Aller à la page : Précédent  1, 2
 Quête d'informations
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 26 Juin 2016 - 15:33

Il y a des jours où Tenshi se demande ce qui peut bien lui passer par la tête. Sa rencontre avec Zero et Asami n'a durée que très peu de temps... Encore moins longtemps que celle avec Genesis et Kirie en fait dans a mesure où il n'a été avec eux que trois heures au grand maximum. Et pourtant, il serait prêt à prendre de sérieux risques juste pour essayer de trouver quelque chose restant d'eux ? L'idée n'a cependant pas l'air de déranger Edgar plus que ça dans la mesure où ce dernier indique que voyager et découvrir plusieurs choses ne le dérange pas du tout. Cissnei répond ensuite à son tour, indiquant que la zone est de toutes manières sécurisée, non seulement par la WRO, mais aussi par l'Ordre... Inutile de dire que s'y rendre ne va pas être facile. La rousse se tourne ensuite vers lui et lui indique gentiment, sans la moindre agressivité qu'il n'y a que peu de chances qu'il ne trouve quoi que ce soit... Ce qui, malheureusement, est probablement vrai. Vue la puissance de l'explosion, il se demande s'il serait possible, même pour des matéria de survivre à un tel souffle. Kotarô ne lui laisse cependant pas le temps d'y songer, le volatile lui pinçant gentiment l'oreille droite avant de retourner se cacher dans ses cheveux pour sa sieste, lui arrachant un petit sourire. Il a de la chance, décidément...

"D-dors bien Ko-Kun..."

"Kwo-kwoa..."

Continuant à sourire alors que le petit animal se pelotonne dans ses mèches, Ten se lève en même temps que les deux adultes et commence à les suivre, non sans sourire au serveur qui vient débarrasser la table ce qui ne manque pas de faire également sourire ce dernier. Fermant un bref moment les yeux, il les rouvre ensuite avant de murmurer doucement à Cissnei, ignorant la légère crampe qu'il ressent au coeur à cette idée :

"H-hai... Je sais que... Qu'il y a peu de c-chances, mais... Je v-veux juste en être s-sur... Puis... Je me demande toujours ce... Ce q-qui avait attiré ces t-types là-bas... Genesis-san avait l'air de p-penser que quelque c-chose d'important pouvait s'y t-trouver. Je veux j-juste... Comprendre..."

C'est peut être stupide et dangereux, mais il veut juste comprendre ce qui s'est si mal passé ce jour là... Et ce qui a réellement poussé ce monstre à utiliser une telle attaque. D'un autre côté, mettre les autres en danger pour ça le gêne tout de même beaucoup, si bien qu'il se contente de soupirer avant de se taire, préférant écouter les conversations autour de lui, du moins jusqu'à ce que le groupe ne pénètre dans ce qui doit être sa pièce favorite dans tout le QG : la bibliothèque. Ten s'immobilise alors comme d'habitude, regardant autour de lui tout en se demandant pourquoi ils sont là et s'il pourrait en profiter pour aller lire quelque chose qu'il n'aurait pas encore vu, mais un son provenant de Cissnei le fait immédiatement sursauter et il se retourne juste à temps pour voir qu'elle consulte apparemment un message sur son PHS.

****Hn ? On dirait que c'est important...****

A en juger par la tête que fait la jeune femme, c'est en effet aussi inattendu qu'important, chose prouvée lorsqu'elle se remet à parler en les conduisant à un ordinateur sur lequel elle branche le PHS, leur montrant ensuite ce qu'elle vient de recevoir. Ten reste alors pétrifié, sentant son coeur battre plus rapidement que la normale : on dirait... Sa curiosité s'éveille à grands cris lorsqu'il voit le dessin entouré d'étranges signes et lettres. Il reconnaît certaines lettres comme faisant partie de l'alphabet normal, mais... D'autres sont complètement inconnues et le dessin quant à lui fait vaguement penser à un sceau quelconque. Est ce qu'il serait possible...

"Dé... Désolé, j'ai jamais... Vu ça avant mais... On dirait presque un mélange de... De p-plusieurs alphabets... Je reconnais le courant, mais... Y'a des lettres que je connais p-pas... Et ce dessin... Est ce que ça... ça fait q-quelque chose de bizarre ?"

C'est la première question qui lui vient en tête dans la mesure où il ne voit pas vraiment pourquoi Cissnei leur montrerait ça sinon. Cela dit, il continue à observer le dessin, essayant de trouver autre chose qui pourrait être intéressant dedans, sans y parvenir. Les formes n'ont pas vraiment l'air menaçantes, juste.. très mystiques. Sa curiosité augmente encore  et sans même s'en rendre compte, il murmure plus pour lui-même que ce qui l'entoure :

"ça a l'air... Bizarre... Je me demande si je pourrais v-voir ça de près..."

Hors rpg:
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 12 Juil 2016 - 6:17

Edgar restait attentif à tous les détails. Pour lui, tout ce que cette femme disait – et même ce que le gamin disait – pouvait être intéressant et lui apprendre de nouvelles choses qu’il ne connaissait pas encore. Bien sûr, Edgar ne peut pas tout connaître à propos de tout. Même dans son propre monde, son aventure lui avait appris de nombreuses choses qu’il ignorait jusqu’à ce moment-là. Dans un monde complètement inconnu, il était certain que chaque visite pourrait lui être utile. Dire ce qu’il souhaitait voir lui était alors difficile, Cissnei était en meilleure position pour le trouver : elle connaissait la place et bien mieux la situation actuelle que le roi de Figaro. Pour l’enfant, il ne pourrait même pas le dire : il semblait en connaître plus que lui-même, mais sur des personnes qui n’étaient pas importantes pour le moment. Il préférait ainsi ne rien dire de différent.

Edgar hocha la tête, acceptant à propos de la ville. Genesis, il savait de nom qui c’était vu la conversation plus récente. L’autre, il ne connaissait pas du tout. Mais bon, c’était peut-être une information comme cela… L’important était seulement de comprendre que la ville n’était plus que des ruines… et que des ruines n’étaient peut-être pas le meilleur endroit où investiguer pour quelque chose. Cela pourrait l’être, comme cela ne pourrait l’être. Tout en écoutant la femme, le petit groupe se déplaça. Il la suivait, sachant très bien qu’elle pouvait faire mieux que lui ici. Dans cette bâtisse. Tout comme lui était bien plus à l’aise dans son château ou dans la ville du Sud. Lorsqu’elle sembla recevoir quelque chose, elle regarda ses deux compagnons mais s’attarda sur Edgar.

Niveau technologie, Edgar s’y connaissait. La construction de ces armes et de son château en étaient des preuves. Cependant, ces machines… il ne connaissait pas. Mais pas du tout. Il commençait à ne plus être surpris de tout ce qu’il voyait : il passerait ces journées à être surprit… et vraiment, c’est bien assez ainsi. À vrai dire, tout ce qui s’approchait de la technologie l’intéressait et qu’elle lui demande si ces machines étaient d’un intérêt, ça lui plaisait. « Je n’ai rien de tout cela d’où je viens. Ça me dépasse un peu et j’ai du mal à tout saisir, mais je comprends le principal. Il est évident que j’apprécierais en apprendre d’avantage ! Je suis tout à fait fier de mes créations, ajouter cela à la liste n’est pas de refus. » Enfin, il allait apprendre en temps et en heures, car pour le moment, le but n’était pas de lui apprendre à créer de nouvelles choses et à bien les comprendre. En passant du temps ici, ça allait sûrement venir. Il regarda finalement le symbole mais… ça ne lui disait vraiment rien. Est-ce qu’il l’avait déjà vu ? Non jamais. Et de ce qu’il comprenait, elle non plus ne l’avait jamais vu donc… c’était quelque chose d’inconnu ou encore indisponible pour elle. Là-dessus, Edgar ne pouvait que confirmer ce que l'enfant disait. C’était bizarre… et c’était évident qu’elle ne le montrait pas pour qu’on joue aux devinettes : il y avait certainement une bonne raison.

« Effectivement… c’est étrange et je suis navré de vous dire que je ne sais pas du tout ce que c’est… ou simplement cela pourrait être quoi. Je regarde à quoi ça ressemble et ça ne me dit vraiment rien. Je suppose que vous aussi, vous ne comprenez pas ? Ou seulement quelques lettres et symboles… ? » C’était irritant de regarder une chose sans avoir une légère idée de ce que c’était. Edgar soupira simplement et croisa les bras, regardant la chose un moment. Encore et encore, et puis il soupira. Non, rien ne lui rappelait un petit truc. Il n’était quand même pas la personne la mieux placée pour comprendre cela…. il connaissait à peine l'endroit ! « Je suppose que vous avez des informations à ce sujet ? Est-ce que vous savez ce que c’est et d’où cela vient ? Je dois bien dire que Tenshi a raison, cela est étrange. Et je ne sais pas du tout cela peut s’apparenter à quoi. » Le manque de savoir… c’était frustrant ! Mais normal, Edgar se disait simplement qu’il souhaitait en apprendre d’avantage là-dessus, s’il le pouvait.

« Et effectivement, si cela est possible le voir… hm… réellement. »
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 19 Juil 2016 - 2:40

Les choses sérieuses arrivaient en masse et le petit groupe se devait donc de quitter la table et d'aller à la bibliothèque située dans le quartier général de la WRO. Cela n'empêcha pas Cissnei de répondre calmement à Tenshi, après que l'enfant se soit un peu occupé de son petit compagnon ailé, et surtout après qu'il ai murmuré quelque chose à la Turk.

Sans pour autant mettre Edgar de coté – cela n'était pas correct ! – Cissnei considéra le jeune Wutaïen avec  un léger sourire mêlé à son habituel air très sérieux.
« Genesis a toujours semblé très attaché à sa terre d'enfance et il est dit que c'est là bas qu'il a trouvé de quoi régler ce qui l'a miné pendant des années. Si cela a été ébruité en présence de cultistes, nul doute qu'ils ont du vouloir s'y intéresser. ».

Elle avait utilisé des mots assez bienveillants même pour parler de celui qui avait été l'ennemi de la Shinra pendant des années – et qui n'était pas vraiment ami avec la WRO non plus – parce qu'elle sentait bien que Tenshi appréciait beaucoup cet homme. Parler de lui en mal de donnerait sûrement envie à l'enfant de lui faire confiance.

En revanche qui aurait pu ébruiter l'information concernant ce que renfermaient les grottes de Banora ? À part des survivants de la Shinra... Y compris un certain Tsviet puisque c'était là-bas que l'individu avait été retrouvé, en présence de Genesis. Cependant à quoi bon ébruiter quelque chose d'aussi important alors que les gens de la Shinra avait été habitués à tenir tant de secrets ? Cela pourrait signifier une chose aussi. Sans doute y avait-il des cultistes dans les rangs de la WRO. Une hypothèse à coté de laquelle la Turk n'allait pas passer. À défaut de pouvoir mener elle-même ses investigations, elle allait se permettre d'en parler à son supérieur. Cela serait fort surprenant que Tseng ai prêté allégeance au Culte, même s'il était bien connu que les Turks étaient des gens très secrets.
Sinon, il y avait une autre hypothèse, que la rousse préférait largement aux autres. Des aventuriers opportuns en ces lieux, tout simplement.

Elle espérait que le traître dans l'histoire ne soit pas Genesis, tout simplement. Il avait déjà trahi une fois, après tout.

Cissnei ne pu s'empêcher toutefois de glisser une allusion à ce qu'elle pensait dans le message qu'elle envoya en réponse à celui qu'elle venait de recevoir – sans en parler à Tenshi, évidemment –, avant d'inviter Edgar et l'enfant et s'installer à ses cotés devant un ordinateur de la bibliothèque. Le jeune roi ne connaissait donc pas cette technologie, et c'est qu'il semblé très intéressé.
Cela ne manqua pas de faire sourire légèrement la Turk avant qu'elle ne lui donne une explication.
« On appelle cela un ordinateur. C'est un appareil très complet sur lequel on faire énormément de choses, taper du texte, programmer, archiver une grande quantité de données bien que dans celui là il n'y ai pas grand chose. Être en contact avec d'autres grâce à ce que l'on appelle le courrier électronique, et puis s'informer. Cela grâce à des réseaux dont un à l'échelle planétaire sur lequel n'importe qui peut avoir accès. On peut faire des achats aussi, via ce réseau. ».

En revanche, il ne faudrait pas que le roi lui demande de démonter la machine devant lui. De plus, elle exposa très vite la question du moment. Les espèces de marques au sol dont on lui avait envoyé une photo par courrier électronique.

Au vu de la réaction des deux garçons – en particulier Edgar puisqu'il venait d'un autre monde –, il était aisé de confirmer que ces marques étaient en effet quelque chose de nouveau, comme cela le lui avait été dit dans le courrier, et pas inconnu de Gaïa seulement.
« C'est quelque chose apparu très récemment à certains endroits, apparemment. Là on voit celui de Midgar, ce qui reste d'une ville juste à coté. Il est dit qu'il y en a Wutaï également, à Canyon Cosmo aussi. »

Elle n'avait pas encore eu connaissance de l'apparition de ces marques à Banora ainsi qu'ailleurs. Quoique. Elle vit le nom de Nibelheim aussi dans son courrier. En revanche, elle avait bien compris l'intérêt d'Edgar pour pas mal de choses concernant la technologie, et peut-être les sciences...
Après avoir répondu à un nouveau message tout juste reçu sur son PHS, elle regarda les deux garçons.
« On pourrait aller voir à l'endroit appelé Canyon Cosmo si vous voulez. L'endroit pourrait vous plaire, Edgar.   Et toi Tenshi, tu ne veux pas retourner à Wutaï, j'ai cru savoir. En revanche pour Banora, j'ai ordre d'attendre un peu avant de t'y amener. Promis je me débrouillerai pour qu'on y aille très que possible. ».

Spoiler:
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 28 Aoû 2016 - 1:55

Intéressant... Alors ce serait seulement pour ça que ces monstres auraient été là ? Juste parce que Genesis avait toujours de l'amour pour les ruines de ce qui était avant sa demeure ? C'est certes une idée valable, mais Ten ne peut pas s'empêcher de se dire qu'il y a surement autre chose, quand à savoir quoi... Cela dit, il sait que ce n'est pas la peine qu'il pose la question : quand il s'agit de cachotteries, les adultes sont les meilleurs, tout particulièrement quand il s'agit de transmettre des informations aux enfants. De plus, il ne souhaite en fait pas en savoir plus... Peut être que c'est juste un simple instinct, mais il peut presque sentir que ce qu'il pourrait apprendre risquerait de lui faire changer d'avis sur Genesis... Chose dont il n'a pas du tout envie. Il écoute d'une oreille distraite lorsque Cissnei indique à Edgar les propriétés d'un ordinateur, mais sursaute lorsqu'elle précise que plusieurs des emblèmes sont apparues ça et là... Entre autre à Wutai.

****A Wutai ? Vraiment ? Mon village n'a jamais la paix décidément...****

C'est le cas de le dire : à quaque fois que quelque chose cloche, son village est toujours touché d'une manière ou d'une autre, ou en tous cas, c'est l'impression qu'il a. Alors que les deux adultes continuent à discuter du phénomène, Ten ne peut pas s'empêcher de se demander ce qui pourrait bien se passer s'il parvenait à tomber sur l'un des emblèmes en question. D'accord, il ignore toujours ce que c'est, mais quelque chose lui dit que c'est important. Très important. De nouveau, il sent sa curiosité s'éveiller et il sourit légèrement, commençant à envisager divers scénarios, même si très rapidement, il se recentre : c'est un peu tôt pour s'imaginer des choses... Cela dit, il sursaute brusquement lorsque Cissnei s'adresse et lui et tourne son regard vers la jeune femme, cette dernière lui indiquant qu'elle a reçu l'ordre de ne pas l'amener directement à Banora, même si elle lui précise qu'elle essayera de l'y emmener très bientôt. D'accord, il est un peu déçu, mais... Il ne peut pas s'empêcher de sourire légèrement lorsqu'elle lui précise qu'elle sait qu'il ne veut pas s'approcher de Wutai, lui proposant donc de se rendre au Canyon Cosmo... L'un des rares endroits où il n'a jamais osé se rendre depuis sa fuite en dépit de son attirance pour les lieux. Le Canyon est en effet l'un des meilleurs endroits si on veut étudier... Beaucoup de livres, hologrammes et autres informations. Le seul vrai problème étant tout simplement le fait que les lieux soient "dirigés" par l'un des compagnons de voyages de sa sensei : Nanaki. Sa crainte que l'être ne le livre à ses poursuivants par simple "sens du devoir" vis à vis de son ancienne amie a naturellement rendue une visite potentielle aux lieux beaucoup trop hasardeuse pour qu'il ose s'y rendre en dépit de son intérêt, mais maintenant...

"Le Canyon ? J'ai... J'ai toujours rêvé d'y aller. Ma s-sensei m'a t-toujours dit que... Qu'on s'y ennuyait et qu'à p-part les l-livres et informations, y'avait r-rien à v-voir... Mais vu qu'elle d-déteste étudier..."

Presque immédiatement, Ten plaque sa main droite sur sa bouche et sent ses joues prendre pratiquement feu lorsqu'il se rend compte qu'il en a un peu trop dit pour le coup. D'un autre côté, il sait aussi que sa sensei a de toutes manières une réputation assez... Spéciale vis à vis de ses employeurs. Depuis une semaine qu'il est là, il a entendues pas mal d'histoires sur elle, que ce soit de la bouche de Cait Sith lorsque la peluche restait avec lui ou même, de certains soldats ayant servi avec la kunoichi le temps d'une mission. Si les prouesses au combat de la jeune femme sont toujours décrites comme particulièrement efficaces dans beaucoup de domaines, tout le monde précise aussi qu'elle est toujours aussi impatiente, tête brûlée... Et en général imprévisible dans beaucoup de circonstances. Cela dit... En tant qu'élève, il se doit quand même de donner une impression plus digne de celle qui l'a pratiquement élevé pendant trois ans, si bien qu'il baisse la tête, essayant de calmer son rougissement, avant de murmurer sans se redresser :

"Ano... Je... Je v-veux bien aller au Canyon, à... A m-moins que F-Figaro-san préfère aller ailleurs ?"

Parvenant plus ou moins à calmer sa gêne, il relève ensuite la tête, observant l'homme avant de lui sourire, se demandant ce qu'il pourrait bien dire de plus... Et finalement, il inspire profondément avant de rajouter :

"V-vous... Vous venez d'arriver hein ? V-vous voulez... Vous voulez voir quelque c-chose de spécial ?"

Gaïa a beau être un monde encore en cours de récupération, il y a tout de même beaucoup de choses à voir, même si certaines sont plus dangereuses que d'autres. Un bref instant, Tenshi ne peut pas s'empêcher de sentir une légère contraction au coeur en se rappelant du Da Chao. En dépit du grand nombre de monstres présents dessus, l'énorme monument était magnifique, aussi bien de loin que de près. Il se rappelle encore des énormes statues, baignées par la lumière du crépuscule, laquelle semblait littéralement embraser la pierre jusqu'à ce que la montagne soit d'une magnifique couleur rosée ou orangée en fonction des endroits. En fait, c'est triste à dire... Mais son village lui manque... Les entraînements infernaux avec sa sensei, la pagode des cinq dieux, perpétuellement baignée de lumière, le doux bruit des canaux d'irrigation... Et Miraak... Euh, Miraak ?!

****Nii-san...****

Miraak est probablement l'une des personnes envers lesquelles il n'a, mais alors jamais pu se faire d'avis. L'autre garçon était... Bizarre. Gentil et toujours là s'il avait besoin de lui, mais il y avait toujours cet éclat de culpabilité dans son regard vairon  et l'étrange impression de familiarité avec ses trois kidnappeurs lui avait toujours fait peur, même s'il savait, chose étrange, qu'il pouvait avoir confiance à l'autre garçon. Le fait d'avoir en plus appris que lorsqu'il était... C'était quoi le mot déjà ? Cata... Quelque chose après la mort du soldat en bleu. Miraak s'est apparemment mis dans une rage folle en le voyant dans cet état et s'est enfuit, malgré des blessures apparemment graves avec comme simple objectif, d'après une lettre laissée dans son lit "de ramener la tête de Weiss au village... Sans le reste du corps bien entendu". Sans même s'en rendre compte, il sent d'un coup un lourd frisson envahir violemment sa colonne vertébrale : pourquoi est ce qu'il a l'étrange impression qu'il risque de ne pas apprécier sa prochaine rencontre avec l'autre garçon d'un coup ? Peu importe... Miraak est partit avant lui... Et pire que tout, sans dire au revoir, et au moment où il avait le plus besoin de lui ! D'accord, il est partit pour s'assurer que Weiss ne pourrait plus lui faire de mal, mais... Enfin, peu importe : ce qui est fait est fait. Cette idée en tête, il soupire légèrement avant de regarder le blond une fois de plus, s'efforçant ensuite de sourire avant de demander :

"Ano... Vous croyez que vous... P-pourrez m'en d-dire plus sur v-votre monde un j-jour ? Je... J'avoue que... Je s-suis curieux à... S-son sujet..."

Spoiler:
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 12 Sep 2016 - 5:28

Edgar avait l’impression que son monde était avancé technologiquement, mais d’une façon entièrement différente. Il ne connaissait pas du tout ce système informatique comme elle l’expliquait, mais il arrivait à le comprendre l’ayant directement devant les yeux. Il ne put s’empêcher de penser que cela aurait été très utile lors de la guerre dans son monde… enfin, il doutait que cette technologie puisse arriver de si tôt. Il fallait déjà s’occuper du reste. La plus grande innovation dans son monde était le château de Figaro, qui pouvait traverser une chaine montagneuse et entrer dans le sol d’un désert. C’était assez impressionnant et Edgar était assez fier de tout cela. Sans compter ses outils qu’il avait créé lui-même. Il se disait seulement que les technologies étaient différentes et surtout, pour différentes utilités. Pas toujours bonnes si on regardait les machines créées pour récupérer la magie… Ça, Edgar n’en était pas très fier, il faut le dire. Ça existait réellement, cependant.

L’image qui apparaissait sur cet ordinateur était plus importante que l’ordinateur comme tel. Il fallait se concentrer sur cette image, qui ne lui disait rien aussi. Ce qui était dommage… C’était quelque chose de nouveau que peu de personne arrivait à éclairer. Il fallait comprendre cela, comme en plus, c’était nouveau. Eux-mêmes ne savaient pas exactement ce que cela pouvait être. Ainsi, il fallait en apprendre plus sur cette chose mystérieuse. Edgar, ça lui allait. Il ne pouvait pas faire autre chose et en comprenant quelque chose comme cela, il pouvait peut-être comprendre un peu plus sur ce monde. Bien que cela, il doutait un peu… Comprendre quelque chose qu’ils ne connaissaient pas, ce n’est pas si génial. Enfin, dans tous les cas, il allait apprendre et c’était ce qu’il souhaitait.

Il avait de ces symboles un peu partout, elle nomma des endroits. Une place lui rappelait quelque chose, vu qu’il avait été dit dans la conversation avant. Elle proposa le Canyon finalement, comme quoi ce serait une bonne idée d’y aller et qu’apparemment, Edgar pouvait apprécier cette place. Il n’en avait jamais entendu parler, il ne savait pas où cela se trouvait… mais il faisait entièrement confiance à son jugement. « Je fais confiance à votre jugement, vous connaissez bien mieux l’endroit que moi, je suppose. » Ce n’était pas seulement une supposition, mais bien une affirmation. Le plus jeune commençait alors à dire quelque chose, qui semblait montrer qu’il acceptait. Vue sa réaction d’après, Edgar se douta qu’il avait dit quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Mais quoi ? Il ne pouvait pas le savoir… il ne le connaissait pas et il ne savait pas qui était cet enfant exactement… Il avait peut-être quelque chose de plus que ce qu’il savait… mais justement, Edgar ne le savait seulement pas. Il parla du fait qu’il y avait beaucoup de livres… sympathique. Cissnei avait peut-être bien compris le personnage qu’il était.

L’enfant lui demanda si ça allait et il sourit. Bien sûr que ça lui allait, il ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait faire de plus. « Je fais confiance à Cissnei et je crois que ce serait une bonne place à aller voir. Je vais pouvoir en apprendre et en plus, il y a un sceau donc nous pouvons en apprendre encore plus. Donc oui, j’ai envie d’y aller, ce sera une nouvelle place et je ne suis pas du tout contre les nouvelles places comme ça. Pour voir quelque chose, je vais me fier à ce qu’on me propose. » Edgar appréciait beaucoup cet enfant. Il le trouvait très gentil et curieux, il adorait lui répondre. En plus, la manière dont il tenait à lui était simplement trop chou. Comme il fallait à présent quitter et les trois semblaient en accord, il soupira doucement. Il fallait donc se préparer au départ, non ? Et ce fut à propos de cela qu’il continua ce qu’il avait à dire. Cela étant assez important.

« Je crois qu’il nous reste seulement à se préparer pour le départ. Entre nous trois, je crois qu’il est normal que la plus habituée soit celle qui nous dirige et décide de ces choses. Je vous fais confiance, my Lady. »

C’était bien des mots qu’il aimait dire… Décrire une femme de la meilleure façon qu’il soit. Cissnei, bien qu’active dans son métier, était avant tout une Lady et il fallait bien respecter cela. C’était si important pour lui et pour ses habitudes. Le plus jeune, cependant, demanda quelque chose et tira un très gros sourire au Roi. Qu’il aimait bien parler de son monde… qui lui manquait mais il était bien ici quand même. C’était surtout ses compagnons, son frère et son royaume qui lui manquaient.

« J’aimerais bien t’y amener, je suis certain que tu aimerais. Malheureusement… on ne peut pas. Je t’en parlerai en détail un jour si tu veux, cela me ferait grandement plaisir ! Tu me parleras de toi aussi à ce moment ? Là nous devons nous préparer à partir. Mais j’y penserai okay ? »
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 17 Sep 2016 - 3:39

L'explication sur ce qu'était un ordinateur fut assez brève finalement et Edgar ne demanda pas plus d'informations à Cissnei. La Turk en fut un peu soulagée. Non pas qu'elle aurait refusé de lui répondre, mais elle se seraient retrouvée limitée en connaissances au bout d'un moment.
Pourtant, elle avait encore moins de connaissances concernant les symboles apparus. Ce n'était pas pareil cependant. Personne ne semblait en connaître l'origine ni la signification. Ou alors, si certains connaissaient cela, ils cachaient bien leurs savoir. Trouver ce genre de personne éventuel serait aussi dans le travail de la Turk mais elle se garda bien d'en parler.

Elle voyait bien que Tenshi était curieux pourtant, et ailleurs. Elle l'observa un moment en même temps qu'elle continue à fournir les explications qu'elle devait fournir. Elle vient bien l'enfant sursauter alors qu'elle s'adressa à lui, ce qui lui arracha un léger sourire. Ce sourire resta sur son visage pendant que Tenshi donna son avis quant au choix de se diriger à Canyon Cosmo. Il était surtout gêné de ce qu'il venait de dire concernant celle qu'il appelait sa sensei. La nommée Yuffie, n'est-ce pas ?

« Étudier n'est tout simplement pas au goût de tout le monde. Heureusement dans un sens. ».
Sinon, les bibliothèques seraient trop bondées et moins agréables à fréquenter.

Elle considérait juste les deux garçons alors qu'ils approuvaient sa proposition d'aller à Canyon Cosmo. Edgar était aussi d'accord donc la destination était donnée. La ville des études et des bibliothèques.
Elle ajouta juste une précision à l'attention d'Edgar.
« Il y a effectivement et sceau et il est dit qu'il se trouve dans l'observatoire. Cela fera plusieurs choses à voir en même temps, peut-être. Pour vous. ».

Car la Turk n'était pas du genre à rester dans ce genre de lieu. Elle n'était pas hostile à la science, mais elle préférait l'investigation. Et là il fallait s'intéresser aux sceaux, et aux éventuels individus qui seraient très au courant de cet étrange phénomène.

Le temps qu'elle se leva et laissa les deux garçons discuter entre eux, elle reçut un nouveau message sur son PHS. Décidément, sans cette technologie elle aurait bien du mal à faire son travail. Bien que là, elle appris juste que Genesis aurait été aperçu à Banora. Elle avait donc pour mission – par ses supérieurs – d'éviter que Tenshi ne le croise, d'autant plus que l'ex-SOLDAT s'était semble-t-il montré encore bien mystérieux à l'égard des quelques gardes encore sur place. Un peu trop à leur goût.
Néanmoins une autre information la laissa pantoise. Zack Fair aurait été aperçu au même endroit. En compagnie de Genesis. D'une part, la Turk n'était pas surprise du comportement de l'homme au manteau rouge, et d'une autre part elle savait qu'il y avait eu des retours à la vie. Mais Zack !... En réalité, elle adorerait surtout le revoir mais cela était un risque de perdre un peu de son professionnalisme pendant quelques instants. Elle éprouvait sûrement bien trop de sympathie qu'elle ne devrait pour le garçon de Gongaga.

Gardant toutefois une expression la plus neutre possible – même si pendant quelques instants elle avait pu montrer une certaine surprise – elle se contenta de fournir une réponse à l'expéditeur du message, demandant si les deux ex-SOLDATs voulaient bien livrer ce qu'ils savaient sur le sceau découvert là-bas. Et à savoir s'ils pensaient que le roux présentait une menace à ce moment là.

Une fois levée et suivie par les deux garçons, Cissnei considéra Egdar, alors qu'elle avait bien entendu ce qu'il lui avait dit, ne manquait pas de sourire au surnom qu'il lui avait donné. C'était bien la première fois que quelqu'un l'appelait « my Lady » et cela fit apparaître un petit sourire aimable sur son visage.

« Nous allons à l'aéroport. J'ai tout ce qu'il faut pour le transport et le prochain vol pour Canyon Cosmo est dans quelques heures. ».
Cependant elle pensa à un détail.
« Aucun de vous deux n'a le mal de transport ? ».

Elle ignorait tout simplement que Tenshi avait malheureusement ce soucis. Allait-il le lui avouer aussi ? Au pire, elle avait bien une matéria de soin. Elle pourrait toujours s'en servir.

De toute façon, il fallait s'y diriger, et elle mena alors les deux garçons jusque sur les lieux, répondant à leurs interrogations s'ils en avaient. Elle demanda juste à Edgar quelque chose concernant son monde.
« Avez vous des engins volants sur votre monde ? ».
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 1 Oct 2016 - 20:46

Apparemment, Cissnei est plus amusée qu'autre chose par la manière dont il décrit sa sensei, indiquant juste avec un léger sourire que "tout le monde n'aime pas étudier", précisant ensuite que c'est une bonne chose, ce qui le fait hausser un sourcil un bref instant. Edgar précise ensuite qu'il fait confiance au jugement de la rousse et indique que s'il y a un sceau là-bas, ça pourrait être intéressant de regarder, ce à quoi la Turk précise qu'effectivement, l'un des dits sceaux est apparemment présent dans l'observatoire, quoi que la manière dont elle décrit la situation semble indiquer qu'elle n'est pas très enthousiasmée par l'idée d'y rester longtemps. Tenshi ne peut pas s'empêcher de pencher légèrement la tête sur le côté dans un mouvement interrogateur : est ce qu'elle aussi, elle n'aimerait pas étudier ? D'une certaine manière, il a déjà hâte d'être là-bas, mais si ça risque d'attirer des problèmes... Il n'a cependant pas le temps d'y penser d'avantage, Edgar répondant à sa question précédente en lui disant qu'il aimerait bien l'emmener dans son monde, lui disant même qu'il l'aimerait certainement. Apparemment, il ne demande pas mieux que de lui en parler, mais vu qu'ils sont pressés, il ne peut pas le faire actuellement, bien qu'il lui dise qu'il répondra plus tard, ce qui arrache un léger sourire suivit d'une douce chaleur au coeur de Ten. Tellement de choses à apprendre... Comment est ce que certaines personnes peuvent ne pas aimer étudier ? Gaïa contient déjà tellement de mystères... Tellement de choses à voir ! A connaître ! Souriant toujours à l'autre blond, il s'incline légèrement dans une petite révérence avant de répondre doucement :

"D-D'accord alors. J'ai... J'ai h-hâte..."

Après quoi, il commence à suivre les deux adultes hors de la salle... Juste à temps pour s'arrêter lorsque Cissnei se retourne, leur demandant s'ils sont sensibles au mal des transports ce qui gèle immédiatement son coeur dans sa poitrine. La dernière fois qu'il a pris un hélicoptère, il avait frôlée la mort et était tellement épuisé qu'il s'était évanoui dans les bras de Génésis, ne se réveillant même pas lorsque le véhicule avait commencé à bouger. Son épuisement était en plus assez lourd pour que son corps ne sente aucune pression, si bien qu'il n'avait en aucun cas réagit au voyage et ne s'était réveillé que quelques minutes après l'arrivée, toujours dans les bras du roux. Mais là...

"Euh..."

****De tous les traits de caractère que j'aurais pu partager avec ma sensei... J'aurai pu avoir n'importe quel autre trait : son habileté avec les Shurikens, son talent en course libre ou même ses capacités en vol... Quoi que, ça, je les ai. Mais non, il a FALLU que je partage aussi ça avec elle !****

Son plus grand point faible : son incapacité à rester actif dans un véhicule, fut-il marin, terrestre ou aérien. Encore que dans le cas d'une voiture, il peut atténuer l'effet en restant juste les yeux fermés. Mais dans un véhicule marin ou aérien, son corps se retourne littéralement contre lui et inutile de dire qu'à part se droguer à grands renforts de tranquillisants ou d'être trop lessivé pour sentir les mouvements de l'engin, l'effet est loin d'être confortable. Cette idée en tête, il referme lentement ses bras autour de son torse, les frottant légèrement comme pour chasser un froid glacial qu'il sent déjà par avance à l'idée de ce qui l'attend avant de murmurer :

"Je... V-vous avez p-pas de... De tranquillisants des... D-des fois ? M-mon corps ne... N-ne supporte les transports..."

Il sait qu'il doit avoir l'air pitoyable, mais peu importe... Il ne peut même pas aller chercher ses affaires dans sa chambre : connaissant Reeves, il se doute que l'homme les a déjà fait déménager dans le véhicule qu'ils vont utiliser. Cela dit, même s'il connait la finalité du voyage, il ne peut pas s'empêcher de le craindre. Vraiment, quelle galère...

"A moins que v-vous ayez des c-calmants ou... Un s-sort de sommeil... Le v-voyage va p-pas être facile..."
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 22 Nov 2016 - 19:28

Je savais que je ne comprenais pas tout. J’essayais de comprendre de la meilleure façon possible, mas je dois dire que ce n’est pas toujours facile faire ce que je souhaiterai faire. Je fais assez confiance à Cissnei pour la suivre. Bien sûr, je ne la suis pas parce que je me sens obligée mais bien parce que je sais que c’est la meilleure chose à faire si je souhaite comprendre le monde. Sincèrement, elle est une personne géniale et je suis bien heureux de la connaître et de la côtoyer. Je ne cherchais pas à chercher plus loin, j’appréciais le temps qu’elle prend pour moi. Je sais bien que c’est son rôle, mais elle était plus sympathique qu’elle pourrait l’être. En plus, j’appréciais bien Tenshi. Je le trouvais sympathique et il était un enfant assez calme. Donc... bien sûr que je l’appréciais, je suis une personne qui est relativement souvent amical. Je ne suis pas vraiment hautain, en plus... en présence d’un jeune, j’ai juste envie de l’aider. Je suis bien content de la présence de Tenshi ici, avec Cissnei et moi. Il y avait plusieurs choses que je me retenais de dire, mais vraiment, ce n’était rien de bien important ou de bien difficile.

En marchant, Cissnei affirma qu’on allait à l’aéroport. Décidément, ce monde était vraiment différent de ce que je connaissais. Mais je semblais connaître cela sans trop de problèmes, j’arrivais bien à situer. Je n’étais pas certain de ce que cela voulait dire mais disons que j’avais une bonne idée tout de même. Puis, elle demanda si quelqu’un avait le mal des transports. Non, heureusement car... bien, mon château était un transport et j’aurais eu du mal... J’ai pris plusieurs fois le bateau et l’engin volant de Setzer. Je m’y connaissais et je n’avais pas de problèmes. Mais Tenshi lui, il ne semblait pas certain. Des tranquillisants ? Une magie de sommeil. Je n’avais pas ça et je crois que c’était quand même un peu extrême. Je sais que parfois, dormir pouvait aider. J’espère qu’il aille mais c’était extrême comme situation quand même. « Selon moi, je ne sais pas ton mal est grand comment... mais peut-être que si tu réussis à t’endormir par toi-même avant ? Cela aide parfois et je ne peux pas t’aider avec un sort, je n’en possède pas de ce type. » Je ne savais pas tellement si cela pouvait être utile... mais essayer de dormir lui-même avant l’envol pourrait être utile ? « Reposes-toi, je ne saurais te donner d’autres conseils que cela, dans cette situation. À moins de prendre un autre moyen, mais je doute bien que cela soit possible. » Je disais ça en me rappelant qu’il y avait certainement place difficilement accessible par un autre moyen.  

Il fallait donc essayer de voir ce que ça allait donner.. En espérant que Tenshi allait être bien. Sinon, je ne pouvais pas dire. Attendre ici, ce serait bine dommage mais je ne voulais pas que cet enfant souffre non plus. Mais voilà que Cissnei posa une question et je souris. On avait des engins volant dans mon monde ? Mais bien sûr ! Je ne suis pas tellement mauvais... mais bon. Je me souvenais d’une fois où j’avais perdu le contrôle de l’appareil. Ouais, j’ai appris correctement après à diriger. Mais la première fois, je peux dire que ce n’était pas facile vu la situation dans laquelle on se retrouvait aussi. Ce n’était pas toujours facile, disons. « Aucun problème, je connais ça. J’ai déjà été dans un engin volant. C’était un ami qui l’avait et il m’avait même appris à piloter. Sans gros succès au début... mais oui je connais et c’est même devenu quelque chose d’habituel pour moi. » Finalement, je crois bien que je pouvais m’en sortir pour certains points e ce monde. Ainsi, j’étais prêt. Nous avancions lentement mais sûrement. On allait y arriver et cela me faisait plaisir de parler avec une personne comme elle.

Spoiler:
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 4 Déc 2016 - 2:51

Spoiler:
 


Plus de temps à perdre à présent, et la Turk commençait à guider le jeune roi et l'enfant vers l'aéroport. Le temps qu'ils s'échangèrent un peu quelques mots sans trop faire attention à ce qu'ils pouvaient se dire – en tout cas rien n'attira son attention en particulier –, Cissnei regarda dans son téléphone  alors que deux messages venaient d'arriver. En réalité, le second était une correction du premier. Pourtant il n'était pas spécialement compréhensible et la rousse se contenta de répondre en avouant assez ouvertement qu'elle ne savait pas quel vol était annulé en voyant l'information. Ce n'était pas un message précis du tout et cela pourrait bien concerner d'autres de ses collègues.

En attendant la réponse au message qu'elle venait d'envoyer, la Turk considéra à nouveau ses deux compagnons d'aventure. Entendant Tenshi répondre à sa question concernant la cinétose, elle le considéra un certain temps. Juste avec un léger sourire. Sans ne rien montrer d'autres.

Encore une fois, elle laissa Edgar prendre le soin de répondre par rapport aux solutions qu'il aurait avant d'ajouter ce qu'elle avait à dire. Très calmement aussi.

« Nous avons des tranquillisants dans les réserves de la WRO. Néanmoins si une magie peut être assi efficaces, avec bien moins d'effets secondaires, c'est aussi une bonne chose. ».
Elle considéra Edgar particulièrement, avec un petit sourire encore.
« N'ayez crainte pour lui, nous allons nous débrouiller. Merci pour votre aide cependant. ».

Le petit trio était environ à mi-chemin entre l'endroit d'où ils sortaient et l'aérodrome. Le décollage vers Canyon Cosmo s'approchait donc. Pourtant...
Le téléphone de Cissnei bippa encore, pour annoncer encore un nouveau message. Elle entrepris pourtant de répondre à Edgar, concernant sa connaissance des engins volant, avant même d'ouvrir le message.

« Ah ? Vous avez déjà piloté un engin volant ? Intéressant. Néanmoins sur ce monde, cela nécessite moult connaissances très particulières. Cependant je ne suis pas en train de vous dire que n'avez pas de compétences, bien sûr. ».

Suite à ces mots, elle finit par regarder son écran et une moue apparut sur son visage, ce qui était assez rare, il fallait le dire. La jeune femme n'était pas du genre très expansive même s'il n'était pas non plus de glace. Elle mettait surtout tout en œuvre pour se montrer la plus neutre possible. Pourtant, à cet instant il était clair que quelque chose ne lui plaisait pas et elle allait devoir le faire devoir le faire savoir à Edgar et à Tenshi. Déjà ce n'était pas sans déception pour elle car la compagnie du jeune roi lui plaisait beaucoup. Elle avait aussi apprécié son rôle de protectrice pour l'enfant Wutaïen, d'autant plus que là il risquait se retrouver avec quelqu'un d'autres, encore. Comment allait-il le prendre ? Allait-il fuir ? Se mettre en danger ?

Il était sûr que Cissnei n'aimait pas du tout l'ordre qu'elle venait de recevoir, qui consistait à aller faire des recherches seules à un endroit qu'elle ne connaissait même pas encore. Elle se demandait même si l'ordre de son chef n'était pas une mauvaise plaisanterie, malgré sa grande capacité à écouter les ordres qu'elle pouvait recevoir. Il était vrai que par le passé elle avait trouvé le moyen d'esquiver certaines choses, tel qu'agir en la défaveur de Zack. Au contraire, elle l'avait couvert.
Cependant là, elle n'avait aucune autre option...
La Turk soupira et regarda Edgar, puis Tenshi, et Edgar à nouveau.

« Je suis sincèrement désolée Edgar et Tenshi. ».
Elle faisait tout pour être neutre alors qu'elle n'avait pas envie que son chemin se sépare de celui des deux garçons.
« J'ai un ordre de dernière minute. Mon chef a été averti que j'allais vous amener à Canyon Cosmo, il vous enverra quelqu'un d'autres. L'aventure avec vous aurait pourtant été fort intéressante, j'en suis convaincue. ».

Elle considéra particulièrement Tenshi un laps de temps, se demandant si c'était par Yuffie qu'elle serait remplacée, mais elle savait que la Wutaïenne était bien trop occupée pour cela ces derniers temps.

« Pour le moment mon chef vous demande de rester dans les locaux. Si vous voulez partir avec quelqu'un de la WRO en tout cas, Edgar. ».

Suite à ces mots, la Turk fit un signe respectueux envers les deux garçons et s'éclipsa assez vite là où elle était demandée.


Spoiler:
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 18 Déc 2016 - 13:59

Apparemment, Edgar réprouve sa demande de tranquillisants dans la mesure où l'homme lui indique qu'il serait peut être mieux qu'il tente de s'endormir par lui-même, chose à laquelle Tenshi ne peut pas s'empêcher de grimacer. Comme l'autre blond le lui a dit, il ne sait pas à quel point son mal des transports est grave... Et inutile de dire qu'au niveau de la gravité, il est difficile de faire pire. Youfie, bien que n'ayant aucun lien de parenté avec lui a réussit le tour de force de lui transmettre cet handicap avec un effet pour le moins ravageur. S'endormir seul dans ses conditions est complètement impossible pour lui : son corps fait en effet tout, sauf ce qu'il désire et non seulement il finit complètement paralysé, mais en plus, il est incapable de faire quoi que ce soit pour atténuer l'effet, que ce soit dormir ou même trouver une position confortable. Cela fait longtemps qu'il s'est rendu compte que seuls les médicaments ou la magie pouvait aider. Et d'après ce qu'il sait, sa sensei est arrivée à la même constatation depuis Deepground. Deepground... Une fois de plus, son corps frisonne légèrement à cette idée, même s'il se contente d'inspirer profondément avant de se tourner vers l'homme, murmurant ensuite :

"Euh... C-croyez moi... Mon m-mal est... B-bien plus grave que... Que v-vous pouvez l'imaginer. M-mon corps ne... ne m'appartient p-plus quand je s-suis dans un véhicule. Il ne b-bouge p-plus et... Même m'endormir est... H-hors de ma p-portée dans cet état. La s-seule manière que j'ai t-trouvée pour ne p-pas sentir l'effet est... D'épuiser mon corps au p-point de ne plus sentir ce qui m'entoure..."

Là encore, son sang se glace à ce souvenir, même s'il tente de ne rien montrer. Epuiser son corps au point de ne plus rien sentir ? La dernière fois qu'il a fait ça, c'était bien malgré lui... Et l'effet a été brutal. C'est sur qu'être pris dans une explosion, c'était suffisamment épuisant pour qu'il ne sente plus rien ensuite... Cependant, il se contente de fermer un instant les yeux, adressant une rapide prière aux âmes de Zéro et Asami et espèrant qu'ils ont rejoint la rivière de la vie en paix avant que la voix de Cissnei ne résonne, cette dernière indiquant qu'ils ont une réserve de tranquillisants au Quartier général, mais qu'il vaudrait mieux utiliser la magie si cette dernière a le même effet sans pour autant en avoir d'autres moins "accueillants". Ten se contente d'acquiescer en souriant. Cependant, alors qu'elle répond à une question de l'autre adulte, son PHS se met à sonner et elle l'observe un instant... Juste à temps pour faire une étrange grimace qui, Ten ne peut pas s'empêcher d'y penser, a l'air vraiment bizarre sur son visage. C'est alors qu'elle s'excuse d'un coup, ce qui contracte le coeur de Tenshi dans sa poitrine, expliquant ensuite qu'elle a "un ordre de dernière minute" et qu'elle doit partir, quelqu'un d'autre devant s'occuper d'eux. Quelqu'un d'autre ?

****Qui ça ?****

De ce qu'il sait, Cissnei est apparemment quelqu'un en qui Reeves a parfaitement confiance. Il l'a clairement indiqué lorsqu'il l'a pris sous sa protection : il a promis de le mettre sous la protection de sa "meilleure collaboratrice". Mais là... Non pas qu'il craigne que ce soit Youfie qui doive s'occuper d'eux : il en sait assez pour avoir appris que sa sensei était dangereusement débordée en ce moment et travaillait à l'autre bout de Gaïa, sans compter la promesse que le directeur lui a faite concernant Wutai. Cela dit, ne pas savoir qui va s'occuper d'eux est légèrement inquiétant, sans compter que si ça se trouve, Edgar va peut être aussi partir de son côté. Cette idée en tête, il essaye de ne pas montrer son trouble en se tournant vers Cissnei avant de murmurer gentiment :

"Euh... S-soyez... Prudente alors. J'espère qu'on se... Qu'on se reverra un... Un j-jour."

La rousse part ensuite rapidement vers là où elle a été demandée, les laissant tous les deux seuls et Ten ne peut pas s'empêcher de se demander ce qu'il pourrait bien dire après ça. Et surtout, que faire. Finalement, il se contente de soupirer avant de demander doucement :

"Euh... V-vous voulez faire quoi ?"

De nouveau forcé à attendre... Lui qui avait tellement hâte de revoir le mode extérieur... Une fois de plus, il ne peut pas s'empêcher de ressentir le regret envers sa vie de Nukenin...
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 30 Déc 2016 - 7:17

Je suppose qu’il était conscient. Moi, je ne savais pas vraiment. Je ne voulais pas que cet enfant ait des problèmes. Enfin, je ne pouvais pas l’endormir non plus. Je trouvais que ce moyen était assez difficile. Enfin, je ne disais rien d’autres et en plus, on m’avait demandé de ne pas m’en faire. Oui, c’était un problème… j’espérais qu’il allait pouvoir s’en sortir. Moi, je savais que les transports de ce style n’étaient pas un problème. Au moins, on m’avait dit qu’on allait s’en occuper. L’enfant me dit même qu’il n’était pas capable de s’endormir. C’était grave comprendre problème, très certainement. Enfin, je dois dire que c’était même la première fois où je voyais une situation aussi difficile et grave que celle-ci. Enfin… « J’aimerais tant t’aider, malheureusement c’est au-delà de mon pouvoir. » J’aurais tant voulu, mais je n’étais simplement capable. Cela m’attristait un peu.

On m’informa que c’était différent. On je ne disais pas être capable de conduire ici… mais je pouvais apprendre et disons quand même que celui qui se trouvait dans mon monde n’était pas si facile. Disons que dans une situation dangereuse, j’avais mal conduit. On s’entend que Setzer était le meilleur et le seul qui comprenait réellement comment ça marchait. Je ne me sentais pas du tout insulter, je comprenais parfaitement ce qu’elle me disait. « Je comprends, ne vous en faites pas. » Mais elle reçut un message. J’attendis avant qu’elle nous informe que finalement, elle avait un autre ordre. Oh c’est bien dommage que ce qu’il était prévu ne fonctionne plus.. mais je comprends très bien et je ne voulais pas la retenir.

Tenshi ui dit au revoir et je le suivis. je souris légèrement en la regardant. C’était triste qu’elle parte aussi tôt, mais aussi moins, j’avais pu la rencontrer et profiter de sa charmante compagnie pendant un bon moment. « C’est dommage de vous perdre si tôt… Je suis cependant heureux d’avoir fait votre connaissance et j’espère avoir l’occasion de vous revoir une autre fois. je vous remercie de m’avoir initié à votre monde, my Lady. » Alors elle partit. J’allais aussi faire la connaissance d’une autre personne. Tenshi me demanda par contre ce que j’allais faire. Un léger sourire avant que j’aille m’asseoir en regardant l’enfant. « Personnellement, je vais simplement attendre. Je suis nouveau ici et j’avoue que j’ai bien du mal à tout comprendre. Alors, je vais juste attendre pour notre destination. » Enfin, destination qui allait sûrement devenir uniquement la mienne. Je ne savais pas du tout ce que Tenshi souhaitait faire donc c’est exactement ce que je demandai.

« Tu vas rester ici ou bien tu souhaites attendre la seconde personne qui nous y amènera ? Je ne sais pas trop dans quelle situation tu es, mais voilà… peut-être que tu peux venir avec quelqu’un d’autre ? Tu aurais une idée de qui peut venir avec nous ? » Je ne savais pas trop s’il pouvait le savoir, mais comme il connaissait mieux l’endroit, cela ne me surprenait pas s’il connaissait mieux les personnes aussi Alors, il aurait peut-être une idée tandis que je ne savais pas du tout ce que cela pouvait être. Enfin, cela m’allait bien comme ça.. mais si je pouvais faire la conversation à Tenshi, j’allais le faire.
Argento
l'Argent Forgeron

avatar

Messages : 376
Messages RP : 184
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 1 Jan 2017 - 3:25

Note admin :
Cissnei quitte le RP et Argento le rejoint

(Désolée j'avais oublié de le mettre avant en tant qu'admin, mais bon vous saviez ! xD)

-----

Une première mission suite une proposition d'aide à la WRO. Quelques jours étaient passés après ma rencontre avec une des personnes les plus importantes de l'organisation et déjà voulaient-ils me mettre à l'épreuve. Devaient-ils me faire confiance aussi, à savoir quelle était ma mission. Escorter un roi d'un autre monde, mais aussi, m'assurer de la sécurité d'un jeune wutaïen. Ironiquement cette mission me fit presque penser à ce qu'une famille m'avait demandé. Les accompagner jusqu'à la ferme des chocobos malgré tous les dangers. Ces dangers furent-ils bien présents en effet, en particulier le Zolom de Midgar.

Ne pouvais-je pourtant pas comparer. Ainsi en pris-je conscience après avoir ouvert la porte de la pièce où les deux personnes attendaient. En m'approchant du jeune roi et de l'enfant, je les détaillai en silence, sans montrer la moindre émotion. Sûrement allais-je leur paraître bien moins sympathique que leur escorte précédente mais peu m'importait. Je n'étais pas une Turk, j'étais une ex-SOLDAT du DeepGround. Une ex-Tsviet qui plus est. D'ailleurs, en détaillant l'enfant et en observant ses traits faciaux, je me posai quelques questions. J'en arrivai même à douter. On m'avait parlé d'un jeune garçon, pas d'une fille. Avais-je beau avec qu'un seul œil de valide, celui-ci était très aiguisé grâce à mes aptitude d'ex-Tsviet. Néanmoins, là, un léger doute m'envahis.
Restai-je pourtant très neutre et très droite et je repensai à ce qu'on m'avait confié à son sujet. Pas grand chose à vrai dire, à part que ce jeune eut quelque soucis avec Weiss. En conclus-je donc que ce n'était pas un hasard que la WRO me demandaient de le protéger, mais cela signifiait aussi qu'ils me faisaient grandement confiance. M'en sentais-je assez honorée.

Je détaillai ensuite l'adulte, le jeune roi. Lui correspondait très bien à ce qu'on m'avait dit de lui et je n'avais aucun doute à son sujet. Ce fut donc surtout à lui que je m'adressai une fois face à eux, et après leur avoir fait un signe de tête en guise de salut.

« Est-ce donc vous dont la WRO me confie l'escorte. À défaut de disponibilité de celle qui fut avec vous avant moi. Argento est mon nom. ».

En même temps que je leur parlais, je gardais une posture droite, mes deux mains reposant sur la pommeau de mon épée, la pointe de la lame contre le sol. Les deux individus comprendraient vite qu'ils auraient à faire avec une guerrière d'un autre genre. Ne sous-estimai-je pas les compétences au combat de la personne qui était avec eux avant moi, je ne connaissais pas spécialement ces Turks. À part de nom. Je savais juste leur rôle un peu particulier au sein de la Shinra à une certaine époque mais supposais-je que cette époque était révolue.
L'autre détail qui pourrait attirer la curiosité des deux individus fut l'éclat bleu Mako dans mon œil gauche. Mon œil droit n'étant plus fonctionnel, et surtout caché. L'enfant comprendrait sûrement d'où je venais en tout cas sans pour autant faire de lien avec DeepGround, si toutefois il était bien celui dont on m'avait parlé. D'ailleurs, étais-je bien consciente de ce sujet à ne pas trop détailler dans un premier temps, au risque de lui faire peur. Devait-il... ou devait-elle... me faire confiance avant.

« M'a-t-on dit que vous souhaitiez vous rendre à Canyon Cosmo, pour voir un de ces sceaux. Puisse cela être possible, et une lame de plus n'est jamais de trop pour une aventure. ».

Malgré mon attitude droite et stoïque, m'efforçai-je de montrer un soupçon d'amabilité dans la voix. Les relations sociales étaient loin d'être dans mes meilleures cordes – bien que cela ne m'avait jamais empêché d'être la formatrice des recrues de DeepGround – mais autant tâcher d'attirer une certaine confiance de la part de ceux que j'avais à escorter.

« N'aurez-vous pas à attendre le vol si longtemps au final, le prochain vol est pour demain matin. Puissions-nous rejoindre l'aérodrome dans des délais assez courts, après une nuit de repos. ».

J'en avais fini avec mes explications, toujours sur le même ton, mais je ne m'éclipsai pas pour autant. Devaient-ils avoir leur mot à dire sur le changement qui avait changé leur plan, et probablement des questions à me poser.

_________________

Argento's Theme (Taylor Davis - Hidden Falls) - Argento's Battle (Taylor Davis - Awakening)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 19 Fév 2017 - 2:54

Cissnei était partie. Elle devait avoir de nombreux travaux à faire. De ce que je voyais, dans ce genre d’organisation... je comprenais. J’étais seulement un peu triste de voir qu’elle partait et que je n’allais pas vraiment avoir de chance de la revoir de sitôt. J’avais bien aimé parler avec elle, passer du temps et surtout, j’en avais appris un peu plus sur ce monde. Des choses que je ne connaissais pas et des choses que j’aimais au final. C’était très important pour moi… et je suis content de les avoir vus. Je ne disais pas que j’étais capable de les utiliser tout de suite, mais j’allais devoir l’apprendre. Je devais me mettre à niveau de ce monde tout de même. Redevenir un ingénieur connu… je doute y arriver ici, mais bien que je ne risque pas d’être connu, je souhaitais vraiment apprendre et continuer une chose qui était à présent ma passion. Bref, j'allais finir par comprendre un jour. En voyageant, j'allais sûrement avoir le temps de voir, de comprendre et de discuter avec cette nouvelle venue.

C’était une femme, qui, tout de suite, m’inspirait un peu plus de prestance. Non pas que Cissnei n’en avait pas, mais le sentiment était différent. Elle était plus droite, semblait plus dure… un peu comme si elle était un général. Elle me rappelait ce genre de personnes. Un léger sourire sur le coin des lèvres, c’est comme si mon attitude de roi revenait vite. Ce n’est pas quelque chose qu’on oublie en général, finalement. Je vais toujours l’être même si ici, je ne règne pas du tout. Directement, les épaules droites. C’était un automatisme chez moi. Est-ce mal ? Non pas du tout, cela fait partie de moi.  Était-ce moi ? Je crois bien, c'est ce que Cissnei m’avait dit : nous allions être géré par quelqu’un d’autres, c’était presque certain. « Enchanté Argento, je suis ravie de faire votre connaissance. Effectivement, c’est bien moi. Je suis le roi… enfin, je me nomme Edgar Figaro, enchanté. » Je devais perdre cette habitude. Je ne suis plus un roi. Je suis Edgar seulement. Mon titre était bien roi Edgar. Mais… c’était une grosse différence quand même. Je soupirai un moment et je continuai à la regarder. Ça semblait plus sérieux pour le moment, je continuais à être gentleman et charmeur, mais mon but premier n’était pas de la charmer. L’attitude que j’avais envers elle.

Elle me demanda ce qu’était notre but et j’affirmais de la tête légèrement. « En effet, c’était bien la destination qu’on souhaitait. Cissnei m’a présenté cet endroit, en disant que cela pouvait être une bonne idée. Si jamais vous croyez qu’un autre endroit serait adéquat, cela me ferait plaisir de vous suivre et de vous faire confiance. Je connais bien mal ce monde, malheureusement. Ainsi, tous les endroits m’apprennent quelque chose de nouveau. » Je jetai un coup d’œil au garçon qui était avec nous. Était-ce une si bonne idée de l’amener ? Je le ferai certainement, mais je m’inquiétais un peu pour lui. Je n’aime pas savoir que des enfants se retrouvent à la guerre comme cela. « Votre aide sera utile, sans aucun doute. Je vous fais entièrement confiance. » À ce moment, je la regardai et elle m’informa que le lendemain matin, notre vol partait. C’est bon, j’avais compris le message, mais je voulais savoir quelques petites choses, comment et tout. Cela serait intéressant pour moi, je dois dire. Cependant une personne entra et sembla s’adresser à la femme.

- Excusez-moi, mais vous ne pouvez pas laisser cet enfant quitter Junon. C’est important. Si jamais, il sera escorté vers vous, mais vous ne pouvez pas pour le moment.

C’était dommage… Je dis donc au revoir à cet enfant. J’étais content de lui avoir parlé, mais il semblait soulagé car ainsi, il n’allait pas devoir prendre un transport. Ça me rendait heureux, mais j'aurais aimé en savoir un peu plus sur lui. Je regardai donc Argento à nouveau, après avoir dit au revoir à L'enfant, et nous avions maintenant un voyage à prévoir et peut-être apprendre à se connaître pour être un peu plus à l’aise l’un avec l’autre. « Je suis d’accord pour le vol du lendemain. Selon moi, ce sera la meilleure chose à faire. Avez-vous des indications à me donner ? Des conseils ? Peut-être me dire qui vous êtes car sinon, je peux dire que le temps risque d’être long. » Je ne savais pas si c’était son genre… mais m’expliquer un peu ce qu’elle comptait faire. « Ce que vous comptiez faire, me montrer peut-être ? J’aimerais bien en apprendre plus sur ce monde et ces technologies si vous le pouvez. Je vous remercie d’être présente pour moi et m’aider. Vous êtes mon guide, vous connaissez mieux que moi. » Je lui fis un beau sourire, digne du roi que j’étais. Je voulais vraiment montrer ma vraie image et pas cachée. Je suis moi et je voulais qu’elle le sache tout de suite.
Argento
l'Argent Forgeron

avatar

Messages : 376
Messages RP : 184
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 5 Mar 2017 - 5:08

Note : Bouaaaah deux semaines d'attente... Ohlàlà va falloir que je me reprenne sérieusement. Désolée pour l'attente !


Plusieurs plans étaient changés quant à aller étudier ces Sceaux. Pas vraiment pour moi dans le fond puisque cela ne changeait pas grande chose dans le fait qu'une mission d'escorte m'attendait. Encore une, et par la WRO cette fois-ci. Là où devais-je être satisfaite, était-ce en prenant connaissance des informations sur le genre de personne avec qui j'allais me retrouver. L'individu, un jeune roi, paraissait une personne très intéressante en effet. Aux antipodes des individus que j'avais du escorter jusqu'à la ferme des chocobos. Aussi venait-il d'ailleurs, devait-il avoir une expérience du combat, et surtout un intérêt pour celui-ci, et ce n'était pas de trop. Non pas que j'avais besoin d'aide mais cela allait m'épargner du travail de protection.

De plus, cet individu avait l'air plutôt agréable, était-ce en tout cas l'impression qu'il donna en se présentant. Avait-il beaucoup de prestance en plus. Digne d'un roi. Me reprochait-on souvent d'avoir un langage un peu trop soigné, mais lui allait-il sûrement passer outre.

Me contentai-je dans un premier temps d'un signe de tête simple à l'attention du blond avant de regarder l'autre personne qui allait venir avec nous, en tout cas d'après ce qu'on m'avait dit.
Car oui, étais-je censée protéger quelqu'un aussi en réalité. Cet enfant, un jeune Wutaïen. Cependant, la WRO jugea plus sûr pour lui de ne pas l'envoyer avec nous au final. Sans doute ce jeune eut-il était apte à se battre aussi. Cependant, vu le genre d'énergumène de qui il restait caché, il valait mieux en effet qu'il ne traine pas avec une ex-Tsviet. Surtout après qu'une des mes anciennes paires était au courant de mon retour. Pourrait-elle très bien avoir retrouvé celui que nous nommions l'Empereur Blanc et Pur, et lui avoir parlé de moi. Je ne le craignais pas personnellement mais je n'avais pas envie de mettre l'enfant en danger si Weiss devait se retrouver face à nous.

Me tournai-je donc vers la personne de la WRO qui appelait le jeune Tenshi et lui adressa un signe de tête.

« De fait. Puisse-t-il être bien plus prudent ainsi. ».

Le roi et moi nous retrouvâmes seuls et je repensais à ce qu'il m'avait répondu quant à leur destination. À coup sûr, nous verrions bien d'autres destinations. Il avait l'air bien curieux, et nul ne pouvait dire que c'était une mauvaise chose. Pour le moment nous avions donc Canyon Cosmo comme destination, mais j'ajoutai quand même une précision à l'attention du roi.

« Des Sceaux se trouvent à plusieurs endroits. Puisse-t-il être possible d'aller en voir plusieurs en effet. ».

Cependant, comme il me posait des questions concernant des indications à lui donner... moi j'en cherchais une particulièrement à son sujet. Même si j'avais supposé qu'il savait se battre, devais-je en avoir le cœur net, quand même. D'autant plus que je ne voyais pas ses armes, mais cela ne voulait rien dire. J'avais été dans DeepGround quand même et qui plus est j'étais forgerone. Étais-je au courant qu'on pouvait avoir des armes très particulières.

« Avant de partir, êtes vous armé, n'est-ce pas ? Ou avez vous besoin d'une arme ? ».

Saurai-je de suite s'il pouvait se battre en plus, en tout cas s'il était bel et bien armé. Il serait dommage aussi qu'un tel individu ne sache pas se battre s'il était équipé. Il ne portait pas une telle incapacité sur lui.
Aussi, comme il m'avait demandé qui j'étais, je me permis de lui fournir quelque détails à mon sujet.

« Vous m'avez demandé qui j'étais. Anciennement SOLDAT d'un complexe un peu particulier, et forgerone. ».

Comme à mon habitude je ne montrais rien de particulier dans mon expression faciale. Je restais stoïque au possible. Pourtant rien que de faire allusion à DeepGround m'écoeurait au plus haut point. Étais-je donc restée assez vague bien que je me doutais que ce nommé Edgar allait me demander sûrement des détails quant à cette histoires. Je lui répondrai, bien sûr.
Pour le moment j'essayais seulement d'aller droit au but, en continuant une réponse à ses questionnements.

« Vous ai-je donné un conseil principal, concernant le combat. Comme à chaque fois qu'on part à l'aventure. Ce dont êtes vous sans doute déjà au courant. Passer une nuit optimale pour être bien en forme demain matin également. ».
D'un geste de la main, lui montrai-je l'endroit où les invités étaient logés, tout en lui montrant que je pouvais éventuellement l'accompagner.
« Aurons-nous tout le loisir de vous faire découvrir ce monde, Edgar. ».
En même temps je lui adressai un signe de tête suite à son remerciement.

« Dois-je prendre congé pour le moment, nous nous retrouvons demain matin au plus tôt ici. ». J'attendis néanmoins de savoir s'il avait une autre question avant d'aller se reposer. Ne serait-ce que sur le repas ou d'autres choses, même si ces autres choses étaient encore en rapport avec la mission.


Note : On peut faire passer la nuit je pense hein ? ^^

_________________

Argento's Theme (Taylor Davis - Hidden Falls) - Argento's Battle (Taylor Davis - Awakening)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 6 Mar 2017 - 7:23

Au fond de moi, j’étais heureux que Tenshi ne se retrouve pas avec nous. Je me disais que ça serait difficile pour lui, de plus qu’il ne supportait pas les transports. Puis, s’il restait ici, ça m’inquiéterait moins, je dois l’avouer. Relm se montrait bien forte et elle avait son grand-père en sa compagnie, donc cela semblait déjà mieux. Elle n’était pas seule tandis que lui l’était, ce qui était un problème en soi, selon moi. Enfin, j’étais bien content de savoir qu’il n’allait pas vivre cette immense aventure sans être capable... J’étais heureux dans un certain sens, il fallait se l’avouer. La jeune femme qui venait de me rejoindre semblait aussi de cet avis, bien qu’il semblait assez difficile de dire ce qu’elle pensait réellement. Alors, c’était cela. Ça allait arriver et je me disais que le voyage allait être différent mais que j’allais apprendre avec le plus grand des plaisirs.

Peu importe l’endroit, je me disais qu’elle connaissait mieux l’endroit que moi. Je ne pouvais que lui faire confiance : je savais très bien que je ne pouvais que très rarement me fier à ce genre de choses. C’était totalement normal selon moi, de me fier aux personnes qui avaient les informations. Seulement, nous allions rester à cette place et ça me faisait plaisir, d’un certain sens. J’allais voir une nouvelle place. Elle me demanda si j’étais armé. Je l’étais tout le temps : je ne pouvais pas me permettre de ne pas l’être. « J’ai tout ce dont j’ai besoin sur moi. Ne vous en faites pas. » Je ne resterais tout de même sans défense. Je pouvais me battre et j’étais en mesure de me défendre. Elle m’apprit ce qu’elle était et je souris simplement. Elle ne voulait pas dire plus, donc je ne questionnais pas plus.

Maintenant, elle semblait me montrer que dormir était une bonne chose. Elle me le dit aussi et je gardait le sourire. C’était des conversations beaucoup fermées qu’avec Cissnei, mais lors du voyage, ce serait sûrement mieux à force de passer des moments ensembles. J’hochai la tête. Bien sûr, je devais y aller. Je me levai et je me dirigeai vers l’endroit qu’on m’indiquait. « Je le sais, ne vous en faites pas. Ce sera seulement plus aisé demain, lorsque nous serons tous deux reposés.  » Alors, j’allais me coucher. Je me demandais ce qu’allait être la suite... mais pour moi, c’était normal. Je pensais et finalement, le sommeil vint me chercher. Je me disais que tout cela allait être de nouvelles expériences et un nouveau savoir. Je tenais absolument à le vivre par moi-même. La nuit passa et je me réveillé le matin.

Je me préparai comme je pouvais, replacer les cheveux, s’habiller convenablement pour un lady... et pour une aventure surtout et je pris mes armes. Ma lance, mon armure, tout ce que j’avais besoin sur moi. Puis, comme nous nous étions dit, la rencontre se faisait le lendemain trop à la même place. Une fois que j’étais prêt – pas une grosse préparation tout de même – je sortis de la chambre et je me rendis où je devais aller. Lorsque j’arrivai, Argento s’y trouvait déjà. Je m’approchais donc en m’adressant à elle. Je me demandais si cela ne faisait pas trop longtemps qu’elle m’attendait. « Bien le bonjour, ma Dame. Je ne crois pas être en retard... » Enfin, je savais ne pas l’être. J’avais fait attention d’arriver à l’heure. Je continuais alors tout de suite, sans qu’elle ne me réponde entre les deux phrases que je disais. « J’espère que je ne vous ai pas faits trop attendre... À partir de maintenant, je vous suis, vous êtes comme mon guide. » Je ne pouvais pas faire autrement... Puis, je lui faisais assez confiance pour la suivre, je me disais que c’était ce que je désirais.
Argento
l'Argent Forgeron

avatar

Messages : 376
Messages RP : 184
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 18 Mar 2017 - 4:13

La mission allait être plus simple que prévu. N'étais-je pas hostile à devoir protéger un enfant, cependant, Tenshi était un cas assez particulier. Vu l'individu qui le recherchait particulièrement. Eus-je été pourtant prête à lui donner les informations nécessaires concernant Weiss pour pouvoir le rassurer. Car non, celui qui avait été mon Empereur n'était pas infaillible non plus. Bien que j'ignorais si lui avait encore sa puce, celle que les Restricteurs avait fait implanter à la base de son cerveau pour le contrôler.

En attendant, je me retrouvais seulement avec le roi et au final les choses allaient être plus simples bien que j'espérais en savoir assez sur l'individu. Non pas que je me méfiais mais je voulais au moins être certaine de l'amener à ce qu'il voulait et savoir de ce qu'il pourrait apporter à la WRO, bien que ce n'était pas cela que j'attendais le plus.
Déjà je savais qu'il était armé puisqu'il répondit à cette interrogation. Je me permis alors une petite précision, concernant son équipement.

« Bien. S'il vous faut l'améliorer, puissiez vous donc savoir que je suis en mesure de m'en occuper. ».
Comme je venais de lui préciser juste avant après tout. Si cela pouvait lui éviter de chercher inutilement des forges. Bien que le travail ne serait pas gratuit pour autant car dans tous les cas il m'était nécessaire de louer du matériel. N'étais-je forgeronne que de formation et de compétences, pas en tant qu'activité du moment.
L'homme ne me questionna pas plus sur qui j'étais, je ne l'abreuvai donc pas d'informations superflues. Cependant, s'il avait d'autres choses à savoir, cela ne serait pas forcément un problème pour lui répondre. Sans doute pour le moment voulait-il dormir après tout. Logique, la nuit tombait, et de toute façon, n'avions nous pas le choix que d'attendre le lendemain. Autant bien se préparer donc.

Après avoir passé une nuit comme n'importe quelle autre, je me levai et me préparai. Bien évidemment, ne mettais-je pas des heures pour cela. Juste le temps de m'habiller confortablement pour pouvoir me battre, et ce, toujours dans un style assez wutaïen. Le temps aussi de replacer convenablement mon cache-œil et surtout de bien préparer ma lame, laquelle était toujours bien brillante, laissant apparaître les multiples gravures que j'y eus travaillées.

En m'avançant au point de rendez-vous je constatai avec satisfaction que l'individu arriva, très ponctuel. Un caractère que j'appréciai beaucoup. Il me salua et je lui répondis d'un signe de tête pour le saluer en retour avant de lui confirmer qu'il n'était pas en retard.
« Aucunement... Si vous n'avez pas d'autres interrogations, pouvons-nous nous diriger sans attendre vers l'aéroport. C'est par là. ».

Sans perdre une seconde, j'ouvris donc la marche jusqu'à l'aéroport. Cependant, ce n'était pas juste à coté non plus, il fallait marcher un petit peu.

« Nous y serons dans une dizaine de minutes, largement assez vu l'heure de départ. Si vous avez des dernières choses à voir, puissiez vous ne pas hésiter. ».

Qui sait, sans doute aurait-il des questions sur Junon, et même sur Gaïa. À moins qu'il ne réserve tout cela pendant le trajet. Ou alors à moins que je l'intimide. Il était vrai que je n'étais pas spécialement avenante mais je tâchais de ne pas paraître antipathique pour autant. J'étais stoïque et très introvertie, simplement. Il était rare que je montre quelconque émotion dans mon expression, surtout quand je ne connaissais pas mon interlocuteur. Je m'efforçais aussi de m'assurer d'une certaine douceur dans mon intonation malgré tout, histoire de le mettre en confiance et de ne pas donner une mauvaise image de la WRO, ni des peuples de Gaïa, tout simplement.

Après quelques minutes de marche, l'aéroport commençait à être visible.

« Nous arrivons. L'endroit se trouve face à nous, là-bas. ».
En même temps, je préparais le nécessaire pour embarquer à bord du vol prévu pour nous, tout en surveillant autour de moi, comme toujours. De mon seul œil valide. Non pas par crainte mais par formation de SOLDAT, tout simplement. Surtout quand on sait que certains dangers sont de retour.

_________________

Argento's Theme (Taylor Davis - Hidden Falls) - Argento's Battle (Taylor Davis - Awakening)
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Quête d'informations
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [HRP] Informations RP sur Ryes et l'arrivée de tout voyageur
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nous manquons d'informations (répétitive)
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» [Guide]Les évènements insolites

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum