Aller à la page : Précédent  1, 2
 Un retour en arrière
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 13 Fév 2017 - 4:45

Genesis était irrité et cela se faisait savoir. Je ne le connaissais pas tant que cela, c’est vrai. Disons que je n’avais pas pu le connaître plus que ça. Je le connaissais surtout par la présence d’Angeal. Sauf que cela, il fallait absolument être stupide et complètement aveugle pour ne pas voir que Genesis était énervé en ce moment… C’était si clair, c’était carrément l’évidence même. Je ne répondis rien, moi, je voulais juste ne pas avoir de problème. Je ne voulais pas qu’on me dise quelque chose de mal. Je voulais que tout passe bien. En ce moment, si on demandait à rester dans la grotte, ils prendraient pour acquis qu’on n’avait pas dit tout ce qu’on savait. Mais au contraire, on ne voulait pas mentir, on ne va pas dire n’importe quoi. Genesis aurait voulu rester chercher à propos de sa matéria sûrement, mais là, nous ne pouvions pas. Ce n’était pas ce qui était à faire maintenant… De plus, c’était une très mauvaise idée de choisir d’en parler maintenant. Il valait mieux garder cet information sous silence, ils n’allaient pas savoir que cela avait été trouvé !

J’écoutais Genesis réciter des vers de son poème. Cela me faisait assez plaisir et je trouvais cela rassurant. C’était des vers que je commençais à connaître et c’était tout à fait Genesis de les réciter comme ça. Mon sourire voulait tout dire, mais je n’ajoutai aucune parole à ce qu’il venait de dire. Mon sourire et ce que j’avais dit avant expliquaient très bien ce que je ressentais. Malgré le fait que Genesis soit énervé par ces personnes, j’étais très bien et ça me rappelait de bon souvenir. La réponse de Genesis n’invitait pas à la discussion, mais l’homme répliqua lui aussi. Vue les circonstances, en effet, il était un peu difficile de faire confiance… Je lui donnais ma confiance, mais c’est que je le connaissais avant. Je l’avais vu avant et je connaissais son histoire. Le plus compliqué était d’imaginer… Enfin, moi, je lui faisais confiance. Sauf que là, la personne qui ne connaissait pas du tout Genesis ne connaissait que sa réputation. Chose que je supposais normale dans ce cas. Je ne pouvais vraiment rien dire dans ce cas… « Ça va, faut comprendre... » Et je continuai.

Par l’habitude, j’agissais d’une certaine façon. Peut-être que j’avais juste trop le sang d’un SOLDIER en moi… je ne pouvais vraiment pas dire, cela dépendait vraiment, je dois dire. On me regardai d’un allure neutre. Lui comme moi. Aucun problème, je suis qui je suis et je suis un guerrier de la plus haute en général. Ce n’est pas un petit truc qui me fera tout changer.  Je suis Zack, le petit excité… mais je suis aussi devenu un leader donc je sais très bien comment ce genre de choses-là. Genesis répondit au quart de tour, mais il provoquait plus qu’autre chose. je soupirai et je m'avançais un peu. J’allais juste parler. « Oui on a vu quelque chose sur les différents sceaux, après tout, on était venu pour ça. » Je savais que Genesis allait avoir peur que je parle de la matéria, mais je suis tout de même capable de garder un léger secret de ce genre. Surtout que je savais que c’était quelque chose d’important pour lui. « On est arrivé et le sceau était lumineux, on voyait bien les détails mais on n’a rien reconnu qui pouvait de près ou de loin y ressembler… mais après, la lumière est partie, on ne voyait plus rien… on suppose donc que le sceau brise quelques minutes après que quelqu’un soit tombé dans le piège, mais vous savez, on ne l’a pas vus, c’est juste ce qui est logique en voyant la situation... » Je soupirai et je regardai les personnes devant moi. L’un se rapprocha et montra la photo qu’il tenait et en effet, c’était exactement ce à quoi le sceau ressemblait.

Ils me demandèrent alors si tout était comme ça. J’hochai la tête, c’était exactement le même. Je reconnaissais. « Nous avons vu quelqu’un entrer, mais ne pas ressortir, et le sceau brillait… donc la conclusion logique est ce que j’ai dit. Malheureusement, nous n’en avons pas appris plus... Vous pouvez chercher, mais rien n’a été trouvé… juste des papiers et des choses dont vous connaissez très certainement l’existence. » Comme j’avais nommé plusieurs choses, il semblait d’accord. À vrai dire, même si nous étions des anciens SOLDIERs, cela ne voulait pas dire que nous ne faisons bien mieux. Nous regardons différemment, peut-être… mais s’il n’a rien à regarder, alors notre spécialisation arrête directement. On m’informa alors que c’était bien, ils allaient regardé eux aussi… mais qu’en effet, les recherches de leur côté avaient menés environ à la même chose. Ces hommes étaient plus ouverts que le premier, c’est certain… Je jetai un coup d’oeil vers Genesis, nous étions même sortis de la grotte. Je me demandais ce qu’il voulait faire. On nous remercie pour ces recherches, même si le temps mis n’avait utile que pour confirmer qu’en effet, il n’avait aucune autre indication. « Pas de problèmes, c'est bien sympathique à vous aussi ! » Puis, ils se mirent un peu à l’écart et je pouvais parler avec Genesis.

« Tu comptes y retourner… aujourd’hui, on a rien trouvé, peut-être que tu trouveras une autre fois ? »
Genesis Rhapsodos
Ex-SOLDAT Poète

avatar

Messages : 1679
Messages RP : 259
Comptes RP : Argento, Weiss, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mar 28 Fév 2017 - 4:01

La situation était particulièrement agaçante. Zack et moi avions trouvé le moyen d'être un peu tranquilles dans la grotte et il avait fallu qu'un des gardes arrive. Si seulement celui-ci s'était contenté de nous demander si nous avancions dans nos recherches. Même pas. Il venait nous reprocher d'être trop lents et, pire, de lui cacher des choses.

Autant je comprenais qu'il ne soit pas enclin à me croire vu mon passé mais il ne voulait pas croire Zack non plus. À moins que le chiot se soit vraiment attiré autant de soucis que ça par le passé ? Je savais qu'il avait fuit le réacteur de Nibelheim après ses quatre ans d'expériences. J'avais retrouvé sa piste après ses quatre ans, j'avais même essayé de récupérer de ses cellules en espérant que celles-ci me guérissent à l'époque... Cependant, lui n'avait pas fait de morts à ma connaissance, à moins que je me trompe totalement à son sujet. En restant sur la façon dont je le cernais je ne comprenais pas pourquoi le garde ne lui accordait pas la moindre confiance.

À la rigueur j'étais bien d'accord pour ressortir de la grotte. Uniquement car je n'avais plus rien à y voir pour le moment. La matéria ne réagissant pas comme elle l'eut fait il y a quelques années, je devais trouver d'autres indices. Pour cela, je préférais être seul, et sans doute aller chercher ces indices ailleurs.
Cependant, laisser cette matéria visible par n'importe qui me déplaisait au plus haut point. Tout simplement le fait que n'importe qui puisse entrer dans cette grotte qui était devenue mon antre me déplaisait grandement.

Je faisais en sorte de rester à peu près calme pourtant, plutôt que d'être encore plus tenté de lancer une boule de feu au garde. Pour me calmer, je citais quelques vers à Zack. Des vers qui en même temps lui donnaient un indice sur ce que je voulais continuer à faire dans cette grotte. Le sourire du garçon de Banora me laissa imaginer qu'il avait très bien compris où je voulais en venir et cela me fit plaisir qu'il n'en rajoute pas une couche. Cela me confirmait qu'il avait grandement changé et en bien. Certainement que par le passé je n'aurais pas agis ainsi alors que j'aurais été convaincu qu'il aurait demandé des détails.

Le garde ne répondit pas non plus au vers et sûrement s'en moquait-il éperdument – tant pis pour lui et tant mieux en même temps – mais il me fit bien savoir à quel point il ne m'accordait aucune confiance. Forcément quand on portait mon nom...
Cela ne m'offusquait pas de ce fait mais ne manquait pas de m'énerver dans la mesure où cet homme me faisait perdre mon temps.

Je n'ajoutai rien de plus à sa réflexion que je jugeai niaise et j'attendis de me retrouver dehors, face à quatre autres hommes dont un qui s'adressa à nous avec une neutralité bien appréciée.

Je lui répondis à ma façon, brièvement, avant de laisser Zack s'exprimer. J'avais bien vu qu'il mourrait d'envie de parler et à quoi bon le museler, tant que ce n'était pas moi qu'il mordait ! Si tant est qu'il mordait... J'espérais juste qu'il taise le sujet de la matéria, le cas échéant, je risquais vraiment me mettre en colère et ne plus me contrôler.
Par chance, ce ne fut pas le cas et je me contentai de continuer après lui.

« Nous avons essayer de réactiver le sceau par une pierre mais ça n'a pas eu l'effet escompté. Sur ce, je ne peux que confirmer ce que Zack vous dit. Ne croyez-vous pas que votre collègue disparu n'aurait pas utilisé cela ?... Puisqu'on nous a répété que quelqu'un était censé se trouver dans la salle au moment où nous y étions. ».

En tout cas je ne reconnaissais absolument pas l'individu sur la photo qu'un des hommes nous montrait en même temps. L'homme qui s'adressait à nous fronça légèrement les sourcils en entendant parler de papiers et d'autres choses.

« Rapport avec Nyara ? ».

Je me contentai d'un hochement de tête affirmatif avant que l'homme qui nous avait guidé vers la sortie sembla vouloir s'exprimer en me regardant en biais.

« Fini Jon. Nous avions juste à les questionner et ils ont répondu. Tu veux pas jouer la provoc' quand même... ». L'individu semblait vraiment vouloir s'exprimer pourtant... avant d'être à nouveau coupé par celui qui semblait ainsi être le chef... «Silence... on rentre à Junon. ».

L'individu nous fit un signe de tête en remerciement et appela ses hommes à s'écarter un peu de nous. Je les remerciai de même avant de considérer Zack.
« J'y retournerai. C'est un endroit familier... tu le sais... Je vais devoir aller chercher d'autres détails avant tout... Sur Nyara... ».
Je pensai nécessaire d'éclaircir un peu même si ce n'était pas exactement le fond de ma pensée. Cependant, les individus de la WRO n'étaient pas bien loin et devaient m'entendre. J'étais encore assez suspect aux yeux de cette organisation. Très probablement en tout cas. J'aimais beaucoup jouer avec le feu, mais pas toujours celui des autres !

Voyant au bout d'un moment que les gardes de la WRO ne s'intéressaient plus vraiment à nous, je m'adressai à Zack.

« En attendant, je dois donc prendre congé de cet endroit. Nous nous reverrons, c'est une certitude. Bonne continuation, Zack et fait attention à toi cette fois-ci. ».
Je n'attendis pas spécialement de réaction avant de m'éloigner de l'endroit. À pied car je n'avais pas envie de sortir mon aile face aux gardes, et puis si jamais Zack voulait me dire quelque chose, il pourrait toujours me rattraper.



Ce RP prend fin ici

_________________

The Price of Freedom - SOLDIER Battle
Un retour en arrière
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mini retour en arrière pour mieux aller de l'avant. [Judith]
» sauvegarde: retour en arrière
» Un retour en arrière... Et toi! Je t'ai déjà vu au fort auparavant
» Un retour en arrière
» Retour aux bercailles [Qui veut]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum