, elle n’aurait même pas de quoi mourir rapidement. C’était tellement honteux. Et s’il y avait une chose dont Kirie avait vraiment horreur, c’était bien l’humiliation…

Malgré tout son ressentiment toutefois, elle ne pourrait pas lutter contre eux. C’est pourquoi elle restait docilement immobile, la tête haute. Ses mains s’agitaient dans son dos, mais elle ne pouvait pas défaire les liens orchestrés par Genesis ; contrairement à ce que Tenshi racontait, elle n’était pas une kunoichi de Wutai. Elle venait de Wutai, mais son appartenance était jadis au clan Manji, un groupe mené par Yoshimitsu. Ce qu’elle avait apprit, elle l’avait apprit avec eux. Et si elle savait en effet s’évader des situations les plus fâcheuses, ce nœud-là était drôlement bien fait… Pas de bol.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 29 Nov 2015 - 22:07

L'enfant semble vraiment souffrir vu son état, et son gémissement au moment où un petit craquement se fit entendre. Genesis ne montra rien pour autant, même si l'état de son très jeune ami l'affectait au plus au point. Surtout qu'il se savait coupable. Si seulement il avait emmené l'enfant en lieu sûr au lieu de le laisser à  la merci des cultistes.

L'ex-SOLDAT s'appliqua au moins à soigner le jeune Wutaïen du mieux qu'il pouvait. Cela ne rachèterait pas sa faute puisque dans tous les cas l'enfant garderait un traumatisme de ce qu'il avait vécu, mais au moins il s'évertuait à faire ce qu'il avait les moyens de faire.

Le temps que Tenshi s'était finalement endormi et que sa vie n'était plus en danger, Genesis revint vers Kirie afin de finir de s'occuper de son cas avant de s'allonger un peu au sol, sur le dos, en se couvrant avec son aile qu'il avait déployée à nouveau. Il n'était pas frileux mais les gouttes de pluie sur le visage n'étaient guère agréables, même si cette pluie finit par cesser, les nuages laissant apparaître à nouveau la lune puis les étoiles.

Ce moment dura assez peu de temps cependant, autant s'assurer tout de même que tout le monde allait bien. Le jour allait bientôt pointer, rien qu'à voir le peu de luminosité naissante à l'horizon.

-----

Aussi, tant que les deux Wutaïens n'avaient repris conscience, il s'envola afin d'aller aux abords de Banora. Non pas pour aller s'occuper des cultistes – c'était bien trop dangereux suite à ce qu'il avait vu et entendu, et ce même pour un ex-SOLDAT – mais simplement pour aller refaire son stock de pommesottes. Il espérait juste qu'il reste des arbres, et que ces idiots de cultistes n'avaient pas tout saccagé. Bien sûr, il resta discret, très discret. Et d'être à présent armé était bien plus confortable, au cas où tomberait quand même sur un os.  
Par chance de connaître assez les lieux, il vit un des plus gros arbres encore debout et assez à l'écart et s'en approcha pour aller s'approvisionner en fruits.

Cependant il ne pu pas en prendre autant qu'il voudrait. Il entendit des pas s'approcher avant d'entendre parler.

« Il y a encore un hérétique là !
- Ah ? Butez le ! Ou prenez le en otage !
- Aller ! Plus vite ! ».

En réalité, Genesis se sentait bien capable de les affronter, ils ne semblaient pas si nombreux que cela. Cependant, beaucoup d'autres pourraient arriver, et lui il avait Kirie à interroger et Tenshi à protéger. Surtout que l'enfant avait déjà perdu deux personnes qu'il considérait comme ami, il était hors de question qu'il perde encore quelqu'un en si peu de temps.

L'ex-SOLDAT ne perdit pas de temps pour s'envoler à nouveau, les poches assez pleines de pommesottes quand même. Et heureusement qu'il avait fait vite et qu'il n'était plus trop visible dans le noir, sans son manteau rouge.

« Hey mais il a disparu !
- Mais qu'est-ce que vous racontez, rattrapez le bande d'idiots ! Pour Nyara !
- On ne le voit plus ! ».

Une fois assez loin dans les airs, Genesis remarqua une boule lumineuse se former – ce qui ne manqua pas de l'inquiéter un peu quand même au point qu'il se prépara à se lancer un sort de protection – avant d'entendre hurler en bas. En gros ce n'était pas lui qu'avait été visé.

Il se hâta alors de revenir vite sur l'île et et déposa les pommesottes au sol.

-----

Tenshi repris connaissance, tout comme Kirie d'ailleurs, qui était en train d'essayer de se relever.

Genesis sourit en voyant le jeune blondinet perdu dans son grand manteau de cuir rouge avant d'envoyer un nouveau regard méfiant vers la kunoichi.

« J'attends de toi que tu répondes à mes questions, Kirie. ».

Cependant avant de mener un interrogatoire, l'ex-SOLDAT regarda à nouveau l'enfant qui voulait bouger.

« T'es encore fatigué Tenshi, ne bouge pas trop. ».
Pourtant encore assez distant et froid, le roux restait bien préoccupé par ce qui avait bien se passer et restait tout ouïe pendant que le jeune Wutaïen s'exprimait. Il ne finalement réprimer une petite moue.
« L'Ultima... le Mako... Ceux qui ont fait cela doivent avoir des connaissances plutôt élevées sur le sujet, ce qui ne m'enchante guère. Je savais déjà qu'ils ne sont pas allés dans ces cavernes par hasard. ».

Le roux ferma les yeux et resta pensif quelques minutes avant de fixer Kirie quelques minutes alors qu'elle le dévisageait... comme si elle aurait une explication même s'il en doutait assez. Mais qui sait, œuvrait-elle pour le Culte après tout ?

*Qu'ils ne soient pas amusés à détruire complètement ce que Déesse Minerva a fait... Désolé de ne pas avoir agi correctement... *

Genesis regarda à nouveau Tenshi et vit qu'il pleurait. Le roux ferma les yeux quelques secondes et s'accroupit pour être à la hauteur du garçon, avant de continuer.
« Beaucoup d'autres que toi auraient été trop faibles aussi Tenshi. Cela devait se passer ainsi. Cependant, je ne peux pas t'empêcher de pleurer... À présent tu ne risques rien ici, Kirie est bien ligotée, elle ne pourra pas partir. De toute façon où veux-tu qu'elle parte ? Elle est bien consciente qu'elle sera vite rattrapée... En attendant, mange donc une ou deux pommesottes, ça te fera du bien. Je n'ai pas de roulés à la cannelle, tu m'en vois désolé. ».

L'ex-SOLDAT esquissa un petit sourire très amical au blondinet avant de regarder à nouveau la belle rousse. Il plissa les yeux en même temps qu'il s'approcha un peu d'elle. Il s'approcha même très près afin de pouvoir lui retirer son masque. Histoire de voir son visage au moins. Son vrai visage. Il aimait encore moins les gens masqués sur le coup.

« À nous deux mon amie. Avant que tu puisses profiter éventuellement d'un petit déjeuner, tu vas commencer par me dire qui tu es exactement et ce que tu cherches à faire exactement. ».
Genesis parlait calmement mais une grande fermeté, voire la sévérité, était palpable dans sa voix, tout comme l'expression qui se dessinait sur son beau visage encore jeune malgré la trentaine passée.
Aussi, en même temps qu'il retirait le masque de la kunoichi – restant assez scotché quelques secondes, il fallait l'avouer, sur le beau visage qui fut découvert à ce moment là, même si ce genre de détail n'était pas sa préoccupation –, il restait évidemment sur ses gardes, des fois qu'elle parvienne à défaire ses liens, ou à lancer un sort. Ou les deux. On n'est jamais trop prudent.

« As-tu un lien quelconque avec le Culte ? Pour avoir agi de façon à m'empêcher d'aller combattre ces individus ? ».

Le temps qu'il attendait une réponse de la kunoichi, le bruit d'un hélicoptère au loin se faisait entendre. Ce bruit lui rappelait des choses. Notamment la première phase de destruction du village, il y a presque une quinzaine d'années auparavant. Un souvenir qui lui provoqua un douloureux pincement au cœur bien qu'il ne montra pas. Qu'allait-il advenir de ces cavernes si précieuses ? Et des arbres à pommesottes ?

Laissant cependant ses interrogations de coté, il lança un regard vers Tenshi afin de voir s'il allait bien, puis considéra à nouveau Kirie, tout en croquant une pommesotte, comme s'il voulait la narguer à manger devant elle, alors qu'elle était ligotée. Il observa particulièrement les marques sur son visage, qui semblaient être des cicatrices. Cette femme avait-elle eu un passé douloureux aussi ? Était-ce sa raison de vouloir voler ?

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 30 Nov 2015 - 23:49

Alors que Genesis se prépare à interroger Kirie, Ten ne sait pas vraiment quoi ressentir, toujours troublé par ce qu'il vient de vivre, énormément de questions se poussant dans sa tête. Il sait que l'Ultima n'est pas connu sous ce nom pour rien : c'est la magie de destruction ultime si on ne compte pas Météore. D'ailleurs, il y a de fortes chances justement que ce soit devenue la magie de destruction finale parce que à sa connaissance, la matéria contenant ce sortilège redoutable n'a jamais été retrouvée après la mort de Séphiroth. Mais en tous cas, même si Ultima est censé avoir une puissance incroyable, il est sur d'une chose : elle n'est pas censée en avoir assez pour anéantir toutes formes de vies sur plus de deux cent mètres, lanceur compris. Il essaye de se lever, grognant légèrement lorsque sa côte fraîchement remise à sa place chauffe désagréablement, mais Genesis le rappelle immédiatement, quoi que gentiment à l'ordre. Sursautant légèrement, Tenshi lève la tête vers le roux, mais ce dernier observe de nouveau la kunoichi, même s'il entend l'homme parler de l'Ultima, indiquant que ces hommes ont des connaissances immenses, ce qui apparemment déplait beaucoup à l'Ex-SOLDAT. Alors qu'une période de quelques minutes de silence commence, Ten essaye d'arrêter ses larmes, chose assez compliquée dans la mesure où sitôt qu'il ferme les yeux, il revoit les visages d'Asami et Zero alors que la lumière verdâtre les dévore. Baissant la tête, il commence à essayer de respirer lentement, mais ses efforts sont d'un coup stoppés lorsque Genesis s'accroupit devant lui, lui indiquant que beaucoup d'autres auraient été trop faibles et que les choses devaient se passer ainsi. Cette déclaration le surprend légèrement avant qu'il ne ferme les yeux, d'autres larmes coulant de ses joues : le destin... D'après le peu qu'il sait sur les trois SOLDATS d'élites de la Shinra, le destin semblait être de très loin leur pire ennemi, quoi que Genesis était apparemment celui qui y croyait le plus. Par ailleurs, l'homme lui indique qu'il n'a aucune intention ou besoin de l'empêcher de pleurer, l'encourageant ainsi à laisser ses émotions s'exprimer, ou en tous cas, c'est l'impression qu'il a, avant de finalement s'éloigner de lui, non sans avoir laissé près de lui deux pommesottes tout en s'excusant de ne pas avoir de roulés à la cannelle à lui donner, ce qui ordinairement, lui aurait arraché un léger rire. Pour le moment cela dit, rire est la dernière chose qu'il a à l'esprit, si bien qu'il se conte d'acquiescer, prenant les deux fruits avant de murmurer :

"M-merci... Merci p-pour t-tout..."

Alors... C'est ça une pommesotte ? Alors qu'il observe le fruit, Tenshi une légère curiosité transpercer le voile de peine glacée obscurcissant son coeur. Un fruit violet, ressemblant vaguement à un croisement entre une pomme et une poire. Légèrement allongé et oblong. Le fait qu'il ait pleuré un certain temps a complètement détruit son odorat pour l'instant ce qui l'empêche de savoir quelle odeur ça a, mais alors qu'il plante les dents dans l'un des fruits, il ne peut pas s'empêcher de se dire que c'est plutôt bon... Un goût assez semblable à une simple pomme, avec quelque chose de plus... Même s'il ignore quoi. Se souvenant des mots de Genesis concernant Kirie, il relève légèrement les yeux, se rendant compte que la jeune femme n'a effectivement pas l'air de pouvoir se libérer et l'espace d'un bref instant, il sent vaguement son épée, désormais rangée dans ce qui reste de sa ceinture. Ce serait si facile... Juste dégainer et... Presque aussitôt, il sent une forte nausée l'envahir, son corps entier se congelant sur place : qu'est ce que... D'où ça vient ça ?! Encerclant de nouveau ses genoux avec ses bras, il se cache presque entièrement dans le manteau trop grand, essayant de calmer les tremblements convulsifs de son corps, ses cheveux tombant en cascade devant son visage.

****Qu'est ce qui m'arrive ? Je viens juste de... De penser à tuer une personne sans défense ! C'est Ranzou, la Shinra ou même Séphiroth qui penseraient comme ça, pas moi !****

Grognant légèrement, Ten se relève lentement, laissant le manteau chuter de ses épaules, montrant l'étendue des dégâts faits à sa tenue ce qui le fait fortement grimacer : Son haut est complètement irrécupérable, lacéré à cinq ou six endroits, les pans pendant pitoyablement au niveau de ses genoux et montrant son torse. Le bandeau servant à tenir ses cheveux s'est volatilisé, certainement perdu dans l'eau lors de son atterrissage précédent. Quant à son hakama, la jambe droite a été coupée nette à son genou et la gauche présente quelques coupures sans gravité. Enfin, l'obi rouge tenant autrefois son haut fermé a été légèrement endommagé. En fait, les seules choses n'ayant pas été touchées sont, à son grand soulagement, le foulard orange autour de son cou et ce qu'il porte aux pieds. Pendant un bref moment, il pense à rester dans son état actuel et juste aller passer son agressivité sur quelque chose, mais sitôt qu'il sent un courant d'air passer sur son torse, sa pudeur reprend immédiatement le dessus et il sent son visage chauffer désagréablement. Peu importe si les gens lui disent toujours qu'il est mignon ou autre... Idée qui d'ailleurs le met mal à l'aise. Il n'aime pas montrer son corps, même une petite partie. Du coup, il reprend immédiatement le manteau de Genesis et l'enroule littéralement autour de lui avant de s'éloigner, se cachant derrière un arbre et commençant par poser son sac, sortant immédiatement une autre tenue de ce dernier. Se changer avec autant de courbatures n'est pas vraiment facile... Ce n'est pas pour rien que le Kimono est connu pour être l'une des tenues les plus difficiles à enfiler... Même si le Yukata est beaucoup plus simple. Cela dit, les tremblements de ses mains dus au choc d'avoir frôlé la mort et en être sortit grâce aux sacrifices de deux personnes, ainsi que la colère qu'il sent toujours brûler en lui rendent une opération d'habitude assez facile particulièrement compliquée pour une fois. Si bien que quelque chose prenant normalement trois minutes lui en prend environ dix. Finalement, il ressort de sa cachette, finissant d'attacher sa queue de cheval avec un bandeau semblable en tous points à l'autre et grimace en voyant Kirie, cette fois sans son masque, vision qui le pétrifie légèrement.

****Que... Qu’est ce qui lui est arrivé ?****

La jeune femme a en effet une trace de brûlure clairement visible au niveau de ses yeux, comme si elle avait pris une boule de feu en plein visage ou quelque chose du genre. Alors... Ce n'était vraiment une traqueuse ? Çà plus le fait qu'elle n'arrive pas à se libérer de ses liens indique au moins qu'elle n'est en effet pas une kunoichi de Wutai ou en tous cas, n'a pas été formée aux mêmes arts que lui. Voyant d'un coup Genesis regarder dans sa direction, Ten se rend compte avec stupeur que l'homme ne s'était apparemment même pas rendu compte de son absence venant apparemment de regarder pour être sur qu'il va bien, si bien qu'il bénit le fait d'être à nouveau caché par le manteau, même s'il soupire ensuite, retirant le vêtement pour le rendre à son propriétaire avant de murmurer :

"Je... J-je suis désolé... Il f-faut que je p-passe ma... Ma colère sur quelque c-chose. J'ai trop de t-trucs en tête là et... Çà c-commence à me f-faire p-peur."

A peine sa phrase terminée, Ten se retourne et commence à s'éloigner, évitant le plus possible de ne pas regarder en direction de la kunoichi de peur que ses émotions le conduisent à faire quelque chose qu'il regrettera. C'est incroyable ! Incroyable et pratiquement effrayant d'ailleurs. Il connaissait à peine Zero et Asami, mais... Leur mort lui fait tellement mal qu'il ne sait même pas quoi faire ou penser. Est-ce que c'était parce que les deux étaient si gentils avec lui ? Le fait qu'ils sont morts pour lui ? Il ne sait pas et au final, peu importe. Seule cette douleur et cette rage comptent. Alors qu'il boîte légèrement à cause des courbatures, il s'arrête devant un arbre, toisant ce dernier et il n'a même pas le temps de faire, dire ou même de penser à quoi que ce soit : toutes ses émotions explosent d'un coup. La peine d'avoir vu la mort de deux de ses camarades. La haine envers Kirie pour sa trahison... Celle envers le culte et tout particulièrement Nyara... Ses souvenirs de Wutai hurlent également : sa solitude à l'Orphelinat, jusqu'au jour où l'homme en blanc a tenté de le kidnapper, menant les autres enfants à commencer à s'intéresser à lui. Une rage folle envers ce Weiss qu'il n'a jamais vu, mais l'a conduit à voler la vie d'une personne, incident le conduisant à quitter Wutai non seulement pour sa propre sécurité, mais aussi celles des autres. Sans compter sa peur d'avoir vue la mort d'aussi près. Fukusei Souba jaillit violemment du fourreau et commence à attaquer l'écorce de l'arbre sans la moindre pitié, cette dernière prenant tour à à tour différents visages tous plus détestés les un que les autres : différents camarades de Wutai, Séphiroth, Kadaj, Loz, Yazoo, un être aux cheveux blancs cachant son visage, un soldat vêtu de bleu, Kirie, un cultiste en noir... Il n'y a aucune grâce, aucun ninjutsu... De fait, il n'y a absolument rien de ce que Youfie lui a enseigné dans ses coups. Sa rage est telle qu'elle brûle complètement, noyant tout ce qui l'entoure. Il n'a jamais été touché par un sort de furie, mais s'il était en état de réfléchir à ce moment, il se demanderait limite si ce n'était pas le cas... Mais pour le moment, tout ce qui compte, c'est détruire cette chose devant lui. Son agilité, sa grâce habituelle et son style personnel ne sont qu'un lointain souvenir tandis qu'il utilise ses deux mains pour frapper, les deux lames chantant dans l'air et mordant dans le bois de plus en plus profondément, jusqu'à ce que dans un dernier hurlement, il laisse une dernière fois éclater ses émotions, traversant sa cible dans un Rapid Slash sans même sans rendre compte et rengainant son épée juste après, entendant à peine le tronc grogner lorsque l'attaque traverse pratiquement de part en part, sans pour autant abattre l'arbre. Détail vite réglé lorsque Ten se retourne et lance un "feu" à bout portant, la matéria étincelant un bref instant sur son bracelet. Le malheureux végétal s'enflamme littéralement comme une torche avant de chuter, provoquant une forte vibration en percutant le sable. Une colonne de fumée s'élève alors dans le ciel irisé par le soleil levant. Ten se laisse alors tomber sur le dos les bras en croix, regardant le ciel tout en essayant de reprendre sa respiration alors que ses crampes vrillent son corps tout entier. Cette haine a disparue... Il se sent légèrement plus léger, même si la douleur ressentie avant que Genesis ne le soigne est de nouveau là. Apparemment, laisser sa haine éclater alors qu'il était blessé n'était pas son meilleur plan, mais au moins... Il n'y a plus aucune chance qu'il attaque kirie dans sa haine, se transformant en monstre au passage... Ce qui ne veut pas dire qu'il pardonnera la rousse tout de suite. Cette idée en tête, il parvient à sourire légèrement en entendant des pas se rapprocher lentement de lui et ferme les yeux, commençant à se laisser aller. Dormir lui paraît être une bonne idée maintenant... Être prêt à tout pour la suite...

****Maintenant je vais enfin pouvoir... Me reposer...****

Actions:
 

-----

Edit admin :
Tenshi : repos > +120hp 40mp (Tenshi)
Tenshi a récupéré l'intégralité de ses hp
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 1 Déc 2015 - 20:13

Qu’elle réponde à ses questions ? Pourquoi devrait-elle répondre à ses interrogations ? Juste parce qu’elle avait tenté de lui dérober son épée ? Ce n’était pas dramatique, et puis il avait put la récupérer, sa maudite rapière, à quoi bon l’enquiquiner de la sorte dans ce cas ? Il ne lâcherait pas le morceau, mais Kirie n’avait pas l’intention de divulguer son identité si facilement ou d’expliquer ses motifs. Elle le laissa donc vaquer à ses occupations, il discutait avec le petit Tenshi pour le moment. Ce dernier avait dû endurer de sacrées épreuves et la tenait maintenant en grippe pour ce qui s’était passé. Elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir en tout honnêteté… Elle comprenait même ses griefs à son égard.

Après s’être occupé de Tenshi, le soldat se dirigea vers elle en mentionnant qu’il allait s’occuper d’elle. Kirie leva la tête pour le regarder droit dans les yeux. Elle comptait garder la tête haute en toute circonstance. Il lui suggérait de profiter d’un petit déjeuner, mais avant toutes choses, avant de pouvoir se nourrir, elle devrait répondre à ses questions. Kirie serra les lèvres dans une moue légèrement outrée, bien que c’était à peine perceptible. Jouer sur la faim d’un individu pour réussir à en obtenir ce qu’on voulait, c’était la plus odieuse des tortures.
Kirie était habituée de ne pas manger pendant un temps. Elle n’était pas sans avoir des réserves et savait comment maîtriser la famine. Cependant, ce n’était jamais un traitement plaisant, même si le petit déjeuner en question paraissait se résumer à quelques pommes aux couleurs étranges, celles qu’il appelait des pommesottes. Genesis, donc, voulait savoir qui elle était, et ce qu’elle désirait exactement. C’étaient les deux seules questions qu’il avait à priori.

Pour l’instant en tout cas.

La rouquine soutenait toujours son regard mais fut somme toute étonnée lorsqu’il attrapa la base de son masque pour le lui enlever. Elle tenta de lutter en tournant la tête mais cela ne fit que faciliter la tâche à l’ancien soldat de la Shinra qui lui ôta son masque en le glissant vers le haut, libérant son visage. Il découvrit ainsi les marques de flammes qui traçaient son visage mais aussi deux yeux d’un vert miroitant qui rappelait l’émeraude. Dorénavant mise à nue – elle se sentait ainsi sans son masque, vulnérable et sans protection pour son anonymat – elle ramena son regard vers l’homme en fronçant légèrement les sourcils, question de bien mettre en avant son mécontentement à avoir été ainsi littéralement démasquée.

Genesis voulait savoir si elle avait un lien avec le Culte par exemple. Il pensait qu’elle l’avait délibérément empêché de combattre ces individus dans le campement sur l’île. Kirie prit une profonde inspiration qui gonfla sa poitrine à bloc, avant qu’elle ne l’expire lentement. Il osait l’associer à ces infâmes personnes ? Elle n’avait cure de leurs agissements mais l’accuser ainsi était exagéré. Avant qu’elle ne réponde toutefois, Tenshi fit savoir qu’il devait déverser sa colère sur quelque chose et qu’il avait besoin de s’éloigner.
Sans surprise, Kirie songea que c’était de sa faute. Elle ne s’en sentit pas pour autant coupable, bien qu’elle n’appréciait pas vraiment la perspective d’avoir blessé un simple enfant. Blesser des adultes, c’était une chose, mais les enfants étaient des âmes innocentes et ils ne méritaient aucunement de souffrir. Toutefois, elle taisait ces émotions comme elle avait apprit à le faire. Elle tourna donc son attention vers Genesis pour soutenir son regard où brillait un flot de mako reconnaissable.

« Je ne fais partie d’aucune organisation. Je ne sers que moi. » Et son grand-père, mais ce n’était pas comme si Genesis avait besoin de savoir ce genre de choses. Quant à son identité, elle n’avait pas l’intention de lui déballer tout ça comme un paquet cadeau. Cet homme était connu comme étant un camarade de Sephiroth, peut-être pourrait-elle l’utiliser pour atteindre l’homme aux cheveux argentés et ainsi récupérer la Masamune, mais quelque chose lui disait que ce n’était pas le moment d’aborder un sujet pareil. Elle attendrait d’éventuellement voir si elle arrivait à rattraper leur confiance, bien qu’elle n’y croyait pas tant que ça. Les liens qui meurtrissaient ses poignets étaient une preuve suffisante pour l’heure.

Au loin, Tenshi semblait se défouler. Tant que ce n’était pas sur elle, tant mieux. Ce n’était qu’un enfant, mais Kirie était dans une position fâcheuse qui l’empêchait tout bonnement de se défendre et même un bambin pourrait lui planter un couteau dans l’œil dans son état. Autant dire que c’était à éviter si possible. Surtout que le gamin semblait sérieusement démontrer un potentiel des plus monstrueux lorsqu'il se laissait consumer par la colère… Kirie pouvait l'entendre et voir la fumée qui s'élevait lorsqu'elle daignait tourner la tête. Néanmoins, elle avait d'autres préoccupations un peu plus… directement devant elle, disons.

« Je collectionne des armes. C’est la raison pour laquelle je vous ai suivi jusqu’à l’île. » Elle redressa fièrement le buste et garda la tête haute. Habituellement désinvolte, elle comptait bien garder une figure fière, quitte à paraître hautaine. « Je n’avais cure du sort de tes camarades. S’ils sont morts, c’est à cause de leur témérité. Mon unique objectif était votre équipement. » Celui de Genesis et de Tenshi en tout cas. Ironiquement, c’étaient justement ces deux individus qui avaient survécus à l’explosion magique, le premier en la suivant, le second grâce à un quelconque miracle.

Kirie jugea rapidement en avoir suffisamment dit. Toutefois, elle émit une requête sur un ton assez sec.

« J’apprécierais que mon masque recouvre à nouveau mon visage, maintenant. »
Elle avait horreur de ne pas avoir son masque. Elle se sentait vulnérable, nue et sans défense. Il n’y avait que son grand-père qui puisse voir son véritable visage. Si elle avait eut les mains libres, Genesis n’aurait pas eut l’opportunité de mettre les mains sur son masque qu’elle lui aurait tailladé les doigts…

Au loin, elle crut entendre le son reconnaissable d'un hélicoptère. Jugeant cependant que c'était monnaie courante dans le coin, elle ne s'en affola pas. Elle était bien trop concentrée à planifier sa liberté plutôt que de s'enquiquiner d'un hélicoptère de passage.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mer 2 Déc 2015 - 2:24

Le jeune Wutaïen semblait déterminé à vouloir se lever mais Genesis fit en sorte de le retenir le plus longtemps possible tout en essayant de le rassurer comme il pouvait. Il n'était pas un grand psychologue, et il fallait faire avec, mais l'expression assez froide et distante qu'il gardait n'aidait absolument pas à la tâche.

« Tu n'as point à me remercier Tenshi, j'ai fait ce que je devais faire. Rien de plus. Si tu bouges trop tu vas encore réveiller tes douleurs. ».

L'ex-SOLDAT esquissa un léger sourire en voyant que l'enfant croqua dans la pommesotte et semblait bien aimer.
« Tu m'en diras des nouvelles, n'est-ce pas ? ».

Pendant que le blondinet mangeait le fruit, Genesis revint vers Kirie pour l'interroger. Il ne pas vraiment ce que fit Tenshi pendant ce temps. Sûr, il avait bien remarqué ses vêtements tout lacérés et se jurait de lui en acheter d'autres si besoin. À moins que Kirie soit douée en couture ?

Il ne remarqua pas que le jeune garçon était à même à se changer puisqu'il était face à la kunoichi. Malgré son état la jolie rousse gardait sa dignité, ce que Genesis appréciait assez finalement. Au moins elle assumait son erreur, bien qu'il se doutait qu'elle serait prête à recommencer.
Déjà, commencer à la démasquer – ce qu'elle n'apprécia pas vu l'expression qui se dessina sur son très bea visage malgré les cicatrices entourant ses yeux – puis écouter ce qu'elle avait à dire et chercher à en savoir plus. Ou lui faire une petite leçon de morale. Ou les deux.

Alors que le roux plissa les yeux en même temps qu'elle le regardait d'un air fort antipathique, Tenshi vint vers lui. Il venait de se changer et lui redonnait son manteau.

« Merci Tenshi. Fais attention à toi quand même. ».

Sans attendre de remettre son manteau et mettant alors assez en évidence toute la musculature de ses bras, puis de son torse d'avantage visible même avec le haut noir de SOLDAT, Genesis resta concentré sur Kirie qui lui répondit.

« Ah. Tu ne sers que toi dis-tu, et collectionnes les armes. Certes, tu peux avoir des raisons honorables à cela... Mais dans ce cas, si tu veux continuer ta collection, évite de voler les lames de ceux qui sont là pour empêcher d'autres qui te priveraient de cette liberté. ».
Une phrase quelque peu alambiquée qui risquait perdre la kunoichi, mais il continua son explication.
« Si le Culte vient à l'emporter et à imposer son dogme à tout le monde... y compris toi... crois-tu que tu pourras continuer à collectionner des armes ?... » – il leva sa main gauche, pensif – « …j'en suis guère convaincu. Même sans vouloir appartenir à quelconque organisation, si tu veux garder ta liberté, réfléchis à faire en sorte qu'une de ces organisations ne t'empêche pas. ».

Genesis soupira et se leva, entendant Tenshi, au loin, s'en prendre à un arbre. L'enfant n'y allait pas de main morte, et l'ex-SOLDAT fut tout de même un peu surpris malgré l'avertissement. Mais cela lui confirmait quelque chose.

*Qu'il fasse sortir sa colère est la meilleure option en effet... je comprends cependant pourquoi il a été recherché par DeepGround...*

Trève de distractions, Genesis réenfila finalement son manteau et s'accroupit à nouveau face à Kirie et écouta la suite de ses réponses. En effet, Zero avait été téméraire et Asami aussi. Pire, ils avaient été suicidaires... et criminels. Sur cette dernière pensée Genesis envoya un nouveau regard vers Tenshi, qui avait faillit perdre la vie sur ce coup, sans n'avoir rien demandé à quiconque. Il s'assurait en même temps que l'enfant n'entendrait pas ce que le roux allait répondre. Toujours sur le même ton froid, ferme et sévère alors qu'il s'adressait à belle rousse.

« Admettrais-je que tu marques un point. Leur façon d'agir a été tout sauf raisonnable et honorable... Tu ne l'a guère été bien plus cependant. ».

Il soupira et leva à nouveau la main gauche, tout en fermant les yeux.
« Mon ami, le destin est cruel.
Il n’existe ni rêve ni honneur
La flèche a quitté l'arc de la déesse. ».

Il se garda cependant de citer la suite, n'ayant pas spécialement envie de se venger sur la kunoichi.

« Kirie, je sais bien que je ne t'empêcherai pas de voler d'autres armes, mais saches que si tu touches encore à ma Rapière, tu perdras. Encore. En revanche, si tu veux montrer un quelconque honneur dans ta mission personnelle, il y a des armes sur lesquelles tu pourrais mettre la main. ».

Un léger sourire légèrement cynique apparu sur le visage du roux.

« Une paire de katana-revolvers par exemple ? Des modèles uniques et très bien conçus. Cela serait même un grand service pour l'humanité entière... Je pourrais même t'aider à la tâche, s'il ne faut que ça pour t'empêcher de toucher à ma lame. ».

Dans un sens, cette suggestion pourrait être un peu de la vengeance. Si Kirie se lançait dans l'aventure, cela équivaudrait à se lancer dans la gueule du loup, vu le propriétaire des deux armes en question.
Aussi, en se retourna, Genesis vit que Tenshi était à nouveau derrière lui, allongé – après avoir brûlé un arbre, vu la colonne de fumée s'élevant dans le ciel – et il avait probablement entendu ce que l'ex-SOLDAT venait de dire à la kunoichi. Il espéra juste que l'allusion n'est pas fait naître une boule au ventre à l'enfant.

Genesis détourna son attention de la femme et vint pratiquer un nouveau sort de soin à Tenshi.

« Et bien l'ami, tu n'y es pas allé doucement. J'espère juste que cela t'a fait du bien. ».

Une fois le soin fini, il revint vers Kirie qui exigea que son masque lui soit remis.
*Quel dommage. Cacher un si beau visage...*
D'ailleurs, peut-être que les quelques secondes d'hésitation du roux furent perceptible. Oui, il devait se l'avouer, il la trouvait belle. Lui qui n'avait jamais été très préoccupé par ce genre de détail.

En même temps qu'il remis le masque à la kunoichi avec toute la délicatesse qu'il pouvait y mettre et prenant même bien son temps, il s'évertua encore à essayer de la raisonner.
« Bien. Réfléchis quand même à ce que je te dis Kirie. ».
Sa voix s'était quelque peu calmée alors qu'il avait prononcé ces mots, avant de regagner à nouveau sa sévérité.  « Que vas-tu tenter de faire à présent ? ».

Allait-elle avoir le temps de répondre quelque chose cependant ? Le bruit d'un des hélicoptères – car en fait, il y en avait deux – se rapprochait et il était maintenant sûr que c'était sur leur île abandonnée qu'il allait atterrir. À coup sûr, l'arbre détruit par le jeune Wutaïen avait attiré l'attention.

C'était en effet le cas. Les hélices de l'appareil de la WRO se posant sur l'île à quelques dizaine de mètres du trio brassaient l'air très fortement en même temps que le bruit des moteurs risquaient très bientôt leur vriller les tympans. Puis la porte de l'appareil s'ouvrit.

« Il semble qu'on aie des explications à donner sous peu. ».

Genesis regarda Kirie, puis Tenshi, Kirie à nouveau, puis l'hélicoptère. L'expression qu'il arborait n'était pas des plus enjouées même s'il avait la conscience tranquille sur ce qu'il s'était passé dans les ruines de Banora. Il savait cependant que parmi les personnels de la WRO il y avait beaucoup d'anciens de la Shinra. Puis voir la femme ligotée ainsi que l'arbre en fumée attirerait probablement des soupçons sur sa personne.

En effet, deux hommes finirent par sortir de l'engin et approcher du trio. À vrai dire, c'était surtout Genesis qui regardaient et leurs visages montraient tous les soupçons que des anciens de la Shinra pourraient avoir vis à vis de l'ex-SOLDAT à l'histoire bien sombre.
« Tiens donc, qui vois-je là... ».
Ce fut un regard en biais et plein de cynisme que Genesis renvoya à l'homme qui parla...


Spoiler:
 

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Mer 2 Déc 2015 - 18:02

PNJCe qui s’était passé à Banora ne fut pas sans attirer l’attention des autorités. Une île abandonnée d’où émanait soudainement un amas de fumée ? Cela intéressa énormément l’Ordre et le WRO y comprit. La sécurité des civils était en jeu si le Culte se mettait à l’œuvre et c’est pourquoi Reeve Tuesti lui-même grimpa dans un hélicoptère pour rejoindre les environs et s’apercevoir par lui-même des dégâts et du pourquoi du comment.
Il ignorait complètement si c’était dû au Culte de cette nécromancienne, une explosion de la Rivière de la Vie ou quelque chose du genre, mais une chose était sûre, ce n’était pas ordinaire.

Lorsque son hélicoptère termina de patrouiller les environs, en binôme avec un autre pour assurer la sécurité du dirigeant du WRO, Reeve remarqua une colonne de fumée qui grimpa dans les airs, venant d’une autre île, à priori. C’était impossible de le manquer. Intrigué, il demanda au pilote d’approcher et de se poser.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il quitta le véhicule pour constater que la scène qu’il avait devant les yeux était des plus curieuses. Une femme ligotée sur le sol, masquée, un jeune garçon qui paraissait être exténué et un grand homme roux au regard mako. Cet homme était fiché jadis à la Shinra, Reeve se souvenait bien… Il était donc en vie.
Ne pouvant pas se permettre de démontrer son étonnement, il fit quelques pas dans leur direction alors que deux soldats bien armés se hissaient à ses côtés pour assurer sa sécurité.

« Qu’avons-nous là… » Souffla-t-il en premier lieu. Loin d’être du genre hostile aux premiers abords, Reeve jouait plutôt la carte du sceptique, puisque ces personnes étaient peut-être responsables de l’explosion sur l’île de Banora. Surtout qu’il n’était pas sans savoir que c’était l’île natale de Genesis, ici présent. Néanmoins, ces autres personnes ne savaient peut-être pas qui il était, aussi demeura-t-il diplomate quand même. « Je suis Reeve Tuesti, directeur du WRO et porte-parole de Gaïa. Je suis venu ici pour enquête sur l’explosion qui s’est produit cette nuit… » Commença-t-il pour emmener le sujet sur la table. Il s’assura qu’on l’écoutait avant de poursuivre.

« Compte-tenu de ce qui s’est produit sur l’ancienne île de Banora, je suppose que vous comprenez que votre présence ici fait de vous des suspects. J’apprécierais de votre part que vous coopériez en montant dans l’hélicoptère. Vous subirez un interrogatoire au WRO. Suivez sans faire d’histoire et tout ira pour le mieux. »
Quand bien même il restait relativement amical, Reeve n’en demeurait pas moins professionnel. Il connaissait son travail. Malheureusement, Cait Sith sortit du véhicule toujours en marche et s’approcha des trois personnes. Lui ne serait pas aussi diplomate et neutre que son maître, même s’ils étaient techniquement la même personne. Il regarda les trois individus avant de tourner son regard plus principalement vers le gamin. Il tendit sa grosse patte gantée dans sa direction.

« On ne vous fera aucun mal, on va juste poser quelques questions ! Promis ! »

Reeve glissa ses mains dans son dos, attendant de noter ou non la coopération de ces trois individus. Il gardait surtout un œil sur Genesis, qu'il connaissait uniquement comme étant un renégat de la Shinra et, donc, ayant une bien mauvaise réputation dans le milieu…

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 4 Déc 2015 - 20:06

C'est ironique... En fait, si un jour, on lui avait dit qu'il était humainement possible d'être trop fatigué pour dormir, Tenshi ne l'aurait certainement pas cru. Pourtant, c'est précisément ce qu'il se produit. Son corps reste comme suspendu : il somnole, pouvant chuter à tous moments, mais quelque chose, il n'arrive pas à savoir quoi, l'en empêche. Du coup, lorsque Genesis lui lance de nouveau un sort de guérison, il se contente de sourire légèrement, même si les crampes laissées par son exercice un peu trop lourd restent. Il n'a pas vraiment compris ce que le roux a dit à la kunoichi, quelque chose à propos de Katanas-révolvers peut être ? Il a vaguement entendu parler de ces armes une fois... Youfie-sensei en discutait avec cet homme à la cape rouge, Vincent Valentine, mais... Il se rappelle juste que sitôt qu'il est entré dans la pièce, toujours troublé par la mort de cet homme en bleu la semaine précédente, la jeune femme s'est tue immédiatement et avait entrepris de lui expliquer en quoi consisterait son futur entraînement avec elle tout en le "gavant" presque de roulés à la cannelle et autres pâtisseries présentes. Pas vraiment l'un de ses pires souvenirs, donc, même s'il se demande ce que la kunoichi pouvait bien vouloir cacher dans la mesure où quand il s'agit d'être subtile, la jeune femme ferait limite concurrence à l'un des énormes Gigas du cratère Nord. Cependant, il n'a pas vraiment le temps d'y penser : à peine un instant après que Genesis ait rendu son masque à Kirie, un hélicoptère se fait entendre, venant droit de Banora et commençant à se rapprocher peu à peu, le roux indiquant qu'ils vont probablement devoir répondre à quelques questions. S'il n'était pas aussi épuisé, Ten en grimacerait légèrement, surtout lorsque sa vision, toujours troublée, mais suffisamment claire pour qu'il puisse voir modérément bien lui montre l'emblème présent sur le véhicule. La WRO... Les "employeurs" de sa sensei. L'idée que cette dernière se trouve peut être dans le véhicule lui glace le sang avant qu'il ne rappelle que la jeune femme supporte aussi bien que lui les transports. Cependant, la personne qui sort, entourée de deux gardes du corps est encore pire... Et à cet instant précis, Ten maudit le fait qu'il ne peut même pas bouger suffisamment pour s'enfuir ou à défaut, se cacher derrière le roux pour éviter d'être reconnu. Longs cheveux noirs, yeux noirs, petite barbe brune de quelques jours, aux alentours de quarante ans, long manteau bleu et... Un chat noir au ventre blanc, vêtu d'une cape rouge debout dans le véhicule... De tous les hommes qu'il aurait pu croiser actuellement, au moment précis où il est complètement incapable de bouger, Cet homme est l'un de ceux qu'il redoute le plus, directement derrière l'homme aux cheveux blancs, Weiss, Ranzou et Youfie. La jeune femme lui a parlé de son patron plusieurs fois, si bien que reconnaître Reeves Tuesti et sa création, Cait Sith ne prend pratiquement pas de temps. Peu importe si cet homme ne lui veut strictement aucun mal, ni maintenant, ni jamais d'après ce que sa sensei lui a expliqué. Reeves est apparemment un homme juste, bon et droit, quoi qu'un peu... Gamin par moments, mais ce que Ten retient le plus actuellement, c'est que si jamais Youfie a décidé de donner son signalement à la WRO, il est sur et certain de se retrouver à nouveau à Wutai dans les deux jours qui suivront, même si l'homme doit s'en occuper personnellement !

****Quelle... Journée... Au moins, c'est pas Ranzou-san ou... Ce type... Mais quand même...****

L'homme se met à parler, apparemment surpris de voir Genesis dans la mesure où il regarde surtout le roux, même si Ten se raidit légèrement, en tous cas autant qu'il le peut quand le regard de l'homme se pose un bref instant sur lui. Cependant, Reeves cesse presque aussitôt de le regarder, haussant un sourcil en voyant l'état de Kirie et Ten relâche un souffle qu'il ignorait retenir : à l'évidence, sa sensei n'a pas parlé de lui... Ou l'homme ne l'a tout simplement pas reconnu. Il essaye de nouveau de se lever, mais ses bras semblent presque grogner sous l'effort et il laisse tomber, notant vaguement l'engourdissement complet qui semble agripper chaque centimètre carré de son corps. Ce n'est pas la première fois qu'il ressent ça. Youfie n'était peut être pas la plus sévère des formatrices, mais elle pouvait parfois être une véritable esclavagiste dans l'entraînement, si bien que se retrouver dans les bras de la jeune femme ou sur le dos de l'un de ses compagnons pour être ramené à l'orphelinat se produisait souvent. En moyenne une fois par semaine si ses souvenirs sont bons. Cet engourdissement n'a donc rien de nouveau même si c'est la toute première fois qu'il n'arrive même pas à bouger d'un centimètre. Un effet secondaire de la détonation ? Juste le fait qu'il en a trop fait ? Les deux ? Il n'en sait rien et peu importe. Reeves recommence à parler, commençant par se présenter, puis leur demandant de les suivre sans faire d'histoire, juste pour répondre à quelques questions. L'homme a l'air si sévère et professionnel que Ten sent sa gorge se nouer... Du moins, jusqu'à ce que Cait Sith ne sorte de l'hélicoptère et ne précise, avec un accent tout aussi étrange, mais différent de celui de son créateur, qu'ils ne leur feront aucun mal et veulent juste poser quelques questions. Alors que la main du faux félin part dans sa direction, Ten se raidit de nouveau autant qu'il le peut avant de murmurer :

"Je... J'ai r-rien... C-contre mais... F-faudra j-juste m'aider un p-peu... M-mon corps me... Désobéit..."

Finalement, au prix d'un gros efforts, Ten parvient à se retourner et à se mettre en position assise, même s'il sent qu'il sera incapable d'en faire plus, à plus forte raison que son corps retombe brutalement vers l'arrière, sa tête percutant violemment le sol. Heureusement, le sable absorbe complètement le coup, mais il se retrouve de nouveau à regarder le ciel, notant de nouveau les magnifiques couleurs de ce dernier et sans même s'en rendre compte, il sourit d'un coup légèrement, sentant son coeur se réchauffer à cette vue. Il a déjà vu des couchés de soleil, mais jamais une aurore, surtout ce genre là. Les quelques nuages restants dans le ciel sont teint en rose ou orange par endroits, les rares étoiles encore visibles commençant à devenir de moins en moins présentes. L'idée qu'il aurait pu ne pas voir ce spectacle le cloue légèrement sur place alors qu'il se rend d'un coup compte de tout ce qu'il aurait pu rater et il ferme les yeux, inspirant légèrement, une seule chose résonnant dans son esprit :

****C'est pas le moment de penser à ça... Je suis encore là... Grâce à Zero-san et Asami-san. Pas la peine de... De penser à ce qui aurait pu arriver... Faut juste que je devienne plus fort... Pour éviter que ça arrive de nouveau ! Allez, DEBOUT !****

C'est fou à quel point la volonté peut faire des miracles dans la mesure où Ten parvient à se relever complètement en dépit de son état, parvenant même à faire deux pas en dépit de ses courbatures et de l'épuisement suffisamment fort pour distordre son champ de vision. Cependant, il en a vraiment trop demandé cette fois et à peine son second pas fait, il s'écroule littéralement sur Genesis, manquant de se retrouver complètement à terre si ce n'était par le fait que sa main droite soit parvenue à accrocher la poche du manteau écarlate, empêchant son corps d'aller rencontrer complètement le sol, seuls ses genoux subissant l'impact. S'il n'était pas si épuisé, ses joues prendraient certainement feu non seulement face à l'apparence ridiculement faible qu'il doit avoir, mais aussi par le fait qu'on dirait presque qu'il vient de tenter de voler quelque chose aux roux juste à temps pour finir au sol, sans compter le fait qu'il a bousculé ce dernier.

"Je... J-je s-suis désolé... J'en p-peux v-v-vraiment p-plus..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 5 Déc 2015 - 11:43

Tenshi avait semblerait-il déversé l’intégralité de sa frustration emmagasinée jusque là sur un arbre qui partit en fumée. Kirie l’avait bien entendu, il ne pouvait en être autrement… Toutefois, elle ne s’en préoccupa pas plus que ça en estimant qu’il était préférable qu’il se défoule de la sorte sur un objet inanimé plutôt que sur elle. Elle était déjà au prise avec Genesis, qui paraissait bien déterminé à faire sortir les réponses qu’il voulait de cette ravissante kunoichi. Kirie avait donné, selon elle, assez d’informations à son sujet. Le simple fait d’avoir daigné dire être collectionneuse d’armes était déjà un trop pour elle qui appréciait préserver son anonymat et ses préférences…

Genesis paraissait avoir toujours les bonnes réponses. Il tournait ses phrases de sorte à attirer l’attention et pouvoir convaincre son interlocuteur, c’était un fin parleur. Kirie l’écoutait puisqu’il ne pouvait pas vraiment en être autrement. Il commença à essayer de la persuader que si elle appréciait tant dérober des armes, elle ne pourrait sûrement plus le faire si le Culte parvenait à prendre le dessus sur le monde. Non, cet argument ne marchait pas sur Kirie. C’était risible ; elle continuerait de voler peu importe qui gagnerait cette guerre à laquelle elle se refusait de participer.
Après s’être assuré de ce que faisait Tenshi, le guerrier en rouge revint vers elle pour l’écouter lui dire que la mort de ses camarades était dû à leur témérité, poussant l’homme à avouer qu’elle marquait un point. Cela dit, il ajouta qu’elle n’avait pas été honorable non plus mais cette accusation ne fit ni chaud ni froid à la ninja de Wutai qui avait conscience que ses agissements n’étaient pas tout à fait recommandable. Il termina en disant qu’elle ne devrait plus essayer de dérober sa Rapière, mais lui conseilla une arme en particulier qu’elle pourrait trouver… Des katanas-revolvers…

Kirie arqua un sourcil. Pourquoi diable l’aider dans sa quête d’armes ? N’était-il pas en colère contre elle, ou avait-il subitement eut un changement d’avis ? Ou était-ce une ruse ? La jeune femme le jaugea du regard, scrutant ses yeux d’un vert éclatant, teinte mako, mais elle n’arrivait pas à déceler du mensonge. Il disait même pouvoir l’aider si ça l’empêchait d’essayer de voler son arme. Il protégeait donc uniquement ses intérêts, hein ? Ce n’était pas plus honorable qu’elle.

« Je n’ai jamais entendu parler de telles armes. » Lança-t-elle peu de temps avant de mentionner vouloir récupérer son masque, requête à laquelle Genesis obéit, étonnamment. La délicatesse avec laquelle il remit laissa Kirie se questionner sur ses intentions à son sujet. Elle était persuadée dès le départ qu’il voulait l’éliminer, mais sa manière de la traiter était bien trop sage. Peut-être n’était-il pas aussi mauvais que ses clones l’avaient été à cette époque, à Wutai…

Genesis lui demanda sévèrement ce qu’elle comptait faire à présent, mais la jeune femme ne put répondre. Le bruit d’un hélicoptère réduisit leur discussion à néant. Kirie leva la tête alors que ses cheveux se mettaient à être fouettés par le vent à l’approche de l’engin qui se posa sur le sol, non loin d’eux. Les hélices tournaient avec force alors que le sable autour d’eux se faisait soulever par la puissance du vent. La grande porte noire s’ouvrit pour laisser apparaître un homme avec une barbiche noire, un grand manteau bleu sombre et un chat en peluche à ses côtés. Kirie dévisagea bien sûr la créature couronnée alors que celui qui se présentait comme le chef du WRO disait vouloir les emmener pour un interrogatoire. Il était évident qu’ils étaient des suspects dans cette histoire avec leur proximité à la ville et Genesis devait porter de nombreux soupçons rien qu’avec sa popularité d’antan… Kirie comprit vite que ses ennuis ne faisaient que commencer…

L’étrange peluche parlante sortit de l’hélicoptère pour s’adresser spécialement à Tenshi qui semblait peiner à bouger. Il disait que promis, ils ne seraient pas méchants. La kunoichi ne pouvant pas bouger - elle avait les poignets et les chevilles ligotées - elle ne pourrait pas proprement adhérer à la requête de Reeve Tuesti puisqu’elle ne pourrait pas se mettre sur ses deux jambes pour monter dans l’hélicoptère. Tenshi semblait bien vouloir suivre mais il était aussi inapte à faire des mouvements, sûrement trop épuisé émotionnellement comme physiquement de toute cette agitation et du décès de ses trop récents camarades. Il trébucha maladroitement et réclama - ou supplia presque - Genesis pour son aide.

« J’accepte de coopérer à condition que mes liens me soient retirés. » Elle n’allait certainement pas accepter de se faire balader comme un vulgaire animal sauvage qu’on aurait attaché pour mieux le dépecer. Kirie avait vraiment l’intention de collaborer avec ces personnes, elle savait de toute façon que si elle se mettait les autorités à dos, sa quête pour trouver des armes uniques et rares serait compromise. Se faire prendre en grippe par un soldat, peu lui importait, mais les autorités qui couvraient l’intégralité de Gaïa, autant dire que ce n’était pas conseiller. Sa fuite risquait de donner la fausse impression qu’elle était concernée par cette explosion magique et elle refusait tout soupçons, surtout injustifiés, sur son nom.
Kirie tourna son regard vers Genesis. Reeve n’oserait probablement pas l’approcher puisqu’il ne la connaissait pas et sa sécurité en tant que dirigeant du WRO passait avant tout. C’était donc au guerrier poète de voir s’il obéirait à sa requête ou s’il oserait la transporter autrement. Mais comme il semblait y avoir déjà Tenshi qui demandait du soutient, elle doutait qu’il daigne se préoccuper de son sort plus personnellement.

La confiance ne régnant forcément pas dans le groupe la concernant, Kirie ajouta un détail.
« Vous possédez mon arme. Je n’irai nulle part avant de l'avoir récupérée. » Genesis avait en effet confisqué l’arme de Kirie pendant qu’elle était inconsciente, son magnifique kunai qu’elle avait spécialement fait forger pour elle dans la boutique de son grand-père. Un beau spécimen avec des orifices à matérias et d’une taille conséquente, plus comme une dague en fait. Il était hors de question pour elle de disparaître sans l’avoir récupéré. Aussi, elle ne risquait pas de fuir si on lui enlevait ses liens… en raison de ça et de biens d’autres choses.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 6 Déc 2015 - 2:31

Une collectionneuse d'armes était quelqu'un à surveiller mais pourrait aussi être plutôt utile, alors que Genesis avait pensé à quelque chose. Dans le fond ce n'était pas forcément bon signe pour Kirie, même si elle était assez téméraire pour aller essayer de dérober les deux armes qui venait de lui suggérer.
En tout cas, son haussement de sourcils laissa penser aux roux qu'elle n'avait peut-être pas repéré son cynisme. Il faut dire qu'il l'avait bien caché.
Ou alors préférait-elle faire semblant, ce qui serait fort possible aussi.

« Ces deux armes viennent d'un complexe très secret, normal que tu n'en aies pas entendu parler, surtout si tu ne suis absolument pas les informations. Cependant leur propriétaire traîne dans la nature à présent, donc qui sait, sans doute pourrais-tu le croiser. ».
Là encore, le cynisme était perceptible dans la voix de l'ex-SOLDAT.

Cependant, ils reparleraient de la chose plus tard sûrement car là un hélicoptère de la WRO venait de se poser tout près d'eux, puis deux hommes sortirent, puis un troisième. Le troisième avait une allure de bureaucrate contrairement aux deux autres, ce qui était normal vu son rang. Bien Genesis ne l'avait jamais tellement connu. Pendant ses années en tant que SOLDAT il n'avait jamais vraiment côtoyé tous les bureaucrates de la Shinra, et encore moins un architecte.
Le nom de l'homme, Reeve Tuesti, n'était pourtant pas inconnu, surtout depuis ces dernières années. Le roux en avait régulièrement parler depuis son « réveil ».

Autant mener une enquête sur ce qu'il s'était produit était normal aux yeux de Genesis – il n'en était pas à l'origine et avait la conscience tranquille à ce niveau là – autant que ce soit la WRO qui s'en occupe l'enchantait moins. Beaucoup moins. À tous les coups allaient-ils espérer tirer d'autres informations plus personnelles de la part de l'ex-SOLDAT, quitte à dériver un peu la conversation ou à la prendre à part ? Et s'il se mettait à le questionner au sujet de Weiss ? Après tout, peut-être savaient-ils bien que le Tsviet était toujours en vie parce que Genesis l'avait sauvé ?

L'ex-SOLDAT resta muet et pensif un instant, tout en regardant Kirie, puis Tenshi, puis Reeve – un peu de travers –, puis Kirie à nouveau. Sûrement pensait-il et extrapolait-il un peu trop là.
« Des suspects. Très surprenant n'est-ce pas. Soit. Comme vous voudrez. ».

Non, Genesis n'était pas du tout enchanté à l'idée de se faire interroger, lui, par des ex-personnels de la Shinra. Voilà le soucis qui se présentait à lui. Cependant, vu son histoire passée, il savait très bien que s'il n'obtempérait pas, il aurait à nouveau moult personnes contre lui. L'histoire se reproduirait comme plus d'une décennie auparavant. Alors que lui, il se repentait et voulait se montrer sous une meilleure image.

Le temps qu'il resta encore un peu pensif, un chat en peluche mécanique – qui fit légèrement plisser les yeux de Genesis – sortit de l'hélicoptère et s'approcha de Tenshi. Cependant, le jeune Wutaïen n'avait vraiment plus de forces vu sa façon de bouger, de se retrouver au sol une fois puis une seconde fois, ce qui fit grimacer légèrement le roux alors qu'il l'avait soigné. Surtout que le second coup, l'enfant s'écroula sur lui, carrément.

Genesis soupira et se baissa pour prendre l'enfant dans les bras.
« Eh bien, je t'avais bien dit de faire doucement... mon enfant. ».
Façon amicale et affective de parler bien sûr, puisque le roux n'avait pas d'enfant. Bien que la façon dont il l'avait dit pourrait peut-être faire croire que ? Ça serait finalement même assez crédible pour quiconque qui ne le connaissait pas, sans même que lui-même ne s'en rende compte. Bien que très vite il démentirait toute rumeur à ce sujet. Il devait toutefois s'admettre qu'il avait développé une affection particulière pour ce jeune Wutaïen.

« Vous laissez la femme je m'en occupe aussi. ».
Genesis espérait que les soldats ainsi que Reeve perçoivent bien assez la fermeté et la sévérité dans sa voix pour qu'aucun d'entre eux ne touche à Kirie. Ne sait-on jamais, peut-être seraient-ils capables de lui défaire ses liens tel qu'elle l'avait quémandé ? Après tout c'était lui le suspect.

Après avoir déposé délicatement Tenshi dans l'hélicoptère, il revint en vitesse pour chercher Kirie.
Un des soldats de la WRO s'était un peu approché d'elle, mais le roux le bouscula un peu avant de prendre la kunoichi à son tour dans ses bras. À savoir pourquoi tenait-il à s'occuper d'elle aussi par lui-même. Oui, il y tenait sans même savoir pourquoi réellement. Cette kunoichi l'intriguait assez, c'était sûr.
« Je ne suis pas convaincu que tu sois en position de demander cela ma chère amie, navré. Même si ces individus finirons par te retirer les liens, sûrement. ».
Peut-être cela ferait comprendre aux trois autres quelque chose ? Qui n'avait rien à voir directement avec l'explosion pourtant.

Tout comme il l'avait fait pour Tenshi, Genesis déposa Kirie assez délicatement sur la banquette à l'intérieur de l'appareil, avant de s'assoir entre elle et l'enfant... c'est que c'était assez serré en plus. Il retira même sa Rapière pour la poser à terre de façon à ce qu'elle gêne moins. Cependant, il la reprendrait évidemment bien précieusement si la kunoichi venait à voir ses liens défaits par ces gens de la WRO.

Alors que l'hélicoptère allait sûrement démarrer, Genesis regarda l'enfant, et s'assura qu'il tiendrait le coup et finit même par lui passer une main sur le front. Après tout, ne sait-on jamais, peut-être était-il malade tout simplement ? Il regarda ensuite Kirie avec les yeux un peu plissés et lui montra son kunai.
« On va répondre à quelques questions d'abord, si tu permets. ».

Il finit par regarder Reeve, d'un air bien froid et distant aussi, laissant comprendre à l'homme de la WRO qu'il n'avait pas l'intention d'être amical avec quiconque qui avait été de la Shinra avant de s'adresser à lui avec une ironie et un cynisme qui étaient assez assortis avec son expression faciale.
« Les nouvelles vont toujours aussi vite à ce que je constate. ».

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Dim 6 Déc 2015 - 15:27

PNJC’est sans réelle surprise que Genesis parut presque mauvais en entendant qu’il était pris comme suspect. Cependant, ce n’était pas que lui ; même l’enfant et la kunoichi comptaient comme des suspects. Ils étaient tous les trois ici, sur une île abandonnée, le lendemain d’une explosion tonitruante qui avait même secouée les fondations de Mideel, à plusieurs kilomètres de là. Ces trois personnes étaient donc les principaux suspects dans cette histoire. Reeve était obligé de les ramener au quartier général pour les interroger. C’était son rôle après tout de veiller à la sécurité de ce monde.

Le jeune garçon semblait vouloir coopérer, cependant, il en était incapable ; il ne parvenait qu’à peine à bouger. Il paraissait souffrir, Reeve ne saurait le dire. Cait Sith prouva davantage d’inquiétude que son manipulateur – car oui, Cait Sith et Reeve étaient techniquement la même personne, Reeve lui insufflait la vie grâce à un pouvoir unique et pouvait de ce fait agir au travers lui, bien qu’il utilisait une personnalité et un accent différent – mais il ne daigna pas trop s’approcher en devinant rapidement que Genesis comptait s’occuper lui-même de ce gamin.

Reeve entendit la femme accepter de coopérer à condition que ses liens soient défaits. Ignorant de base pourquoi cette Wutaienne était attachée, Reeve ne se voyait pas lui enlever ses attaches tout de suite. Il comptait questionner Genesis à ce sujet lorsque celui-ci passa près de lui avec Tenshi dans les bras en lui ordonnant presque de ne pas toucher à la femme.
« Très bien. » Répondit machinalement le directeur du WRO avant de faire signer à l’un de ses soldats de s’approcher de la demoiselle qui semblait drôlement embêtée de ne pas recevoir la coopération désirée. Elle ne se débattait pas mais dévisagea le soldat qui l’approcha, du moins jusqu’à ce que Genesis ne revienne dans sa direction, bousculant l’homme qui trébucha un peu. L’ancien soldat poète souleva la kunoichi pour la ramener dans l’hélicoptère aussi sous le regard observateur de Reeve et de Cait Sith qui, lui, retourna rapidement dans l’appareil.

Reeve balaya l’île du regard avant de faire signe à ses acolytes.
« Faites un tour rapide de l’île. Nous partirons ensuite. »

Les hommes se dispersèrent rapidement pour ausculter les environs. L’endroit était particulièrement désert, il était facile de couvrir la surface rien que du regard, mais sait-on jamais. Dans l’hélicoptère, Cait Sith était assis face aux trois suspects, avec cet éternel petit sourire benêt sous ses moustaches. Il paraissait toujours de bonne humeur celui-là. A vrai dire, il les surveillait, puisque Reeve était de dos à eux actuellement. Les soldats ne tardèrent pas à revenir de toute façon et passèrent dans l’engin de métal, suivit rapidement du directeur qui s’installa aux côtés de Cait Sith après avoir fermé la porte qui claqua dans un son bruyant déplaisant.

Genesis crut bon de mentionner de façon cynique que les nouvelles allaient vite. Reeve eut un rictus.
« En effet. » Reeve regarda les deux autres et se monta plus calme et amical pour l’enfant. « Ne vous inquiétez pas. Nous nous dirigeons vers Junon. Quelques questions et nous vous laisserons tranquilles. » Enfin, si tant est qu’ils répondaient bien aux interrogations. S’ils paraissaient trop suspects, pour sûr que les choses tourneraient au vinaigre. Quoi qu’il en soit, le voyage ne devrait en théorie pas être trop long. Ce genre d’engin volait rapidement, une trentaine de minutes et ils seraient à Junon. Pour le moment, Reeve demeurait assez discret, même Cait Sith ne disait mot, mais l’homme réfléchissait. Il avait tout de même en face de lui un ancien soldat présumé mort qui avait provoqué énormément de ravages à l’époque où Zack Fair était encore en vie… Ce n’était pas rien…

Kirie enverra tout le monde au WRO à la fin de son poste afin de terminer le tour pour permettre à chaque participant de décrire leur entrée dans l'hélicoptère et de proprement faire le départ Simply Happy.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 10 Déc 2015 - 20:26

Bien qu'il puisse sentir la répugnance de Genesis envers l'homme et sa "peluche", surtout en comprenant qu'ils sont considérés comme suspects, Tenshi ne bronche pas, trop sonné pour réellement réfléchir. Avoir tenté de bouger l'a vidé de ses dernières forces, si bien qu'il ne peut même pas rougir ou même être gêné lorsque le roux le prend dans ses bras tout en le "grondant" pour en avoir trop fait et en l'appelant "son enfant". Bien que sonné, Ten sait que cette appellation pourrait aisément prêter à confusion, même si honnêtement, si quelqu'un arrivait à le prendre pour le fils de Genesis, ce serait vraiment qu'il y aurait un problème... Du peu qu'il sait sur le guerrier, ce dernier n'est pas vraiment du genre à avoir un enfant et même si c'était le cas, l'emmener au combat ? Y penser lui donne mal au crâne, si bien qu'il se contente de fermer les yeux, inspirant profondément alors que le roux le pose sur l'un des sièges de l'hélicoptère. Un détail capital lui revient en tête : son mal des transports ! Mais presque aussitôt, l'engourdissement de son corps semble se renforcer et il se rend compte qu'il va être tellement sonné qu'il y a de fortes chances qu'il ne sente même pas les mouvements du véhicule. Genesis s'éloigne, revenant ensuite avec Kirie, laquelle est toujours attachée en dépit de sa demande d'être libérée en échange de sa collaboration. Refermant les yeux, Tenshi inspire profondément, essayant de se calmer, même si le fait qu'il déteste les véhicules lui revient vivement en tête. Ce n'est pas seulement le fait qu'il soit rapidement malade, mais le fait que depuis des années, les véhicules ont polluée Gaïa d'une manière ou d'une autre... Encore que les hélicoptères sont loin d'être aussi polluants que les camions. Il entend la voix de Reeves ordonner aux soldats l'accompagnant de faire le tour de l'île, puis Genesis indiquer à la Kunoichi qu'ils "répondraient à quelques questions d'abord". D'abord quoi ? Il n'en sait rien, mais très vite, il sursaute en entendant la porte de l'hélicoptère se fermer, ouvrant les yeux juste à temps pour voir le guerrier roux assis entre lui et la jeune femme, Reeves et cait Sith quant à eux étant assis sur le siège d'en face.

****J'en ai vraiment trop... Demandé à mon corps. J'en peux plus. Entre l'explosion, l'atterrissage et... Mon défoulement... Je vais mettre pas mal de temps avant de récupérer... J'aurai peut être du écouter Genesis-san, mais... Si je n'avais pas laissée ma colère partir...****

Cette idée le fait frisonner. Il sait ce qu'il aurait pu faire s'il n'avait pas extériorisé. Il aurait très certainement attaqué et vu son état, il aurait probablement tuée Kirie par simple rage, chose qu'il aurait regrettée amèrement ensuite. Avec le recul, il se rend compte qu'il était stupide : même si la kunoichi n'avait pas volée cette rapière, les choses se seraient obligatoirement passées ainsi... Sauf qu'il y aurait peut être eu plus de victimes. Même avec sa force, il doute que Genesis aurait pu fuir une telle détonation. Kirie aurait certainement été pulvérisée également. Quant à lui... Zero et Asami l'auraient-ils protégé encore une fois ? Peu importe... Tout ce qui compte... C'est que c'est finit de toutes manières... Zero et Asami sont morts... Ils l'ont sauvés, sans prendre le temps de se sauver eux-même. Genesis et Kirie ont survécus. En fait, s'il doit être honnête... Il sait que ce fiasco n'est pas vraiment à mettre que sur le dos de Kirie... Zero a agit avec trop de zêle, sans suivre le moindre plan et se jetant directement dans un camp remplis d'adversaires, dont un complètement inconnu et possédant, même de loin, un pouvoir incroyable. Le fait qu'il se soit sacrifié pour lui permettre de vivre n'excuse pas entièrement cette arrogance, mais Ten s'en moque : le brun n'était pas quelqu'un de mauvais. Son coeur se contracte douloureusement et il referme les yeux, entendant à peine Genesis faire une remarque acerbe à Reeves sur la vitesse à laquelle les informations circulent, chose à laquelle le leader de la WRO répond sur le même ton. Cependant, l'homme prend ensuite une voix beaucoup plus douce, indiquant qu'ils vont juste aller à Junon, leur poser quelques questions et les laisser tranquilles, si bien que Ten rouvre les yeux un bref instant, murmurant ensuite, trop sonné pour clairement se rendre compte de ce qu'il dit :

"Sensei... M'a dit que... Q-que vous étiez un... H-homme de... De p-parole... Même p-pour un ex-c-cadre de la S-shinra... V-vue la haine qu'elle... Qu'elle éprouvait envers... F-faut croire qu'elle... Quelle apprécie de t-travailler p-pour vous..."

A peine sa phrase terminée, Tenshi appuie presque inconsciemment, sa tête contre le bras gauche de Genesis, étant trop petit pour atteindre plus haut. Est ce que c'est son imagination ou est ce que les soldats présents le regardent d'un coup étrangement ? Si épuisé... Il n'arrive même plus à réfléchir et son corps pèse de plus en plus lourd. En temps normal, l'idée de s'appuyer sur quelqu'un l'aurait fait rougir de honte, mais là, il est vraiment trop sonné pour faire plus que soupirer. L'hélicoptère semble se dissoudre dans un amalgame de couleurs diverses tandis qu'il referme lentement les yeux, ne sentant aucun mouvement, même alors qu'il sait que l'appareil a déjà décollé. Alors qu'il voit Cait Sith en face de lui pendant un bref instant, une étrange envie, comme un instinct commence à souffler en lui. Quelque chose comme... Une peluche ? D'où ça vient ça ? Sans réellement y faire attention, il sourit légèrement au "chat" avant de fermer complètement les yeux, se laissant aller tandis qu'il entend vaguement le coeur de Genesis battre, un bruit formant une étrange berceuse... Étrangement familière.

****C'est... Bizarre... Pourquoi je... Me sens si... Bien ?****

Les ténèbres sont d'un coup partout. Curieusement chaudes alors qu'il flotte dans un océan complètement noir, sans la moindre trace de lumière. Ni haut, ni bas gauche ou droite. Juste une immensité complètement vide... Le néant absolu. Aucune sensation et ses crampes ont complètement disparues. Ce constat le fait de nouveau sourire alors qu'il se love sur lui-même, ramenant ses genoux contre sa poitrine tandis que le battement de coeur continue calmement. Quelques murmures traversent de temps en temps le néant, mais restent presque inaudibles, même s'il croit, à un moment, entendre une voix à l'accent étrange dire quelque chose ressemblant à "Elle est mignonne comme ça !". Ses joues chauffent légèrement, mais la sensation disparait aussi vite qu'elle est venue : il n'a pas envie de réfléchir... Ou de laisser quoi que ce soit le troubler. C'est si confortable...
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 11 Déc 2015 - 10:17

Non, Genesis ne comptait pas adhérer à la requête de la kunoichi. Il ne lui répondit même pas et se contenta de transporter Tenshi hors des plaines sableuses de cette grande île pour l’emmener dans l’hélicoptère. Devant l’indifférence que le soldat venait de lui apporter, Kirie comprit rapidement qu’il n’avait absolument pas l’intention d’accepter ce qu’elle venait de demander et que ses conditions seraient jetées à l’eau. Profondément humiliée, la jeune femme le suivit du regard non pas sans froncer les sourcils et le dévisager, bien qu’heureusement, la présence de son masque ne lui donnait qu’une expression d’une neutralité froide aux yeux du monde extérieur.

Au final, le soldat poète revint dans sa direction pour la soulever en lui expliquant qu’elle n’était pas en position de faire une requête de ce genre. Non en effet, elle était ligotée et outre rouler comme un vulgaire rondin, il n’y avait aucun moyen pour elle de se déplacer rapidement et efficacement. Honteuse, elle ne répondit absolument rien et garda simplement la tête haute alors qu’il la déposait plutôt délicatement malgré son statut de prisonnière.
Dorénavant assise, elle remarqua que l’homme à la tête du WRO paraissait beaucoup plus compatissant et empathique qu’il ne semblait l’être aux premiers abords. Bien que Genesis lui parla froidement et sur un ton relativement cynique – auquel il répondit avec neutralité, même si on sentait qu’il réitérait le ton du soldat pour mieux le lui rendre avec professionnalisme – il se démontra beaucoup plus aimable vis-à-vis de Tenshi. Il semblait vouloir s’assurer que l’enfant ne soit pas effrayé. Ce type était étrange, surtout qu’il se baladait avec une sorte de peluche animée d’une vie… Kirie, toutefois, tâcha de ne pas se préoccuper de son entourage. Elle préférait se faire discrète.

Les yeux fermés, le dos et à la tête droite, Kirie bougeait un peu les poignets afin de détendre un peu la douleur qu’elle ressentait au niveau de ses liens. C’était assez inconfortable mais malheureusement, elle n’avait rien pour se détacher. Genesis possédait son kunai et ne comptait pas le lui rendre, il le lui avait montré en mentionnant qu’ils répondraient à quelques questions d’abord, que devait-elle comprendre ? Qu’il lui rendrait son arme après l’interrogatoire ? Quand comptait-il la détacher aussi ? Ces questions restaient en suspens pour le moment. Sans doute que ces gens auraient la gentillesse de la détacher lorsqu’ils arriveraient à Junon… ou en tout cas fallait-il l’espérer…

Tenshi parut s’endormir contre le bras de Genesis, du moins Kirie le supposa puisqu’elle ne l’entendit plus. Il parlait beaucoup, bégayait aussi énormément, si bien que sa façon de parler était distincte et Kirie ne l’entendant plus depuis un moment – depuis qu’il avait parlé à Reeve concernant sa sensei – elle jugea qu’il s’était assoupi. Il était tout de même curieux ce gamin. Il lui vouait aussi probablement une haine sans limite des suites de ce qui s’était passé, donc… Autant le laisser tranquille et se maintenir éloignée de lui le plus possible.

Kirie se transforma en statue de pierre immobile pendant un long moment. Le seul instant où elle bougea, ce fut pour tourner légèrement la tête et regarder le paysage qui indiquait leur approche de Junon. Elle pouvait reconnaître le quartier général du WRO sans même l’avoir déjà vu auparavant tout simplement parce qu’il remplaçait l’ancienne base Shinra, où le Sister Ray se trouvait.
L’hélicoptère se posa sur l’aérodrome. Lorsque les moteurs s’arrêtèrent, Kirie tourna le regard vers Reeve qui se leva pour sortir du véhicule. Cait Sith suivit rapidement derrière, laissant donc Genesis se préoccuper du sort de Kirie et de Tenshi. Consciente qu’il s’occuperait du petit en premier, Kirie réprima un soupir en s’obstinant à garder le dos et la tête droite. Elle refusait de se laisser abattre. Dehors, il y avait de nombreux soldats, certains murmuraient entre eux en reconnaissant peut-être Genesis… Un regard de Reeve et ils se remettaient rapidement au silence, l’arme levée, en bon soldat. Ils seraient sans doute dirigés individuellement dans des salles pour des interrogatoires isolés. Le pied quoi…

Direction du groupe > Junon
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Une récupération à faire
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ADMIN+MODO] Passation et récupération du compte fondateur
» Mission Récupération ϟ On n'a jamais fini de faire son devoir ▬ Crystal
» ["programation"] récupération var. pour traitement
» Les persos mythiques de la Nouvelle Ekoï [récupération V1]
» On les a retrouvés [ Jingle World, Rang B, CP, Arrestation et récupération de documents ]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum