Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Lorsque la lumière du jour disparaît
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 22 Mai 2016 - 11:09

Trisha avait déjà entendu parler de forêts. Il n’en existait pas énormément sur Gaïa ; les seules forêts qui parcouraient parfois les vastes plaines étaient en général des boisés assez légers aux feuillages espacés. Il était très facile de s’y repérer ; les chemins étaient tout tracés, on voyait la lumière du soleil et elles n’étaient pas particulièrement vastes non plus. Il existait évidemment la forêt des anciens, que bien peu de curieux avaient put pénétrés sans se perdre. Mais jamais Trisha ne s’y était rendue. Elle n’avait entendue parler de ces forêts que dans des légendes, dans des mythes urbains, ou dans des livres de contes et d’histoires.

A l’instant où elle mit les pieds dans cette jungle, elle comprit que ce monde était très différent de Gaïa.
Ses yeux rouges se mirent à embrasser le décor avec étonnement. On ne distinguait même plus la lumière du jour, et pourtant, il était bien passé midi. Le soleil était haut placé dans le ciel, trônant les cieux pendant quelques heures encore. Mais ici, la nuit paraissait perpétuelle. La seule source de lumière qu’il y avait, c’étaient ces petites lampes qui étaient suspendus aux branches des arbres. C’était à croire que quelqu’un ou quelque chose avait créé un passage pour les visiteurs. Ce n’étaient sûrement pas les monstres qui avaient accrochés ces lumières au plafond…

Les oreilles de la jeune femme cillèrent légèrement alors qu’elle demeurait immobile. Elle pouvait entendre de nombreuses choses qui rôdaient dans les environs. D’énormes monstres, mais aussi des plus petits… C’étaient surtout des gros qu’il faudrait se méfier. Ses yeux cherchèrent une silhouette coupable mais elle ne vit rien. Peut-être n’étaient-ils simplement pas dans les parages. Prudence étant mère de sûreté, Trisha prit son arme à feu ainsi que son couteau de chasse et avança un pas à la fois en gardant un œil sur son entourage.

Alors qu’elle avançait, elle se sentait observée en permanence. Elle avait le sentiment que quelque chose ne la quittait pas des yeux mais quoi ? Elle avait beau regarder autour d’elle, rien ne se démarquait dans le décor. Trisha ignorait bien sûr que de nombreux arbres dans cette forêt étaient vivants – que même la jungle elle-même était en vie. Des tréants surveillaient ses allées et venues. Ils étaient hostiles en général, mais pour une raison ou une autre, ils s’épargnaient la peine de confronter cette personne qui passait près d’eux, souvent très près d’eux, ses chaussures effleuraient leurs racines, mais ils restaient planqués entre les épais arbres de la jungle. Arbres qui grimpaient si haut d’ailleurs qu’il semblait improbable de songer grimper à l’un d’entre eux sans manquer d’oxygène au sommet…

Trisha avait aboutit à Rabanastre en prenant le Transporteur. Elle s’était renseignée sur les environs et avait décidé d’explorer les lieux à l’aveuglette. C’était ainsi qu’elle s’était retrouvée ici après avoir traversée la plaine d’Ozmone. Selon la carte qu’on lui avait donnée, elle pourrait déboucher sur le Bois des Charmes ou les Gorges de Paramina d’ici. Un ou l’autre, elle n’y connaissait rien de toute façon. Et déjà, un pas à la fois, ne s’avançons pas trop non plus dans l’avenir. Demain était demain, pour l’instant, elle était ici.

A priori, il n’y avait aucun autre aventurier dans les parages non plus. Elle était seule dans la jungle.
Elle entendit pourtant des pas précipités derrière elle et eut heureusement le réflexe de se tourner et de faire un bond en arrière car une espèce de panthère au crâne démesuré – c’était son cerveau qui faisait ça ou quoi ? – se trouvait là, toute seule, bien trop brave. Trisha dévisagea la créature au pelage ébène qui grognait en la voyant. Elle ne semblait pas du tout contente de la savoir sur son territoire. La jeune femme fronça les sourcils et pointa son arme dans la direction de cette chose avant de se raviser en voyant des mouvements au loin. Si elle tirait, ça ferait un bruit assez notable pour attirer d’autres monstres… Elle décida donc de se la jouer discret en prenant son couteau de chasse. Décidément, il faudrait vraiment qu’elle investisse dans un silencieux.

La panthère lui sauta dessus à nouveau mais cette fois, elle l’accueillit avec adresse en lui plantant directement le couteau dans la gorge. L’animal se mit soudainement à se débattre mais Trisha le plaqua au sol et posa un genou sur son corps pour qu’il cesse de bouger de la sorte. Elle n’était pas particulièrement heureuse d’avoir tué ce monstre cela dit… Elle lui trancha la jugulaire et en quelques secondes, la bête fut morte. Elle la regarda tristement en se souvenant qu’elle avait un beau chat à la maison qui l’attendait, et qu’il lui manquait… Ce chat ne lui ressemblait pas du tout, mais c’était un félin et ce souvenir lui laissa un goût amer dans la gorge. Elle n’aimait pas tuer tout ce qui avait une tête d’animal domestique. C’était juste déroutant. Mais elle le faisait parce qu’elle n’avait pas le choix.

Elle sortit un mouchoir et essuya la lame de son couteau avant de le ranger. Sauf qu’à ce moment-là, elle entendit une brindille craquer derrière elle, encore une fois. Elle sortit donc son socom à nouveau et se tourna vivement pour pointer son arme dans la direction d’où venait le bruit, évitant ainsi de se faire surprendre par un nouvel ennemi…
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 26 Mai 2016 - 21:27

Arrivé à Rabanastre, il n'avait fallut que peu de temps pour Amadeo à vouloir visiter le monde : il se trouvait que cette ville était trop clairement partagée entre les riches et les pauvres et qu'il ne pouvait pas parler avec les uns sans s'attirer des regards noirs des autres. Il n'aurait fallut que peu de temps pour qu'il en tue un alors il s'était renseigné un peu sur les entourages afin de savoir où aller. Il y avait même un affichage pour des contrats de chasse mais il voulait faire du repérage avant quoi que ce soit d'autre et peut être s'entraîner un peu. On lui suggéra d'aller voir dans la cité de Gilvégane dans ce cas et, après avoir regardé une carte, il prit la direction de cet endroit.

Ce n'était clairement pas très loin lorsqu'on était habitué à marcher mais il y avait beaucoup de créatures sur le passage. Néanmoins, ça allait se compliqué sévèrement lorsqu'il posa pied dans la forêt : il n'y avait aucune manière de savoir la direction à prendre et il faudrait y aller autant avec l'instinct qu'avec la chance étant donné le peu de luminosité présent dans cette zone. Sans avoir de carte pour se repérer, il serait plus difficile de trouver le bois des charmes mais s'il y allait avec la logique, ça devait être une forêt un peu moins sombre que celle où il se trouvait actuellement au vu de la différence de nom.

Il n'allait pas tomber sur une sortie cependant mais sur une personne. Il était difficile de repérer quoi que ce soit dans cet endroit mais Amadeo savait encore distinguer des batailles et il se rapprocha donc discrètement de celle qu'il entendait pour peut être quérir quelques informations contre un peu d'aide de sa part. En approchant, il put s'apercevoir que la personne en question n'aurait pas nécessairement besoin d'aide vu que la bestiole qui l'avait attaquée avait été tuée dans le temps de le dire.

L'approche du jeune homme n'avait pas été des plus discrète et la demoiselle s'était retournée vivement en pointant une arme à feu sur lui. Amadeo ne broncha pas mais ne manqua pas de voir l'arme dirigée sur lui. Il s'arrêta tout de même pour ne pas menacer ouvertement cette fille, il serait plutôt stupide de se prendre une balle dans la tronche alors qu'il n'avait pour une fois pas penser à la tuer en premier lieu. Est-ce qu'elle était elle aussi perdue dans cet endroit ? Cette pensée le fit sourire tandis qu'il se moquait intérieurement de lui en s'avouant avoir été assez stupide d'espérer pouvoir avoir une information. Après, elle connaissait peut être mieux l'endroit que lui, ce n'était pas exclu si elle était de ce monde. Il se risqua alors à parler un peu pour ne pas rester comme un con à se regarder, il y avait tout de même un flingue qui le regardait et ça pouvait être assez intimidant à vrai dire !

« Je n'ai pas voulu te faire peur. Juste savoir si tu connaissais l'endroit parce que j'arrive pas à me repérer. »

Au moins ses intentions étaient claires mais il faudrait espérer qu'elle le croirait maintenant. Il n'avait pas essayé de prendre son arme lui déjà, c'était déjà un plus et comme il ne se rapprochait pas, il estimait qu'elle baisserait rapidement la sienne. Même si c'était une chose qu'il avait dite sur un ton plutôt maladroit, il se reprit pour pouvoir au moins se présenter et savoir à qui il avait affaire puisqu'il allait sans dire que dans un tel endroit, il serait sans aucun doute préférable de faire route à deux plutôt que de se confondre à une créature hostile.

« Je m'appelle Amadeo, je ne viens pas de ce monde mais je visite... Visitais plutôt... Là, j'ai comme été pris au dépourvu par l'épaisseur de la forêt. »

Il pouvait encore entendre le son du vent néanmoins et était conscient que de nombreuses créatures étaient autour d'eux. Il pouvait entendre des bruits de pas par moment mais ce n'était en rien lui ou cette fille qui marchait vu qu'il l'avait droit dans les yeux. Mais la vibration qui accompagna le pas suivant lui témoigna que ce n'était probablement pas un félin cette fois. On lui avait dit que les créatures étaient fortes dans le coin mais il ne soupçonnait pas qu'un t-rex irait se cacher dans la partie sud de la forêt... Justement non loin de l'entrée des bois des charmes.

Ce fut la première fois qu'il détourna son attention de Trisha pour voir derrière elle d'où venait le son. C'était assez loin mais on pouvait supposer que si le dino avait faim, il irait jusqu'à l'endroit où il pouvait sentir du sang frais... Jusqu'au niveau de cette fille autrement dit. Il n'allait certainement pas tarder à arriver et il serait peut être préférable de ne pas être sur place à son arrivée puisque le menu pourrait vite changer pour lui, surtout que ça lui offrirait un peu de sport en bonus et ce n'était pas le genre qu'apprécierait Amadeo, autant l'avouer !
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 26 Mai 2016 - 21:48

A la seconde où Trisha entendit un bruit de pas suspect derrière elle, elle bifurqua brutalement sur ses jambes et tourna les talons, arme levée vers la source du potentiel danger. Elle fut étonnée de ne pas se retrouver nez à nez avec un monstre éventuellement humanoïde, mais bien avec un homme, un bel homme au visage grave et aux longs cheveux châtains sombres. Elle fronça les sourcils en ressentant peu à peu la confusion s’éprendre de son esprit. Une autre personne ici ? La jungle semblait être immense et pourtant, les chemins semblaient avoir décidés de faire en sorte que cette personne atteigne sa position exacte. Peu importe ses interrogations, Trisha garda la face et soutint le regard de l’homme inconnu en se questionnant déjà sur ses intentions. Avait-il eut l’intention de l’attaquer par derrière ? Ce serait digne d’un lâche… D’un coup d’œil, elle ne repéra aucune arme visible, si bien qu’elle délaissa cette hypothèse rapidement.

Il ne leva pas les mains pour prouver être désarmé et porteur de bonnes intentions, mais il ne fit aucun mouvement brusque, permettant à Trisha de calmer peu à peu son rythme cardiaque et d’analyser la situation une fois apaisée. Elle garda un visage serré, les lèvres pincées dans une moue sévère en attendant de voir ce qu’il voulait. Ses yeux rouges scrutaient ses traits à la recherche d’un signe de mensonge mais pour le moment, l’homme voulait surtout éviter de se faire tirer une balle entre les deux yeux, si bien qu’il annonça ne pas avoir voulu l’effrayer. Lui faire peur ? Elle n’avait pas eut peur. Ce n’était qu’un réflexe, rien de plus…
Conscient que la situation était on ne peut plus tendue pour lui, l’étranger se présenta en guise d’offre de paix. Il donna son nom, Amadeo, avant d’expliquer qu’il était dans la jungle parce qu’il visitait simplement. Il était cependant perdu et s’était approché d’elle en espérant qu’elle pourrait peut-être le guider. C’est du moins ce qu’elle crut comprendre lorsqu’il mentionna avoir été pris au dépourvu par l’épaisseur de la forêt… Cette jungle était effectivement très épaisse. Il faisait sombre alors qu’il était bien midi.

Trisha le fixa un moment en restant murée dans son silence. Elle baissa peu à peu le regard pour regarder rapidement ce qu’il avait sur lui à vu de nez. Elle ne repéra aucune protection notable sauf peut-être une sorte de bracelet fait à partir d’os. La couleur laiteuse ne trompait personne et Trisha avait vu suffisamment d’ossement dans sa vie pour savoir de quoi ça avait l’air. Ses sourcils se froncèrent légèrement lorsqu’elle repéra son katana. Il avait une grande arme fine attachée à sa ceinture. Elle ne comptait pas parler tant qu’il aurait ça sous la main… Elle s’approcha donc en prenant soin de garder son arme levée vers son visage, assez près pour qu’il ne puisse espérer s’esquiver sans se manger une balle dans la figure, et tendit sa main libre pour attraper le katana par la garde et le lui prendre. Elle se recula ensuite de quelques pas pour qu’une distance prudente soit faite entre eux deux.

Elle fut momentanément distraite lorsqu’elle entendit un bruit sourd au loin, comme un gros pas lourd qui frappait le sol. Ses yeux se tournèrent vers le côté comme si elle suivait par réflexe la source du bruit qui venait de derrière elle, mais elle ramena rapidement son attention vers l’étranger. Il fallait pardonner sa méfiance, mais on n’était jamais trop prudent dans la vie.
« Malheureusement pour toi, je ne connais pas cette jungle non plus. Je ne peux donc t’être d’aucune aide. » Elle répondait machinalement à ses attentes en étant franche. Cela dit maintenant, il ne partirait certainement pas comme ça puisqu’elle avait son katana dans la main. Une belle arme elle en convenait, lourde mais elle la manipulait sans aucune difficulté, permettant de deviner qu’elle avait une certaine force tout de même pour une femme. Elle ne comptait pas le lui rendre tout de suite cependant. La confiance ne régnait pas suffisamment pour ça. Une arme pareille pourrait avoir facilement le dessus sur elle, et elle ne voulait pas mourir aujourd’hui.

« Je ne vois aucune matérias. » Commenta-t-elle en jetant un coup d’œil sur la garde du katana. « J’en déduis que tu ne viens pas de Gaïa. D’où viens-tu ? » Ce n’était pas obligatoire d’avoir des matérias sur une arme, ce n’était qu’une hypothèse que cette absence de matériel venait confirmer plus ou moins, bien qu’elle pouvait bien se tromper. A voir maintenant d’où il venait. A noter qu’elle n’avait pas donné son nom pour sa part, elle préférait le garder secret pour le moment. Elle voulait être certaine déjà que cette personne n’avait rien à voir avec la Shinra – s’il ne venait pas de Gaïa, ce serait déjà ça de garantie – et ensuite être convaincue de ses bonnes intentions. Elle en était encore à vouloir lui faire sauter la tête s’il faisait un mouvement brusque, donc autant ne pas jouer avec ses nerfs.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 26 Mai 2016 - 22:19

Il allait sans dire que cette fille était d'une prudence extrême, Amadeo n'était pas un mage mais il savait toujours avoir un avantage quelque part même si on lui tirait son arme. Néanmoins, cette fille ne se présenta pas et vint lui prendre le katana qu'il s'était lui même forgé dans les ruines de l'ancienne civilisation de Centra. Il grimaça lorsqu'elle lui prit son bien qu'il pourrait juger comme étant le plus précieux. Il n'avait pas grand chose sur lui outre un pantalon noir et un manteau assez long qui n'était pas même fermé sur l'avant. Il avait de longs cheveux noirs et c'était la seule arme de visible. Toujours était-il qu'il gardait encore une arme de lorsqu'il était militaire dans une poche de son manteau et ça, elle ne semblait pas l'avoir vue malgré sa fouille rapide de l'oeil. Il ne comptait pas l'attaquer de toutes façons, il n'y aurait pas d'intérêt...

Elle s'était vivement reculé en le tenant toujours en joug, elle ne pouvait pas l'aider disait-elle d'une voix assez grave : elle ne venait elle non plus pas de ce monde mais visiblement pas du même que lui puisqu'en regardant le katana, elle ne voyait pas de matérias. Matéria ? C'était certainement un genre d'ajout implémentant l'équipement pour renforcer une personne, il jugeait qu'elle devait en avoir dans son arme à feu et se demanda s'il devrait bluffer et lui dire qu'il en avait dans son bracelet par exemple... Non, ça serait un coup à ce qu'elle ne lui demande de lui envoyer... Tout comme il pourrait très bien se faire dire de retirer son collier, bien planqué sous son manteau aussi sous prétexte que ça l'aiderait à invoquer Odin en cas de pépin.

« Dol. » Répondit-il seulement avec un semblant d'impatience vis à vis de la situation. Il déposa une main sur sa hanche et sentit une fois encore le sol vibrer, cette fois, ça semblait un peu plus loin... Peut être que le gros s'éloignait un peu mais il restait trop proche pour qu'Amadeo ne se sente en sécurité sans son katana. Cette fille, elle venait de Gaïa même si ça ne lui disait rien du tout. C'était ce qu'elle avait révélé dans sa question du moins. Amadeo aurait nettement pu dire être soldat, capitaine même, mais il préférait taire son passé militaire afin de ne pas s'attirer davantage de méfiance de cette demoiselle.

Il tendit néanmoins la main comme pour demander à récupérer son arme en expliquant la situation du mieux qu'il le pourrait. « Je ne compte pas m'en prendre à toi, j'ai tendance à ne tuer que les personnes qui se fichent de la gueule des autres. D'autant plus que t'as l'air aussi paumé que moi ici... Est-ce que tu peux me rendre mon arme ? J'aimerais l'avoir lorsque le gros tas de là bas décidera de venir bouffer la bestiole que t'as lapidé. » Il fit un signe de tête derrière elle pour indiquer le Coeurl toujours aussi mort – et heureusement d'ailleurs.

Un craquement se fit entendre sur le côté mais Amadeo aurait juré que ce n'était que le vent. Il faillit prendre son arme à feu à défaut de son katana mais il se retint en sachant que de toutes façons, tirer risquerait surtout de le tuer plus vite au vu du son que ça ferait. Mais du coup, il détourna son attention de Trisha et ramena sa main vers lui pour voir ce que c'était. Il s'agissait d'une sorte de lapin à moitié mouton avec quatre grandes plumes sur la tête. Amadeo fronça un sourcil en voyant cette petite bête qui ne faisait pas même la taille de sa cheville et retourna son attention sur la fille qui semblait vraiment à cran comme si de rien était. Il serait pourtant surpris d'apprendre qu'il s'agissait d'un contrat de chasse du clan Centurio et que le tuer pourrait lui rapporter gros alors qu'il ne payait pourtant pas de mine.

Dans tous les cas, il aurait bien pu louer un but commun puisque son interlocutrice ne semblait pas vraiment savoir quoi faire ici non plus mais elle avait peut être ses plans et tenait dans tous les cas à garder l'anonymat, ce n'était donc pas comme s'il pourrait lui proposer une alliance ou quoi que ce soit pour qu'ils puissent s'aider mutuellement à au moins ne pas s'entretuer. Peut être pourrait-il lui proposer quelque chose plus tard mais il restait prudent pour le moment. Préférant ne pas trop bouger pour des prunes mais restant attentif aux vibrations dans l'air autant que dans le sol pour savoir si oui ou non, ce gros monstre venait par ici.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 27 Mai 2016 - 9:37

Pour une personne comme Trisha, qui déjà peinait à faire confiance, il était normal de se méfier d’un homme qui s’était approché d’elle alors qu’elle avait le dos tourné et ce, sans annoncer sa position à une distance plus respectable. Il y avait de nombreuses raisons pour lesquelles elle ne voulait pas lui faire trop aisément confiance ; c’était un homme, il semblait apte de se battre – sa musculature saillante et son katana étaient des preuves suffisantes – elle ne le connaissait pas, ils étaient dans une jungle épaisse où personne ne pourrait venir l’aider… Elle n’avait que trop peu de raisons de lui faire confiance. La seule raison qu’elle verrait à la rigueur pour ça, ce serait qu’ils devraient se battre contre un ennemi commun et qu’elle n’aurait pas le choix de lui rendre son arme en conséquence.

Il était plutôt coopératif cela dit. Il répondit venir d’un monde qui s’appelait Dol. C’était banal comme nom… Trisha ne pouvait pas dire que ça lui disait quelque chose. Elle se souvenait juste avoir vu ce nom aussi court que simple à retenir sur le panneau d’affichage des Transporteurs lorsqu’elle avait cherché à sélectionner une destination. Il venait donc de l’un des mondes connectés à ce système… Bien, il ne pouvait pas avoir simplement inventé ça sur le vif et tout tendait à prouver qu’il ne venait pas de Gaïa, donc… Autant lui donner le bénéfice du doute, même si elle demeurait méfiante.

Visiblement agacé qu’elle ait pris son arme sans sa permission, il affirma ne pas vouloir la tuer en justifiant n’assassiner que ceux qui se fichaient de la gueule des autres. C’était plutôt sélectif comme envie de meurtre… Il rappela qu’ils étaient perdus tous les deux et demanda à récupérer son arme en justifiant qu’il en aurait besoin si l’énorme monstre qui rôdait aux environs venait à les attaquer en étant attiré par la créature que Trisha avait tué. Celle-ci jeta un coup d’œil vers le cadavre du Coeurl en comprenant bien qu’il avait raison.
« Très bien. Mais déconne pas avec moi. Pas de faux mouvements. » Elle n’irait pas dire la suite, avec le ‘sinon je t’éclate’, parce que ça voulait tout dire de toute façon. Elle consentit donc à lui rendre son katana. Elle ne se rapprocha pas cependant, elle le lui lança, lame vers le bas en guise de sûreté, et s’assura d’être à une distance convenable pour qu’il ne puisse pas soudainement le brandir et l’utiliser sur elle. Il pouvait bien dire ne tuer que ceux qui l’emmerdaient, ce n’étaient que des mots après tout.

« Passe devant. » Indiqua-t-elle d’un signe de tête. Elle refusait de l’avoir derrière elle. Tourner le dos à un inconnu était la pire erreur qu’elle pourrait faire. Ce serait la mort assurée 95% des fois… Et comme elle ne désirait pas particulièrement mourir aujourd’hui ni même demain, elle préférait prendre ses précautions, même si elle passait sûrement pour une paranoïaque ou quelque chose dans ces eaux-là.

Elle le regarda passer à côté d’elle et s’avancer. Ça ne leur disait pas par où aller, mais si Amadeo était devant, au moins, elle ne risquait pas de se manger un coup de katana en traître. Pendant une seconde, elle eut un petit pic de stress en se disant qu’il était peut-être secrètement accompagné dans l’ombre, mais il n’y avait rien qui grouillait à l’horizon, derrière eux… Il allait falloir qu’elle accepte cette vérité sans se faire de soucis, déjà qu’elle devait le surveiller lui, autant ne pas se faire du sang d’encre supplémentaire pour un rien. Elle se mit donc à marcher en abaissant un peu son arme, mais en la tenant toujours prête à utilisation quand même.

« Tu ne t’es sûrement pas retrouvé là par hasard. Tu cherchais à atteindre un endroit en particulier ? » Trisha déambulait simplement à la recherche d’aventures et de nouveaux souvenirs pour boucher les trous dans sa mémoire et écarter les cauchemars. Cependant, c’était une raison tellement personnelle et spécifique qu’elle ne pensait pas sérieusement qu’une autre personne croisant son sillage aurait le même genre d’objectifs. Peut-être s’était-il perdu, mais cherchait-il un endroit précis ? Elle avait une carte de la zone grâce à un vendeur à proximité… Elle pourrait toujours lui filer un coup de main s’il lui divulguait où il désirait se rendre en premier lieu.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 29 Mai 2016 - 12:07

Ce n'était pas stressant comme situation pour Amadeo mais il remarquait bien que cette fille manquait énormément de confiance en les autres mais il ne pourrait pas lui en vouloir surtout à sa tronche. Il n'était pas non plus le genre de type à qui on pourrait confier sa vie au premier regard et il le comprenait. Malgré ça, elle accepta de lui rendre son arme en précisant tout de même de ne pas faire le con, elle serait prête à le descendre sans le moindre état d'âme et il le savait, il ne comptait pas faire le con mais il pourrait tenter d'alléger un peu l'air en blaguant ou en faisant le pitre peut être ? Non, il ne valait mieux pas pour le moment surtout dans un lieu aussi sombre et dangereux. Il pouvait toujours sentir les vibrations et se demandait même si le gros tas qu'il ressentait ne serait pas en train de faire de tours dans le vide ou les cents pas...

« Merci. » Répondit-il en s'emparant de son arme après qu'elle ait fait un certain vol jusqu'à sa main pour qu'il la remette dans son fourreau sans plus attendre de temps. La direction à suivre serait donc celle qu'il avait indiqué où se trouverait cette créature : l'étrangère toujours inconnue d'Amadeo lui demanda donc de passer devant comme s'il était son otage et qu'elle l'utiliserait pour protéger sa vie au détriment de la sienne mais Amadeo n'avait pas peur et lui fit un signe affirmatif pour confirmer.

« N'en profite pas pour mâter mon cul hein ? »

Oui, avec son manteau, ça ne serait pas très possible mais il avait été obligé de sortir une phrase de ce genre puisqu'il aurait bien été justement le premier à regarder celui de cette jeune femme si elle aurait été devant lui. Ils purent donc se mettre en chemin un peu à l'aveuglette, Amadeo faisait attention à la moindre chose qu'il entendait, au moindre son qu'il pouvait ressentir autant par ses oreilles que dans les vibrations du sol pour repérer avant qu'il ne soit lui même repéré le moindre ennemi qui pourrait vouloir se tailler une part de ce titan. Il restait prudent mais il prouvait tout de même avoir une certaine assurance en ses capacités puisqu'il ne préparait même pas son arme pour se défendre là où la demoiselle gardait bien fermement son arme à feu dans les mains au cas où qu'Amadeo décide de se retourner au sens propre du terme contre elle.

Finalement, le silence de la forêt fut brisé parce qu'elle lui demanda ce qu'il était venu faire ici. Il ne désirait pas bêtement se perdre dans la forêt en premier lieux certainement et il ne pourrait que confirmer qu'il s'en serait effectivement bien passé. Il cherchait donc bel et bien un endroit et il ne passa pas non plus des heures à réfléchir si oui ou non, il pourrait le lui dire. De toutes façons, même si elle ne lui faisait pas confiance au point de ne pas s'être présentée encore, il était conscient que si elle aurait voulu le tuer, elle en aurait nettement eu l'occasion avant ce moment donc même avec un engin explosif pointé sur la tête, il était assuré qu'il ne se ferait pas éclater la tronche sans faire une connerie.

« A la base, on m'a dit à Rabanastre que je trouverais de quoi m'entraîner à Gilvégane. On me l'a clairement dit pour que je me fasse tuer cela dit mais j'ai eu envie d'aller voir. » Oui, il était un peu kamikaze sur les bords et on aurait déjà pu le remarquer à la manière dont il pouvait agir avec une arme pointée sur lui. « Il faut passer par le bois des charmes parait-il juste après cette zone. Je ne m'attendais pas à ce que cette forêt soit pire que le bois des charmes lui même. »

Mais elle n'était pas magique : le danger était surtout la noirceur avant les créatures là où le bois des charmes devaient être peuplé de monstres puissants à défaut d'avoir une forêt pour couper la luminosité. Il ne s'attendait pas à tomber sur une forêt tellement emplie de myste qu'il n'y verrait pas à deux mètres et que même un lapin pourrait s'avérer aussi méchant si ce n'était davantage que le t-rex qu'il entendait encore à chaque pas qu'il faisait.

Après, il ne comptait pas demander à cette fille ce qu'elle faisait ici même s'il aurait pu le faire dans le cas où elle aurait été plus sociable. Autant dire que lorsqu'elle révérerait son identité, il se permettrait peut être de lui poser quelques questions mais en attendant, il préférait attendre de voir si elle pourrait lui faire suffisamment confiance pour la base déjà. Lui, il n'avait rien à cacher dans tous les cas et il le prouvait dès qu'il en avait l'occasion. Il ne craignait pas autant que sa partenaire de luxe tout ce qui bougeait dans l'ombre en même temps et était conscient avoir les armes pour tuer ce qui pourrait venir l'agresser. Comme elle quoi, bien qu'elle restait plus prudente que lui.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 30 Mai 2016 - 11:04

Amadeo, donc, consentit à aller au devant pour ouvrir la marche. C’était un peu comme utiliser un otage et Trisha s’en rendait bien compte, mais elle refusait de lui accorder sa confiance tout de suite. Ce serait trop rapide. On s’était joué d’elle beaucoup trop de fois pour qu’elle puisse se permettre de juste baisser sa garde une nouvelle fois. Cela dit, l’autre semblait prendre ça drôlement à la légère ; il lui demanda de ne pas lui mater le derrière pendant qu’il marchait, qu’elle n’en profite pas… Trisha écarquilla les yeux en fronçant les sourcils. Forcément par automatisme, elle baissa le regard avant de le relever aussi sec. Pfeuh, ce mec ! Ce n’était pas comme si on pouvait voir quoi que ce soit avec le long manteau qu’il avait de toute façon. Non mais pour qui il se prenait… Il se permettait de l’embarrasser alors qu’ils ne se connaissaient même pas. Et une balle sur son joli derrière, ça l’embarrasserait, tiens ?

Trêves de plaisanterie, Trisha le questionna sur ses motivations.
Pourquoi être venu dans un endroit pareil ? Ce n’était sûrement pas du hasard. Il devait y avoir une raison pour qu’il ait abouti dans la jungle de Golmore. Il lui répondit simplement qu’à Rabanastre – le même endroit que là où Trisha était arrivée – on lui avait parlé d’un lieu où il pourrait s’entrainer qui s’appelait Gilvégane. Curieux, on lui avait dit le contraire, que c’était un endroit très dangereux avec lequel il ne fallait pas jouer. Amadeo avait comprit que c’était juste pour se débarrasser de lui mais comme il était un peu con sur les bords décidément, ou juste un chouïa trop téméraire, il avait décidé d’y aller quand même. Trisha arqua un sourcil. Que devait-elle penser d’un comportement pareil ? Soit il était idiot, soit il était inconscient, et elle ignorait ce qui était le pire…

Ils devraient donc passer par le bois des charmes pour espérer atteindre leur destination. Oui, leur, parce que Trisha visitait simplement et n’avait jamais eut de point précis à atteindre. Du coup, elle était curieuse de voir cet endroit, ce Gilvégane, mais pour ça il faudrait donc traverser la jungle et atteindre un endroit nommé le bois des charmes. C’était tout près de là, mais encore fallait-il sortir de cette jungle avant d’espérer pouvoir atteindre ces bois remplis de myste.

« Je vois. Je viens avec toi dans ce cas. » C’était dit cash parce que de toute façon il n’aurait pas son mot à dire. « Je visite simplement la région. Et au vu de ton attitude, tu vas probablement te faire tuer. Autant que je t’accompagne. » C’était un vrai problème d’être empathique ; même en rencontrant un enfoiré, on se retrouvait à ne pas vouloir qu’il se fasse tuer. Et comme il paraissait beaucoup trop désinvolte pour être sérieux, Trisha décida de l’accompagner. Qui plus était, elle ne serait pas seule de cette façon, et ça c’était une chose qu’elle appréciait même si elle n’irait jamais le mentionner, pas comme ça en tout cas… Certes il y avait toujours Miyu mais celle-ci n’avait rien dit en voyant Amadeo. D’ailleurs si elle devait l’accompagner, un peu de confiance devrait régner. Il lui avait donné son nom mais elle ne lui avait pas donné le sien… Ce n’était pas tout à fait correct…

Trisha cessa donc de marcher, poussant Amadeo à s’intéressé à ce qu’elle faisait.
« Je te laisse le bénéfice du doute. » Elle ramena son arme vers elle comme preuve de bonne foi. « Mais même avec mon arme rangée, je peux te descendre au moindre faux mouvement. Donc pour ta sûreté, je t’aviserais de ne pas retourner ta veste contre moi. » Elle n’était pas le meilleur soldat qui existait mais elle avait de bons réflexes, et c’était parfois suffisant pour survivre. C’était tout ce qui lui importait de toute façon ; survivre ; le reste n’avait que peu d’importance. Elle n’avait plus personne pour la guider ou lui donner envie de rentrer à la maison, sauf son chat, alors bon… Autant survivre coûte que coûte, peu importe le prix.

La jeune femme rangea donc son arme. Cela dit, elle restait toujours à portée de main. Avant qu’elle ne puisse, par exemple, divulguer son nom toutefois, il y eut un petit souci assez majeur ; les pas qu’entendait Amadeo depuis le départ se firent précipités. Trisha tourna vivement la tête derrière elle pour remarquer qu’une énorme bête fonçait tête baissée – littéralement – dans leur direction. Elle avait une énorme corne sur le museau qui ne donnait pas du tout envie de se faire attaquer… Promptement, la jeune femme fit un bond en arrière alors que le monstre aux allures préhistoriques passait à côté d’eux à toute vitesse. Sa corne empala ce qui semblait être un genre de chien noir avec une défense rouge sur le nez. L’animal se fit anéantir d’un seul coup. Ils purent devinés assez vite que le dinosaure se mettait à dévorer sa proie avec le bruit très déplaisant qu’ils ne tardèrent pas à entendre.

« Ne restons pas ici. » Proposa Trisha en toute logique, même s’il n’était pas garanti que la bête les laisse partir…
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 30 Mai 2016 - 13:03

Qu'importe ce qu'il se passerait, Amadeo serait allé dans cette direction pour pouvoir arriver dans le bois des charmes. Néanmoins, lorsqu'il révéla ce qu'il allait faire, il ne s'attendait pas à entendre cette jeune femme lui répondre qu'elle viendrait avec lui dans ce cas. Surpris mais pas mécontent de l'entendre, Amadeo se demanda dans la foulée si elle allait le menacer de son arme pendant tout le chemin dans ce cas mais ça ne serait pas le cas. Il aurait attendu deux secondes de plus et il aurait eu sa réponse en fait. Enfin, un peu plus puisque lorsqu'elle reprit la parole aussitôt qu'elle eut dit qu'elle l'accompagnerait, c'était surtout pour lui signaler qu'il allait sans doute se faire tuer et qu'elle devrait l'accompagner pour au moins pouvoir l'aider.

« Je suis un grand garçon tu sais ? » Ce n'était pas qu'il ne voulait pas de son aide mais il savait ce qu'il faisait. Il n'irait jamais dans un endroit où il pourrait se faire tuer mais il se doutait que s'il avait une personne l'accompagnant, il prendrait tout de même bien moins de risques que s'il était tout seul. Il reprit alors pour lui répondre. « Te force pas à le faire surtout. »

Ca l'embêterait qu'elle le fasse à contrecœur par exemple mais elle ne semblait pas décidé à modifier sa décision ce qui laisserait entendre qu'il aurait une compagne de route. Elle n'était pas vilaine à regarder au moins mais elle s'avérait un peu méfiante. Peut être que ça s'arrangerait avec le temps. Surtout s'ils se rendaient dans un lieu aussi dangereux que Gilvégane.

Le danger n'allait pas venir de ce côté néanmoins mais bien de ce qu'il y avait devant eux puisque le t-rex vers lequel ils se dirigeaient depuis quelques minutes semblait chercher une proie pour se nourrir visiblement... Amadeo cherchait à s'assurer qu'il était toujours assez loin lorsqu'il entendit la demoiselle lui dire qu'elle lui laisserait le bénéfice du doute en rangeant son arme. Elle le menaça néanmoins encore une fois de ne rien tenté parce que ça se ressortait vite mais il avait bien compris si bien qu'il dégagea l'air devant lui comme s'il chassait une mouche.

« T'en fait pas, je ne suis pas assez con pour essayer de tuer une personne qui accepte de m'accompagner. » Malgré le comportement qu'il avait.

Dans tout ça, il ne lui avait pas demandé comment elle s'appelait mais il se disait que si elle avait voulu le lui dire, elle n'aurait pas attendu pour le faire et aurait certainement donné son identité lorsque lui même aurait révélé la sienne. Elle aurait même pu dire le monde d'où elle venait lorsqu'il avait donné le sien ou alors lui expliquer ce qu'était ces fameuses matérias. Mais quelque chose lui disait qu'il ne tarderait pas à en voir le fonctionnement en image plus précisément.

Le piétinement du sol qui avait lieu depuis tout à l'heure s'accéléra soudainement et non seulement purent-ils sentir les vibrations que faisait la créature en question mais ils purent la voir leur foncer dessus cette fois. Lorsque Trisha se poussa d'un bond, Amadeo la suivit pour laisser passer le t-rex vers une autre créature qu'il bouffa dans le temps de le dire. Suivant la proposition de la jeune femme qui préférait partir, Amadeo indiqua la direction d'où venait le monstre en sachant que c'était certainement le passage vers le bois des charmes - les monstres seraient plus forts – mais il n'aurait pas le loisir de s'y aventurer bien profondément puisqu'il entendit un râle avant de se tourner pour préciser une chose à son tour.

« Il n'a pas l'air de vouloir nous laisser partir ce goinfre. » Après la petite créature qui lui avait fort probablement servi d'apéritif, il allait maintenant s'en prendre à eux en guise de plat de résistance. Alors que la créature se retournait pour leur faire face, Amadeo tirait son katana pour pouvoir signaler que le choix ne leur serait plus permis désormais.

« Je ne pense pas qu'il compte laisser filer son plat de résistance mais il va vite apprendre que je suis plus épicé qu'un piment ! »

Et il ne doutait pas que sa compagne ne tarderait pas à le suivre puisqu'elle semblait vouloir utiliser son flingue depuis un moment. Autant que ça ne soit pas sur lui dans ce cas ! D'ailleurs, maintenant qu'il y repensait, elle avait eu de la chance de ne pas s'égratigner sur la lame de son arme vu qu'elle était empoisonnée.

« J'espère que les petites bêtes ne te font pas trop peur ! » Avait-il dit en parlant du dinosaure mais ce n'était pas comme s'il douterait qu'elle craindrait une telle bête vu comment elle l'avait esquivé. Ce n'était pas comme une petite fille qui serait restée sur place à attendre de se faire bouffer après tout. Amadeo se disait que, une fois cette bestiole tuée, la route serait au moins dégagée et ils pourront chercher tranquillement le bois des charmes ensuite.
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 30 Mai 2016 - 13:05



Allosaure engage le combat !

Amadeo : 800/800hp - 50/50mp - Limite : Inactive - 25%Poison - DemiMP
Trisha : 710/710hp - 70/70mp - Limite : 0% - 25%Choc

Allosaure : 100%

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 31 Mai 2016 - 10:10

Oh, Trisha ne doutait pas une seconde qu’il soit un grand garçon capable de se débrouiller tout seul, mais avec son attitude, il pétait plus haut que son cul et risquait surtout de se retrouver dans une mauvaise posture qui pourrait bien lui coûter la vie. On avait avertit la guerrière de ne pas trop s’aventurer aux alentours du Bois des Charmes, et encore moins d’essayer d’atteindre Gilvégane. C’était un endroit particulièrement dangereux selon la description qu’on lui en avait fait, et y aller serait synonyme de suicide. Amadeo semblait pourtant conscient de cela et malgré tout, il voulait y aller. Juste pour se lancer un défi, se prouve quelque chose. C’était bien noble et courageux, mais Trisha n’avait pas envie d’avoir une mort sur la conscience. Si elle le laissait partir de son côté, même s’ils venaient à peine de se rencontrer, elle savait qu’elle se sentirait coupable de ne pas l’avoir aidé.
Le bonheur de l’empathie… C’était décidément maladif cette saloperie…

Quoi qu’il en soit, il répéta qu’il ne comptait pas la tuer, surtout qu’il n’était pas suffisamment idiot pour s’en prendre à une personne qui désirait l’aider. Trisha ne comptait pas se laisser amadouer par de telles paroles, même si techniquement, c’était logique. Sauf que rien ne garantissait qu’il ne disait pas ça juste pour qu’elle abaisse ses défenses.

Cela dit, ils ne pourraient pas continuer cette passionnante conversation puisque quelque chose surgit ; le tyrannosaure. Trisha n’avait jamais rien vu de semblable, et crut à tort que c’était un dragon – des dragons, il y en avait sur Gaïa, mais des dinosaures ? Elle ne se souvenait pas en avoir déjà vu. Cette créature préhistorique était en train de se gaver et Amadeo nota qu’il ne semblait pas vouloir les laisser partir dès le moment où les petits yeux globuleux et jaunes de la chose se tournèrent vers eux. Ce chien au pelage noir ne lui avait servit que d’apéritif. Il voulait maintenant se tailler une part du lion en s’en prenant à eux. Trisha fit une moue agacée en claquant sa langue dans un son caractéristique. Tant pis, ils allaient devoir se battre il fallait croire.

« Tu crois quoi, que j’ai passé ma vie à égorger des poulets ? » Répondit-elle quand Amadeo osa lui demander si elle avait peur des petites bêtes. Certes elle n’avait pas combattu énormément de dragons dans sa vie, mais ce monstre ne l’effrayait pas. Elle n’était même pas un soldat, ni même une combattante aguerrit, mais elle avait appris à se défendre bien assez tôt pour être apte à se battre contre un ennemi de cette taille. Tous ses passages au stand de tir, ses cours d’autodéfenses et ses sessions de sport n’avaient pas été accomplit dans le but d’avoir l’air jolie et intrépide, mais bien pour abattre les crétins qui se mettraient en travers de sa route. Elle avait déjà tué de nombreux monstres par le passé, celui-là compterait quand même que pour un, même s’il prendrait peut-être un peu plus de temps à anéantir, vu qu’il était un chouïa plus gros que la moyenne…

Elle jeta un coup d’œil vers Amadeo qui avait dégainé son katana pour le combat. Elle espérait qu’il n’avait pas l’intention de spontanément l’utiliser contre elle entre eux taillades lancées sur le dinosaure… S’il osait ne serait-ce que faire un faux mouvement avec cette lame, elle se préparait déjà à utiliser son flingue pour lui tirer une balle dans le bras. On verrait après s’il pourrait toujours se servir de sa si belle arme s’il avait un bras d’inactif ! D’ailleurs en y pensant, Trisha se donna une bonne distance entre elle et le jeune homme, question d’éviter de se manger un coup d’épée sur le bras pendant une seconde d’inattention. Là, s’il lui fonçait dessus, elle ne pourrait que le voir venir – et en plus, ça donnait une bonne stratégie d’attaque, puisqu’ils encerclaient la bête.

« Navrée mon gros, mais je ne suis pas prête d’être sur le menu. » Dit-elle subtilement alors qu’elle vérifiait les balles qu’elle avait dans son arme. Elle remit ensuite le chargeur en place avec une habileté que donnait l’habitude avant de préparer son prochain assaut. L’ennemi était peut-être volumineux, une balle dans la tête lui ferait sûrement un drôle d’effet. La jeune femme restait confiante malgré la taille de l’adversaire ; elle demeurait convaincue de pouvoir le tuer et avec l’aide d’Amadeo en plus, ça ne pourrait que bien se passer.

Trisha Tir Déchaîné sur l'Allosaure
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 5 Juin 2016 - 10:09

A défaut de pouvoir continuer cette discussion, ils pourraient au moins utiliser leurs armes sur quelque chose de plus volumineux qui ne semblait pas vouloir leur permettre de quitter les lieux sans se frotter à eux un minimum. Faudrait-il espérer que Trisha ne craignait pas les petites bêtes comme Amadeo nomma cette créature mais la demoiselle semblait savoir ce qu'elle faisait puisqu'elle lui demanda en guise de réponse s'il pensait qu'elle avait passé sa vie à égorger des poulets. Dans ce cas, ça pourrait être intéressant de voir ce qu'elle valait se disait-il mais il ne répondit pas à ce qu'elle lui fit part.

Amadeo ne craignait pas les dégâts collatéraux mais il ne se gênait pas de se préparer à attaquer en brandissant son arme devant lui. La taille impressionnante de la lame devait être intimidante tout de même puisque Trisha s'éloigna un peu de lui histoire de mieux entourer la créature et la prendre de revers. Elle manifesta alors son intention de gagner la bataille afin de ne pas se faire manger et le guerrier reprit alors la parole pour lui répondre indirectement surtout pour manifester l'avoir entendu et continuer à discuter d'une certaine manière malgré qu'ils entraient dans une phase de combat.

« Par contre, lui, il pourrait bien y arriver ! »

Ca donnerait de quoi nourrir pas mal de monde pendant un certain temps avec la quantité de nourriture qu'il devait y avoir un peu partout, sans compter ce qu'il devait lui même avoir englouti ces derniers temps... Enfin, il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué et Amadeo le sachant, il prépara son premier assaut en observant tout de même ce que ferait Trisha : tout comme il serait bête qu'il se dirige vers elle pour lui découper un bras, il se disait qu'une balle perdue serait vite arrivée sur lui... Ca lui permettrait aussi de jauger ses capacités et peut être voir ce qu'étaient ces fameuses matérias.

En tout cas, il n'était pas bien beau à regarder et lui refaire une beauté ne serait pas un mal non plus. Amadeo n'aurait aucun scrupule à lui faire la peau dans tous les cas et, dans ce cadre, il regardait le meilleur endroit où il pourrait frapper afin de tout de suite faire le maximum d'effet et bien démontrer aussi qu'il était tout de même fort. C'était son honneur de soldat qui était en jeu et il ne serait satisfait que s'il ferait mieux que Trisha. Bien qu'il ne doutait pas qu'un katana ferait certainement davantage d'effet qu'une arme à feu.

« C'est l'heure de montrer de quoi tu es capable. »

Ce n'était qu'un murmure qu'on pourrait penser qu'il se faisait pour lui même ou pour l'adversaire. Mais si Trisha l'entendait, elle ne pourrait en aucun cas savoir qu'il l'avait dit pour elle en premier lieu, afin que lui puisse voir ce dont elle vaudrait en combat. La noirceur de la forêt n'allait pas aider à viser correctement mais elle couvrirait bien les sons des coups de feu de la jeune femme. Elle n'aurait donc théoriquement pas à s'inquiéter de faire du bruit. Et qui serait assez fou pour se rapprocher d'un t-rex hein ? Ou de la personne qui l'aurait tué également ceci dit en même temps...

Amadeo : Attaquer (Allosaure)
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 5 Juin 2016 - 10:16

Amadeo : Attaquer > -148hp (Allosaure)
Trisha : Tir déchaîné > {Perçant} -70hp, Choc (Allosaure), Bravoure, -40mp (Trisha)
Allosaure : Choc

Amadeo : 800/800hp - 50/50mp - Limite : Inactive - 25%Poison - DemiMP
Trisha : 710/710hp - 30/70mp - Limite : 0% - 25%Choc - Bravoure (5)

Allosaure : -218hp

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 10 Juin 2016 - 10:44

Du dinosaure au menu ? Trisha ignorait si ce serait ne serait-ce que comestible. La chair serait beaucoup trop épaisse, la viande serait très certainement d’une dureté effrayante et il n’y aurait aucune graisse à déguster. Ce ne serait que des ossements et du sang. Rien de réellement appétissant, même pas avec un peu d’ail et du basilic. Non, si Amadeo tenait vraiment à manger ce truc, Trisha le lui laisserait volontiers, ce n’était pas son genre. Elle aimait bien la viande mais quitte à faire, elle aurait préféré faire cuire ce mignon petit lapin qui venait de détaler promptement à la vue de ce dangereux prédateur plutôt que de penser mordre dans la cuisse d’un tyrannosaure.

A cette distance, Trisha n’entendit pas le commentaire que le bretteur lança subtilement. Elle ignorait qu’il avait l’intention de s’apercevoir de ce qu’elle savait faire ou pas alors qu’elle venait grosso modo de se vanter de ne pas avoir passé sa vie à égorger des poulets. Heureusement d’ailleurs, quelle vie cela aurait été…

Avec l’agilité dont il faisait preuve, Amadeo fut le premier à passer à l’action. Il utilisa son katana pour frapper puissamment l’ennemi et lui soutirer une bonne dose d’énergie. L’animal préhistorique ne semblait pas particulièrement apprécié l’attention d’ailleurs. Il tourna son énorme tête vers Amadeo en se préparant à l’attaquer en guise de représailles pour l’affront qu’il avait osé commettre. Non pas dans le but de protéger Amadeo mais bien pour sa tactique, Trisha émit un puissant sifflement qui résonna en écho dans la profonde forêt. Le bruit strident fit ciller les minuscules oreilles de la bête qui se tourna vers la combattante, agacé de ce petit jeu de passe-passe.
Dès qu’il tourna la tête vers elle, Trisha lui tira une balle sur le museau. Le tyrannosaure fut littéralement sonné.

La jeune femme ne retint pas un léger sourire qui dressa la commissure droite de ses lèvres. Satisfaction oblige. Comme quoi l’épée n’était pas forcément plus efficace que les armes à feu, même si elle devait bien admettre que ça découpait un peu mieux le jambon qu’un projectile. D’un mouvement habile, Trisha fit quelques pas en arrière pour sortir son couteau de chasse et se préparer à une éventuelle rencontre au corps à corps. Elle ignorait si le tyrannosaure s’approcherait d’elle, elle espérait que non cela dit ; elle était bien plus à l’aise à tirer une balle à distance plutôt qu’à planter son couteau dans la gorge de quelque chose qui respirait. Cela dit, pour survivre, elle le faisait, comme elle l’avait prouvé précédemment avec ce cœurl au crâne démesurément déformé.

« Voyons voir combien de temps tu vas tenir… » Souffla-t-elle en dévisageant l’animal sauvage qui semblait reprendre peu à peu ses esprits. Sans doute allait-il bientôt s’attaquer à l’un d’entre eux mais l’intervention de Trisha avait eut raison de sa première initiative. Maintenant, il ne pouvait pas frapper puisqu’il était encore sous le choc du coup mangé entre les deux yeux. Cela dit, ça ne durait qu’un temps, et bientôt, il reviendrait assurément à la charge…

Trisha Attaque Double sur l'Allosaure
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juin 2016 - 12:45

Le pire, c'était qu'Amadeo serait bien du genre à tenter de découper et cuire se dinosaure pour tenter de le manger. Maintenant, il s'avérerait effectivement que la seule chose de mangeable sur lui serait certainement les cuisses mais au vu de la musculature qu'il avait, ça serait assurément très dur à croquer ou encore à découper. Enfin, il ne fallait pas vendre la peau du dino avant de l'avoir tué et Amadeo commencerait par ce point en se jetant sur lui.

Le premier coup qu'il fit ne l'empoisonna pas... Non, mais il fit tout de même un certain effet dans le mouvement effectué. L'ennemi n'apprécia pas et voulut s'en prendre à son assaillant au moment même où Trisha siffla pour attirer son attention. L'ennemi la regarda de ses petits yeux tout méchants mais ce ne fut que pour se prendre une balle entre les deux yeux qui le fit limite tomber à la renverse. Il perdit toute notion d'attaque temporairement et ne se redressa que pour rechercher l'origine de cette douleur : il ne devait pas connaître les armes à feu mais il avait compris que ça venait d'elle, très certainement à cause du sifflement qu'elle avait préalablement fait.

Elle murmura quelque chose qu'Amadeo n'entendit pas mais il avait tourné le regard vers elle en entendant justement qu'elle parlait. Sans chercher à savoir ce qu'elle pouvait juste venir de dire, il plaisanta sur ce que leur adversaire faisait en sachant de toutes façons qu'il attaquerait un peu aléatoirement sans avoir de pensée en tête en dehors de se faire un repas.

« Je crois que tu viens de te faire un ennemi là. » Il aurait pu ajouter qu'il n'aimerait pas se faire regarder avec autant de gourmandise mais il préféra repasser à l'attaque plutôt que de raconter des conneries. D'autant plus qu'il n'avait pas réussi à l'empoisonner mais ce n'était pas pour ça qu'il se lasserait de l'attaquer. Tant qu'il ne l'aurait pas empoisonné, il n'envisagerait pas de faire autre chose que de le découper de son arme. Maintenant, il semblait avoir pas mal de vitalité et il faudrait peut être penser à ce qu'il appelle Odin pour avoir un peu d'aide sur cette créature ? Non, ça serait un peu con de l'appeler dès le premier combat : il avait quand même une fierté à défendre hein !

« Joli tir en tout cas ! » Fit-il tout de même devant la prouesse de sa camarade. Il faudrait quand même avouer que de faire un tir aussi précis à une telle distance, ce n'était pas donné à tout le monde. Maintenant, elle semblait se préparer à se protéger au corps à corps vu qu'elle avait pris un couteau de chasse. Elle devait penser que le tir n'avait justement pas été pour se faire un copain et que leur adversaire commun lui foncerait dessus pour l'attaquer. C'était une possibilité à ne pas écarter effectivement mais, tout comme elle, Amadeo se préparait à le voir lui foncer dessus aussi afin de le prendre de cours et l'attaquer en premier pour tenter de le repousser. Il fallait tout de même noter que ce monstre était tout de même assez volumineux et qu'il pourrait les balayer d'un simple coup de queue s'il en avait envie. Autant rester sur ses gardes correctement !

Amadeo : Attaquer (Allosaure)
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 12 Juin 2016 - 13:14

Amadeo : Attaquer > -148hp, Poison (Allosaure)
Trisha : 2x > {2 dont 1 critique} -183hp (Allosaure)
Allosaure : Attaquer > -199hp (Trisha)
Trisha : Opposition {2x} > {2} -110hp, Choc (Allosaure)
Poison : -120hp (Allosaure)

Amadeo : 800/800hp - 50/50mp - Limite : Inactive - 25%Poison - DemiMP
Trisha : 511/710hp - 30/70mp - Limite : 56% - 25%Choc - Bravoure (4)

Allosaure : -779hp - Choc (1)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 16 Juin 2016 - 10:27

Amadeo supposait que Trisha venait de se faire un ennemi avec l’initiative qu’elle avait eut en tirant une balle entre les deux petits yeux perçants de la bête préhistorique. Il était vrai qu’il semblait drôlement en colère… Il s’était tourné dans sa direction pour l’attaquer et semblait maintenant attendre la première occasion pour lui bondir dessus. Amadeo était toutefois bien plus rapide que l’ennemi et c’est encore une fois lui qui attaqua le premier. Il brandit son katana pour transpercer la chair du dinosaure qui se retrouva, semblerait-il, dans une fâcheuse position. Trisha remarqua, d’un coup d’œil, que la plaie provoquée par la lame d’Amadeo semblait laisser suinter une sorte de liquide verdâtre… ce n’était clairement pas le sang du tyrannosaure…
C’était du poison.

Trisha grimaça. Un mauvais mouvement et elle aurait bien put se faire empoisonner par cette épée si elle avait eut le malheur de la toucher. Elle s’estimait heureuse de ne pas avoir accidentellement effleurée la lame, auquel cas elle aurait bien put se retrouver gravement malade, comme ce monstre qui titubait maintenant sur ses énormes pattes postérieures. Il n’était pas encore en état de faiblesse, mais ce poison allait sûrement lui sucrer de la vie rapidement.

Le bretteur, positionné à plusieurs mètres d’elle, se sentit poussé à la féliciter pour son tir.
« Merci. » Répondit-elle avec un léger sourire malgré elle. « Joli coup aussi. » Il était quand même parvenu à empoisonner une créature avec une peau aussi ferme qu’un t-rex, ce n’était pas rien. Pas aux yeux de Trisha. Cet homme disposait d’artifices conséquents en toute évidence, il savait y faire avec son arme, elle allait devoir être prudente avec lui dans les parages… S’il décidait de la trahir soudainement, elle pourrait se retrouver attaquée par un katana dont elle avait sous-estimé les attributs. Elle allait devoir le garder à l’œil…

C’était à son tour maintenant de prouver qu’elle pouvait bien faire les choses, si bien que la jeune femme leva son arme à nouveau pour faire un double-tir sur l’ennemi. Les deux balles se nichèrent dans le poitrail de la créature mais ça ne la fit aucunement reculer ni même hésiter ; le monstre lui fonça dessus et l’attaqua brutalement. Trisha dû fléchir les genoux pour maintenir sa position – c’était quand même d’un dinosaure dont on parlait ! – et éviter d’être renversée par la corne. Tout de même vexée de se faire bousculer de la sorte, la combattante leva son arme dans la seconde pour riposter et lui faire comprendre qui menait la danse ici. Non mais ! Il avait du culot le gros de s’en prendre à elle de la sorte…

Et jackpot, elle réussit à nouveau à le sonner.
« Il ne doit pas en avoir des masses dans le crâne pour être si facilement déboussolé. » Nota-t-elle sur une note d’humour qui illumina un peu son visage. C’était déjà différent d’un peu plus tôt, où on aurait put lui coller l’étiquette de la meuf qui fait toujours la gueule et qui se prend trop au sérieux. C’était juste la première impression qui faisait ça.

Trisha Attaque Double sur l'Allosaure
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Sam 18 Juin 2016 - 10:47

L'attaque d'Amadeo avait cette fois bien réussi à empoisonner la créature adverse si bien qu'il pourrait peut être penser à autre chose. A vrai dire, il ne savait pas ce qui serait le mieux entre continuer comme ça ou demander de l'aide à Odin : ça serait un peu la loose de demander aussitôt qu'il y avait un combat de l'aide à ce guerrier des plus puissants, une source d'inspiration pour l'ancien militaire...

Pour le moment, il devait avouer qu'il était avec une talentueuse tireuse et une alliée de poids sur un combat tel que celui là. Le monstre peinait à retrouver ses esprits mais lorsqu'il y parvint, il fonça sur l'adolescente en encaissant deux attaques, dont une dans la tronche encore une fois, pour aller la mordre. Il rata son coup et ne fit que de donner un coup de tête sur Trisha, elle ne semblait pas avoir pris trop cher mais elle tira à deux nouvelles reprises pour le calmer et, effectivement, le monstre s'était écroulé sur le sol encore une fois.

Avant que les attaques ne se fassent, elle avait retourné le compliment à Amadeo mais il n'avait pas eu le temps de lui répondre, il put alors le faire maintenant que le monstre était à peu près calmé.

« Merci. Ca va ? »

Non pas qu'il soit inquiet à vrai dire, c'était surtout qu'elle avait pris une masse sur la tronche donc elle devait être à moitié sonnée. Mais ce n'était pas elle qui était le plus sonnée à vrai dire : là, en l'occurrence, c'était le dinosaure qui en avait pris encore pour son grade vu comment il était retombé comme une merde. Amadeo regardant la créature, il se demandait si c'était une blague mais Trisha répondit à ce qu'il pensait – non pas qu'elle puisse le savoir non plus – pour lui affirmer qu'il ne devait pas en avoir beaucoup dans le crâne pour être si facilement sonné.

« C'est peut être toi qui te sous-estimait aussi hein ! » Non pas qu'elle ne le penserait pas sans quoi elle aurait les chevilles qui enfleraient sévères mais Amadeo devait bien avouer que l'arme avait une puissance quand même notable vu qu'elle faisait des coups presque aussi puissants que les siens. « Après tout, l'arme que t'as donne de fortes impulsions et tu n'es pas dérangée par l'effet du recul. »

Il prouvait ce faisant qu'il connaissait bien les armes à feu pour en avoir utilisé pas mal lui même dans son passé. Il devait bien s'avouer que Trisha avait l'air d'avoir un potentiel physique égal si ce n'était supérieur au sien mais elle utilisait une arme à feu. Pourquoi ce choix ? Il pourrait bien discuter un peu pendant que l'adversaire était assommé sur le sol donc il ne se fit pas prier pour tenter une nouvelle question en voyant bien qu'elle commençait à baisser un peu la méfiance qu'elle lui avait prouver depuis le départ.

« Tu ferais un malheur avec un katana comme le mien... C'est par préférence que tu utilises une arme à feu ? »

Lui, il allait montrer qu'il pourrait faire bien usage d'autre chose que de son katana aussi dans quelques instants puisqu'il cherchait à appeler Odin pour lui demander de passer sur le champ de bataille et peut être mettre fin à ce combat. Un dinosaure coupé en deux, contrairement à un ver, ça ne risquait pas de rester en vie...

Amadeo : Odin (Allosaure)
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Sam 18 Juin 2016 - 10:51

Amadeo : Odin > Défense Mort, -1394hp (Allosaure), -45mp (Amadeo)
Trisha : 2x > {2 dont 1 critique} -183hp, Choc (Allosaure)
Allosaure : Choc
Poison : -120hp (Allosaure)

Amadeo : 800/800hp - 5/50mp - Limite : Inactive - 25%Poison - DemiMP
Trisha : 511/710hp - 30/70mp - Limite : 56% - 25%Choc - Bravoure (3)

Allosaure : -2476hp - Choc (1)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 23 Juin 2016 - 18:42

Amadeo semblait apprécier les compliments puisqu’il remercia Trisha sans hésitation lorsqu’elle lui mentionna qu’il avait fait un joli coup. Cela dit, il se démontra aussi consciencieux vis-à-vis de ses camarades de combat puisqu’il lui demanda si elle allait bien après qu’elle se soit mangé un coup de museau de cette grosse bête. Elle aurait put se faire mordre et là, ça aurait été beaucoup plus critique, mais soit, ce n’était pas arrivé et Trisha n’allait sûrement pas s’en plaindre. Les dégâts étaient assez moindres, aussi n’eut-elle pas à pleurnicher.

« Inutile de s’inquiéter. » Elle manqua de mentionner qu’elle avait déjà vécue bien pire, mais elle s’abstint. Il renchérit peu de temps après pour lui dire qu’elle se sous-estimait peut-être, qu’après tout, peut-être que l’ennemi était vraiment solide et qu’elle se dévoilait simplement douée pour toucher ses cibles au bon endroit. La jeune femme n’était pas du genre à crâner cela dit, elle n’aimait pas se vanter, mais elle savait être experte pour utiliser son arme. Peut-être n’avait-il pas totalement tort.
Il semblait s’y connaître aussi. Elle le nota lorsqu’il commenta la maîtrise de sa position malgré le recul de l’arme.

Etait-il un militaire ? Ou, dans tous les cas, disposait-il d’un entraînement du genre, plus ou moins ? Probablement. Ou peut-être était-il juste intéressé par les armes à feu et, du coup, il en connaissait un rayon sur le sujet… Quoi qu’il en soit, ce n’était pas le sujet. Mais Trisha analysait facilement les paroles et les gestes des autres et ainsi, cela lui permettait d’en apprendre davantage sur leur passé, ou leur façon d’être. C’était une bonne manière de ne pas se laisser surprendre par la traîtrise.

Cela dit, Amadeo était intrigué à savoir pourquoi elle n’utilisait pas une arme au corps à corps.
« Je préfère avoir un œil général sur les alentours. Attaquer à distance donne de meilleures chances de survie. » Ce qui ne voulait cependant pas dire qu’elle était incapable de se battre avec une arme blanche… Son couteau de chasse en était la preuve. Elle préférait juste pouvoir attaquer à distance, de cette manière, si d’autres cibles arrivaient ou si des dangers extérieurs survenaient, elle pourrait se défendre plus correctement. Le corps à corps était trop risqué, surtout pour une personne comme elle qui, après tout, avait pour priorité de survivre… pour de nombreuses raisons.

Amadeo eut de quoi surprendre Trisha cependant lorsqu’il invoqua la puissance d’une sorte de chimère pour attaquer le tyrannosaure. La bête ne fut pas découpée en deux, mais elle se mangea énormément de dommages. La jeune femme ouvrit la bouche pour poser sa question naturellement invoquée, mais elle la referma pour se préoccuper d’attaquer. Les questions, ce serait pour après la baston… Quoi que… Pourquoi pas, après tout, ce n’était pas comme s’ils s’empêchaient de discuter depuis le départ.

« Qu’est-ce que c’était ? » Demanda-t-elle. Elle connaissait les matérias d’invocation, mais elle ignorait qu’il était possible d’appeler des créatures mythiques à l’aide d’une autre façon. Etait-il un mage ? Ou une sorte de sorcier apte d’invoquer des monstres pour l’aider au combat ? Trisha possédait bien une matéria rouge, mais elle n’avait pas encore la puissance nécessaire pour le faire. Cette personne devait donc être bien plus entraînée qu’elle dans le domaine. « C’était une invocation ? » Rectifia-t-elle pour éviter de paraître trop inculte. Elle avait bien compris ça, oui, mais comment s’y était-il pris ? Là était toute son interrogation.

Trisha Attaque Double sur l'Allosaure
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 23 Juin 2016 - 22:21

Probablement avait-elle déjà vu pire mais même si c'était le cas, la demoiselle s'abstint d'en faire référence avant de se remettre à l'attaque. Elle tirait avec une telle précision qu'elle n'arrêtait pas de faire tomber leur adversaire comme une masse et ce dernier mettait un certain temps à se redresser à chaque fois ce qui leur donnait le temps de le ruer de coups sans interruption ou presque. La seule interruption qu'il eut, Amadeo utilisa un délai pour faire appel à Odin, guerrier noble et oublié de Centra. C'était une invocation oui et il préférait le voir ainsi plutôt que de se dire qu'il utilisait l'arme des faibles : une G-Force...

En tout cas, Trisha avait mentionné préférer les combats à distance puisque le corps à corps ne lui permettrait pas au mieux de survivre : elle préférait avoir une vue globale du terrain pour ne pas se faire surprendre et attaquer l'ennemi avant même que ce dernier ne puisse le faire de même sur elle. C'était une approche qui tenait la route effectivement mais elle ne pourrait pas lutter contre une armée à moins d'avoir un lance roquette. Enfin, ce n'était pas comme si Amadeo avait déjà pu avoir une armée sur le dos mais il avait déjà eu pas mal d'adversaires sur le dos si bien qu'il avait du utiliser toutes les armes à sa dispositions ; autant les épées que les armes à feu mais aussi le décor qu'il devait garder toujours à son avantage.

« C'est une vision qui se défend. Les armes à feu ont l'avantage d'être rapides aussi mais elles ont l'inconvénient de fonctionner avec des munitions. C'est pour ça que je préfère le tranchant d'une lame : je sais qu'elle ne me ferait jamais défaut tant qu'elle est entretenue correctement. »

C'était d'ailleurs le moment de montrer la plus fine lame qu'il connaissait avec sa G-Force : Odin... Il mit une main devant son visage pour concentrer de l'énergie et il appela mentalement son mentor pour le pousser sur le terrain à dos d'un cheval sur six pattes. Le cheval ne s'arrêta pas, Odin frappa, le monstre eut une très profonde entaille sous la gorge mais il ne se fit pas découper en deux. Ca ne l'empêcha pas de se prendre un coup d'une importance suprême à défaut de le tuer et l'invocation de cette légende prit fin aussi rapidement qu'elle eut commencée.

Trisha fit donc feu pour faire basculer encore une fois le t-rex au moment où il fut redressé mais ce n'était que pour mieux reprendre la parole et profiter que sa cible se tordait de douleur sur le sol afin de demander ce que c'était. Amadeo récupéra l'énergie latente d'Odin mais ce ne serait pas suffisant pour pouvoir l'invoquer une seconde fois. C'était déjà bien pensait-il : une bonne aide qui lui épargnerait bien des coups à donner certainement. Il tourna la tête vers Trisha pour la voir reposer une question pour insister sur l'intérêt qu'elle portait à cette créature invoquée : elle demanda s'il s'agissait d'une invocation.

« On peut dire. C'était le maître des ombres, Odin. Il m'a confié son pouvoir après m'avoir enseigné plusieurs choses juste avant que je ne parte de mon monde. »

Ca restait un peu flou mais elle se ferait une idée de ce que ça pourrait être vraiment. Les G-Force ne fonctionnaient pas du tout comme les matérias mais Amadeo avait analysé déjà de beaucoup la situation et avait pu voir que Trisha attaquait à l'aide de sphères jaunes sur son arme, du moins il n'avait surtout vu que celle ci briller.

« Sur ton monde, il existe ce genre de petits trucs jaunes pour invoquer aussi ? »

Il avait indiqué l'arme de la jouvencelle pour signifier qu'il avait compris la méthode d'attaque. Si elle en parlait, il avait jugé qu'elle avait déjà du voir. Si elle avait déjà vu, c'était certainement que c'était possible mais libre à elle d'en parler ensuite. Le combat n'étant pas encore terminé, Amadeo continuerait à se battre et en voyant comment le monstre se ramassait à chaque fois, il replaça son arme devant lui en souriant ; prenant la parole pour se foutre de lui.

« A ce rythme, il va falloir qu'il appelle des brancardiers pour avoir une chance de nous esquiver ! »

Amadeo : Attaquer (Allosaure)
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Lorsque la lumière du jour disparaît
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fleur s'ouvre à la lumière du jour, tandis que l'orage éclate... [Anastasia ~]
» La lumière du jour... Elle brûle.
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum