Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Multiples suspicions
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 12 Déc 2015 - 4:32

Kirie, Tenshi et Genesis viennent de Banora, accompagnés de Reeve (PNJ)


Ces individus de la WRO suspectaient le trio, et très probablement Genesis en particulier, mais au moins ils ne se mettaient pas trop en travers de son chemin. L'ex-SOLDAT ne pouvait qu'en être reconnaissant. Il n'allait rien leur dire allant dans ce sens néanmoins. Certes, il s'était racheté une conduite, et peut-être nombre de personnels de la WRO aussi d'un autre coté, mais était-ce là une raison pour tisser des amitiés ? Non. Il allait coopérer, en partie probablement, c'était déjà beaucoup.

C'était d'ailleurs dans cette situation que l'ex-SOLDAT repensa à cette histoire d'Ordre. Il s'agissait là d'une organisation bien établie et il était très envisageable que nombre de personnels de la WRO en fassent partie ou soient au moins de solides alliés. Genesis se demandait à nouveau si cela le coup de lutter en faveur de cette organisation. Déjà il avait eu un aperçu la veille avec un individu étrange. Puis ce jeune mage de glace qui avait voulu donner des ordres. Sûrement un genre de comportement qu'il retrouverait dans cette organisation, à coup sûr. Au moins des gens pour donner des ordres. Genesis, lui, n'aimait pas recevoir d'ordres. Il n'avait jamais beaucoup aimé cela à la base et en plus il avait goûté à l'indépendance depuis plus d'une décennie à présent.

Le roux pensait à tout cela pendant le trajet, tout en posant nombre de regards bienveillants sur Tenshi, et des regards plus froids sur Kirie, qui restait totalement muette. Sans doute réfléchissait-elle à ce qu'elle avait fait et aux conséquences ? Une fois que l'hélicoptère serait posé, il serait face à un choix. Commencer à lui enlever les liens. Ou la porter à nouveau.

Il faudrait penser à l'interrogatoire aussi, même si Reeve faisait mine de vouloir être rassurant. Comment faire confiance à un ex bureaucrate de la Shinra ?

« Quelques questions n'est-ce pas ? Encore faudra-t-il nous croire. ».

Genesis soupira en se doutant bien qu'ils ne le laisseraient pas filer ainsi. Sans doute allaient-ils aborder un autre sujet épineux aussi avec lui. Cependant, s'ils souhaitaient lui parler du cas Weiss, c'était à espérer qu'ils ne le fassent pas devant Kirie. Encore moins devant Tenshi, cet enfant étant traumatisé par le Tsviet d'après ses dires.
De plus le roux n'appréciait vraiment pas cette histoire d'évasion ni ce que Weiss était sans doute en train de faire à l'heure qu'il était, puisqu'il n'était pas parvenu à le remettre dans le droit chemin. Il n'en avait pas eu le temps. Cela dit, était-ce possible au moins de raisonner un tel individu ?

En même temps qu'il pensait à tout cela, Genesis sorti son livre histoire de s'occuper un peu. Il ne lisait pas vraiment en réalité car ce genre d'activité dans les transports n'est pas recommandé, même pour un ex-SOLDAT. De toute façon il connaissait le poème par cœur... mais le contact avec ce précieux livre était si spécial.

Cependant, la remarque de Tenshi – à moitié endormi – à Reeve fait bouger légèrement le regard de l'ex-SOLDAT en la direction de l'enfant, puis de l'architecte. Des yeux qui se plissèrent légèrement avant se détendre en même temps que Genesis soupira. Il espérait au moins que l'enfant ai raison au sujet de ce type. Il restait néanmoins sûr que des suspicions demeureraient obligatoire entre les deux hommes. Et il y avait de quoi.

Ne voulant pas apporter de commentaire, le roux se contenta de poser un nouveau regard très bienveillant sur l'enfant.

« Repose toi Ten, ça se passera bien. ».

Mots dont il n'était pas convaincu et qu'il avait prononcé avec une certaine froideur malgré tout même s'il avait voulu être rassurant pour le jeune Wutaïen. Aussi il mit son bras gauche de façon à ce que l'enfant puisse bien reposer sa tête dessus, et même sur lui carrément, sur ses genoux éventuellement.

Alors que l'appareil arrivait à Junon, il faudrait à nouveau bouger. Tenshi dormait encore ou peut-être serait-il encore un peu trop épuisé pour marcher. Et Kirie. Elle ne pourrait pas se déplacer les pieds liés.
Genesis la regarda à nouveau. Elle n'avait plus rien dit.
L'ex-SOLDAT décida alors de lui laisser une petite chance. Déjà cela allègerait probablement une tension alors qu'il y en avait déjà beaucoup. De plus, en réfléchissant bien, allait-elle se risquer à faire quoique ce soit dans telle situation ? Au pire, si elle fuyait, là, en cet endroit, elle serait suspectée, forcément. Il ne faudrait cependant pas qu'elle tente à nouveau de voler la Rapière du roux, sans quoi il serait dans l'obligation de la suivre à nouveau... et serait suspecté également.

Après quelques nouvelles secondes de réflexion en même temps que les soldats et Reeve descendaient de l'hélicoptère, attendant le trio suspect, Genesis souleva très délicatement Tenshi afin de pouvoir se lever, et une fois debout il s'approcha des pieds de la kunoichi. Très prudemment bien sûr. Elle aurait très problament le réflexe de lui envoyer un coup de pied dans la figure, ce qui serait très logique.

« Je te laisse une chance Kirie, saisis-la... » – le ton de l'ex-SOLDAT était froid et ferme, et pourtant une légère douceur était perceptible en lui, sûrement sa voix qui voulait cela, dans le fond – « … je te défais les liens des pieds. Pour les mains et la récupération de ton arme, on attend l'interrogatoire. De toute façon ces gens là ne vont pas te laisser d'autre choix que de suivre. ».

S'il lui défaisait les liens des mains, elle pourrait trouver une nouvelle occasion de vouloir dérober sa Rapière, ce qu'il ne voulait pas. Encore moins en ces lieux.
À coté de cela, s'il gardait son kunai, elle voudrait forcément le récupérer donc elle le suivrait, en toute logique.
En tout cas, suite à ces mots, il ne put s'empêcher de lui citer Loveless.

« Il n'y a aucune haine, seulement de la joie,
Car la déesse te protège
Héros de l'aurore, guérisseur des mondes.
Des rêves de lendemain hantent l'âme blessée.
Tout honneur est perdu,
Les ailes sont arrachées, la fin est proche. ».

Prêt à esquiver le moindre coup, il finit avec grande prudence de délier les pieds de la kunoichi puis l'aida à se mettre debout, encore en montrant une certaine délicatesse, montrant qu'il ne souhaitait pas la blesser, même s'il se doutait qu'elle refuserait cette aide. Au moins il ne voulait pas montrer de trop mauvaises intentions. Comme il l'avait déjà un peu fait et sans doute pour montrer bonne figure devant la WRO. Quiconque qui le regarderait pourrait en effet se poser la question. Bien que les murmures des soldats qui attendaient dehors n'avaient peut-être rien à voir avec la situation de la belle Wutaïenne.
Sans doute concernaient-ils tout simplement l'homme de Banora et son sombre passé.

Sans doute aussi se demanderaient-ils depuis quand il avait un enfant, alors qu'il avait repris délicatement Tenshi dans les bras, dans le cas où celui-ci était toujours trop épuisé pour marcher.
En y repensant il aurait bien repris Kirie aussi, mais elle n'aurait sûrement pas apprécié. Après tout elle avait dit vouloir être déliée surtout.

En tout cas il suivrait donc la direction à prendre tout en gardant un air des plus sombres.

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4713
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Lun 14 Déc 2015 - 14:34

Note :
 

PNJIl n’était pas surprenant de s’apercevoir que Genesis n’avait pas du tout confiance en le directeur de la WRO. C’était un ancien bureaucrate de la Shinra et autant dire que les liaisons du rouquin avec cette compagnie déchue n’était pas sans être des plus hostiles. Ça ne changeait absolument rien aux plans de Reeve cependant qui avait quand même l’intention de les interroger un à un. Il voulait savoir quelles étaient leurs liaisons avec ce qui s’était passé sur l’île. Il voulait surtout savoir s’ils avaient un quelconque rapport avec le culte qui s’y était à priori installé, quelque chose qu’ils avaient découverts seulement récemment.

Le voyage en hélicoptère se passa plutôt bien, dans un silence assez imposant qui laissait croire que Genesis réfléchissait à une manière de s’évader de cette situation, mais étonnamment, l’homme ne bougea pas. Il attendit sagement que l’engin ne se pose sur l’héliport du WRO pour ensuite descendre lorsque le directeur le lui mentionna.
Après avoir détaché les liens de Kirie au niveau de ses jambes pour qu’elle puisse au moins avoir la décence de marcher toute seule sans être transportée comme un vulgaire sac de pommes de terre, Genesis porta l’enfant dans ses bras et suivit Reeve à l’intérieur du WRO. L’humeur sombre qu’il arborait en permanence laissait présager sa pseudo-bonne humeur, mais Reeve n’était pas là pour faire plaisir à tout le monde. Il accomplissait simplement son travail.

« Vous allez être disposés dans trois salles différentes. » Commença-t-il à expliquer. Il faudrait donc réveiller Tenshi qui s’était endormi dans l’hélicoptère. Reeve n’appréciait pas trop mais il n’aurait en toute évidence pas le choix de procéder ainsi. « Cait Sith s’occupera d’interroger l’enfant. Je m’occuperai de vous… » Dit-il en regardant Genesis. Cela lui semblait naturel de se préoccuper du plus important du lot. « Et mademoiselle Harris s’occupera d’interroger votre charmante amie. » Il se fit dévisager par Kirie bien entendu mais n’en eut cure. La demoiselle Harris comme il l’avait mentionné était une générale du WRO qui se situait non loin de là. C’était celle qui avait piloté l’hélicoptère.

Il attendit patiemment que Tenshi ne se réveille. Lorsque ce fut chose faite, il lui expliqua la situation.

« Cait Sith va te poser quelques questions dans la pièce juste là. Ce ne sera pas long et lorsque ce sera terminé, nous te laisserons retourner avec Genesis si c’est ce que tu souhaites. » Il préférait préciser ce détail quand même, qui sait pourquoi ce gamin était avec l’ancienne guerrier de la Shinra. Il ne pouvait pas le savoir.

Les trois compères furent donc dirigés dans trois salles différentes, bien isolées les unes des autres. Reeve s’enferma avec Genesis qui fut installé sur une chaise, derrière une table vide de tout matériel. Ce fut la même chose pour Tenshi à qui Cait Sith donna un verre d’eau – c’était Reeve oui, mais au travers Cait Sith, il se permettait d’être plus sympathique et empathique, question de ne pas effrayer le gamin inutilement – là où Kirie eut le même traitement que Genesis.

Reeve s’installa devant Genesis pour lui attribuer sa première question.

« Racontez-moi ce que vous faisiez à proximité de Banora. Êtes-vous impliqué dans l’explosion qui a surgit sur l’île ? »

Mademoiselle Harris, pour sa part, fut plus crue.

« Où étiez-vous pendant la nuit d’hier soir à aujourd’hui ? Répondez. »

Heureusement, Cait Sith était plus gentil et plus attentif.

« Dis-moi Tenshi, qu’est-ce qui s’est passé là-bas ? Tu veux bien me le dire ? »

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 14 Déc 2015 - 18:47

toujours ce lent battement de coeur, lent, mais stable qui continue à résonner dans les ténèbres, glissant autour de lui.Alors qu'il continue de flotter dans le néant, Ten sourit toujours, sentant une douce chaleur ballotter légèrement son corps., les murmures s'étant tus depuis longtemps déjà. Pendant un bref instant, les battements ont disparus, puis sont presque immédiatement revenus, même si naturellement, il ignore si on peut dire "presque immédiatement dans la mesure où le temps est... Étrange dans ce lieu. Il n'a aucune notion réelle, si bien qu'il ne sait pas si cela fait une ou deux heures qu'il flotte ainsi, mais très rapidement, il sent quelque chose... Une vibration. Ses bras semblent commencer à peser plus lourd et peu à peu, il les sent partie vers l'arrière, pendant dans le vide et quelques raies de lumière percent peu à peu dans le néant noir autour de lui. Ses bras commencent à se balancer et d'un seul coup, les ténèbres explosent autour de lui dans plusieurs raies, un peu semblables à des morceaux de verres alors qu'il rouvre brusquement les yeux, son premier réflexe étant de s'enfuir, essayer de quitter les bras qui le tiennent, jusqu'à ce que son cerveau ne finisse son éveil, ses yeux dardant vers une chevelure rousse mi-longue, même s'il sent vaguement sa joue droite reposer contre un vêtement vaguement rugueux. Du... Cuir ? Un flash rouge finit de le réveiller et il stoppe immédiatement de se débattre lorsqu'il se souvient qu'il s'est endormit contre Genesis, chose qui ne manque pas d'enflammer fortement ses joues, une légère honte semblant brusquement gronder dans son coeur. S'endormir comme un enfant de six ans ? Il n'a cependant pas le temps d'y penser d'avantage : il se rend compte que l'air a... Changé. C'est toujours un air marin, charger en iode et autre, mais... Il est moins pur et surtout, plus chaud. Prenant conscience de quelques crampes toujours présentes, mais partiellement guéries, il referme les yeux un moment, essayant de dérober son visage à la lumière, mais il se rend compte que cela signifierait plaquer encore plus son visage contre Genesis, perspective qui le fait rougir encore plus, si bien qu'il se contente de garder les yeux clos, essayant de rester calme, même la voix de Reeves retentit, ce dernier expliquant qu'ils vont être séparés pour être interrogés dans trois salles différentes. dans un premier temps, cette déclaration fait légèrement paniquer Ten, mais il se calme immédiatement lorsqu'il entend que c'est Cait Sith qui va s'occuper de lui. Quand bien même la peluche n'est qu'une partie de Reeves, il se sent déjà beaucoup plus à l'aise à l'idée de parler avec elle qu'avec un adulte... Même si...

****Parler à une peluche animée... Euh... C'est bizarre, mais...****

Au moins, l'ancien cadre de la Shinra a l'air décidé à attendre un peu dans la mesure où il le laisse se réveiller complètement avant de le laisser seul avec sa marionnette. Peu à peu, Tenshi sent son champ de vision devenir un peu plus fiable et il commence à respirer plus calmement,, sentant son sens de l'orientation devenir plus "pointu", même si ses crampes rendent toujours ses déplacements moins agiles que la normale. La salle dans laquelle il est enfermé n'a rien de spécial : des murs gris, une simple table métallique et deux chaises, même si la peluche parvient à égayer la pièce en préférant s’asseoir au beau milieu de la table avant de commencer à lui parler, lui demandant s'il veut bien expliquer ce qu'il s'est passé à Banora, ce qui lui arrache un frisson. Il préférerait de très loin oublier ce qu'il a vu... Son coeur se glace dans sa poitrine, mais il s'efforce d'inspirer profondément avant de murmurer, juste assez fort pour que l'ancien camarade de sa sensei puisse l'entendre :

"O-on était c-cinq... Moi... G-genesis-san, Kirie-san, Zero-san et... Asami-san. Zero-san nous... N-nous a emmené jusqu'à B-Banora Pour... Pour d-détruire les membres du Culte qui... Qui s'y étaient c-cachés. J-je n'ai p-pas compris g-grand c-chose à p-part que... Que Zero-san faisait p-partie de l'Ordre et... Qu'il avait a-apparemment p-pour mission de détruire les c-criminels présents. Kirie et Asami nous ont r-rejoint j-juste avant le d-départ et... E-enfin, il y a eu une -d-dispute... Le g-groupe s'est séparé , Genesis-San et Kirie-san D-devant p-passer par les souterrains et... Zero-san, Asami-san et m-moi... P-par les ruines..."

Le souvenir de ce qui s'est passé ensuite lui revient et il ferme les yeux, ramenant inconsciemment ses bras autour de son torse en se rappelant de la morsure du froid autour de son corps lors de la dernière action de ses deux camarades. La lumière verte semblant dévorer tout ce qui la touchait, le rire du cultiste alors qu'il était dévoré par son propre sort et les hurlements des autres. Essayant de se reprendre, il poursuit son récit, même s'il préférerait de loin se taire et oublier ce qu'il s'est passé :

"Kirie a... A v-volée l'épée de Genesis-san ce qui... Q-qui l'a c-c-contraint à la s-suivre. Zero s'est j-jeté dans le campement sans précaution ce qui... N-nous a o-obligé, Asami-san et m-moi à aller l'aider. Le temps qu'on arrive, Zero a... A réussit à tuer le chef mais... J-juste avant de m-mourir, cet homme s'est mis à... R-rire. C-comme s'il avait entendu une b-blague. Il a e-ensuite jeté un s-sort... Je c-crois que c'était l'Ultima. Mais j'avais j-jamais v-vu... Un sort aussi destructeur. Il s-semblait dévorer la... La Mako venant des puits alentours p-pour se renforcer. Il a n-non seulement p-pulvérisé son p-propre lanceur, mais aussi tous les... L-les autres cultistes. Je me r-rappelle pas... Vraiment de ce qu'il y a eu ensuite... A part que..."

Ce souvenir. La sphère de glace qui se forme autour de lui sous le regard de Zero et Asami, un bref instant avant que la lumière ne les rattrape. Le choc alors que la glace est arrachée au sol par la détonation, projetée sur une grosse longueur avant qu'elle n'explose au contact de l'océan et la douleur incroyable avant que Genesis ne le retrouve. Il a beau avoir purgée sa haine, ce souvenir est toujours aussi douloureux, si bien qu'il garde les yeux fermés, inspirant profondément. C'est si... Injuste... Et il y a tellement de questions qui se bousculent d'un coup dans sa tête, entre autre, savoir si ses deux compagnons ont eu le temps de sentir quoi que ce soit. avant que cette horreur ne les frappe. A en juger par le souffle, il doute sincèrement qu'ils aient eu le temps de se rendre compte de quoi que ce soit, mais... Son corps entier semble se glacer alors qu'il commence à trembler, mais il se souvient plus ou moins de ses leçons concernant la gestion des émotions, même s'il n'a jamais eu vraiment de succès pour arriver à les bloquer.

"Zero-San et... Asami-san... M'ont lancés un s-sort au... A-au moment où la l-lumière arrivait. Ils m'ont enfermé dans... Une sphère de g-glace qui... Q-qui a p-pris le plus -gros du c-choc et a été... P-projetée à distance. C'est ç-ça qui m'a s-sauvé, mais... Ils n'ont p-pas pu se p-protéger et je... J'ai eu j-juste le t-temps de voir cette chose les rejoindre. J'ai r-rien pu faire pour les s-sauver... R-rien du tout..."

En fait, c'est surtout ça qui est le plus blessant au final. Zero et Asami ont réussit à le sauver, mais lui-même n'a absolument rien pu faire pour eux, à part regarder cette lumière anéantir leurs corps, tout comme ceux des Cultistes. peu importe si Zero est plus ou moins en faut au final pour avoir bondit au beau milieu du camp sans la moindre petite précaution : personne ne mérite de disparaître comme ça, sans laisser la moindre trace de son passage, excepté dans les souvenirs des gens. L'idée qu'en plus, Genesis pourrait être accusé de ce fiasco par l'ordre le rend malade, mais il se contente d’inspirer : le roux n'a rien fait... Rien qui pourrait justifier une quelconque punition en tous cas. Kirie lui a volée son épée après tout. Ce n'est pas comme si il aurait pu aider sans son arme, à plus forte raison qu'il en a vraiment besoin apparemment et qu'en plus, c'est une épée qui n'a jamais quittée son bras depuis qu'il l'a obtenue. Les ninjas n'accordent généralement que peu d'importance à leurs armes, mais il peut comprendre que d'une certaine manière, l’homme pourrait facilement s'être attaché à une épée qu'il possède depuis si longtemps...

"Je... Je s-sais pas pourquoi Genesis-san est... Tellement c-craint par la Shinra mais... Il n'a rien fait... Ce n'était p-pas sa faute. Il était f-forcé de courir après Kirie-san, la... La f-femme aux c-cheveux roux. Même avec sa f-force... Il n'aurait p-pas pu faire g-grand chose sans épée, s-si ? En p-plus, il m'a s-soigné c-comme il a p-pu quand il m'a trouvé un peu plus tard, sur l'île où... V-vous nous avez pris..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 15 Déc 2015 - 14:33

Genesis fut assez sympathique pour détacher les liens au niveau des chevilles de la kunoichi. Celle-ci ne broncha même pas alors qu’il lui disait qu’il lui laissait une chance… Il faudrait cependant qu’elle attende pour pouvoir récupérer son arme à priori, il refusait de la lui rendre tant que l’interrogatoire ne serait pas terminée. Pendant qu’il lui détachait ses liens, il récita un passage de Loveless qui poussa vraiment Kirie à se demander combien de fois il avait bien put lire ce livre… Que voulait-il dire en citant ces passages ? Les choisissait-il en fonction de la situation ? Si c’était le cas, Kirie ignorait si elle devait entendre par là qu’il ne comptait pas la blesser ou, pire, qu’il la menaçait d’en venir à la violence si elle ne se tenait pas tranquille. La protection de la déesse, les ailes arrachées, la fin… Difficile d’y trouver un véritable sens.

Loin de vouloir prouver sa gratitude, Kirie se contenta de suivre sagement sans faire d’histoire. C’était déjà un remerciement en soit. Ils furent guidés jusque dans une grande pièce où Reeve leur mentionna qu’ils subiraient un interrogatoire dans trois salles différentes. Ils ne devaient bien sûr pas se concerter pour mieux mentir, c’était une précaution. Visiblement, Kirie se récupérerait la bonne femme qui ne semblait pas du tout du genre aimable. Elle la dévisageait avec un certain mépris qui ne plaisait pas du tout à la kunoichi… Avait-elle une quelconque aversion pour Wutai ou n’aimait-elle simplement pas les femmes ? Allez savoir, Kirie s’en fichait éperdument.

Genesis avec Reeve, Tenshi avec Cait Sith. Au moins le gamin avait le plus aimable des trois.
Kirie entra dans une pièce relativement vide, avec une table au centre et une chaise. On lui ordonna de s’y installer, ce qu’elle fit sans plus de cérémonie avant de lever le regard vers la femme qui allait l’interroger. Sans plus d’histoire, elle lui demanda où elle était pendant la nuit dernière. Elle était sévère et travaillait son autorité, ça se sentait. Kirie comprit rapidement qu’elle n’aurait pas l’avantage ici, il valait mieux la jouer franche pour avoir une chance de partir d’ici sans trop d’ennuis.

« J’étais sur l’île de Banora en compagnie de quatre autres personnes. »

Elle devina rapidement qu’elle voudrait en savoir davantage. Mademoiselle Harris était insistante et sembla lui demander plus d’information. Kirie comprit vite qu’elle devrait raconter sa version des faits tout simplement, ce qu’elle fit afin d’être débarrassée de cette vieille aigrie le plus vite possible.

« J’ai rencontré Genesis, Tenshi ainsi que deux autres individus à Mideel. Ils voulaient aller sur l’île pour débusquer un campement de cultistes. Je les ai suivis dans leur expédition. Les choses se sont envenimées lorsque Genesis a souhaité prendre les devants puisqu’il connaissait l’île et j’ai pris la décision de le suivre. J’ai ensuite tenté de lui dérober son arme, et il m’a rapidement rattrapé pour me transporter sur une île voisine où il m’a ligoté. L’explosion a eut lieu alors que nous étions sur cette autre île. »

Kirie détestait parler. Elle n’aimait pas parler autant et commençait à sentir que sa gorge était irritée. Quoi qu’elle-même était plutôt de mauvaise humeur de devoir ainsi déblatérer inutilement une histoire qui allait être raconté déjà deux fois par Tenshi et par Genesis… Mais comme il leur fallait sa version des faits, elle essayait de coopérer en paraissant le plus neutre possible, le dos droit, la tête haute. Elle ne se laisserait pas piétiner, même pas par les autorités. Elle avait omis bien sûr de dire qu’elle avait suivit le groupe en premier lieu pour leur voler leurs armes, tout simplement parce que ni Tenshi, ni Genesis ne pouvait le savoir, aussi cette information manquante ne serait pas notée. Toutefois, elle n’avait pas eut le choix d’avouer avoir volé la Rapière de Genesis, puisqu’elle était certaine que ce serait mentionné ailleurs aussi, même si cette divulgation ne lui plaisait pas.

« Tenshi est apparu ensuite aux abords de l’île où nous étions. Il a survécu à l’explosion. Je ne sais comment. »

Elle était inconsciente lorsque Tenshi était arrivé et, donc, lorsqu’il avait raconté à Genesis ce qui l’avait sauvé. Mademoiselle Harris ne semblait pas certaine de vouloir la croire, mais elle jugea préférable de s’en contenter. Après l’avoir bien écouté, elle attendit que Reeve ne vienne la chercher pour faire un compte-rendu des trois histoires, ensuite ils pourraient juger de la véracité de leurs paroles…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mer 16 Déc 2015 - 4:13

Le voyage à bord de l'hélicoptère de la WRO ne fut pas pas bien long, mais bien assez pour Genesis. Pour lui, tout moment face à un ancien de la Shinra était suffisamment long. Trop même. Le roux s'efforçait pourtant de penser qu'il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même paquet, et peut-être que ce monsieur Tuesti pouvait être un poil différent.

Après tout, Tenshi aurait bien des raisons de le haïr, lui, comme tout Wutaïen pouvait haïr un ex-SOLDAT, or l'enfant ne semblait pas avoir ce sentiment, bien au contraire.
Pourtant, rien à y faire, cette aversion envers quiconque ayant fait partie de la Shinra était viscérale chez le roux. C'était alors un effort plus que surhumain pour lui de coopérer pour cet interrogatoire. Il savait très bien qu'il n'avait aucun intérêt à fuir, sans quoi il se ferait forcément passer pour un Cultiste. Ce qui serait aisé, en plus, pour ceux qui ne comprenaient pas ce qu'il citait et à quelle déesse il faisait allusion lorsqu'il citait Loveless.

Une fois arrivé sur les lieux, dans une grande pièce, l'ex-bureaucrate expliqua le déroulement de l'interrogatoire, ce qui arracha un rictus cynique sur le visage de Genesis. Le brun allait lui-même se charger d'interroger le roux, comme par hasard.

Sans faire de commentaire inutile, Genesis se contenta de réveiller Tenshi très gentiment et lui adressa un sourire – beaucoup plus affable celui-là – à l'enfant lorsqu'il le vit s'empourprer.
Une fois le jeune Wutaïen debout et commença à suivre Cait Sith – cet étrange chat – Genesis posa une main assez douce et rassurante sur l'épaule de l'enfant.

« Ça va aller mon jeune ami. ».

Suite à quoi, l'ex-SOLDAT regarda Kirie. Elle avait accepté de suivre, même en ayant les mains encore attachée, et en étant toujours désarmée. Genesis en fut satisfait, au moins elle avait cet honneur. Après, qu'allait-elle raconter ? Elle n'avait pas dévoilé ses mauvaises intentions lorsque le petit groupe l'avait rencontrée, du coup le roux ne pouvait s'empêcher d'imaginer qu'elle pourrait encore cacher des choses.

Cependant, alors que monsieur Tuesti commença à l'interroger, lui, il ignorait que la kunoichi disait la vérité sur ce qu'il s'était passé. De toute façon il finirait par le savoir.

En attendant il devait répondre, lui.
Pour ce faire, il gardait un ton distant, froid, et assez détaché. Limite cynique par moments.

« Notre plan n'était nul autre que de nous occuper d'un camps de Cultistes établi dans les grottes de Banora, suite à une information obtenue hier matin. Nous étions avec deux autres personnes, dont un que j'ai rencontré hier matin avant les trois autres. ».

Pour le moment, il livra tout de même un détail supplémentaire. Logique, Kirie et Tenshi n'étaient pas avec lui au moment où il avait eu cette information.

« Comme vous devez bien le supposer, Banora est loin de m'être inconnu » – ces mots furent prononcés sur un ton particulièrement accusateur – « j'étais donc bien placé pour donner quelques conseils afin de faciliter le plan. ».

Il soupira en repensant à la suite, et à l'attitude de Zero.

« Il se trouve que certains ont voulu se faire passer pour des héros en n'écoutant pas ces conseils et en se jetant dans le camps directement. ».
Le cynisme était encore bien perceptible dans son ton, mais c'était d'avantage dirigé envers les deux personnes qui avait péri, d'après ce qu'il savait, en particulier le jeune mage de glace. Le roux supposa cependant que l'homme en face de lui trouverait cette réflexion fort ironique, venant de quelqu'un tel que Genesis, qui avait rêvé très longtemps d'être un héros. Peu importait. L'ex-SOLDAT assumait ses dires.

« Navré, je ne suis pas en mesure de dire ce qu'il s'est passé exactement dans le camps, j'ai été forcé d'aller récupérer mon arme, dérobée par la charmante amie que vous avez vue avec moi, ligotée. Vous pouvez vous douter que même un ex-SOLDAT a besoin de son arme, même pour s'occuper des cultistes. ».

Genesis marqua une nouvelle pause dans ses explications, et leva légèrement sa main gauche en même temps qu'il ferma les yeux. Non pas qu'il voulait lancer une boule de feu – même s'il serait en mesure de le faire – mais pour citer, tout simplement. Après être resté pensif quelques secondes.

« Même si les lendemains sont vides de promesses
Rien ne pourra empêcher mon retour
Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres
Épargne les sables, les mers, les cieux
Je vous offre ce sacrifice silencieux. ».


Il rouvrit les yeux et regarda à nouveau Reeve.

« En espérant que vous accepterez d'entendre les paroles d'un déserteur. Je suppose que vous êtes en lien avec l'Ordre, et je suis convaincu que vous aurez bien mieux à faire en vous occupant directement des cultistes qu'en faisant des suspicions seulement basées sur la réputation de quelqu'un. ».

Le ton une fois de plus était cynique à point et montrait bien que l'ex-SOLDAT n'apprécierait guère de répondre à d'autres questions, surtout si celles-ci devaient dévier sur d'autres sujets que ce qu'il s'était passé la nuit dernière à Banora.
Toutefois, il resta en place, montrant la bonne volonté dont il voulait faire preuve dans cette histoire. Après tout il n'était pas coupable, autant le prouver... de façon diplomatique.

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4713
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 17 Déc 2015 - 14:07

PNJLes trois interrogatoires se passèrent bien. Tenshi, bien qu’un peu hésitant, consentit à expliquer la situation. Certains passages semblèrent plus difficiles à raconter que d’autres, mais Cait Sith demeura patient, à l’image de son maître qui était tout aussi sagement en train d’écouter ce que Genesis avait à dire. Mademoiselle Harris pour sa part écoutait aussi avec un visage aussi neutre que le roc, à croire qu’elle n’exprimait aucune émotion sauf la frustration et le professionnalisme d’une femme colérique. Cependant, là où les deux autres coopérèrent sans plus de cérémonie, Genesis prouva vouloir mettre son grain de sel via une tirade de Loveless et un commentaire sur le fait que Reeve l’interrogeait à cause de sa réputation. L’homme en costume bleu eut un sourire en coin avant de secouer la tête.

« Je ne vous interroge pas parce que vous êtes un déserteur. Votre proximité avec l’île était somme toute suspecte. » Il avait forcément des doutes à cause de ses antécédents, mais il était vrai quand même que sa position le lendemain après l’explosion magique survenue sur l’île avait eut de quoi l’intriguer. Ses allégeances étaient ébranlées et Genesis aurait bien put faire des promesses aux cultistes de Nyara et ainsi rejoindre ses rangs.

Il n’eut pas le temps de rajouter davantage de détails que Mademoiselle Harris revint le voir. Reeve quitta donc la pièce non pas sans dire à Genesis de ne pas bouger et qu’il revenait. Cait Sith resta avec Tenshi pour sa part.

« Merci Tenshi. Tu as été très brave de me raconter tout ça. Je crois pas qu’il y aura d’autres questions… » Mais il ignorait si Reeve aurait d’autres questionnements. Celui-ci discutait actuellement avec sa collègue pour comparer les témoignages de Genesis et de Kirie, puisque celui de Tenshi était déjà connu de Reeve – bien qu’il en parla un peu à mademoiselle Harris. Tout semblait correspondre en effet, Tenshi avait donné énormément de détails, là où Genesis et Kirie avaient été un peu plus énigmatiques, mais en même temps, c’était le petit qui était encore avec ces deux autres personnes au moment de l’explosion.

« Bien. Relâchez la femme et l’enfant. J’ai encore une question pour notre invité. » Mademoiselle Harris se dirigea donc vers la salle où Kirie était pour lui retirer les liens qu’elle avait dans le dos et lui mentionner d’attendre dans le couloir. Cait Sith, lui, fut plus tendre et sourit pleinement à Tenshi en lui disant que c’était terminé.

« Tu veux quelque chose à manger ? Je peux aller te chercher un truc si tu veux. » Dit-il une fois en dehors de la pièce. Il remarqua que Kirie était debout dans le couloir à sagement attendre, décidée à ne pas quitter ce duo tant qu’elle n’aurait pas récupéré son arme bien-aimée. Les moustaches de Cait Sith frémirent un peu mais il décida de ne pas s’inquiéter de trop et se tourna vers Tenshi en attendant de voir s’il serait intéressé par un casse-croûte. Il ne devait pas avoir mangé depuis un moment en plus !

Reeve revint dans la salle où Genesis se situait, cette fois avec des documents. Il en sortit une photo en noir et blanc et la posa devant l’individu. C’était clairement une photo imprimée d’une caméra de surveillance. On y devinait la silhouette forte d’un homme aux cheveux blancs ainsi qu’un nuage noir à ses côtés. Ce nuage noir, c’était Nora, mais Reeve l’ignorait. Il laissa Genesis regarder la photographie imprimée en se penchant sur le bureau, l’air sérieux.

« Vous reconnaissez cet homme ? » Demanda-t-il en connaissant déjà la réponse, mais soit.
« Il s’est échappé de nos cellules il y a plusieurs jours. Il a tué de nombreux employés sur son sillage. Nous ignorons comment il a put s’échapper mais nous supposons que cette chose l’a aidé. Avez-vous des informations à ce sujet ? » Il n’était pas sans savoir que Genesis avait des liens avec ce type, Weiss l’Immaculé. C’était un homme extrêmement dangereux et pour la sûreté du peuple de Gaïa, Reeve ne pouvait pas se permettre de le laisser se balader dans la nature librement et en possession de ses armes. « Un de mes hommes m’a dit que cette ombre était petite, frêle. Comme une fillette. Cela vous dit quelque chose ? » Probablement pas, mais on pouvait toujours prier pour un miracle de coopération, quand bien même l’humeur de Genesis semblait au plus sombre.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 22 Déc 2015 - 19:34

A l'évidence, il en a assez dit dans la mesure où Cait Sith stoppe immédiatement l'interrogation, le remerciant et le complimentant pour sa bravoure tout en lui indiquant qu'il ne pense pas avoir plus de questions. Sans complètement y faire attention, Ten s'affale légèrement sur la chaise où il était assis, fermant un bref moment les yeux, puis les rouvrant en se rappelant du verre d'eau posé devant lui, verre qu'il se dépêche d'empoigner, sirotant le liquide glacé sans penser à quoi que ce soit, même à l'éventualité d'une drogue ou autre : d'accord, quand on est un ninja, être paranoïaque vous sauve la vie ou vous tue, mais pour une fois, il aimerait bien oublier ce qu'il est, si bien qu'il savoure le verre sans broncher, aucun goût ou odeur suspecte lui parvenant. Finalement, il finit le verre et le repose doucement, mais sursaute un peu lorsque le chat en peluche se lève, lui indiquant que l'interrogation est belle et bien terminée et l'invitant à le suivre, lui demandant ensuite s'il veut quelque chose à manger. Dans un premier temps, il pense à refuser, mais son estomac le rappelle immédiatement à l'ordre avec un grondement sonore rappelant presque un quelconque dragon, exactement comme il le fit à Mideel la veille. La veille ? Il a l'impression que c'était il y a une éternité qu'il mangeait avec Zero et Genesis à l'auberge du village, chose qui ne manque pas de lui faire légèrement mal au coeur, mais il se contente de soupirer avant de frotter nerveusement l'arrière de son crâne, se demandant s'il pourrait demander quelque chose... Vu qu'il est loin de Wutai, il ne peut naturellement pas demander des Dangos, même s'il aimerait beaucoup, mais il se rappelle que l'une des pâtisseries du village vend des roulés à la cannelle. Les Pommesottes de Genesis lui ont peut être données de l'énergie sur le moment, mais il est affamé pour le coup. Cependant, il est arraché à ses pensés en voyant Kirie attendre calmement, ayant à l'évidence terminée son propre interrogatoire. Sur le moment, il ne sait pas quoi faire : il en veut toujours à la rousse, mais... Il ne sent plus cette rage... Juste un froid, comme un vide. Finalement, il se contente de soupirer légèrement, puis de s’asseoir de l'autre côté du couloir, face à la kunoichi, avant de sourire timidement à Cait Sith, commençant à tripoter nerveusement les pointes de ses index, demandant doucement :

"Je... J-je pourrais... Je p-pourrais avoir des... Des r-roulés à la cannelle s'il v-vous plait ?"

Même si rien que de poser la question enflamme légèrement ses joues, il se contente de baisser les yeux, toujours en torturant légèrement les pointes de ses index, mais il se reprend ensuite rapidement, se demandant quoi dire... Ou faire alors qu'il rouvre les yeux, fixant la kunoichi rousse. Elle est... Différente de lui... Ou même des autres kunoichis qu'il a croisées depuis son plus jeune âge. Déjà, elle semble ne pas avoir tout à fait reçue la même formation. De plus, est ce que c'est son imagination ou est ce qu'elle utilise aussi des techniques plutôt différentes des autres ? En fait, elle a l'air d'utiliser des techniques datant de bien avant la guerre de Wutai, même si le fait qu'elle soit incapable d'utiliser ses compétences d'escapologie traditionnellement enseignées depuis des années indiquerait une formation plutôt... Courte... Finalement, il n'y tient plus et après une brève hésitation, il demande timidement :

"V-vous... Vous êtes de Wutai, mais... V-vous n'avez p-pas été formée c-comme m-moi... ça s-se v-voit. Vous... V-vous appartenez à... A u-un g-groupe spécial ?"

Des rebelles peut être ? Ou un quelconque clan de voleurs ? La seconde idée paraîtrait plus probable vue la tentative de voler l'arme de Genesis, mais... Il se rappelle du peu d'histoires qu'il a entendues concernant divers groupes de voleurs, mercenaires ou assassins ayant quittés le village pour telle ou telle raison et agissant seuls. Sa curiosité est assez forte dans la mesure où même s'il a entendu parler d'eux de temps à autres, il n'a jamais vu un quelconque membre. D'accord, il ne peut pas oublier ce que Kirie a fait, mais... Le souvenir que c'est aussi plus ou moins la propre responsabilité de Zero si les choses ont finies ainsi fait qu'il parvient à ignorer la très légère pointe d'amertume qu'il ressent, mais il se contente de ne rien dire, attendant la réponse de la jeune femme, même s'il sent également une autre inquiétude : Genesis est toujours enfermé avec Reeves... D'accord, il a déjà dit à Cait Sith que le roux n'y était absolument pour rien dans le fiasco de Banora, mais... C'est alors qu'il entend un léger filet de voix provenir de la pièce à sa droite. La porte fermée n'aide certes pas à comprendre, mais... Il entend parler d'un homme qui s'est apparemment enfuis. Quelques mots comme "tué", "s'échapper" et "cette chose" lui viennent aux oreilles. Sans vraiment savoir pourquoi, il sent d'un coup une pointe de glace lui traverser l'estomac : est ce que c'est son imagination, ou... Ils parlent de quelque chose qu'il ne veut VRAIMENT pas savoir ? C'est alors que deux soldats se mettent à parler un peu plus loin dans le couloir et il se hérisse légèrement en entendant un seul mot : "Weiss". Sa main part immédiatement vers son épée dans le seul et unique désir de protection avant qu'il ne se rappelle à la réalité, se souvenant que l'homme s'est enfuit de prison récemment. Il ne serait... Certainement pas assez idiot ou fou pour rester si près du lieu dont il s'est enfuit, si ? Même ainsi, il sent toujours ce frisson persistant, froid qui augmente d'intensité lorsque qu'il entend de nouveau les hommes parler d'avis de recherche. l'idée de connaître le visage de celui qu'il est censé fuir résonne dans sa tête et il amorce un mouvement pour se lever, mais il se rappelle de Genesis et Kirie, ramenant immédiatement son regard vers cette dernière, se souvenant qu'il lui a posée une question à laquelle elle semble d'ailleurs réfléchir, si bien qu'il murmure :

"V-ous... N'êtes p-pas obligé de r-répondre si v-vous ne v-voulez p-pas. J'étais j-juste... Curieux..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 23 Déc 2015 - 15:23

Kirie ne tarda pas à être relâchée. Son interrogatoire avait semblerait-il été concluant malgré sa simplicité. Finalement, ils voulaient seulement entendre la version des faits de chacun et les comparer pour s’assurer qu’ils ne mentaient pas. Dans le peu de temps où ils avaient sut qu’ils se feraient interroger de toute manière, ils n’avaient eut aucune opportunité de communiquer entre eux pour inventer une quelconque histoire, aussi il faudrait espérer que chacun aurait distribué une version des faits plus ou moins similaire à celles des autres. Kirie ne craignait absolument pas pour sa liberté quant à elle ; elle savait avoir dit la vérité et c’est la conscience tranquille qu’elle s’adossa contre l’un des murs froids de cette bâtisse.

Rapidement, Tenshi fut également relâché, accompagné d’une curieuse peluche parlante qui lui demanda s’il désirait manger quelque chose. Le petit semblait être friand de roulés à la cannelle, peu importe ce que c’était, Kirie ne connaissait pas du tout. Sans doute était-ce quelque chose de sucré, vu le nom. La rouquine remarqua que Cait Sith semblait partir en mission pour aller voir en cuisine s’il ne pourrait pas lui dégoter ce qu’il voulait, avant qu’elle ne détourne le regard pour observer la porte d’où Genesis était supposé sortir.

La ravissante kunoichi ne tarda cependant pas à sentir un regard sur elle. Elle tourna la tête dans la direction de Tenshi pour le regarder au travers son masque et constater qu’il l’observait avec une petite lueur hésitante dans le regard. Elle ne se gêna pas de soutenir son regard pendant un temps, intimant peut-être une forme d’intimidation, mais Tenshi ne semblait pas être aussi craintif qu’il n’y semblait, ou alors désirait-il simplement lui parler.
C’est ce qui sembla être puisque le gamin prit la parole ; il affirma qu’elle venait de Wutai mais il avait remarqué qu’elle n’avait pas la même formation que les autres kunoichis, ni même comme lui. Il voulait savoir en fait si elle n’appartenait pas à un groupe quelconque, étranger aux formations traditionnelles de Wutai. Les bras croisés, Kirie le regarda un moment, mais elle n’eut pas l’opportunité de lui répondre car soudain, il semble se crisper. Ce fut momentané, assez bref, mais assez pour que la jeune femme ne constate qu’il semblait être assez sur les nerfs… Peut-être était-ce l’interrogatoire de Genesis qui le mettait dans un état pareil.

Après un moment, Tenshi se reprit et affirma qu’elle n’était pas obligée de répondre. Il était juste curieux. Loin de vouloir paraître fondamentalement méchante ou froide vis-à-vis d’un simple enfant, Kirie laissa un léger sourire en coin se dessiner sur ses lèvres peintes de rouge.

« Tu as vu juste, petit. J’appartenais à un groupe différent de ceux que tu connais. Il est cependant inutile d’en faire mention puisqu’il a été décimé il y a longtemps de cela. »

De toute manière, elle ne voulait pas en parler. Elle cherchait encore Yoshimitsu pour se venger de ce qu’il avait osé lui faire. Un peu plus et elle se serait retrouvé aveugle, avec des yeux brûlés jusqu’à la rétine. Un miracle vraiment quelconque, un coup de chance, juste une seconde prévenante avait put sauver sa vue. C’était un souvenir déplaisant qui ranimait chaque fois l’envie de vengeance qu’elle nourrissait secrètement. Ce n’était toutefois pas l’instant ou l’endroit pour en parler…

« Tu es perspicace. » Dit-elle sur un ton qui notait presque une forme de surprise. « C’est une bonne chose. »

A son âge, et vu sa manière de vivre un peu vagabonde, il fallait bien être perspicace. Il fallait être observateur aussi, il fallait avoir l’oreiller, faire attention. Il ne semblait pas être très fort – même s’il avait fait une sacrée démonstration de ce que sa colère pourrait donner sur l’île voisine de Banora – et était très craintif. Elle l’associait un peu à une sorte de petit écureuil fort mignon qui serait capable de se transformer en ours si le besoin le nécessitait, si seulement il n’était pas si effrayé par son entourage… C’était à se demander tout de même ce qui l’avait tant traumatisé pour qu’il en arrive là…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Ven 25 Déc 2015 - 4:06

Sourire en coin face à sourire en coin. Voici à quoi ressemblait l'interrogatoire de Genesis par Reeve. Sûrement pas le même genre de rictus cependant, ou plutôt pas pour les mêmes raisons. Le roux devait bien admettre que le barbu avait raison, même s'il ne dirait évidemment rien qui irait dans ce sens.

Il fallait le reconnaître, se trouver sur une île déserte à proximité de Banora alors que cet endroit venait encore d'être saccagé ne pouvait que le faire passer comme suspect. Il en était très conscient. Avec comme donnée supplémentaire le fait que le village natal de l'ex-SOLDAT avait été détruit suite à sa désertion – c'est à dire qu'il eu son rôle dans cette destruction, en quelque sorte. Mais ce second point, autant ne pas en reparler, surtout si Reeve n'abordait pas le sujet. Ça serait une bonne chose qu'il ne l'aborde pas du tout d'ailleurs.

En tout cas Genesis ne pu s'empêcher de rétorquer quelque chose à l'ex-bureaucrate, sur un ton encore assez cynique.

« Certes. Mais vous savez très bien qui vous êtes en train d'interroger, Reeve Tuesti. ».

La conversation n'allait vraiment continuer de toute façon car celle qui avait interrogé Kirie arriva dans la salle, très sûrement pour le faire le compte rendu de son interrogatoire. Suite à quoi Reeve sorti non sans ordonner à Genesis de rester assis.

L'ex-SOLDAT détestait la Shinra et ce qu'il en restait. Il n'appréciait donc pas la WRO. En revanche, il n'appréciait pas non plus le fait d'être suspecté dans une affaire où il n'avait absolument rien à voir. Le seul lien qu'il voyait avec cette affaire était l'endroit où cela s'était déroulé, mais tout simplement car Banora était son village, et les grottes avaient longtemps été son terrain de jeu quand il était enfant. Qui sait, peut-être se trouvaient encore des souvenirs qu'il y avait laissés : des médailles, des coupes – obtenus aux concours où il avait présenté son jus de pommesottes – mais encore son journal personnel. Ces cavernes avaient aussi été son lieu de retranchement, et enfin c'était là où il avait obtenu le Don de la Déesse et qu'il avait été guéri de sa dégradation cellulaire.

Si encore il avait envisagé que ces grottes serviraient de planque à d'autres individus. En tout cas cette pensée le répugnait au plus haut point. Ces satanés cultistes n'avaient rien à faire là.

En tout cas le natif de Banora n'aurait pas beaucoup de temps pour repenser à cela. Il ne bougea pas, souhaitant montrer sa bonne foi dans cette affaire, et regarda Reeve d'un air toujours aussi cynique – avec le léger sourire assorti – lorsque celui-ci rentra à nouveau. Avant de plisser les yeux en voyant que l'homme revenait avec des documents. Rien que la vue de cette paperasse fit froncer les sourcils à l'ex-SOLDAT qui sentait réellement les ennuis arriver.

* Et bien, quand ils auront compris pour quoi je lutte, quand ils auront compris ce qu'est le Don de la Déesse, peut-être qu'ils vont arrêter...*

Genesis était presque prêt à envoyer une boule de feu sur Reeve si celui-ci s'amusait à poser des questions qui ne seraient pas à son goût. Il s'était calmé, il luttait pour une cause noble, mais cela ne signifiait pas qu'il avait perdu son impulsivité. Il en montrait moins certes, mais ce trait de caractère n'avait pas disparu pour autant.

En fait la main gauche ne démangea pas tant que cela quand il vit la photo qui lui fut présentée. À vrai dire il s'attendait bien à être retrouvé un jour et interrogé sur ce type. Vu où la WRO avait retrouvé le Tsviet. Il était évident qu'ils avaient fait le lien.

« Pourquoi me poser cette question alors que vous connaissez la réponse. Sûrement la connaissez vous en tout cas. ».
Il ferma les yeux, pensif et silencieux pendant un laps de temps. Il fallait tout de même répondre, et répondre quelque chose de satisfaisant pour Reeve autant que pour Genesis. C'est à dire quelque chose qui ferait que l'ex-bureaucrate accepte de relâcher l'ex-SOLDAT. Ce qui n'était pas gagné. Cependant, le roux n'était pas battu d'avance. Il avait connu bien d'autres déboires.
« Je suis totalement navré pour les crimes commis par cet individu – il était perceptible dans le ton qu'il employait que Genesis était très sincère en disant cela – mais je ne peux rien vous dire sur cette forme que vous pensez être une fillette ».
Il soupira tout en continuant à froncer les sourcils en voyant les photo.
« Vous connaissez des choses, certes, mais sans doute ne savez vous pas que ce type avait un frère, d'après ce qu'il s'est dit. Pas de sœur. J'ignore totalement qui est cet individu à ses côtés. ».

Genesis restait en tout cas très pensif, en particulier par rapport à Weiss et toutes les horreurs que celui-ci pouvait perpétrer, et sans doute son état de préoccupation pourrait être légèrement remarqué. De plus, il supposait que Tenshi n'était pas loin et entendrait peut-être parler. Ce type l'avait traumatisé, et l'enfant aurait très probablement un gros coup d'angoisse à entendre parler de lui.
Aussi, Kirie entendrait peut-être également. Juste à espérer qu'elle n'aurait pas encore plus envie de dérober la Rapière par la suite, voyant encore en Genesis un grand danger.

L'ex-SOLDAT était aussi conscient que les réponses qu'il venait de fournir ne seraient sans doute pas suffisantes. Aussi, il se risqua à une proposition, même s'il se doutait que cela pourrait se retourner contre lui, puisque la WRO devait déjà se douter qu'il avait déjà souhaité s'occuper du Tsviet, deux ans auparavant.
Pour ce faire il prit pourtant un ton très neutre, dénué de tout cynisme.

« Ma lutte est actuellement contre Nyara à ses adorateurs, même si je ne fais pas partie de votre Ordre. Cependant, si je dois aussi être engagé dans la poursuite de cet individu et bien soit. ».

En réalité, Genesis espérait déjà retrouver Weiss, mais pas pour l'envoyer en prison ni pour le tuer. Néanmoins il n'allait pas en parler, et encore moins partager sa pensée... que tout le monde a droit à une seconde chance.

En attendant la réaction de son interlocuteur le roux le fixa, tout en restant distant, froid, presque sévère. Il gardait les sourcils assez froncés, avant de finir.

« Repensez à ce que je viens de vous citer. ».

Il se doutait que Reeve n'avait cure de Loveless mais tant pis.

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4713
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Ven 25 Déc 2015 - 19:36

PNJTenshi disait vouloir des roulés à la cannelle. Cait Sith hocha de la tête en lui disant qu’il faisait ce qu’il pouvait et disparut pour aller lui chercher ça, si seulement il en trouvait cela dit, c’était assez spécifique comme mets ! Il laissa donc le garçonnet avec la kunoichi de Wutai et perçut des bribes de conversations entre eux deux. Rien ne semblait hostile cependant, aussi le chat ne s’inquiéta pas de la situation et se contenta de poursuivre sa mission en quête de roulés à la cannelle.

Dans la salle d’interrogatoire, la tension était haute, surtout que Reeve et Genesis ne s’appréciaient pas particulièrement. Chacun désirait probablement autant que l’autre que cette histoire ne soit rapidement terminée. Déjà, il fit un semblant de coopération en disant en effet qu’il connaissait cet homme avant de mentionner qu’il ignorait totalement qui pouvait bien être cette personne. Il précisa que Weiss avait un frère cela dit, et non pas une sœur, alors il ne pouvait avoir aucune réponse concernant l’identité de cette curieuse fillette.
Reeve le regarda longtemps, sceptique. Il remarqua cependant que le roux demeurait parfaitement stoïque. Il n’y avait aucune faille dans ses mots, aussi décida-t-il de le croire. Que pouvait-il faire d’autres de toute façon ?

Retirant donc la photographie de sous le nez du guerrier, il rangea le tout dans un porte-document alors que Genesis précisait lutter pour une noble cause. Il luttait contre Nyara et ses cultistes, même s’il ne combattait pas aux côtés de l’Ordre. Il semblait être d’accord cependant pour courser Weiss… Mais dans quel but ? Il acceptait bien facilement… Reeve plissa un peu les yeux. Que cachait-il ? Son attitude frôlait la désinvolture, mais tournait un peu vers l’impatience. Sans doute en avait-il assez d’être ici. Reeve n’avait cependant aucun motif pour le garder plus longtemps.

« Bien… » Dit-il simplement juste avant que Genesis ne lui recommande de réfléchir aux vers de Loveless qu’il venait de lui citer. Reeve plongea son regard dans le sien en se remémorant en effet ce qu’il avait dit. Que devait-il y comprendre ? Rien ne pourrait empêcher son retour, lui qui avait tant voulu être un héros depuis toujours, cette rosée qui baignait ces terres était-elle supposée représenter cet héroïsme dont il voulait être baigné ?

Reeve décida de ne pas embarquer dans son jeu.
« Merci de votre coopération. Je n’ai plus de questions. » Il se dirigea vers la porte qu’il ouvrit en grand pour inviter Genesis à quitter la salle. Il sortit bien sûr avec lui alors qu’on voyait Cait Sith revenir avec une assiette en carton blanc renfermant les roulés à la cannelle que Tenshi avait demandé.

« Tu as de la chance, on a une employé qui adore ces trucs ! Du coup, on en avait en cuisine. » Il lui donna l’assiette avant de replonger dans son mutisme. Reeve, quant à lui, regarda le trio avant de regarder Genesis plus principalement avec pour intention de lui fournir un ultime avertissement avant qu’il ne disparaisse des quartiers généraux du WRO.

« Comprenez que nous vous relâchons faute de preuves. Si vous souhaitez vraiment prouver être différent de ce que votre réputation laisse entendre, sentez-vous libre de nous communiquer les informations que vous pourriez acquérir au sujet de Nyara et de son groupe. Toute aide est la bienvenue. » Reeve n’avait pas la confiance facile, mais il supposait en effet qu’il était peut-être possible pour Genesis de se repentir. Il ignorait pourquoi mais il jugea convenable de lui accorder le bénéfice du doute.
C’est pourquoi il lui donna un PHS, dernier modèle en vogue, afin qu’il l’utilise pour leur communiquer des informations s’il en avait. Cela dit, il n’en donna qu’à lui, les autres n’ayant pas exprimés de ressentiment contre Nyara personnellement contrairement à Genesis.

« Vous êtes libre de quitter les lieux si vous le désirez. » Affirma-t-il. Il attendait cependant une réponse de Genesis, à voir comment il prendrait ce brin de confiance, même si ce n’était pas grand-chose.

Note :
 

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 7 Jan 2016 - 17:05

Apparemment, sa question n'a pas vraiment troublé Kirie plus que ça dans la mesure où sitôt qu'il s'est "excusé" pour sa curiosité, elle lui répond gentiment, lui indiquant qu'elle faisait effectivement partie d'un clan à part, mais précise que ce dernier a été exterminé il y a plusieurs années de cela. A l'évidence, ce souvenir est assez douloureux dans la mesure où il la voit se crisper comme lui-même l'a fait précédemment et il ne peut pas s'empêcher de se souvenir de la cicatrice actuellement cachée par le masque. Est ce que c'est lors de l'extermination de son groupe qu'elle a été marquée ainsi ? Une partie de lui a envie de poser la question, mais sa timidité et surtout, son esprit en général lui soufflent que ce n'est pas du tout une bonne idée et il se contente de baisser la tête, même s'il sent ses joues chauffer légèrement lorsqu'elle complimente sa perspicacité. Pour le coup, il frotte légèrement l'arrière de son crâne, essayant de ne pas montrer sa gêne : il est un ninja... La première chose qu'un ninja doit apprendre à tous prix, c'est être perspicace. Après tout, un ninja incapable d'observer les gens ne risque pas de vivre très longtemps. Surtout quand il est traqué, ce qui est son cas. Il préfère cependant ne rien dire et essayer d'écouter ce qui vient de la pièce derrière lui, mais apparemment, Genesis et Reeves parlent plus doucement qu'avant et même en tendant l'oreille, il n'entend rien de particulier. Sa déception est vite oubliée lorsque Cait Sith revient, son odorat accrochant une douce odeur de cannelle... Et il voit en effet plusieurs roulés trônant sur une assiette en carton dans les... Euh, pattes gantées de la peluche. Let Chat capé lui indique qu'il a de la chance et qu'une employé adore suffisamment les pâtisseries pour qu'ils en aient en cuisine, si bien que Tenshi lui sourit de toutes ses dents en prenant timidement l'assiette, murmurant ensuite :

"A-Arrigato, C-cait Sith-San..."

Peu lui importe d'utiliser la langue de son pays devant quelqu'un qui pourrait aisément le ramener de force : de toutes manières, avec un prénom pareil, il est clairement visible qu'il est de Wutai. Si Reeves avait voulu le renvoyer chez lui, il l'aurait fait alors qu'il était trop sonné pour faire quoi que ce soit au lieu de laisser Genesis le réveiller. Pendfant un bref instant, une idée lui vient en tête : stupide, mais amusante : sa sensei lui a toujours racontées diverses histoires sur son voyage Histoires toujours assez exagérées dans lesquelles elle passait généralement pour une héroïne ou une maîtresse ninja. Sa curiosité d'enfant s'éveille d'un coup à grands cris et il ne peut pas s'empêcher de demander à Cait Sith comment la jeune femme était réellement lors du voyage, mais presque aussitôt, il repousse cette curiosité dans les plus profonds recoins de son esprit : peu importe s'il n'est plus techniquement son élève : il respecte toujours autant la "princesse" et l'idée d'apprendre qu'elle aurait peut être été plus gênante qu'autre chose... Ou même d'apprendre les moments les moins reluisants du voyage le trouble fortement. Du coup, il se contente de sourire encore à Cait Sith avant de commencer à manger les roulés à la cannelle, sentant une légère chaleur dans son estomac alors que le goût si familier commence à envahir sa bouche. Comme c'est amusant : cela faisait à peine une journée qu'il n'en avait pas mangé, mais ça lui paraît être une éternité... Il comprend cependant vite pourquoi et ferme un moment les yeux, se souvenant de sa quasi-mort : au moins, il comprend à présent ce que Ranzou voulait lui dire lors de leur rencontre dans la forêt : lorsqu'on voit la mort... Tout change... Même si l'homme lui a parlé de ce plaisir qu'il ressentait à l'idée de tenir la vie de quelqu'un d'autre entre ses mains... Et d'ailleurs, ce souvenir lui donne l'impression horrible qu'une huile répugnante et presque aussi corrompue que la source du Geostigma vient de lui couler sur tout le corps. Pour Tenshi, la vie est précieuse... Pour ce monstre... Elle n'est rien... Ce n'est pas la première fois que sa conscience lui souffle qu'il aurait du tuer le brun quand il en a eue l'occasion, même si parler d'occasion est un bien grand mot : Ranzou est puissant... Beaucoup plus que lui en tous cas. L'occasion de tuer l'homme n'était qu'une simple ouverture dans la garde de ce dernier, ouverture qui, il en est sur, ce serait refermée bien avant qu'il n'ai eu le temps de s'y engouffrer pour frapper. Pendant un bref instant, son appétit disparaît, mais il revient vite, même s'il se contente de fermer les yeux en ce souvenir de ce jour. C'est ça que la mort change lorsqu'on lui échappe... On ne perçoit plus les choses comme avant... Est ce que c'est pour ça que les roulés à la cannelle sentent d'un coup encore meilleur... Et sont plus bons que la normale ?

"C'est... Bizarre..."

Continuant à mâcher, il ne bronche pas lorsque la porte de la pièce s'ouvre, laissant Reeves et Genesis sortir, ce qui lui arrache un léger sourire., sourire vite effacée lorsque le brun se tourne vers le roux, indiquant à ce dernier qu'il le relâche "faute de preuves" et que s'il veut vraiment prouver qu'il est différent de ce que sa réputation signale, il va falloir qu'il aide au sujet de Nyara. Réputation ? Le souvenir de la peur dans le regard de diverses personnes de Mideel en regardant le roux lui revient en tête, ainsi que l'accusation directe présente dans les yeux de Reeves en voyant l'homme pour la première fois. Qu'est ce que... Genesis a bien pu faire pour que tout le monde le craigne comme ça ? Il ne sait pas grand chose sur l'homme excepté le fait qu'il est l'un des trois plus puissants guerriers créés par la Shinra, qu'il est capable de manifester une aile, aime LOVELESS et manger des pommesottes. Dévorant un deuxième roulé sans faire attention, Tenshi penche légèrement la tête sur la droite en écoutant les deux hommes, mais se reprend très rapidement : ce ne sont pas ses affaires après tout... Si bien que lorsque Reeves indique qu'ils peuvent partir, il se contente de s'incliner devant l'homme avant d'observer les deux roux, se demandant quoi faire...

"Qu'est ce que... V-vous allez f-faire maintenant ?"
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 8 Jan 2016 - 10:44

Reeve ne tarda pas à quitter la salle d’interrogatoire, laissant Genesis libre de ses mouvements. L’homme affirma qu’ils les laissaient partir uniquement parce qu’il n’avait aucune preuve tangible pour les garder en cellule… Kirie croisa les bras pendant qu’il disait à Genesis que s’il voulait vraiment prouver être de bonne foi et ne pas faire honneur à sa réputation d’antan, alors il devrait les aider avec l’histoire de Nyara. Cette femme était considérée comme extrêmement dangereuse et le moindre indice sur elle serait le bienvenu. L’ex-SOLDIER récupéra donc un PHS pour communiquer avec le WRO s’il voulait coopérer.
Après quoi ils furent autorisés à quitter l’établissement.

Kirie soupira subtilement de soulagement. Autant dire qu’elle était heureuse de pouvoir partir de cet endroit, surtout qu’elle estimait que Genesis pourrait maintenant avoir la gentillesse de lui rendre son kunai… Etait-ce seulement dans ses intentions ? Il n’avait pas vraiment précisé quand il le lui rendrait – ou Kirie avait oubliée – il avait seulement garantie qu’il le ferait si elle coopérait, mais jusqu'à quand devrait-elle coopérer exactement ?

Reeve s’esquiva peu de temps après. Cait Sith également, non pas sans avoir salué Tenshi qui venait de dévorer son dernier rouleau à la cannelle. Il semblait heureux au moins de pouvoir manger quelque chose qu’il appréciait. Kirie notait qu’il semblait un peu plus léger. D’ailleurs, il s’arma de courage pour demander ce qu’ils feraient maintenant. Quant à la kunoichi, elle aurait jugée préférable de laisser ce petit gars aux autorités. Elle n’aimait pas l’idée de trimballer un gamin partout, elle savait qu’elle serait ralentit et en plus, ce serait dangereux pour lui. Ninja ou pas, ça restait un enfant.
Cependant, elle estimait qu’il n’était pas sous sa responsabilité et qu’elle n’avait donc pas son mot à dire. A vrai dire, elle se disait que c’était plutôt Genesis qui pourrait apporter son mot final sur la situation de Tenshi.

« Sans doute serait-ce sage de prendre du repos en ville avant de considérer une quelconque suite. » Déclara-t-elle. Même s’ils avaient put dormir un peu la veille sur cette île, ce fut extrêmement inconfortable et Kirie n’avait pas vraiment très bien dormi après s’être pris un coup derrière la tête et avoir été ligotée. Elle avait encore mal aux poignets pour ainsi dire, heureusement qu’elle avait des protections, sinon une marque lacérerait sans doute sa peau. Un hôtel se situait à Junon, l’idée voudrait donc qu’ils aillent tous s’y reposer.

Elle entreprit de prendre les devants mais s’immobilisa à quelques pas pour tourner le regard vers Genesis.
« Où que vous alliez, je vous suivrai. Je ne vous laisserai pas mon kunai. » Cette arme était une pièce de collection qui lui tenait énormément à cœur et Genesis tenait un sacré bon morceau en le lui confisquant. Il pouvait cependant se garantir d’être hantée par cette femme du matin jusqu’au soir et du soir jusqu’au matin tant et aussi longtemps qu’il aurait ce kunai en sa possession, ça, il pouvait en être sûr.

Kirie s’arrêta devant l’ascenseur pour descendre – ils étaient aux étages les plus hauts après tout. Elle ne l’appela pas et attendit de voir ce que Genesis ferait et, du coup, ce que Tenshi comptait faire également. Elle posa une main sur sa hanche en ne les quittant pas du regard malgré les quelques mètres qui les séparait maintenant.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 10 Jan 2016 - 5:07

Pendant un laps de temps, il fut logique de penser que Reeve n'appréciait par les réponses fournies par Genesis. Soit n'en avait-il pas dit assez, ou soit n'avait-il rien dit de ce que l'ex-bureaucrate attendait. Le regard que l'architecte envoya à l'ex-SOLDAT déplu fortement à ce dernier, même s'il se contenta de se montrer des plus froids et distants. Ce n'était pas dans ce genre de moments qu'il pouvait envoyer une boule de feu, même si l'envie y était.

Le roux fronça légèrement les sourcils lorsque le brun retira la photo et plissa les yeux, et fit de même, laissant apparaître une sévérité certaine dans son expression. L'ex-bureaucrate fini pourtant par décider de la fin de l'interrogatoire, et libéra l'ex-SOLDAT. Ce moment où Genesis sentit néanmoins un léger – très léger – soulagement. Car il devait bien l'avouer cette situation avait été quelque peu stressante même pour lui, même s'il n'avait absolument rien montré de ce sentiment. Il n'aurait pas aimé se retrouver en prison pour de nouvelles choses dont il n'était – cette fois-ci – pas responsable. Qu'aurait-il fait sous écrous ? En plus de représenter une immense humiliation, il n'aurait pas été en mesure de prouver qu'il luttait contre le culte.

Là, il allait peut-être pouvoir... Après un bref regard à Kirie, qui avait à présent ses liens défaits, ce qui ne manqua pas de le faire grimacer légèrement, puis à Tenshi, cette fois-ci accompagné d'un sourire en voyant que son jeune ami s'était amener des roulés à la cannelle – le plat que l'enfant aimait tant – Genesis regarda à nouveau Reeve. L'homme de la WRO lui tendait un PHS avant de lui permettre de communiquer des informations sur Nyara.

« Vous aurez la preuve de ma position contre l'usurpatrice Nyara et ses adorateurs. Cela ne signifie pas pour autant que je me plierai aveuglément aux exigences de ce que vous appelez l'Ordre. Je l'eus suffisamment fait en tant que SOLDAT et je n'ai guère plus besoin d'ordres pour mener une lutte contre une usurpatrice. Vous aurez des informations, comme vous me le demandez, considérez cela comme une aide. ».

Le ton avec lequel Genesis s'exprima en même temps qu'il pris calmement le PHS était froid, distant, mais particulièrement sincère. Et il était très sincère. Il n'était pas prêt à se plier à une organisation, même s'il s'était surpris à être tenté de rejoindre l'Ordre ces derniers temps. Ce n'était pas encore le moment, mais à savoir si cela le serait un jour, en fait.

Après un signe de tête à l'attention du brun, le roux regarda à nouveau Tenshi et Kirie. Comme ils l'exprimaient, il faudrait bien faire quelque chose à présent, et sûr qu'il y aurait quelque chose à faire.

Déjà, se reposer, comme le dit Kirie.
Il était sûr que ce n'était pas une mauvaise idée. En revanche, si elle espérait là encore en profiter pour sous-tirer la Rapière, cela n'allait pas se passer ainsi. Surtout si elle récupérait son kunai, comme elle le demandait. D'ailleurs, elle le suivrait donc ?

À ces mots, Genesis esquissa un léger sourire. Serait-ce le moyen de connaître un peu mieux toutes les intentions de cette femme ? Cela pouvait être dangereux, certes, mais intéressant.
« Et si je te rends ton kunai, que fais-tu ? Tu essaie de dérober à nouveau ma lame ? Je tiens à préciser que tu perdras, encore, si tu fais cela. ».
L'ex-SOLDAT avança jusqu'à l'ascenseur et garda ce léger sourire, qui en fait était un peu énigmatique. Presque cynique et intéressé à la fois, intrigué même.

« Il semblerait donc que tu vas me suivre encore, n'est-ce pas. ».

L'ascenseur venait de s'ouvrir face à eux. Une fois à l'intérieur et le temps de la descente, Genesis regarda Kirie puis Tenshi, l'un après l'autre. Avec le sourire, mais pas le même, en fonction de qui il regardait. Son expression se faisait aimable lorsqu'il considérait l'enfant, et plus suspicieux et distant lorsqu'il regardait Kirie. La curiosité était toujours bien présente en lui aussi, car oui, il ressentait bien l'envie de connaître cette femme un peu plus. Pour le « connais ton ennemi » sans doute. Possible mais étrange. Ou une autre raison alors ? Il ne pouvait répondre à cette question. En tout cas il s'efforçait de montrer une expression bien assez neutre et de cacher au maximum ses émotions, même s'il en avait, beaucoup.

« Nous allons donc aller à l'hôtel, puis nous quitterons la ville. Il y a de la sécurité ici, et l'Ordre y est bien établi. Il ne devrait pas y avoir de cultistes. Nous n'avons donc pas grand chose à y faire. ».
Un nouveau sourire – bien cynique celui-là – apparu sur son visage alors qu'il regarda Kirie à nouveau.
« À moins que tu veuilles t'acheter un autre kunai. ».
Oui, c'était un peu de la provocation, sûr. Mais il était curieux de voir comment elle allait réagir.

En même temps qu'il prononça ces mots, ils marchèrent en direction de l'hôtel. Cependant, ce n'était pas vraiment l'heure pour les repas – il n'était pas encore midi – et aucune chambre n'était disponible.  

« Repassez tout à l'heure, il se pourrait qu'une chambre se libère. ».
Voici qu'il y avait quand même un peu d'espoir pour pouvoir se reposer. Ce que Genesis avait accepté, avant de regarder à nouveau Tenshi et Kirie.

« Allons voir ce qu'il se passe aux abords de la ville en attendant. ».
Ce n'était pas vraiment un ordre. Plutôt une suggestion, sur un ton totalement neutre qui plus est. Même s'il était certain qu'ils le suivraient. Tenshi le suivrait car il semblait bien l'apprécier, et Kirie le suivrait car il avait encore son arme.

Cependant, en sortant de Junon, peut-être que les choses ne se dérouleraient pas non plus comme prévu...

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4713
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Mar 12 Jan 2016 - 11:32

PNJLes trois individus purent donc partir sans plus d’ennuis de la part du WRO. Reeve n’avait aucune raison valable de les garder ici. Au moins pouvait-il essayer de croire Genesis lorsqu’il lui disait qu’il aurait la preuve de sa position contre l’usurpatrice, comme il l’appelait. Reeve n’avait cure de sa façon de voir les choses, tant qu’il ne commençait pas à faire des mauvaises actions partout comme auparavant, il n’irait pas s’en plaindre. L’important était sa coopération. Un ex-Soldier comme lui pourrait en effet représenter une sacrée menace s’il venait à se retourner contre eux…

Cependant, mademoiselle Harris avait fait des recherches sur chaque individu, et si elle ne trouva rien sur cette Kirie – elle n’était fichée nulle part, comme si elle n’existait pas du tout – elle découvrit certaines informations sur le gamin. A priori, il serait recherché activement par le Deepground, ou du moins au temps de leurs activités. Weiss ayant été libéré, Reeve tiqua rapidement sur l’urgence de la situation. Cet enfant était en danger dans la nature, surtout avec Genesis qui était une connaissance de l’Immaculé après tout.
Voilà qui changeaient les choses.

Il grimpa immédiatement dans un véhicule du WRO et se rendit dans les plus brefs délais à proximité des abords de la ville, où il reconnu sans difficulté la silhouette enrobée de rouge de Genesis. Il y avait le petit blondinet avec lui ainsi que la rouquine masquée. Il immobilisa sa voiture tout près d’eux pour les alerter et sortit du véhicule en compagnie de deux soldats du WRO, présents pour s’assurer de sa sûreté évidemment.

« Un instant. » Lança Reeve avant de fermer la porte de sa voiture. Il s’approcha du trio par la suite. « Je crains que nous ayons un souci… » Il tourna son regard vers Tenshi, le gamin pourrait vite comprendre qu’il s’agissait de lui, le souci justement. Mais pas dans le sens propre du terme non plus.

« Cet enfant ne peut pas rester avec vous. Il est recherché par une personne dangereuse et je ne peux le laisser sous la surveillance de n’importe qui. » Sans vouloir vexer Genesis mais ses antécédents le démarquaient tout de même comme un criminel et il ne pouvait pas en être autrement aux yeux de Reeve. « Pour sa sûreté, il restera au WRO avec nous jusqu’à ce que nous lui trouvions une personne adéquate pour l’accompagner. »

Il ne voulait pas non plus provoquer de conflits, toutefois il demeura catégorique à ce sujet. Le ton de sa voix marquait sa détermination à vouloir protéger Tenshi et autant dire que sa confiance envers Genesis frôlait encore le zéro… quant à Kirie, il ne la connaissait même pas, il ne pouvait donc rien en dire.

« Je suppose que vous n’y voyez aucun inconvénient. » Dit-il à l’encontre des deux rouquins.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 12 Jan 2016 - 21:02

Alors que Kirie indique à Genesis qu'elle le suivra jusqu'à ce qu'il lui rende son kunai, Tenshi ne bronche pas, même si certaines questions commencent à tourner dans son esprit, en particulier une sur le fameux kunai : les ninjas n'accordent généralement que très peu d'importance à leurs armes, en particulier s'il s'agit d'une simple lame jetable. Ceci dit, du peu qu'il a pu voir sur l'objet, ce n'est pas une lame de lancer ordinaire non plus. Il préfère cependant se taire : malgré la présence du masque, quelque chose dans la position de Kirie lorsqu'elle regarde dans sa direction lui indique qu'elle ne veut pas vraiment qu'il vienne avec eux, mais qu'elle s'en remet à Genesis pour la décision finale. Lui-même d'ailleurs se demande quoi faire : l'homme en rouge semble d'accord pour qu'il vienne avec eux, mais... Est ce que c'est vraiment une bonne idée ? l'ex-SOLDAT est certes très puissant et nul doute qu'il serait parfaitement en sécurité près de lui, mais le fait est que voyager avec un homme aussi connu ne peut qu'attirer l'attention, chose qu'il a toujours tenté d'éviter depuis qu'il a fuit Wutai. D'un autre côté... Ce qu'il s'est passé à Banora lui a clairement démontré qu'il n'est pas prêt à voyager seul. Que ce serait-il passé s"il n'avait pas eu Zero et Asami à ses côtés ? Il n'a même pas besoin de se poser la question... Cependant, il ne bronche pas, se contentant de suivre le "couple" roux dans l'ascenseur le trajet vers la "basse ville" ne prenant qu'une poignée de secondes. Plus qu'il n'en faut apparemment pour que Genesis se paye le luxe de provoquer la jeune femme en lui parlant de son kunai, chose qui fait légèrement grimacer Ten tandis que son coeur se serre légèrement. A l'évidence, l'homme en rouge n'a pas pardonné à la jeune femme... Ce qui est plutôt normal quoi qu'on en dise. Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et la première chose qui vient aux narines de Tenshi n'est autre que l'odeur de poisson et d'iode. Pas aussi épouvantable que ce que sa sensei lui a décrite cela dit. Il faut croire que la mise en arrêt du réacteur mako a un peu aidée en ce qui concerne la pollution. L'odeur de poisson mort est toujours là et alors qu'il suit Genesis, il voit toujours de loin certaines zones encore un peu violacées dans l'océan ce qui indique une certaine pollution toujours présente, quoi que sur le déclin. Les gens sont aussi plus souriants que ce que Youfie lui a décrit par le passé, mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, Genesis les dirigent vers une auberge... Qui est malheureusement pleine, si bien que le roux décide de voir ce qui se passe autour de la ville.

****Junon est une grande ville, c'est vrai... Il doit y avoir des choses intéressantes autour. Il me semble qu'il y a une mine de mithril dans les parages... Je devrais peut être aller y faire un tour...****

Il n'a vue qu'une seule et unique arme de mithril de toute sa vie et il s'agissait apparemment d'un peigne appartenant originellement à l'un des anciens camarades de Youfie : un certain Nanaki avec lequel elle avait l'air de s'entendre "mieux" que les autres... D'un autre côté, vu ce qu'il a vu de la "créature"... C'est assez étrange car même si d'une certaine manière, le "puma" (ou en tous cas, ressemblant à un puma) est assez inquiétant à voir, Ten n'a pas pu s'empêcher d'avoir envie de le câliner lors de leur rencontre, même si les douleurs dues au Geostigma, puis le fait de devoir rentrer au pas de course avec sa future sensei à Wutai peu après ont fait qu'il n'a même pas pu parler à l'être. Cela dit, son esprit netarde pas à revenir à sa première idée : la mine de mithril... Mais il n'a absolument pas le temps d'en parler : Un bruit de moteur retentit d'un coup et avant même que le groupe puisse bouger, une voiture marquée de l'emblème de la WRO s'arrête tout près d'eux, libérant ensuite la silhouette de Reeves... Et Ten sent son coeur se glacer lorsqu'après leur avoir demandé d'attendre, le regard noir de l'homme se pose sur lui en indiquant qu'il y a un "soucis". Presque immédiatement, l'esprit de Ten se met en branle alors que les souvenirs de leur précédente conversation lui reviennent en tête. Bien sur... Avec tous les indices qu'il a donnés, il aurait du s'attendre à être reconnu, mais avant même qu'il ne puisse prendre la moindre décision, deux des gardes de Reeves sont déjà derrière lui, bien qu'aucun d'entre eux ne fasse le moindre commentaire... Ou geste suspect dans sa direction. L'homme poursuit ensuite, indiquant que vu qu'il est recherché par une personne dangereuse... Et le coeur de Ten se refroidit encore plus à ce souvenir, il ne peut pas le laisser partir avec n'importe qui. A l'évidence cependant, le brun n'a pas non plus l'attention de le ramener à Wutai... Chose étrange d'ailleurs : après tout, Youfie travaille pour lui ! Mais l'homme précise qu'il veut juste le garder au quartier Général pour sa protection avant de trouver quelqu'un de confiance pour l'accompagner. Dans un premier temps, bien sur, Ten s'apprête à refuser et à essayer de s'enfuir : peu importe ce que Youfie lui a dit sur Reeves : lui-même ne connaît pas très bien l'homme et honnêtement, l'idée d'être en plus confié à quelqu'un qu'il ne connaîtra pas lui glace le sang : autant ça pourrait être son ancienne Sensei et il n'appréciera pas du tout le résultat... Ou pire, une ancienne personne de la Shinra... Dans les deux cas...

****Youfie-sensei a beau être... Une bonne formatrice, elle est aussi assez... Enfin, c'est une hypocrite : elle est parfaitement capable de me corriger pour être partit sans permission même si elle a fait exactement la même chose ! Et je parle même pas de Godo-sama ! Quant à une personne de confiance...Confiance pour lui, oui, mais pour moi ?****

Cela dit, est ce qu'il a vraiment le choix au final ? Certes, il pourrait facilement semer les deux hommes derrière lui, mais... Cela risquerait de lui mettre les bâtons dans les roues pour ses futurs objectifs : se mettre mal avec un allié du groupe qu'il souhaite joindre par la suite... Vraiment pas une bonne idée, sans compter les problèmes que ça pourrait attirer à Genesis. Kirie n'a pas grand chose à craindre : la jeune femme n'a apparemment rien fait qui pourrait attirer sur elle les foudres de la WRO, mais Genesis semble avoir de sérieux problèmes avec eux. Alors que Reeves demande froidement aux deux roux si ça leur pose un problème, Ten se rend compte que l'homme n'a vraiment aucune mauvaise intention et n'essaye en fait même pas de provoquer une quelconque crise ou bataille : les yeux noirs ne toisent en effet l'ex-SOLDAT et la kunoichi que pendant une fraction de secondes avant de revenir sur lui et les sens de Ten ne lui indiquent aucune menace. Cet homme est juste... Inquiet pour lui. En fait, Tenshi a plus l'impression que le brun ne veut que faire son devoir. Devoir qui est, d'après Youfie, d'assurer certes la régénération de la planète, mais aussi d'en protéger les habitants.

"S-si... Si je v-viens avec v-vous... Est ce que v-vous pourriez juste... Enfin... Ne p-pas dire à... A Y-youfie-sensei ou... A Godo-sama que... Q-que je s-suis là ? S'il v-vous plait, je s-sais que... Que Sensei est une c-camarade de v-voyage et une de v-vos employées, m-mais... J'ai q-quitté Wutai p-pour une raison... Le v-village est une vraie passoire... Je s-suis juste p-partit pour... Pour r-rendre la tâche p-plus compliquée à l'homme en b-blanc... Et à Deepground"

Peu importe la taille de Deepground et la furtivité de l'homme en blanc : il est beaucoup plus difficile de traquer une personne qui voyage non-stop dans le monde qu'une personne qui reste toujours dans la même ville. Wutai a prouvée trois fois qu'il était beaucoup trop facile d'y pénétrer. Cinq fois même, en comptant les ravages que la Shinra a pu y faire pendant la guerre et le kidnapping de Youfie au beau milieu du village par ce pervers en rouge. Au moins, en agissant ainsi, il sait que ses éventuels poursuivants ne risquent pas de tuer quiconque pour arriver jusqu'à lui, faute d'attaches... Sans compter qu'il est beaucoup plus difficile de savoir clairement où il est. Par conséquent, si Reeves veut vraiment qu'il reste, ce serait mieux qu'il soit prêt à cacher totalement sa présence.

"S'il vous p-plait... Je sais que c'est v-votre devoir de prévenir ma sensei mais... Au moins, si p-personne sait où je suis, ces m-monstres le s-sauront pas non p-plus. Je suis doué p-pour rester invisible : je r-resterai pas dans v-vos pattes, mais je v-veux pas retourner à Wutai... Ce s-serait trop dangereux p-pour moi c-comme pour les autres..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 17 Jan 2016 - 11:02

Kirie n’avait absolument pas l’intention de laisser Genesis s’évader dans la nature avec son arme fétiche. C’était bien pourquoi elle avait l’intention de le suivre où qu’il aille. Elle ne lui accordait aucune confiance et n’appréciait pas l’idée même de le laisser dans une pièce différente avec son kunai dans les poches. Qui sait ce qu’il pourrait chercher à en faire ? S’il ne s’en débarrasserait pas juste pour la provoquer ? Ou s’il ne l’abimerait pas ? Toutes ces hypothèses poussaient Kirie à vouloir le suivre partout, même si cela impliquait de partager une même chambre d’hôtel ou de manger à sa table.

Genesis semblait amusé par sa détermination à le suivre rien que pour son arme préférée. Il lui demanda ce qu’elle ferait s’il le lui rendait ; tenterait-elle de lui voler à nouveau son épée ? Avant qu’elle ne réponde, il renchérit en disant qu’elle perdrait encore. Les yeux de Kirie roulèrent dans leurs orbites, même s’il ne put le voir, merci le masque. Franchement, il ne méritait même pas qu’elle réponde à ses simagrées, il ne cherchait que la provocation en toute évidence.

Elle se devait de rester digne et droite. Elle récupérerait son kunai en temps voulu.
Pour le moment, ils quittèrent le WRO pour effectivement rejoindre l’hôtel où ils se rendirent compte qu’il n’y avait pas une seule chambre de libre. C’était complet mais s’ils revenaient plus tard, peut-être auraient-ils de la chance. Kirie suivit donc encore une fois le groupe en tâchant de ne pas tiquer aux provocations de Genesis qui, décidément, avait comprit que ce kunai avait une importance notable pour Kirie et qui dorénavant se ferait un malin plaisir de l’enquiquiner à ce sujet.

Autre chose ne tarda cependant pas à venir changer leurs plans ; ils s’apprêtaient à quitter la ville quand un moteur de voiture se fit entendre. Un véhicule sombre, parfaitement lustré et aux emblèmes du WRO s’immobilisa devant eux. Reeve en sortit pour annoncer qu’il y avait un problème lié à Tenshi à priori ; le gamin n’était pas en sécurité avec eux. Il était recherché par un criminel et Reeve n’avait pas confiance à le laisser en leur compagnie… Kirie tourna son regard vers l’enfant qui semblait légèrement troublé. Ses pupilles tremblaient un peu, il tentait de rester droit et stoïque, mais quelque chose frémissait sous sa peau. Kirie comprit rapidement oui… Elle comprit que Tenshi était déjà au courant de ça.

Reeve leur demanda s’ils y voyaient un inconvénient. La kunoichi aux lèvres rouges ne se voyait pas répondre. Ce n’était pas de son ressors, si ? Techniquement, Tenshi était sous la surveillance de Genesis, elle n’était qu’une invitée dans le duo. Elle se posait des tas de questions évidemment, comme par exemple qui pourrait bien rechercher ce petit garçon, mais ce n’était clairement pas son genre de poser des questions à tout va. Elle comprit seulement que c’était par rapport à un "homme en blanc", pour reprendre les mots de Tenshi. Peu importe de qui il s’agissait…

Tenshi avait plusieurs conditions mais ne semblait pas refuser de les suivre. Il disait seulement ne pas vouloir que Godo Kisaragi soit prévenu, ou Yuffie. Kirie connaissait ces gens et sentit même une petite pique d’énervement lui chatouiller le corps lorsqu’il parla de Godo. Il n’était plus tant apprécié depuis qu’il avait abdiqué aux demandes de la Shinra et transformer Wutai en site touristique sans matérias ni moyens de défenses particuliers… Que c’était dégradant.

Reeve paraissait encore attendre l’avis des deux autres. Lassée qu’on attende d’elle qu’elle parle, Kirie fut brève.
« Tenshi n’est pas sous ma responsabilité. Qu’il fasse comme bon lui semble. » Lui, et non pas le WRO, ses mots étaient bien choisis. Elle ne s’était pas particulièrement attachée à ce gamin en si peu de temps, ce n’était à ses yeux qu’un enfant, mais malgré son entraînement sanguinaire avec un clan isolé de Wutai, elle n’avait jamais rien eut contre les mômes et jugeait leur innocence précieuse. Tenshi avait déjà été traumatisé à ce qu’elle avait comprit, par quoi ou qui, elle l’ignorait, mais s’il pouvait être en sécurité avec ce Reeve ou une tierce autre personne de leur commando, alors bien. C’était mieux ainsi, songea-t-elle.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 18 Jan 2016 - 2:45

Il fallait bien s'occuper avant de pouvoir retourner à l'hôtel et pour le moment Genesis avait dirigé le groupe vers les abords de la ville. Pour tout avouer il avait pensé à un peu d'entrainement éventuellement bien qu'il était réservé sur le sujet. Après tout Tenshi était loin d'être en forme. En revanche, le roux aurait pu voir les réelles capacités de Kirie. Sûrement. Bien qu'il aurait été forcé de lui rendre son arme.

« Si on quitte la ville on pourrait bien tomber sur des créatures locales. Sans arme ça peut être compliqué cependant. ».
Ça c'était encore une petite pique de la part de Genesis à l'attention de Kirie, et le ton bien assez cynique qu'il avait pris le montrait bien. Cependant, elle ne répondait pas aux provocations, c'était dommage.

De toute façon toute nouvelle idée allait attendre pour le moment puisqu'un moteur de voiture qui s'arrête tout près d'eux se firent entendre. Genesis se tourna le véhicule en même temps qu'il entendit Reeve s'adresser à eux tout en claquant la portière.

« Oh encore vous. Je pensais que nous nous étions assez vus. ».
Encore une pique, mais pour Reeve cette fois-ci. Bien que le roux compris assez vite que le soucis concernait Tenshi. Le pauvre enfant, lui qui semblait finalement en confiance aux côtés du roux, voilà que ces gens là allaient ébranler cette confiance.

Cependant, Genesis se doutait bien de la raison, surtout en sachant l'estime que ceux de la WRO avaient pour lui. De plus il avait beau être assez égoïste, il n'allait s'obstinait à garder le blondinet à ses côtés juste parce que celui-ci semble l'admirer. Bien qu'il pensait au jeune Wutaïen sur ce coup, pour qui il avait développé une certaine empathie.
Non, l'ex-SOLDAT avait une conscience aussi, et des objectifs. Tôt ou tard il irait à nouveau affronter des cultistes – il l'espérait – et savait qu'en faisant ainsi il mettrait l'enfant en danger. Et puis, comme il était bien dit, s'il revoyait Weiss... vu qu'il le recherchait aussi...

Aussi, sans commenter la décision de Reeve dans un premier temps, Genesis voulu rassurer Tenshi. Pendant que Kirie répondit à son tour, le roux se baissa un peu afin d'être à sa hauteur pour s'adresser au jeune Wutaïen.  

« Mon jeune ami, celui que t'appelles l'homme en blanc ne te fera rien. Nous sommes plusieurs à être à sa recherche, et nous l'aurons, sois-en sûr. De plus DeepGround n'existe plus... normalement... tu n'as pas de risque de t'y retrouver. ».
Il se tut et baissa un peu la tête quelques secondes avant de regarder l'enfant à nouveau.
« Une promesse est une promesse mais il arrive que les choses ne se déroulent pas comme on le souhaite. Cependant... ces gens feront tout pour te protéger aussi. ».
Son ton était d'un coup un peu moins convaincu alors qu'il prononça ces mots. Parce que lui-même n'avait pas spécialement confiance en la WRO... il voulait juste faire assez bonne figure face à Reeve.
« D'ailleurs, sans doute que ces gens te permettront au moins de me contacter sur le PHS, si tu le souhaites. ».

Il finit par un léger sourire, plutôt aimable à l'adresse de l'enfant, en même temps qu'il posa une main sur l'épaule de celui-ci et de lui faire un signe de tête. Après quoi, il se releva, et soupira, avant fermer les yeux et de lever sa main gauche.

« Même si les lendemains sont vides de promesses
Rien ne pourra empêcher mon retour
Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres
Épargne les sables, les mers, les cieux
Je vous offre ce sacrifice silencieux. ».

Suite à cette citation, l'ex-SOLDAT fixa Reeve en plissant un peu les yeux avant de s'adresser à lui avec une pointe de sarcasme.

« À défaut de me faire confiance, j'espère que vous ne m'entraverez pas dans mes objectifs. J'espère aussi que vous mettrez Tenshi entre des mains réellement digne de confiance. ».

Genesis ignorait si l'ex-bureaucrate exigerait autre chose de plus mais il était sûr qu'il ne ferait pas durer l'échange plus longtemps et irait vite voir ailleurs si tôt que la voiture serait repartie.

D'ailleurs, il ne devait pas être loin de l'heure du déjeuner là. Sans doute se dirigerait-il à nouveau vers l'hôtel, en espérant avoir plus de chance à présent. Tout en se doutant que Kirie le suivrait. Il envoya d'ailleurs un regard vers elle en pensant à cette compagnie un peu particulière et surtout pleine de tension.

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4713
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Lun 18 Jan 2016 - 10:11

PNJPersonne ne semblait aller à l’encontre de la volonté de Reeve, au moins c’était une bonne chose, le bureaucrate n’aurait pas besoin de créer de conflit pour récupérer l’enfant. Ce n’était qu’un gamin après tout, il ne pouvait pas se permettre de simplement le laisser en compagnie de Genesis Rhapsodos, surtout alors que Weiss était à sa recherche.

Donc la première, Kirie, se décida à répondre en disant ne pas avoir son mot à dire car Tenshi n’était pas sous sa responsabilité. Elle supposait qu’il pouvait faire comme bon lui semblait. Reeve comprenait vite qu’elle ne désirait pas parler et que le fait qu’elle le fasse n’était que pour dire qu’elle avait répondu…
Quant à Genesis, il parla d’abord avec Tenshi qui lui-même avait répondu en disant bien vouloir le suivre à condition que Reeve ne prévienne pas Yuffie ou Godo Kisaragi. Il ne voulait pas retourner à Wutai et se déplaçait justement pour éviter l’homme en blanc, car une cible en mouvement était bien plus difficilement repérable qu’une personne qui restait en place— certes, c’était une logique irréfutable.

Avant que Reeve ne réponde, Genesis fit entendre qu’il espérait que rien ne viendrait entraver ses objectifs mais et surtout, que Tenshi serait vraiment avec quelqu’un de confiance. Reeve demeura aussi stoïque que possible.

« Tenshi sera mis entre les mains d’une de mes plus brillantes collègues. Ne vous inquiétez pas. » Il n’allait pas en dire davantage car après tout, cette personne était une ancienne Turk et si Genesis en avait entendu parler, peut-être ne serait-il pas tant chaud pour laisser le petit avec eux. De toute façon, la décision était prise et même Tenshi était d’accord. Ses conditions étaient tout à fait convenables et Reeve y répondit d’ailleurs.

« Je te promets que personne ne sera prévenu de ta position. Notre objectif est de te garder en sécurité avant tout. »
Il faudrait cependant qu’il ne reste pas trop longtemps au WRO dans ce cas car Yuffie pourrait bien se montrer un de ces quatre. Elle avait tendance à survenir très soudainement sans prévenir et si elle tombait sur Tenshi, Reeve ne pourrait pas non plus faire des miracles. Il faudrait donc agir rapidement.

Reeve ouvrit la portière de sa voiture menant sur le siège arrière. On y voyait Cait Sith qui fit un coucou de sa grosse patte blanche. Reeve avait en effet comprit que le gamin était un peu plus à l’aise avec Cait Sith qu’avec un quelconque autre être humain ici, aussi l’avait-il emmené. Il indiqua au jeunot d’entrer avant de se tourner vers Genesis.

« Je lui fournirai votre numéro de PHS si vous le désirez. Ne vous inquiétez pas pour lui ; il sera entre de bonnes mains. »

Il avait l’intention de le mettre sous la surveillance d’une personne autant digne de confiance que dotée d’une grande bonté. Il n’avait absolument aucune inquiétude sur le sort que ce petit aurait à l’avenir ; il serait avec une bonne personne. Il pouvait le garantir.

Ceci sera le dernier poste du PNJ Reeve Tuesti. Tenshi peut faire partir le véhicule et Genesis et Kirie poursuivront leur RP de leur côté en attendant l'arrivée du PJ concerné par Tenshi ^^.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 23 Jan 2016 - 14:37

Apparemment, il n'a aucune réelle raison de s’inquiéter dans la mesure où Reeves lui promet immédiatement de ne prévenir personne de sa position. En fait, l'homme semble approuver son idée de rester caché en permanence, même si Ten sait parfaitement que vu que sa sensei travaille pour la WRO, les chances qu'elle débarque un jour à l'improviste et donc, perce sa couverture sont beaucoup trop grandes pour que ça en vaille la peine. Cependant, rester seul devient dangereux... L'homme en blanc n'a jamais, à sa connaissance en tous cas, été capturé. Deepground a peut être été pratiquement détruite, mais maintenant que son leader est de nouveau dans la nature, cela porte le nombre de ses poursuivants à deux, trois, si on compte Ranzou. Donc, même si ça ne lui plait pas, rester en compagnie de Reeves, en tous cas, jusqu'à ce que ce dernier ne trouve quelqu'un de confiance est la meilleure idée, que ça lui plaise ou non. La voix de Kirie retentit derrière lui, cette dernière indiquant froidement qu'elle n'est pas responsable de lui, mais la suite lui arrache un léger sursaut qu'il parvient de justesse à cacher : à l'évidence, la kunoichi est moins froide qu'il le croyait. Certes, il faut savoir écouter et pendant un bref instant, il aurait presque compris de travers, mais la jeune femme a précisé qu''il devait faire "comme bon lui semble" et non pas comme la WRO le désirait. Cette idée le fait sourire légèrement tandis que son coeur se réchauffe : ça fait toujours...  Drôle d'entendre les adultes mettre son propre destin entre ses mains au lieu de décider pour lui. Drôle, mais tout de même rassurant. La voix de Genesis retentit ensuite, ce dernier lui indiquant d'un ton rassurant que "l'homme en blanc ne lui fera rien", précisant qu'ils sont plusieurs à le rechercher, augmentant donc les chances de lui tomber dessus. A nouveau, Ten sent son sang se glacer dans le même pressentiment que celui ressentit dans le QG. Comme s'il avait oublié quelque chose d'important et ce quelque chose, quelle que soit sa nature, ne lui plaira vraiment pas lorsqu'il lui reviendra en tête. Cependant, il se contente de sourire timidement aux roux lorsque ce dernier se rappelle de la promesse qu'il lui a faite de le protéger, regrettant visiblement l'imprévu qui allait les pousser à se séparer, mais apparemment sur que la WRO pouvait aussi bien le protéger de leur côté. Finalement, l'ex-SOLDAT parle de rester en communication avec un PHS, chose que Reeves accepte immédiatement, lui promettant de lui donner le numéro, si bien que Ten sourit gentiment aux deux hommes. Une très légère hésitation lui vrille la poitrine, mais il se contente d'inspirer légèrement avant de fermer ses bras autour de la taille du roux dans un simple "câlin d'au-revoir", puis de se tourner vers Kirie pour s'incliner devant elle dans un salut traditionnel avant de murmurer :

"C-ça me v-va... M-mais... Vous avez p-pas intérêt à... A mourir, O-ok ? Je s-sais que v-vous êtes f-forts, mais... N-nyara a l'air puissante... P-pour qu'un s-simple c-c-cultiste soit capable de... D-De lancer un s-sort détruisant t-toute vie dans un village, j-je v-veux même p-pas imaginer la... L-la p-puissance de sa maîtresse...."

Cette seule idée lui glace l'estomac, même s'il tente ce ne pas trop montrer son trouble. Du coup, il cesse de sourire, regardant les adultes autour de lui avant de reprendre, parvenant pour une fois à ne pas begayer :

"Juste... Faites attention, à vous, d'accord ? Vous aussi, Kirie-san..."

Sa phrase terminée, il se dirige sagement vers la voiture, souriant à nouveau lorsqu'il repère le chat noir capé de rouge lui faire signe lorsque Reeves ouvre la portière. Apparemment, soit la peluche a décidé de suivre son créateur, soit ce dernier a cherche à rendre la situation plus confortable pour lui, au choix. Dans les deux cas, l'attention lui réchauffe le coeur, si bien qu'il s'assied à côté du chat en peluche, bien que son regard reste en direction du "couple" roux et du brun, Genesis semblant parler froidement au chef de la WRO. Sans vraiment savoir pourquoi, Ten se sent presque... Non, il se sent triste, comme s'il abandonnait des amis proches, même s'il ne les connait que depuis la veille. C'est alors qu'une phrase prononcée par une personne âgée de Mideel lui revient en tête et il grimace légèrement :

****Alors... C'est ça qu'il voulait dire ? "Plus la rencontre est intense, plus la séparation fait mal..." Faut croire qu'il avait raison...****

Un contact humide sur sa joue gauche le ramène à la réalité et il frisonne, détournant immédiatement la tête des trois adultes pour essuyer la larme tandis qu'il inspire profondément. Il a assez pleuré comme ça depuis deux jours. Entre Zero et Asami... Et maintenant ça. Les ninjas ne sont normalement pas sensés pleurer, ou en tous cas, pas en mission... Ce qui tombe très bien vu qu'il n'est pas en mission. Un contact doux et chaud sur sa main droite le sort de ses pensés et il se rend compte que Cait Sith lui a pris la main avec une de ses grosses pattes blanches, mais le chat ne regarde même pas dans sa direction, fixant le pare-brise de la voiture ce qui le fait grimacer : après tout, le golem A voyagé avec Youfie... Et a donc probablement développé quelques réflexes pour ce genre d'occasion. Finalement, Reeves revient et s'assied à l'opposée du chat tandis que les deux gardes du corps se placent sur les sièges avants, le véhicule démarrant juste après, mais Tenshi ne bronche pas, se contentant de faire un signe d'adieu au deux adultes dehors en s'efforçant de leur sourire. Une seule pensé lui vient en tête alors que la voiture se dirige vers l'énorme monte-charge menant à la haute-ville :

****J'espère qu'ils prendront soin d'eux... Et qu'ils arriveront à... A faire équipe. Leurs ennemis sont puissants... Très puissants...****

Une seule chose reste à présent : apprendre le lien entre l'homme en blanc, Weiss et pourquoi le deuxième lui en veut à ce point... Une question dont il n'est pas du tout sur de vouloir connaître la réponse.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 24 Jan 2016 - 17:37

Genesis n’était évidemment pas très heureux de s’apercevoir que Reeve leur marchait encore sur les pieds. Cependant, cette fois, c’était pour la bonne cause à priori ; il voulait mettre Tenshi en sécurité quelque part, avec une autre personne bien plus digne de confiance que l’ancienne Soldat. C’est du moins ainsi que Kirie comprit les choses. La jeune femme resta d’ailleurs religieusement à distance pendant les au revoir des deux individus, ils étaient plus proches l’un de l’autre qu’elle ne pouvait l’être avec chacun d’entre eux de toute façon… Cela dit, elle fut étonnée lorsque Tenshi lui adressa une salutation qu’elle lui rendit quelques secondes après. Son mépris pour elle s’était-il donc évaporé si rapidement ?

Quoi qu’il en soit, Tenshi glissa dans le véhicule après avoir dit souhaiter qu’ils soient prudents. Il crut bon de préciser qu’il s’adressait également à la kunoichi qui hocha lentement de la tête. Ce gamin avait un petit quelque chose d’attachant, ça allait sans dire, il était curieux et doté de grands potentiels. Peut-être était-ce pourquoi il était recherché par cette personne qu’il appelait l’homme en blanc. Kirie n’en savait rien et il y avait fort à parier qu’elle n’en saurait pas plus.

Ainsi donc, la voiture de Reeve quitta le périmètre pour retourner vers le quartier général du WRO avec Tenshi à son bord.
Kirie la regarda s’éloigner sans ressentir une quelconque tristesse. Elle ne connaissait pas suffisamment Tenshi pour se sentir désolée de son départ. Cela dit, elle devait bien admettre être rassurée de savoir qu’un petit tel que lui soit mis entre des mains plus compétentes, des mains expérimentées disons. Le WRO était en toute évidence une autorité compétente, parfaitement apte à protéger des cibles particulières. Ils s’occuperaient bien de Tenshi, elle en était sûre.

Sauf que maintenant, il n’y avait plus qu’elle et Genesis. Voilà qui était un tantinet embarrassant.
« Bien. » Dit-elle en se tournant vers lui, stoïque au possible. « Qu’avez-vous l’intention de faire, à présent ? »

Au début, ils étaient là pour tout simplement passer le temps en attendant qu’une chambre d’hôtel ne se libère. Cependant, Kirie n’avait pas l’intention de mettre un orteil hors du périmètre de la cité sans avoir récupéré son kunai. Elle pouvait bien entendu se défendre sans celui-ci mais pour elle, c’était comme une trahison que de se battre à mains nues alors qu’elle dispose d’une arme aussi magnifique et idéale pour elle.
L’idée que Genesis comptait la conserver pour la manipuler l’enquiquinait déjà beaucoup, quand bien même elle tendait à ne pas le démontrer en gardant un masque de stoïcisme impeccable, mais elle n’entrerait pas dans son jeu. S’il quittait la ville en lui disant que tant pis, il emporterait son arme avec lui, elle suivrait… Mais si des monstres se présentaient à eux, il se débrouillerait seul.

L’énigmatique rouquine croisa les bras en attendant de voir ce que Genesis trouverait à lui répondre. Ils pourraient toujours retourner voir vers l’hôtel pour une chambre ou même éventuellement songer à manger quelque chose – car si on faisait le calcul, ni le poète homérique ni elle n’avaient avalés quoi que ce soit depuis la veille, au repas de Mideel où ils avaient fait des préparations pour cet assaut sur Banora qui avait complètement capotée…
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Multiples suspicions
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux femmes, un trésor, de multiples possibilités ! [pv Kin]
» La ville de Brest, sujet de multiples aventures.....
» Précisions multiples
» Hola 8D (Finit, revus et corrigé à multiples reprises~)
» Il existe de multiples vérités, choisie celle qui te conviendra [Haldren][Term]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum