Aller à la page : Précédent  1, 2
 Des personnes faites dans le même moule [PV :Cassandra Pentaghast]
Logan Marks
Rød Kolossen

avatar

Messages : 103
Messages RP : 83
A ÉTÉ POSTÉ Lun 26 Sep 2016 - 22:08

Je devais bien admettre que je me sentais faible face à ce monstre. Et encore plus en sachant que Cassandra m’aidait en me soignant. Cela me blessait dans ma fierté d’homme ce qui était assez normal, mais que pouvais-je bien y faire au final ? Malheureusement je manquais d’entraînement et ce n’est pas en me le disant de but en blanc que ça changerait quelque chose. Oui j’’avais foncé tête baissée oui j’avais fini par ne pas me défendre et encaisser de lourds dégâts et bien j’assume j’avais de toute manière pas trop le choix.

Elle avait tellement été froide à chacune de ses réponses que j’avais fini par répondre tout aussi sèchement qu’elle-même si j’avais tout de même répondu à sa question. Sa réponse était tout aussi valable que la mienne d’ailleurs et je finis par me radoucir. Cela ne servait à rien de m’énerver ça n’arrangerait certainement pas les choses.

C’est vrai j’ai pris un risque, mais tu m’en fais prendre aussi en me parlant alors que l’on combat alors tu peux parler dis-je avec un sourire malicieux.

Un point partout la balle au centre. Je n’allais pas me laisser faire sans réagir ce serait mal me connaître. Certes je ne suis pas du genre à aller directement à l’affrontement d’habitude, mais il faut parfois changer ses habitudes si on veut changer soi-même. En tout cas, la suite du combat fut bien courts vu que l’objet de Cassandra tuait l’adversaire d’un coup. Au moins ça c’était fait. Bon débarras. Elle avait des objets ma foi bien utile. Faudrait que je lui demande son fournisseur ça pourrait me servir en cas de coup dur comme celui-ci ou je prenais beaucoup de dégâts.

Par la suite ma camarade eut une réaction à laquelle je ne m’attendais pas. Elle s’excusa et j’écarquillais les yeux me retournant pour être sûr que c’était à moi qu’elle parlait parce que franchement j’étais scotché. Mais également agréablement surpris. Si elle s’excusait c’est que finalement elle ne devait pas trop me détester non plus. D’ailleurs elle dit elle-même qu’il était trop tôt pour me mettre dans une case. Tant mieux ça me laissait encore une chance de pouvoir la connaître.

On se remettait donc en route vu que la caravane avait déjà repris le chemin. Je revenais aux côtés de Cassandra pour lui faire part de mon avis.

Avec tout le monde vraiment ? Vous n’avez pas de personnes que vous aimez avec qui vous agissez différemment ? En tout cas, c’est vrai qu’on se connait encore trop peu pour savoir si on s’apprécie ou non.

Je continuais la route tout en me grattant l’arrière de la tête avant de finalement reprendre la parole.

Que dois-je faire pour vous convaincre que vous pouvez me faire confiance ?

Une question en apparence toute bête, mais si jamais elle demandait la raison j’allais devoir trouver un truc qui se tient et qui ne paraît pas ambiguë. Je n’avais pas spécialement envie de la draguer ou autre, je voulais juste apprendre à la connaitre. Je sentais qu’on pouvait vraiment bien s’entendre et même faire une bonne équipe tous les deux. A voir si ça lui conviendrait. Ce qui est sûr c’est qu’elle devrait me supporter au moins jusqu’au village où s’arrête la caravane.

_________________
Cassandra Pentaghast
Paladine Solitaire

avatar

Messages : 460
Messages RP : 126
A ÉTÉ POSTÉ Jeu 29 Sep 2016 - 15:15

- Je n'y suis pour rien s'il en faut peu pour vous distraire !

Répondit-elle à la pique du jeune homme d'un ton assez neutre. Si bien qu'il serait difficile de savoir si s'était un reproche, ou, tout comme Logan l'avait fait, une boutade. Après tout, elle parlait, l'écoutait, et s'en sortait plutôt bien, même s'il fallait bien avoué qu'elle n'avait pas du à tenter d'esquiver l'une des attaques du monstres jusque là. Et elle n'en aurait pas l'occasion, car elle tua la bête, alors que son compagnon piquait sa crise.

Elle en fut surprise, tout de même, et après quelques instants de silence, laissant le temps au combat de se terminer proprement et que les esprits ne soient donc plus sous l'emprise de l'adrénaline, elle prit la parole. Cass s'excusa, sans pour autant y mettre réellement le ton qui pourrait aller avec, elle ne savait pas faire. Oh, cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas sincère, mais comme elle l'évoqua à sa façon, exprimer ses sentiments était loin quelque chose qu'elle faisait naturellement.

Et cela piqua la curisité de son camarade, qui la rattrapa, le convoi s'étant remit en route. Il fit alors un commentaire, auquel il aurait finalement pu avoir la réponse s'il s'était montré un peu observateur sur l'attitude de la demoiselle vis à vis des caravaniers. Elle ne se montrait pas plus joviale avec eux qu'avec Logan, et pouvait leur faire un même sermont qu'à ce dernier si cela était dans ses prérogatives.

- Bien sur que j'en ai, comme tout le monde !

Répondit-elle alors à Logan, sans savoir s'il attendait réellement une réponse au final vu la fin de sa phrase, qui ne faisait que reprendre ce que la femme avait pu lui répondre dans ses "excuses". Elle pensa brièvement à ses quelques amis, se demandant, où ils pouvaient être, et ce qu'ils faisaient. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas eu de nouvelles.

- Alors çà je l'ignore. Je ne pense pas que se soit le genre de questions qui incite justement à faire confiance à quelqu'un. Au final, cela n'apporte rien de bon, car celui qui la pose agira en fonction de la réponse, et jouera donc un rôle et ne sera donc pas vraiment lui même. S'est difficile de faire confiance à ce genre de personnes, vous ne croyez pas ?

On pourrait penser que s'était un autre reproche qu'elle faisait, alors qu'elle ne donnait finalement qu'une opinion sur la chose, sans réellement répondre proprement à la demande de Logan.

- Ainsi, seul le temps et les actes peuvent permettre aux gens de se faire confiance je pense !

Poursuivit-elle alors. Elle avait sciemment éviter de parler des mots, car elle les regroupaient dans les actes en soi. Cass savait qu'il ne fallait pas non plus croire à tout ce qui pouvait être dit, aux promesses faites tant qu'elles n'étaient pas tenues.

Le groupe approchait alors de la fin du marais, les joncs se faisaient plus espacer, et on commençait donc à voir les plaines du continent brumeux. Même si cela ne voulait pas non plus dire qu'ils étaient sortis d'affaire en soit.

- Pourquoi chercher tant à obtenir ma confiance ?

Demanda t elle alors, pour tenter d'en savoir plus, puisqu'il semblait que s'était ce que cherchait Logan depuis le début du combat. Or, elle ne pouvait pas dire s'être montrée des plus méfiante non plus. Elle avait certes tenues à garder certaines choses pour elle, comme son livre, mais cela n'était pas quelque chose d'anormal en soi, puisque chacun avait son jardin secret, et devait en garder un, un minimum tout de même.

_________________



Logan Marks
Rød Kolossen

avatar

Messages : 103
Messages RP : 83
A ÉTÉ POSTÉ Sam 1 Oct 2016 - 17:51

Elle répondit à ma pique, mais son ton était tellement neutre que je ne savais pas vraiment quoi en penser. Etait-elle en colère ? Rigolait-elle ? Franchement elle était un vrai mystère pour moi et c’était peut-être une autre raison qui faisait que je voulais apprendre à la connaitre. Enfin après quand je la vis s’excuser et prendre le même ton je compris un peu mieux la situation. En fait, elle ne savait pas, mettre de sentiments sur ses paroles. En fait, j’avais l’impression d’être devant un ours qui vient de finir d’hiberner et qui revient à la civilisation. En gros elle était assez fermée aux autres. Elle les cotoyaient tellement peu qu’elle ne savait tout bonnement pas comment réagir face à eux.

Je me demandais bien pourquoi elle était comme ça. Son enfance peut-être ? Cela a généralement un sens. Ou bien alors sa famille ? Il y avait forcément un certain facteur qui avait fait d’elle ce qu’elle était aujourd’hui. Peut-être un acte dans le passé sinon. Dans tous les cas, on fait des choix qui nous forgent à elle de voir si elle veut changer ou ne serait-ce qu’être un peu plus ouverte serait pas mal.

Bref, la caravane était déjà repartie et Cassandra avait repris son chemin sans m’attendre donc je courus un tantinet jusqu’à elle pour revenir marcher à ses côtés. Je ne lâcherais pas aussi facilement. Apparemment, le fait de parler d’amis et de prétendre qu’elle n’en avait peut-être pas l’avait assez vexé et elle répondit qu’elle en avait sur la défensive. Je me demandais bien qui avait eu assez de cran pour se dresser contre elle sans fléchir. Car bon Cassandra n’était pas comme tout le monde, déjà rien que son apparence là rendait impressionnante je doute que n’importe qui l’approche pour sympathiser. Faudrait que je voie ces fameux amis un jour voir s’ils existent vraiment ou si elle dit ça pour se consoler. Je pense que c’est vrai, mais du coup je suis curieux de voir les amis en question normal quoi.

Par la suite, je lui demandais ce que je pouvais bien faire pour gagner sa confiance et sa réponse me fit sourire amusé.

Touché. C’est vrai que faire quelque chose parce qu’on a dit de le faire ce n’est pas vraiment très représentatif d’une personne je vous l’accorde. J’aime beaucoup votre façon de voir les choses. Je ne pense pas forcément aux aspects que vous exposez en premier lieu, mais ils sont tout aussi instructif.

Le temps et les actes hein ? C’est vrai qu’après tout ce sont ceux-là même qui nous façonnent donc c’est bien normal de voir à travers eux. Après parfois ça peut dépendre selon le rôle de la personne. Quand on a un rôle important il faut parfois faire des choix et ce n’est pas toujours représentatif de ce que l’on aurait fait si on avait juste notre vie propre en jeux. Quand d’autres sont impliqués les choix sont toujours plus difficiles à prendre.

A voir selon les personnes il n’est pas toujours évident de se reposer seulement sur les actes et le temps. Cela peut-être plus compliqué selon la situation. Mais dans le fond je suis d’accord.

Je souris tandis que je voyais la fin du marais proche. Quand je pense qu’on arrivait à avoir une conversation normale avec la jeune femme j’en resterais presque baba. D’ailleurs elle me posa une nouvelle question. Autant répondre sans détour de toute façon le fait de prendre trop temps pourrait être mal interprété.

Franchement, je sais pas vraiment. J’ai l’impression qu’on se ressemble tous les deux et je me disais que peut-être on pourrait devenir amis ? On peut pas dire que j’en ai énormément pour ma part vu que je suis amnésique je ne me rappelle de rien. Et puis généralement j’évite de trop m’attacher aux gens pour éviter qu’ils souffrent par ma faute. C’est la première fois que je vais vers quelqu’un comme ça d’ailleurs. J’imagine ce que vous devez penser pourquoi moi ? Eh bien voilà c’est juste parce que j’ai l’impression qu’on pourrait avoir un bon feeling ensemble, mais je peux me tromper. Aux dernières nouvelles j’ai pas de souvenirs d’être devin dis-je en souriant le plus honnête possible.

Je n’avais rien à cacher en même temps c’était vrai. Pour le coup je n’avais vraiment rien à cacher vu que je ne savais rien de ce que je pourrais bien cacher…


_________________
Cassandra Pentaghast
Paladine Solitaire

avatar

Messages : 460
Messages RP : 126
A ÉTÉ POSTÉ Mar 4 Oct 2016 - 10:27

Logan cogitait, sans doute trop même, sur ce que Cassandra pouvait elle même penser et les raisons qui la poussait à agir de la sorte. Dans un sens, ce n'était peut être pas très sain hein ! Mais, comme il le mentionnerait plus tard, elle n'était pas devin et n'avait pas la faculté de lire dans les pensées du jeune homme pour savoir tout çà. En tout cas, la situation permit d'avoir un peu de silence, alors qu'elle suivait la caravane et laissait le jeune homme faire attention s'il voulait suivre, et elle appréciait un peu cela.

Enfin, jusqu'à ce que la conversation reprenne et prenne un aspect, plus philosophique dirons nous. Son compagnon se montrait en effet avec un peu trop d'en train, peut être, cherchant absolument à gagner la confiance de la demoiselle. Celle ci y donna donc son point de vue sur le sujet, et donc aucunement ce qu'il devrait faire pour cela. Se serait à lui de le découvrir d'une certaine façon.

D'ailleurs, les propos de Cass lui firent sortir aussi de longues tirades aussi sur le sujet. Cela n'était peut être pas nécessaire d'ailleurs au final, surtout qu'il partit dans des extrapolations diverses. Enfin, jusqu'à ce que la soldate ne lui pose à son tour une question, où la réponse serait longue.

- En effet !

Répondit-elle calmement sur la partie du "pourquoi moi". Sans compter que le reste semblait un peu bizarre, car ils venaient tout juste de se rencontrer, alors comment pourrait-il affirmer qu'ils se ressemblaient. Evidemment, elle parlait du tempéramment, car physiquement, il était déjà clair que ce n'était pas le cas, en tout cas, quand on savait que Cassandra était une femme. Mais, même dans le comportement, comment pouvait-il être si catégorique, alors qu'il disait lui même être amnésique ? Il ne pouvait donc pas réellement savoir comment il se comportait en général, puisqu'il ne s'en souvenait pas. Il était donc difficile pour la jeune femme de savoir s'il ne lui raconter pas du flan ou non pour le coup.

- Certains pourraient penser en vous écoutant que vous êtes plutôt en train de me draguer là !

Dit-elle, sans un ton de reproche, ni d'humour là, comme si elle faisait un simple constat au vu de ce qu'elle avait entendu. Elle ne se montrait pas plus touchée du fait qu'elle ne s'imaginait pas, dans la situation actuelle de sa vie, tomber simplement amoureuse de qui que se soit. Ou même que quelqu'un le soit d'elle au final. Elle faisait trop garçon pour beaucoup de part sa tenue, sa coupe de cheveux, son physique peu éfféminé au final, et par son comportement également.

- Mais, une chose est sure, s'est le temps, et celui de se cotoyer donc, qui permettra de voir si un lien d'amitié se créer ou non, pas les paroles. J'avoue que je ne sais pas si ce genre de discours peut favoriser la chose selon les personnes, mais pas avec moi. Personnellement, je le trouve même un peu louche.

Oh, ce n'était pas un reproche qu'elle faisait à Logan, non. Elle se montrait simplement franche sur ce point. D'ailleurs, elle ne l'empêchait pas de poursuivre sa route avec elle au final, et laissait donc le temps faire sur ce qu'il souhaitait avoir d'elle quelque part ! Ainsi, encore une fois, se serait plus sur les actes, d'une certaines façon qu'elle se basait plutôt que sur de beaux discours.

Ils avaient quitté le marais en tout cas, et Lindblum était à présent en vue, même s'il faudrait encore un peu de marches, estima Cassandra. Mais, la zone était plus dégagée, et la visibilité meilleure, ce qui pouvait permettre d'être un peu moins vigilent, mais rien qu'un peu.

- Pour parler de votre amnésie. Qu'est ce que vous êtes sur de vous souvenirs ?

Demanda t elle alors, ce qui pourrait surprendre un peu Logan au final, vu que cela le concernait, alors qu'elle aurait pu garder le silence, voir attendre simplement de lui répondre. Mais, elle cherchait à savoir s'il se souvenait de son monde natal par exemple, ou d'autres petit détails comme çà.

- Vous ne semblez pas spécialement chercher à retrouver ce que vous avez perdu !

Alors que cela pouvait revêtir une certaine importance pour un amnésique en général, la quête de sa mémoire perdus, de proches qu'il pouvait avoir, ce qu'il était vraiment donc.

_________________



Logan Marks
Rød Kolossen

avatar

Messages : 103
Messages RP : 83
A ÉTÉ POSTÉ Mer 5 Oct 2016 - 19:15

Bon j’étais en train de me perdre là. Je réfléchissais trop en fait. Vu ce qu’elle disait sur la confiance valait mieux que je sois moi-même et si je devais la gagner sa confiance et bien ça se ferait. Je n’étais pas vraiment le genre sur de moi alors forcément je voulais essayer de savoir comment y parvenir plus facilement pour être sûr d’y arriver, mais après tout si je devais être quelqu’un d’autre pour atteindre ce but ce ne serait que du flan. Je soupirais c’était vraiment compliqué les femmes. Je crois que j’étais tout sauf un mec doué pour les comprendre. Un jour peut-être y arriverais-je, mais j’en doutais fortement.

Elle finit même par penser que je la draguais ? Sérieusement ça faisait vraiment penser ça ? J’y connaissais rien moi à tout ça l’approche des femmes pour les séduire. Ce n’était en aucun cas mon but, même si elle était pas moche à regarder. Déjà réussir à me faire un ou une amie se serait déjà pas mal. Si je devais avoir une copine se serait pour plus tard, je n’étais pas encore assez confiant pour ce genre de truc, surtout qu’avec ma délicatesse je finirai par mettre les pieds dans le plat à coup sûr.

Je me grattais une nouvelle fois l’arrière de la tête avec un visage assez déprimé. J’étais irrécupérable comme mec. Si chaque femme pensait pareil qu’elle je n’étais pas prêt de me faire des amis de la gente féminine. Donc comme je le pensais le plus simple serait de rester moi-même et je verrais bien si ça marcherait ou non. De toute façon, comme elle le dit si bien c’est le temps qui aura un rôle majeur à jouer aussi. Si on laisse le temps au temps tout s’écoule c’était une phrase que je connaissais, mais j’étais bien incapable de savoir qui me l’avait apprise et à quelle époque.

Vous avez raison je suis désolé de me comporter comme un abruti. Je n’aide pas vraiment mon cas là. Merci d’être aussi franche en tout cas c’est une qualité rare, et peu souvent appréciée à sa juste valeur, car la vérité peut ne pas toujours être bonne à entendre.

Bon je devais pas être trop chiant quand même sinon elle ne me laisserait pas marcher à ses côtés j’imagine. Vu sa franchise elle m’aurait déjà dit d’aller voir ailleurs si j’y étais. Maintenant que le marais était derrière nous on avait une vue un peu plus correcte sur les alentours ce qui nous permettrait de voir l’ennemi arriver plus vite si jamais d’autres monstres avaient envie de venir se frotter à nous.

Ma camarade commençait à me poser de plus en plus de questions et elle avait l’air surtout penchée sur le cas de l’amnésie. Pourtant il n’y avait pas grand-chose à savoir vu que j’avais oublié bon nombre de chose.

Ce que je me rappelle, se résume à mon nom et mon prénom. Logan Marks, j’ai oublié tout le reste. Je ne sais pas mon âge, ni de quel monde je peux bien venir.

Je continuais de marcher me disant qu’il faudrait peut-être que je vois certains objets ou événements pour créer un déclic et peut-être en savoir plus, mais pour le moment rien de tout ceci n’était arrivé, donc je me demandais même si ça se produirait un jour pour le coup ou si je ne retrouverais jamais la mémoire. Honnêtement, je préférais ne pas trop avoir d’espoir comme ça si jamais il se trouvait que je récupérais des souvenirs je serais content et non pas déçu si j’en récupère que quelques-uns.

Ce n’est pas que je cherche pas, on va dire que je ne sais pas quoi chercher plutôt. Et comme je ne veux pas être trop déçu si jamais je ne retrouve pas la mémoire ou que partiellement et bien je n’espère pas trop non plus. Je me contente de voyager et explorer tous ces mondes magnifiques et si jamais quelque chose déclenche un souvenir et bien tant mieux. Mais il faut que je garde à l’esprit que ne pas retrouver la mémoire est une possibilité à envisager malheureusement.

Je soupirais avant de reprendre.

Quelque part j’espère que je n’avais pas énormément d’attaches et que personne ne me chercher, car ce doit être pour ces personnes-là le pire, mais je n’ai aucune idée de leur existence s’ils sont réels alors c’est ça qui me pèse le plus à vrai dire.


_________________
Cassandra Pentaghast
Paladine Solitaire

avatar

Messages : 460
Messages RP : 126
A ÉTÉ POSTÉ Lun 10 Oct 2016 - 9:59

La discussion entre Cassandra et Logan redevenait plus calme, même si le jeune home continuait surement de cogiter pas mal face aux remarques de la demoiselle. Il en vint d'ailleurs à s'excuser bien vite, dans le sens où il ne tarda pas à le faire suite au commentaire de la soldate sur l'interprêtation qu'aurait pu avoir l'une des ses phrases. A croire d'ailleurs qu'il pensait qu'elle avait pu mal le prendre. Ce qui n'était pas le cas, même si on ne pouvait pas dire que cela lui avait plu aussi. Elle n'était pas habitué à ce genre de façon de faire après tout, et ne savait sans doute pas plus que lui comment y réagir. Sans compter qu'elle ne se trouvait sans doute pas prête à se caser d'une quelconque façon.

- Inutile de vous excusez en permanence non plus. Ce n'était pas un reproche non plus.

Dit-elle alors, au cas où il l'aurait prit comme tel. Bien que la suite laissait penser le contraire, puisqu'il enchaina sur des remerciements, voir un compliment sur sa franchise. S'est vrai que ce trait de personnalité ne l'avait pas toujours aidé. Il n'était pas toujours décrié, mais beaucoup avait du mal à entendre les vérités telles qu'elles sont.

Enfin, elle ne répondit pas à cela, tout simplement parce qu'elle ne sut pas si dire, ne serait ce que "merci" aurait suffit, ou bien si elle aurait du développer un peu sur le sujet. Non, elle se contenta de changer de sujet et de passer sur l'éat du jeune homme. Après tout, en apparence, cela ne semblait pas le toucher plus que çà, et cela pouvait être étrange, voir même contradictoire avec le fait qu'il avoue sans problème son cas. D'ailleurs, Logan partit de nouveau dans de longues explications, anticipant donc un peu par moment, des questions sur lequel elle aurait pu demander plus de précisions ou faire quelques commentaire, comme le fait d'arpenter les mondes à la recherche d'indices, de proches vous reconnaissants par exemple.

- Vous avez au moins de la famille quelque part !

Finit-elle par placer quand le jeune homme eut finit. Bon ce point n'était pas bien compliqué à énoncer au final, car pour qu'il soit là, Logan avait donc quand même eu besoin de parents pour naître. Car contrairement aux histoires, les garçons ne naissent pas dans les choux et les femmes on ne sait où (j'ai oublié la fin mdr). S'est vrai qu'ils pourraient être décédé depuis, mais çà elle ne pourrait pas le savoir non plus.

Et les retrouver prendrait de toute façon un temps considérable, car en ignorant sur quel monde il était né, cela rendait les choses très compliqué. D'autant plus que déjà sur un seul monde, cela était chercher une aiguille dans une botte de foin, alors sur une demi douzaine, 'en parlons pas. Ainsi finalement, le point de vue du jeune homme était sans doute le meilleur, et celui qui le ferait le moins souffrir, ou n'occuperait pas en tout cas, une grande partie des ses préoccupations.

- On arrive en tout cas !

Dit-elle alors que les portes de Lindblum étaient en vue, et que la route sur les plaines s'était donc fait sans accroc. Cela allait aussi signifier la fin prochaine de son contrat d'escorte pour la caravane, et le moment de finir de se faire payer avant de devoir chercher un autre travail où une tâche à faire, qu'elle soit plus ou moins liées aux évènements plus ou moins importants qui pouvait affecter les mondes ces derniers temps.

Cass et Logan arrivent à Lindblum

_________________



Contenu sponsorisé


A ÉTÉ POSTÉ

Des personnes faites dans le même moule [PV :Cassandra Pentaghast]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Qu'est-ce que vous faîtes dans la vie ?
» Personnes importantes dans l'univers
» (simon) y'avait un tas d'personnes et personne marchait dans l'même sens
» Obama devant une foule de 100.000 personnes dans le Missouri

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum