Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Arrivée par les airs !
Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Ven 4 Mar 2016 - 14:04

Ayane et Revy viennent du Village Fusée

Le départ du village par les airs s'était donc fait sans encombre, et le vol s'annonçait donc tranquille pour les deux jeunes femmes. Maintenant qu'elles volaient, le pilotage était plus simple, elle n'avait qu'à garder le cap principalement. Cependant, cette fois, cela allait être Ayane qui allait se montrer plus réaliste, en faisant mention d'un fait que dans leurs précipitations, aucunes des deux n'avaient pensé à vérifier : le niveau d'essence.

- Hein !

Laissa t elle entendre de surprise avant que son mouvement de tête, indiquant qu'elle regardait les cadrans à la recherche de la jauge de carburant, ne montre bien à sa partenaire qu'elle vérifiait.

- Wutai n'étant pas des plus oin, je pense que cela devrait suffire !

Répondit-elle alors plus clairement. Cependant, elle n'était pas non plus des plus certaines, bien que cela ne s'entendit probablement pas trop. Si bien que l'attérissage serait peut être un peu mouvementé, en espérant que cela ne soit que çà.

Elle entendit alors sa compagne la féliciter et sourit, même si sa passagère ne le verrait donc pas. Oui, cela était toujours agréables de recevoir des compliments.

- Bah s'était un jeu d'enfant ! ..

Fanfaronna t elle, plus parce qu'elle n'aurait su quoi répondre d'autre au final. Le vol fut alors calme, enfin, jusqu'à ce que la terre fusse en vue, et que les moteurs se mettent à faire plus de bruits, crachottant. La raison en était assez simple, et un rapide coup d'oeil vers les cadrans lui confirmèrent bien ce qu'elle craignaient. Les réservoirs étaient vides, et les moteurs allaient bientôt s'éteindre.

Heureusement, le vent était présent, et en suivant les courants, l'avion, devenant un planeur pourrait être posé s'ils atteignaient une zone adéquate. Mais, cela serait plus rude s'est sur, d'autant plus que l'engin était bien plus lourd que les planeurs allégés au maximum de par leur fonction.

- S'est maintenant que cela va se compliquer !

Lâcha t elle au même moment que les moteurs s'éteignaient. Wutai était en vue, mais Revy n'allait pas courir de risque en leur faisant perdre de l'altitude trop vite. Non, elle tenta plutôt de se rattacher au courant aérien, et fit descendre l'appareil progressivement, jusqu'à ce qu'elle pose les roues dans des secousses assez violentes. Elle bascula en avant et bien cru perdre le contrôle sous le choc avant de tenter de freiner l'appareil sans qu'il ne se retourne.

S'était déjà un miracle qu'elle ait réussi à le poser sans le crasher. Heureusement que le vieil avion n'était pas conçu avec un système pour rentrer le train d'attérissage. Si bien que celui ci était déjà dehors et elle n'avait pas eu à faire sans, rendant la manoeuvre encore plus dangereuse. Cependant, quand elle finit par arrêter l'appareil, Wutai était proche, mais il faudrait marcher un peu pour la rejoindre. Elle avait volontairement éviter de se poser trop près pour éviter tout incident.

- Ca va ?

Demanda t elle en s'extrayant du siège du pilote avant de se tourner pour voir dans quel état était Ayane. Elle n'avait pas trop eu le temps d'essayer de ménager sa passagère qui aurait du faire de son mieux de son côtés pour ne pas prendre de mauvais coups.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 6 Mar 2016 - 19:58

L’essence devrait être suffisante pour arriver jusqu’à Wutai vu que la distance à parcourir n’était pas bien grande entre ici et l’arrivée. Dans ce cas, il n’y aurait pas matière à s’inquiéter et Ayane se permit même de faire une petite sieste de dix minutes avant d’entendre un nouveau problème se présenter : ça allait se compliquer que sa partenaire lui disait. Ce n’était pas le moment de faire les éloges de son décollage alors qu’elle allait devoir chercher à atterrir d’une manière plus délicate que prévue : l’avion manquait d’essence et c’était au point où les moteurs se coupèrent en plein vol.

« Il va falloir tester tes talents d’aviation maintenant. » Elle n’en avait pourtant aucun puisque c’était techniquement la première fois qu’elle était dans une telle situation, pour sûr que si elle avait déjà conduit un avion, elle avait toujours eu le plein en partant et n’avait donc jamais eu de défaut de ce genre en chemin.

Pourtant, elle savait ce qu’elle faisait et parvenait à perdre de l’altitude sans trop prendre de vitesse par la chute libre de l’avion. Le choc en touchant le sol aurait néanmoins put briser le train d’atterrissage mais ce ne fut pas le cas. Ce qu’il fallait noter par contre, c’était que le sol était assez bosselé vu que ce n’était qu’une plaine faite de terre et d’herbe à côté de la ville de Wutai. Les chocs étaient donc nombreux et relativement déplaisants même si ça n’endommagea que très peu l’avion. Ayane fut secouée et se cogna la tête lorsque l’avion manqua de chavirer sur l’avant mais, en dehors de ça, elle allait bien… Juste un peu sonnée. Lorsque Revy lui demanda comment elle allait, Ayane se redressa pour se préparer à quitter le bolide sans omettre de réponse.

« Ca va, on aurait pu finir bien pire si tu n’avais pas été aussi douée. »

Encore un petit compliment mais cette fois, c’était bien plus franc qu’elle n’avait pu le faire avant. Elle était contente que ça soit Revy qui ait pris le contrôle puisque même si elle aurait pu se débrouiller en vol, elle aurait certainement crashé l’avion en arrivant là de son côté. Elle ne pourrait pas cacher le choc qu’elle avait pris cependant puisqu’elle avait déjà une ecchymose apparente sur une bonne partie du front. C’était dans ces cas là qu’elle se disait surtout qu’elle aurait du remettre son bandeau, ça lui aurait épargné un choc aussi important sur la tronche.

Elle se jeta alors en dehors de l’avion pour pouvoir marcher jusqu’à la ville. Ayane appréhendait un peu, autant être franche, elle n’était pas revenue depuis quelques mois déjà et elle espérait donc qu’il n’y aurait personne chez elle pour squatter lorsqu’elle y passerait… A moins que…

« Tu voudras faire une pause chez moi ou on va directement changer de monde ? »

La question était surtout pour savoir si Revy voudrait prendre le temps de se remettre de ses émotions – tout comme Ayane au final – ou si elle était pressée de quitter cet endroit. Contrairement à la kunoichi, elle n’aurait aucune raison de vouloir rapidement fuir Wutai donc peut être qu’elle serait heureuse de visiter la maison de son amie voire même peut être d’y rester une nuit.

Dans tous les cas, elles avançaient jusqu’à ce qu’elles n’arrivent dans le village natal d’Ayane. Cette dernière fit un tour du regard pour s’assurer ne pas rencontrer une personne qu’elle pourrait connaître mais elle avait la chance de ne pas vivre en plein centre de la ville. Il faudrait qu’elle marche sur la droite et qu’elle longe la rivière jusqu’à arriver au pied de la falaise. Une petite maison était présente ici et c’était là où elle devrait aller pour se reposer. Il suffirait ensuite de monter la montagne pour aller utiliser le transporteur. Elles pourraient même y aller en pleine nuit que ça ne poserait pas de problème vu que personne ne montait la garde ici.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Sam 12 Mar 2016 - 17:48

Si le décollage se passa plutot bien, l'attérissage allait être totalement différent, bien plus mouvementé. Et pour cause, puisque l'essence vint à manquer, et Revy, puisque s'était elle qui était aux commandes, allaient rapidement devoir faire face à une panne de carburant. Or, cela était bien pire que si cela s'était produit avec une voiture, voir un bateau.

Heureusement, elle ne perdit pas son calme, même si sa gestuelle, ou expression montrait peut être un peu le contraire. Mais, dans leur situation, l'avion était désormais plus difficile à manier. La voleuse réussit tout de même à le poser et les deux dames s'en sortirent sans gros bobos. L'appareil lui était plus touché, même si cela ne semnblait pas des plus apparent.

Revy ne s'en souciait pas cependant, contente d'être en vie, et laissa un peu son corps s'en remettre avant de s'extraire du poste de pilotage et demander à Ayane si tout allait bien. Visiblement, cela était le cas, même si son amie semblait toujours un peu secouée.

- Il y a aussi beaucoup de chance dans tout çà !

Dit-elle en pensant par exemple au terrain, qui s'il avait été plus accidenté, aurait rendu les choses bien plus difficiles. La tireuse finit tout de même par esquisser un petit sourire en voyant le bleu qui se dessinait sur le front de sa camarade, avant qu'elles ne se remettent en route vers la ville, à pieds. Heureusement, le trajet se fit sans danger, et les monstres avaient du être effrayé par la violence de l'atterrissafge, bien que cela aurait pu être un repas facile.

Arrivant en ville, l'attitude de sa partenaire changea bien vite, et elle sembla plus anxieuse, comme si elle redoutait ce moment. Elle proposa alors de passer chez elle, mais laissa aussi la possibilité de quitter le monde tout de suite.

- S'est une bonne idée çà, au moins le temps de souffler une heure ou deux !

Bon, elle répondit pas clairement au choix qui lui était soumit, mais la façon enthousiaste dont elle dit cela laissait penser qu'elle penchait pour un passage chez Ayane.

- A moins que tu ne préfères qu'on y aille directement ?

Retourna t elle la question à Ayane, plus sérieusement, avec l'attitude d'une amie ayant remarqué le malaise de sa camarade en tout cas. Si bien qu'elle ne s'imposerait probablement pas si sa compagne souhaitait éviter le détour. Revy attendait que sa partneaire réponde, ou ne vienne à la guider. Bon, elle était déjà venue à Wutai, mais se comportait, le cas présnet comme une invitée si on puis le dire.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 13 Mar 2016 - 14:46

L’atterrissage presque réussi était surtout du à la chance et au terrain que lui répondait Revy. C’est sûr que ça aurait été une autre paire de manche s’ils avaient du se poser en urgence au dessus de la montagne un peu plus loin. Quoi qu’il en était, les deux filles arrivèrent dans la ville et Ayane espérait ne pas se faire repérer. Elle n’avait pas remis son bandeau, elle n’avait pas du tout une tenue de ninja mais plutôt quelque chose de décontracté et relativement léger mais elle était consciente que la couleur de ses yeux autant que celle de ses cheveux la trahirait aussitôt qu’une personne la verrait. Néanmoins, elle avait tout de même laissé le choix à Revy de partir directement ou de faire une pause chez elle. Il n’y avait pas grand-chose à manger normalement mais elle redoutait tout de même une chose si bien qu’elle répondit à Revy en lui expliquant ce qu’il se passait.

« Personnellement, je ne peux pas te dire ce que je préfère. Ca dépendra de s’il y a du monde qui squatte chez moi. »

Parce qu’elle craignait effectivement que certaines personnes aient forcé sa porte pour prendre possession de sa maison. Elle fut déjà rassurée de voir tous les rideaux tirés et elle sourit un peu plus en reprenant. « Je pense que ça va être bon. »

Il faudrait espérer que personne ne cherche à la voir aussi maintenant qu’elle rentrait. Une fois devant la porte, elle alla chercher une barrette dans ses affaires et l’ouvrit de cette manière – pas de clefs, ce n’était pas pratique pendant les voyages – et elle l’ouvrit. Revy pourrait entendre le déclic lorsqu’elle se referma, prouvant qu’elle se verrouillait automatiquement.

« Bienvenue chez moi, tu peux faire comme chez toi mais je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de bouffe par contre. Il doit y avoir des chips dans les placards si tu as vraiment faim. »

La maison se résumait au final à une grande salle qui se mélangeait à la cuisine, une salle de bain en face à gauche et une chambre en face à droite par rapport à l’entrée. Il y avait un canapé mais pas de télévision, seulement une radio. La noirceur présente avait attiré quelques champignons sur les murs et le plafond mais ça n’allait pas être embêtant pour le peu de temps qu’elles resteraient. Ayane ouvrit tout de même un rideau pour faire passer la lumière et se retourna pour voir ce que Revy ferait tout en proposant ce qu’elle pensait faire.

« Je te proposerais bien de faire une petite sieste. Ensuite, on mange et on part. A moins que tu ne préfères passer la nuit ici et repartir que demain ? »

Ca ne la dérangerait pas maintenant qu’elle était rassurée sur l’état de son chez elle. D’autant plus qu’elle ne pourrait pas craindre de se faire voler avec le peu de choses qui était encore présent. A vrai dire, il n’y aurait à la limite que quelques armes, des couverts ou des assiettes ainsi que le peu de mobilier encore présent dans la salle où elles étaient. Revy n’aurait donc pas grand-chose à tirer de cette maison si elle faisait du repérage. Non pas qu'elle en ferait pour dérober quelque chose par ailleurs.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Dim 20 Mar 2016 - 13:34

Arrivée en cascade à Wutai, leur atterrissage ne sembla pourtant pas attirer l'attention vu l'accueil absent qu'eurent Ayane et Revy. Pourtant, la première sembla tout de même inquiète. Enfin, s'est ce dont la voleuse déduit quand la proposition de la ninja sur le fait de passer chez elle se fit. En effet, elle se montra plutôt timide sur le coup. Mais, cela n'empêcha pas la tireuse de sauter sur l'occasion, bien qu'elle ne lui mit pas non plus le couteau sous la gorge. Si Ayane ne voulait pas aller chez elle, elle ne l'obligea pas.

- Pourquoi, qu'est ce que tu redoutes ?

Répondit-elle alors suite à la réponse de son amie. Pendant ce temps là, les deux femmes avaient tout de même prit la direction de la demeure, et finirent par l'atteindre. Celle ci était fermée, et aucun signe de vie n'en émanait. Ce qui sembla rassurer un peu sa partenaire, qui le fit savoir oralement.

- Tu vis seule ?

Demanda t elle en faisant ce constat. Oui, la voleuse s'était un peu imaginée, par les craintes de sa partenaire, qu'elle était partie, comme une voleuse justement, contre l'avis de ses proches. Bien que cela fusse une explication comme une autre.

Elle laissa donc faire sa camarade, et le duo entra dans la maison, peu meublée au final, à ce qu'en jugea Revy avant que sa compagne ne lui dise de faire comme chez elle, lui disant qu'il n'y avait pas grand chose à manger, tout en ouvrant un rideau.

- A moins que tu ne le veuilles, je pense qu'il est peut être plus profitable de partir après manger, tu ne penses pas ?

Elles n'étaient pas pressées certes, mais elles n'avaient non plus aucune raison de prendre trop de temps également. Enfin, s'est ce que pensait Revy pour sa part. Elle profitait de la demeure de sa camarade, assouvissant un minimum sa curiosité sur le passé de son amie quand même.

- Ouvrir les rideaux n'étaient peut être pas nécessaire non ? Enfin, surtout si tu veux qu'on ne sache pas que tu sois là !

Dit-elle ensuite sur le geste d'Ayane et le peu de craintes qu'elle avait laissé filtrer jusque là.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 24 Mar 2016 - 13:51

Malgré les craintes qu'elle avait, Ayane était tout de même un peu rassurée de se rendre compte qu'il n'y avait personne chez elle et avec raison. Elle ne savait pas si elle pourrait le dire à Revy mais rien ne lui interdisait de lui faire part d'un peu de confiance vu qu'elle avait tout de même voyagé davantage avec elle qu'avec tout le reste de sa famille après tout. Elle avait tout de même dit qu'elle vivait ici toute seule effectivement mais elle n'avait pas dit ce qu'elle redoutait bien qu'en ouvrant le rideau, elle avait attiré le questionnement de Revy sur ce qu'elle craignait tout de même.

« On pourra repartir après manger dans ce cas. » Commença-t-elle par dire avant de poursuivre. « Il se trouve que je vis peut être seule mais je n'aime pas trop ma famille. Et il aurait suffit qu'ils remarquent mon absence pour venir me dérober ma maison. Je suis soulagée de me rendre compte que ce n'est pas le cas finalement. »

Ca donnait un peu la couleur de la situation familiale d'Ayane dans ce cas et Revy pourrait se faire elle même sa propre idée. Si elles devaient partir après le repas, autant s'y mettre de suite pour éviter de trop traîner dans cette ville alors. Sans trop chercher si ça plairait à Revy, la kunoichi alla prendre une conserve de cassoulet et la fit chauffer sans davantage attendre. Elle reprit la parole pendant le réchauffage pour lui faire part de ce qu'elle pensait de son côté.

« On ne traînera pas trop ici quand même. T'as qu'à t'installer où tu trouves de la place. » Sur le canapé par exemple vu que la table à manger était comme inexistante. Bien qu'elle avait proposé des chips, elle se disait que si elles devaient repartir aussi vite, autant refaire le plein de forces et non pas seulement une petite bouffe comme si elle devait économiser jusqu'au lendemain. Le repas fut en tout cas prêt en deux minutes et Ayane vint s'installer à côté de Revy pour pouvoir partager la conserve.

« Bon app'! » Fit-elle alors en commençant à manger...

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 31 Mar 2016 - 8:12

Le duo de jeunes femmes arriva donc chez Ayane, qui ne se montra pas aussi réjouit qu'une personne normale, enfin si on peut le dire aisi, aurait du l'être en rentrant chez soi. La ninja s'était montrée plutôt inquiète, et ne voulait pas attirer l'attention. Ce qui fut surprenant donc qu'elle ouvre les rideaux dans ce contexte, et lui vaudrait donc une question de la part de sa partenaire.

Mais, son amie ne se pressa pas pour répondre, et prit son temps en commençant par commenté la réponse de Revy sur le fait de partir après mangé plutôt que de profiter du lieu et attendre le lendemain. Quand le sujet fut abordé, et l'annonce du fait que les proches d'Ayane auraient pu profiter de l'absence de celle ci pour venir la piller surprit un peu Revy.

- Et pourquoi ta famille agirait elle ainsi ?

S'intérrogea t elle, en posant donc la question à sa partenaire. Après tout, au vu de la maison, il était évident, enfin supposait elle, qu'Ayane n'avait rien de valeur à dérober. Et si les parents, ou autres membres de la famille de celle ci, avaient leur propre maison, pourquoi viendraient ils dans celle ci ?

De son côté, cela faisait bien longtemps que ses parents étaient décédés, et que sa maison au village Glaçon n'était plus habitées. Peut être, faudrait-elle qu'elle pense à aller y mettre un peu d'ordre, se mit elle tout de même à penser. La jeune femme avait aussi parut être détachée sur le lien familial dans sa question, puisque cela faisait donc un moment pour elle, que cet aspect là de la vie d'une personne n'était plus, puisqu'elle n'avait plus de famille. En tout cas, pas qu'elle connaissait.

Ayane ne s'était en tout cas pas étendu sur le sujet, et s'était mit à la cuisine, préparant rapidement un cassoulet en boite, alors que Revy s'installait dans le canapé. Il n'y avait guère d'options de toute façon, hormis s'assoir par terre.

- Bon app !

Répondit-elle aussi simplement à sa camarade, avant qu'elles ne se mettent à manger, et que le repas se passe finalement assez vite. Il était souvent plus rapide quand cela était un repas à la maison que lorsqu'on devait attendre le service dans un restaurant.

- T'as entendu ?

Demanda t elle alors, quand un bruit venant de l'extérieur se fit entendre, sans que cela ne soit quelqu'un qui tappe à la porte. Mais, ce dernier avait été qu'assez bref pour le moment, et Revy tendit l'oreille un instant pour voir si elle l'entendait à nouveau et tente de l'identifier donc...
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 3 Avr 2016 - 10:10

Pourquoi la famille d'Ayane agirait ainsi ? Elle ne le savait pas elle même mais elle savait que tous ses proches seraient aptes de le faire si bien qu'elle répondit assez rapidement :

« Ma famille, c'est surtout des frères et de sœurs en plus de parents adoptifs. Ma mère est morte et mon père... Enfin, je n'en ai pas eu... Mais comme très peu de ma famille m'aime beaucoup, ils feraient tout pour m'emmerder. »

Et ce n'était pas faux mais elle ne désirait pas parler de son père qui lui avait valu ses yeux rouges et un titre de démon. En même temps, ce n'était pas le genre d'histoire qu'on raconterait à tout va à n'importe qui : sa mère avait été violée et laissée pour morte par un démon. Ce jour là, elle était tombée enceinte et avait résulté Ayane. A la mort de sa mère, Ayane avait été recueillie par la sœur de sa mère qui disposait déjà d'une bonne famille mais ce n'était pas par choix si bien qu'elle avait été le vilain petit canard. Son comportement trop fort ne lui avait pas non plus valu une bonne vision de la part de tout ce petit monde même si elle s'entendait plutôt bien avec sa cousine.

Quoi qu'il en était, elle souhaita bon appétit à Revy lorsque le repas fut prêt et elle se mit à manger assez rapidement pour pouvoir repartir ensuite. Un son se fit néanmoins entendre très peu de temps après. C'était comme un coup de feu ou quelque chose d'assez lointain qui, pourtant, s'était fait parfaitement entendre. Ayane haussa les épaules lorsque Revy lui demanda si elle avait entendu et elle se leva pour aller voir à la fenêtre.

« Je sais pas... Je ne vois rien en tout cas là. » Fit-elle en cherchant l'origine du son.

Elle regarda vers la montagne au cas où. Elle se disait peut être que quelqu'un se battait dans la montagne et qu'une arme à feu pourrait bien se faire entendre d'ici si c'était un gros calibre mais elle ne voyait rien. Elle ne pouvait pas voir vers l'entrée du village mais elle avait une belle vue sur la pagode où elle ne voyait rien de mieux que le calme habituel de Wutai. Ce n'était pas non plus clairement à sa porte donc elle ne chercherait pas à ressortir et, dans tous les cas, elle ne désirait pas niquer son repas et ne sortirait pas maintenant tant qu'elle n'aurait pas vidé son assiette.

« On verra ça en partant tout à l'heure au pire. » Proposa-t-elle en revenant vers son assiette.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Mer 6 Avr 2016 - 12:12

Ayane commençait à se dévoiler sur son passé. Mais, le lieu où se trouvait les deux femmes y jouait aussi car à ce que laissait filtrer la Kunoichi venait les questions que cela impliquait ensuite pour la voleuse. Cependant celle ci veillait bien à ne pas à trop en distiler, montrant une certaine envie d'écourter la conversation.

- Tu est donc le bouc-émissaire quoi !

Explicita la jeune brune à ce que l'autre dame avait pensé en laissant bien sous entendre cela dans ses propos. Revy n'avait pas eu ce soucis étant fille unque, et seule désormais. Oui, si ses parents avaient eu de la famille, la jeune femme ne la connaissait pas en tout cas.

- ... Comme une enfant pas désirée ..

Poursuivit-elle penivement, plus comme si elle réfléchissait d'ailleurs qu'elle n'avait voulu communiquer cela à l'oral. Enfin s'était le genre de chose qui sortait naturellement sans y avoir réfléchi quoi. Le repas arriva alors, mettant un peu court à la discussion, puisque les deux amies se concentrèrent un epu sur le repas, avant qu'un bruit ne se fasse entendre et que la tireuse ne le signale.

Ayane se leva alors pour aller voir ce qu'il se passait, craignant peut être que les problèmes, familiaux, n'arrivent par exemple. Mais, elle ne vit rien, et Revy qui avait cessé de marcher et s'était même levée, prête à aider si besoin était.

- Ok, j'avais cru que cela était proche !

Dit-elle, bien que la présence des montagnes pouvait justement rendre les sons plus près qu'ils ne l'étaient à cause des échos où des réverbérations des sons à cause de la configuration du terrain.

- En effet, on risque de mettre les pieds dans le plat !

S'amusa alors Revy, du fait qu'il y avait de fortes chances que quelque soit l'incident, elles ne viennent à lui tomber dessus, si ce n'était pas l'inverse. Wutaï n'était pas grand non plus, et il n'y avait donc pas de nombreux chemins pour éviter les zones à risques quand elles étaient là.

La jeune femme se rassit donc et attendit que sa partenaire revienne s'assoir pour se remettre à manger et terminer le repas. Et comme pour confirmer les propos de Revy, l'agitation reprit assez rapidement en ville, et ne fut plus qu'un seul bruit. La cause du trouble initial venait visiblement de s'attirer plus de problème en tout cas lui.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 10 Avr 2016 - 10:27

On pourrait le prendre comme ça oui. Ayane avait été le bouc émissaire d'une famille qu'elle ne connaissait pas à la base parce qu'elle avait été un enfant non désirée qui n'avait pu grandir avec sa propre mère – cette dernière ayant succombé assez rapidement.

En tout cas, les deux filles se firent déranger par un bruit extérieur mais il semblerait que ce n'était rien d'important pour le moment et qu'elles pourraient s'y intéresser d'ici une dizaine de minutes lorsqu'elles seront prête à partir de là. Ayane se remit donc à manger et entendit qu'il y avait davantage d'action dehors si bien qu'elle se demanda encore une fois ce qu'il pouvait bien se passer. Ce n'était néanmoins pas ça qui allait réduire son repas à néant ; elle préférait encore manger et se battre le ventre plein plutôt que de se retrouver à combattre en ayant presque sauté un repas.

« Bon voilà » Fit-elle une fois qu'elle eut terminé de manger. « On peut y aller si tu es prête. »

Elle devait l'être depuis le temps qu'elle avait terminé de son côté. Ainsi, les deux compagnes se préparèrent, récupérèrent leur équipement et se préparèrent à sortir. Ayane ne fit qu'un petit détour par sa garde robe pour en mettre dans ses affaires histoire de ne pas être prise au dépourvu. Elle ajouta aussi un peu d'eau au cas où qu'elle en aurait besoin et elle rejoignit Revy à la porte, maintenant que cette dernière était ouverte.

« Tu as vu quelque chose alors ? » Demanda-t-elle par rapport aux sons précédemment entendus. Ce qui était sûr alors qu'elles sortiraient, c'était que ces sons ne seront bientôt plus un mystère. La route pour aller jusqu'à la montagne obligerait les deux jeunes femmes à passer au travers toute la ville donc elles se rendraient bien compte de ce qu'il se passait.

L'action semblait toujours être en cours avec les sons qu'Ayane pouvait encore entendre en plus. Il semblait y avoir des bruits de lutte. Comme si une bataille était en train de se dérouler. Des coups de feu retentissaient, des tintements d'épée aussi. Ayane n'eut donc pas trop de difficulté à deviner ce qu'il se passait avant d'être dehors. Elle prit tout de même le soin de fermer sa porte à clef juste au cas où alors qu'elle laissait entendre ce qu'elle pensait.

« Des fauteurs de troubles peut être ? »

Elle ne pensait pas du tout que Nyara pourrait très bien avoir envoyé son armée ici pour attaquer. Ca pouvait aussi tout simplement être un ivrogne qui se rebellait contre le gouvernement de Godo, ça ne serait pas surprenant après tout...

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 14 Avr 2016 - 8:30

L'agitation extérieure se faisait plus présente, au moins sur le plan sonore. Mais, hormis quelques échanges sur ce dernier, cela ne perturba guère les deux jeunes femmes en train de manger. Peut être accéléra t il un minimum le repas tout de même, mais rien de bien remarquable. Une fois fini, Ayane alla récupérer quelques affaires, Revy s'occupa d'amener la vaisselle dans la section cuisine, et la nettoya rapidement.

- Rien d'intéressant !

Répondit la jeune femme, qui au fond n'avait pas eu le temps de fouiller les environs du regards. Pour dire la porte était ouverte depuis quelques secondes quand sa partenaire revint. Elles quittèrent donc le domicile de la kunoichi sous le bruit sour d'une bataille. En tout cas, s'était ce que le bruit laissait entendre. Mais, est ce que l'échange de coups était lié à un conflit entre deux factions, ou un homme face à d'autres pour une raison précise et plus personnelle ?

- Peut être, et le fait que cela ne se soit pas répendu à toute la ville le laisse penser en tout cas !

Dit la voleuse, qui pensait bien que si le WRO, ou tout autre groupuscule ayant des vu sur la ville, et ait décidé de l'assaillir, l'aurait sans doute fait avec des moyens conséquent, en attaquant par divers angles aussi.

- Et si s'est des brigands, ils doivent donner pas mal de fil à retordre aux autorités !

S'amusa la jeune femme de la situation cette fois. Mais, le bruit des combats, qui se rapprochait d'ailleurs, ne faiblissait pas, ce qui laissait donc penser que dans le cas d'un ou plusieurs fauteurs de troubles, ils tenaient toujours en échecs les autorités tentant de les appréhender.

- Shut !

Lança alors Revy en s'appuyant contre le mur d'une maison faisant un angle avec la pseudo rue suivante. En effet, le conflit semblait être tout proche désormais, et Revy voulait éviter de prendre une balle perdue en arrivant dans le champ de tirs par hasard. Elle sortit alors un petit miroir, et tenta de voir ce qu'il se passait en le faisant lui dépasser. La ve ne semblait pas bien propre cependant, et elle ne vit qu'une poignée d'hommes, surtout des soldats en train de tirer vers un endroit bien précis. Elle laissa alors Ayane commenter, puisqu'elle avait une vue aussi. Revy la regarda, cherchant à savoir ce qu'elle en pensait. Connaissant les lieux, elle serait plus à même d'identifier les factions présentes.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 17 Avr 2016 - 10:36

Le fait que ça ne soit pas répandu à toute la ville pourrait laisser penser à des fauteurs de trouble en effet mais ce n'était pas comme si ça suffirait à Ayane pour s'arrêter à une hypothèse, elle désirait en avoir le cœur net et se rapprocha des sons avec Revy jusqu'à arriver derrière les soldats qui faisaient feu. Rien n'était visible si ce n'était qu'ils attaquaient quelque chose vers un point précis. Ayane ne pourrait encore faire que des suppositions mais elle pourrait aussi expliquer qu'il s'agissait des représentants de la force de la ville.

« C'est la police de Wutai. Je me demande sur quoi ils tirent. »

Elle regarda un peu autour d'elle et prit la main de Revy pour l'inciter à suivre là où elle pensait aller. Dès qu'elle fut assurée qu'elle était suivie, elle la lâcha et s'engouffra dans la maison contre laquelle elles étaient appuyées pour observer le spectacle. Il s'agissait d'une maison inhabitée depuis tellement longtemps qu'elle tombait en ruines mais elle permit aux deux filles d'aller de l'autre côté de cette demeure et mieux voir le champ de bataille. De là, elles ne voyaient plus la police de la ville mais l'autre faction sur qui ils tiraient. La surprise marqua le visage de la kunoichi.

« Ils tirent sur l'unité croissant. C'est un peu comme si tu voyais la milice de la Shinra tirer sur les premières classes. » C'était donc stupide mais pourquoi ?

« C'est une guerre civile à ce stade... »

Est-ce qu'elles pourraient passer inaperçues dans le chaos ? Ayane aurait bien envie de savoir ce qu'il se passait mais elle ne le pourrait que si elle pouvait croiser une personne qui accepterait de lui en parler. Elle sentit un son derrière elle et retourna la tête pour voir un membre de la police pointer son arme sur elle. Il faisait signe de ne rien dire, de ne pas faire de bruit. Mais dès qu'il fut assuré que personne ne dirait quoi que ce soit, il tira sur Ayane, une petite flèche partit aussi rapidement que le coup de feu fut silencieux et Ayane sentit soudainement ses paupières se faire lourdes. Elle ne prit pas le temps d'enlever cette flèche qui venait de se planter dans l'un de ses seins, elle prit une arme et la lança dans la gorge du type. Elle se tourna ensuite vers Revy en sentant ses forces l'abandonner. Elle chercha à lui dire ce qu'il se passait mais elle comprit bien vite qu'elle ne le pourrait pas.

« C'est... Séd...atif... »

Avant même de capter ce qu'il se passait, elle s'endormit. Encore debout, elle s'effondra donc sur Revy sans pouvoir faire quoi que ce soit d'autre. Elle n'avait donc pas eu le temps de retirer la flèche qui continuait de déverser son venin dans son corps, elle n'avait pas récupéré son arme qui vidait le soldat de son sang – probablement était-il mort. Mais de très nombreuses pensées étaient passées dans la tête de la ninja en ne gardant que la plus plausible : ce type était un pervers qui voulait profiter non seulement de son arme mais aussi de ces demoiselles très certainement. Du coup, il était mort mais ça allait ralentir le départ vu qu'Ayane était parée pour dormir au moins jusqu'à une heure avancée de la nuit du coup...

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Sam 23 Avr 2016 - 9:20

La situation semblait dégéner en ville, mais au lieu de tenter à l'éviter, Ayane et Revy, au contraire, s'en rapprochèrent pour tenter d'en savoir plus. Mais, la première approche ne sembla as permettre à la voleuse, en tout cas, d'en savoir plus. La kunoichi lui apprendrait que s'était la milice de la ville qui était en action, laissant penser donc à une simple intervention policière. Cependant, elle décida de ne pas en rester là, et prit la main de sa partenaire pour l'inciter à avancer.

Ainsi, au lieu de profiter du peu d'informations qu'elles pouvaient avoir glaner et partir en toute discrétion, les deux femmes rejoignirent une maison abandonnée, où elles eurent une meilleure vu sur le conflit, et en particulier l'autre faction. L'autochtone ne tarda donc pas à lui révéler qui elle était. Ayane parut surprise de voir cela, et donc supposer qu'une guerre civile se déclenchait. Furtivement, il sembla revenir à l'esprit de Revy, que ce n'était pas la première de l'histoire de cette ville, mais, elle n'était pas non plus une historienne, et elle n'aurait pas le temps de se focaliser sur ses pensées.

- Mais, pourquoi ?

Murmura t elle, en regardant les échanges de coups de feux. Le corps des deux femmes étaient proches, voir presque collées, pour profiter de visibilités, tout en s'assurant d'être aussi discrète et dissimulée que possible dans cette maison abandonnée.

Cependant, cela ne serait pas suffisant, car un bruit, très proche se fit entendre, mettant fin à la discrétion de l'homme qui s'était approchée suffisamment. Les deux femmes se tournèrent rapidement, prête à combattre, alors qu'il leur faisait signe de faire silence. Mais, avant qu'aucune des deux ne puissent évaluer correctement leurs options, l'homme tira sur Ayane, et celle ci riposta, le tuant.

Revy avait sorti son arme aussi, mais avait attendu légèrement plus, pour agir. Oui, son tir aurait fait du bruit et aurait donc attirer bien plus l'attention que l'arme blanche de sa partenaire. Heureusement, en tout cas, le soldat était seul, mais trop tard, Ayanbe sombrait déjà dans l'inconscience.

- Tu crois que s'est le moment hein !

Marmonna t elle, alors que son amie luttait, en vein contre le sédatif. Revy retira la flechette, touchant au passage le sein dans lequel elle était fichée. Cependant, elle ne pouvait faire autrement, et la propriétaire ne pouvait pas protester.

- Une chose est sure, faut qu'on bouge !

Murmura Revy, se fichant bien de savoir qu'Ayane n'était sans doute pas en mesure de l'entendre. Non, elle se disait simplement que l'absence du soldat ne resterait pas inaperçue bien longtemps, et cela quelque soit l'affiliation de ce dernier. Que cela soit un camp ou l'autre, voir un imposteur quelconque visant à semer le trouble avec ses camarades, Revy avait un autre problème sur les bras plus important. Mettre Ayane en sureté. Et tout çà de façon la plus discrète possible.

Elle se redressa donc, soulevant le corps de sa camarade en même temps, et sans la brusquer tout de même. Elle la sortit lentement, et avec précaution, s'assurant de ne pas être vue aussi, avant de s'imaginer même pouvoir la porter. Et quand se fut le cas, elle la hissa du mieux qu'elle le pu sur son dos. Oui, elle savait qu'elle n'aurait pas la force de la porter dans ses bras, ou en tout cas, pas sur de longues distances. De plus, l'avoir sur son dos lui permettait aussi, en cas de nécessité de se servir de son arme, même si cela serait de façon bien moins précise qu'habituellement dans un combat. Mais, tant que cela suffisait à faire baisser la tête à ses agresseurs pour lui permettre de se cacher cela serait suffisant.

Le seul endroit où elle put retourner fut donc chez Ayane, qu'elle posa à côté de la porte, et fouilla un peu même pour pouvoir trouver la clef et ouvrir. Après avoir fait entrer sa partenaire, elle referma donc, et s'assura qu'on ne saurait pas qu'elles étaient là. Ayane dormant comme un loire, Revy put même prendre le temps de piéger, avec ce qu'elle trouvait, les accès possible. Les pièges étaient plus pour q'elle soit prévenu d'une intrusion plus que pour blesser ou tuer. Elle n'avait que peu d'otions, et valait mieux éviter de se faire surprendre.

Une fois fait, elle rejoignit Ayane, et se demanda un peu ce qu'elle pourrait faire pour l'éveiller.
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 24 Avr 2016 - 11:07

Pourquoi une guerre civile se préparait-elle ? Ayane ne pourrait pas le dire mais elle se disait que c'était peut être à cause du transporteur dans la montagne. Elle savait que ça n'avait pas plu à certaines personnes de mettre un truc qui permettrait une invasion aussi rapide sur leur mont sacré. Après, ce n'était peut être pas le cas et Ayane ne chercha même pas à faire part de cette supposition. Elle et la politique du village, ce n'était pas un fort très important. Pas plus que l'opportunité de se défendre face à la personne qui chercha à les agresser. Il se fit tuer et Ayane se retrouva simplement inconsciente avec un sédatif tout de même efficace.

Elle ne put se rendre compte de rien dès le moment où elle s'écroula si bien qu'elle ne ressentit même pas Revy retirer la flèche, elle ne put capter le voyage qu'elle fit ou encore ce qu'elle avait pu entreprendre en attendant son réveil. Ce qui était sûr, c'était que lorsqu'elle se réveilla, elle était encore très absente. Elle tenta d'ouvrir les yeux mais tout autour d'elle était flou, elle ne voyait rien et on pourrait noter d'un point de vu extérieur qu'elle n'était pas totalement là puisque ses yeux regardaient dans le vague.

Ayane tentait de se souvenir de ce qu'elle avait passé mais elle ne s'en souvenait que très peu, c'était surtout des sensations qui lui revenaient et elle le prouva en allant frotter à l'emplacement où la flèche avait été tirée. Elle ne sentait pas même ses mains, elle ne sentait pas la pression qu'elle exerçait sur son sein, elle ne sentait absolument rien mais ça reviendrait en temps et en lieu.

L'endroit où elle était ne lui était pas méconnu : l'odeur lui paraissait réconfortante mais la vision du plafond ne lui était pas si agréable que ça. Pourtant, elle s'obstina à essayer de se redresser sans trouver la force d'appuyer sur ses mains. Revy ne manquerait assurément pas l'éveil de sa camarade lorsqu'elle reviendrait s'assurer de comment elle allait même si cet état de léthargie allait certainement encore durer une bonne demie heure si aucune stimulation ne lui était donné. Après, ce n'était pas comme si Ayane se remettrait aussi rapidement que le tir qu'elle avait pris : elle devrait certainement attendre le lendemain pour repartir très certainement...

Tentant d'ouvrir la bouche pour parler, elle ne sentait qu'à peine sa langue aussi. Elle ne put donc faire qu'un vague son qui pourrait alerter Revy si elle n'était pas juste à côté. Ayane tenta de tourner la tête mais c'était trop difficile pour le moment. Elle la laissa seulement mollement tomber sur le côté pour se rendre compte qu'il n'y avait rien d'autre ici. Elle était sur le canapé où elle avait mangé quelques minutes plus tôt... enfin, dans son esprit. En réalité, il s'était déjà écoulé deux heures depuis qu'elle avait reçu ce projectile.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Mer 27 Avr 2016 - 9:17

Le temps s'était écoulé depuis qu'Ayane avait reçu le somnifère, et que Revy avait fini par la ramener chez elle. Dehors, la situation semblait se calmer, en apparence tout du moins. La voleuse, soucieuse de l'état de son amie, oui quand même, n'avait pas couru le risque de ressortir observer cela, ou chercher à en savoir plus. Elle se contentait donc d'attendrant, sombrant presque à son tour sous l'ennui de la situation.

S'est la kunoichi en train de s'éveiller difficilement, qui tira la tireuse de sa propre somnolence. Ell en sursauta presque même, alors que sa camarade geignait sous l'effort vein. Revy se redressa alors et revint plus au chevet de sa partenaire qu'elle ne l'était déjà.

- Doucement.

Dit-elle doucement, pour calmer, si cela était nécessaire, Ayane qui se demandait peut être ce qui lui arrivait. Revy l'aida, délicatement à se relever un minimum, mais sans rie brusquer. Ayane était encore loin d'être réveillée et pleinement consciente, cela se voyait bien. Et alors qu'elle la soutenait, s'aidant de son cors pour cela, ce qui faisait que les deux étaient assez collés. Elle réfléchissait aussi comment aidé son amie à aller mieux plus rapidement.

Elle eut alors une idée, et adossa Ayane au canapé, alors qu'elle chercha dans son inventaire une fiole aidant au réveil. Elle ne saurait pas ce que sa compagne pourrait penser de ce sentiment de solitude que cela pourrait produire tout à coup, bien que cela ne dura que peu. Cela pourrait paraître pour une éternité pour Ayane.

- Bois çà, cela devrait t'aider !

Dit la jeune femme alors qu'elle essaya de faire boire le remède, veinement à sa partenaire encore dans un état assez léthargique. S'est alors qu'elle eut une autre idée, sans arrière pensée. Elle mit alors le liquide de la fiole dans sa bouche, et alla embrassée Ayane afin de lui faire boire directement. S'est sur que d'un point de vue extérieur, et peut être même celui d'Ayane au contact initial, avant que le liquide ne pénètre sa bouche, cela avait tout l'air d'un baiser, et ne nions pas non plus que cela restait agréable aussi même pour Revy, bien que le but soit tout autre...  

Revy: Réveil (Ayane)
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 1 Mai 2016 - 15:01

Sortant Revy de son stade de demi-sommeil, Ayane put l'entendre lui dire doucement et elle ne brusqua donc rien, attendant simplement de savoir ce qui allait se passer. Elle ne comprenait pas grand chose à la situation mais laissa donc Revy s'approcher d'elle pour pouvoir se sentir se redresser. C'était déjà bien et elle lui en fut reconnaissante.

Une fois contre le dossier du canapé, elle attendit un peu sans trop savoir ce qu'il se passait. Elle peinait à capter ce qu'il se passait autour d'elle mais commençait à réadapter son regard à ce qui l'entourait. Ses yeux pouvaient déjà bouger autour d'elle et ce fut comme ça qu'elle put remarquer Revy revenir vers elle avec un objet qui devrait l'aider. La fiole se rapprocha trop rapidement de sa bouche si bien qu'Ayane ne l'ouvrit qu'une fois le liquide passé à côté. Du coup, ça força Revy à utiliser une autre solution pour le faire là où la kunoichi pensait avoir pris le remède.

Ainsi, lorsqu'elle reçu cette fois les lèvres de Revy sur les siennes pour le transfert du produit, elle fut surprise, non pas dans le mauvais sens du terme puisqu'elle ne se recula pas – elle ne le pouvait pas en fait – mais elle put réceptionner l'antidote à sa léthargie dans la bouche et parvenir à l'avaler. Par ailleurs, elle ne déprécia pas le contact des lèvres de la tireuse et le prouva en bougeant un peu la bouche, juste assez pour enrober les lèvres de Revy à vrai dire.

Ce n'était de toutes façons pas les bras ballants comme elle était encore qu'elle pourrait faire grand chose. Son cerveau ne se remettait qu'enfin en fonction et ce fut à ce moment là qu'elle se souvint de ce qu'elle avait eu à vivre. Elle réalisa seulement à ce moment qu'elle était chez elle mais ce n'était qu'un détail qui ne l'empêcha pas de lever ses mains sans trop forcer cette fois et les apposer dans le dos de Revy maintenant qu'elle pouvait les relever. Mais même si on pourrait se demander si elle était encore à côté de la plaque, elle réalisait finalement elle même une certaine attirance pour cette fille. Pourquoi ? Son caractère de cochon ? Son attitude kleptomane ? Le bon fond qu'elle pourrait témoigner par moment ? Ou simplement une alliée précieuse ? Pour le moment, c'était surtout pour l'agréable du moment même si elle était convaincue qu'elle pourrait se faire tuer par sa famille pour ça.

Mais qui s'en soucierait dans cette situation alors qu'elle était persuadée qu'elle ne serait peut être même pas en vie sans elle, hein ?

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 5 Mai 2016 - 19:28

Vaseuse, ou encore à moitié endormie, Ayane finissait enfin par se réveiller. Oui, cela faisait déjà quelques heures que les évènements s'étaient passés, et que Revy avait conduit son amie chez elle, enfin chez celle ci donc. Le temps avait été suffisant pour que la tireuse commence à s'assoupir elle aussi, à force d'inactivité. Si bien qu'elle ne fut pas mécontente de voir sa camarade reprendre conscience. La jeune femme s'activa donc pour aider la kunoichi.

Ainsi, après une aide initiale, la voleuse ne tarda pas à avoir une idée pour accélérer le processus. Si bien qu'elle chercha donc un Reveil, l'unique en fait, qu'elle avait dans son sac, et tenta de le faire boire à sa compagne. Et dans l'état de celle ci, la façon tradditionnelle échoua bien évidemment.

La demoiselle ne se retrouva cependant pas à court d'idée et passa au plan B. S'est ainsi qu'elle embrassa donc sa partenaire, ou tout du moins s'est ce à quoi cela ressemblerait d'un point de vue extérieur. Comme le bouche à bouche quoi !

Revy ne sut dire si cela fonctionnait ou non, et elle s'attendait même un peu à ce que la surprise d'Ayane la repousse. Mais, au contraire, elle sembla même profiter du contact de leurs lèvres, et enlacerait même Revy. Prisonnière, si on puit dire, la voleuse se laissa donc faire, et ce qui ne fut au début qu'un transfert d'antidote se transforma bel et bien en baiser.

- S'est qu'on profite de la situation à ce que je vois !

S'amusa t elle d'une petite voix, pour ne pas trop brusquer son amie non plus, une fois que le baiser fut finit. Mais, elle ne s'écarta pas plus de sa compagne. Elle en profitait un peu aussi, surtout que l'étreinte, loin d'être forte, était toujours présente, donc pourquoi s'en dégager.

- J'espère que tu as fais de beaux rêves au moins !

Continua t elle, sachant qu'au pire, s'est le réveil qui aurait été beau vu la façon dont elle avait reçu l'acte de Revy...
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 8 Mai 2016 - 14:37

Sortant peu à peu de son sommeil, Ayane réalisait l'emplacement où elle était pendant qu'elle profitait bien de la situation. Revy ne cherchait pas à sortir de cette étreinte qui plus était si bien que la kunoichi se doutait que ça ne lui était pas déplaisant non plus. Néanmoins, elle n'eut qu'un sourire pour répondre à son commentaire discret. Elle lui aurait bien répondu mais elle avait encore la bouche assez pâteuse suite à ce qu'elle venait de vivre – non pas le baiser mais surtout le fait qu'elle avait été plongé dans un sommeil artificiel.

Du coup, Revy reprit la parole pour lui demander si elle avait fait de beaux rêves. En toute franchise, Ayane n'avait pas rêvé ou, du moins, elle ne s'en souvenait plus mais elle trouva matière à répondre quand même en sachant qu'elle s'attendrait évidemment qu'elle parle du réveil, chose qu'elle ne fit pas du coup.

« Ne t'attends pas à ce que je te dise que j'ai rêvé au prince charmant. » En référence au baiser pour la réveiller. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? »

Demanda-t-elle finalement en circulant un peu ses mains dans le dos de la tireuse, profitant donc pleinement de ce qu'elle pouvait ressentir sous ses doigts même si ce n'était qu'au dessus de son débardeur.

Ayane n'avait aucune idée du pourquoi elle avait perdu connaissance, elle ne se souvenait plus de ce type et peinait même à se souvenir de ce qu'elle avait fait avant. Les personnes en train de se battre étaient bien présentes dans sa tête mais pour le reste...

« J'ai dormi longtemps ? » Demanda-t-elle alors finalement tandis que ses doigts passaient désormais sur les côtés de Revy sans qu'elle ne cherche à la laisser partir bien que l'étreinte était quelque peu coupée du coup. Mais ce n'était pas déplaisant de la caresser de la sorte autant pour Ayane que pour Revy certainement donc elle ne bougerait peut être pas de sa position. Ayane n'avait pas cherché à bouger de la sienne en tout cas et incitait peut être des choses en circulant ses pouces sur le côtés des seins de sa partenaire du coup. Pourtant, c'était bien son visage qu'elle regardait en quête de réponses pour le moment. Et comme elle était plutôt proche, autant dire qu'elle pourrait presque suivre le fil de ses pensées rien qu'à la manière dont elles se regardaient.

Après, peut être Revy était-elle jalouse et voudrait dormir un peu avant de partir aussi hein ? La possibilité n'était pas à écarter bien qu'Ayane se disait que si c'était la réponse qu'elle s'apprêtait à faire, ça ne serait que pour la taquiner et non pas réellement pour se plaindre.

_________________



Revy
Two Hands

avatar

Messages : 576
Messages RP : 205
A ÉTÉ POSTÉ Ven 13 Mai 2016 - 9:24

Dans une position que certains qualifieraient surement de compromettante, Revy venait de réveiller, si on peut dire, Ayane. Et celle ci semblait s'être prise au jeu, puisqu'elle ne lâchait plus sa partenaire, et avait même répondu au baiser, transformant le transfert de fluide initial en véritable baiser. Ainsi, quand elle put parler, la voleuse s'amusa un peu de la situation, n'ayant comme seule réponse un simple geste de la tête.

- Ah zut alors !

Réagit la tireuse suite à la réponse suivante de la demoiselle. Oui, elle laissait clairement voir, en tant que jeu surtout, qu'elle s'attendait à ce qu'Ayane lui dise avoir rêvé d'elle. Mais, la kunoichi n'avait pas eu ce petit jeu en tête visiblement, elle semblait encore un peu perdu.

- Tu ne t'en souviens pas ?

Demanda t elle alors, un peu surprise par la question de sa camarade. Elle lui raconta donc sans entrer dans les détails, puisque de toute façon, une fois l'attaque des deux femmes, Revy avait eu d'autres priorités que de se focaliser sur l'échange fratricide. Ainsi arriva la question sur le temps de sommeil de sa partenaire, et Revy sourit en sachant qu'elle allait répondre une bétise.

- Autant qu'il peut en falloir pour que je m'ennui hein !

Et dans le fond ce n'était pas faux non plus. Mais, laissait elle penser qu'elle n'allait plus s'ennuyer longtemps ? Avait elle une idée en tête à cause de leur position actuelle qui ne changeait pas ? Que personne ne tentait d'y mettre fin, bien au contraire à en voir les gestes de la jeune femme sous elle.

- Mais, peut être que tu as encore envie de jouer les belles aux bois dormant ?

S'amusa la jeune femme, souriant, conservant bien de sa position au dessus, et profitant aussi des caresses de sa partenaire.

- A moins que la Miss attende quelque chose ?

Continua t elle, venant jouer un peu du doigt sur le nez d'Ayane, avant de caresser plus tendrement sa joue. Après tout, le fait qu'elles soient toujours collées l'une à l'autres, et avec leurs gestes, cela donnait quelques idées. D'ailleurs, après un peu d'attentes, Revy finit par faire, sans doute, le premier pas, et revint embrasser la ninja, alors qu'une main glissait elle aussi vers le buste de celle ci, sans prendre la direction des seins, juste des épaules et des flancs pour le moment. Non, elle ne précipiterait rien et profiterait pleinement du moment...
Ayane
Lame Écarlate

avatar

Messages : 778
Messages RP : 227
A ÉTÉ POSTÉ Dim 22 Mai 2016 - 14:32

Il était difficile de se souvenir de quoi que ce soit mais la situation paraissait pourtant assez claire pour Ayane qui dans les gestes de Revy s'était réveillée clairement attisée par autre chose que par la voix de la jeune femme. C'était peut être lié à ce qu'elle avait reçu comme projectile mais le fait était qu'elle appréciait la situation et, certainement, le confort de la maison n'y était pas pour rien non plus.

Elle n'eut pas de détail sur le temps qu'elle était restée inconsciente, elle n'eut qu'une réponse vague mentionnant que ça avait été suffisant pour que Revy ne s'ennuie si bien qu'elle put répondre d'un faux sarcasme quant à la situation.

« Tu m'en vois sincèrement désolée. » Ou pas en fait puisqu'elle ne l'avait pas du tout fait exprès dans le fond... Quoi qu'elle s'était volontairement jetée sur ce type... Dans un sens, ça avait protégé Revy de ce qu'il aurait pu faire même si cette dernière avait des armes à feu et que leur efficacité aurait certainement été plus utile qu'une attaque au corps à corps.

Peut être désirerait-elle surtout jouer à la belle aux bois dormant que lui proposait Revy mais non, elle avait assez dormi et fit un signe négatif de la tête pour lui répondre. Ayane continuait de laisser ses doigts traîner ici ou là mais surtout sur le corps de Revy alors qu'elle l'écoutait lui demander cette fois si elle attendrait autre chose.

« Tout dépend ce que tu sous entend par autre chose ? »

C'était aussi vague que sa précédente réponse sur le temps mais elle n'eut pas besoin d'un dessin pour comprendre la suite lorsqu'elle reçut les lèvres de Revy de nouveau sur la bouche et qu'elle put ainsi répondre elle aussi sur ce qu'il se passait. La position était confortable pour elle surtout par le fait qu'elle était encore un peu groggy mais ça ne l'empêchait heureusement pas de boucher ses mains qui, par un heureux hasard, se faufilèrent sous le débardeur de Revy afin de remonter avec le bout des ongles dans son dos.

Le baiser s'arrêta assez rapidement néanmoins mais les deux jeunes femme restant sur la même longueur d'onde était bien conscientes de ce qu'il se passerait malgré qu'Ayane était toujours dans le même jeu d'incertitude que Revy.

« Ca peut vouloir dire beaucoup de choses ça. » Mais il n'y avait plus de ce produit infect qui l'avait aidé à s'extirper de son sommeil dans la manœuvre, c'était déjà un plus.

_________________



Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Arrivée par les airs !
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée par les airs !
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum