[E] Le Festival de Nalbina
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Ven 18 Mar 2016 - 14:49

Le festival de Nalbina
Petits et grands, venez vous amuser au festival de Nalbina ! Les lieux furent aménagés de sorte à représenter les couleurs de la chaleur des lieux ; des guirlandes rouges, oranges, jaunes, blanches et marrons ondulent un peu partout le long des rues pavées de pierres pâles. De grands stands se sont installés pour offrir nourritures, breuvages, sucreries et pâtisseries à foison ! Largement de quoi gâter les plus gourmands.

Vous trouverez de nombreux jeux auxquels vous pourrez participer pour votre bon plaisir, de grands classiques comme un test de force pour les guerriers les plus endurcis, le lancer de balles pour essayer de faire tomber une pile de verres, faire sortir le plus de pommes de l’eau avec uniquement votre bouche, le tir à l’arc aussi avec de fausses flèches – quand même ! –, des jeux d’adresses par dizaines et ainsi de suite. La musique se fait entendre jusqu’aux confins des rues, ça danse et ça chante à cœur ouvert !

Si vous souhaitez participer, il suffit de poster à la suite de ce message. Tous les RP seront répertoriés ici. N’hésitez pas à discuter entre vous et à faire des rencontres entre joueurs ! Et le plus beau, si vous participez activement, vous recevrez 100 gils par poste effectué à la fin de l’événement. Laissez donc gambader votre imagination, vous pouvez inventer ce que vous voulez, tant que ça correspond bien sûr au monde d'Ivalice.

Je rappelle que l'événement prendra fin le 15 avril 2016.

_________________



♥ :
 


Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 19 Mar 2016 - 17:08

Nalbina. Oasis de beauté et de douceur au milieu du désert. Voilà quelques jours seulement que Kessara était arrivée dans le Monde d’Ivalice, et ce nom résonnait déjà fortement dans son esprit. Cependant, ce n’était pas tout à fait dû au hasard. En effet, la cité devait accueillir très prochainement un festival en l’honneur de la Reine de Dalmasca, Ashelia B’Nargin Dalmasca. Après tant d’aventures et de difficultés, l’idée de s’amuser à un festival haut en couleur plaisait grandement à la jeune femme. En partant de Dalmasca, elle n’eut aucun mal à trouver le chemin pour Nalbina puisqu’une véritable cohorte de citoyens s’y dirigeait également. Elle put sur le chemin admirer le paysage sauvage et intriguant de la région, désert et brûlant, mais pourtant si beau. Elle qui avait été si seule pendant si longtemps, se trouvait désormais entourée de joyeux lurons, redécouvrant avec plaisir le son de son propre rire. Elle savait que tout cela n’était que temporaire, que ses amis d’un jour sortiraient de sa vie comme ils y étaient entrés. Mais Kessara ne s’attardait jamais sur des dilemmes impossibles à résoudre. Elle comptait bien profiter de l’instant présent !

Il fallut plusieurs jours à la colonne de visiteurs pour se rendre jusqu’en la belle cité de Nalbina, mais tout cela en valait la peine. Le voyage, les rencontres, l’expérience, tout. Rien n’était perdu durant ces longues heures de marche. Le spectacle qui s’offrit aux yeux de la jeune femme était divin. Des fleurs bourgeonnaient un peu partout, des pétales glissaient doucement dans les airs, une délicieuse odeur de printemps flottait entre les maisons. De longues guirlandes de toutes les couleurs ornaient magnifiquement les toits des édifices, donnant un aspect de fête à toute la ville. Des rires, des cris, des chants. Tout cela sonnait comme une douce mélodie dans les oreilles de Kessara. Sentir ainsi que la vie coulait partout en cet endroit était suffisant pour la combler de bonheur. Le festival commençait tout juste, et il y avait tant de choses à découvrir et expérimenter. Maintenant qu’elle était là, elle comptait bien profiter de cette expérience jusqu’au bout.

Passant méticuleusement sa main sur sa tenue afin d’y déloger les derniers grains de sable s’étant pernicieusement glissés là, Kessara avança sans aucune honte vers un stand qui semblait vendre des en-cas. Son visage laissait paraitre difficilement ses émotions, pourtant je puis vous l’assurer, elle était heureuse. Elle inclina poliment la tête en direction du vendeur, puis l’observa quelques instants sans un mot. Cet homme était âgé, la peau en feu et un sourire éclatant. Son regard se porta rapidement sur ce qu’il vendait, se demandant encore ce qu’elle allait bien pouvoir dévorer. Sucré, Salé, tout ce qu’on pouvait vouloir en des temps si heureux s’y trouvaient. Des beignets, des gâteaux, des fruits, des quiches et j’en passe. Ses yeux s’arrêtèrent finalement sur un beignet enrobé de chocolat, une douceur dont Kessara avait rarement pu profiter dans sa vie. Elle sortit une poignée de gils de son sac, et la tendit au marchand. Si elle ne souriait pas, on pouvait aisément lire dans ses yeux toute la joie qu’elle éprouvait.

Malheureusement, un problème essentiel attint finalement l’esprit de la jeune femme. Elle qui était habituée au froid, qu’on appelait même parfois la Dame de Glace, n’avait jusqu’alors pas sentis les longues trainées de sueur qui étaient venues souillées toute sa tenue. Bon, elle n’était définitivement pas la seule ainsi, puisque tous n’étaient pas habitués au climat aride de la région. Mais avec son esprit perfectionniste, ce constat emplis d’effroi la jeune femme. Elle ne demanda pas son reste et se dirigea avec hâte sous une alcôve, afin d’y retrouver la sensation apaisante que les ombres offraient. Dévorant en quelques instants sa sucrerie pour se libérer les mains, elle fit appel à ses pouvoirs afin de se rafraichir, un soupir de contentement sortant inévitablement de sa bouche au contact froid de son sort. La situation de crise avait été résolue de justesse, mais Kessara dut se rendre à l’évidence : en se pressant ainsi à l’autre bout de la rue, elle avait perdu de vue son groupe, et elle était incapable de le retrouver. Un second soupir s’échappa alors de ses lèvres, mais pas pour la même raison. Elle qui peinait tant à s’ouvrir aux autres, perdait son groupe d’ami alors qu’elle se sentait enfin bien parmi eux. Le destin avait parfois une cruelle façon de récompenser ses efforts et sa gentillesse.

Kessara était alors de nouveau seule, mais elle ne se laissa pas décourager pour autant. Nalbina offrait mille et une opportunités, et elle ne comptait pas gâcher sa journée pour si peu. Mordillant l'intérieur de ses joues par habitude, la jeune femme quitta sa cachette, se jettant de nouveau dans la foule. Elle se demandait encore si elle retrouverait ses amis, ou bien si elle ferait de nouvelles rencontres toutes aussi intéressantes. La réponse allait, sans aucun doute, arriver bien plus vite qu'elle ne le pensait.
Runa Guado
Mélopée des Éléments

avatar

Messages : 177
Messages RP : 71
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 21 Mar 2016 - 3:44

Un festival sur un autre monde. N'était-ce pas une super occasion d'essayer de se révéler un peu ? Et de révéler des choses aussi ? Ce second détail passerait en revanche ultérieurement, pour Runa. La jeune Guado comptait au moins profiter de ce festival pour faire entendre ses compétences de musicienne et de chanteuse, et elle espérait que cette peste de Yuna, elle, ne profite pas de l'occasion pour faire entendre ses chansons mièvres.

De plus, Runa n'avait pas spécialement entendu parler de ce festival par d'autres fidèles de Nyara, ce qui devait signifier qu'aucun plan n'était prévu en ces lieux. Sans doute Nyara fairait-elle une apparition surprise afin de tester ses fidèles, mais ça, la jeune fille ne pouvait pas le savoir.

Ce fut en tout cas sans hésiter qu'elle pris un Transporteur après avoir perdu de vue les deux individus étranges avec qui elle s'était retrouvée. C'est ainsi qu'elle se retrouva sur le monde nommé Ivalice, où elle rejoint le plus vite qu'elle pu ce fameux village.

En tout cas pendant son voyage sur ce monde, la jeune Guado vit de bien jolis coins, même si aucun ne ressemblait à ce qu'elle connaissait de Spira. Aucun endroit ne ressemblait à Guadosalam non plus, même si elle entendit parler d'une forêt un peu magique. Plus tard sans doute.

Là, c'est donc à Nalbina qu'elle se rendit et entendit des noms. Une certaine Ashelia B'Nargin Dalmasca. Une Reine ? Sans doute celle-ci serait heureuse d'avoir de la musique pour son festival non ? Si Runa arrivait à satisfaire les oreilles de sa Majesté ça pourrait faire une relation intéressante dans la poche. Peut-être pas pour le vœu le plus cher de la Guado. Par rapport au Culte en revanche...

Toutefois il fallait déjà se faire une place dans ce festival, et avec la foule qui affluait les rues, ce n'était pas chose facile. De plus, avec tous ces jeux, ces concours et autres, est-ce que finalement les gens allaient s'intéresser à la musique ? Il y avait déjà quelques musiciens sur place en plus. Il n'y avait pas Yuna certes, mais ceux qui étaient présents jouaient assez bien. Mieux que l'autre Invokeuse maudite même !
Il y avait même des danseuses. Elles étaient habillées joliment, toute en couleurs, et faisaient gracieusement onduler chaque partie de leur corps. Parfois les pièces de leur costume émettaient tout ensemble un bruit élégant, suivant les vibrations de leurs hanches. Voir ces quelques danseuses donnait presque envie à Runa de s'initier à ce type de danse mais pour le moment elle était décidée de faire chanter Pamina, sa flûte traversière.

La jeune Guado finit par trouver un coin et alors qu'elle sortit sa flûte, une créature bizarre – un espèce de reptile – vint la voir et lui parla sur un ton un peu vif.

« Eh toi petite ! Tu viens d'ailleurs non ? Heeey n'ai pas peur, on fait la fête là ! Et bienvenue ! Tu veux nous jouer un truc ? Aller ! ».

Runa ne faisait pas tellement sa fière sur le coup finalement, mais elle esquissa quand même un sourire et fit un signe de tête.
« Ze vais zouer oui, sssi vous voulez. ».

Son ssseveu sur la langue fit apparaître un sourire un peu étrange chez son interlocuteur mais celui-ci semblait sans doute d'humeur à être accueillant.

Sans attendre Runa commença donc à jouer un air assez joyeux et festif.

_________________

Runa's Theme (Nightwish - Swanheart) - Runa's Battle (Nightwish - Last of the Wilds)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 21 Mar 2016 - 9:32

Qu’y avait-il de plus amusant qu’un festival ? Les couleurs, la musique, les danses… ! Autant dire que pour Midna, qui avait envie de se changer les idées après de récents événements, il n’y avait pas plus idéal comme situation. Elle avait donc pris congé de son ami temporairement pour se rendre sur ces lieux en supposant pouvoir y trouver de quoi penser à autres choses ne serait-ce que pendant quelques heures. Elle ne connaissait pas du tout l’endroit mais en s’informant auprès de quelques passants, elle parvint à se frayer un chemin jusqu’à ce qu’ils appelaient la forteresse de Nalbina. Enfin non, c’étaient les rues à ses pieds qu’elle visait.

Lorsqu’elle arriva sur place, un grand sourire illumina son magnifique visage. De nombreux stands s’alignaient, une délicieuse odeur de nourriture se faisait sentir dans l’air, les couleurs étaient merveilleuses et la musique donnait envie de danser ! Exactement ce qu’elle s’était imaginé ! C’est donc tout sourire qu’elle s’élança dans la foule pour se faufiler un peu et regarder ce qu’elle pourrait faire pour s’occuper. Déjà pour commencer, elle s’affaira à trouver de quoi grignoter car elle avait une petite faim.
Sa première cible fut un délicieux beignet sucré qu’elle paya pour une somme ridicule. Sa pâtisserie en main, elle mordit à pleines dents dedans avant de déambuler pour visiter un peu avant de songer à participer à quoi que ce soit. Elle voulait bien planifier son parcours avant de se lancer dans la mêlée ! Il y avait beaucoup de jeux, beaucoup qui l’intéressaient, d’autres moins, il faudrait donc faire le tri au lieu de marcher à l’aveuglette et espérer tomber sur un truc chouette.

Quelqu’un attira son attention pendant qu’elle marchait. C’était une jolie demoiselle très élégante qui semblait chercher quelque chose ou quelqu’un. Sa tenue laissait présager qu’elle était une domestique mais Midna ne connaissait pas ce genre de choses – dans le monde d’où elle venait, les domestiques n’étaient pas ainsi vêtues. Ses cheveux bleus étaient plutôt remarquables dans cette foule, bien qu’on pourrait la rater entre les lézards bipèdes aux écailles azurs et les gens qui portaient joyeusement des tenues céruléennes. Loin d’être timide, Midna s’approcha d’elle en trouvant dommage que personne ne l’ait encore interpellé.

« Bonjour ! T’as l’air perdue, tu cherches quelque chose ? Je peux t'aider peut-être ? » Non pas qu’elle pourrait l’aider honnêtement puisque si elle dévoilait chercher par exemple un stand en particulier ou même quelqu’un dans la forteresse, Midna ne connaissant pas les lieux, elle ne serait pas d’une grande aide. Pour le reste, elle pourrait toujours l’aider si du moins elle acceptait de lui répondre.

En attendant, elles étaient non loin d’une femme au physique étrange qui jouait de la flûte. Elle interprétait un morceau entraînant qui laissait la rouquine souriante. Certes Midna aurait put faire un commentaire sur son apparence des plus étonnantes mais soyons réalistes, ce n’était pas celle qui était la plus curieuse dans le coin ! Il y avait ces trucs qui ressemblaient à des crocodiles ambulants, d’autres qui donnaient l’impression d’être des… cochons, pour ne pas dire porcs, ça sonnerait trop péjoratif. Du coup, cette dame aux grands doigts avec des veines sur le visage n’était pas l’énergumène la plus étrange des environs.

« Vous êtes douée ! » Lança Midna dès qu’elle eut l’occasion, donc dès que la dame aux cheveux violets eut terminé sa mélodie. Oui c’était curieux, elle avait tutoyée la demoiselle vêtue en domestique mais vouvoyait celle-ci. C’était surtout parce qu’elle croyait que c’était une personne chargée du divertissement ici et, donc, qu’il valait mieux lui montrer du respect au risque de se faire mettre hors du festival, ce qui serait quand même vachement dommage vu comment Midna se plaisait déjà ici.
Anaryelle
Héritage Zilart

avatar

Messages : 185
Messages RP : 98
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Runa Guado, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 26 Mar 2016 - 4:11

Un festival ? À Nalbina ? Voilà qui était intéressant alors ! Surtout quand ce genre de choses manquent, comme c'était le cas pour Anaryelle. Qui plus est, l'hybride avait toujours aimé les festival. Elle avait connu moult célébrations de ce genre en grandissant sur Vana'diel, et n'en avait jamais loupé un seul des onze les plus connus sur ce monde, au moins en aidant ceux qui participaient activement.

Plus Anaryelle avait beaucoup apprécié les divers endroits d'Ivalice qu'elle avait visités. Un festival, Ivalice... Elle voyait tous les ingrédients pour un super moment à passer et ne se fit pas prier pour rejoindre le monde où elle s'était retrouvée après avoir été – très probablement – tuée sur Vana'diel.

Rien qu'en arrivant sur Ivalice, elle montra un grand sourire à penser à ce qu'elle allait y faire. D'ailleurs, si elle pouvait y croiser celui qui l'avait guidée aussi ? Cela serait le comble !
Cependant, autant chercher directement sur place, histoire d'éviter de louper le lancement des festivités. Rien que ça.

Anaryelle n'eut pas vraiment à chercher sa route. Elle avait assez bonne mémoire ainsi qu'un assez bon sens de l'orientation – avantage qu'elle avait développé sur Vana'diel au cours de ses aventures diverses – et elle n'eut aucun mal à se rendre jusqu'à Nalbina. De plus avec tous les convois qui circulaient, il n'était pas bien difficile de trouver son chemin.

Ce fut avec une petite déception que l'hybride arriva sur les lieux. Tout simplement car ça avait déjà commencé. Peut-être pas depuis longtemps mais il y avait déjà foule. Anaryelle, elle, aurait aimé être dans les premières. L'autre détail est que certains regardèrent la présence de Baldr à ses cotés d'un assez mauvais œil. Sans doute les familiers n'étaient-ils donc pas admis en ces lieux ? On lui avait pourtant certifié qu'elle n'aurait pas de problèmes.
Cependant elle n'allait pas se démonter pour si peu. Surtout qu'un homme qui paraissait être de l'organisation lui confirma qu'elle pouvait circuler avec son dragon, à condition qu'il n'agresse personne.

Baldr volant assez au dessus d'elle – alors qu'elle dépassait déjà une grande majorité des personnes présentes –, Anaryelle s'avança donc dans la foule, notamment en entendant de la musique. Cela lui rappelait des compétences qu'elle avait voulu développer sur son monde avant de finalement les laisser tomber au profil de ses compétences de Chevalier Dragon.
La femme qui jouait ne paraissait pas Hume non plus, mais l'hybride n'avait pas vu de tels individus sur Ivalice. En revanche, la musicienne avait quelque points communs avec les Elvaans : les oreilles pointues ! C'était un petit détail, certes, mais intriguant.

Cependant, Anaryelle n'allait pas se poser la question bien longtemps car elle vit une Hume aux cheveux roux qui semblait guider une autre aux cheveux bleus. La pauvre petite aux cheveux bleus avait l'air un peu timide. Anaryelle ne l'étant pas du tout, elle s'approcha des deux Humes afin de leur faire d'une aide éventuelle possible. D'ailleurs, l'une d'entre elle avait une lance, elle aussi. Intéressant.
« Bonjour et... bon festival. S'il y a besoin d'aide, ça serait un plaisir aussi. ».

Elle regarda la rousse en particulier.

« T'as une belle arme dis-donc ! ».

_________________

Anaryelle's Theme (Lindsey Stirling - Transcendence/Orchestral) - Anaryelle's Battle (Lindsey Stirling - Take Flight/Orchestral)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 31 Mar 2016 - 10:16

La demoiselle aux cheveux bleus et la curieuse dame avec de longs doigts ne semblaient pas avoir énormément de conversations. Ce n’était pas grave cela dit, peut-être que la première était juste timide ! Et l’autre jouait de sa flûte après tout donc Midna supposa juste qu’elle ne l’avait pas entendu parler. Elle écouta avec joie la mélodie jusqu’à ce qu’une autre personne ne s’invite dans le décor ; une ravissante demoiselle avec de grandes oreilles pointues qui intriguèrent directement la rouquine.

Elle entendit quelqu’un leur souhaiter un bon festival et surtout de ne pas hésiter à demander s’il y avait quoi que ce soit qu’elle puisse faire. Etait-elle l’une des organisatrices de ce grand événement ? Midna pencha un peu la tête sur le côté juste au moment où cette ravissante personne lui lança comme commentaire qu’elle avait une belle arme. Tout de suite, elle sentit une connexion s’effectuer avec cette femme ! Elle touchait là où il le fallait ! Elle eut un grand sourire avant de sortir sa lance de son dos. Elle était d’un rouge éclatant et gravé de décorations qui ondulaient joliment le long de sa garde. C’était en effet une belle arme.
« Merci ! Vous vous y connaissez en lances ? » Demanda-t-elle, enthousiaste à l’idée de parler un peu avec une connaisseuse.

Qui plus était, cette curieuse mais très belle jeune femme n’était pas seule ; elle était accompagnée d’une drôle de créature ! Sa manière de se tenir aux côtés de la femme aux oreilles pointues laissait clairement deviner que c’était son compagnon. Ce n’était pas un monstre qui s’était paumé dans la foule et qui attendait patiemment le moment propice pour se tailler un morceau d’une danseuse ou d’un vendeur de sucreries. Midna dévisagea la bestiole volante avec un intérêt fascinée.

« Qu’est-ce que c’est ? Un mini-dragon ? » A défaut de connaître le terme wyverne, elle y allait avec ce qu’elle connaissait. C’était un peu ça finalement, juste un peu moins vorace qu’un dragon sans aucun doute. Elle n’était pas du tout sur ses gardes cela dit, elle observait la bestiole avec un sourire, comme le ferait une gamine avec un chien en se retenant de le cajoler de peur qu’il ne morde ou qu’elle n’ait pas le droit. « C’est mignon en tout cas ! Il est à vous ? » Après tout, il aurait put appartenir au festival, ça pourrait bien être une mascotte !

Midna jeta un coup d’œil vers la dame aux cheveux violets qui continuait de jouer de sa flûte.
« Ce festival, c’est vraiment bien pour se changer les idées. Vous faites partie des organisateurs ? » Elle ne voyait pas pourquoi elle serait passée près d’eux en leur demandant de lui demander si jamais ils avaient besoin de quoi que ce soit. Elle devait donc forcément faire partie de ceux qui s’occupaient des environs non ? Ou peut-être connaissait-elle juste ce monde et qu’elle voulait être d’une bonne aide. Midna ne tarderait pas à le savoir de toute façon.
Anaryelle
Héritage Zilart

avatar

Messages : 185
Messages RP : 98
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Weiss, Runa Guado, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 9 Avr 2016 - 3:19

La jeune fille aux cheveux bleus paraissait fort timide, et puis la musicienne était bien occupée à jouer de son instrument. Anaryelle choisit donc de les laisser tranquille, histoire de ne pas les importuner. Néanmoins elle aurait sûrement quelqu'un à qui parler puisque la jeune femme rousse la remercia pour ce que l'hybride venait de lui dire, avant de continuer au sujet des lances, à savoir si elle s'y connaissait.

« Je suis Chevalier Dragon, comme on dit sur mon monde. Il me semble que ce style de combattant existe ailleurs aussi. Ici, je l'ignore en revanche. Mais pour répondre à ta... euh votre question, je m'y connais un peu en effet. Ce n'est pas la seule arme que j'ai pu manier dans ma vie mais c'est en tout cas que je préfère. ».

La jeune femme rousse était aussi intriguée par la viverne, ce qui fit sourire Anaryelle, qui regarda aussi son compagnon. Le petit animal ailé lui rendit ce regard d'ailleurs, et gigota joyeusement aux cotés de l'hybride avant de s'avancer vers l'autre jeune femme. Avait-il deviné que celle-ci s'intéressait à lui ? Bien possible.

« À moi, pas vraiment, en tout cas je ne ressens pas de possession. En revanche oui c'est mon compagnon depuis bien longtemps. Nous sommes tellement en symbiose qu'il m'a suivi depuis notre monde d'origine. ».

En voyant la viverne s'approcher encore de la jeune femme, Anaryelle esquissa un sourire.
« Il semblerait qu'il ai envie d'un câlin ahahahah ! Oh et j'ai oublié, son nom est Baldr. Et si on veut continuer sur les noms, je me nomme Anaryelle. ».

Il allait aussi falloir répondre très sincèrement quant à ce qu'elle faisait ici. Apparemment la jeune femme la prenait pour une organisatrice. Alors qu'elle était juste extravertie. Un peu trop sans doute ?

« Et pour répondre à t... votre question, je ne suis pas du organisatrice non. N'étant pas d'un monde de ce système je doute même qu'ils auraient recruté une inconnue aussi facilement. Même si j'ai passé pas mal de temps sur Ivalice. Sinon, venez vous de ce monde vous aussi ? ».

L'hybride avait aussi une autre question, mais sûrement de la curiosité un peu mal placée. Elle n'allait pas pouvoir résister cependant. Il lui faudrait juste tourner la question correctement, sans avoir l'air mal élevée.
« Oh, et... dans un des mondes du système on trouve des personnes aux oreilles... pointues ? Je sais qu'il n'y a pas que des Humes sur Ivalice, mais je n'avais personne comme cette femme. ».

Parce que voir une Guado était fort intriguant pour l'hybride, ne serait-ce que pour la forme des oreilles... Logique, peut-être, vu comme était Anaryelle ?!

_________________

Anaryelle's Theme (Lindsey Stirling - Transcendence/Orchestral) - Anaryelle's Battle (Lindsey Stirling - Take Flight/Orchestral)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 10 Avr 2016 - 16:55

Transportée par les délicieuses odeurs et sonorités qui dansaient tout autour d’elle, Kessara en perdait presque la tête. Elle s’extasiait un instant sur la beauté des fleurs, d’un objet, d’une litanie, et voilà qu’une, deux, trois, quatre minutes étaient déjà passées en l’espace d’un instant. Ses parents n’auraient jamais pardonné un tel manque de concentration, et si elle en avait été capable, la jeune femme aurait sûrement rougis de honte. Un long soupire se dégagea de sa gorge, une fois de plus. Elle chassa de son esprit toutes ces pensées négatives, en secouant de manière adorable sa tête. Il ne fallait pas qu’elle boude son plaisir ainsi. Non. Elle comptait bien profiter de cet évènement pour relâcher toute cette tension qui s’était accumulée dans son corps depuis plusieurs semaines. Une demoiselle élégante à la crinière mauve vola finalement son regard. Une artiste, de toute évidence. Son hypothèse ne fût que confirmer lorsque la guado commença à se produire avec une flute, déchainant dans les rues un son jovial et amusant. Les festivals étaient vraiment intéressants, Kessara se l’avouait désormais sans trop de difficultés.

Alors qu’elle s’était décidée à s’approcher de la musicienne, non pas pour la déranger mais pour admirer le spectacle de plus près, une voix féminine l’a stoppa dans son élan. La ninja se retourna tout naturellement pour observer sa nouvelle interlocutrice, pourtant elle semblait déjà avoir dirigée son attention sur quelqu’un d’autre. Tout ce qu’elle voyait, c’était un dos recouvert d’une chevelure somptueuse, au coloris aussi inhabituel que celui de Kessara : un rouge vibrant et éclatant. Elle essaya de reprendre la conversation avec la nouvelle arrivante, pourtant elle ne se laissa pas tenter. Kessara ne souhaitait pas paraitre impolie, ou déranger d’une quelconque manière. Elle se contenta de rester ou elle était, observant avec plaisir les animations du festival, les beautés exotiques se pavanant de rue en rue, s’imprégnant des éclats de rires et des chants. Kessara fût alors la première à voir Anaryelle débarquée à proximité du groupe, étonnée une fois de plus de poser les yeux sur une créature aussi étrange, mais belle.

Kessara prit son courage à deux mains, et esquissa plusieurs pas en direction des jeunes femmes, bien décidée à reprendre cette conversation. Ce n’était pas le moment de baigner dans ses travers. Timide, elle ne l’était pas, c’était même mal la juger que de la décrire ainsi. La domestique était seulement si attachée à la notion de respect et de politesse qu’elle paraissait souvent peu amicale. Ce qui n’était, au final, pas vrai du tout ! Kessara s’arrêta dans son avancée lorsqu’elle vit une créature virevolter autour de l’hybride. Son premier réflexe fût de poser ses mains sur ses dagues, étonnée de voir un monstre se promener ainsi en ville. Le fait que personne ne réagisse lui mis cependant la puce à l’oreille, et les quelques bribes qu’elle put tirer de la conversation d’Anaryelle et Midna termina d’achever ses soupçons. Un troisième soupire s’échappa, cette fois-ci plus de soulagement qu’autre chose. Bon. Il était de temps de rejoindre la danse !

« Hm… Excusez-moi Mademoiselle, je n’ai pas su réagir assez vite lorsque vous m’avez interpellé. J’espère que je ne vous ai pas blessé en faisant cela. Je ne reviens que maintenant car je ne souhaitais pas vous déranger mais.. Vous semblez toutes les deux très gentilles, et un tel festival n’est que plus beau à plusieurs, non ? »

On sentait clairement le conflit intérieur de la jeune femme, entre le devoir de domestique qui l’animait, et la volonté de se faire des amis, de s’amuser, de rire. Kessara était une jeune adulte après tout, alors tout naturellement elle voulait faire des choses de son age !

« Je suis Kessara, en tout cas. Je suis enchantée de vous rencontrer ! »

L’introduction était faite. Kessara espérait ne pas s’être trompé sur le compte de ses deux interlocutrices. Peut-être qu’elles étaient désagréables, ou même méchantes. Cela ne l’inquiétait toutefois pas outre mesure. Les choses se passeraient comme elles devraient se passer.
Saphir
Ancien Game Master

avatar

Messages : 4717
Messages RP : 1124
A ÉTÉ POSTÉ Ven 15 Avr 2016 - 20:17

L'event est terminé ! Merci de votre participation.
Les participants gagnent tous 100 gils par poste comme promis !

Kessara : +200
Anaryelle : +200
Midna : +200
Runa : +100


Vos fiches vont être modifiées dans les prochains minutes.

_________________



♥ :
 


Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

[E] Le Festival de Nalbina
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» [Projet] Festival Vespéraeen
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum