Aller à la page : Précédent  1, 2
 La mort est belle, elle aussi
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 12:35

June : {Limite} Thanatos > -756hp (Moine A)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine A)
Moine A : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
Moine C : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine A)

Le golem reste immobile mais donne l'impression de regarder dans la direction de Arkh et June

Arkh : 494/900hp - 29/50mp - Limite : 41% - DemiMP - Couverture - 25%Somni - Carapace (3) (2 actions)
June : 84/180hp - 150/170mp - Limite : 0% - DemiMP, AutoFoi (1 action)

Moine guerrier A : -2448hp
Moine guerrier C : -1532hp
Golem Type 0 : 100% - Hors de portée

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 16 Oct 2016 - 13:37

Savoir que Shiva était le nom d'un vaisseau sur Ivalice ne laissa pas June de marbre alors qu'elle semblait presque vouer une admiration sans faille pour cette déesse des glaces. Arkh ne pourrait savoir exactement qui elle était puisqu'elle n'avait jamais été l'éon qu'on lui connaissait sur les autres mondes mais il put en avoir un aperçu des plus appréciable pour l'oeil malgré l'ambiance quelque peu glaciale que ça laissa dans l'air, rien à voir avec le chalumeau qui suivit le coup de glace. Le coup qui fut de grâce pour ce mort vivant fut une potion de la part du jeune homme cependant. Ca ferait déjà un ennemi de moins mais il n'était pas mort sans laisser sa marque sur June. Cette dernière semblait avoir du mal à tenir mais ce n'était que parce qu'elle craignait bien davantage le feu que le reste. Elle gardait cependant la tête haute et les yeux rivés vers les ennemis en mentionnant que ça irait.

Par contre, elle était désolée d'avoir utilisé sa matéria d'invocation puisque, maintenant, le golem semblait les avoir remarquer et elle était bien consciente que c'était majoritairement de sa faute. Arkh secoua négativement la tête pour lui répondre ensuite.

« S'il devait nous remarquer, il l'aurait fait tôt ou tard, avec ou sans ta Shiva. » Mais sur le fait qu'il serait mieux de se débarrasser des adversaires au plus vite, il n'était on ne pourrait plus d'accord sur ce point et le prouva en allant attaquer une nouvelle fois histoire de réussir à les réduire au silence. June continuerait d'attaquer et elle comptait utiliser une technique plus puissante que les autres quoi que physique en disant à son allié qu'elle espérait qu'il ne craindrait pas la mort. Elle avait pris une carte d'où était sortit une ombre, cette ombre s'était dirigée vers l'adversaire qu'elle ciblerait pour abattre sa faux sur lui.

Avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, Arkh comprenait qu'elle avait littéralement appeler la mort à attaquer ce mort vivant. Il aurait été surprenant de le voir tomber maintenant à vrai dire mais Arkh se rendait compte que la faux avait tout de même réussi à faire quelques dommages non négligeable à côté de ce qu'il faisait lui. Il put répondre alors même s'il était un peu tard pour le faire.

« Non, à vrai dire je ne l'avais jamais rencontrée donc ça aurait été difficile d'en avoir peur. Là, je pourrais dire que je suis content qu'elle ne soit pas tournée contre moi. » Une petite plaisanterie pour passer outre le fait qu'il n'aurait pas aimé être celui qui se battrait contre cette fille si elle était en mesure de l'appeler aussi facilement. Enfin, il n'irait pas démontrer qu'il craindrait June non plus. Tout comme lui, elle utilisait les armes qu'elle savait pouvoir appeler et il était bien conscient que ce n'était pas lui qui irait appeler la mort à attaquer quelqu'un ou quelque chose. Après, il se doutait aussi que ce n'était pas le genre de trucs qui pourrait marcher contre une machine comme le golem un peu plus loin. Sans âme, la mort serait inefficace et il y avait donc de fortes chances que lui aussi ne puisse pas se faire tuer. Ca rendrait June peu efficace dans cet endroit et comme Arkh n'était pas non plus le plus puissants des hommes, il ne serait peut être guère plus utile qu'elle.

« Au moins, il ne se rapproche pas... » Nota-t-il en le regardant pour signaler qu'il parlait bien de ce golem. Ca le motiverait en outre à continuer de frapper le plus puissamment possible pour ne pas perdre en combativité et ne pas se faire surplomber par la puissance de ces adversaires. Maintenant que le pyromancien était mort, il ne restait que les deux tireurs dont il pourrait protéger June. Il ne risquait donc pas de la laisser encaisser davantage d'attaques et se disait que ça devrait le faire jusqu'à la fin de cet affrontement... Dans l'espoir toujours que ce golem ne se rapproche pas... Ca compliquerait sensiblement la donne dans le cas contraire.

Arkh : Attaquer x2 (Moine A)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 21 Oct 2016 - 12:45

L’attaque de June n’a malheureusement pas vraiment les effets escomptés. La jeune femme espérait que sa maîtrise de la mort permettrait d’emporter l’adversaire, au moins de lui ouvrir les portes vers un au-delà quelconque, mais ce ne fut pas le cas. La faucheuse qui apparut là devant eux, majestueuse et terrifiante, frappa simplement l’ennemi de sa faux avant de disparaître dans un élan de poussières noirâtres et inquiétantes.

Arkh mentionna au passage, après avoir dit que le golem les aurait vu de toute façon avec ou sans l’intervention de Shiva, qu’il ne craignait pas la mort. Il disait ne jamais l’avoir rencontré auparavant non plus mais qu’à la fois ici et maintenant, il pouvait dire ne pas vouloir l’avoir contre lui ! June eut un rictus amusé. Elle secoua la tête négativement avant de lancer une réponse qui prouverait qu’elle ne se laisserait pas duper par un homme trop fier qui ne voulait pas admettre craindre de mourir du jour au lendemain.
« Tout le monde a peur de la mort. Personne ne souhaite disparaître entièrement. On craint notre heure, on craint pour les autres. Tout peut s’arrêter brutalement du jour au lendemain. Personne ne sait quand tout va s’éteindre et si demain peut être un jour meilleur, il peut aussi bien être le dernier. » Et elle disait ça avec un léger sourire en plus. Arkh ne pouvait évidemment pas savoir qu’elle parlait littéralement en connaissance de cause. Le jour où elle avait été tuée, elle ne s’y attendait certainement pas. Elle était bien tranquille chez elle, un homme dont elle ne savait rien avait surgit, elle avait été poignardée… et plus rien. Tout pouvait s’effondrer brutalement. Et tout le monde craignait de voir son quotidien chamboulé. Que ce soit par sa propre mort, ou celle d’un autre.

Elle laissa un regard glisser vers Arkh avant de se concentrer sur le combat. Il devait toujours avoir froid le pauvre, à être torse nu dans un environnement pareil, et l’intervention de Shiva n’avait sûrement pas été pour réchauffer l’air ! June n’avait aucun problème, elle avait un manteau et en plus, une veste en dessous avec encore une fois un sous-pull sombre en dernière couche. Elle avait bien chaud mais même si sa gentillesse innée aurait voulu qu’elle aide Arkh, elle ne pouvait pas lui passer son manteau, ses muscles ne passeraient même pas les fines et délicates manches de son vêtement. Et malheureusement, réchauffer n’était pas trop sa spécialité.

« Je suis navrée de ta situation, mais je n’ai rien pour t’apporter de la chaleur. Je ne maîtrise que des sortilèges de glace et je ne sais pas faire un feu de mes propres mains. » Ce n’était pas comme s’ils pourraient trouver du bois sec à Zanarkand. Tout était froid et humide dans les parages. S’ils voulaient se réchauffer, ils allaient devoir improviser autrement lorsque ces monstres seraient tués. « Et je doute que tes bras puissent passer dans les manches de mon manteau. » Dit-elle en haussant les épaules, l’air désolée.

Pour le moment, l’heure était à la bataille, non pas aux plaisanteries. Elle espérait juste parvenir à achever ce combat rapidement parce que sinon, Arkh allait vraiment se retrouver malade et ce ne serait plus une question d’humour mais bien de repos. Qui plus était, ils auraient encore une trop longue autoroute à traverser à pieds, à moitié inondé, pour rejoindre le pan du Mont Gagazet où elle avait crut remarquer du bois où ils pourraient faire du feu. Elle ne disposait pas de quoi fabriquer du feu par magie mais si déjà ils avaient une base, ils pourraient peut-être se débrouiller avec des objets autour, du silex s’il y en avait, ou peut-être que Arkh la surprendrait en utilisant justement de la magie flamboyante. Ce n’était pas son cas à elle, elle maîtrisait plutôt les ténèbres, la glace, et le non-élémentaire. Elle ne se voyait même pas toucher du feu du bout des doigts, alors le faire apparaître… Non merci.

June Psyché sur le Moine-Guerrier A
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 27 Oct 2016 - 11:54

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine A)
Moine A : Attaquer > {Carapace} -42hp (Arkh)
Moine C : Attaquer > {Carapace} -42hp (Arkh)
June : Psyché > {Perçant} -388hp (Moine A), -4mp (June)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine A)

Le golem se retourne et s'éloigne progressivement...

Arkh : 410/900hp - 29/50mp - Limite : 50% - DemiMP - Couverture - 25%Somni - Carapace (3) (2 actions)
June : 84/180hp - 146/170mp - Limite : 0% - DemiMP, AutoFoi (1 action)

Moine guerrier A : -2996hp
Moine guerrier C : -1532hp
Golem Type 0 : 100% - Hors de portée

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 27 Oct 2016 - 12:31

Sans équivoque, tout le monde aurait peur de la mort et c'était bien pourquoi Arkh avait laissé entendre qu'il était content qu'elle ne soit pas contre lui sans quoi il aurait bien pu avoir la mort sur les basques. June devait le savoir néanmoins puisqu'elle tint ensuite un discours qui laisserait tout de même entendre qu'elle connaissait bien mieux le sujet que Arkh lui même ne pourrait le dire. Elle semblait vraiment une adepte de cette idée et il se demandait si elle n'avait pas traversé un moment particulièrement difficile et douloureux pour parler avec une telle connaissance de ce sujet.

Il n'irait pas le lui dire afin de ne pas lui raviver des souvenirs plus douloureux qu'il ne pourrait le vouloir mais il nota dans son esprit qu'elle était très connaisseuse de ce sujet pour ensuite peut être lui en reparler lorsqu'elle accepterait de s'ouvrir un peu davantage sur son passé. Elle recherchait sa sœur et craindrait peut être pour sa vie maintenant qu'elle comprenait que chaque jour pourrait tout aussi bien être le dernier que meilleur que le précédent.

Toujours était-il que le combat s'éternisait un peu et que la chaleur des lieux n'était pas celle qui permettrait à Arkh de se réchauffer. Il bougeait, il se battait physiquement et, jusqu'à maintenant, ça suffisait à lui faire oublier sa chair de poule mais il était vrai qu'il n'aurait pas dit non à un vêtement sec pour se couvrir. June avait bien un manteau mais à en juger par sa corpulence, il allait sans dire qu'Arkh aurait bien besoin de le déchirer pour pouvoir entrer dedans. Elle déplora donc la situation et son incapacité à l'aider mais le jeune homme la rassura bien rapidement.

« Ce n'est rien. C'est déjà gentil d'y penser. Le mieux qu'on puisse faire, c'est de terminer ça assez vite pour m'éviter une hypothermie et trouver de quoi faire un feu ensuite. »

Mais les lieux étaient plutôt secs et avancer serait leur meilleur atout même si ça signifierait qu'ils iraient jusque dans les montagnes par la suite où il ferait certainement encore plus froid. Qu'est-ce qu'il donnerait pour pouvoir avoir des sources chaudes dans le coin... Enfin... C'était la solution la plus logique pour l'instant alors il retourna à l'attaque pour se faire frapper à deux reprises par chacun des deux soldats. Ils avaient finalement compris qu'il était celui qu'ils devraient attaquer au moins.

Si sa force brute était plus grande que celle de June, la puissance de la magie laissait parfaitement démontrer qu'elle était plus importante que celle de la force du jeune homme étant donné que June, d'une seule attaque, avait fait bien l'équivalent de quatre ou cinq fois ce que Arkh pourrait faire. Mais il ne se dégonflerait pas et se disait même que ça irait d'autant plus rapidement qu'elle pourrait être puissante. Il nota aussi que le golem s'était désintéressé d'eux... Comme quoi il n'y avait pas que du mauvais qui leur arrivait.

« Tien, regarde. » Il laissa le temps à June de voir de quoi il parlait en indiquant la direction du géant mécanique. « Il s'en va. C'est pas plus mal pour nous ça. » Et ils pourront se concentrer davantage sur ce qu'ils faisaient là sans tenir compte cet adversaire qui menaçait depuis le début de leur tomber dessus par surprise. « On n'a pas que de la merde au moins ! » Fit-il pour rappeler que sa situation ne s'arrangerait pas pour autant mais que ça contribuerait à penser à une manière de le réchauffer plus efficace que de simplement attaquer et se faire attaquer. Il faudrait espérer qu'il ne resterait plus trop de vitalité à ces cadavres du coup.

Arkh sur trois tours
1/ Attaquer (Moine A), Attaquer (Moine A)
2/ Attaquer (Moine A), Attaquer (Moine A)
3/ Attaquer (Moine A), Attaquer (Moine A)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 1 Nov 2016 - 11:02

June ne pouvait, en effet, pas décemment prêter son manteau à Arkh. Le jeune homme était largement trop… eh bien, large, pour son vêtement. Elle faisait plutôt mignonette à côté de lui il fallait dire. Quoi qu’il en soit, comme ils ne pouvaient pas décemment couvrir Arkh pour lui éviter une hypothermie, il serait agréable de se presser un peu pour en finir avec cet affrontement et trouver un coin où ils pourraient faire un feu éventuellement. June ignorait où ils pourraient faire ça près d’ici, le seul point de repos qu’elle s’imaginait, c’était non loin du Mont Gagazet, il y avait effectivement un lieu où ils pourraient peut-être faire un feu et espérer avoir suffisamment chaud pour ne pas grelotter sur place.
Ce n’était pas dans la montagne en tout cas qu’ils trouveraient un refuge chaud et douillet.

Arkh continuait vaillamment d’encaisser tous les dégâts, et ce malgré son manque de protection. June pouvait détailler les coupures et les brûlures sur son corps et pourtant, il ne semblait même pas importuné. Ça lui permettait surtout de deviner un passé de guerrier. Elle ignorait ce qu’il avait bien put vivre auparavant, ce qu’il avait traversé, mais rien qu’à le regarder, on pouvait deviner tout de suite qu’il savait se battre et ce, depuis fort longtemps, peut-être même plus qu’elle. En même temps, elle n’était pas une combattante aguerrie, elle n’était qu’une magicienne qui maîtrisait bien son art, mais pas une guerrière, ça non.

« Tu étais un genre de mercenaire sur ton monde ? » Demanda-t-elle finalement, après un temps pendant lequel Arkh avait put faire remarquer que le golem s’éloignait. June put effectivement le voir et fut rassurée. Elle n’avait aucunement envie de se fritter à ce genre de créatures robotiques… enfin, faites de pierres, mais c’était un genre de machines quand même. Comme il le fit remarquer, au moins, ils n’avaient pas que de la… merde ? June n’aurait pas utilisé ce terme, mais ça la fit sourire.
Elle se disait qu’elle aurait tiré les oreilles de July pour avoir dit ce mot-là, il fut un temps.

Sans aucun doute que le guerrier eut l’opportunité de répondre entre temps concernant le mercenariat, ou pas. Elle se l’imaginait guerrier, mais elle ne pensait pas qu’il faisait partie d’un groupe militaire quelconque. Cela dit, les apparences étaient souvent trompeuses – il avait effectivement la tête d’un militaire par exemple, mais il lui semblait drôlement jeune pour appartenir à un tel groupe, et qui plus était, il ne paraissait pas avoir le comportement requis pour suivre des ordres au pied de la lettre. Pas sans rouspéter.

« Il devrait y avoir une aire de repos au pied de la montagne. On pourra y faire une pause. » Ou même carrément y dormir, mais June n’avait quasiment pas besoin de sommeil depuis sa résurrection. Elle pouvait se contenter de trois heures pendant une nuit et tenir ensuite pendant vingt-quatre heures sans trop de peine. C’était ça d’être un mort-vivant.

{3 tours}
June Psyché sur le Moine-Guerrier A
June Psyché sur le Moine-Guerrier A
June Psyché sur le Moine-Guerrier A
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Mar 1 Nov 2016 - 12:37

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine A)
Moine A : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
Moine C : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
June : Psyché > {Perçant} -388hp (Moine A), -4mp (June)
Moine A succombe !
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine B)

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine B)
Moine C : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
June : Psyché > {Perçant} -388hp (Moine B), -4mp (June)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine B)

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine B)
Moine C : Attaquer > {Carapace} -42hp (Arkh)
June : Psyché > {Perçant} -388hp (Moine B), -4mp (June)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine B)

Arkh : 242/900hp - 29/50mp - Limite : 69% - DemiMP - Couverture - 25%Somni (2 actions)
June : 84/180hp - 134/170mp - Limite : 0% - DemiMP, AutoFoi (1 action)

Moine guerrier C : -2708hp
Golem Type 0 : Parti

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 2 Nov 2016 - 10:40

Il avait beau attaquer, ça ne permettait à Arkh que de se maintenir au chaud mais il encaissait les coups comme un pro et était bien content de permettre à June de ne pas les prendre à sa place : elle n'avait pas du tout la carrure faite pour pouvoir les prendre elle même et c'était bien pourquoi il espérait pouvoir lui épargner tout ça même si elle avait démontré pouvoir tout de même en prendre quelques uns de son côté. Pendant les échanges, elle lui demandait s'il avait été mercenaire de là où il venait mais, camouflant brillamment sa surprise, Arkh put lui répondre sans tourner le regard vers elle pour pouvoir aller contrer un coup d'un des moines.

« Non pas du tout. J'ai appris à me battre par moi même et je ne peux réellement me servir de mon arme que depuis que je suis parti il y a deux semaines. »

Malgré l'impact des coups présents sur son corps, on pourrait noter qu'il n'avait aucune cicatrice sur le torse surtout vu qu'il n'était pas muni de vêtement. Mais il était bien conscient que ça pourrait paraître étrange qu'il encaisse aussi bien les attaques de ses adversaires alors qu'il en avait déjà pris autant jusqu'à présent si bien qu'il fournit le pourquoi du comment par la suite sans attendre qu'elle en lui en fasse part.

« C'est surtout parce que je ne ressens presque pas la douleur que je donne l'impression de ne pas subir leurs attaques. » C'était d'ailleurs pourquoi il ne ressentait pas tant que ça la température ambiante même si son corps pourrait en juger le contraire par la chair de poule sur ses bras. Mais forts comme ils étaient, ils continuaient de manipuler son arme comme personne autre et attaquait toujours les moines encore en vie. Il y en eut un qui mourut de l'une des attaques de June d'ailleurs, n'en laissant qu'un seul sur le terrain.

« Plus qu'un... » Fit-il alors en se préparant maintenant à l'attaquer lui. Le moine ne disait rien, il ne faisait qu'encaisser les attaques et mourrait sans un son. Ce n'était pas différent à une ombre issue des ténèbres, ce n'était rien d'autre qu'un clone ou un avatar selon Arkh et il n'avait donc aucun scrupule à les frapper en se disant que c'était bien différent de tout être humain qu'il aurait pu croiser. Même June qui n'avait pour ainsi dire plus la même vie humaine qu'avant, elle passait pour bien plus humaine que ces choses du point de vue d'Arkh. Ainsi, il brandit maintenant son arme contre le seul survivant de ces morts vivants pour mieux pouvoir l'achever et mettre un terme à cette bataille. June disait justement qu'il y avait une aire de repos aux pieds de la montagne si bien qu'Arkh la regarda cette fois pour pouvoir lui répondre, le sourire aux lèvres.

« Tant mieux, on pourra s'y installer et se reposer un peu le temps que je puisse sécher. »

Il ne parlait pas de repos, il ne faisait que de dire qu'il ne repartirait que lorsque ses vêtements seraient secs autrement dit. Il n'aurait pas besoin de dormir autant qu'une personne normale peut être mais lorsqu'il se coucherait, il dormirait certainement très longtemps pour compenser. Pour l'heure, il serait en mesure de tenir et il vaudrait mieux compte tenu de ce qu'il avait encore à faire. D'un coup d'oeil vers le golem pour s'assurer qu'il ne reviendrait pas, il fut d'autant plus content de voir que la seule menace restante serait ce zombie... Ca ne devrait plus durer très longtemps maintenant...

Arkh sur trois tours
1/ Attaquer (Moine C), Attaquer (Moine C)
2/ Attaquer (Moine C), Attaquer (Moine C)
3/ Attaquer (Moine C), Attaquer (Moine C)
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 10 Nov 2016 - 16:25

Ils étaient fatigués, mais le combat n’était pas encore fini. Malgré l’épuisement, ils trouvaient encore la force de discuter, surtout parce que June s’interrogeait sur le background militaire du garçon qui l’accompagnait. Avec la musculature tout bonnement impressionnante dont il disposait – ça ne se devinait pas auparavant avec les vêtements qu’il portait, mais à présent, elle pouvait détailler le sillon de ses muscles d’un coup d’œil et c’était d’ailleurs plutôt déroutant pour une jeune femme aussi frêle qu’elle – elle ne pouvait que penser qu’il devait avoir fait de l’armée ou quelque chose dans ces couleurs-là. Cela dit, Arkh affirma que ce n’était pas le cas. A vrai dire, il avait apprit à se battre tout seul et ne manipulait convenablement son épée que depuis quelques semaines.
« Elle semble lourde. » Nota-t-elle en détaillant l’épée d’un coup d’œil. « Je doute de ne serait-ce que pouvoir la bouger. » Elle n’avait aucune force physique, la force dans sa famille, c’était July. Elle était impressionnante et plus encore que Arkh puisque contrairement au jeune homme qui, à vu de nez, semblait savoir se battre, on ne détaillerait pas July comme une combattante zélée. C’était une jeune fille, rien de plus, en tout cas au regard de tous et chacun. Elle étonnait toujours lorsqu’elle fracassait quelque chose avec son poing.

Il y avait d’autres secrets en fait ; Arkh ne ressentait presque pas la douleur. Intriguée, June fronça les sourcils.
« Comment ça se fait ? » Ce n’était pas tout à fait normal… Après, il y avait certains individus disait-on qui ne ressentaient pas la souffrance, mais ce genre de personne menait en général une vie horrible. Du matin jusqu’au soir, ils devaient vérifier la moindre parcelle de leur peau, la couleur de leurs hétéroclites, s’ils avaient une coupure ou un kyste quelque part… Ça devait être vraiment fastidieux comme mode de vie. Arkh n’insinuait cependant pas ne pas ressentir la douleur du tout, juste avoir du mal… June ne pouvait pas prétendre le contraire. Quand ces seize coups de couteaux s’étaient immiscés dans son abdomen, elle n’aurait pas dit non à ne pas ressentir la douleur, même si elle devait admettre qu’après le sixième coup, tout ne semblait que froid et engourdissement…

Il ne restait maintenant plus qu’un seul ennemi, le combo de Arkh en attaquant et June en mage permettant de faire de gros dégâts. Qui plus était, il la protégeait et tant mieux ; les impacts pouvaient être douloureux et comme il ne restait qu’un ennemi qui ne disposait pas de lance-flamme, elle n’avait pas de quoi avoir peur, même si du coup, le torse et les bras du guerrier étaient criblés de marques de balles. Elle se promettait de le soigner en guise de remerciement, mais ils ne pourraient vraiment s’en préoccuper qu’une fois dans la zone de repos, près du mont Gagazet. Ici, ils risquaient de se faire attaquer, et l’autoroute n’était pas plus sûre comme terrain.

Elle se fit la réflexion que Arkh semblait épuisé d’ailleurs. Un certain embarras lui mordit la poitrine.
« Ne te sens pas obligé de me protéger contre tous les coups, tu vas tomber sinon. » Elle appréciait sincèrement l’attention donnée, elle était, à vrai dire, soulagée au fond d’elle-même, soulagée d’être tombée sur une personne qui semblait pouvoir la protéger contre de nombreux ennemis. June était une bonne mage mais elle savait être fragile physiquement et beaucoup d’adversaires, monstres et humains, auraient put la terrasser. Avec Arkh à ses côtés au moins, ce serait plus facile…

{3 tours}
June Psyché sur le Moine-Guerrier C
June Psyché sur le Moine-Guerrier C
June Psyché sur le Moine-Guerrier C
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6912
Messages RP : 1423
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Ven 11 Nov 2016 - 14:37

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine C)
Moine C : Attaquer {June} > {Couverture, Carapace} -42hp (Arkh)
June : Psyché > {Perçant} -388hp (Moine C), -4mp (June)
Arkh : Attaquer > -80hp (Moine C)

Arkh : Attaquer > -80hp (Moine C)
Moine C succombe !

Bilan : 800exp (chacun), 810gils (chacun)

Arkh et June passent au niveau 8 (Niv+7)

Arkh : 200/900hp - 29/50mp - DemiMP - Couverture - 25%Somni (2 actions)
June : 84/180hp - 130/170mp - Limite : 0% - DemiMP, AutoFoi (1 action)

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Ven 18 Nov 2016 - 13:28

En parlant de son entraînement en solo et du fait qu'il n'avait appris à manipuler cette arme que depuis peu, June avait reprit en disant qu'elle doutait même de ne serait-ce que pouvoir la soulever au vu du poids qu'elle devait faire. C'était justement le pourquoi il semblait si fort : il avait mine de rien du soulever cette épée et s'entraîner avec pour pouvoir se battre convenablement avec une telle lame. Ca ne serait pas donné au premier inconnu que de pouvoir lui piquer son épée et tenter de l'utiliser comme lui le faisait. Arkh n'allait pas le nier non plus si bien qu'il lui répondit sans détour avant de changer de sujet.

« Elle est très lourde en effet. Mais je pense que ça dissuaderait beaucoup de monde de tenter de me la voler du coup. »

Parce qu'un guerrier sans arme ne valait rien et il le savait. Un mage sans arme savait toujours se défendre mais s'il n'avait plus son épée, il ne pourrait plus faire la majorité de ses coups de son côté. Maintenant, concernant ce qu'il faisait pour elle, il préférait prendre les coups à sa place parce qu'il savait pouvoir les encaisser, les différences de températures ne lui étaient pas trop problématiques parce qu'il ne les sentait presque pas. Mais il ne pourrait pas expliquer la raison comme June le lui demandait, c'était comme ça depuis toujours et il ne pourrait pas donner davantage de détail si ce n'était en haussant les épaules.

Il était néanmoins conscient se faire attaquer, où il avait été touché, il pouvait savoir qu'il faisait froid mais il ne ressentait simplement pas le pire de tout ça et ça l'arrangeait dans ce genre de cas autant le dire. Pourtant, ça inquiétait tout de même June si bien que le jeune homme put lui répondre lorsqu'elle lui demanda de ne pas trop en faire.

« Malgré tout ce que j'ai pris, je sais pouvoir en prendre encore davantage que toi. » Et il n'allait pas lui donner la satisfaction de la laisser se prendre ne serait-ce qu'une seule attaque. Elle était trop fragile pour ça qu'il se disait et il espérait donc pouvoir la protéger encore davantage. Ca aurait été une autre personne un peu plus solide, il n'aurait pas dit mais là, il ne pourrait simplement pas se permettre de la laisser se faire attaquer sans rien faire. Et il continuerait d'attaquer de son côté. Elle était un mage et pourrait le soigner dans le pire des cas, il en était conscient vu qu'elle n'attaquait que par la magie. Il était aussi conscient qu'elle faisait bien plus de dommages que lui et que, donc, elle était bien plus importante en vie que lui. C'était sur ce point qu'il se disait qu'il serait mieux à se prendre toutes les attaques qu'il se prenait depuis tout à l'heure plutôt que ça ne soit elle.

Les coups continuaient de pleuvoir jusqu'à ce qu'Arkh ne fasse le dernier qui fit tomber ce dernier soldat zombie. Il s'écroula et se dissipa avant de pouvoir toucher le sol ne laissant qu'une surface vide de monstres. Petite surprise pour Arkh : il nota qu'il y avait de l'argent sur le sol. Il ne manqua pas de se manifester en allant ramasser sa part.

« C'est marrant. Les soldats zombies gardent leur argent même au travers la mort ? »

Sur son monde, en dehors des humanoïdes, il ne pourrait récupérer absolument pas d'argent sur les monstres. Les braconniers se faisaient de l'argent en revendant les peaux, les griffes, les crocs par moment ou même les oreilles ou les queues des animaux mais il n'y avait jamais de pièces de gils sur le sol. Enfin, pour le coup Arkh sentait tout de même qu'il aurait bien besoin de repos et c'était pourquoi, dans l'absence de connaissance des lieux, il préférait reprendre sa route sans attendre et il incita donc June à aller de l'avant.

« Tu connais le coin, je vais te suivre jusqu'à l'endroit où on pourrait faire sécher ça et se reposer un peu. »

Il avait récupéré son t-shirt trempé mais il ne le remettrait pas : c'était si mouillé et froid qu'il attraperait un rhume rien qu'à le porter. Autant qu'il reste comme ça malgré la température plutôt fraîche des lieux, ça ne serait pas plus froid que s'il remettait son vêtement. June semblait bien couverte elle au moins et ne risquait pas d'avoir le même soucis avec le froid. Surtout qu'elle avait une certaine affinité avec la glace à ce qu'il avait compris qui risquait de ne pas lui faire avoir froid même si elle ne portait rien sur le dos.

Pendant la route, vu qu'il n'y avait pas beaucoup de créatures à se soucier – si ce n'était ce golem qu'ils recroiseraient certainement mais qu'ils pourraient tenter d'esquiver – Arkh tenta de parler un peu de June pour se renseigner sur elle davantage à ses plans. Elle était assez âgée pour occuper un emploi et il voulait savoir si elle avait vraiment laissé tout tomber pour aller chercher sa petite sœur, sans savoir non plus le pourquoi elle avait réellement laissé tout tombé du jour au lendemain.

« Tu faisais un travail ? Ou quelque chose avant de partir ? »
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 27 Nov 2016 - 10:34

Les monstres se retrouvèrent rapidement tués en fin de compte. Tant mieux ; June commençait à être épuisée. Même si elle n’avait pas particulièrement besoin de dormir en raison de sa condition surnaturelle, elle n’aimait pas trop se dépenser inutilement au combat. Ça puisait non pas dans sa santé, mais dans son âme, et celle-ci était aisément touchée par les désagréments des batailles.

Arkh alla chercher ce que les monstres avaient laissées après lui avoir raconté qu’il encaissait plus aisément les coups qu’elle, aussi était-ce mieux que ce soit lui qui la protège que l’inverse. Tandis qu’il s’accroupissait pour prendre quelques gils en s’étonnant de leur présence sur des morts-vivants, June entendit un sifflement discret qui la poussa à tourner la tête. Elle constata que des furolucioles étaient revenues à ses côtés. Peut-être celles connectées à ces morts justement ? Elle leur jeta un coup d’œil doux, mais triste, avant de ramener son attention vers Arkh qui lui ramenait sa part du gagne-pain. C’était quelques pièces, mais plusieurs valaient une bonne fortune.

Il la poussa à aller de l’avant, puisqu’elle connaissait mieux le coin que lui.
« Ce n’est pas tout près. Il y a encore une autoroute à passer. » Une autoroute qui n’était évidemment pas utilisée. Elle était fragmentée et la moitié de sa structure passait sous les eaux fraîches de Zanarkand. Cela dit, ça ne les empêcherait pas de passer dessus. June prit les devants comme Arkh le lui intimait et les furolucioles entreprirent de suivre les mouvements de la jouvencelle sombre. Il y avait bien six ou sept sphères qui suivaient ses faits et gestes, comme des âmes en peine qui cherchaient une source de chaleur quelconque. Elle ne s’en préoccupa pas trop. C’était un peu l’habitude pour être honnête, maintenant… Et elle devait bien admettre qu’elle ressentait une forme de réconfort à les savoir à ses côtés, même si Arkh trouverait peut-être ça curieux – surtout que les morts-vivants avaient laissés s’échapper ces sphères colorées et s’il l’avait remarqué, les interrogations deviendraient multiples.

Tandis qu’ils marchaient, Arkh décida de s’interroger sur cette étrange femme qui l’accompagnait. Il lui demanda si elle travaillait avant de venir ici. Pourquoi soudainement ? June lui jeta un regard curieux. Avait-elle l’air de travailler quelque part ? Non, en fait, il voulait surtout savoir si elle faisait quelque chose avant de venir ici, avant de partir de chez elle… June ne savait pas trop quoi répondre à vrai dire. Elle haussa les épaules.
« Non, pas vraiment. Du moins, je doute que diseuse de bonne aventure soit un métier confirmé. » Elle rit doucement, très discrètement, mais on notait un éclat lumineux sur son joli minois l’espace d’un instant. Ça la faisait rire surtout parce qu’on lui avait souvent dit qu’elle arnaquait les gens en leur prédisant l’avenir de manière très vague. Ce n’était pas comme si elle pouvait leur dire la date exacte où le grand amour arriverait si ? Ce serait trop angoissant et l’avenir n’était pas aussi précis qu’on le voudrait.

Elle se hissa par-dessus des décombres de l’autoroute et retomba de l’autre côté, les pieds dans l’eau. Elle ne s’en préoccupa pas vraiment pourtant et poursuivit son chemin.
« Je voulais être thanatologue. Mais certaines circonstances ont fait que j’ai dû laisser tomber. » Comme si les furolucioles la faisait passer pour un monstre aux yeux des créatures hostiles, toutes celles qu’ils pensaient voir vaquaient à leurs occupations. June leur jetait parfois des regards mais ils ne venaient pas jusqu’à eux. C’était un peu chagrinant, puisqu’elle se voyait comme une sorte de monstruosité elle-même, mais soit hein ? Ça leur évitait des combats inutiles.

« Et toi ? Que faisais-tu avant d’inopinément débarquer ici ? »
Elle avait crut comprendre qu’il avait atterrit là grâce à un sceau, donc involontairement.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 28 Nov 2016 - 10:17

Leur destination ne serait pas pour tout de suite. De nombreuses enjambées allaient encore devoir se faire puisqu'il y aurait une autoroute à passer et évidemment aucune voiture qui ne pourrait l'utiliser... En même temps, il suffisait de voir le passage sous l'eau que ça impliquerait pour comprendre que la voiture qui passerait là serait probablement celle d'un super héros... Au moins, ça permettrait une certaine pesanteur que de passer là : Arkh se disait que ce ne serait pas les monstres qui se risqueraient à marcher sur des structures aussi bancales... Mais il pourrait encore être surpris.

Les gains une fois répartis, ils purent tous deux se mettre en route pour pouvoir commencer à raccourcir la distance qu'il faudrait faire jusqu'à atteindre une civilisation. June connaissait mieux que lui pour être passé ici une première fois peu de temps avant mais Arkh ne pourrait pas vraiment se tromper même s'il était devant puisqu'il n'y avait pas d'embranchement réalisable. Et même si la route partait dans plusieurs directions assez souvent, tous les chemins étant émergés, il était facile de savoir lequel suivre.

Arriva le moment où il lui demanda ce qu'elle faisait pour s'occuper avant de venir ici. A vrai dire, elle ne devait rien faire du tout. Elle avait déjà travailler dans un pub mais ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait envie de faire et, si on prenait vraiment juste avant de partir, elle ne laisserait entendre qu'une chose : elle était diseuse de bonne aventure. Ca pourrait être marrant à voir ce qu'elle aurait à dire pour Arkh tien ! Le jeune homme sourit en se disant que ça pourrait être l'objet d'un de leurs arrêts un peu plus tard si elle l'accepterait. Mais elle doutait que ça ne soit un métier très approuvé et donc confirmé par beaucoup.

« Non, c'est sûr. Mais si on fait une pause du coup, tu pourrais me dire la bonne aventure, non ? »

C'était une question comme ça même si ce n'était vraisemblablement pas ce qu'elle aurait souhaité faire. Elle parla de thanatologue, quelque chose de bien plus délicat au passage et qui demanderait certainement bien davantage d'études. Comme elle le disait, avec les circonstances dans lesquelles elle avait vécu, elle avait du laisser tomber. Ne serait-ce que la guerre au Wutai, le fait que sa sœur soit partie et tout ce qu'elle avait eu à vivre ensuite, ça n'avait pas aidé du tout, surtout la touche finale qui faisait très ironique sur son projet.

En retour, elle demanda à Arkh ce qu'il faisait avant d'arriver sur Spira. Il lui avait déjà grossièrement dit avoir été sur une autre planète mais elle devait lui retourner la question sur ce qu'il faisait avant de quitter son monde d'origine certainement. Il ne perdit pas de temps pour lui répondre tout en suivant assez vivement les traces de la demoiselle. Il avait prit son arme vivement en voyant un œil se rapprocher d'eux mais il avait passé son chemin aussi vite qu'il n'était arrivé dans leur ligne de mire. Quelque chose faisait qu'ils ne les attaquaient pas. Ce n'était pas pour déplaire au jeune homme mais il ne pouvait s'empêcher de penser que c'était par les furolucioles qui entouraient June. Ces étranges petites choses colorées...

« Personnellement, je n'ai pas même eu le temps de trouver un travail. Je voulais voyager donc dès que j'ai terminé mes études, j'ai saisi l'opportunité que les transporteurs pourraient me donner. Ils ont eu un dysfonctionnement par contre donc j'ai du me rediriger vers un sceau qui m'a emmené sur une planète très vaste. De là, j'ai repris un sceau pour arriver jusqu'ici. »

C'était une manière très rapide de résumer les derniers jours de sa vie... Les derniers mois même... En tout cas, maintenant qu'il en était là, autant qu'ils continuent sur le sujet qu'ils avaient commencés. Ils approchaient de la destination qu'ils s'étaient fixés en premier lieu pour se reposer donc autant qu'ils continuent de parler pour passer le temps.

« En dehors de ta sœur, tu as encore de la famille ou des amis de là d'où tu viens ? »

Ca pourrait paraître un peu obsessif de lui demander d'étaler sa vie comme ça mais au moins ça occuperait un peu les esprits et permettrait de passer le temps qui resterait à franchir de manière plus agréable et informative, profitant que les monstres n'étaient pas très attirés par eux, non pas pour déplaire à quiconque. Arkh avait toujours un peu froid en plus mais il n'allait pas remettre son t-shirt toujours aussi mouillés et froid qui plus était. Il avait en plus les chaussures particulièrement mouillées et froides aussi à mesure de passer par les endroits où il y avait des routes trop inondées pour faire autrement...
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 6 Déc 2016 - 18:05

Diseuse de bonne aventure n’était pas une profession, pas aux yeux du commun des gens, mais June s’était plut à leur lire l’avenir. C’était toujours assez vague, mais elle trouvait ça amusant et mine de rien, elle avait un véritable talent. Nombreux étaient ceux qui revenaient vers elle en disant avoir comprit ce qu’elle voulait dire. Nombreux étaient aussi ceux qui se plaignaient qu’elle leur piquait de l’argent par exemple mais soit… Elle ne les forçait aucunement à dépenser après tout.

Arkh demanda si elle pourrait lui lire son avenir, ce qui la laissa rire un peu.
« Bien sûr, si tu veux. » Ça ne la dérangeait pas de le faire gratuitement non plus, c’était un hobby avant tout. Elle avait toujours ses cartes avec elle si bien qu’elle pourrait toujours lui faire ce plaisir lorsqu’ils seraient au coin du feu, au pied de la montagne. Mais avant de penser à ça, elle interrogea Arkh pour savoir ce que lui faisait avant.

Il n’avait pas de métier à priori. Il n’avait pas vraiment eut l’opportunité en fait de se trouver un travail, il voulait voyager après ses études et était si déterminé qu’il avait prit l’opportunité donné par les Transporteurs pour le faire. Malheureusement, ceux-ci étaient dorénavant détruits. C’est grâce à un sceau s’il avait put se diriger vers Zanarkand. June pouvait dire la même chose honnêtement… C’était une façon somme toute rapide de résumer les événements qui avaient précédés au voyage, même si June était persuadée qu’il y en avait davantage. Personne ne transportait que de la platitude dans son sac de voyage. Il y avait des tourments et des bonheurs, aussi.

Alors que June repérait le point de repos au loin, Arkh alla un peu plus loin en se permettant de lui demander si elle avait d’autres familles, outre sa sœur bien sûr, ou des amis. June aurait put s’assombrir mais elle se contenta de rester neutre. Elle lui adressa même un sourire quelconque, un sourire forcé peut-être, difficile à dire.
« Non, pas vraiment. C’est pour ça que je souhaite la retrouver rapidement. C’est ma seule famille. » Elle haussa les épaules pour la suite. « Je n’ai jamais vraiment été douée pour me faire des amis. Alors je n’en ai pas. » Ce qui était dommage… Elle n’aurait pourtant pas dit non à avoir quelques copains, c’était toujours agréable de se réunir autour d’une tisane pour discuter de tout et de rien, mais elle n’avait jamais eut ce plaisir. C’était pourquoi elle n’avait vraiment que July dans sa vie, et elle s’était retrouvée bien seule lorsqu’elle était partit…

Elle eut un sourire curieux alors.
« J’ai dû en avoir un ou deux bien sûr, par le passé. Mais ça fait si longtemps que je les ai vu que je dois être morte pour eux. » Haha. Si seulement Arkh pouvait connaître l’ironie de ça. Et le pire, c’était que c’était littéralement ça… Elle avait été tuée et déclarée assassinée, donc tout le monde à Wutai croyait qu’elle était morte, tuée par un mec quelconque qui voulait enlever la vie à quelqu’un.

Ils arrivèrent au feu de camp, bien sûr éteint. June ne pouvait pas l’allumer cependant. Elle n’avait rien en sa possession pour ça… et ses magies étaient exclusivement de type glace ou ténèbres. Ce n’était clairement pas ce qui leur permettrait d’avoir un peu de chaleur, et ce n’était pas ce qui sècherait le t-shirt de Arkh non plus. June dévisagea le tas de bois avant de regarder l’horizon. Les furolucioles qui dansaient autour d’elle faisaient briller ses yeux bleu-océan d’une lueur multicolore qui lui donnaient des airs d’esprit errant.
« Je ne peux pas démarrer ce feu, je n’ai aucune magie de ce genre… Tu saurais te débrouiller ? » Demanda-t-elle en s’adossant à la petite colline près du point de repos. Elle croisa les bras. Elle n’avait pas vraiment froid honnêtement, au contraire, elle aimait le froid, mais déjà qu’elle se considérait comme un genre de monstre à ne pas avoir à dormir, mangé ou se réchauffer autant qu’un être humain basique, autant apprécier la chaleur d’un feu et prétendre qu’elle en avait besoin plutôt que de faire le contraire…
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 12 Déc 2016 - 11:31

Avec la certitude que June pourrait se prêter à ce petit jeu avec lui, Arkh avait continué en parlant un peu de lui. Il avait encore ses parents et, bien qu'il avait plus ou moins le même âge que cette jeune femme, il se rendait compte assez facilement qu'elle avait eu un mode de vie très différent du sien. Ce n'était pas elle qui rentrerait chez maman et papa le soir pour se lover dans son lit après un bon repas et Arkh la questionna alors sur sa famille. Elle n'avait finalement plus que sa sœur et ce n'était pas pour rien qu'elle était partie à sa recherche. Le jeune homme comprit un peu pourquoi elle était aussi envieuse de la retrouver mais aussi pourquoi elle paraissait si mature à côté de lui.

Elle n'avait pas non plus eu d'amis et même si, oui, elle en avait eu un ou deux, elle devait être morte pour eux depuis le temps qu'elle ne leur avait pas adressé la parole. Pourtant, Arkh ne la trouvait pas désagréable à fréquenter. Ce n'était peut être qu'avec lui mais il était vrai qu'elle avait une certaine froideur dans la voix et dans ses gestes mais en l'écoutant parler et raconter son histoire, il admettrait même la trouver intéressante. Il ne laissa pas le silence répondre à sa place par contre. Même si ce ne fut qu'une petite phrase, il put lui dire ce qu'il en pensait

« Je comprends oui... Tu n'as pas eu le même univers que moi pour en arriver jusque là. Je t'aiderais à retrouver ta sœur comme je peux. Ca pourra te faire un ami pour le voyage si tu veux ! »

Dit comme ça, c'était un peu le type qui se cherchait des amis mais ce n'était pas non plus dit de cette manière. Il voulait seulement se montrer gentil et n'avait pas le don ou le tact pour le faire de manière correcte si bien qu'il le mentionnait d'une façon très maladroite mais réaliste quand même.

Ils arrivèrent jusqu'au lieu du campement en question et Arkh comprit bien vite où le feu allait se faire. Mais June nota tout de même le fait qu'elle ne savait pas faire de feu et que ça serait donc au jeune homme de le faire. Il avait peut être été élevé dans une grande ville avec ses parents, il avait déjà fait un peu de camping et devrait pouvoir se débrouiller un peu même sans magie.

« Je vais essayer... » Fit-il en guise de réponse avant de reprendre. « Et, dans le pire des cas, j'ai un objet qui ferait un vrai feu de joie mais je préférerais ne pas l'utiliser comme ça. »

Après tout, un magikoroc de feu, ce n'était pas donné à tout le monde comme ingrédient de feu de camp. Il se pencha alors sur le bois qui était heureusement assez sec malgré les lieux. Il trouva ensuite quelques brindilles pour les ajouter au feu et tenta de les allumer en créant des étincelles grâce à sa propre énergie. Lorsque ça prit, le feu partit si vivement qu'il fut contraint de se reculer pour se protéger les yeux et retourner s'installer en retrait à côté de June.

« Voilà, au moins il y en a un qui pourra sécher maintenant. »

Il se redressa pour pouvoir l'installer non loin des flammes sans risquer de le brûler et il se remit en face de June cette fois pour pouvoir la regarder en lui parlant. Il commençait à avoir un peu faim et n'avait rien sous la main pour manger. Il aurait pu tenter de chasser un monstre mais, à chaque fois, ce dernier partait en furolucioles quand il mourrait. Toutes ces choses qui suivaient toujours June. Ce n'était peut être que l'endroit qui voulait ça mais il avait l'impression qu'elle continuait encore et encore à attirer toutes ces choses autour d'elle.

Si elle en les maîtrisait pas, si elle ne les contrôlait pas, il se demandait pourquoi elles voletaient tout autour d'elle de cette manière et finit par trouver un nouveau sujet de conversation qui pourrait tourner sur autre chose. A vrai dire, elle ne serait peut être elle même pas au courant de pourquoi ces choses lui tournaient autour vu qu'elle ne venait pas de ce monde mais elle pourrait toujours donner des traces de réponses si elle en savait un minimum.

« C'est marrant que toutes ces sphères de tournent autour comme ça. Tu ne sais pas pourquoi ? Elles arrivent à chaque fois qu'on tue un monstre. C'est à croire qu'elles sont vivantes et qu'elles te veulent quelque chose. »

Comme se faire envoyer dans l'au delà par exemple ? Même si Arkh ne connaissait pas du tout les furolucioles et ne pourrait que supposer que c'était parce que June était en capacité de les maîtriser qu'elles lui tournaient autour. Il s'y était adapté maintenant et n'en avait plus peur : si elle avait voulu lui nuire, elle aurait pu le faire depuis bien longtemps après tout. Mais ça restait curieux de voir toutes ces choses autour d'une même personne comme si elle en était leur maître. Ce n'était pas un monstre non plus, il avait eu l'occasion d'en avoir la preuve en chemin : elle parlait et réagissait comme n'importe qui. Elle avait même un 'métier' avant et donc il supposait que ce n'était qu'une coïncidence ou peut être une familiarité entre la jeune femme et ces sphères de couleur.

« On dirait presque qu'elles t'ont choisie comme maître à les voir te tourner autour. »

Et vu qu'elle manipulait glace et ténèbres, on pourrait supposer que c'était l'affinité de June avec ces éléments qui lui permettait d'avoir d'aussi belles couleurs flottant tout autour d'elle. Toujours était-il que le feu était agréable à ressentir après avoir eu froid comme ça. Arkh pourrait se reposer un peu avant de repartir mais il s'intéresserait d'abord à leur itinéraire lorsqu'il aurait eu une réponse – potentielle – de ce qu'il avait parlé à June. Après, elle aborderait certainement elle même le sujet vu que la montagne, bien que non visible de leur position, était devinable juste à côté par la forme du terrain et la température les entourant...
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 20 Déc 2016 - 19:34

Un ami pour le voyage ? June sourit en l’entendant dire ça. S’il le voulait, bien sûr, c’était une façon de voir les choses, mais resterait-il donc un ami en apprenant ce qu’elle était vraiment ? Difficile à dire. Elle préférait de toute façon ne pas en parler pour le moment. Ce n’était pas tellement le genre de choses dont on parlait avec quelqu’un qu’on venait de rencontrer quoi… Ce serait plutôt un bon motif pour fuir. Coucou, en fait j’ai été tuée récemment mais je suis miraculeusement revenue, dix-sept coups de couteaux, tu veux voir les cicatrices ? C’était trop space. Non seulement elle passerait pour une tarée mais après preuve de cette vérité, elle passerait pour un monstre…
Non, elle préférait éviter.

Pendant que June réfléchissait, adossée à la petite colline, Arkh parvint à allumer un peu. Ce fut maladroit mais il y arriva en fin de compte. Il utilisa sa propre énergie pour alimenter les flammes et soudainement, une explosion chaude jaillit, obligeant le jeune homme à se protéger. June rit un peu, sachant bien qu’il ne risquait rien, et Arkh commenta que son t-shirt pourrait sécher comme ça… et lui aussi soit dit en passant. Elle le regarda s’installer près des flammes et décida de faire pareil, même si elle n’était pas vraiment à l’aise avec la chaleur du feu. Elle resta à une distance correcte, une distance apte à entretenir une conversation, mais pas vraiment de quoi se réchauffer, contrairement à Arkh qui était à une proximité plus décente du feu…

Son regard resta un moment perdu dans les flammes. Elle ne sentait aucune famine et regrettait un peu les provisions qu’elle avait emmenées… Elle n’avait pas mangé depuis la veille facilement. La veille au matin hein, précision. Si elle ne les mangeait pas maintenant, elles seraient perdues… Elle les avait emmenées depuis la plaine félicitée et c’étaient des denrées périssables quand même. Au pire, elle pourrait peut-être se forcer à les manger… ?

Elle sortit de ses réflexions quand Arkh commenta les sphères qui flottaient toujours autour d’elle. Elles étaient nombreuses mine de rien et June n’y faisait presque plus attention. Elle regarda un peu autour d’elle alors qu’il disait que c’était étrange qu’elles restent comme ça, près d’elle… C’était un peu comme si elle était leur maître ou quelque chose comme ça. June sourit doucement avant de hausser les épaules lentement.
« Je ne sais pas. » Elle leva une main pour laisser ses doigts effleurer la surface d’une furoluciole. Elle ne sentit qu’une petite vague de froid qui ne lui fit rien, bien que le commun des mortels aurait sans doute sentit un frisson déplaisant. « Je suis une mage et elles me semblent être des entités magiques, peut-être sont-elles attirées par les personnes capables de lancer des sortilèges ? »

C’était un bobard gros comme le monde. Elle pensait savoir pourquoi elles étaient attirées à elle, bien sûr. Elle supposait que le fait qu’elle soit morte puis revenue à la vie par un quelconque miracle devait attirer ces choses… Elles semblaient être des messagers de la mort, puisqu’elles apparaissaient toujours quand une créature venait à être tuée. Cela dit, elle s’abstiendrait bien de partager sa théorie.

Elle fit alors apparaître un sac venu de nulle part, une sorte de sac en bandoulière noir qui semblait contenir pas mal de choses. Elle n’était pas capable de faire disparaître et apparaître grand-chose, mais ce sac, elle le pouvait, et heureusement parce que sinon, elle serait bien mal foutu pour transporter ses affaires. Son manteau était ample mais il n’y avait pas de quoi enfourner de la nourriture et de quoi boire…
« Est-ce que tu as faim ? J’ai peut-être encore quelques petites choses si ça t’intéresse. » Et non ce n’était pas périmé. Elle sortit une bouteille d’eau toute neuve, assez petite, de son sac et récupéra des petites choses enveloppées dans du papier transparent qu’ils pourraient toujours jeter au feu après à défaut de poubelles. Il y avait deux sandwichs et encore trois boulettes de riz avec de la viande dedans. « Tu peux prendre ce que tu veux. Je n’ai pas très faim. » Assura-t-elle avec un sourire.

Elle lui laissa donc le choix. Elle, elle se contenta d’une autre bouteille d’eau dont elle bu lentement le contenu.
« Et toi alors ? N’as-tu aucune famille qui t’attende là d’où tu viens ? » Il l’avait interrogé concernant July, si bien qu’elle se permettait un peu de lui poser des questions elle aussi. Pendant qu’il lui répondait, elle sortit ses cartes, se souvenant qu’il voulait qu’elle lui lise la bonne aventure… Elle attendrait qu’il ait répondu cela dit avant de le lui proposer.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 15 Jan 2017 - 16:03

La chaleur de ce feu faisait du bien au jeune homme... Mais June restait assez loin de son côté : elle n'avait pas été mouillée comme lui en même temps et n'avait peut être pas particulièrement froid. Ca ne l'empêchait pas de discuter non plus, surtout si Arkh lui posait une question et qu'elle se permettait de répondre à ce qu'il désirait savoir ; notamment sur ces furolucioles qui la suivaient... Elle avait bien une théorie pour l'expliquer mais elle ne l'exploiterait pas maintenant, préférant supposer que c'était parce qu'elle était une mage et que ces choses devaient en toute évidence être magiques.

« C'est vrai que tu es une bien meilleure mage que moi. Je sais faire de la magie mais ce ne sont que des petites choses que j'ai trouvées dans des livres personnellement. » Mais qui pourraient avoir une certaine utilité tout de même quelque part !

Les mains retournèrent près du feu pour qu'il puisse se réchauffer et il alla voir si son t-shirt était en train de sécher. Ca irait vite puisqu'il semblait déjà prendre un peu de chaleur même si l'odeur de la braise risquait de rester elle... Ce n'était qu'un maigre prix à payer pour pouvoir se couvrir efficacement... June proposa quelques secondes ensuite de quoi manger au jeune homme. Il était vrai qu'il n'avait pas pensé à prendre des provisions et c'était en voyant la demoiselle sortir un sac qu'il s'était fait la remarque qu'il n'avait absolument rien avec lui...

« J'ai un peu faim en effet. » Fit-il pour répondre en se demandant s'il pourrait vraiment se permettre de manger quelque chose. Il ne pourrait pas savoir que ce n'était pas June qui manquait d'appétit non plus et il pensait qu'elle se retiendrait de manger pour lui. « Mais tu l'as pris pour toi. Sers toi d'abord et je verrais si tu n'as pas besoin de tout comme ça. » Il ne pourrait pas décemment lui prendre les provisions qu'elle avait pensé à faire et que lui n'avait pas eu l'idée de faire avant de partir non plus !

Mais un sandwich le tenterait bien effectivement... Surtout qu'il avait faim donc le voir ne risquait pas de faire passer sa famine... C'était difficile de se contenir mais il se savait poli et préférait attendre de voir ce que June prendrait avant de se jeter comme un morfal sur la bouffe.

Comme elle lui avait parlé un peu de sa famille, elle s'intéressa à celle d'Arkh afin de voir s'il avait un petit frère ou une petit sœur de son côté... Ou un grand frère à la limite qui savait ? Mais ce n'était pas le cas et le jeune homme put répondre sans trop attendre, préférant penser à autre chose qu'à son estomac qui criait d'autant plus famine maintenant qu'il savait qu'il y avait de la nourriture à manger.

« Je suis enfant unique personnellement. Il n'y a que mon père et ma mère qui vont m'attendre à la maison. » Il était à l'aise à parler de sa vie privée au moins. Ca ne le dérangeait pas de parler de son passé et il savait que ce n'était pas le cas de tout le monde mais comme elle avait demandé, il n'hésita pas longtemps avant d'en parler un peu plus longuement. « Mes deux parents travaillent dans le même comptoir. Ils vendent des armes et de la magie justement. C'est comme ça que j'ai pu récupérer quelques vieux livres. »

June avait peut être parlé de sa sœur mais elle n'avait pas parlé de ses parents non plus. Mais Arkh avait bien compris que si elle était seulement avec sa sœur, c'était parce qu'elle n'avait plus de parents. En la voyant jouer un peu avec ses cartes, il se souvint de ce qu'elle faisait comme métier et eut un sourire en lui proposant alors de faire ce qu'elle avait dit.

« Tien, tu m'avais dit que tu me ferais une prédiction gratuite ! T'as besoin de quoi ? Mes mains ? »

Il tendit les mains comme s'il cherchait à lui faire ligne son avenir de cette manière mais elle n'aurait besoin que de ses cartes et ne tarderait sans aucun doute pas à le lui dire. Le casse croûte étant toujours à côté, la faim de l'adolescent ne passait pas et son estomac le démontrait en se faisant un peu entendre... Probablement allait-elle finir par l'obliger à prendre quelque chose même si ça serait d'une manière joueuse comme lui dire qu'elle ne lirait son avenir que s'il avait le ventre rempli...
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

La mort est belle, elle aussi
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [évent Halloween] Parfois la Mort est joueuse elle aussi [Anathème Vyrad/ Bonnie Flinfletcher/ Hyun-Ae Choe]
» La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort.
» 『pv marwin』, celui qui craint la mort perd la vie.
» La mort est une dette que chacun ne peut payer qu'une fois. Ou pas ? [pv Grundy]
» Dans l'antre de Douce Poésie [PV Etoile de Feu ]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum