Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sous la tour Shinra
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 10 Aoû 2016 - 19:20

Weiss et Mortalis viennent de Kalm

Était-il encore apte de marcher ? Oui, il n'était pas comme ces sous merdes qu'il ne cessait de rabaisser qu'il disait et serait donc encore en mesure d'avancer. Tant mieux dans ce cas, Mortalis fit donc part à Weiss de prendre les devants et de les mener jusqu'à Midgar pour continuer d'avancer sur leur objectif de base. Après tout, c'était l'immaculé qui avait ses plans pour la suite et Mortalis qui le suivait même si techniquement parlant, l'entité avait déjà bien prouvé avoir le potentiel nécessaire pour l'aider voire peut être, à l'opposé, être une menace pour lui. Au moins, elle était consciente avoir un bon potentiel même si elle n'avait pas encore récupéré l'intégralité de son pouvoir. C'était long à revenir mais elle y parviendrait bien à un moment très certainement.

Ainsi, sur le départ, Weiss lui expliqua qu'il y avait deux villes, l'une de deux était Midgar. L'autre n'avait pas d'importance dans ce cas pour Mortalis mais elle put reconnaître les deux villes rien qu'à l'importance qu'il fallait leur accorder : la plus petite, la plus jeune, Edge qu'il avait dit, était un peu en retrait par rapport à la plus grande mais ce n'était pas là où ils iraient. La tour qu'ils visaient était celle qui était le plus remarquable et c'était pourquoi ils iraient dans cette direction. Il disait qu'il se cachait des trucs bien plus intéressant à Midgar que nombre d'autres directions laissant donc parfaitement Mortalis suivre les idées qu'il pourrait avoir. La tour n'était pas difficile à rejoindre. Ne disait-on pas que tous les chemins menaient à Rome ? Là, on retrouverait l'expression pour la tour puisqu'elle était le centre de la ville autant qu'elle surplombait le paysage de partout et ce malgré la plaque supérieure qui pourrait empêcher de la voir.

« Il n'y a pas que des ruines... » Nota alors Mortalis en approchant un peu des rares secteurs encore habités avec le cinquième et le sixième. Mais il y avait une aire d'autoroute à prendre entre le cinquième et le sixième, elle aussi en ruines, pour atteindre la tour... La tour, elle même en ruines...

Weiss semblait persuadé qu'il pourrait trouver quelque chose dans ces débris mais Mortalis suivrait sans poser de question en se mettant simplement en tête que ça lui permettrait de voir la pourriture que le monde aurait à proposer dans toute sa splendeur et comprendre bien plus que rapidement que le monde était irrécupérable. L'idée d'une purge était toujours dans sa tête et elle se disait que ça ne serait pas plus mal que de rendre l'éclat qui n'existait plus à cette planète. Les hommes avaient saccagé tout ce que la nature avait à leur proposer. Ils s'entre-tuaient et ne garderaient rien de plus que des choses pour détruire tout ce que quiconque pourrait prendre le soin de détruire. Sans nécessairement être mauvaise, Mortalis avait elle aussi cette idéologie de la destruction mais ce n'était que pour équilibrer les forces et laisser entendre à l'humanité qu'elle était allée trop loin et qu'il faudrait se ressaisir. Ce n'était pas tout le monde qui était comme ça mais n'importe qui utilisant des armes et dictant être au service du monde pourrait se poser la question sur le pourquoi il agissait au service du monde en cherchant à détruire les rares personnes qui pourraient faire briller un avenir meilleur.

« Quel est le rôle d'Omega dans l'histoire ? » Demanda alors Mortalis. Elle était déjà consciente qu'il s'agissait d'une chose qui allait purger le monde mais elle désirait en connaître la manière pour savoir si une entité quelconque aurait assez de puissance pour pouvoir soigner une planète déjà condamnée. « Quel est son mode opératoire pour être actif ? »

Evidemment, le pouvoir de Nero était indispensable pour que la purge puisse efficacement et rapidement se faire mais avec le mode opératoire complet, Mortalis pourrait se donner son propre objectif et se placer vis à vis de la situation sur le meilleur point pour parvenir à aider Weiss. Elle commençait à se faire une idée de son jugement et même s'il disposait d'un cerveau, il n'était probablement celui qui pourrait servir avec le plus d'efficacité de cerveau. Il devait y avoir une personne pensante dans son ancien groupe même s'il était le chef et aurait pu suivre les conseils avisés de son allié. S'il avait été vaincu, c'était certainement parce que son groupe avait été démantelé et, pour commencer, il serait peut être tout aussi bien de retrouver le groupe en question. Midgar semblait être la zone la plus prometteuse pour une réunion donc il faudrait encore un minimum de patience pour pouvoir avoir la majorité des réponses qu'elle attendrait.
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Aoû 2016 - 1:21

Il était grand temps de se diriger à Midgar et Weiss n'attendit pour reprendre la marche, et fut satisfait en voyant que Mortalis le suivait. Il lui donna deux ou trois détails concernant leur prochaine destination, supposant qu'elle voudrait faire un tour à Edge. Il était très volontaire pour y aller aussi mais sa destination première était Midgar. Car c'était bien beau d'aller éventuellement à Edge mais il faudrait reprendre quelque forces, ce qui serait probablement possible dans le tas de ruines. En tout cas avec ce que Weiss espérait y trouver.

Ils avançaient à un bon rythme et virent assez vite les deux villes apparaître au loin. Ils les atteignirent même assez vite, et purent remarquer que quelques coins de la ville étaient encore habités. Comme la femme-monstre le fit remarquer.

« Encore des habitations oui. ».

En pensant au nouveau massacre qu'ils pourraient y faire, un sourire machiavélique se dessina sur les lèvres de l'Immaculé. Cependant, il lui tardait aussi d'aller fouiller sous la tour. Car c'était là DeepGround, ou plutôt ce qu'il en restait, et c'était là où il voulait aller. Il espérait bien y revoir Nero et, pourquoi pas, les autres Tsviets. Enfin, ceux qui était digne de ce grade, et non pas les traitres comme Shelke la Translucide. Cette petite folle avait l'affront de se ranger du coté de la WRO, et Weiss se jurait de lui faire comprendre sa bêtise le jour où il la reverrait.

Sans attendre plus Weiss pris l'autoroute qui menaient vers la tour, plus précisément sous la tour. C'était très en ruines et il fallait bien suivre le chemin. De plus la nuit commençait à tomber et il commençait à bien pleuvoir, ce qui ne facilitait pas les choses. Cependant, on est Tsviet ou on ne l'est pas n'est-ce pas ? Ce n'était pas ce genre de conditions qui stopperait Weiss dans son avancée et il supposait que Mortalis n'en serait pas handicapée non plus, vu la puissance qu'elle avait montré avant.
En même temps qu'ils avançaient dans les décombres de ce qui restait de la Shinra et qu'ils arrivaient vers une grande porte métallique, Weiss se retourna vers Mortalis qui le questionnait sur Omega.

« Omega est l'Arme Ultime de ce monde. Il aspire la Rivière de la Vie et quitte la Planète, et s'en va en occuper une autre. ».

Rien que les premières explications données faisaient renaître cette excitation chez le Tsviet et laissaient apparaître une expression des plus machiavéliques sur son visage. Il se voyait déjà fusionner à nouveau avec Omega et allait coloniser un monde, y répartissant la vie à Sa façon, une vie qu'il pourrait dominer comme bon lui semblerait. Néanmoins il n'avait pas l'intention de tout dire à Mortalis. Elle voudrait très certainement sa part sinon. Bien qu'avec ce qu'il venait de dire, elle devinerait sûrement des choses.

« Une fois que la Planète est vidée de la Rivière de la Vie, elle meurt et finit en poussière. Ahahahah. ».

Seulement voilà pour invoquer Omega, il y avait effectivement tout un processus, et c'était là où Weiss espérait que Mortalis puisse l'aider à contourner le processus. À vrai dire il aurait aussi à vérifier toute la démarche d'une façon ou d'une autre car là, il se servait des connaissances qui lui restait après le contrôle de son esprit par Hojo. Entre temps, il y avait eu une période de coma, et puis Weiss avait beau être intelligent, il n'était pas un scientifique pour autant.

« Pour qu'Omega se réveille il faut que la Planète soit menacée. On pourrait faciliter la chose si on retrouvait la Protomatéria, laquelle permet de contrôler Omega, ainsi que Chaos. ».

C'était là qu'il y avait un gros soucis, puisque la Protomatéria lui avait été reprise par la petite traitresse de Shelke. Et de penser à cela fit froncer les sourcils à Weiss, alors que la cruauté apparaissait plus que jamais sur sa face. Le Tsviet restait calme en apparence mais n'importe qui pourrait sentir son extrême cruauté rien qu'à sa façon de parler et à son expression. Comme s'il pouvait sortir ses armes en deux secondes et attaquer une cible.

« Chaos fait aussi partie du processus, c'est une semie-Arme qui tue toute forme de vie afin de l'envoyer à la Rivière, afin qu'Omega puisse l'aspirer. ».

En même temps qu'il donnait des explications, ils avançaient dans des vieux couloirs – très endommagés pour certains – avant d'arriver dans ce qui semblait être le reste d'un laboratoire. Oh sûrement pas des laboratoires les plus précieux vu sa localisation mais c'était mieux que rien.
Pas de trace de Nero pour le moment en tout cas, malgré d'étranges ressentis du Tsviet. Cela était sans doute à ses souvenirs dans ces lieux, tout simplement mais il ne voulait pas pencher sur cette hypothèse.
Il fronça néanmoins les sourcils en voyant un caisson à Mako qui semblait hors service alors qu'il essayait de l'activer.

Cependant un sourire malicieux à l'extrême apparu à nouveau sur son visage alors qu'il vit un petit tube rempli du fameux liquide vert bleuâtre à terre. Laissant entendre un rire sinistre mais léger, l'Immaculé se baissa pour le ramasser et vit que c'était une seringue.

« Hmmmmm ! Ahahah ».

Le rire sinistre se fit un peu audible alors qu'il sortit l'air de la seringue, se rappelant assez vaguement des gestes des scientifiques de DeepGround, avant de se la planter dans une veine du bras d'une façon qu'il n'avait strictement rien à foutre de si ça faisat mal ou pas, et de s'injecter la dose de Mako. Sous les yeux sans doute interrogateur de Mortalis mais il prendrait le temps de lui faire savoir ce dont il s'agissait.
Dans ce moment il n'avait totalement cure des germes qui pourraient se trouver dedans ou sur l'aiguille. Comme d'habitude en effet. Encore une fois il n'était pas un scientifique et encore moins une petite nature. Surtout à présent qu'il avait reçu une dose de Mako. Peut-être une qui avait perdu de son efficacité avec le temps mais c'était mieux que rien.
Rien qu'à penser à la force récupérée, il éclata d'un bon rire sinistre avant de regarder Mortalis.

« C'est pas tout mais c'est un bon début ! Allons voir ailleurs... hmmmff ahahahah. ».

-----

Weiss utilise Source de pouvoir

Spoiler:
 
Quartz
Game Master

avatar

Messages : 6934
Messages RP : 1427
Comptes RP : Rydia / Ayane
A ÉTÉ POSTÉ Dim 14 Aoû 2016 - 11:12

Weiss : Source de pouvoir > La force augmente de 40 points

Fiche modifiée

_________________



Spoiler:
 

Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 25 Aoû 2016 - 11:10

HRP : Passage à la première personne pour suivre le tien ^^

Malgré les ruines de ces villes, il y avait encore des survivants. C'était une chose surprenante mais qui ne me laissait pas de marbre malgré les apparences. Si les ruines ne les avaient pas chassées, il y aurait de quoi se demander comment il serait possible de le faire mais c'était probablement parce que Weiss n'y était pas encore passé. Je ne doutais pas que mon passage serait certainement bien plus dévastateur encore. Mais j'avais plusieurs questions sur ce qu'il m'avait déjà dit le matin avant d'arriver à Kalm et les questions étaient toujours présentes si bien que sans la moindre hésitation, je les lui posai pour en avoir des réponses.

Le but d'Omega était en réalité de coloniser une autre planète en emportant la rivière de la vie, l'énergie vitale de celle ci. Inutile de poursuivre que je savais déjà que ça voudrait dire que cette planète mourrait suite à ce départ. Le mode opératoire était donc simple : il fallait qu'Omega absorbe cette énergie. J'allais avoir bien davantage sans le demander par la suite : Omega ne se réveillerait que si la planète se sentirait menacée mais un objet permettrait de le manipuler lui ainsi que Chaos. Mais à la manière dont il le disait, je savais déjà que cet objet n'était plus en sa position – puisque oui, je savais bien qu'il l'avait été sinon il n'aurait pas tourné ses phrases comme ça.

J'eus même le droit à une petite explication de ce qu'était Chaos : l'arme d'Omega en quelques sortes. Chaos massacrait pour nourrir la planète, Omega se nourrissait ensuite de la planète. Ce qui serait donc utile serait de pouvoir s'approprier Chaos mais quelque chose me disait que ça ne serait pas aussi facile que de le dire... Ca aurait été certainement plus pratique que Chaos soit déjà, à la base, dans le bon camp en fait.

Pendant qu'il parlait, pendant que je l'écoutais sans rien dire d'ailleurs, on continuait d'avancer dans des couloirs assez délabrés et des murs dont je me demandais comment ils pourraient encore tenir. Ce n'était pas véritablement un problème mais je me disais tout de même que s'il faudrait se battre ici, il serait plus prudent de les faire tomber volontairement avant de se les prendre sur la tronche.

On ne s'arrêta que lorsqu'on fut dans un laboratoire assez petit qui ne payait pas de mine mais il semblerait que ça ferait bien le bonheur de Weiss puisqu'il trouva une petite seringue emplie d'un liquide dans les tons bleus. Il se le mis sans attendre dans le bras comme s'il n'était venu que pour se trouver de la drogue. Non seulement étais-je avec un humain qui se prenait pour un dieu mais en plus de ça, il se droguait ? Il n'allait pas prendre davantage de place dans mon estime, c'était une certitude mais je tus tout commentaire en sentant qu'il n'était peut être pas comme je m'y attendais. Comment une personne pourrait prétendre pouvoir dominer un monde s'il devait lui même survivre avec des artifices comme ça ?

Lorsqu'il eut terminé sa petite crise de folie passagère, il me laissa entendre que ce n'était pas suffisant et qu'il désirait chercher ailleurs. Que pensait-il trouver ici ? Je pensais qu'il avait un plan qui l'attendrait là mais je me rendais compte que ce n'était peut être pas totalement le cas si bien que j'allais devoir encore ouvrir la bouche pour lui poser une nouvelle question. Moi qui n'appréciait pas trop m'exprimer, c'était bien ma veine.

« Que cherchons nous ici finalement ? » Parce que s'il me disait être venu que pour ça, j'aurais bien envie de lui demander ce que c'était et en quoi ça lui serait utile. Si c'était une méthode de survie, mieux vaudrait peut être que je mette moi même fin à ses souffrances autrement dit. Mais à la manière dont il réagissait maintenant, c'était peut être juste une manière de se sentir lui même... Juste une manière de récupérer son potentiel d'antan... Peut être que ça aurait le même effet sur moi et que je pourrais quitter l'apparence dégueulasse que le destin avait osé me donner. Le monstre était toujours présent dans mon esprit mais il suffirait que je baisse les yeux pour voir la couleur de ma peau, ces mamelles ressortir exagérément ou encore cette peau si fine sur mes bras pour que je veuille m'arracher les yeux.

« Quelle était cette injection ? » Que je lui demandai enfin. Puisque s'il pouvait en prendre lui, je ne voyais pas pourquoi moi même je pourrais m'en priver à vrai dire...
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 27 Aoû 2016 - 1:01

HRP : Comme j'ai dit ailleurs, je ne voulais pas te forcer hein à passer à la première. ^^

En arrivant à Midgar, une activité intéressante et plaisante au plus haut point pourrait nous attendre. Massacrer, égorger, empaler, tuer... Penser à cela était quelque chose de très excitant et je regrettais presque la priorité qui était d'aller fouiller sous la tour. Je pourrais très bien changer cette priorité, évidemment, mais je voulais revoir Nero, mon petit frère, depuis si longtemps. Cette gamine, Nora, qui m'avait sorti de la cage miteuse de ces bestioles humaines, avait bien trop attiré ma curiosité pour que j'arrête mes recherches si vite. Elle m'avait ouvertement parlé de Nero et m'avait donné une destination.

De plus, je trouverai certainement des informations sur une façon de réinvoquer Omega, à défaut de Protomatéria. La lecture n'était pas du tout mon truc et j'avais été éduqué pour tuer mais peu importe. Je voulais des informations et j'en aurai !
Si ma priorité changeait et devenait un carnage à venir, on aurait la WRO plus vite à nos trousses. Vu les moyens dont ils disposaient à présent – alors que je n'avais pas recouvré toute ma puissance d'avant, ce qui était très énervant à penser et reconnaître – une embuscade de leur part pourrait trop réduire nos recherches dans les ruines de ce qu'était DeepGround jadis.

Résistant donc à l'appel du carnage – bien que très difficilement – j'arrivai dans les couloirs des ruines du complexe secret. Je regardai Mortalis et voyant qu'elle me suivait je lui expliquai ce qu'elle avait à savoir concernant Omega et Chaos. Je me doutais cependant qu'elle pouvait me questionner sur ce que j'avais déjà fait avec ces entités et ce qu'il en était advenu mais je comptais taire ma défaite face à ce minable de Vincent Valentine. Pourtant je supposais que cet abruti devait encore avoir son lien avec Chaos et que cela serait une aubaine de tomber sur lui et d'arriver à exploiter ce lien. Avec Mortalis sans doute que les choses seraient plus simples. Avec mes pairs en plus, cela serait encore mieux.

Pour le moment c'était mes pairs que je cherchais. Nero en tout cas. D'autant plus que la femme-monstre ne me posa pas d'autres questions concernant les entités.

Pour cela il fallait avancer plus dans les couloirs. L'endroit ne ressemblait pas du tout à DeepGround comme je l'avais toujours connu, même après la chute du Météore. Certes, je n'avais pas vraiment déambulé dans ces zones à cette époque puisque j'étais enfermé la plupart du temps dans la salle du réacteur 0 et enchaîné à mon trône jusqu'à quelques jours – quelques semaines au plus – avant ma fusion avec l'Arme Ultime. Bien évidemment je n'éprouvais aucune peine ni de regret. Ce n'était pas le genre de sentiment qui m'habitaient. À part peut-être quand je pensais au sort de Nero, la façon dont l'autre connard de scientifique m'avait forcé à le tuer.

Je ne montrais rien en tout cas et je continuais les recherches jusqu'à trouver une dose de Mako que je m'injectai dans le bras sans attendre. Ah que ça faisait du bien ! J'ignorais la qualité de ce Mako mais je sentais bien que j'avais retrouvé encore quelques forces. Nul besoin de se demander pourquoi les scientifiques du WRO n'avait pas voulu m'en administrer quand j'étais dans leur trou miteux. C'était évident depuis le début. L'autre mal que cette absence de Mako avait provoqué sur mon organisme en plus de me garder « affaibli » – que je n'aimais pas ce mot ! – est qu'il avait perdu l'habitude de recevoir des doses alors que celles-ci avaient été quotidienne de mon plus jeune âge jusqu'à l'invocation d'Omega. À chaque fois que j'en avais reçu une, je n'avais jamais ressenti un seul effet secondaire, alors qu'à présent je me sentis d'un coup un peu nauséeux et limite vaseux, comme si j'allais tomber. Ahahah cette bande de connards ! Ils m'avaient fait ce mal, ils paieraient en plus.

Je restai pourtant bien droit et digne de moi-même – peut-être juste un peu (plus) pâle si c'était encore possible – et je gardais mon expression satisfaite et cruelle à la fois suite à cette injection, alors que je répondis à Mortalis.

« Nous cherchons diverses choses. Ce qui pourrait me permettre d'invoquer Omega. Je suis assez certains que si mes pairs sont de retours ils pourraient venir chercher des choses ici eux aussi. Ils pourraient avoir un rôle très précieux à nos cotés, sois-en certaine. ».

Rien qu'à l'idée de revoir Rosso massacrer tout le monde vu son amour extrême pour le sang, Azul tout détruire avec sa corpulence et sa force... Un large sourire machiavélique se dessinait sur mes lèvres. Quant à penser à Nero...

« Mon frère en particulier. Vous avez quelques points communs. ».

J'avais beau ressentir un lien fraternel très fort à son égard, rien du tout de cela ne ressortait quand je parlais de lui à Mortalis. Ni même une légère crispation à l'idée d'un point commun « trop fort » entre mon frère et elle. J'étais plus fort que lui, c'est tout.

En attendant, la femme-monstre voulait aussi une explication sur l'injection que je venais de me faire.

« C'est du Mako. Un liquide créé à partir de la Rivière de la Vie. Quelque chose parmi ce va me permettre d'invoquer Omega. N'importe qui peut pas en prendre au risque de subir quelques violents effets. Ahahahahah ».

Je me gardai bien de lui dire que cela me rendait plus fort et faisait partie de l'essence même de ma vie malgré cette vérité. En revanche j'avais bien précisé que n'importe qui ne pourrait pas en prendre. Je n'avais pas envie qu'elle me subtilise les autres doses que je pourrais trouver.

En attendant nous quittions le laboratoire et arpentions d'autres couloirs. Je vis d'autres caissons à Mako et je cherchais alors en vain d'autres seringues. Les caissons étaient brisés donc aucune chance de trouver du Mako dans leurs réservoirs non plus. En revanche, au fond, il y avait un ordinateur et un dispositif près d'un matelas. Je me souvins que c'était là où Shelke faisait ses plongeons synaptiques en partie. Intéressant. Et si je pouvais retrouver cette capacité moi ? L'autre soucis était que le matériel semblait totalement hors d'usage. À moins que Mortalis puisse arranger la chose ?

En même temps, je sentais comme un besoin de m'assoir un peu finalement – sûrement à cause de cette habitude perdue de recevoir du Mako dans l'organisme –, ce qui n'était pas plaisant du tout. Je restai debout néanmoins et je regardai Mortalis.

« Arrange ça, si ta magie le permet ! ».

Besoin de préciser sur quel ton je lui disais ?! Assez autoritaire bien évidemment.

HRP : Je vois que ta perso est en combat donc j'attends pour que nos perso se reposent un peu. ^^
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 28 Aoû 2016 - 20:06

Note : Pour Mortalis, ça donne une autre ambiance qui n'est pas déplaisante à décrire donc je vais rester comme ça je pense mdr

Les recherches de Weiss ici n'étaient pas seulement pour ces choses dont il venait d'utiliser. Il cherchait aussi des méthodes pour invoquer Omega et pensait peut être que c'était ici qu'il pourrait retrouver les siens. Du coup, je me demandais s'ils étaient morts et qu'il s'attendait à ce que Nyara les berce de cette soit disant bénédiction pour les ramener à la vie... Mais il attendrait surtout son frère, semblerait-il qu'on aurait quelques points en commun et je sentis mon visage témoigner d'une certaine forme d'interrogation en me demandant de quoi il voulait parler.

Cependant, mon intérêt était plutôt tourné sur ce qu'il venait de s'injecter et si l'envie saugrenue d'essayer si c'était pour me rendre plus forte était présente, je ne pensais pas l'utiliser puisque le dopage, ce n’était pas vraiment ce que je préférerais. Je serais forte au naturel et je n'aurais pas besoin d'un artifice pour le prouver à l'humanité. D'après lui, il s'agissait de mako, un produit créé à partir de la rivière de la vie. Une ressource naturelle de ce monde autrement dit : il pourrait certainement tuer pour en avoir et je comprenais l'assimilation à une drogue en conséquence. Encore une fois selon lui, ce n'était pas tout le monde qui pourrait en prendre sans en subir de violentes réactions en retour et j'haussai donc les épaules pour lui donner ma manière de penser.

« Je n'en aurais pas besoin. J'estime ne pas avoir besoin d'artifice pour prouver à l'humanité combien je peux être forte. Ca ne m'en donnerais que plus de prestige. »

En continuant les recherches, on arriva dans une salle laissée à l'abandon avec une espèce de machine en plein milieu. J'ignorais totalement ce dont il s'agissait mais ce qui était sûr, c'était que Weiss avait voulu l'essayer sans parvenir à la faire fonctionner et, summum de l'idiotie, il me demanda de la réparer avec la magie ? La seule chose que j'avais envie de faire à l'instant était de lui envoyer une bonne boule de feu pour pouvoir lui montrer que la magie était plus utile pour détruire que pour reconstruire mais plutôt que de le faire, je préférai voir ce qu'il pourrait en faire avant de la démolir.

« Tu sais certainement bien mieux que moi ce dont il s'agit. La magie est très utile pour détruire mais pour reconstruire, il faudrait revoir tes cours. En outre, si tant était que je connaissais l'utilité de cette chose, il y aurait peut être moyen de l'alimenter avec la foudre mais encore, ça ne serait guère plus qu'idiot que de tenter de s'imaginer pouvoir réparer quoi que ce soit. »

Après tout, j'étais peut être une entité apportant la mort sur les mondes, je n'avais jamais été douée pour créer ou construire. Je ne savais que détruire et dévitaliser. Avec un peu de logique, peut être que je pourrais apprendre à construire ou réparer mais là Weiss jouait avec un feu qu'il ne connaissait pas. Surtout qu'à en juger par la machine, j'aurais plutôt tendance à l'utiliser comme lit de torture. Un peu d'électricité dedans, et je me paierais le luxe d'y allonger la personne de mon choix pour voir ce que ça donnerait : mieux que la chaise électrique ! Enfin, tout ça pour lui dire que je ne pourrais pas l'aider mais s'il voulait que j'essaie, je ne ramasserais pas les pots cassés derrière par contre ! Et qu'il le sache.

« La seule chose que je peux faire avec ta machine, c'est de la transformer en chaise électrique. »

Voilà qui était dit. Maintenant qu'il me lâcha la grappe, je n'étais ni son esclave ni une machine à ses moindres ordres. S'il cherchait à me réduire à l'esclavage, il risquait fort de mordre la poussière avant de comprendre que c'était moi qui aurait le droit de lui donner mes ordres. Si je le suivais jusqu'à maintenant, ce n'était que pour voir s'il vaudrait le coup que je m'associe à lui. Pour l'instant, il ne m'avait rien démontré de différent que ce qu'un humain givré pourrait exécuter au final. Qu'il me prouve le contraire ! Où étaient ses plans dont il me parlait avec tant de conviction qu'on commence vraiment par faire quelque chose d'utile hein ?
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mer 31 Aoû 2016 - 2:32

HRP : Vrai ! Je ne sais pas que ça donne avec Weiss en revanche. De mon coté j'ai juste l'impression que je fais moins de répétitions xD


Même en cherchant dans chaque recoin des ruines, je ne voyais rien concernant Nero. Ni les autres, mais c'était surtout Nero que je voulais retrouver. Est-ce que Nora n'avait été qu'une hallucination ? Elle avait paru bien trop réelle et c'était bien elle qui avait récupéré le nécessaire pour me sortir de cellule. Cette fille là était liée à lui c'était une évidence. Je l'avais senti. Ce n'était même pas par gratitude ou reconnaissance que je pensais ainsi. De toute façon le gratitude et la reconnaissance c'est quoi ? Rien ! À part un truc de faible !

À voir sa tête, Mortalis ne semblait pas tout comprendre quand je parlais de Nero et des points communs qu'elle pourrait avoir lui. Pourtant il n'y avait rien de caché dans ce que je disais. Elle ne connaissait juste pas mon frère, c'est tout.

« Tu te demandes pourquoi je parles de points communs ? Ahahahah. T'as un lien avec les Ténèbres. Mon frère aussi. Il a pas les mêmes ailes que toi par contre. ».

Non mais j'osais espérer quand même qu'avec un frère aussi peu humain d'après la description que je lui en faisais, elle n'allait pas me faire l'affront de me traiter comme l'un d'entre eux.
Cependant son questionnement concernait surtout ce que je venais de m'injecter. Elle n'en aurait pas besoin ? Tant mieux, c'était le seule chose que je pourrais dire. Les autres doses que je pourrais trouver seraient miennes. Quant au jugement dont elle me fit part, cela me frit froncer les sourcils et la regarder avec une expression bien sévère. Il faudrait donc que je lui explique ce qu'était le Mako et surtout comment j'avais été conçu ? Non je ne lui dirai pas tout...

« Bien dommage que tu considères ça comme un artifice. Omega est formé de ça en grosse partie et c'est essentiel à cette Planète. C'est sûr que t'en auras pas besoin en tout cas, t'es pas de ce monde et ça serait donc juste sans effets sur toi. ».

Je me doutais que cela ne lui plairait pas mais peu m'importait. Je n'étais pas là pour la diplomatie. Elle avait consenti à me suivre – ce qui était très bien je devais l'avouer – cela voulait dire néanmoins qu'elle accepter de subir ce que j'étais. D'ailleurs, c'était avec un certain sarcasme que je lui avais répondu ces mots. Je n'avais pas été vexé du tout par son jugement mais je tenais à lui faire comprendre qu'elle parlait sans savoir ce qu'était le Mako !

En tout cas elle n'avait pas envie de subir mes ordres quant à réparer la machine pour faire des plongeons synaptiques. Elle préférait m'insulter aussi ? Oooh voilà qui ne me plaisait pas du tout. Vrai que j'avais tenté d'utiliser un peu la machine, en vain. Vrai que dans le passé cela m'avait valu de me faire posséder par l'autre scientifique et que j'aurais détesté que ça recommence. Je voulais pourtant retrouver ma capacité à faire des plongeons synaptiques et d'ailleurs j'allais devoir fournir des explications encore. Comme si c'était mon genre !
Encore une fois je ne me montrai pas vexé mais très hautain et machiavélique tout en restant calme.

« C'est une certitude, je sais ce que c'est. En revanche la magie faisait pas partie principale de mes cours et j'ignore la portée de son utilité sur les autres mondes. J'ai bien vu que ça servait à détruire ! ».

Sans ajouter quoique ce soit d'autres, je tentai de retrouver des bribes de souvenirs que l'autre connard de scientifique aurait laissé involontairement dans mon esprit mais en vain. J'avais un peu plus de connaissance que certains de mes pairs mais je n'avais pas la connaissance technique. Ah si j'avais la Translucide sous la main...  Et tiens, pourquoi ne pas retrouver cette petite imbécile et la kidnapper ? Elle pourrait au moins servir à quelque chose.

En attendant, Mortalis ajouta un détail qui m'arracha un léger sourire cruel. Une chaise électrique. Intéressant. Elle disait ça pour se foutre de moi ? Et si elle savait que j'avais été enchainé environ une dizaine sur un trône électrifié...

« Intéressant comme idée mais le complexe était déjà plus ou moins équipé. En attendant puisque t'es pas capable de remettre ça en service, on va aller rechercher quelqu'un ».
Le mépris était extrêmement palpable dans ma voix alors que je lui rétorquai cela. Mais j'ajoutai aussitôt une précision, en affichant un air encore plus sadique, et moins dirigé vers elle cette fois-ci.
« Faudra la torturer un peu pour la faire céder par contre. Mais ça sera pas un problème, n'est-ce pas ? ».

En revanche pour cette histoire de chaise électrique...

« Quant aux chaises électriques déjà équipées ici, je peux te montrer ça. ».

Et même mon trône. Elle allait bien voir que je n'étais pas une mauviette, contrairement à ce qu'elle semblait imaginer à présent. Si j'acceptais qu'elle me suive à présent c'était uniquement parce que j'étais sûr qu'elle pouvait encore me servir à quelque chose.
D'ailleurs, je commençai à prendre la direction de la salle du réacteur. Si tant est que l'était des zones à traverser ne m'en empêche pas. En chemin j'espérais bien trouver des choses ! Genre un ordinateur sur lequel je puisse où retrouver la Protomatéria, ou comment la substituer. Je comptais bien trouver au moins indice qui puisse m'aider dans la salle du réacteur aussi. C'était la raison de mon choix de me diriger dans cette zone.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mer 7 Sep 2016 - 14:43

Son frère était aussi lié que moi avec les ténèbres ? Je ne demanderais qu'à le voir mais je me retins de lui demander pourquoi il n'était donc pas ici à l'attendre comme il se l'imaginait. Je m'étais peut être fait des idées en venant jusqu'ici sur ce point après mais j'étais pourtant persuadée qu'il m'avait dit qu'on le retrouverait peut être là. Enfin... Je n'allais pas lui répondre sur cette chose puisque ça ne m'intéressait déjà plus. Il m'expliqua les effets de la mako et donc de ce qu'il utilisait comme artifice selon moi. C'était l'énergie de la planète ; on pourrait au moins lui concéder le fait que c'était naturel alors. C'était grâce à cette énergie qu'Omega était formé et c'était pourquoi il devrait en prendre en fin de compte. Dans ce cas, je lui laisserais volontiers tout ce qu'il souhaiterait prendre mais je n'aimais personnellement pas dépendre de quelqu'un ou de quelque chose pour parvenir à mes fins : c'était trop instable comme méthode selon moi et il devait bien s'en rendre compte, lui qui comptait peut être un peu trop sur moi...

Il m'avait demandé de réparer cette machine mais je ne le pourrais pas. La magie ne pourrait que détruire et, comme je lui disais, à moins de vouloir faire une chaise électrique, je serais totalement inutile sur ces choses. Mais il semblerait que c'était déjà quelque chose qui était équipé ici et il comptait me le montrer. Soit, qu'il le fasse, ça ne me satisferait pas tant que je n'aurais rien à y poser dessus. Il nota bien que par ma faute, comme je ne pouvais pas réparer quelque chose, il irait chercher quelqu'un qui pourrait le remplacer... Est-ce qu'il voulait vraiment me mettre en colère et travailler seul ? Parce qu'il semblait oublier justement que je n'étais pas de ce monde et que je ne pourrais pas l'aider à quoi que ce soit d'un claquement de doigt parce que j'étais forte à tuer. Il ne mériterait presque qu'une chose : que j'utilise cette magie qu'il voulait tant se rendre compte sur le complexe entier afin de totalement l'anéantir.

Après quelques pas vers une autre zone de l'endroit, il avait laissé entendre avec un certain sadisme qu'il faudrait peut être la torturer un peu. C'était plaisant certes mais j'aimerais au moins savoir de quel genre d'humain il serait question puisque la torture n'aurait un but que s'il était plaisant de voir la personne en souffrir. Bien qu'il avait dit une telle chose, bien qu'il m'avait posé une question, mon visage restait d'une neutralité effrayante et je ne répondais rien. Je restais cloîtrée dans un mutisme qui ne voudrait pour autant pas dire que je n'étais pas à l'écoute de ce qu'il disait. Je le suivais déjà, c'était pas mal. Faute de réponse, il poursuivit qu'il pourrait me montrer les chaises électriques. Je savais à quoi ça ressemblait et je ne m'y intéresserais pas plus que ça mais s'il ne fallait que ça pour pouvoir lui faire plaisir, autant que je le suive et qu'il se rende compte que je m'y intéressais... Presque... Puisque finalement, je regarderais, laisserait entendre un hm hm pour lui prouver que c'était bien et on passerait à autre chose.

C'était pourquoi je m'intéresserais davantage à cette personne en question. Est-ce qu'il s'agissait d'une personne notable ou plus forte que lui pour qu'elle puisse faire une chose que lui ne pourrait pas ? S'il fallait la torturer un peu, c'était probablement qu'elle ne serait pas d'accord pour faire ça. Mais si jamais je saurais qu'il s'agissait d'une gamine, ça aurait de quoi me faire rire et non pas qu'un peu. Se rendre compte que celui qui se prendrait pour un dieu du renouveau suite à une purge qu'il comptait orchestré se ferait griller par une telle gamine, ça pousserait le ridicule de la situation au paroxysme.

« Cette personne pourra faire ce que tu n'as pas réussi avec la machine je suppose. » Que je lui demandai en route vers la fameuse salle de torture. Ce n'était qu'une question pour me renseigner, ce n'était qu'une chose que je voulais savoir et je ne m'intéresserais même pas à ce qui entourerait cette personne en fin de compte puisqu'elle pourrait être seule qu'accompagnée que ça ne changerait pas pour moi : ça ne serait que plus de challenge en fin de compte et je m'ennuierais peut être un peu moins que maintenant.

Uniquement en mesure de suivre l'immaculé pour l'instant, je ne ferais rien d'autre que de marcher derrière lui sans savoir où il comptait m'emmener. C'était visiblement vers le centre de la planète vu qu'on continuait encore et encore à descendre. On passerait dans des sortes de rues entre deux bâtiments... Ca ressemblait à une ville sous les ruines de l'autre... D'ailleurs, la ville semblait tenir un peu mieux comme si elle avait été mieux entretenue au travers les âges alors que, pourtant, elle était en ruines depuis bien plus longtemps que Midgar... C'était le secteur Deepground, peut être que Weiss l'avait dit mais comme je n'écoutais que d'une oreille, je l'aurais peut être oublié.

Ce que j'aurais à déplorer ici par contre, c'était qu'il n'y avait que très peu d'ennemi vivace ou digne de ce nom. La majorité des choses qu'on trouvait, c'était des machines qui voletaient mollement autour de nous sans pour autant chercher à nous attaquer... Peut être par la présence de Weiss sur les lieux : il devait certainement en être leur créateur si ce n'était pas simplement parce qu'il fut le chef des lieux fut un temps.

« Cette ville est à l'abandon depuis combien de temps ? » demandai-je alors en me disant qu'il n'en aurait soit pas pris soin, soit qu'il avait été tué il y avait maintenant un bon moment. Comme personne n'était présent pour y habiter, je supposait presqu'il avait été s'emparer de cette cité lui même pour en faire son QG et que c'était grâce à son frère dont il m'avait parlé qu'il avait pu semer le chaos de cette manière. Ce n'était clairement pas lui qui pourrait vider les rues de cette façon en tout cas : il était plus du genre à tuer avec tout le sang possible plutôt que de simplement faire un claquement de doigt pour dissiper toute vie des lieux.
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 12 Sep 2016 - 4:52

Toujours pas de présence de Nero et le déroulement des choses commençait à me déplaire profondément. Je restais calme mais mon expression restait cruelle et sévère, dépourvue de tout sourire. Je n'étais pas du genre à sourire tant que ça et quand ça arrivait, ce n'était rien d'autre que par satisfaction personnelle, excitation et extrême mépris. Normal, les sous-races ne méritaient rien d'autres !
Là ce sourire était totalement absent et tout ce que j'avais envie était d'égorger la première créature à portée de main. Mortalis avait bien de la chance sur le coup car elle avait encore trop d'utilité pour que je ne lui fasse subir ça. De plus, c'était très énervant à savoir mais c'était plutôt elle qui risquait m'égorger. Pour le moment. Ça ferait trop plaisir à la sous-espèce humaine de me savoir mort de cette façon.

En attendant, j'avais au moins répondu aux interrogations de la femme-monstre, concernant le Mako. Qu'elle ne me pose pas plus de questions non plus.
Lui expliquer des choses de Gaïa était nécessaire pour qu'elle m'aide plus efficacement mais je n'étais pas non plus un professeur ou n'importe quelle autre connerie de ce genre. J'étais un Tsviet et ma formation et mon rôle premier était de tuer. Torturer éventuellement. Mais sûrement pas d'expliquer tout et n'importe quoi. Si je l'eu fait il y a deux ans face à ce crétin profond qu'était Vincent Valentine, il avait bien du comprendre que ce n'était pas moi qui lui avais expliqué un tas de choses mais le connard de scientifique qui s'était servi de ma puce de restriction pour s'insérer dans mon esprit et me contrôler.

Pour le moment Mortalis ne me posait pas d'autres questions en tout cas et nous nous concentrions à présent sur la machine qui servait à faire des plongeons synaptiques. Il y aurait bien la solution de mettre un grand coup de poing dans l'ordinateur de contrôle mais je savais que ce n'était pas la bonne. Je n'avais pas été éduqué à manipuler ces machines humaines – et je m'en foutais complètement – mais je savais que ce n'était pas en tapant dessus qu'on parvenait à en tirer quelque chose. À force que cette imbécile de Shelke me rende des comptes. Je devais bien reconnaître que juste pour ça elle avait été utile. Dommage qu'elle avait été jetable, surtout si vite. En réalité c'était Hojo, encore, qui l'avait congédiée à sa façon. Elle aurait du mourir à cette même occasion mais elle avait réussit à prendre la fuite.

Tant mieux, dans un sens. On pourrait toujours la retrouver et la torturer et c'est ce que je dis savoir à Mortalis avec une expression bien sadique. La femme-monstre ne montrait pas spécialement d'intérêt pour les chaises électriques – en même temps s'il n'y avait personne dessus ce n'était pas drôle, et personnellement je n'avais pas envie d'être à nouveau enchainé à mon trône, que nul n'ose me prendre pour un idiot non plus. En revanche elle en montrait pour la personne à laquelle je faisais allusion.

« Cet individu a été simplement formée à s'occuper des machines. C'était SON travail et le seul qu'elle pouvait faire. ».

Tout en continuant à marcher vers la salle du réacteur, je tins quand même à lui glisser une précision de taille.

« Cette énergumène se trouve à Edge à tous les coups. Ou à un Junon. Elle doit croire que la WRO pourra la sauver de ce qu'on lui a fait dans DeepGround. Ahah. ».

Je finissais par un très léger et court rire mauvais en pensant au choix totalement irréfléchi de la Translucide. Sérieux, n'avait-elle pas compris qu'elle ne grandirait plus jamais ? Croyait-elle pouvoir vivre comme ses humains ? Cette fille était la honte de DeepGround et si je décidai de la rechercher à présent c'était uniquement pour ses compétences liés aux ordinateurs. Suite à cela je la tuerais sans attendre.

En attendant, je continuai mon chemin suivi de Mortalis. Je répondit simplement à sa question.
« Si tu parles de DeepGround, c'est depuis deux ans. Sauf si des crétins d'humains ont essayé de venir squatter. ».
J'étais évidemment très ironique dans mes derniers mots. Ça serait le comble que des humains espèrent habiter dans ce qui restait du complexe, n'est-ce pas ? Quoique vu leur degré de connerie, autant s'attendre à des choix étranges de leur part.

Sans autre mot nous arrivions à la porte de la salle que j'avais voulu voir. J'avais espéré trouvé d'autres indices quant à mener mon plan mais je pensai à un autre détail. Le Mako, autour du trône...
En arrivant dans la salle, je vis que l'endroit n'avait pas beaucoup changé d'ailleurs. On sentait qu'il s'était passé quelque chose, il y avait eu des dégâts, mais il y avait encore du Mako, autour du trône.

Je regardai le trône d'ailleurs, puis Mortalis.

« Je suppose que tu vas pas me croire si je te dis que ce trône est électrifié, ou du moins les chaînes qui en ressortent. Vois m'en navré par contre, si t'espérais que je m'y remette ! ».

Elle aurait bien compris que j'avais été moi-même sur ce trône. Et que j'avais survécu, alors qu'un humain y aurait succombé.
Néanmoins je passais très vite à un autre sujet et surtout la pensée la plus importante, en lui désignant le Mako autour du trône.

« Ça. C'est aussi ce qui sert à reformer Omega, entre autres. Ça suffit pas puisqu'il faut la Protomatéria. Mais avec les informations que je t'ai fournies sur ce monde, tu vas finir par pouvoir trouver un moyen de le réinvoquer, à défaut de cette Protomatéria. ».
Cela ne sonnait pas comme un ordre mais presque. Elle pourrait au moins comprendre ce que j'attendais d'elle, même s'il fallait d'autres étapes, puisque j'avais parlé au futur.

« Je présume que t'ignores encore ce que sont les matérias et donc la Protomatéria. ».

Je restais aussi sur le fait que pouvoir refaire des plongeons synaptiques serait bien utile pour mes desseins, et je garder la décision d'aller débusquer Shelke de sa misérable planque humaine pour la soumettre à nouveau. Pour le moment, je voulais quand même savoir ce que Mortalis pourrait faire dans tout cela et si elle avait besoin de quelques informations supplémentaires, en espérant qu'il ne lui en faille pas trop.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 18 Sep 2016 - 13:17

Cette personne ne semblait pas avoir de nom... Je lui avais demandé de plus amples informations sur elle mais j'eus le droit à tout sauf une identité. Je ne savais donc pas qui j'aurais à rechercher et dans ce cas, je devrais admettre que je n'aurais donc pas de raisons de la rechercher. Même si je pouvais savoir qu'elle ne s'occupait que des machines et qu'elle était la seule à pouvoir utiliser celle ci. Celle qui était en ruines et que Weiss m'avait demandé de réparer. Je n'était pas un larbin puisque même si j'avais accepté de me mettre à son service, je gardais une certaine liberté et une manière de faire. S'il n'était que pour me cracher des ordres sans me récompenser derrière et sans tenir compte de ce que je désirais, ça n'allait pas le faire longtemps non plus.

On continuait d'avancer dans les ruines de cette ville où, d'après ce qu'il me disait, personne n'était venu vivre depuis des lustres sauf si des humains avaient tenté de reconstruire quelque chose. Je ne sentais la présence que de montres donc ça m'étonnerait que des personnes aussi fragiles ne soient venues ici pour s'installer. En continuant encore un peu, on arriva à la salle du trône... Enfin, en tant que trône, j'avais déjà vu mieux même dans une crypte. D'autant plus qu'il me disait qu'il était électrifié mais vu la distance sous le sol, ça ne devait pas être de l'énergie naturelle... Peut être celle de la mako l'entourant vu qu'il y en avait encore pas mal. C'était aussi une chose qui permettrait de ramener Omega même si ça ne suffirait pas puisqu'il faudrait toujours cette fameuse protomatéria.

D'après ce qu'il me disait, avec toutes les informations qu'il me donnait, alors JE pourrais invoquer cette créature. Si j'avais eu envie de le placer sur la chaise électrique, peut être en effet... Malgré ça, s'il pensait que je ferais tout pour lui, il pouvait aller se rhabiller. Il me prenait pour une ignorante en plus et semblait peu enclin à donner les informations. Il me parlait de matéria et de protomatéria. Je savais ce qu'étaient les matérias, je l'avais vu en utiliser pendant les combats. Et peu importait ce que cette protomatéria pourrait être, je n'en avais pas grand chose à faire puisque je ne comptais pas lui servir de larbin. Et avec ce qu'il m'avait dit, je comprenais que c'était la clef d'activation de cet Omega qu'il voulait que j'invoque puisqu'il aurait non seulement besoin d'invoquer son truc mais aussi de l'utiliser ensuite avec cette protomatéria.

Dans ce cas, je ne voyais pas pourquoi je devrais faire tout le boulot pour lui. Soit il était vraiment fainéant, soit il était seulement incompétent mais dans tous les cas, ça commençait à me faire monter la moutarde au nez bien radicalement et je me demandais jusqu'où il pourrait aller. Sur toutes les informations qu'il avait pu me donner, j'en avais eu bien davantage sur sa personnalité que sur tout ce qu'il pourrait me dire et je commençais à comprendre pourquoi il avait pu tomber. Sa suffisance était si importante qu'il aurait mené son groupe à sa perte seulement pour avoir une chance de survivre lui même. Ce n'était pas étonnant qu'il n'y avait plus personne dans les locaux de Deepground dans ce cas et il aimerait que je l'aide à atteindre son objectif maintenant qu'il pensait avoir trouver un allié apte de l'aider ?

« J'ignore beaucoup de choses encore mais il y en a beaucoup que je peux comprendre. La protomatéria ne me sera d'aucune aide pour invoquer Omega si j'ai bien compris donc je n'ai aucune nécessité de savoir ce que c'est. Et j'ai déjà eu un aperçu de ce qu'étaient les matérias. » Comme ça, c'était dit, il serait content de ne rien avoir besoin d'expliquer et pourrait prendre du temps pour autre chose... Notamment ce qu'on faisait ici puisque vraisemblablement, il n'y avait rien à y faire. « Je me demandais surtout maintenant ce que tu étais venu faire ici à part regarder le paysage avec nostalgie puisque je ne vois rien qui serait en mesure de nous aider sauf si tu as omis un détail dans le fonctionnement de l'invocation. »

Je ne répondais donc qu'à ce qui pourrait avoir un intérêt quelconque. Tout le reste n'aurait pas le moindre but pour moi et je ne voyais donc pas pourquoi j'avais perdu mon temps à venir jusque là : il n'y avait aucun de ses compagnons, il n'y avait absolument rien de ce qu'il pourrait vouloir accomplir si ce n'était un trône où il n'oserait même pas s'asseoir. Qui parlerait d'un roi s'il ne pouvait pas même oser mettre les fesses sur son fauteuil de gouvernement ? Personnellement, je n'avais pas besoin d'un roi comme ça. Chaos avait au moins des objectifs intéressant à me donner puisqu'il ne désirait que la suprématie sur l'humanité. Là, si je comprenais bien, Weiss cherchait à atteindre un nouveau monde de pureté en partant avec l'énergie vitale de cette planète, énergie même qui était à l'origine de ce qu'il combattait. Et comment comptait-il purifier l'énergie avec laquelle il partirait ? La question était présente mais je ne la poserais pas puisque je ne voyais pas comment il pourrait me répondre clairement à une telle chose. Autant marcher dans ses plans parce que je n'avais rien de mieux à faire mais je sentais que ça aurait du mal à durer à ce rythme...
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 26 Sep 2016 - 3:28

Avant d'aller chercher la Translucide afin de la soumettre à ce que je comptais lui faire faire, je tenais quand même à continuer à chercher dans DeepGround, ou en tout cas ce qu'il en restait. J'étais quand même furieux de ne pas avoir trouvé de traces de Nero, contrairement à ce que la gamine qui m'avait un peu aidé à me libérer m'avait dit. Si je retrouvais cette fille, je ne la tuerais pas – puisqu'elle aurait des réponses à me fournir – mais me jurais de la torturer, pour avoir les réponses attendues. Jamais mon frère n'aurait osé me raconter n'importe quoi.
Ma colère était bien palpable, bien que cela n'allait pas changer beaucoup de mon expression éternellement cruelle.

En attendant, Mortalis et moi étions dans la salle du réacteur 0 et je regardais le Mako entourant le trône. J'expliquai très brièvement à la femme-monstre le pouvoir du Mako et le lien avec Omega. Cependant, ce n'était pas tout. Invoquer seulement l'Arme Ultime ne servirait pas à grand chose. Au pire l'entité se contenterait de partir seule, sans moi, ou alors se contenterait-elle de retourner à la Planète. Non, il fallait trouver le moyen de contrôler Omega et fusionner avec. Et c'était là où la Protomateria faisait défaut.

Cependant, là, j'allais à nouveau devoir donner des explications à Mortalis, car vu sa réponse il était évident qu'elle ne saisissait pas tout.

« Réveiller Omega sans pouvoir le contrôler et fusionner avec servira à rien. La Protomateria a cette utilité. J'espérais seulement que tes pouvoirs permettent d'en recréer une. »

Qu'elle n'imagine pas se barrer toute seule avec Omega cependant. Pour cela, j'allais évidemment invoquer la bonne raison de le faire moi-même. Évidemment je ne devrais pas avoir besoin de cela mais puisqu'elle n'était pas de ce monde et ignorait bien des choses, j'allais quand même apporter ce détail.

« Fusionner avec Omega nécessite d'avoir un corps pur et parfait, dénué des toute traces de ténèbres. Un corps de ce monde aussi. ».

En réalité l'Arme Ultime n'était peut-être pas si exigeante puisque j'étais parvenu à finir de fusionner avec même après que Nero m'avait envoyé son énergie ténébreuse pour me relever après ce que connard de Vincent Valentine m'ai vaincu une première fois. Il avait juste eu de la chance, tout comme la seconde fois d'ailleurs, mais passons.
En attendant, suite à cette récupération d'énergie jugée impure, Hojo avait hurlé dans ma tête, alors qu'il avait espéré dissuader Nero. Il en aurait fallu bien plus que cela à mon frère pour le dissuader de faire quoique ce soit pour moi ! Sur le coup, tout ce que j'avais eu envie avait été de hurler au scientifique de fermer sa grande gueule qui me filait des acouphènes !

En tout cas, voilà des détails je ne risquais pas donner à Mortalis. Elle n'aurait cure de ce genre de détails et j'étais suffisamment de fierté pour ne pas en parler. Je lui donnai juste la précision que j'étais Celui qui pouvait fusionner avec Omega, et c'était ainsi. À noter que je faisais un énorme effort – à mes yeux – pour prendre un ton un poil plus... comment ils appellent ça les humains ? Plus correct ? Rrrrha... !

« Ce corps là, c'est le mien. On m'appelle pas l'Immaculé pour rien. ».

En réalité mon surnom venait d'un autre détail non indispensable pour le moment. 

Mortalis allait sûrement me trouver arrogant et très orgueilleux mais c'était la vérité, on ne pouvait pas aller contre. De plus, en parlant de fusion, si elle s'attendait à ce que je veuille lui faire des choses charnelles, elle se trompait largement. Certes, elle était bien roulée, elle avait de jolies courbes, et de mon coté, je pouvais avoir des pulsions de mâle, mais j'avais des pensées et préoccupations largement plus prioritaires !

Déjà lui préciser pourquoi j'étais venue là puisqu'elle se trompait déjà sur ces raisons.
« De la nostalgie ? Ahahahah ! Mon frère devait être de retour ici, voilà la raison. Tout comme rassembler des informations que j'aurais du trouver, sur la récupération de la Protomateria. ».
Déjà, pour Nero, j'espérais juste être arrivé trop tôt. Cela nous laissait du temps pour la suite que j'annonçai sans attendre.

« En attendant mon frère, nous allons à Edge chercher la Translucide. Elle voudra pas venir mais on va la forcer. Quitte à la torturer. Elle s'occupera de la machine. Il va falloir affronter encore le bétail humain par contre, mais ça va être un plaisir n'est-ce pas ? Si elle est pas à Edge, elle doit être à Junon. ».

Je finis avec un très léger sourire cruel en pensant à nouveau carnage et je pris la direction de la sortie de la salle, avant de faire suivre Mortalis vers la surface.
Une fois en surface je m'attendais bien à être accueillis par des bestioles humaines mais il y aurait sûrement d'autres genres de bestioles aussi, mais peu importait.
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Lun 3 Oct 2016 - 12:31

L'utilité de la protomatéria serait de pouvoir contrôler Omega... Néanmoins ça ne changerait pas le problème puisque je n'avais jamais ne serait-ce que tenu une matéria normale. Comment recréer une chose dont j'ignorais tout ? Les matérias étaient de l'énergie pure couplée à une puissance particulière afin de permettre l'utilisation d'une magie. Mais même en le sachant, je ne serais pas en mesure d'en créer une à moins d'avoir déjà vu le phénomène en question. Alors de là à faire une protomatéria sans même savoir à quoi ça ressemblerait, il me faudrait pas mal de chance pour parvenir à la réussite d'une telle mission. Et qui lui disait que ça me plairait de faire une telle chose sans avoir la certitude de ce qu'il en ferait ensuite. Il avait ses idées et j'avais les miennes. Je ne le suivais pas par plaisir de la vue ou simplement parce que je m'ennuyais. Je jaugeais l'intérêt qu'il pourrait me porter et autant dire que sa manière d'agir lui faisait perdre de nombreux points que j'aurais pu donner à bien des humains même...

Surtout qu'il se lançait des fleurs et laissait entendre que seul lui, l'être pur et parfait, pourrait fusionner avec l'Omega... Je ne lui disais rien mais à voir la manière dont il se comportement, dont il se battait, et comment il parlait, on pourrait douter de la pureté même de son anatomie. S'il se faisait appeler l'immaculé, c'était surtout parce qu'il était davantage blanc que pur mais là encore, le commentaire n'était pas à énoncer puisque j'étais bien consciente que ça ne changerait rien et que ça ne ferait que de lui donner une raison de se méfier de moi davantage qu'il ne pourrait déjà le faire.

Non, il n'y avait rien ici, il était pourtant persuadé qu'une personne devrait l'y attendre et j'ouvris donc la bouche pour lui répondre sur cette partie de la conversation directement après qu'il me l'ait dite.

« Ici, il n'y a rien d'autre que du vide. Je ne ressens pas même de présence vivante outre la notre. »

Mais il y avait effectivement du mouvement... Mais ce n'était pas vivant... Des machines étaient probablement en mouvements non loin d'ici mais ça ne changerait pas le fait que ça ne devait en aucun cas être ce qu'il chercherait. Pour patienter, il comptai donc aller à Edge ou Junon pour aller mettre la main sur cette translucide qui aurait la charge de remettre la machine en fonction. Elle ne souhaiterait pas suivre mais la torturer ne lui déplairait pas si tant était encore qu'il puisse s'enquérir de cette personne sans problème. D'après ce qu'il disait, elle devait être bien gardée et si c'était à Junon qu'il désirait se rendre, il pourrait bien y mourir tout seul. Cette fois, je n'irais pas me mettre dans le merdier pour lui. Edge, ça serait discutable mais il avait intérêt d'avoir un plan en béton armé pour que je ne daigne le suivre dans la gueule du loup tout aussi directement que ça !

Il se dirigeait déjà vers la sortie comme s'il ne chercherait même pas à vérifier ce que j'avais pu dire, comme s'il ne se souciait pas du tout de ce que j'avais dit. Probablement que ce type qu'il était venu chercher ici était la seule personne qu'il serait vraiment apte d'aimer et, malheureusement pour lui, il n'était pas là puisque s'il était présent, il aurait tout de suite manifester sa présence. Quoi qu'il en était, je n'étais pas venue ici pour faire demi tour sans rien obtenir mais je comprenais bien qu'il n'y aurait pas le choix et que je devrais suivre sans traîner. Il allait remonter vers la surface si j'avais bien compris et se rendre à Edge, une ville adjacente comme les panneaux que j'avais vus pour venir ici le manifestait. Il n'y aurait donc pas beaucoup de route heureusement mais il faudrait encore se préparer pour attaquer Edge et sans repos, on allait bien finir par se faire mettre en difficulté.

C'était pourquoi malgré mon silence, je réfléchissais à toutes les possibilités, à toutes les solutions, histoire de ne pas être dans la merde lorsque la tête pensante se rendrait compte avoir été mise au pied du mur sans rien pouvoir y faire... Je doutais entre autre que les soldats qui nous avaient attaqués à Kalm soient les plus forts qu'on aurait l'occasion de rencontrer par exemple...
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 13 Oct 2016 - 3:16

Spoiler:
 

Aucune question supplémentaire de Mortalis suite aux quelques informations que je lui apportai quant à la Protomateria. Qu'est-ce que ce silence pouvait dire ? Évidemment une telle femme ne pouvait pas être intimidée. Il n'y a que les humains pour ce genre de tare. Non, il n'y a que les humains pour avoir des tares, tout simplement.
Je pensais plutôt qu'elle n'avait pas grand chose à faire de ce que je lui disais. Cela me déplaisait et je lui fis savoir par un regard cruel avant de regarder ailleurs tout en pensant qu'elle pourrait bien préparer autre chose de mieux, pour me permettre de fusionner à nouveau avec Omega. Si c'était le cas, elle ferait mieux d'en parler assez tôt quand même, sans quoi je serais forcé de lui tirer les vers du nez.

Elle n'avait pas réagit non plus lorsque je lui avais affirmé que j'étais le seul sur ce monde à avoir un corps pur. Si c'était là du mépris dont elle voulait faire preuve, je me jurais de lui montrer qu'elle aurait entièrement tort de ne pas me croire.

Pas maintenant. Mes priorités étaient autres. D'autant plus qu'il fallait à tout prix ce lien avec Omega, et il fallait quand même trouver d'autres plans, au cas où la Translucide serait trop difficile à prendre en otage. Elle toute seule ne serait pas forcément une menace, mais cette sale mioche avait trouvé refuge auprès de la WRO. J'étais plus que motivé à en découdre avec la sous-espèce mais cela ne m'empêchait pas de rester un minimum rationnel. Je devais retrouver des capacités et reprendre des forces. Et Mortalis ne montrait pas vraiment de motivation à y aller alors que je devais me débrouiller à la garder comme pseudo-alliée. Je regrettais amèrement cette époque où je pouvais faire ce que je voulais de ceux qui étaient sous mes ordres, y compris m'en débarrasser lorsqu'ils ne servaient plus à rien. Avec Mortalis, j'avais bien saisi que je ne pouvais agir de la sorte. Cela me faisait pester mais elle était ma seule probabilité de fusionner à nouveau avec Omega. Cela ne signifiait pas pour autant que j'allais ramper devant elle, loin de là.

En attendant, elle me confirma qu'aucune vie ne se trouvait dans les souterrains. Cela m'énervait au plus haut point mais il était évident que si Nero était là il se serait manifesté. Il aurait bien été le premier à se manifester en ma présence. Je l'espère.

« J'ose espérer que cette présence vivante se trouve ailleurs. ».

Mortalis comprendrait sûrement que je faisais allusion à mon frère mais je pensais fort qu'elle me laisserait le retrouver seul.
Sans attendre je remontai donc à la surface, suivi de Mortalis. Néanmoins le repos ne fut pas pour de suite puisque quelques monstres à épines vinrent nous attaquer.* Cela ne fut pas dérangeant pour autant, me permettant de retrouver encore des capacités. J'ignorais ce qu'il en était pour Mortalis mais ces combats apportèrent un certain bien-être à mon égo et à mes capacités.

Un peu de repos allait être nécessaire cependant, notamment si nous allions à Edge. La logique serait d'y aller sous peu puisque nous étions juste à coté mais une autre idée avait traversé mon esprit alors que j'avais analysé la réaction – ou plutôt l'absence de réaction – de Mortalis, au moment où j'avais parlé des matérias, et surtout de la Protomateria. Il y avait des endroits où le Mako cristallisait tout seul et c'était sûrement à de tels endroits que la femme-monstre pourrait créer ce que je voulais.

« Tu vas me dire que tu souhaites récupérer des ressources avant d'aller à Edge ?! ».

Je n'étais pas contre prendre un casse-croûte au milieu des ruines, mais fallait-il encore trouver de quoi se mettre sous la dent. Quoique il y avait bien une petite échoppe très au loin. Cela signifiait pour nous de faire un petit carnage mais ça serait vite fait.

Sans doute Mortalis l'avait-elle repérée aussi mais la satisfaction mêlée à la cruauté qui étaient lisibles dans mon sourire en disait long.

Avant d'avancer, je précisai quand même nos prochaines destinations, sans pour autant entrer dans les détails pour le moment. Mon ton, sans pour autant être très autoritaire vis à vis de Mortalis, montrait bien que je tenais à la Protomateria et ce qu'elle permettait.
« À Edge et ailleurs. Il faudra cette Protomateria par tous les moyens. D'autres endroits sont riches en Mako. ».

Quant à la façon de rejoindre ces autres endroits, ça serait à voir aussi et sûrement pas sans carnage, mais ça ce n'était pas gênant, bien au contraire.


 * :
 
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 16 Oct 2016 - 14:11

Rien dans ces lieux ne pourrait être qualifié de vivant et même si Nero aurait été présent, je ne l'aurais probablement pas analysé à une présence vivante si la description que j'en avais été la bonne. Mais même quelque chose d'aussi ténébreux ne me semblait pas être dans les décombres de ce secteur souterrain, non pas pour faire plaisir à Weiss mais qu'est-ce que j'en aurais à faire si même ses serviteurs les plus fidèles l'avaient abandonnés ? Ils avaient autrefois un objectif commun mais l'échec de ce dernier devait en avoir refroidi plus d'un. La preuve était certainement que celle qu'il désirait retrouver était maintenant contre lui avec ses ennemis. Retourner la chercher ne serait pas sans son consentement et je ne doutais pas que la bataille pour la ramener serait de dure haleine. Mais où je me placerais dans tout ça ? Son comportement était somme toute assez facile à définir et je me doutais que dans son esprit, je n'étais qu'un outil pour parvenir à ses objectifs. Je n'était qu'une arme pour l'aider à accomplir ce qu'il désirait. Et lorsqu'une arme n'est plus utile, j'étais bien placé pour savoir qu'elle était simplement jetée ou remplacée.

Et il désirait que je fasse ça sans rien obtenir derrière ? Sans même avoir des remerciements pour ce que j'aurais fait ? Il préférerait certainement pouvoir reforger une protomatéria plutôt que d'avoir à recourir à mon aide mais il semblerait qu'il ne savait absolument rien de l'énergie éthérée de ce monde s'il devait demander à d'autres de faire le travail à sa place. D'autant plus que ne venant pas d'ici, je ne saurais pas concevoir l'essence de la magie d'une matéria malgré les tentatives que je pourrais en faire. Il espérait alors que son frère soit ailleurs, il espérait qu'il soit en vie... Mais où serait-il si lui aussi le rechercherait ?

« S'il était en vie et aussi fidèle que tu sembles le croire, il t'aurait déjà rejoint. »

Je ne le connaissais pas mais la fidélité était une preuve de l'attachement aux idéaux d'une personne. S'il était si fidèle et vraiment en vie, Weiss l'aurait su d'une manière ou d'une autre. Un nuage de ténèbres absorbant de la population mystérieusement aurait pu être une preuve d'un travail commun avec Weiss sans pour autant qu'il ne se manifeste mais ce n'était pas le cas. J'ignorais bien qui aurait pu lui dire qu'il était vivant mais j'étais persuadée que ce n'était pas le cas comme ma réponse le laisserait entendre.

Ca ne nous empêcha pas de retourner à la surface. Ce n'était peut être qu'une question de temps avant que Nero ne soit touché par la bénédiction de la déesse – comme certains pourraient le dire en parlant de Nyara et sa manie à ressusciter tout ce qui était mort les uns après les autres... Il ne l'aimait pas mais j'étais persuadé qu'il espérait plus que quiconque voir revenir son frère à la vie peu importerait les moyens. Et s'il fallait qu'on tue Nyara, ce ne serait pas sans lui en avoir fait la demande au préalable sans aucun doute.

Une fois qu'on fut à la surface, comme si ma réponse ne lui aurait pas plu, il se défoula sur des tartes de hérissons. Je n'en avais rien à faire personnellement et je m'étais contentée de regarder autour de moi pour voir le paysage, pour voir la plaque supérieure et le fait que cette ville était en vrac. Il n'y avait pas beaucoup de monde qui y habitait encore mais un quartier était encore vivant et vraisemblablement les personnes y habitant n'étaient pas très fortunés. Le massacre ne dura qu'un petit moment avant que Weiss ne revienne vers moi avec une demande étrange. Il voulait que je lui dise que je désirais récupérer des ressources avant d'atteindre Edge. Non, je ne lui dirais pas, je n'en aurais guerre besoin...

« Non... » Fis-je simplement d'un air désinvolte. Je ne comptais pas me reposer et j'attendais simplement qu'une personne guide mes pas parce que là, je n'étais pas réellement en mesure de diriger quoi que ce soit sans savoir où je devrais aller. « Je ne fais que de te suivre au rythme où tu iras. Si tu souhaites perdre du temps, ce n'est pas mon problème. »

Qu'il se repose s'il le souhaitait, je ne serais pas contre mais il restait le mieux placé pour savoir ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire. Je savais pouvoir tenir, je savais ne pas avoir besoin de me reposer, je savais aussi que je pourrais encore tenir un siège s'il le fallait et ce malgré qu'on ne s'était pas reposé depuis Kalm. Peut être allait-il tomber de fatigue mais ça ne serait pas mon cas et je continuerais à avancer qu'importerait la situation ou le temps. Ce n'était pas à moi de diriger les besoins primaires d'un humain et ce n'était donc pas moi qui le ferait. Les bras croisés, je restais alors sur place afin de voir où il irait se diriger. Aucune créature ne semblait rester : le ménage avait été particulièrement efficace pour une fois, à croire qu'il avait vraiment besoin de se défouler après l'échec cuisant que son passage sous la tour Shinra avait été.
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Lun 24 Oct 2016 - 3:22

Une chose était claire, Nero ne se trouvait pas en ces lieux. Sans vouloir jouer avec les mots évidemment... Il allait donc falloir chercher ailleurs. J'avais déjà cette foutue Protomatéria à chercher, ou un moyen de la substituer. Éventuellement la Translucide aussi, cette petite traîtresse.

Tout cela n'était pas tout. Plus nous avancions plus Mortalis semblait se désintéresser de la mission. J'avais pour habitude de me débarrasser de ceux qui ne m'étaient plus d'aucune utilité mais elle, je ne m'en débarrasserais pas aisément et m'en faire une ennemie était une très mauvaise idée. Elle savait trop de choses. Beaucoup trop. Elle risquerait constituer un obstacle à mes desseins si jamais elle devenait mon ennemie et ce n'était aucunement une option pour moi. Il était donc indispensable que je la garde à mes cotés. J'étais bon conscient de devoir un peu changer mon approche en revanche et cela n'allait pas être des plus réjouissants. Me rabaisser à la diplomatie. Quelle horreur...

Sûrement attendrait-elle une récompense aussi, comme si être aux côtés de l'Empereur Blanc et Pur qui allait tout contrôler ne lui suffisait pas. Il paraît que bien des spécimens de la sous-espèce humaine pensent que les femmes ne sont jamais satisfaites mais apparemment il n'y avait pas que les humaines dans ce cas. Cela dit je pourrais bien la satisfaire d'une certaine façon, mais ce n'était aucunement ma façon d'être et à tous les coups même ça elle n'en voudrait pas.
Elle voudrait quoi ? Elle voudrait la Planète peut-être ? Ah non, c'était pour moi.

En attendant, elle me répondait concernant Nero. En doutant de sa fidélité pour moi. Alors ça, c'était très mal connaître mon frère.

« N'ai aucun doute quant à la fidélité que mon frère a pour moi. S'il est pas là, il est pas encore revenu à la vie c'est tout. Nous sommes venus trop tôt. ».

Nous pourrions bien l'attendre mais cela ne serait pas au goût de Mortalis et comme il fallait que je fasse des efforts – même si cela ne me caractérisait absolument pas – les retrouvailles avec mon frère seraient remises à plus tard. Il serait pourtant bien le seul à recevoir des excuses de ma part, dans ce cas.

Nous étions donc de retour à la surface, et je partis me défouler sur quelques créatures à épines. Des tartes de hérissons comme on les appelle il paraît. Cela me fit grand bien, en même temps que je repris des forces et que je retrouvai d'autres capacités. J'ignorais totalement ce que fit Mortalis à ce moment là mais je n'en avais cure. Je me faisais plaisir et c'était le principal. Bien que je n'étais pas non plus au top de la forme après avoir massacré quelques uns de ces sous-monstres et me restaurer un peu serait indispensable. Mortalis n'avait pas besoin de se poser d'après sa réponse. Ou alors avait-elle honte de l'avouer. Les deux hypothèses pourraient bien fonctionner puisqu'elle était une créature presque divine donc sûrement dispensée de repos, autant qu'elle avait aussi sa fierté.

Elle essaya même de piquer ma fierté en faisant allusion à une perte de temps si je décidai de me reposer et cela me fit froncer les sourcils. Elle eu juste de la chance que je me fus défoulé juste avant et que j'avais choisi l'option de la pseudo-alliance plutôt que de l'opposition.

« Quand récupérer ses ressources est nécessaire à un plan, c'est en aucun cas une perte de temps. ».

Je ne montrais pas vraiment, à mon ton, qu'elle avait attaqué ma fierté mais elle pourrait percevoir que j'étais sûr de moi. Sans attendre plus, je me dirigeai vers l'échoppe aperçue au loin. Ce n'était pas drôle c'est que personne ne vint croiser ma route. Il semblait plutôt que les quelques habitants qui pouvaient se trouver là restaient bien cachés chez eux, toute lumière éteinte. N'étant pas d'humeur à perdre de temps avec de la sous-espèce humaine qui ne montrerait aucune résistance, j'allais simplement fouiller l'échoppe à la recherche de n'importe quoi à manger et qui ne soit pas empoisonné. Bon je tombai sur deux de ces trucs que la sous-espèce humaine appelait des yaourts. C'était presque périmé mais je m'en foutais, moi ça ne me ferait pas grand chose et je leur en laissai un bon stock pour qu'ils s'intoxiquent, eux. Sans aucune résistance ni opposition puisqu'il n'y avait personne, je pris deux ou trucs en plus et je revins vers Mortalis avant de me remplir l'estomac comme il fallait.
Elle avait dit ne pas avoir besoin de récupérer de ressources mais qui sait, allait-elle se laisser aller. D'ailleurs, mon attitude montrait bien que je ne mangerais absolument pas tout et que ce que j'avais pris pourrait être mangé sur plusieurs casse-croûte.

Après, si elle voulait aussi un petit carnage, cela ne serait pas dérangeant non plus. Néanmoins là je considèrerais cela comme une perte de temps. Le gibier humain aurait tout le temps d'attendre. La Protomatéria ou tout moyen de la substituer était une priorité. En même temps je donnais un plan pour la suite.

« À Edge, dans le meilleur des cas, on mettra la main sur l'autre future esclave. Sinon au moins on fera du massacre. Après nous irons sur l'autre continent. ».

Pour ça il faudra s'infiltrer à bord d'un bateau, ou d'un avion. Quitte à tuer tout le monde après. Il faudrait juste retrouver la caverne de la crétine nommée Lucrecia Crescent. Il était dit que c'était là qu'elle avait fait des découvertes intéressantes sur Omega et Chaos. Néanmoins je n'avais la localisation exacte de l'endroit que par les bribes de souvenirs que l'autres connard de Hojo avait laissé dans mon esprit.


Note : Si tu préfères un autre endroit il n'y a pas de soucis hein !
Sinon comme on est en ville, on ne peut peut-être pas se reposer « à la belle étoile » non ?
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Jeu 27 Oct 2016 - 12:55

Note : oui, c'est possible de se reposer comme si on était à l'extérieur si tu le veux ^^

Visiblement, s'il était assuré d'une chose, c'était que son frère n'était pas revenu sans quoi il aurait été là. Je n'aurais pas à douter de la fidélité de ce dernier et je voyais bien qu'il y croyait au plus haut point. Si jamais ce Nero n'était pas revenu, soit c'était parce que Weiss se fourvoyait et il serait très amplement deçu, soit c'était parce qu'il n'était pas revenu à la vie et dans ce cas, je me disais qu'il serait peut être intéressant de faire une descente chez des fidèles de Nyara. Et ça nous éviterait probablement des problèmes d'une envergure mondiale si on continuait de s'en prendre à des villes.

Je ne répondrais pas mais je voyais bien que s'il avait l'esprit d'un bon leader, il manquait intensément de jugeote ou de self control... ou des deux en fait... Il était bien trop impulsif pour rester en vie longtemps et en demandait bien trop à ses alliés voire même à lui même. Il prônait une activité incessante quitte à empêcher le repos de se faire mais ce fut quand je lui fis comprendre que je ne souhaitais pas me reposer qu'il estima bon de me répondre que si c'était pour mieux réaliser ses plans, ça ne serait pas une perte de temps. Dans ce cas, je le suivrais mais il n'allait pas vraiment faire ça de la plus normale des manières. Je n'avais pas vraiment d'habitude sur la courtoisie ou la politesse mais quand je le vis entrer dans une résidence qui ne lui appartenait pas, je savais tout de suite que ça s'assimilerait bien davantage à du pillage qu'à autre chose. Devrait-on vraiment faire confiance à ces victuailles qu'il désirait nous offrir ?

S'il se nourrissait, je ne me contenterais que de regarder ce qu'il faisait. Il semblait se régaler mais je ne voyais pas en quoi ces choses pourraient seulement être nourrissantes. Je n'avais que rarement manger de la nourriture humaine mais quand on m'en avait offert, j'avais été suffisamment outrée de voir qu'on me donnait presque de la bouffe dans la bouche que j'en avais eu l'appétit coupé. Maintenant ne serait pas si différent mais je serais patiente et verrait bien ce qu'il compterait faire. Il semblait toujours très penché sur l'idée de faire un massacre à Edge plutôt que d'attendre le retour de son frère. Il tenait à capturer cette fille même si je doutais de son utilité. Elle ne voudrait pas se joindre à lui, elle l'affronterait et serait certainement préférablement morte plutôt qu'utile. Il espérait ensuite changer de continent mais serait-ce le bon plan ? Ce fut là que je lui expliquai ce que je pensais de ses méthodes, là que j'entrai en scène pour lui suggérer autre chose. Si son frère était si important pour lui, pourquoi ne retournerait-il pas le chercher lui même plutôt que de l'attendre ?

« Tu aimes massacrer des humains à ce que je vois mais trop en faire sans avoir récupéré ton plein potentiel ne sera guère mieux qu'un suicide. Certes lents mais à la longue, tu n'auras plus l'opportunité d'agir parce que l'étau se serait refermé sur toi. Contente toi de celui qu'on a fait dans la ville tout à l'heure et attend que la poussière retombe. » Comme ça, c'était dit. A voir ce qu'il en penserait mais je n'attendis pas pour continuer. « J'ignore ce que tu veux faire sur l'autre continent mais si tu cherchais vraiment à redevenir celui que tu étais, tu n'attendrais pas qu'une probabilité incertaine te ramène ton frère. On sait tous les deux qui a le pouvoir de ramener les morts et si j'étais toi, j'irais moi même le chercher en allant torturer la sorcière qui pourra te le rendre. Pourquoi attendre une chose quand on peut aller soi même la chercher. »

Et il y avait aussi un point positif à cette option. Je n'étais pas douée pour faire de la diplomatie mais je connaissais tout de même un peu ces humains. « Si on se bat contre un ennemi des humains, on pourra plus facilement les utiliser pour nous aider voire nous couvrir que si on les massacre les uns après les autres. Même si ce n'est que du bluff, tu n'as jamais pensé que tu pourrais avoir des informations désirables si tu te mêlais à eux ? »

Je me sentais presque sale de parler comme ça mais ce n'était qu'une manière de voir les choses. J'aurais du mal à me contenir en leur présence. Je voudrais presque pas leur parler non plus. Mais si vraiment je chercherais à ramener une personne que j'aimais autant que Nero pour Weiss, j'aurais certainement commencé par ça quitte à leur chier dans les mains ensuite. Maintenant, j'étais bien consciente que je ne pourrais pas ramener Chaos tel que je le connaissais et que ça ne serait certainement pas possible. Si je devais de nouveau croire en un dieu, il faudrait que je me le trouve ou que je le devienne. C'était pourquoi je voyais encore ce que Weiss pourrait donner puisque, jusqu'à présent, j'avais l'impression d'être face à un petit prétentieux qui ne prenait en compte que la guerre comme unique solution à ses problèmes et ce quitte à avoir le monde entier sur le dos. Grâce à lui, j'étais déjà fichée dans les cibles à rechercher sur cette planète et je ne le connaissais pas depuis des masses mais autant dire que je commençais à le connaître suffisamment pour avoir bien encadrer sa manière d'être.
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Sam 5 Nov 2016 - 3:20

Les décombres de DeepGround étant vides, autant de ressources intéressantes que de la présence de mon frère, la seule chose qui nous restait était de quitter ce tas de ruines qu'était Midgar dans sa globalité. Je n'avais même pas trouvé d'autres doses de Mako dans cet immense ramassis d'ordures. D'ailleurs, si ces cons d'humains veillaient tant à entretenir leur Planète, c'était ainsi qu'ils laissaient tout ? Je m'en foutais complètement que ce soit un tas de ruines. Ça avait même un coté réjouissant. C'était juste assez étrange de leur part. J'avais idée de faire un nettoyage de la Planète mais ça serait fait d'une toute autre façon.

En attendant, j'avais quand même passé ma colère sur quelques monstres. La frustration de ne pas avoir vu mon frère. Cela m'avait fait grand bien ! Je revenais vers Mortalis, voyant qu'elle était toujours là, ce qui me procura une certaine satisfaction malgré son caractère. Comptait-elle toujours m'aider ? Intéressant. Il était vrai que je finissais par m'efforcer de me montrer ce que certains qualifieraient de plus correct, à son égard. C'était vraiment un gros effort et j'espérais qu'elle le remarquait. Je n'avais pas envie de passer pour un faible à ramper devant un autre individu.

Comprenant qu'elle n'avait cure de se reposer un peu, j'étais bien conscient d'en avoir un peu besoin de mon coté et aller donc me servir en nourriture dans une échoppe avant de revenir, sans croiser aucune résistance. J'admettais que de temps en temps, ce n'était pas mal de se reposer un peu en effet, sans perdre de temps. D'ailleurs, je finis par m'assoir sur un bout de mur effondré, tout en commençant à manger. Ce n'était pas bon du tout mais au moins c'était un peu revigorant. Je n'en proposai cependant à Mortalis, voyant qu'elle n'était tout simplement pas intéressée. Je me contentai juste d'annoncer un plan pour la suite en visant la grotte de la crétine de scientifique.  

Elle fini par me répondre et même me faire ses propres suggestions. Nombreux de ses propos me firent froncer les sourcils mais je devais admettre qu'elle n'avait pas vraiment tord non plus. J'aimais beaucoup donner des ordres, mais j'appréciais aussi assez qu'on m'apporte certaines suggestions. C'était ça aussi d'avoir des alliés dignes de ce noms, si on peut vraiment utiliser ce terme.

« Massacrer est la base de mon éducation et je dois dire que c'est réjouissant en effet. J'espère que la poussière va vite retomber... Oh tu vas sûrement me dire que j'aurais du apprendre la patience aussi. ».

Je n'étais pas très patient en effet. Pas en ce qui concernait la récupération de toutes mes capacités en tout cas. Surtout alors que le massacre était mon activité et mon loisir principal.
Néanmoins retrouver cette Nyara était bien une piste à suivre, bien que je n'avais jamais vraiment perçu celle-ci comme une priorité, préférant d'abord récupérer tout mon potentiel. Pourtant. Les arguments de Mortalis étaient ceux qu'il fallait. Je devais l'admettre, elle m'avait assez convaincu, même si mon expression ne le montrait pas.

Il y avait quand même quelques détails qui ne me plaisaient pas trop dans cette histoire. Si je décidai de suivre Mortalis et son idée, je jurerais néanmoins de ne pas ramper face à elle. Je ne lui demanderai pas l'inverse, ce qui était assez exceptionnel. J'étais bien conscient que de toute façon qu'elle ne le ferait en aucun cas, et puis elle avait quand même divers arguments qui ne la plaçaient pas au rang de sous-fifre. Si j'attendais d'elle qu'elle m'aide, je n'avais d'autre choix que de la considérer à bonne hauteur, presque comme de la façon dont je considérais mon frère, en quelque sorte.

En attendant, il me fallait quelques détails quant au plan suggéré.

« Torturer la sorcière est un plan réjouissant, mais où est elle ? J'ai seulement entendu parler d'un autre monde, mais il faut une façon d'y accéder et surtout de la débusquer. ».

J'avais entendu parler de Transporteurs mais j'ignorais encore à ce moment que ceux-ci étaient hors d'usage et qu'ils avaient été remplacés par des marques au sol. Si tant est qu'on pouvait réellement parler de remplacement. En tout cas j'avais entendu trop peu d'informations sur cette nécromancienne pour pouvoir foncer vers elle tête baissée. De plus, un autre soucis se présentait à nous. Se mêler aux humains. Se rabaisser à cela. Et pourtant...

« Quant à utiliser les humains, c'est effectivement une option, et cela fait bien partie de mes plans. Pas tous les humains cependant. Une petite part. Mais pour ce qui est de se mêler à eux... ».
J'affichais un sourire cruel et ironique à la fois montrant bien son avis sur la question. Tout en ajoutant un détail.
« En tout cas, sur ce monde, c'est impossible. Cela fait deux ans qu'ils me connaissent. ».
Et pas en bien. Je n'avais pas spécialement envie qu'ils me connaissent en bien d'ailleurs et je préférais largement cela à l'idée d'être éventuellement resté enfermé dans DeepGround toute ma vie. Pourtant, bien des choses avaient changées, ce qui forçait à changer bien des plans aussi.

En attendant, j'avais fini de me restaurer et de reposer ma masse musculaire*. Je sentais même que la dose de Mako que j'avais trouvée et que je m'étais injecté avait quelques effets curatifs sur les blessures que j'avais subis avant. Je me relevai calmement et donnai un dernier détail à Mortalis, concernant le plan que j'avais suggéré.

« Sur l'autre continent se trouve une caverne bien particulière. Une piste pour une nouvelle Protomateria... Allons cependant torturer la sorcière avant, n'est-ce pas ? ».

Ah oui, cette idée me plaisait. Beaucoup. Cependant, je gardais quand même mes idées en tête. Je n'avais aucune envie de me faire avoir par la femme-monstre. Bien qu'au vu de sa puissance en combat, il était largement pensable que si elle avait souhaité me faire un sale coup, elle l'aurait fait. Gagner un peu de ma confiance était seulement un très long chemin.
En attendant, avant de nous diriger quelque part, il fallait au moins que je sache où rejoindre cette sorcière.

-----

Weiss se repose « à la belle étoile ».


Edit admin : Weiss récupère 622hp et 100mp
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Mar 15 Nov 2016 - 16:35

Massacrer, oui j'avais bien vu qu'il aimait ça et je savais aussi que je ne pourrais pas le ralentir dans ses envies de massacre... Mais je savais que ce n'était pas une solution efficace lorsqu'on cherchait à survivre que de se mettre un monde entier à dos et il devait aussi le savoir. Il n'était pas avec son clan d'avant, il était seul et seul contre plus d'un million de personnes, il avait le dos large mais il ne pourrait pas survivre à tout ça si une seule personne avait réussi à le calmer quelques années plus tôt. Je ne lui en parlerais pas mais j'étais bien convaincue que malgré sa petite fierté, il était bien conscient que ce qu'il faisait là, il serait plus rapide à l'effectuer en sautant d'un précipice mortel ou dans un volcan. Moi, je refusais de le suivre dans une telle folie et s'il n'y réfléchissais pas mieux, il risquait de véritablement se retrouver seul.

Au moins, il écouta ma proposition et sembla même plus ou moins l'accepter malgré que ses idées de grandeur ne lui permettait pas de se sentir moins prompt à sauter sur ce qu'il désirait faire. Et puis quoi ? Lorsqu'il aurait finalement réussi à mener à bien ses plans, il partirait tout seul en abandonnant la seule personne qui pourrait vraiment compter pour lui ? Il en chierait pour se rendre compte au final qu'il ne pourrait plus rien ramener à la vie ? Dans l'ordre des choses, il fallait faire ce qui était réalisable et ce qui permettrait de mieux avancer ensuite. Il marquait un point en disant qu'il faudrait trouver une manière de la débusquer mais sur ce point, je pourrais peut être avoir des indices même sans y être jamais allé.

Sur le côté plus technique, il ne pourrait pas se mêler à des humains sur ce monde, je ne pourrais pas dire ne pas m'en être aperçue mais avec la manière dont il les traitait, je ne pourrais que les comprendre de ne pas beaucoup l'aimer. Ca faisait apparemment deux ans qu'il avait cette attitude en plus. Une raison bien plus que suffisante de faire la une des journaux pour seulement une petite ville de détruite tien ! Mais ce n'était pas un problème comme je le pensais puisque ce n'était pas sur ce monde que mes recherches pourront se porter. Après, s'il n'avait jamais quitté ce monde, il serait peut être réticent à aller voir ailleurs. Le problème serait de pouvoir utiliser un transporteur sans se faire remarquer non plus...

Par ailleurs, il restait quand même sur ses idées de protomatéria en retournant dans cette grotte dont il m'avait parlé mais cette fois, je lui posai directement la question qui pourrait le faire réaliser que l'ordre dans lequel il voulait faire les choses était incohérent.

« Tu y tiens beaucoup à la protomatéria à ce que je vois. Une fois que tu l'auras, tu attendras que ton frère te revienne ou tu partiras sans lui ? Tu te risquerais à prendre le risque de perdre la protomatéria quand tu l'auras et, par la même occasion, de perdre les chances de trouver ton frère si la nécromancienne se fait tuer ? »

L'idée serait qu'il comprenne que cette protomatéria, il aurait davantage de solutions pour la faire que de faire réapparaître son frère. Qui plus était, il aurait davantage de puissance lorsqu'il ne serait pas totalement seul pour faire ce qu'il souhaiterait. « Avec davantage de personnes pour t'épauler, réunir les éléments manquant ne serait que plus simple. Pourquoi faire seul maintenant ce que tu risques de perdre plus tard en recherchant ceux qui pourront t'aider ? »

Il était perso, je m'en étais rendu compte. Mais il ne comptait pas beaucoup sur les autres. Il comptait trop sur lui et ne savait pas comment donner des directives malheureusement. Je me faisais peut être autoritaire mais il comprendrait sans aucun doute que ses priorités devraient être à ramener les plus fidèles de ses serviteurs pour commencer.

« Que le monde te craigne, ce n'est pas mon problème. Ce n'est qu'ici et la nécromancienne n'y est pas. J'ai entendu parlé de la BGU : un endroit où le monde se rassemble pour lutter contre elle. Là, on ne te connaîtra pas et on pourra avoir toutes les informations désirées si on arrive à se mêler à la foule. »

Mais ça ne voudrait pas dire que j'accepterais de les aider non plus. J'étais docile et patiente mais je n'étais pas non plus un chien qu'on pourrait museler à sa guise. Si quiconque me donnerait des ordres, on comprendrait bien vite que je ne souhaitais pas me faire ralentir par quoi que ce soit. Je les aiderais indirectement s'il me permettrait de trouver cette sorcière. C'était tout ce que je leur offrirais mais je ne ferais rien d'autre pour des personnes aussi pathétiques.
Weiss
l'Empereur Immaculé

avatar

Messages : 416
Messages RP : 223
Comptes RP : Genesis Rhapsodos, Argento, Runa Guado, Anaryelle, Sigvaldr Hatharsson, Kam'lanaut
A ÉTÉ POSTÉ Mar 22 Nov 2016 - 5:14

Sans pour autant aimer me faire diriger, je devais bien admettre que les suggestions de Mortalis étaient brillantes. J'étais une machine à tuer, et j'en restais une, mais ce n'était pas ainsi que j'allais récupérer toutes mes capacités et ce que je voulais d'autres. Les temps avaient changé, les choses aussi.
C'était assez étrange à penser pour quelqu'un qui avait passé sa vie enfermé et limité à de sempiternelles expériences sur lui, suivi deux ans dans une cage. Oooh non pas que je considérais cela comme un malheur et que j'allais m'en plaindre. Je ne voyais pas du tout la chose ainsi, surtout pour ce qui allait m'attendre après. De plus, j'étais plus fort que n'importe quel individu du bétail humain et tôt ou tard j'allais mettre ce bétail – ou du moins ce qu'il en resterait après une purge – sous mes ordres.

Non, pour le moment, je prenais seulement conscience des changements à apporter dans mes plans sous les suggestions de Mortalis. La seule chose qui me gênait assez et qu'elle voudrait sûrement une récompense de ma part, ou au moins de la gratitude. Ce n'était pas mon genre pourtant. Bon aller, un des mondes à dominer, ça lui irait sûrement ?

En attendant, il fallait quand même mener notre plan à bien et je lui fis savoir que je comptais toujours mettre la main sur cette Protomateria, suite à quoi elle voulu me faire comprendre que ce n'était pas une priorité, et que je risquais ne vraiment plus revoir Nero si nous ne nous occupions pas de suite de l'autre conne de nécromancienne. Dans le fond je devais bien admettre que retrouver mon frère passait avant la Protomateria, et c'était bien là où sa suggestion d'aller d'abord s'occuper de la sorcière était le plan à suivre.

« Je ferai tout pour retrouver mon frère. Il ne pourra que nous être utile pour la suite. ».

Sans forcément que nous l'ayons dans les pattes pour autant. J'avais énormément de sentiments pour mon frère et il était bien le seul pour qui j'en avais d'ailleurs mais la suite de nos plans avec Mortalis ne pourrait se faire en étant trop nombreux. Surtout si elle voulait se mêler aux humains, pendant un temps. Déjà je ne passerait pas inaperçu, mon frère encore moins. À moins qu'un retour à la vie ne lui fasse prendre une apparence totalement humaine, ce qui me choquerait au plus haut point. En attendant, je restais attentifs aux suggestions de Mortalis.

« Je n'ai jamais recherché grand monde pour m'épauler, comme tu dis. Autant peu de personnes mais qui aient les capacités nécessaires pour faire le travail exigé. ».
Bon j'avais quand même mes pairs en plus de l'individu sans puce que nous avions sacrifié au Restricteur. À présent j'avais Mortalis à mes cotés, je n'allais pas m'en plaindre ! Il fallait juste être sûr qu'elle reste et c'était un peu pour cette raison que je faisais de gros efforts pour me montrer attentifs à ses idées... en plus du fait que c'était de bonnes idées. Mon ton moins autoritaire à son égard pouvait bien lui faire comprendre que je l'écoutais, en même temps que je réagissais à ce qu'elle me disait.

D'ailleurs, un sourire sadique apparu sur mon visage alors qu'elle énonçait son plan. Malgré mon ignorance concernant ce que pouvait bien être cette BGU dont elle parlait.

« J'attends donc que tu nous mènes à cette BGU. Si tu sais où c'est. Il va falloir aller prendre un Transporteur je suppose. À Junon ça va être compliqué si tu veux pas affronter d'autre bétail humain ici. Sinon il y en a un autre sur un continent encore plus éloigné que celui où je pensais. Le continent appelé Wutaï. ».

Cependant, j'ignorais encore totalement qu'il serait vain d'aller beaucoup plus loin à cause d'une panne de ces appareils, en plus d'avoir le risque d'être ralenti et de devoir affronter la vermine humaine... J'ignorais également qu'un moyen de rejoindre un autre monde se trouvait tout près, dans les ruines d'une vieille église qu'on pouvait apercevoir au loin.
En tout cas, ce n'était pas en restant ici que nous pourrions aller à cette BGU et je commençais à faire quelques pas dans une direction assez aléatoire, ne serait-ce que pour sortir de là.

« On est resté longtemps ici. Si tu veux pas affronter d'humains, encore une fois, autant vite rejoindre l'endroit où on pourra rejoindre la BGU. ».

J'espérais quand même avoir la possibilité de tuer un peu, quand même, quand je serai à cette BGU. On ne change pas la nature d'une machine à tuer si facilement.


Note : Tu vas vouloir utiliser le sceau de Midgar je suppose ? J'ai pensé à cette option donc mon post va dans ce sens mais si t'as une autre idée, pas de soucis. ^^
Invité
Invité


A ÉTÉ POSTÉ Dim 27 Nov 2016 - 8:12

Note : Nos persos étant pas mal pas informés de ce qu'il se passe (bah ouais, quand tu regardes pas la télé, tu sais rien mdr), je pensais plutôt aller jusqu'à un transporteur ^^

Comme je le pensais, la priorité était pour son frère malgré toutes ses ambitions. Il avait juste du mal à s'imaginer faire les choses accompagné. Il devait donc s'imaginer que ceux qui l'aidaient n'étaient rien d'autre que des outils pour parvenir à ses fins et c'était pourquoi il ne voulait pas considérer son frère comme une telle chose au point de ne pas l'incomber d'une telle responsabilité. Et il me le prouva ensuite en m'assurant ne jamais avoir cherché quiconque pouvant l'épauler : il ne recherchait qu'un minimum de personnes qui seraient pourtant aptes de faire le travail qu'il leur demanderait.

Du coup, il était d'accord pour que je le guide jusqu'à la BGU, peu importe ce que ça pourrait être, et donc qu'il faudrait prendre un transporteur pour pouvoir s'y rendre. Oui, c'était l'idée. Néanmoins, il conseillait de ne pas prendre celui de Junon sans quoi ils auraient sans aucun doute un bon nombre de personnes à tuer avant de pouvoir l'utiliser. Il y en avait deux par monde, ça permettrait d'utiliser l'autre en espérant qu'il ne soit pas dans une quelconque cité civilisée. Il m'indiqua Wutai, encore plus loin que l'endroit où il pensait aller... Dans ce cas, on pourrait peut être faire un crochet par le lieu où il voulait aller si c'était sur la même route ?

On était arrêté depuis un moment et il proposa de partir maintenant sans quoi il risquait d'y avoir le retour des personnes habitant cette demeure. Je me dirigeai donc sans attendre vers la porte pour pouvoir ensuite aller vers une direction que j'estimais être la sortie en répondant à ce qu'il venait de dire avant de sortir.

« La grotte dont tu as parlé était sur la trajectoire de Wutai ? » La ville que je viserais donc. « On pourrait y faire un crochet si tu ne cherches qu'à y jeter un œil. »

J'ignorais ce qu'il voulait y faire mais s'il pourrait glaner quelques informations utiles pour la suite, je ne voyais pas en quoi ça serait une perte de temps de l'ignorer et simplement passer à côté. D'autant plus que dans l'ignorance totale de l'endroit où je devrais aller, je ne pourrais me rediriger que vers les lieux que je connaissais à savoir Junon d'où j'étais arrivée. Autant dire que s'il pourrait avoir une meilleure manière de rejoindre le lieux en question plus rapidement, ça ne serait pas un mal selon moi.

Une fois qu'on serait sur un autre monde, il serait déjà moins connu et donc moins difficile de remarquer ce qu'il avait pu faire à ce monde. On passerait mieux inaperçu et on pourra de cette manière mieux pouvoir se renseigner sur les directions à suivre. Là, il connaissait et c'était une chance mais si j'avais entendu parlé de beaucoup de choses, je n'avais que les connaissances des noms sans avoir jamais mis le pied sur place, je ne pourrais donc guère m'y repérer pour autant...

« J'apprends vite mais j'ignore totalement quelle route suivre pour atteindre Junon ou la BGU. » Je savais seulement certaines choses comme le fait que BGU, c'était Balamb pour ce que j'en avais entendu. Mais pour Wutai, il me parlerait chinois que ça ferait pareil. « Sans toi, je serais allée à Junon pour interroger les humains. Mais si c'est une nouvelle fois pour perpétrer un massacre, notre couverture risque de sauter aussi vite que notre présence se fera remarquer. Y a-t-il un autre chemin ? »

Voler un hélicoptère encore intact à Midgar pourrait être une possibilité si tant était qu'il pourrait le conduire. Moi, je risquerais de le faire voler droit dans le sol. J'étais bien plus à l'aise avec des ailes qu'avec des machines après tout. Il pourrait proposer aussi de prendre une embarcation à Kalm, ville portuaire, mais le trajet sera intensément plus long et remué par le courant de l'eau. D'autant plus que là, sans boussole, il était facile de se dire qu'il risquait de ne pas arriver à Wutai mais peut être à Junon ou au camp des ossements. Quoi qu'il en était, s'il y avait un autre chemin que par Junon, j'étais preneuse, à voir s'il aurait lui aussi des difficultés à se remémorer ce qu'il pourrait utiliser mais comme il avait tout de même été avec la Shinra, je me disais qu'il saurait mieux que moi ce qu'il aurait comme ressources. Surtout s'il avait été le leader de sa propre faction, n'avait-il pas de machine volante stockée encore quelque part ?

On avançait certes mais si c'était pour passer à Junon, on ferait peut être mieux de tenter de se camoufler et de s'y rendre incognito plutôt que de faire route jusqu'à Wutai par ce biais quelque part. Ca serait plus dangereux mais certainement plus rapide... Et quitte à passer en douce dans la capitale, autant le faire pour une bonne raison hein ?
Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Sous la tour Shinra
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Tour de Farce

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum