Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Multiples suspicions
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mar 26 Jan 2016 - 3:10

L'ex-bureaucrate barbu promettait que Tenshi serait protégé par quelqu'un de confiance, et qu'il n'y aurait pas à s'inquiéter. De plus, une fois que le jeune Wutaïen fut dans la voiture, au coté du chat en peluche, Reeve accepta l'idée de donner le numéro de PHS de Genesis à Tenshi. Cela satisfit assez le roux, bien qu'il montra rien d'autres qu'un léger sourire en coin. Après tout, il avait encore du mal à faire confiance aux gens de la WRO même s'ils lui avaient prouvé là qu'ils le laissaient tranquille. Ce n'était pas encore suffisant pour Genesis, et si jamais il n'avait pas de nouvelles de Tenshi, il irait en demander par lui-même quitte à les harceler.

En tout cas l'ex-SOLDAT ne s'était contenté que d'un « Je compte sur vous » très distant suite à un dernier signe de tête à Tenshi, suivit d'une main posée sur l'épaule de l'enfant alors que celui-ci avait entouré ses bras autour de sa taille.

Après des au-revoir – peut-être un peu durs pour Tenshi et mine de rien un peu durs aussi pour Genesis même s'il ne montrait strictement rien de cela – la voiture était à présent partie.
L'ex-SOLDAT resta pensif et muet pendant plusieurs minutes, même s'il entendit Kirie s'adresser à lui.

À vrai dire, il méditait. Sur plein de choses. Comment aider à protéger cet enfant. Comment retrouver Weiss et lui passer encore un savon ou pire – à défaut de pouvoir le mettre dans le droit chemin, chose qui paraissait peine perdue... Non, ce type était irrécupérable. Genesis s'en mordait pourtant les doigts car il lui semblait que faire cela pour le Tsviet était une demande de la Déesse Minerva, lorsqu'il était en sommeil dans la bulle. Voilà qu'il méditait encore sur cette question.
Il fallait aussi continuait la lutte contre Nyara, bien que le roux n'était toujours pas tout à fait motivé à rejoindre l'Ordre.

Au bout de plusieurs minutes de mutisme, il finit par lever la main gauche au ciel tout en citant, encore.

« Il n'y a aucune haine, seulement de la joie,
Car la déesse te protège
Héros de l'aurore, guérisseur des mondes. »

En réalité, c'était un peu comme s'il se parlait à lui, suite à sa méditation. Même s'il le prononça à haute voix.
Il était conscient que Kirie ne comprendrait sûrement pas, ou qu'elle s'en moquerait... ou les deux à la fois. Peu importe. Elle ne connaissait pas la mission qui incombait au roux après tout, et ne devrait sans doute pas le savoir.

Genesis finit toutefois par répondre à la kunoichi, d'un ton toujours très neutre.

« Mon intention ? L'esprit à besoin de pensée et de méditation, mais le corps à besoin de nourriture et de repos. ».

Il commença à reprendre la direction de l'hôtel avant de regarder Kirie à nouveau.
« Ils doivent commencer à servir les repas à cette heure-ci et il y aura sûrement une chambre de libre. Idéal pour s'isoler un peu. ».

Un très léger sourire apparu sur le visage du roux, car il imaginer la Wutaïenne pester intérieurement alors qu'il parlait de s'isoler... pendant qu'elle voudrait récupérer son arme. Comme s'il n'avait pas choisi ses mots par hasard. Il était pourtant conscient qu'il en aurait sûrement besoin afin de méditer encore à ses diverses missions. Cependant, que Kirie le suive lui permettrait toujours de mieux la connaître, ce qui pourrait s'avérer intéressant, aussi.
Jaugeant à nouveau la kunoichi qui s'apprêtait à le suivre, l'ex-SOLDAT finit avec une petite pique.

« Tu vas vouloir récupérer ton arme, je pense. ».

Le petit sourire un poil sarcastique qui apparu sur son visage laissait bien penser que le roux attendrait un peu plus.

Ainsi, ils se rendirent à l'hôtel, il y avait apparemment une chambre de libre à présent. À savoir quel style de chambre, combien de lits... De toute façon, il y avait le repas à prendre aussi.

« Messieurs dames bonjour ! Un couple ? Ici, ça vous va ? ».

Genesis se contenta de hocher la tête tout en gardant un air bien sérieux, préférant ne pas réagir à l'idée de couple.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 28 Jan 2016 - 20:19

Maintenant qu’ils n’étaient que tous les deux, l’ambiance s’annonçait assez froide. Genesis prenait un malin plaisir à promener Kirie un peu partout tel un animal convoitant un bien qu’il possédait et Kirie n’avait en effet pas le choix de le suivre et de jouer, ne serait-ce que sensiblement, à son jeu dans le but évident de récupérer son kunai qu’il lui avait dérobé en réponse à la fois où elle lui avait prit son épée. Il avait beau avoir récupéré son sabre rouge cependant, il n’avait toujours pas l’intention de lui rendre son bien… Pourquoi ? Prenait-il plaisir à ce petit jeu ou voulait-il une raison de la garder à l’œil ?

Quoi qu’il en soit, il faudrait maintenant remédier à cette situation – le fait qu’ils étaient coincés là à ne rien faire en plein cœur des routes de Junon depuis que Tenshi était partit. Genesis récita donc quelques vers de Loveless qui laissèrent Kirie inexpressive jusqu’à ce qu’il ne réponde enfin à sa question ; son intention était simple, il avait besoin de se reposer mais également de se nourrir. Leur prochain arrêt serait donc une halte pour manger un repas.
Kirie acquiesça. Elle devait bien admettre avoir faim.

Etant donnée l’heure, l’ancienne Soldat précisa que l’hôtel devait sûrement servir des repas. Ils pourraient donc profiter d’être sur place pour réserver des chambres à leur nom s’ils étaient parvenus à en libérer. En général, c’était vers l’heure du midi que les occupants quittaient les chambres.

Avant qu’ils ne puissent aller bien loin cela dit, le poète homérique ne s’empêcha pas de lancer une petite pique à la ravissante kunoichi. Il lui lança en effet que de toute manière, elle voudrait sûrement récupérer son arme… Le sourire qu’il laissa apparaître sur son bien joli minois laissa Kirie impassible, bien qu’elle sentit son œil droit tiquer tant il l’enquiquinait.
« Evidemment. » Répondit-elle sèchement, stoïque au possible. « Tant que vous l’aurez en votre possession, je serai votre ombre. » Et ce n’était pas une phrase dite dans l’objectif saugrenu d’être romantique, ça c’était clair et net vu le ton emprunté.

Suivant donc Genesis de près, Kirie entra dans l’hôtel où l’ancienne Soldat se renseigna rapidement sur la possibilité de prendre un repas. Si on les prit pour un couple, Kirie ne tiqua même pas, jugeant que c’était un automatisme assez banal chez une hôtesse que de penser à ce genre de choses en voyant un homme et une femme côte à côte. Cela dit, c’était vulgaire de la part de cette femme d’émettre des jugements aussi rapides sur des clients potentiels.
Bref, Kirie hocha juste de la tête au même titre que Genesis. A quoi bon rectifier un détail aussi bénin.

Ils s’installèrent à table, face à face, avant qu’on ne leur donne un menu et le temps de choisir. Kirie n’était pas tellement difficile sur le plan culinaire, même si elle n’était pas friande des plats trop compliqués et chics. Elle était habituée aux onigiris et autres petites choses simples et nourrissantes qui se mangeaient généralement rapidement. Elle sélectionna donc quelque chose dans ses connaissances ; un plat avec du riz, des fruits de mer et des légumes. Breuvage ? L’eau. Kirie ne buvait que de l’eau et, occasionnellement il fallait bien l’admettre, du saké.

Le menu rendu, Kirie garda le dos droit, fixant Genesis avec une insistance des plus déplaisantes pour quiconque. Elle le trouvait vraiment… soyons vulgaire, emmerdant actuellement. Il se jouait d’elle avec son arme. Y prenait-il vraiment plaisir ? S’amusait-il en estimant vexer cette ravissante jeune femme en utilisant ce qui lui était le plus précieux pour l’emmener là où il le voulait ? L’idée qu’il y prenne plaisir fit presque monter un instant de colère silencieuse en la ninja de Wutai.

« Et voici, bon appétit ! » Le serveur sortit Kirie de ses pensées. Elle cessa de dévisager le Soldat et regarda son assiette qui semblait somme toute appétissante. Elle hocha de la tête pour remercier l’homme qui s’esquiva après avoir servit Genesis à son tour.
Sans un mot de plus, la jeune femme entreprit de manger. Elle semblait plongée dans un profond mutisme stoïque mais elle réfléchissait énormément à cette situation aussi saugrenue qu’enquiquinante pour elle. Le silence, il plana longtemps, trop longtemps, assez pour que Kirie termine son assiette.

Ce n’est que lorsqu’elle termina son verre d’eau que son infinie patience perdit de son fil.
« Combien de temps comptez-vous jouer à ce petit jeu ? » Demanda-t-elle d’une voix étonnamment calme, puisqu’elle ne voulait pas faire de scène dans un endroit public évidemment. Cela dit, ses lèvres légèrement pincée, sa froideur naturelle et le ton de sa voix pouvaient clairement indiquer qu’elle commençait à déprécier cette situation où elle n’était aucunement en avantage, peu importe l’angle d’où elle la regardait.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Ven 29 Jan 2016 - 3:23

Aucune réponse de la part de la kunoichi aux vers de Loveless, ni à grand chose d'ailleurs. En même temps, Genesis ne s'était guère attendu à avoir une réponse. Après tout depuis des années il était habitué à ce que soit on le renvoie balader avec véhémence alors qu'il citait ses vers, soit qu'on l'ignore. Cependant, là, il y avait autre chose aussi qui gardait l'ambiance bien tendue. Il avait toujours toujours le kunai de la rousse et savait Ô combien elle y tenait.

Elle répondit cependant à la suite, l'idée de retourner à l'hôtel. La tournure de phrase de l'ex-SOLDAT ne sonnait pas comme une invitation, mais comme il savait qu'elle allait le suivre, c'en était une quand même, qu'on le veuille ou non. Cela serait bien dommage de ne pas en savoir plus sur cet individu en effet.

Genesis avait quand même une bien étrange façon de s'informer sur elle. En l'agaçant au plus haut point par ses piques lancées l'une après l'autre, sans relâche. Quelque chose d'assez habituel chez lui quand même, plus ou moins.
En tout cas la kunoichi répondit à la dernière pique.

« Mon ombre ? Même si je m'envole avec ton arme ? ».

Il pourrait très bien prendre son envol en effet, et laisser Kirie au sol, désarmée... et disparaître. Mais cela ne serait pas drôle du tout. Il n'avait que faire du kunai de toute façon, il préférait cent mille fois sa Rapière. En revanche juste le dire pourrait faire tiquer encore plus la Wutaienne, il en était bien conscient.

Elle le suivrait de près, ça c'était sûr. Cela n'incommodait pas Genesis en revanche, même s'il n'aurait pas trop apprécié cela en temps normal, tant il avait pris goût à sa liberté.
L'arrivée puis l'entrée dans l'hôtel se fit en silence de la part des deux roux, jusqu'à ce qu'une serveuse approche et les fassent s'installer à une table. Kirie ne réagit pas non plus à la pensée de la serveuse quant au fait qu'il serait en couple. Peu étonnant, la kunoichi était tellement stoïque et introvertie. Lui était déjà assez introvertie... elle, elle l'était encore.

Vint le moment du choix du menu. Kirie fit vite son choix, et Genesis ne retarda guère la chose non plus, même s'il préféra se contenter d'un plat composé de pâtes et de bout de viande. Il n'allait pas prendre autre chose que de l'eau non plus, pas pendant le plat de résistance en tout cas. Le jus de pommesottes, il le préférait hors des repas, pour profiter au mieux du goût de ce succulent fruit.

Le temps que les repas soient préparés, l'ex-SOLDAT vit bien la kunoichi le fixer, cela pouvait être incommodant – même si, lui, ça ne l'impressionnait pas spécialement – et il fit de même, avec tout autant d'insistance. Comme s'il détaillait chaque parcelle de son apparence. Il faut dire qu'elle était jolie – il se surprenait à penser ainsi – et c'était assez dur de regarder ailleurs. Juste dommage qu'elle ai son masque, elle.
Et puis, autant s'assurer qu'elle ne remette pas la main sur la Rapière, aussi.

L'attente ne fut pas longue avant que les repas ne soient servis, et la Wutaïenne se mit à manger aussitôt, tout comme Genesis, après qu'il ai lui remercier l'homme à haute voix.
Fait un peu étrange d'ailleurs, les gens ne semblaient pas se méfier vraiment de lui ici. Pas comme la première fois qu'il était repassé depuis son réveil. Il eu droit à quelques regards méfiants peut-être, mais moins qu'à Mideel.

Peu importait de toute façon, cela n'allait pas l'empêcher de manger ses pâtes... ni de répondre à Kirie au bout d'un long moment. Toujours avec un léger sourire quelque peu cynique.

« Autant de temps que ce jeu sera intéressant... ».

Tout en continuant à la fixer, il esquissa un léger sourire avant de citer, encore.
« Mon ami, le destin est cruel. Il n’existe ni rêve ni honneur »
Encore une citation. Cela allait sûrement énerver encore plus la rousse mais c'était la façon de faire de Genesis, qui entreprit tout de même de donner ce qui pourrait être... un semblant de tout début de réponse peut-être ?

« Sur quelle arme jetterais-tu ton dévolu à présent ? T'as bien une arme en vue, n'est-ce pas ? Et quel pouvoir a ton arme pour que t'y tiennes autant ? ».

Cependant, il n'aurait sans doute pas la réponse de suite car le serveur revenait pour prendre les desserts. Genesis demanda deux boules de glace à la pommesottes, avant de retenir l'homme quelques secondes.
« Au fait, vous avez une chambre de libre maintenant, n'est-ce pas ?
- Exactement monsieur. Mais une seule. Parfaite pour un couple. 
- Nous prenons quand même ».

L'homme n'en dit pas plus mais il était à supposer qu'il s'agirait d'une chambre avec un grand lit. Ce à quoi Genesis ne montra rien et envoya juste un regard curieux à Kirie. Qui est-ce qui dormirait dans le lit si c'était le cas ? Les choses pourraient devenir intéressantes là car il imaginait difficilement la kunoichi se contenter de dormir par terre. De plus lui avait quand même un bon fond, donc laisserait-il quelqu'un – quel qu'il soit ou quelle qu'elle soit – dormir par terre de la sorte ?

En tout cas le dessert ne tarda pas à arriver, et Genesis allait attendre la réponse de Kirie aussi.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 1 Fév 2016 - 10:12

Cet homme avait décidément toujours les bonnes réponses à apporter pour enquiquiner son voisin. Kirie tâchait de ne pas démontrer quoi que ce soit mais la manière dont Genesis s’y prenait pour stratégiquement la piquer là où ça embêtait avait de quoi l’irriter petit à petit. Heureusement qu’elle était dotée d’un calme intérieur des plus exemplaires auquel cas elle lui était déjà sauté à la gorge, il n’y avait pas à dire…

Déjà, outre le fait qu’il se fut moqué d’elle en disant qu’il pourrait bien s’envoler avec son arme et qu’alors, elle n’aurait plus possibilité de le suivre, il répondit finalement qu’il continuerait de jouer à ce petit jeu tant que celui-ci serait intéressant. Intéressant ? Qu’apprenait-il donc avec ces singeries ? Qu’elle tenait à son arme ? Ce n’était pas tant une surprise. Elle avait bel et bien l’intention de la récupérer de toute manière, peu importe à quel point il pouvait tenter de la pousser à l’énervement ou à l’impatience. Il n’y parviendrait pas, ça, elle s’en faisait une promesse.

Après avoir fait une nouvelle citation de Loveless qui semblait s’adresser à elle plutôt qu’à l’infini vide auquel il parlait habituellement, Genesis lui demanda sur quelle arme elle avait jetée son dévolu. Il était convaincu qu’elle avait en tête de voler une arme, sauf que tant qu’elle n’aurait pas récupéré la sienne, il n’était pas question qu’elle s’en approprie une autre. Dans son esprit, c’était dorénavant une priorité.
Kirie fronça les sourcils lorsqu’il lui demanda ce qu’avait cette arme de si spéciale pour elle…

Malheureusement, pas le temps de répondre, le serveur revint et leur indiqua qu’ils avaient une chambre de disponible, une chambre pour deux. Kirie ne tiqua pas. Elle avait pour habitude de dormir assise, le dos contre un mur, au nombre de fois où elle avait dû fermer les yeux une dizaine de minutes en étant assise dans un boisée ou sur une branche pendant qu’elle faisait le guet pour Yoshimitsu… Elle refusait cependant de partager un matelas avec cet énergumène.

« Je n’ai pas à justifier l’importance de cette arme à mes yeux. » Dit-elle d’une voix blanche. « Elle m’appartient. »
Et c’était une raison somme toute suffisante à ses yeux pour la récupérer. Bien sûr, Kirie n’irait pas bêtement dévoiler que cette arme avait un symbole sentimental à ses yeux, que c’était un présent de son grand-père, finement forgée dans le feu de sa forge pour lui créer une arme personnalisée, légère et maniable, avec des orifices à matérias. Un kunai de ce genre ne se trouvait pas partout, bien qu’il en existait sûrement des exemplaires similaires. C’était une arme unique et Kirie comptait bien tout faire pour pouvoir l’avoir à nouveau en sa possession.

Le dessert terminé, le duo put donc se rendre dans cette fameuse chambre qui était l’unique libre à ce moment. Ils se retrouvèrent dans une pièce assez grande avec un lit double, une salle de bain et un petit canapé avec une télévision devant. Rien qui n’attira l’intérêt de Kirie cependant. Ce n’était pas comme si elle était du genre à regarder les dernières nouvelles, bien que ça parlerait peut-être de l’attentat à Bevelle, une nouvelle qui aurait enfin atteint les oreilles des autorités de Gaïa et qui serait intéressante à diffuser, puisque cela concernait Nyara.

« Qu’espérez-vous obtenir avec vos enfantillages ? » Demanda-t-elle en croisant les bras, sans bouger de devant la porte qui venait de se fermer derrière elle suite à leur passage. Autant insinuer haut et fort qu’elle trouvait très gamin de sa part d’agir ainsi, peut-être que ça le ferait réagir, bien que connaissant le personnage, il serait plus susceptible de se moquer de sa façon de voir les choses et de continuer d’agir à sa guise. Sauf que la question se devait d’être posé ; pourquoi faisait-il ça ? Il trouvait le jeu intéressant mais à quoi bon ? Etait-ce uniquement de la vengeance parce qu’elle avait tenté de lui dérober sa Rapière adorée ? Probablement… Oui, certainement, même…

Kirie et Genesis se reposent. -100 gils.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 4 Fév 2016 - 3:14

Jusqu'à quand allait durer ce petit jeu ? Enfin ça c'était surtout ce que Kirie continuerait à vouloir savoir. Cependant, elle ne montrait toujours rien et cela commençait à ennuyer un peu Genesis. Il ne regrettait pas qu'elle ne réagisse pas aux citations de Loveless. Après tout une réaction quelconque suite aux vers du poème serait exceptionnelle pour le roux. En revanche, il aimait scruter les réactions des gens. Là, rien, ou presque. Il faut dire que le masque n'aidait pas non plus. Genesis haïssait presque ce masque... en plus du fait qu'il cachait un si beau visage.

À ce stade là, d'habitude l'ex-SOLDAT passait au niveau supérieur de pique... une étape encore un peu avant le lancer de boule de feu. Cependant, là, il voulait quand même éviter d'en arriver à ce point. De toute façon, il avait le dessert à prendre. Alors que Kirie lui répondit quant à l'importance de son arme, Genesis regrettait presque ne pas avoir pris une part de tarte. Qui sait, peut-être qu'il aurait pu tester le kunai dessus, devant les yeux de la kunoichi, histoire de la faire pester un peu plus en salissant sa lame fétiche.

Cependant, non. Il aimait bien les glaces qu'il avait choisies. Et puis, autant répondre de façon mature et sérieuse à la rousse. C'était une attitude tout de même plus normale pour quelqu'un comme Genesis.

« Elle t'appartient oui, je sais. Tout comme ma Rapière m'appartient. Et pourtant tu l'avais bien volée. ».

Suite à ces mots prononcés sur un ton à la fois léger et plein de reproches, il finit son dessert.

Après avoir fini sa coupe de glace, l'ex-SOLDAT se dirigea vers la chambre qui leur avait été indiquée. La seule chambre libre. Oh c'était une chambre plutôt confortable quand même, sans être du luxe. Un grand lit, une salle de bain équipée juste ce qu'il fallait, un canapé, un téléviseur, une ou deux étagères de rangement.
D'ailleurs, il y en avait une assez haute. Très probablement hors de portée des mains de la Wutaïenne ou alors serait-elle forcée de faire quelques acrobaties pour y accéder. Mais quelle idée de mettre une étagère aussi haute ?

Et quelle idée eu Genesis aussi sur le coup. Il finit par sortir le kunai, regarda Kirie avec une expression grave avant de laisser finalement apparaître la micro esquisse d'un sourire lorsqu'il lança un regard furtif vers l'étagère la plus haute... Où il y installa la précieuse arme.

Bien évidemment il veillait aussi sur sa Rapière. Manquerait plus que la Wutaïenne lui vole à nouveau. Cependant, au moins, il n'avait plus le kunai en sa possession.

Suite à quoi il s'installa sur le canapé et alluma la télé tout en sortant son livre. Toujours en restant attentif quant à sa lame bien sûr.

« Ce que j'espère obtenir ? Un peu de compréhension de ta part... et des réponses. ».

L'ex-SOLDAT regarda l'écran de télévision alors qu'étaient diffusées des informations concernant l'attaque à Bevelle. Informations qui lui firent plisser les yeux et prendre une expression bien grave. Toutefois cela ne l'empêcha pas de regarder à nouveau la kunoichi.

« Néanmoins si tu veux dormir avant, tu peux en profiter, je te laisse le lit. À moins que tu préfères absolument le canapé. ».
Lui s'en moquait totalement. Du moment qu'il pouvait se reposer, méditer, et gardait son arme.
En tout ses mots avaient été dits d'un ton totalement neutre, dénués de tout cynisme... pour une fois.

Sans doute se demanderait-elle à quoi il jouait, encore. Il ne répondrait pas et resterait méditatif. Quitte à lui citer quelques vers de Loveless encore.

Pourtant, il se permit à nouveau de s'adresser à elle. Sur un ton plus grave à présent, et un peu empreint d'un certain cynisme, à nouveau.
« Ne t'intéresses-tu donc absolument pas au danger que représente le Culte de Nyara ? ».
Parce que même s'il ignorait si elle continuerait à faire sa route avec lui – ce qu'il doutait un peu alors qu'il avait rendu le kunai, à sa façon – lui était assez préoccupé par le sujet. Même s'il n'était pas de l'Ordre.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 8 Fév 2016 - 10:39

Puisque Kirie insistait grossièrement sur le fait que son kunai lui appartenait à elle, et non pas à Genesis, celui-ci lui rétorqua que c’était la même chose qu’avec sa Rapière finalement ; celle-ci lui appartenait et pourtant, elle avait bien tentée de la lui dérober. Kirie se mura dans son mutisme, n’ayant rien à répondre. Que pouvait-elle dire de toute façon ? Il avait raison, même si les circonstances n’étaient pas les mêmes.

C’était donc une sorte de compétition à celui qui craquerait le premier ? Tant pis. Kirie comptait le suivre où qu’il aille de toute façon et s’il comptait en effet s’envoler pour lui faire une mauvaise blague, la jeune femme serait capable de le traquer aussi loin que possible. Elle ne craignait pas de le chercher jusqu’aux confins de ce nouvel univers dont ils ne savaient rien pour récupérer son arme. S’il tenait tant à sa Rapière, alors peut-être qu’un peu de compréhension de sa part devrait ressurgir concernant la préférence sur une arme précise…
Mais non, décidément bien barré dans son petit jeu, l’ex-Soldat repéra une étagère très haute, trop haute pour Kirie même si elle mesurait un mètre soixante-dix, ce qui était assez grand pour une femme. Elle le dévisagea en train de poser son kunai tout là haut et lui jeter un regard furtif. Se sentait-il victorieux juste parce que c’était plus haut qu’elle ? Il ne connaissait donc pas l’art des kunoichi… S’il le savait, il saurait que si elle voulait se plier à ses enfantillages, elle aurait déjà bondit là-haut pour aller chercher son arme.

Cependant, elle voulut savoir ce qu’il souhaitait tirer de ce jeu. De la compréhension, répondit-il. De la compréhension ? Kirie fronça les sourcils. Pourquoi donc, se sentait-il soudainement le cœur d’un martyr et il demandait une oreille attentive ? Et des réponses aussi… Mais pourquoi donc ? Il n’avait posé aucunes questions…

Pour le moment, l’ex-Soldat s’était surtout installé devant la télévision et regardait les dernières nouvelles. Debout près de la porte, Kirie put également être témoin de ce qui s’était passé à Bevelle avec cette Nyara. Elle ne connaissait pas cette ville mais au vu des images distribuées, ils purent avoir un vague aperçu du visage de cette terrible femme. Kirie fit quelques pas vers l’écran, intriguée, lorsque Genesis affirma qu’il lui laissait le lit, sauf si elle souhaitait dormir sur le canapé.
« Je dormirai sur le sol, inutile de vous en inquiétez. » C’était dit froidement cela dit donc autant dire qu’elle n’avait cure de son opinion à ce sujet. Elle avait l’habitude de dormir ainsi de toute façon et y trouvait une certaine forme de réconfort, même si ça pouvait paraître inconfortable. Elle fermait les yeux et pouvait presque s’imaginer en train de méditer sur l’énorme branche d’un grand arbre du Fort Tamblin, à l’époque où le clan Manji était encore à son apogée et que Wutai avait une réputation honorable.

Les informations qui passèrent à la télévision cependant poussèrent Genesis à poser une question ; ne s’intéressait-elle donc pas à ce que Nyara faisait ? Ne s’inquiétait-elle pas du danger que son Culte représentait ? Kirie dirigea son regard vers l’écran qui montrait une image de la nécromancienne en alertant la populace de ne surtout pas confronter cette femme aux sombres desseins.

« J’ai quelque chose de plus important à accomplir avant de me préoccuper de cette personne et de ses fanatiques. » Retrouver Yoshimitsu, et le tuer. Ça évidemment, Genesis ne pouvait pas le savoir mais qui sait, peut-être pourrait-il déduire que les brûlures autour de ses yeux avaient rapport avec ça. Y penser laissa une rare colère grimper en Kirie d’ailleurs. Ses lèvres se tordirent légèrement en une moue agacée avant qu’elle ne tourne brutalement le dos au canapé et à la télévision pour se déplacer vers la petite salle de bain.
« J’emprunte la salle de bain. Si vous vous avisez de disparaître avec mon kunai, je vous traquerai, soyez-en assuré. » Sur quoi elle ferma la porte en prenant soin de la verrouiller derrière elle, mesure de sécurité oblige tout de même.

Maintenant seule, elle lâcha un profond soupir et abaissa son masque dans tous les sens du terme. Elle redevint humaine, elle redevint Kirie, et non pas ce robot qui parlait de façon machinale et ne jurait que via son mutisme et ses phrases froides. Elle enleva aussi son masque et regarda son reflet dans le miroir. C’était curieux à quel point elle avait tendance à oublier qu’elle avait les yeux verts, un tel vert qu’on le croirait presque surnaturel, sans pour autant rappeler la mako… Ce n’était pas turquoise, c’était un vert éclatant qui rappelait le printemps avec une petite pincée d’été. Et elle l’avait oubliée… Chaque fois, ça l’étonnait… C’était d’une tristesse.

Déroutée par sa propre image, Kirie détacha ses couettes et se défit de ses vêtements et protections avant d’entrer sous la douche. Ce fut très rapide, elle ne cessait de penser à son arme, au travail que son grand-père avait mit dessus, à ce que ça représentait pour elle et à ce petit jeu enquiquinant que Genesis s’amusait à jouer. Ça l’énervait, elle voulait récupérer son kunai, mais elle se devait de rester zen. Ce ne serait pas digne d’elle de perdre patience et de lutter pour récupérer son bien. Elle devait patienter.

Exténuée, la ravissante kunoichi quitta la douche, fin propre, et se sécha. Elle regarda à nouveau son visage dans le miroir et se surpris à prendre un morceau de la serviette pour frotter la partie supérieure de sa joue, où cette cicatrice en forme de flammes se terminait, comme si elle espérait l’effacer… Il n’en fut évidemment rien. C’était sa triste réalité.
Elle ne remit que la base de sa tenue pour dormir, c'est-à-dire son short noir ainsi que son kimono violet qui tombait jusqu’à mi-cuisses. Naturellement, elle ne quitta pas la pièce dans son masque qu’elle remit sur son visage après l’avoir attentivement nettoyé. Curieusement cette fois, elle ne se sentit pas mieux lorsqu’elle regarda son reflet et vit le masque du renard qui cachait son identité…

Changeant rapidement d’humeur pour ne rien laisser supposer, Kirie soupira une dernière fois avant de quitter la salle de bain d’un pas presque automatique. Elle avait plié et rangé ses affaires mais n’avait pas rattaché ses cheveux, aussi ils tombaient en une fine cascade rouge jusqu’à la base de son dos maintenant. Sans doute que sans ses chaussures, sans ses brassards, elle devait avoir l’air différente, mais elle ne s’attarda pas sur le regard de Genesis. Elle s’installa plutôt non loin de la porte, dos contre le mur, en tailleur. Comme elle avait besoin de s’apaiser l’âme, elle pensait méditer, mais sans doute que Genesis aurait des questions à poser, vu ce qu’il avait dit un peu plus tôt.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mar 9 Fév 2016 - 3:30

La kunoichi pouvait à présent récupérer son arme, elle n'en fit pourtant rien. Et ne dit rien de plus. Qu'elle n'ajoute rien n'étonna guère Genesis cependant. Il finissait par être habitué au mutisme de la belle rousse. En revanche, n'avait-elle pas moyen de récupérer sa précieuse arme même là où il l'avait placée ? Ou plutôt ne voulait-elle pas faire d'acrobaties devant lui. Dommage. Bien qu'il ne montra rien.

Il se montra concentré sur ce qui passait à la télévision et sur son livre à la fois, tout en attendant tout de même une réaction de la part de Kirie. Enfin, il n'attendait pas non plus impatiemment puisqu'après tout il savait que les fortes probabilités pour qu'elle ne réponde pas.

La kunoichi répondit finalement quand à la façon de se reposer. Une réponse qui fit lever une arcade au roux, et lui arracha une réflexion un peu cynique.

« Sur le sol ? Alors qu'il y a un lit ? Enfin... comme tu voudras. ».
Après tout il n'allait pas la forcer. Pourtant pour une fois qu'il voulait se montrer correct, il regretta assez la réponse qu'elle lui donna, même s'il ne montra rien. Rien d'autre que son expression assez distante et empreinte de cynisme.

En revanche, elle répondit à autre chose aussi, alors qu'il venait de préciser le genre de compréhension et de réponse qu'il souhaitait. Ce qu'elle comptait faire. Quelque chose de plus important que ce qui était lié au culte donc. Certes, il y avait d'autres choses importantes en effet, dont stopper Weiss. Probablement d'autres choses que l'ex-SOLDAT pouvait ignorer aussi. Après tout il n'avait qu'entendu parler brièvement de la géostigma. Se pouvait-il qu'il y ai encore des restes et qu'elle ai quelque à voir là dedans ? Pourtant les cicatrices qu'il avait vu sur le très beau visage de cette femme n'étaient pas des symptômes de cette affection, d'après ce qu'il en savait. À moins qu'il y ai d'autres formes ?

Pourtant il ne pu s'empêcher de piquer encore un coup quant à l'intérêt de Kirie pour les armes, et ce, avec un léger sourire en coin.

« Quelque chose de plus important... vas-tu encore me dire que c'est ton arme à récupérer ? Une autre arme à voler ? ».
En réalité, il avait bien perçu la moue qu'elle laissa apparaître sur la partie basse de son visage et pensait qu'il pouvait y avoir d'autres réponses. Il n'auraient pas ces réponses immédiatement puisqu'elle fila en vitesse dans la salle de bain, tout en l'avertissant s'il s'en allait avec son kunai.

« Tu me traqueras ! ».

Ou pas. Car il ne toucha guère plus à cette arme et se contenta de regarder les autres informations à la télévision, tout en lisant Loveless, et ce, jusqu'à ce que Kirie ressorte de la salle de bain. Toute belle, toute propre. Il ne manqua pas de jeter un regard d'ailleurs. Plusieurs regards même.

« Le lit serait bien plus confortable pour méditer. ».

Il ne voulait pas la forcer et son ton était plus doux que chaque fois où il s'était adressé à elle auparavant. Encore plus que lorsqu'il lui avait suggéré une première fois de prendre le lit. Plus doux mais assez distant quand même. Juste totalement dénué de tout sentiment négatif.

Afin d'insister un peu sur les bonnes intentions qu'il avait malgré tout, l'ex-SOLDAT insista un peu. Toujours sur le même ton qu'il venait d'employer.
« Si tu donnais quelques précisions sur ce que t'as à accomplir, peut-être pourrais-tu obtenir un peu d'aide. Au moins des informations pour ne pas perdre de temps à les chercher toi-même. Le manque de temps peut parfois être très défavorable pour certaines quêtes. ».

Genesis observait Kirie tout en restant sur le canapé et ne décollant par ses yeux de son livre. La seule chose qu'il fit fut d'éteindre le téléviseur, avant de s'intéresser à nouveau au cas de la kunoichi.

« Bien évidemment, si le vol d'armes est ce qu'il y a de plus important à accomplir, ce n'est pas forcément là où je pourrais t'aider, mais sans doute as-tu une autre quête. ».

Après s'être tut encore quelques secondes et l'avoir observée, encore, en plissant légèrement les yeux, Genesis se résolu à aborder un domaine qui, il était sûr, ne le regardait pas. Ou juste jugerait-elle que cela ne le regardait pas. Peu importe, il avait quand même quelques idées.
A vrai dire, c'était des idées assez personnelles aussi, tout comme ses propres desseins. Qui disait que son intention d'aider cette femme était seulement de l'altruisme ? Il y en avait une part, certes, mais très sûrement d'autres motivations derrière aussi, ne serait-ce que ses quêtes personnelles. C'était là où il paraissait probablement bien moins altruiste.

« Tu ne va pas me dire que tes cicatrices sont en lien avec la géostigma quand même. Ça n'y ressemble pas ».

Et sans doute aurait-il des réponses un peu plus tard car il finit par se lever non sans prendre sa Rapière, et se dirigea vers la salle de bain. Il pourrait ainsi nettoyer la belle lame rouge car oui, il y en avait besoin. Il avait quand même combattu des cultistes la veille.
Il attendit juste quelques minutes avant d'entrer, des fois que Kirie ai des choses à lui répondre.

Une fois dans la salle d'eau, il ferma la porte également, et posa son arme dans un coin. Parce qu'en plus de pouvoir la nettoyer, il serait sûr qu'elle ne serait pas volée à nouveau. Bien sûr, il posa aussi  son manteau de cuir ainsi et sa ceinture de SOLDAT, puis ses bottes, et ses vêtements, tout simplement.
Il se lava avant toute chose. Enfin, lavage, rasage. Histoire d'avoir une apparence bien propre, comme il aimait se montrer ainsi. Cela ne dura pas bien longtemps toutefois, tout comme le fait de se rhabiller, juste avec ses vêtements. Puis vint le nettoyage de son arme qui était à présent reluisante alors qu'il ressorti de la salle de bain.

En sortant de la salle d'eau, il posa ses affaires ainsi que son arme et voyant Kirie toujours assise au sol, il écouta son souffle. Si celui-ci venait à être celui du sommeil ou au moins très ressemblant, il se risquerait à prendre délicatement la femme  dans ses bras afin de la poser doucement sur le lit. Elle lui en voudrait, très certainement. Tant pis ? De toute façon, il pouvait bien esquiver et contrôler les coups qu'elle lui porterait.
En tout cas il tenait sa promesse au moins. Il lui laissait le lit.

Suite à quoi il irait s'installer sur le canapé dans tous les cas afin de s'y reposer aussi. Pas forcément dormir mais un peu de méditation lui ferait du bien aussi.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Fév 2016 - 11:42

Genesis passa de nombreux commentaires sur ce que Kirie disait ou faisait. Lui dire qu’elle le traquerait, s’installer sur le sol pour méditer, toutes ces petites choses sur lesquelles il trouvait forcément quelque chose à redire. Pourquoi donc s’embêter de ce qu’elle faisait ? Si elle était plus à l’aise sur le sol, était-ce son problème ? Si le lit lui paraissait si invitant, il pouvait bien dormir dedans, ce n’était pas vraiment ce qui importunerait Kirie en bout de ligne. Elle voulait juste se vider l’esprit de ces derniers jours. Cette aventure farfelue avec ce type, la femme au furisode bleu et ce gamin avait eut de quoi l’éreinter. Ils n’avaient pas trop eut la possibilité de se reposer, car autant dire qu’elle n’avait pas beaucoup fermé l’œil sur l’île, alors qu’elle était encore ligotée.

Kirie cherchait donc le repos avant tout, mais Genesis avait encore des interrogations. Il essayait déjà de la pousser à parler de ce qu’elle désirait tant accomplir mais la rouquine n’avait pas l’intention de lui communiquer ses objectifs. C’était personnel, trop personnel pour qu’elle puisse en parler avec quelqu’un de son genre.
Il ne la traitait pas exactement très bien en se jouant d’elle et en refusant de lui rendre un bien qui lui était précieux… Pourquoi devrait-elle lui faire suffisamment confiance pour lui parler de Yoshimitsu ? Il semblait insinuer qu’il serait prêt à l’aider d’une manière ou d’une autre, au moins à avoir des informations… Non, il était impossible de retrouver Yoshimitsu sans le connaître…

« Je ne suis pas une piètre voleuse de bas-étage, aussi je vous serais gré de cesser de l’insinuer. » Dit-elle d’une voix assez froide alors qu’il osait encore prétendre qu’elle n’avait qu’en tête de dérober des armes précieuses. Oui, elle volait les armes des autres, mais elle le faisait toujours sans engager le conflit et s’organisait pour le faire sans se faire remarquer. Peut-être que cela peinait d’autres personnes mais elle ne dérobait pas n’importe quoi. Elle ne volait pas pour se faire de l’argent. Ce n’était qu’une immense collection qu’elle se donnait à cœur de compléter. Ce n’était pas une chose qu’un simple guerrier pourrait comprendre.

C’était donc la première fois que Kirie démontrait un semblant de perte de patience, mais elle en avait assez d’être traitée comme un vulgaire filou qui n’attendait que la première occasion pour se dérober. Elle avait échouée à voler l’arme de Genesis aussi ne poursuivait-elle plus cette lame et se dirigerait-elle ailleurs, mais ça, ce n’était pas le rouquin qui allait le croire, forcément.

Les yeux toujours fermés, elle allait voguer vers l’inconscience du sommeil quand le soldat se fit de nouveau entendre. Elle garda ses paupières closes alors qu’il lui disait que ses cicatrices n’étaient sûrement pas des restes de la géostigma. Kirie resta stoïque.
« Non. » Voilà l’unique réponse qu’il aurait, maintenant qu’il la laisse se reposer, diantre ! Sinon, elle lui ferait une prise dans le cou qui le ferait sombrer dans l’inconscience pour qu’elle puisse enfin dormir. De toute façon, c’est justement le moment où Genesis se tut et sembla s’éloigner. Kirie ouvrit un œil pour le voir s’enfermer dans la salle de bain. Bien, elle serait tranquille pendant un temps.

Prenant une profonde inspiration, la ravissante kunoichi parvint à trouver un sommeil correct. Elle était épuisée mine de rien, quand bien même on ne saurait le deviner comme ça. En théorie, elle aurait été aux aguets et Genesis aurait payé cher de la déplacer, mais c’était bien la première fois qu’elle était éreintée de la sorte, aussi ne réagit-elle pas lorsqu’il la posa sur le lit. La position lui était toutefois suffisamment inhabituelle pour qu’elle se réveille en plein cœur de la nuit, alors que le silence et la noirceur régnaient.

Son premier réflexe fut de promptement se redresser, en proie à un réflexe animal qui lui disait d’être prudente. Elle ne s’était pas endormie dans ces conditions, aussi se fit-elle méfiante. Elle inspecta les environs avant de comprendre bien vite que Genesis avait dû la déplacer. Humpf, et pourquoi ? Elle était bien près du mur. Certes un matelas était seyant pour une fatigue pareille, mais elle n’y était plus habituée, elle ne pouvait plus se permettre de passer une bonne nuit de sommeil sous une couette et sur un matelas moelleux. A pratiquement trente ans, cela faisait quasiment quinze ans qu’elle ne dormait plus dans les lits confortables.

Elle calcula rapidement qu’elle devait avoir dormi environ quatre heures, ce qui n’était pas si mal. Ils s’étaient cependant couchés très tôt, la lune était encore bien haute… Cette lune, elle l’observa un moment, sentant sa quiétude et un sentiment de bienfaisance la remplir. Avec son clan, ils voyageaient beaucoup de nuit, aussi cette lueur nocturne lui donnait un sentiment de familiarité plaisant. C’était comme être à la maison…
Sauf que ce n’était pas le cas. Wutai était loin. Loin de sa position, loin de son cœur.

Un pincement au cœur la poussa à aller sur le balcon. Elle s’enferma au-delà de la porte vitrée et s’installa sur le bord de la rambarde, les pieds dans le vide. C’était plutôt haut, mais Kirie avait l’habitude d’être haut perchée de la sorte et ne craignait pas le vide. De sa position, elle pouvait regarder l’énorme lune qui était aussi pleine qu’anormalement grosse ce soir-là. Une douce brise nocturne venait cajoler son visage, ses bras et ses jambes nues, lui apportant un sentiment de calme intérieur. L’espace d’un moment, elle eut l’esquisse d’un sourire.

Wutai était peut-être loin… Mais au moins avait-elle encore la lune.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mar 16 Fév 2016 - 4:18

Le temps passait aux côtés de la kunoichi qui restait froide et très peu bavarde. Genesis restait digne de lui-même, c'est à dire cynique et distant. Bien que depuis plusieurs minutes il se faisait plus neutre dans son ton, et laissait même une certaine douceur s'installer.

L'ex-SOLDAT se permit une dernière réflexion à l'attention de Kirie avant d'aller à la salle de bains.

« J'insinuais surtout que je pourrais éventuellement t'aider. Je ne vais pas insister. J'ai une quête à honorer moi aussi. Plusieurs quêtes même. ».

Encore une fois, le ton du roux avait été plutôt neutre et dénué d'antipathie. Bien que cette fois-ci une pointe de cynisme fut de nouveau perceptible. 
Même si celui-ci n'avait pas proposé son aide, encore une fois, que par simple altruisme. Non, Genesis n'était pas un grand altruiste dans l'âme et s'il souhaitait aider quelqu'un c'est surtout parce qu'il y voyait un quelconque intérêt. Cela ne signifiait pas d'intérêt obscur non plus, vu les quêtes qui lui incombaient à présent.

C'est à dire que Kirie avait piqué sa curiosité, et oui, il voulait la connaître. Cependant, sans doute avait-il atteint un point de non-retour dans les échanges hostiles qu'il entretenait avec elle. Cela était peu surprenant toutefois. Après tout, il avait fait la guerre contre la nation de cette femme, il y a plusieurs années. Sans doute avait-elle une certaine rancune, ce qui serait logique. Si Tenshi n'avait pas montré telle rancune peut-être était-ce tout simplement parce que l'enfant était trop jeune pour avoir connu la guerre du Wutaï.

Ce fut là les pensées qui trainèrent dans l'esprit de l'ex-SOLDAT alors qu'il prit sa douche et nettoya sa Rapière. Être un peu isolé ne lui faisait pas de mal non plus, et de toute façon il avait bien espéré s'isoler au bout d'un moment. Il ne s'isola pas bien longtemps toutefois, mais assez pour pouvoir méditer un peu, réfléchir à différentes choses, et pour son confort personnel.

Aussi, il se disait bien qu'il n'allait pas forcer plus la main à la kunoichi. Il n'obtiendrait rien de plus venant d'elle, vu la réponse très brève qu'elle lui fournit lorsqu'il lui fit allusion à la Geostigma.

La dernière chose qu'il fit pour elle fut de la mettre sur le lit plutôt gentiment, avec la surprise de ne pas la voir réagir contre lui. Lui vint se poser sur le canapé et après un moment de méditation, encore, il finit par sombrer dans le sommeil.

En plus d'un rêve étrange et assez désagréable où il se revoyait à la Shinra, ce fut un bruit de porte qui le réveilla même si la personne qui avait provoqué ce bruit avait voulu être discrète. C'était à penser que l'ex-SOLDAT avait le sommeil léger et l'ouïe très fine. Probablement du son ancienne condition de SOLDAT, très sûrement même.
Il ne fut pas surpris en voyant que c'était Kirie qui s'était levée pour aller sur le balcon mais ne bougea pas de sa place. Il ferma les yeux à nouveau même, bien qu'il faisait à présent semblant de dormir. D'ailleurs, avait-elle récupéré son kunai finalement ? Cela ne semblait pas être le cas. Pourquoi n'en avait-elle pas profité le temps qu'il était dans la salle de bain, après tout ce qu'elle avait essayé de faire pour le récupérer ?

Genesis n'allait cependant pas lui poser la question, se doutant de la froideur de la réponse qu'elle pourrait lui fournir. Elle voulait qu'il la laisse tranquille et il n'avait plus de raison de l'agacer à présent. De toute façon il avait bien d'autres préoccupations que de continuait à enquiquiner la rousse pour rien.
En revanche il allait encore garder un œil sur sa Rapière, c'était évident !

Ainsi, il resta dans la même posture un long moment. Un très long moment.
Plusieurs heures pendant lesquelles il fut plongé dans ses réflexions, notamment ce que la Déesse Minerva pouvait bien attendre de lui, comment lutter contre Nyara, et bien d'autres choses. Il se rendormit un peu, au bout d'un moment, avant d'être réveillé par les premiers rayons du soleil.
En rouvrant les yeux, le premier réflexe de l'ex-SOLDAT fut de chercher la kunoichi du regard, en même temps qu'il s'assura qu'il avait toujours sa lame. De toute façon, si elle l'avait pris encore, cela l'aurait réveillé, à coup sûr.

Aussi, se redressant sur le canapé, il saisit son livre et lu à autre voix.

« Il n'y a aucune haine, seulement de la joie,
Car la déesse te protège
Héros de l'aurore, guérisseur des mondes.
Des rêves de lendemain hantent l'âme blessée.
Tout honneur est perdu,
Les ailes sont arrachées, la fin est proche ».

Il regarda à nouveau autour de lui afin de voir où était Kirie, supposant qu'elle aurait sans doute fuit pendant la nuit.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 19 Fév 2016 - 10:31

Kirie passa la nuit sur le balcon. Lorsque les premières lueurs du matin pointèrent le bout de leur nez, elle retourna dans la pièce pour remettre ses vêtements plus convenablement. Jusqu’à présent, elle n’avait remit que son sarashi – le pseudo-soutien-gorge des kunoichis, c’était une bande de tissu blanche passant autour de la poitrine pour la serrer et éviter qu’elle ne gêne pendant les déplacements ou les combats – ainsi que son kimono violet. Là, elle remit aussi ses brassards ainsi que ses chaussures et sa ceinture jaune qui vint serrer le vêtement. Elle attacha ses cheveux également en deux couettes comme à l’habitude.

La ravissante jeune femme tourna alors les yeux vers l’étagère où Genesis avait posé son kunai. Il était toujours là à priori, elle croyait en effet le voir. Puisque le guerrier dormait, elle ne s’empêcha pas d’aller le chercher. Trop petite pour atteindre l’étagère la plus haute, elle fit un habile bond pour la fit se poser sur le mur telle une araignée. Elle n’eut qu’une demie seconde pour attraper son arme et se poser sur le sol. Le tout sans un bruit. Le bonheur d’avoir été élevé ninja… Ça avait ses avantages.
Accroupie sur le sol pour son atterrissage, Kirie se redressa, soulagée. Elle regarda son kunai avant de prendre un mouchoir dans ses effets personnels et de l’essuyer. Il retrouva rapidement son aspect scintillant. Un sourire marqua ses lèvres rouges avant qu’elle ne range l’arme à sa ceinture. Maintenant, elle pourrait peut-être partir et se défaire de la présence de cet homme.

Elle ouvrit la fenêtre et s’apprêta à grimper sur le bord du balcon pour bondir sur les toits et s’éclipser lorsqu’elle s’immobilisa. Elle ignorait quoi, mais quelque chose lui disait de rester là. Peut-être avait-elle réalisée qu’elle aurait besoin d’un collègue pour combattre Yoshimitsu. Cet homme était puisssant après tout… C’était un coup à mourir si elle le confrontait seule. Rha ! Gênée, Kirie redescendit de la rambarde du balcon et retourna dans la chambre. C’est là qu’elle entendit une citation de Loveless. Hum, était-il réveillé depuis longtemps ?

Puisqu’elle était troublée quant aux raisons la poussant à suivre Genesis, Kirie décida de régler ça avec un couperet.
« J’ai une proposition à vous faire. » Dit-elle froidement en se rendant devant lui. Il était toujours sur le canapé après tout, aussi debout, elle était plus grande. Stoïque, elle le fixa un moment avant de soudainement le mettre en joug. La lame de son kunai arriva contre la gorge de l’ex-Soldat, sa main libre lui pressa la poitrine pour l’empêcher de bouger et l’un de ses genoux s’était posé sur sa cuisse. A une telle proximité, c’était presque indécent. « L’aurore est à point nommé. Rendons-nous à l’extérieur. Si vous pouvez me vaincre, je vous dirai ce que je recherche. Dans le cas contraire, je disparaitrai. Qu’en dites-vous ? »

Une kunoichi n’avait rien de loyale à priori, mais Kirie avait quand même certains principes et n’était pas idiote. Sa quête demandait beaucoup de force et la logique disait que le plus grand nombre serait avantageux sur Yoshimitsu. Il se déplaçait rapidement, avait des gardes et des collègues à ses côtés et disposait d’une force spectaculaire. Seule, Kirie mourrait, et elle ne voulait pas mourir. Elle avait encore la Masamune à aller chercher pour son grand-père forgeron ensuite… Cela dit, la vengeance passait en premier.

Après, pourquoi cette proposition saugrenue, si soudainement ? Genesis avait dit maintes fois la veille qu’il voudrait l’aider. Il avait lui-même des quêtes personnelles à accomplir, mais il avait insinué vouloir lui filer un coup de main. Kirie l’avait donc pris pour acquis. Elle estimait que s’il le voudrait vraiment, alors il accepterait ce défi. Les rues de Junon étaient vides de monde à ce moment de la journée, ils pourraient combattre librement pendant quelques minutes avant que des habitants ne quittent leurs demeures.
Le temps leur était donc compté et la balle était dans le camp de Genesis. Kirie, elle, ne bougeait pas de sa position.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 20 Fév 2016 - 3:20

Ne pas voir la kunoichi n'était guère surprenant. Après tout, ces individus étaient bien connus pour la furtivité, et même la fuite. De plus, vu les relations houleuses de la veille entre Kirie et Genesis, il était fort logique pour l'ex-SOLDAT qu'elle ai pu vouloir disparaître. Surtout que cette fois-ci elle avait bien pris son kunai. Et tout cas le roux ne le voyait plus sur l'étagère.

En réalité, non, elle n'avait pas pris la fuite. Genesis l'avait bien senti approcher pendant qu'il lu l'acte II de Loveless. Finalement le poème attirait-il la kunoichi ? Cela serait fort surprenant quand même, mais le roux ne pu s'empêcher de poser un regard analytique sur elle pendant quelques secondes. Pas pour remarquer qu'elle avait fini de remettre son équipement mais, que faisait-elle là finalement ?

Genesis eu très vite la réponse, sans qu'il n'ai à poser la question. Une proposition à lui faire ? Et bien, qu'elle demande donc. Cela fit tout de même un peu plisser les yeux à l'ex-SOLDAT, mais il ne montra rien d'autre. Aucun sentiment n'apparu sur son beau visage.

Il ne montra pas plus de sentiments lorsqu'il se retrouva à la merci de la femme. Bien que c'était un bien grand mot. Il ne la craignait pas et s'il le voulait, il pourrait très bien la contrôler en se servant de ses mains et retourner la situation en sa propre faveur, il en était certain.
Il ne fit que laisser apparaître une expression cynique sur son beau visage en même temps qu'il fixa la kunoichi qui lui expliqua son intention.

« Ah ? C'est ainsi que tu me remercies de t'avoir rendu ton arme ? Et tu penses, toi, pouvoir me vaincre ? Et bien, allons voir cela. ».

Cependant, il fallait qu'il finisse de remettre tout son attirail lui aussi. D'ailleurs, il espérait bien que Kirie allait bouger un peu de sa position.

« Tu vas me laisser finir de remettre mon équipement n'est-ce pas ? ».

Sinon, il utiliserait sa force d'ex-SOLDAT pour se libérer de l'emprise de la kunoichi, c'était évident.
Une fois qu'il eu remis sa ceinture de SOLDAT – à se demander pourquoi il la portait encore – puis ses bottes, et son manteau de cuir, Genesis était fin prêt pour le défi. Il le fit savoir par un bout de citation, encore. Bien que celle-ci pourrait encore être interprétée dans plusieurs sens. Peu importait de toute façon c'était surtout la façon qu'il avait de se concentrer. 

« Mon ami, le destin est cruel.
Il n’existe ni rêve ni honneur. ».

Sans attendre, il descendit dans le hall de l'hôtel afin de s'occuper du paiement de la chambre, pour Kirie autant que pour lui. Bien qu'elle ne serait très probablement pas reconnaissante mais tant pis. Lui avait finalement retrouvé son honneur et il l'assumait.
Une fois dehors, dans un coin assez tranquille, Genesis regarda Kirie, encore.

« Alors, souhaites-tu toujours te battre ? Dans ce cas, n'attendons pas. Bats-toi ! ».

Et sans attendre, il brandit sa Rapière vers la kunoichi, tout en plissant les yeux, cela lui donnant un air distant et même un peu sévère.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 22 Fév 2016 - 22:11

Le combat s'engage entre Genesis et Kirie.
~ Merci de m'envoyer vos actions via messagerie privée.

Note de combat: Deg/10

Genesis : 1462/1462hp - 711/711mp - Limite : 100% - Carapace - Blindage
Kirie : 800/800hp - 170/170mp - Limite : 0% - Blindage - 15%Sanguine, 20%Critique

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 24 Fév 2016 - 9:57

Genesis joua avec les mots en lui demandant si c’était ainsi qu’elle le remerciait de lui avoir rendu son arme… Alors que pourtant, Kirie était parfaitement consciente d’avoir été la récupéré elle-même en haut de cette étagère bien trop haute pour la jeune femme qu’elle était. Soit, de toute façon, le guerrier au manteau rouge accepta le défi que lui lança la ravissante kunoichi. Celle-ci se leva donc pour permettre au soldat de se relever et de pouvoir enfiler le reste de son équipement comme il le demanda à la demoiselle.

La rouquine rangea son arme à sa ceinture alors que Genesis terminait de se préparer. Il prenait ce combat avec une légèreté assez curieuse. Sans doute parce qu’il avait confiance en ses capacités et sa force… Kirie n’était pas dupe et était pratiquement convaincue que Genesis était bien plus puissant qu’elle, mais peu lui importait. Elle devait s’en apercevoir d’elle-même, elle voulait s’en rendre compte et ensuite avoir une véritable bonne raison de lui dévoiler ses intentions.

Une dernière citation de Loveless, et le bel homme descendit devant l’hôtel pour l’attendre.
Kirie prit une inspiration. Sans doute allait-elle souffrir mais soit, elle allait se donner à cent pourcent et faire honneur à son grand-père. Ensuite, elle parlerait, si elle venait à être vaincue, ce qui arriverait sans aucun doute, elle lui dirait ce qu’elle avait l’intention de faire. Genesis ignorait tout de ses plans après tout, de son désir de récupérer la Masamune jusqu’à son vœu de vengeance sur Yoshimitsu. Ce ne serait pas facile d’en parler, mais un marché était un marché.

Kirie descendit donc à son tour et trouva Genesis dans un lieu tranquille de la ville, où ils ne se feraient pas enquiquiner. La kunoichi laissa ses lèvres peintes de rouge se graver d’un léger sourire alors qu’elle prenait son kunai. Peu importe l’issue de ce combat, elle y mettrait tout son cœur. Il lui demanda si elle souhaitait toujours se battre… Kirie émit un hum amusé.

« Je ne me défilerai pas d’un défi que j’ai moi-même lancé. » Ce serait aussi lâche qu’idiot. Quoi qu’il en soit, il faudrait démarrer convenablement ce combat, elle ne pouvait pas simplement se jeter dans la mêlée et espérer pouvoir lui faire une blessure suffisamment profonde pour remporter la bataille le plus simplement du monde. Non, il faudrait de la stratégie. Genesis n’était pas qu’un vulgaire monstre trouvé dans une plaine, sans réflexions ni logique. Lui aussi pourrait penser à une façon de faire plus efficace. Il faudrait donc peser chaque geste.

Elle n’avait pas énormément observé Genesis au combat malheureusement et ne pouvait donc pas beaucoup se faire d’idées sur sa façon de se défendre. Elle devrait donc y aller via déduction sur le départ… En espérant que le tout ne s’achèverait pas trop rapidement non plus…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 25 Fév 2016 - 3:29

Spoiler:
 



La kunoichi semblait bien en vouloir à Genesis, encore, ou au moins douter de lui, mais au moins elle le libéra de son emprise afin de le laisser finir de reprendre son équipement. Dans un sens, ce n'était cependant pas surprenant, aux yeux de de l'ex-SOLDAT, qu'elle se comporte ainsi, vu leurs relations de la veille. Pas surprenant non plus qu'elle se méfie de lui. Après tout il avait fait la guerre contre la Nation il y a plusieurs années. Elle devait aussi sentir de la rancune.

Pourtant elle n'avait pas profité du sommeil du roux pour l'égorger à ce moment là. Dans le fond elle aurait pu. En revanche, elle aurait été bien moins honorable sur ce coup. Là, elle préférait lui dire franchement qu'elle voulait le défier. En cela elle devait être quelqu'un d'intéressant.
Aller, pour une fois, Genesis n'allait pas lancer de nouvelle pique, il savait aussi s'arrêter à temps. Et puis autant éviter de donner de mauvaises idées, bien qu'il serait réveillé avant qu'elle tente quoique ce soit contre lui pendant son sommeil.

En tout cas l'ex-SOLDAT restait très calme dans ses mouvements et dans son attitude générale. Pas ramolli non plus. Il était évident qu'il était prêt à réagir vivement si nécessaire, comme en toute circonstance. Il avait bien gardé de son impulsivité, même s'il essayait de la maîtriser au mieux.

Après avoir cité encore quelque vers et rangé son précieux livre comme il se devait, Genesis descendit donc   afin de rejoindre l'extérieur. Il se concentrait aussi, même s'il ne montrait rien et s'il n'était pas inquiet de la tournure qu'allait prendre ce combat. Bien qu'il savait qu'il ne fallait pas se baser sur l'apparence d'une personne et que les kunoichis pouvaient être de sacrés adversaires. Qu'est-ce qui disait qu'elle avait perdu de ses forces que lui d'ailleurs ? Et ce ne devait être pour rien qu'elle lui lance un tel défi.

Il demeurait quand même très confiant en ses capacités et cela fut assez palpable lorsqu'il la retrouva à l'extérieur de l'hôtel. Elle avait aussi le sourire aux lèvres, ce qui n'inquiéta absolument pas l'ex-SOLDAT. Il manquerait plus qu'elle fasse la tête après tout. Comme elle précisa c'est elle qui avait elle même lancé le défi.

« À toi de ne pas le regretter Kirie. ».

Une petite pointe de cynisme fut perceptible dans la voix du roux en même temps qu'il esquissa un sourire assorti, avant qu'il ne débute quoique ce soit, tout en se tenant prêt à esquiver un coup de kunai, évidement. Bien sûr, l'ex-SOLDAT observa très attentivement son adversaire aussi. Sans pour autant faire une analyse très détaillée – laquelle prendrait un peu trop de temps – mais juste ce qu'il fallait pour lancer la meilleure offensive, sans pour autant tuer la kunoichi.

D'ailleurs, à savoir si c'était un combat à mort. Lui en tout cas ne désirait pas la tuer... et elle ne semblait pas avoir envie de mourir.

En tout cas le combat était lancé à présent. Les habitants n'étaient pas encore levés donc il faudrait en profiter avant que ce ne soit le cas.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 25 Fév 2016 - 7:28

Genesis : Lame Obscure > -76hp, {39/25} Cécité Raté (Kirie), -20mp (Genesis)
Kirie : Jōheki > Recup, Carapace, -30mp (Kirie)
Recup : +16hp (Kirie)

Genesis : 1462/1462hp - 691/711mp - Limite : 100% - Carapace - Blindage
Kirie : 740/800hp - 140/170mp - Limite : 19% - Blindage - 15%Sanguine, 20%Critique - Carapace (5) - Recup (5)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 27 Fév 2016 - 10:12

Habituée à être rapide sur ses jambes, Kirie se rendit rapidement compte que son adversaire était plus vif qu’elle sur ses réflexes. Genesis fut en effet le premier à bouger pendant la confrontation, déclarant ouvertement que ce combat était ouvert. Il crut bon cela dit de lui mentionner de ne pas regretter sa décision mais ce n’était pas dans les intentions de la ravissante kunoichi qui resserra son étreinte sur son kunai, prête à combattre. Elle ignorait combien de temps elle pourrait tenir contre un ancien Soldat de la Shinra, mais elle tâcherait de garder son honneur intact en tenant le plus longtemps possible.

Genesis s’élança dans sa direction pour lui donner un coup d’épée. Temporairement, la lame sembla briller d’une noirceur distincte mais le nuage ébène n’engloba pas la vision de la belle rouquine qui se couvrit le visage au dernier moment. L’impact piqua un peu mais ce ne fut pas trop douloureux encore. Elle prenait cependant conscience de la force de son adversaire maintenant et décida rapidement de se protéger en conséquence avant même de penser passer à l’assaut.
Dès qu’il y eut un minimum de distance entre elle et Genesis, la combattante fit un puissant bond en arrière. Elle sauta dans les airs et fit plusieurs pirouettes arrière pour atterrir à plusieurs mètres du guerrier. Là, elle leva son index et son majeur qu’elle positionna au devant son visage, symbole de concentration typique des ninjas et kunoichis. Elle concentra une bonne quantité de chakra qui vint l’entourer d’une aura bienfaitrice, avant d’abaisser sa main et de soulever son kunai en position et de combat, et de protection, au niveau de son faciès.

Maintenant qu’elle savait que Genesis était beaucoup plus rapide qu’elle, Kirie savait qu’elle devrait agir avec stratégie. Sa vitesse ne lui était plus un bon atout malheureusement. C’était le comble pour une kunoichi comme elle qui s’était toujours vaillamment entraînée à déboussoler ses ennemis avec sa vitesse incroyable et ses esquives imprévisibles. Cette fois-ci, le combat était différent.

Il ne servait somme toute à rien d’essayer d’interrompre ses actions puisqu’il attaquait avant elle. C’était handicapant… Cette bataille était perdue d’avance, Kirie le savait bien, il ne fallait pas avoir un quotient intellectuel de scientifique calé en mathématiques pour le savoir. Toutefois, Kirie n’abandonnerait pas, pas jusqu’à ce qu’elle perde le combat. A ce moment-là, elle lui divulguerait ses intentions, quand bien même cela ne lui servirait à rien. La seule chose à laquelle il pourrait être utile, ce serait éventuellement de retrouver la Masamune de Sephiroth, puisqu’il avait fait partie du même corps armé que le grand guerrier aux cheveux argentés…

« Vous semblez déjà convaincu de votre victoire. » Commenta-t-elle alors qu’elle levait à nouveau son index et son majeur au devant de son masque, prête à utiliser une première technique offensive qui, l’espérait-elle, aurait au moins un minimum d’efficacité sur le guerrier expérimenté qu’elle avait devant elle.
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 29 Fév 2016 - 4:27

La kunoichi était fort concentrée sur le combat, à penser qu'elle espérait une victoire éventuelle face à Genesis. L'ex-SOLDAT n'en fut pas surpris évidemment. Il était totalement normal que quiconque espère à une victoire, même en face de quelqu'un de réputé plus puissant. Après tout, il avait bien lui-même défié Sephiroth nombre de fois, espérant prendre sa place de héros.

Qui sait, aussi, peut-être sous-estimait-il l'entrainement de cette fille au combat et peut-être pourrait-elle le surprendre ? Bien sûr il n'apprécierait pas de se faire vaincre ainsi mais cette femme avait une sacrée dignité tout de même. Genesis souhaitait la voir tenir debout et résister le plus longtemps possible. Cela ne signifiait pas qu'il allait la ménager, bien au contraire. C'était en combattant comme il savait et pouvait si bien faire qu'il verrait la puissance de la kunoichi.
Il voyait déjà sa grâce et son élégance... il en connaîtrait un peu plus sur cette femme. Il espérait aussi connaître la quête de celle-ci. 

Déjà, il était a priori plus rapide qu'elle, à moins qu'elle ne cache son jeu. Cela n'avait pas empêché la kunoichi d'esquiver une grosse partie du premier coup qu'il lui porta cependant, en plus de ne pas se laisser aveugler.

« Bien, bon entraînement amie. Mais je suis aussi convaincu du mien tu sais. Ne parlons pas encore de victoire. ».

Autant ne pas parler trop vite en effet, surtout que la kunoichi venait de s'entourer d'une aura magique pour l'aider. Elle serait donc plus résistante aux coups sans doute. Sûrement avait-elle bien d'autres protections en stocks.

Cela n'inquiétait pas l'ex-SOLDAT pour autant car il savait très bien de quoi il était capable, et il avait un éventail d'attaques et de connaissances magiques qui commençait à être à nouveau intéressant. D'ailleurs, il profita de ce moment de préparation pour la suite directe du combat, de son coté. Elle voulait attaquer ? À la magie ? Lui, il n'allait rien montrer trop tôt... ça serait la surprise.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 29 Fév 2016 - 8:56

Genesis : D'on d'élan > Booster, Bravoure, -30mp (Genesis)
Kirie : Doton > {Carapace} -39hp (Genesis), -23mp (Kirie)
Recup : +16hp (Kirie)

Genesis : 1423/1462hp - 661/711mp - Limite : 100% - Carapace - Blindage - Bravoure (5) - Booster (5) (2 actions)
Kirie : 756/800hp - 117/170mp - Limite : 19% - Blindage - 15%Sanguine, 20%Critique - Carapace (4) - Recup (4)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 1 Mar 2016 - 11:36

Ce combat n’était clairement pas gagné d’avance et Kirie n’était pas suffisamment dupe pour croire qu’elle arriverait à vaincre un ancien Soldat de la Shinra avec ses maigres compétences et son entraînement un tantinet émoussé. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas sérieusement battue. C’était toujours contre des monstres auparavant ou contre quelques vulgaires malfrats, mais là, c’était contre un guerrier expérimenté, quelqu’un qui manipulait fort bien son épée et qui savait faire usage de bonnes stratégies. Tant pis cela dit, au moins aurait-elle conservée son honneur jusqu’à la fin en combattant de toutes ses forces et en tenant le coup.

Concentrée à défaut de pouvoir être réellement puissante et efficace, Kirie se préparait à esquiver les coups, mais n’y parvenait pas. Genesis était très précis, il savait comment lutter contre l’adversité et en tant qu’ancien Soldat, il avait largement eut l’occasion par le passé de combattre d’autres personnes de sa trempe. Ce n’était donc certainement pas une kunoichi de Wutai qui l’effraierait. Quant à Kirie, elle tâchait de réfléchir mais outre les quelques protections qu’elle venait de faire, elle ne pouvait faire autre chose sauf attaquer. Ce n’était pas grand-chose mais au moins lui ferait-elle quelques dommages.

En guise de réponse à ce qu’elle venait de dire, Genesis nota qu’elle avait un bon entraînement, mais affirma aussi être convaincu du sien. Kirie le devinait bien ça et le regarda simplement se donner un nouveau boost. Les prochaines attaques allaient sûrement être douloureuses. Cela dit, il était hors de question qu’elle abandonne, peu importe l’issue de cette bataille.

Comme Genesis venait de se protéger, la jeune femme se prépara à concentrer son chakra pour fusionner avec la puissance de la terre. Elle s’enfonça soudainement dans le sol, comme par une tierce magie, avant de surgir juste devant Genesis, poing levé. Le coup lui fit une jolie coupure mais outre ça, pas trop de dégâts… Ce n’était vraiment pas aussi efficace que Kirie l’aurait souhaité. A la seconde où le coup quitta l’impact, la ravissante kunoichi fit plusieurs pirouettes arrière pour se tenir à distance de son adversaire et éviter qu’il ne l’attaque soudainement sans qu’elle ne s’y prépare. Ainsi pouvait-elle le garder à l’œil.

Elle ignorait l’issue de cette bataille, mais demeurait persuadée que c’était la seule solution pour lui dévoiler ses objectifs. Elle aurait eut honte de simplement les lui partager. Les choses ne se faisaient pas ainsi là d’où elle venait…
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1680
Messages RP : 260
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mer 2 Mar 2016 - 4:06

Quel silence d'un coup, alors que le combat avait bien commencé. Genesis l'avait vite compris cependant, Kirie n'était pas du genre à parler beaucoup. Encore moins en combat.

Ce n'était pas un défaut cependant, et l'ex-SOLDAT n'allait pas le reprocher à la kunoichi, même s'il lui arrivait, lui, de parler pendant qu'il combattait. Il savait bien que ce n'était pas le cas de tout le monde, surtout ceux qui n'avaient pas eu un entraînement comme lui avait eu. Au moins, elle était concentrée et devrait donc attaquer avec le plus efficacité qu'elle pourrait avoir, ce qui ne rendrait le combat que plus intéressant.

Bien entendu, de son coté, Genesis se concentré aussi. Il ne doutait pas de lui mais il était bien conscient qu'il devait quand même rester attentif au combat. Déjà, il allait être plus rapide. Il supposait que la kunoichi pourrait en faire de même et là il devait se l'admettre, il serait surpris que ce ne soit pas le cas. Les individus comme Kirie étaient quand même réputées pour agir avec le plus de rapidité possible donc il lui semblait évident qu'elle pouvait se rendre plus rapide quand elle voudrait.

Il n'allait pas le lui en parler cependant. Déjà il n'était pas là pour lui donner des leçons, et puis elle n'apprécierait sûrement pas qu'il lui fasse une telle réflexion. Déjà qu'elle ne semblait pas apprécier quand il lui parlait en général.
Suite à ce qu'il venait de faire, l'ex-SOLDAT pourrait aussi attaquer avec plus de force mais cela n'allait sans doute pas servir à grand chose vu la magie dont elle semblait s'être entourée. Pas bien grave, il avait surtout cherché à pouvoir attaquer plus vite avant elle.

Elle pris le temps de l'attaquer en attendant, et y parvint bien que la blessure soit assez superficielle. Genesis pu esquiver une grosse partie du coup mais ne contre-attaqua pas, la kunoichi étant déjà trop loin.

Cela n'allait pourtant pas le gêner de continuer à attaquer, surtout avec les connaissances de combat qu'il avait en réserve. Autant en magie qu'en attaques physiques. Cela n'allait pas être difficile pour lui de trouver quoi faire pour la suite.

En même temps le roux cita encore des vers, en levant la main gauche, paume vers le ciel. Pour distraire Kirie peut-être ? Non, cela n'allait sûrement pas marcher, il le savait bien. En revanche, c'était aussi une façon pour lui de se concentrer.

« Mon ami, tu prends ton envol à présent ?
Vers un monde qui nous rejette, toi et moi ?
Tout ce qui t'attend est un sombre lendemain,
Peu importe ou les vents souffleront. »

À savoir ce qu'il allaire faire à présent...
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Multiples suspicions
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux femmes, un trésor, de multiples possibilités ! [pv Kin]
» La ville de Brest, sujet de multiples aventures.....
» Précisions multiples
» Hola 8D (Finit, revus et corrigé à multiples reprises~)
» Il existe de multiples vérités, choisie celle qui te conviendra [Haldren][Term]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum